Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 19 décembre 2012 | Mise en ligne à 22h14 | Commenter Commentaires (56)

    Un mois pour agir contre les armes

    Capture d’écran 2012-12-19 à 15.46.10

    Photo AP. Un toutou par victime.

    Plus capable de lire tous ceux qui disent que les fusils  n’ont rien à voir avec les niveaux tragiquement élevés de morts par armes à feu aux États-Unis.

    Plus capable de ce déni devant l’évidence.

    Ce n’est pas l’absurdité qui tue, ce n’est pas non plus la malchance ou le loi cruelle des probabilités. Ce sont des balles qui entrent dans les corps et les percent et les mutilent. Il y a moyen d’agir pour qu’elles ne soient jamais tirées.

    Le président Obama veut de l’action contre les armes d’assaut d’ici un mois. Bonne chance. Bravo.

    ( En attendant, tout un mouvement a été lancé aux États-Unis par la journaliste de NBC, Ann Curry, pour encourager les Américains a poser des gestes de gentillesses en réponse à la tragédie. Sur les médias sociaux, on a reconnaît la campagne par les mots #26actsofkindness 26 car 26 personnes ont été tués à Newtown. Allez-vous, vous aussi, poser des “gestes de gentillesse” ?)


    • C’est bien les gestes de gentillesse mais c’est un peu banal à l’approche des Fêtes. Et ça va apporter quoi de concret à la lutte contre les armes à feu?

    • Loin d’aimer les armes à feu, il faut pourtant reconnaître que ce n’est pas l’arme qui fait le massacre, mais bien les gens (et les facteurs les influents). Peu importe ce que les gens en disent, la même journée il y a un homme qui a blessé 22 enfants avec un couteau en Chine. Oui, l’arme est plus dangereuse et donc elle tue, je suis donc d’accord que l’accès à ces armes devraient être restreint. Mais ça ne va pas régler grand chose.

    • diogenedesynope

      Tu as raison que le simple fait de restreindre l’accès à ces armes ne règlera pas tout, mais si ca peut sauver ne serait-ce qu’une seule vie, ca en vaut la peine selon moi.

    • .. La plupart des commentaires ici comme aux USA mettent la priorité sur les armes dites «d’assaut». Je suis tout à fait d’accord avec le fait que personne, sauf les militaires en exercice n’a besoin d’une arme d’assaut. Cependant, ce «focus» sur les armes d’assaut ne sera pas la panacée. Tout au plus, cela servira à se donner bonne conscience car on sera convaincu d’avoir fait «quelque chose».

      Il restera toujours plein d’armes à feu qui, entre les mains de fêlés du bocal, resteront des instruments tout aussi dangereux. Malgré de pareils événement, la culture américaine des armes à feu ne me semble pas près de changer en profondeur. J’espère que la suite des choses me donnera tort mais je n’en suis pas du tout certain.

    • Mme Lortie: Bien d’accord pour avoir des limites pour les armes à feu. Bien d’accord pour que cela ce fasse en légiférant, nous sommes des États de droits.

      Mais franchement, faudrait en revenir. Les objets sont inanimés. Ce sont définitivement les gens qui commetent les crimes, pas les automobiles qui roulent saoûles, pas les bâtons de baseball qui frappent des crânes, pas les roches qui brisent les vitrines, pas plus que les machettes coupent des jambes ou que les couteaux lacèrent les visages. Tout instrument peut et sera utiliser par l’humain pour imposer sa violence sur un autre, que les lois soient strictes ou non. Sinon, les villes comme Toronto, Chicago, Washington ne seraient pas parmis celles qui ont un si haut taux de violence et criminalité. Mais la société ne peut utiliser l’oppression des minorités cela ne mène qu’à la révolte.

      Hors donc, le travail ne doit pas être fait seulement sur le contrôle des armes, mais sur le core du problème: la culture elle-même, la pauvreté, la manque de scolarité, et le support à la santé mentale. Une société civilisée ne peut faire autrement.

    • Bonjour,

      Donc, vous n’êtes « plus capable de lire tous ceux qui disent que les fusils n’ont rien à voir avec les niveaux tragiquement élevés de morts par armes à feu aux États-Unis. »

      Sauf que l’usage d’une arme à feu pour régler un différend m’apparaît être comme étant l’expression d’une violence hors de contrôle qui pousse des individus à commettre l’irréparable.

      D’accord, vous retirez l’arme à feu mais la violence, elle, elle est toujours là qui sommeille pour mieux trouver une nouvelle façon de s’exprimer.

      Dans tout ce qu’ils font, les États-Uniens me font peur. J’ai encore frais à la mémoire les événements du 11 septembre 2001. J’ai beaucoup cherché pour mieux comprendre. C’est troublant, très.

      Les États-Uniens me font peur. Ce serait peut-être juste gentil de leur dire.

      Daniel Verret (Nadagami)

    • ” Plus capable de lire tous ceux qui disent que les fusils n’ont rien à voir avec les niveaux tragiquement élevés de morts par armes à feu aux États-Unis”

      Pour la simple est bonne raison Madame Lortie que vous chercher uniquement l’information qui confirme votre haine des armes en rejetant systématiquement ce qui va à l’encontre de votre position. Dans votre tête tous les propriétaires d’armes a feu sont des fanatique qui ne rêve que de tuerie. Un peu d’impartialité et de rigueur dans votre raisonnement est à souhaiter. Mais j’en doute fortement ! Moi voyez-vous je suis plus capable des idéologues de gauche comme de droite.

    • Arme ou tueur, qui tue? Quelle question binaire. La pensée binaire est l’un des pires fléaux.

      C’est pas compliqué : une personne qui veut tuer peut le faire avec toutes sortes de choses, mais certaines de ces choses la rendent plus dangereuse. Donnez-lui un canif, ça pourrait être terrible, mais elle ne réussira pas â tuer 20 personnes en 5 minutes. Une arme semi-automatique, oui. C’est clair? J’espère.

      Autre question à se poser : une société pleine d’armes, dans le placard, sous le lit, au sous-sol ou dans le sac à main, ça sert à quoi? Sauf pour l’infime minorité qui vit de la chasse, les policiers et les soldats, les armes ont surtout pour effet de faciliter les meurtres, les tueries, les agressions à main armée, les accidents tragiques et, ne l’oublions pas, les suicides. Très peu de crimes sont évités parce que l’agressé avait une arme, supposément pour se protéger, c’est un mythe tenace que de simples citoyens sont plus en sécurité s’ils possèdent une arme. Bien au contraire, ces gens courent des risques bien plus importants en ayant une arme, notaomment s’ils ont un proche ou sont elles-mêmes suicidaires, ou traversent une crise familiale. Le propre des armes à feu est de permettre de blesser ou de tuer plus facilement, trop facilement.

      Alors le débat arme ou tueur est un débat malhonnête, ce n’est pas une histoire de “ou”, mais de “et”. Et ça, chers amis, ce n’est un niveau de complexité intellectuelle bien élevé, la logique “ou” n’en est pas une, c’est un niveau primaire de la pensée. Et pourtant, des tas d’adultes supposémment intelligents en parlent tous les jours.

      Moi je refuse. Il y a quelque chose qui s’appelle l’évaluation des risques, et il est clair que la disponibilité des armes est un très grand risque très peu compensé par des avantages quelconques. Ne pas le reconnaître, c’est se leurrer soi-même.

    • Plus capable aussi.
      Plus capable du maternalisme-paternalisme-moralisme des blogueurs-journalistes québecois qui parlent comme si c’était dans notre pays et notre tragédie.

      Les américains doivent vraiment trembler de peur a se faire dire quoi faire par des québecois(corrompus et voleurs)…

      Les américains sont un empire. Ils feront bien ce qu’ils veulent. Vaut mieux une tragédie comme celle-la que d’avoir le gène du vol et de la corruption dans le sang, comme nous tous québecois, aussi bien vous, moi que vos enfants.

      Et je n’ai jamais entendu un américain venir nous moraliser comme une maman hystérique.

      C’est un fait divers. Un affreux mais un fait divers quand même. Faut en revenir.

    • À ce que je sache, la gentillesse n’a jamais fait de mal à personne. Elle ne tue pas en tout cas.
      Mais parfois, elle irrite: ne vous est-il jamais arrivé d’être confrontés à des personnes si gentilles qu’on a l’impression qu’elle se foutent de votre gueule?
      À lire les commentaires sur les blogues ces jours-ci, on ne peut pas dire que c’est la gentillesse qui étouffe certaines personnes.
      C.Tassé

    • Un acte de gentillesse serait d’aller porter son arme à la police. Dans beaucoup d’états, ils donnent $200 pour les armes que les gens rapportent.
      Un autre acte de gentillesse aurait été que les armuriers ferment boutique pour quelques jours, mais l’argent parle fort.

      @tabarly
      Et quand on se fait dire que notre frontière est une passoire et qu’on laisse entrer n’importe quel terroriste et qu’ils veulent avoir leurs propres douaniers dans le port de Montréal, qu’on est des méchants socialistes à cause de notre Assurance-Maladie … ce n’est pas du maternalisme moralisateur de la part des américains ?
      Après Sandy, Hydro-Québec et Gaz Métro ont envoyé des équipes à New York pour les aider même si ça n’est pas “notre” tragédie ou “notre” pays. Ca s’appelle de la compassion, de l’entraide et plein de bonnes chose comme ça. Rappelez-vous qu’ils ont fait la même chose après la crise du verglas. On était bien content de les voir nous aider lors de “notre” fait d’hiver !!

    • moi je suis plus capable du : banissons les armes d’assaut ou les armes de poing etc …. c’est toutes les armes qu’il faut banir de nos societes , le discours sur les carhgeurs a haute capacitee (11 et +) comme si la 11 ieme victime serais plus grave que la premiere , et la victime d’un 12 a deux coups elle ? pas grave pcq arme de chasse ? si je donne les cle de ma voiture a un soulon et qu’il farppe mortelement une personne je suis coupable de negligeance criminelle , pourquoi c’en est pas pareil pour notre PM , ministre de la securite publique qui met des armes de chasse dans les mains de plein de personnes dont l’etat mentale n’est pas verifie a la minute ? certains me dirons qu’il n’est pas necessaire d’une arme a feu pour cometre l’irraparable , soit , mais pourquoi augmenter les chances ? il y a un limiteur de vitesse sur la plupart des voitures vendu aujourd’hui , tant qu’il n’y aura pas un veritable controle et un veritable desir de proteger le public en general de ces pourvoyeurs de mort (toute espece confondu humaine ou animal) , quand j’entend vic toews (oui oui notre ministre de la securite publique au ferderal , aussi connu du surnom sitter-lover) parler contre le controle des armes a feux je me demande pourquoi les conservateurs sont la a part defendre les privileges d’une couple de red-neck cosanguin des prairies , ca me donne le gout de les voirs accuses de negligeance criminelle et de complicite pour chaque mort qui dcoule de leur laxisme en regards du controle des armes a feux ,

      tom bombal

    • Triste ironie: au moment où les USA décident enfin de se préoccuper de la libre circulation des armes à feu, jamais le Canada n’aura-t-il été aussi laxiste en la matière… Même le Parti libéral et le NPD s’inclinent devant le lobby des armes et déprécient publiquement le registre, pourtant si utile que les corps policiers reconnaissaient le consulter 17 000 fois/jour avant la destruction des données. Et Harper qui nous conteste le droit de récupérer NOS propres données!!! Quelque chose ne tourne pas dans ce Canada de plus en plus étranger.

    • Ce ne sera pas nécessaire de changer les habitudes des Américains: ils vont tous acheter des sacs d’école pare-balles à leurs enfants. Quelle bonne idée! Pourquoi n’y ont-ils pas pensé avant? Quelqu’un va faire des affires d’or avec ça. Pourquoi pas un gilet pare-balles aussi? Et que tous le personnel des écoles possèdent des armes en cas d’attaque de fous armés. Ça ferait ainsi beaucoup moins de morts. Je suis certaine que beaucoup d’Américains seraient d’accord avec moi… Bonne chance à M. Obama, il faudra beaucoup plus que de la bonne volonté pour changer ce peuple.

    • @captrjd. Toronto une ville dangereuse, vous voulez rire????

    • ..@gl000001,07h58: «Un acte de gentillesse serait d’aller porter son arme à la police.»
      +++

      D’accord avec vous. Ça serait en effet «gentil» d’aller porter son arme à la police. Or, ce ne sont pas les «gentils» qui posent problème, mais les «méchants», que leur «méchanceté soit due à une maladie mentale ou à une autre cause d’une autre nature. Et c’est quand la dernière fois qu’on a vu un «méchant» apporter son arme à la police?

      JFC

    • Cet événement m’a tellement troublée, je me sens en “lendemain de veille” depuis vendredi passé. Au lieu de me renfermer sur moi-même et de me dire que le monde est fou, j’essaie de poser des petits gestes de gentillesse.

      J’ai apporté des biscuits maison à mes collègues. Et hier au Subway, j’ai donné 2 $ à un monsieur qui comptait ses cennes pour déterminer quel sandwich il avait les moyens de s’acheter. Je lui ai dit de prendre le sandwich qu’il voulait. Finalement, il était très content et il a pu se permettre un sac de chips. C’est presque rien, mais ça fait du bien.

    • J’ai l’impression à en lire certains que si on leur donnait le choix entre leur arme ou leur enfant, il mettrait une petite capine sur leur arme et commencerait à la bercer illico. Dans un autre blogue sur cyberpresse sur la même question quelqu’un me traitait de “grand démagogue” parce que je veux limiter les armes le plus possible, moi j’ai plutôt l’impression que la démagogie est du coté de ceux qui disent que le peuple a besoin d’être armé, que c’est bien pour lui, que la chasse est un loisir sain et sans conséquence.

      Regardez-vous un peu noyer le poisson et bercer votre carabine. Tous les politiciens ont besoin de votes pour prendre le pouvoir en démocratie. Tant que les gens choisiront leurs carabines plutôt que leurs enfants sur les blogues, rien ne changera. Même s’il se trouvait 5 fois plus de tireurs fous et de morts d’enfants, il va encore se trouver des gens pour dire que ceux qui veulent limiter les armes sont de grands démagogues.

    • @jeanfrancoiscouture
      La majorité des “méchants” sont des “gentils” jusqu’à que deux fils se touchent et qu’il deviennent “méchants”.
      A l’Ile-Perrot, les deux jeunes qui coursaient et qui ont tué la petite fille, c’était des “bons jeunes” .. jusqu’à ce qu’ils la tuent.
      Les armes du “méchant” de Newtown appartenaient à sa “gentille” maman. Les armes des “méchants” ne sont pas toujours à eux.

    • Si quelqu’un tentait de me tuer, j’aimerais mieux qu’il utilise un couteau pour m’attaquer qu’une arme à feu. Le tueur chinois n’a pas réussi à tuer un seul enfant avec son couteau.

      Si quelqu’un tentait de me tuer avec une arme à feu, j’aimerais mieux que ce soit une arme de poing ordinaire plutôt qu’une arme automatique capable de tirer des dizaines de balles de suite.

      Si quelqu’un tentait de me tuer avec une arme à feu, j’aimerais mieux que ce soit une personne qui ne sait pas tirer plutôt qu’une personne entraînée pour ça dès son enfance, (par ses parents ou par les jeux vidéo de simulation de combat).

      Même si une personne qui veut vraiment tuer peut le faire avec un couteau, une corde ou une poêle à frire, ces objets n’ont pas pour fonction première de blesser ou de tuer. Ce n’est pas la même chose pour une arme à feu qui ne peut faire que ça.

      Le droit de posséder une arme à feu ne devrait pas signifier le droit de posséder n’importe quel type d’arme en quantité illimitée.

      On ne devrait pas apprendre à des enfants à tuer. Jamais. C’est à nous de les protéger.

    • faudrait arrêter la manipulation et dire la vérité, il ne s’Agit pas d’interdir les armes d’Assaults, c’ESt déjà le cas même aux États-Unis, il est question d’interdir des armes qui en sont pas. LEs armes d’assault sont AUTOMATIQUE et COMPACTE, tel qu’utilisées par les forces tactiques policières et militaires. Une carabine de chasse semi automatique avec un canon de 22 pouces nE’st est pas une, mais ils veulent l’inclure dans la liste d’armes prohibé…ça ne va pas empêcher aucunement ce genre de turerie, là nE’st pas le but non plus, toutes ces prétentions ne sont que mensonge.

      «They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety.» Benjamin Franklin, Founding Father of the United States

      Gauthier, Pierre

    • ah, je veux pas diminuer l’ampleur du drame, c’Est évidemment horrible, mais je crois que les médias…voir ”L’amérique”…jout à la puritaine…

      je précise, seulement au paskistant, le compte d’Enfant tué par des frappes de drone américain s’élève maintenant à 176…

      http://www.cnn.com/2012/09/25/world/asia/pakistan-us-drone-strikes/index.html

      c’est pas un tueur fou qui fait ça, c’Est le gouvernement, de façon intentionnel dans l’exécution des actes…les médias ne le déplore pratiquement pas…à peine une toute petite rubrique occasionnel pour se permettre la prétention de la transparence…on vit pas dans un meilleur des mondes…des gens méchants de nature, ça existe malgré que c’est rare. Il n’y a pas de solution à ces réalités, des drames, autant horribles soient-ils, font partie de la vie…je ne les souhaiteraient pas à mon pire ennemi façon de parler.

      Gauthier, Pierre

    • ..@gl000001,10h08: Je suis à peu près d’accord avec votre argumentation sauf quand vous y introduisez en appui l’exemple de la course meurtrière de ces deux idiots. Je ne crois pas qu’ils étaient «méchants»,mais juste assez caves pour aller courser dans une rue résidentielle (ou ailleurs sur un chemin public) en oubliant qu’il y a parfois du monde soit dans la rue ou pas loin d’icelle. Contrairement à celui qui utilise une arme à feu ou autre, ils n’avaient pas l’intention de tuer.

      Quant aux fils qui se touchent, bien sûr que cela peut arriver comme à ce pauvre itinérant qui s’est fait descendre à Montréal mais par la police. Ironique non? Et que dire du passant qui «ne faisait que passer» mais dont le passage a été brutalement et définitivement interrompu?

      Bref, une sacrée question que nos voisins du sud ne sont pas près de résoudre.

      JFC

    • @jeanfrancoiscouture
      C’est pourquoi je dis que c’était des “bon jeunes” … jusqu’à ce qu’ils arrètent de penser aux conséquences d’une course dans les rues résidentielles. Ils sont devenus “à nos yeux” des “méchants”.

    • ..@gl000001: «Ils sont devenus “à nos yeux” des “méchants”..»

      Avec méchant entre guillemets, mettons que ça me va. Mais je persiste à ne pas utiliser le qualificatif ou le substantif «méchant» dans leur cas. Irresponsables, idiots, imbéciles, et quelques autres me suffisent largement. La méchanceté, du moins à mon avis, s’exprime d’une ou de plusieurs autres manières.

      Mais je ne crois pas que ce léger différend entre nos deux versions soit rédhibitoire. Pas vous?

    • S’ils n’ont pas accès à l’arme à feu, madame, ils vont trouver d’autres moyens.
      C’est pas un problème de gun.
      C’est un problème d’ordre exogène.

      Que Freud aurait qualifié de malaise de civilisation.
      Que Durkheim aurait qualifié d’inhérent à l’élément social.
      Que Lorenz aurait qualifié de ”mismatch” entre les états internes de l’individu et son milieu externe.

      Et que d’autres, comme ma modeste personne, qualifient d’éléphant dans la pièce.

      Y’a pas que vous, savez, de ”plus capable” de composer avec le déni…

      Gordon Sawyer
      Montréal

    • Encore un texte d’une gauchiste de la ville que ne comprend rien en dehors de son balcon de Montréal.

      Décourageant ! Ça vaut même pas la peine d’argumenter sur l’inutilité d’une liste de noms avec de numéro de fusils de chasse. Continuez votre belle propagade !

    • @jeanfrancoiscouture
      J’aime bien idiots, irresponsables et imbéciles moi-même. La différence de point de vue nous fait souvent voir le problème sous un autre angle. Je vous remercie d’avoir partagé le votre.

      @sena
      Le plus drôle, c’est que ça n’est même pas un problème de gauche ou de droite. Tout le monde veut être en sécurité. Mais on ne veut pas tous prendre les mêmes moyens.

    • @ re3e: bannir toutes les armes? C’est pas parce que vous n’en avez pas besoin en ville qu’elles ne sont pas utiles a d’autres ailleurs. Je n’irais pas travailler ou camper dans la toundra sans armes…je me souviendrai toujours du jour ou y’avait un ours polaire a dix pieds derriere moi: quelqu’un a tire en l’air et d’autres ont crie ce qui l’a fait fuir mais j’en connais d’autres qui ont ete moins chanceux, dont un couple dont l’arme s’est enrayee…

    • De toute façon le mode de vie de l’occident et en particulier états-uniens est un suicide collectif.
      Gilles Ménard

    • Slate est une bonne ressource sur le sujet. En français http://www.slate.fr/story/66261/syndrome-asperger-autisme-tuerie et en anglais http://www.slate.com/articles/health_and_science/medical_examiner/2012/12/mental_illness_in_the_connecticut_school_shootings_we_may_never_have_a_diagnosis.html

    • Quelqu’un de déstabilisé ou dépressif vas rester le même dans un monde sans armes. Un registre ne peut rien contre cela. L’ENTOURAGE IMMÉDIAT, lui, peut faire une différence. En percevant un comportement étrange chez un collègue ou camarade de classe, AVANT qu’une tragédie arrive. Et non après, comme on le vois souvent dans les médias écrits ou numériques, ce qui fait vendre beaucoup de copies.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • Re-bonjour,

      En tout cas, juste d’en discuter c’est quant à moi un pas dans la bonne direction.

      Il est vrai que Newton ce n’est pas chez nous, que le Québec ce n’est pas les États-Unis, que la promptitude à user d’une arme à feu pour régler un différend est moins présente au Québec sauf que tout dernièrement madame Marois a été victime d’un attentat, tout cela sans oublier les autres tueries qui se sont par le passé déroulées au Québec.

      Mais d’un autre côté, je dois vous avouer que je ne suis pas tellement surpris que de telles tragédies surviennent aux États-Unis ainsi qu’au Québec. Chaque fois que je me rends à l’épicerie du village pour y louer un film, je suis toujours étonné de voir le nombre élevé de pochettes sur lesquelles apparaissent des acteurs munis d’une arme à feu et que c’est grâce à l’usage d’une arme feu que l’acteur principal (acteur = homme) sort vainqueur de l’imbroglio dans lequel il est plongé.

      Et tout cela se règle en à peu près 1 heure trente minutes.

      Oui, dans tous ces films il est suggéré que la solution c’est l’ARME mais surtout, qu’il ne faut pas que ça prenne du TEMPS. Et grâce à une arme à feu, on règle à la fois le problème d’une situation angoissante et à la fois, le problème du règlement qui doit s’effectuer en peu de temps. En somme, tout doit aller vite, très vite, encore de plus en plus vite et à partir de là, l’attente devient insupportable. En fait, c’est le même problème que soulève la restauration rapide : « J’ai soudainement faim mais je ne dois pas attendre, il faut que je mange tout de suite, il faut que se taise le plus rapidement possible l’angoisse que soulève le besoin de manger. » Et il en va de même pour les soins de santé (le fameux problème des urgences) ou encore celui de l’usage inconsidéré de la carte de crédit pour se procurer un bien dès qu’il est disponible sur le marché et ce, même si je n’en ai pas les moyens.

      Faudrait peut-être tout simplement qu’on réapprenne à vivre l’attente. Mais là on dira que je souffre d’immobilisme.

      Oui mais, si je veux réfléchir pour trouver une solution à un problème, il faut toujours bien que je m’immobilise, que je m’arrête, que je cesse de repousser l’angoisse que soulève l’attente.

      - Oui mais, qui vous a demandé de réfléchir monsieur Verret? Un petit conseil : consommez et on s’occupera du reste!

      - Eee… c’est qui « on » ?

      Joyeuses Fêtes à vous madame Lortie.

      Daniel Verret (Nadagami)

    • @el_mariner
      “En percevant un comportement étrange chez un collègue ou camarade de classe, AVANT qu’une tragédie arrive”
      Et quand ils parlent aux voisins, amis et parents du tueur, on entend toujours les mêmes phrases “J’aurais jamais cru ça de lui”, “Il allait très bien”, …

    • Rien ne change en ce jour de fin du monde, toujours aussi germaine et maternante.

    • La Cour Suprême du Canada vient de rendre une décision aberrante en permettant le port du niqab en cour, ça, ça devrait allumer pas mal plus les féministes d’aujourd’hui, mais non, rien, nada.
      les seuls à s’offusquer, ce sont des hommes??? cherchez l’erreur.

    • Et si on proposait un amendement constitutionnel sous forme de piège aux pro-armes?

      On pourrait suggérer un amendement constitutionnel qui stipulerait que chaque État a le Droit de protéger dans sa constitution interne le droit de posséder des armes à feu et de statuter sur les modalités d’exercice de ce droit. Le fédéral se réserverait le droit de réserver quelques armes d’assaut aux militaires et c’est tout. Décentraliser la question des armes en quelque sorte.

      Les États conservateurs du Centre et du Sud se sentiraient protégés contre les “intrusions” du gouvernement fédéral et les États plus progressistes seraient libres de légiférer de façon plus serrée sur les armes. Petit à petit, de tuerie en tuerie, les États “pro-armes” seraient sous presssion de leur propre population pour agir contres la violence due aux armes à feu. Et petit à petit, ces États feraient comme les autres et restreindraient le droit aux armes à feu.

      Et les tristes sires de la NRA auraient 50 champs de bataille à gérer (un par État) plutôt qu’un seul…

    • Il est important de comprendre que 2000 enfants meurent chaque par armes à feux chaque année aux USA. La majorité est des meurtres une infime fraction des accidents. C’est 40 par semaines environ soit 2 fois la tuerie à chaque semaine. Parce que c’est arrivé dans les mêmes 60secondes à la même place on est scandalisé et avant lorsque c’était éparpillé on ne voulait pas agir parce qu’on n’était pas indigné?
      IL est important de bien connaître les statistiques avant de s’indigner. Car si les américains terminent l’année avec 1500 meurtres d’enfants on vous dira : voyez ça diminue on s’améliore pas besoin de lois. IL y a beaucoup de hypocrisie journalistique évidemment vous n’êtes pas la seule. Oui à l’interdiction des fusils d’assauts mais non à l’hypocrisie. Dans cette semaine de la tuerie 40 autres enfants sont morts aux USA par armes à feux dont on n’entendra jamais parler et ça continue comme ça à chaque semaine 40 par semaine. Et Obama le savait. Alors ses larmes…

    • De toute manière le peuple ne pourrait pas arriver premier avec l’armée américaine si on usurpait le pouvoir alors toutes mitraillettes sont inutiles. Dans quel but avoir tout ça? Un bon fusil de chasse c’est suffisant pour se défendre contre les voyous.

    • Je suis pus capable d’entendre la désinformation que vous les médias vous faites au sujet des armes a feu

      À chaque fois qu’une tragédie frappe vous les journalistes faitent de la diffamation
      Des fusils d’assaut, ce ne sont pas des fusils d’assaut mais des armes semi-automatique qui ne sont pas employé par les militaires car un fusil d’assaut par définition est une arme automatique qui ne peut pas être employé par des civils

      C’est bizard au Québec c’est l’endroit en Amérique du Nord ou il y a eu le plus de fusilade dans les école

      Je ne suis pas contre un contrôle mais le lobby anti armes au canada vas continuer ça campagne de désinformation mais ici les armes AR15 sont restreinte et pour ce qui est des AK47 elle sont prohibée

      Quand je vois des politiciens dire que certaines armes peuvent tirer 60 balles/sec c’est impossible

    • De toute façon on ne peut pas faire grand chose pour influencer les Américains. On peut commencer par accroitre les contrôles aux frontières, question de leur faire comprendre que l’on ne veut pas que ces “guns freaks” viennent passer leurs vacances ici et mettent nos vies en danger.

    • Ah! Le temps des fêtes! Enfin un temps d’arrêt.. Quelle bonne occasion de revisiter certains classiques:

      1984 (Eric Blair, alias George Orwell)
      Fahrenheit 451 (Ray Bradbury)
      Le meilleur des mondes (Aldous Huxley)

      .. l’utopisme ça peut mal virer.. d’un côté comme de l’autre. Joyeux Noël là!

    • Mme Lortie, rappelez-vous la fusillade perpétrée par le Caporal Lortie. Suite à cette tuerie, l’Assemblée Nationale s’est dotée de toutes les contre-mesures possibles et imaginables: Detecteurs de métaux, machines rayons-X, caméras partout, gardiens armés ainsi que gardes du corps armés. C’est LA solution qu’il faut implanter dans nos écoles car les fous et les criminels se fichent totalement des lois. Si cette solution est bonne pour des politiciens avec qui nous n’avons aucun lien d’amitié ou de parenté elle est certainement aussi bonne pour nos enfants. Le registre des armes èa feu ne sert à rien. Les armes de Lortie, Lépine, Fabrikant, Gill, Bain et Lanza étaient dûment enregistrées.

      S. Buddo

    • @sbuddo
      Et combien de milliards, ça va couter tout ça ? Combien d’écoles au Québec ? Combien de portes par écoles ? Des vitres pare-balles tant qu’à faire ? Dorénavant, toutes les fenêtres fermées évidemment, ce qui implique l’air climatisée partout.
      Ca va couter moins cher de faire fondre les armes inutiles.

      @ixigrekzed
      N’oubliez pas “Un bonheur insoutenable” de Ira Levin.

      Alain Lajoie

    • @sbuddo N’oubliez pas les restaurants, les cinémas, les magasins et les stations de métro.

    • @sbuddo

      Vous me faites penser à l’épisode des Simpsons dans lequel les citoyens de Springfield exigent une patrouille anti-ours parce qu’un ours s’est promené dans un quartier résidentiel. Mais quand ils apprennent l’existence d’une nouvelle taxe pour payer cette patrouille ils explosent de colère et exigent que la taxe soit abolie… …mais veulent garder la patrouille anti-ours.

    • Je me souviens de police-jeunesse, et plus récemment, il y avait un policier à la poly monseigneur parent de st-Hubert il y passait quelque heure par jour.

      L’idée de la police à l’école n’est pas nouvelle et si saugrenue que cela, le but étant d’avoir un intervenant pour prévenir le taxage, la violence et les gangs.

    • Je me demande bien si je me trompe ? Il semblerait, qu’après chaque carnage, l’engouement pour les armes à feu augmente. Tout simplement parce que l’évidence de devoir se protéger est flagrante.
      Je déplore qu’on ne critique pas cette mère assassinée par son propre fils et ses propres armes. Elle qui s’était fait forte de lui en enseigner le maniement. L’arroseuse arrosée.

    • @tabarly
      20 décembre 2012
      07h11

      “C’est un fait divers. Un affreux mais un fait divers quand même. Faut en revenir.”

      Si votre propre enfant ou petit-enfant de 6 ans se serait pris trois balles dans la tête avec toute une vie devant lui ou elle…auriez-vous écrit ou même pensé cette phrase ?

      Bon Noël quand même !

    • Difficile d’exprimer de la compassion pour ces evenements aux Etats-Unis. Si, ici, il y avait une route qui mene dans un ravin, on arreterait d’exprimer de la compassion pour les victimes et on reparerait ce dit ravin …

      … 80 deces par jour par des armes a feu aux US. C’est 4 fois le drame de Newtown, A CHAQUE JOUR ! Soit un meurtre, un suicide, un cas de “legetime defense” (!), un accident … on en entend jamais parle car ce ne sont que de petits evenements par ci par la dans differents etat. On attend une tuerie pour defendre le pour ou le contre du port d’arme obligatoire qui aurait pu ou non empecher cette tuerie … hors, la loi mathematique est simple et prouve a chaque jour, plus d’armes egal plus de deces … trop simple.

      Apres cette tuerie, craignant des lois contre les armes a feu, l’americain moyen se precipite pour acheter une arme de poing avant qu’une loi ne lui en empeche. Ce qui creera une autre tuerie plus tard …

      Meme au Canada, une arme de poing devrait etre interdite, ainsi que les armes utilisees par les forces armees … meme dans les clubs de tirs … pour commencer.

      D Corman

    • Le seul fait de pointer une arme et de tirer la gâchette est le malheureux sort seul réservé aux plus faibles d’entre eux (USA) !

      Les plus fort sont capables de résonner, de tenter de corriger une situation, de parlementer pour convaincre et non pas de seulement ‘vaincre’ l’autre !

      Celui qui sort une arme est incapable de se se servir de ses paroles… Il utilise ce qui lui convient, car il ne connait pas mieux, car d’autres ne l’écoutaient pas auparavant ! Il aurait pu apprendre à parler…mais il a vu tellement d’autres hommes autour de lui se servir de leurs armes pour finaliser une situation qui semblait sans issue qu’il doit simplement se rabattre sur ce qu’il connait le mieux, soit le fait de se servir d’une arme, lui aussi, à son tour.

      C’est malheureusement l’avenir des Américains, s’ils ne se réveillent pas avant qu’il soit trop tard…

    • Mon grand-père est mort dans les camps d’Auschwitz alors je suis toujours sensible devant ce sujet..

    • Moshé Levy

    • Je concède ce point à la NRA: ce ne sont pas les armes qui tuent les gens mais les gens qui tuent les gens; C’est pour ça que les gens ne devraient pas avoir d’armes.

    • “Plus capable de lire tous ceux qui disent que les fusils n’ont rien à voir avec les niveaux tragiquement élevés de morts par armes à feu aux États-Unis. Plus capable de ce déni devant l’évidence.”

      Je seconde à fond.
      Paul Laurendeau

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité