Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 14 décembre 2012 | Mise en ligne à 14h48 | Commenter Commentaires (105)

    Tuerie: De plus en plus fin du monde

    Capture d’écran 2012-12-14 à 14.46.31

    Photo Reuters. Des enfants accompagnés à l’extérieur de l’école par des policiers.

    Ce n’est peut-être pas la fin du monde, mais aujourd’hui, notre monde n’est plus du monde.

    Une tuerie dans une école primaire ????

    Non mais quoi encore ? Dans une pouponnière un coup parti ?

    Qu’est–ce qui se passe sur la Terre, comment se fait-il qu’on n’arrive pas à agir pour protéger nos tous petits ? Comment se fait-il qu’on n’arrive pas à identifier ces malades ? Pourquoi peuvent-ils non seulement évoluer sans être arrêtés mais en plus se procurer des armes ?

    Les opposants au contrôle des armes trouvent-ils ça normal cette situation ?

    “Aujourd’hui n’est pas la journée (pour parler de contrôle des armes)”, a fait dire par  son porte-parole le président Barack Obama, hier, lorsqu’il est devenu clair que la tuerie de l’école primaire Sandy Hook, à Newtown, au Connecticut, une centaine de kilomètres au nord-est de New York, allait dépasser toutes les limites du bon sens. Vingt-sept morts: 20 enfants, six adultes — dont la mère du tueur — et le tueur.  Sans parler des autres morts… Un frère, disaient certains médias hier après-midi.

    Sauf que si ce n’est pas aujourd’hui, quand sera le bon moment, M. Obama. Quand ?

    Avez-vous vu l’arme LÉGALE avec laquelle cette atrocité a été commise ? Voici une photo d’un Bushmaster .223, une des trois armes retrouvées sur la scène du crime. Oui, ça ressemble drôlement à un AK47 et si ça vous rappelle quelque chose, c’est l’arme qu’utilisait le tireur embusqué qui a semé la terreur à Washington D.C. en 2002.

    Capture d’écran 2012-12-14 à 14.20.38

    Je vous mets au défi de regarder les nouvelles sans pleurer. Sans frissonner en pensant aux parents et à tous les proches des victimes. Sans être enragés face aux gens qui trouvent que leur droit d’avoir une arme pour s’amuser est plus important que les efforts collectifs de la société pour prévenir ces atrocités.

    “Hug your children tonight, even if they think they are too old for that”, écrivait hier midi sur Twitter Karen Tumulty, journaliste politique pour le Washington Post. Aujourd’hui, c’est la seule chose, Karen, que j’ai envie de faire. La seule chose. Serrer mes enfants très fort dans mes bras.

    Le président Obama a parlé hier après midi et a finalement touché la question du contrôle des armes, sans le dire directement mais en expliquant qu’il fallait que le pays se resserre et au-delà des questions politiciennes, s’unisse pour arrêter ces attaques, trop nombreuses.


    • Tout ça pour un différend avec le directeur de l’école. Rien à rajouter à cette folie.

    • dommage que le tueur soit mort, certains aurait surement voulu tourner une suite de la loi du talion dans leur sous-sol….

    • Nous posons les même questions que vous posez ici chaque fois qu’une tuerie survient. Mais nous ne parvenons jamais à y répondre.

      Jamais on ose poser les questions sur les motivations de l’assassin. C’est un tabou moderne. On n’a pas le droit de les humaniser. C’est au-dessus de nos forces. Pourtant, ces assassins sont des être humains comme tous les autres. Et de toute évidence, excusez du peu presque déplacé dans les circonstances, ils ne sont visiblement pas heureux.

      Qu’est-ce qui les pousse à choisir la voie de la tuerie? Pourquoi s’attaquer à un groupe aussi important d’innocents? Pourquoi pas un suicide? Ou un assassinat ciblé par vengeance? Qu’est-ce qui leur fait peur au point de vouloir détruire tant de vies?

      Ces questions ne sont pas populaires, je le conçois et le comprends for bien. Mais peut-être qu’il s’agit là des seules vraies questions dont les réponses permettraient d’éviter de telles atrocités.

    • Il y a une certaine valeur thérapeutique à pouvoir écrire comme vous le faites si bien sur ce blogue. Mias c`est bien la seule utilité que nos mots ont ,malheureusement ,car au dela de l`horreur il y a aussi et surtout l`impuissance face à cette autre fusillade et face à la culture américaine qui au nom du cash préfere essuyer le sang des enfants plutôt que d`agir.

      Car cette tragédie comme d`autres aurait pu être prévenue mais la liberté ,la constitution et la culture des américains préfere protéger l`individu au détriment de la collectivité.

      Oui l`impuissance d`assister à un cirque que je ne veux pas voir, de donner des coups d`épée dans l`eau et de m`être abonné à plusieurs répétitions garanties dans les mois qui viennent.

    • Rien de va changer. Il faudrait un nombre de morts plus grand que la totalité des victimes de la Seconde Guerre Mondiale pour que le Monde Entier daigne se réunir et prendre des décisions drastiques pour la paix (ce qui inclus des dizaines de millions de pertes d’emplois dans l’industrie de la guerre).
      Alors imaginez ce banal incident aux USA… business as usual.

    • “Non mais quoi encore ? Dans une pouponnière un coup parti ?”

      Malheureusement c’est arrivé il n’y a pas si longtemps en Belgique.

    • je ne comprends pas et je ne comprendrais jamais! je suis pas contre les chasseurs, mais contre sle port d’armes non contrôlées. Mon fils a voulu passer son permis de trappe et d’armes à 14 ans. Il l’a fait. on s’est dit qu’une bonne éducation au maniement d’arme est positive. Première chasse aux cerfs de viginie il a été incapable de tirer sur un seul (mon mari et moi ne sommes pas chasseur donc il y est allé avec un ami biologiste de la nature et chasseur). En fait ce qui lui plaisiat c’était le «floklore» autour de la chasse : faire les caches, fabriquer ses balles, pister les bêtes, l’ambiance en fait. mais une fois devant la bête…. incapable!

      je suis heureuse de sa réaction et de sa prise de conscience. Les armes à feu tuent pas seulement les animaux!

      Laurence

    • @Marie-Claude Lortie

      Une chance que c’est pas arrivé au Québec, plutôt que de se suicider ou se faire abattre, le tireur aurait simplement pu avaler un galon de lave-glace, plaider les problèmes mentaux, et être libéré dans 4 ans..!

    • Madame Lortie, revenez-en avec la fin du monde. C’est sûr que ce qui est arrivé est grave mais, à mon avis, c’est moins pire que toutes les guerres et les massacres actuellement dans le monde. Ce qui frappe, c’est que la nouvelle nous arrive presqu’en direct.

    • C’est rendu banal, ces tueries.

      Le faut que ce soit rendu banal est justement ce qu’il y a de plus horrible.

      Mais rien ne va changer.

      Einstein disait que la folie c’est continuer à faire les choses de la même façon en espérant un résultat différent. Ça prend un entêtement hors du commun pour ne pas voir qu’il y a un problème.

      Le président Obama ne peut rien faire, sinon on va l’accuser de vouloir fonder une dictature. Tant de gens le haïssent profondément, ce serait la guerre civile.

      À quand les guns pour bébés? C’est supposé être ça, la solution?

      Faut dire qu’avec le systèmes de santé qu’ils ont, les amères loques ne vont pas courir après les personnes qui ont des troubles mentaux pour les soigner. Surtout, surtout, ne pas faire de prévention! C’est communiss!

      Si vous avez remarqué, ces crimes sont de plus en plus fréquents et le nombre de victimes augmente. C’est quoi là, les tireurs veulent être dans le livre des records Guinness? Sick, very sick.

      Non, je ne regarde plus les nouvelles depuis longtemps. Trop fou.

      A.B.

    • @n MCL ~

      Sérieusement… La fin du monde…

      Des enfants (de moins de 5 ans), il en meurt près de 10 million
      de par le monde chaque année faute de soins de base
      d’eau potable et de médicaments…

      ça en fait plus de 2 500 par jour!

      La véritable barbarie … elle est là!

      Et vous savez pourquoi:

      Parce que contrairement aux tueries commis par des fous-furieux,
      beaucoup de ces décès pourraient être évité si on le voulait vraiment!

      mais on s’en fout et on préfère s’indigner sur les horreurs
      commises pas des personnes qu’on ne peut pas plus contrôler
      qu’on peut les comprendre.

    • Tout comme vous je suis complètement bouleversée. J’ai le coeur serré. Quand les Américains vont-ils comprendre? QUEL JOUR sera propice à prendre une décision? Quel président aura assez de courage pour le faire? Qu’est-ce qu’on attend? Est-ce qu’on attend un chiffre encore plus extraordinaire de morts pour prendre des décisions.
      Moi, normalement, lorsque j’entends qu’il y a eu une tuerie aux États-Unis , je n’écoute même plus parce que c’est devenu une habitude. Mais aujourd’hui, j’ai juste envie de pleurer et je n’écouterai plus les nouvelles de la journée. J’en sais assez et ça fait trop mal de savoir et de voir.

    • L’utilisation d’armes à feu ne sont que le symptôme. Les interdire ne réglerait en rien le problème. Des explosifs peuvent très bien faire le travail.

      Une réflexion profonde sur notre société se révèle la seule solution. Mais nous ne le ferons pas, à l’exception de quelques personnes traités comme des marginaux. Il est plus simple de voir en noir et blanc (armes ou pas d’armes. malade mental ou pas). D’ailleurs, les politiciens misent là-dessus. Vous n’avez qu’à regarder la polarisation des débats.

    • Cet évènement oh combien triste, pour mettre les choses en perspective de fin du monde.
      Aujourd’hui les USA sont aux prises avec une forme de terrorismes intérieur basé sur l’individualisme,
      Et qu’actuellement de l’autre côté de l’Atlantique, le terrorisme intérieur basé sur le communitarisme fait aussi des victimes. (Soudan, Mali, Afganistan, Irak, Patiskan, …)
      Malheureusement, ce n’est rien comparé à ce que l’inquisition a fait en Espagne et ce que les Croisées ont fait subir aux gnostiques du Sud de la France.
      Et Lorsque vous dites “Non mais quoi encore ? Dans une pouponnière un coup parti ?”je me rappèle que voici pas si longtemps (1989) c’était en France que les pouponnières explosaient.
      Le monde ne change pas, peut-être portons nous plus attention maintenant à ces massacres par ce que les caméras sont plus présentes… ?

    • C’est drôle quand même : Là, on s’indigne parce que c’est dans une école, c’est relativement proche de nous. 22 enfants.

      Combien d’enfants meurent à chaque jour dans le monde, du manque d’eau, de mal nutrition, de guerres, de massacres ethniques, de maladies? des milliers. Mais c’est en Afrique, en Asie.. on s’en fout de ceux là, n’est-ce pas?

      C’est pas pareil? Pourtant, on met des millions dans la recherche contre la dysfonction érectile, contre la perte des cheveux, contre la cellulite. Cet argent permettrait de nourir, éduquer et abreuver tous les enfants de la planete.

      Combien aurez-vous dépensé cette année en cadeaux de noel, en décoration intérieur, en linge superflu, en voyages? Par rapport aux dons que vous avez faits aux oeuvres missionnaires et organismes de charité pour les enfants pauvres?

      Est-ce une monstruosité ce qui est arrivé aujourd’hui : absolument. Mais réfléchissez un peu à à la forêt cachée derrière l’arbre..!

    • Je suis assez d’accord avec avec Rogiroux! Cette chronique ne me touche pas, même si je suis touchée par cette tuerie (là on peut utiliser ce mot). Dans un cas comme celui-ci, je suggère aux chroniqueurs généralistes de s’abstenir ou du moins de résister à la dictature médiatique qui force à commenter une telle nouvelle.

    • Tant et aussi longtemps que les vendeurs d’armes dicteront leur loi, ça va toujours être comme ça, des morts et des morts.
      Ce n’est pas seulement aux USA que les armes tuent, cette industrie des armes, qui domine le monde, fait des ravages partout dans le monde.
      Il n y a aucune raison valable de tuer son prochain.
      Nos gouvernants doivent être des exemples de paix.
      Quand les gouvernements mettent des millards de dollars sur l’armement, quel message ils envoient aux citoyens?
      Tant que l’industrie de l’armement dictera sa loi à nos gouvernements, il y aura toujours des tueries dans le monde.
      Soyez sûr d’une chose, le président qui interdira la vente d’armes sera tué.

    • Ça ne se passe pas seulement aux É-U, ni avec des armes à feu:

      http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201212/14/01-4603984-chine-un-homme-poignarde-22-ecoliers.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS2

      Mais on en entend moins parler, quand on en entend parler…

    • Rogiroux et Daniel69,
      J’ai souvent remarqué que les gens qui minimisent ce genre de tragédie en comparant avec le nombre de morts dans telle guerre ou telle autre catastrophe, ces gens donc, n’éprouvent que peu ou pas d’empathie ou de peine et ne se sentent pas interpelés. C’est comme si on s’énervait pour rien parce qu’il y a déjà eu bien pire!

    • Et sans vouloir minimiser ce qui vient d’arriver aux É-U, Ça, ça fait bien plus fin du monde, ça ne s’est passé aux É-U et Ça s’est passé en 1978…

      http://www.prevensectes.com/jones1.htm

    • Ce qu’Obama a voulu dire, pour ceux qui doivent absolument détourner le sujet, c’est que dans le moment, ce n’est pas le temps de rouvrir le débat sur les armes à feu. C’est le moment d’avoir de la compassion pour les parents qui ont reçu l’horrible nouvelle que leur tout-petit est parmi les victimes.

      C’est le moment de prendre soin des survivants dont plusieurs sont traumatisés.

      C’est le moment de se recueillir par respect pour toutes les victimes.

      Je trouve parfaitement répugnants les gens qui semblent dire: bah! pas grave! il y a plein d’enfants ailleurs dans le monde qui bla-bla-bla tous les jours!

      Un peu de décence! D’innocents enfants ont été assassinés lâchement. Respect, au lieu de nous sortir votre vomi. Vous aurez votre chance quand ce sera le sujet du jour et c’est SOUVENT le sujet du jour.

      Le discours d’Obama laissait entendre que des mesures “qui ne seront pas populaires du point de vue politique” seront prises pour que cette horreur n’arrive plus jamais. J’ai l’impression que la NRA va devoir attacher sa tuque avec d’la broche. Personne n’a besoin d’une arme de combat chez lui.

      On parle maintenant de 20 enfants morts, 6 adultes sur le site et un autre dans la maison du tueur en plus du tueur lui-même. Deux armes de poing, un Glock et un autre truc dont je n’ai pas saisi le nom.

      Mes pensées aux pauvres parents, que les petits reposent en paix.

    • djobert pour votre information, une belle partie de mes impôts part en aide internationale pour qu’un dictateur s’achète une énième limousine pendant que son peuple crève.

      Ça inclut Haïti dont les victimes du séisme il y aura bientôt 3 ANS, TROIS ANS!!! vivent encore en bonne partie dans la rue comme des bêtes. Mais bon, la construction du Palais Présidentiel va bon train. L’honneur est sauf et ça permet d’envoyer encore plein de tristes images pour nous en soutirer encore un peu plus! Beau sens des priorités!

      Désolée mais le “guilt trip” pour moi, ça ne prend plus!

    • Puisqu’on attache une telle importance aux valeurs chrétiennes aux États-Unis, pourquoi diable n’oppose-t-on jamais à la culture de violence et de vengeance de ce pays les valeurs de paix et de pardon véhiculées par Jésus? On dirait que pour beaucoup d’américains, la Bible se limite à l’Ancien Testament, avec son dieu vengeur et que Jésus compte pour rien du tout.

      Je ne prétends pas qu’il aurait suffit de dire au tueur que le meurtre ça fait de la peine au ti-Jésus pour qu’il se défoule autrement mais la croyance que le ressentiment autorise la violence semble faire partie intégrante de la culture américaine alors forcément dans le lot, il finit par y en avoir quelques-uns qui considèrent que tuer des innocents pour faire un exemple est acceptable.

    • Ce qui m’horripile au plus haut point, c’est les gens qui refusent de politiser ces tragédies “par respect pour les victimes”; ou encore, les apathiques qui disent: “Il n’y a rien à comprendre, ces tueurs sont des fous! On n’évitera jamais ces tueries, alors à quoi bon essayer?”

      On pleure, on prie, on bâtit des monuments, mais on refuse obstinément de se poser des questions, d’apprendre de nos erreurs en tant que société et d’apporter du changement. On se drape des plus pieuses intentions comme excuse pour maintenir le statu quo. Au nom du respect des victimes du passé, on creuse la tombe des victimes de l’avenir.

    • Je seconde @RogGiroux
      Les enfants dont il parle meurent pas notre laxisme et notre trop chere confort. Il est bien plus facile de s’indigner face a cette tuerie que de nous conscientiser sur notre propre role dans la mort de millions d’individus chaque année faute de nourriture et de soin de base.

      Cette hypocrisie, cette indifférence est beaucoup plus pénible a mes yeux.
      Je retourne au Honduras dans quelques jours travailler bénévolement durant mon mois de congé et les crimes commis la-bas, la pauvreté ont un lien direct avec notre besoin a nous de vouloir tout posséder sans partager.

      Alors oui on peut crier haut et fort que cet acte est un non sens mais par nos agissements, nous ne valons pas beaucoup plus.

      Ghislain Tanguay

    • @loubia
      Ca me rappelle un ami, un carré rouge qui a étudié en agronomie avec moi. Son nom n’apparait pas dans les dons faits par les anciens étudiants de l’UL. Je lui ai donc dit de faire comme moi, de redonner une infime partie de son argent a son Université. Et bien comme vous il m’a répondu, je paie déja avec mes impots…

      J’ai trouvé sa réponse facile. Facile de se laver les mains en se disant que mes impôts me donne le droit de ne plus rien faire et de critiquer.

      Continuer votre no guilt trip et croyez-moi, la planète ne se sentira pas mieux.

    • Citation de rogiroux ” Sérieusement… La fin du monde…

      Des enfants (de moins de 5 ans), il en meurt près de 10 million
      de par le monde chaque année faute de soins de base
      d’eau potable et de médicaments…

      J’adore! Bien que cela devrait être dirigé vers la société, pas Marie-Claude. Nous oublions que nous sommes tous coupables de cela(moi inclus). Ce sont nous, les occidentaux, les “démocrates”(lol), qui choisissons de maintenir ce système. C’est sans compter l’esclavage de nations pauvres pour avoir nos bas prix. Nous refusons d’affronter ces réalités.

      Nous nous croyons si bons et intelligents. Pourtant, nous sommes incapables de recul, de vision d’ensemble. Pas pour rien que les voleurs se maintiennent au top. On est tellement con, aveugles et individualistes. Pas très difficiles à manipuler.

    • @soleil1018,
      J’ai bien écrit que je ne minimisais pas cette tragédie, ni les autres. Cependant, quand Madame Lortie parle de fin du monde, faut quand même pas exagérer. Et bien franchement, je voudrais que ces tueries ne se produisent plus. Mais c’est de l’utopie. Je suis juste réaliste mais, visiblement, ça ne plaît pas à tout le monde. Par contre, je constate que certains des commentaires vont dans le même sens que les miens.

    • Obama n’a plus de contraintes politiques l’empêchant d’entreprendre un projet fédéral de règlementation des armes. Il vient d’être réélu et en est à son deuxième et dernier mandat. Il n’a plus rien à perdre.

      Probable que ça ne fonctionnera pas. Mais il doit essayer. Il doit au moins lancer le débat.

    • Les États-Unis sont sur le bord de l’éclatement. La bête délire de plus en plus.

    • John Himmler

    • La culture américaine est une culture de violence. Quand un pays est en guerre permanence contre un peuple quelque part sur la planète, il est normal qu’il en finisse par tuer ses propres concitoyens.

      Otto Hans

    • @ soleil ~

      Désolé mais je ne minimise rien!

      MCL parle de fin du monde au sujet d’une tuerie comme il y en a
      maintenant à toutes les deux semaines aux États-Unis!

      (J’exagère à peine…)

      Le contrôle des armes chez nos voisins américains…

      Oubliez ça!

      Ce n’est pas la première tuerie d’enfants dans une école
      - ou même une église! – et ce ne sera pas la dernière…

      Ils ont fait le choix de vivre – et de mourir! – par les armes
      et il n’y a rien que nous (comme société québécoise) puissions faire
      à ce sujet.

      Ce n’est pas la fin du monde… pas pour eux… et encore moins pour nous!

      Ici, on peut commencer par faire en sorte que le type d’armes
      qui a servi à cette horrible tuerie ne soit jamais vendu au Québec.

      Point à la ligne!

      GUNS DON’T KILL CHILDREN. BULLETS DO!

    • Je suis toujours agacé par ces réactions infusées de sensiblerie extrême qui à tout coup nous sont infligées par les médias parce que, bien sûr, c’est vendeur. Faut faire pleurer Germaine, la faire frissonner, elle aime ça. Alors que, comme d’autres l’ont souligné, des drames de même nature, parfois encore plus horribles parce qu’assortis de tortures infamantes, se produisent tous les jours dans d’autres contrées plus éloignées. Sans parler des millions d’enfants qui crèvent de faim.
      Mais essayons de regarder le phénomène des tueries aux USA d’un oeil plus froid (plus cynique, diront certaines langues). Moi je me dis que si nous prenons pour acquis qu’il y a, dans toute société, ne serait-ce que un dixième de un pour cent de fous furieux capables, à un moment donné et sans que l’on puisse comprendre pourquoi, de disjoncter au point de «passer à l’acte», ben ça fait quelque 300,000 de ces bombes humaines qui déambulent dans les cités de nos voisins du sud. Soit l’équivalent d’un peu plus de la moitié de la ville de Québec. Leur territoire a beau être immense, ça fait quand même beaucoup de bombes ambulantes. On peut quasiment considérer qu’il est étonnant qu’il n’en explose pas plus souvent, compte tenu de la facilité d’accès à des armes sophistiquées dans ce foutu pays. Le même calcul nous donnerait pour le Québec 6000 hommes ou femmes qui, si «les fils se touchent», sont susceptibles de commettre de semblables gestes, avec des armes ou autrement. Six mille. Allez Germaine, faites une fixation sur ce chiffre et frissonnez un petit coup.
      jppare

    • Pour ma part la télé va rester fermée pendant plusieurs jours.Plus capable de voir ces scènes en boucles…

    • Il faut qu’il y en ait beaucoup pour que les médias en fassent tout un “show”.

      Il y en a des milliers qui meurent de faim chaque jour dans le monde, alors pourquoi n’en faites-vous pas un “show” à l’année longue? Logique, non?

    • @rogiroux,
      Bien d’accord avec vous sauf sur un point: «Guns don’t kill children, MEN do».

      Rappelez-vous Jim Jones, plus de 900 victimes, la plupart empoisonnées. Oklahoma City, McVeigt a fait sauté l’édifice gouvernemental où se trouvait une garderie. Le 911, je crois que les «détourneurs» n’avaient pas d’armes à feu mais plutôt des «cutters». Turcotte, un couteau. Cathy Gauthier et son conjoint, un poison. La noyade pour les enfants de Drummondville. Et un marteau dans le métro de Montréal. Et on peut allonger la liste.

      Quand quelqu’un veut tuer, il prend les moyens qu’il peut ou qu’il veut. Mais les armes à feu sont des outils faits pour tuer, quelques soient «l’animal». C’est juste plus facile.

    • @gabriel.fortin.31 :

      Wow ! Vous avez tout compris, vous. Bravo.
      Je ne veux pas vous décourager, mais ça fait maintenant plus de 10 ans que je répète la même chose… en vain.

      Mais bon, un jour, y finiront bien par comprendre… peut-être.

      En attendant, mes respects.

      Gordon Sawyer
      Montréal

    • “Fin du monde”

      Commentaires hystériques pour une situation réellement triste. Les névrosés ne devraient pas avoir une tribune dans un journal.

    • En effet, comme d’autres l’ont si bien fait remarquer; cet article ne me touche pas mais pas du tout! Voir elle me rend presque mal à l’aise! Ce besoin obligé ou pas, de commenter sur ce drame avec des mots ne pouvant aucunement transmettre la réelle émotion de cette horreur!
      Cependant (je l’écris sans nul doute pour rassurer certains gens de mauvaise foi), lorsque j’ai appris cette nouvelle, j’ai été horriblement peiné pour les victimes.
      Chose naturelle, puisqu’on le veuille ou pas, on est tous humain!

    • Tant que va continuer cette déshumanisation de notre société au profit de tout saccager pour la richesse matérielle et économique nous ne cesserons de voir des individus se désaxer.
      La responsabilité première pour des gens se disant appartenir a des mouvements prônant l’amour d’autrui comme sois même et le partage ne devrais pas conduire à des actes semblables.
      La société de maintenant démontrant tellement que le but ultime devrait être la réussite personnelle et le ME,Myself and I à l’outrance il ne peut faire autrement qu’un individu frustré veuille tout détruire autours de lui incluant même sa progéniture.
      Ça me désole beaucoup,pauvres petits
      Gilles Ménard

    • Ne jamais oublier que Harper a aboli le registre des armes à feu. Et que Justin Trudeau pense que les armes font partie de “notre identité”.

    • Cette horreur n’a pas de nom. Cela arrive trop souvent ici et aux USA. On ne peut qu’espérer le jour où tous les tarés de la terre cesseront de s’en prendre à plus faibles qu’eux mais ce n’est pas demain la veille.

      Il n’y a qu’à voir le peuple syrien qui voit jour après jour tomber des hommes, des femmes et des enfants. Il ny a qu’à voir le peuple palestinien qui voit ses enfants mourir sous les balles israéliennes quasiment à chaque jour. Et il n’y a qu’à voir les Guy Turcotte avérés ou en puissance, pères ou mères, de ce monde.

      C’est clair qu’on ne peut pas compter sur l’état ni sur les “grands” experts pour prévenir les drames qui se jouent ici même. On peut cependant compter sur nous mêmes en demeurant attentifs à la détresse des gens qui nous entourent et d’agir tant qu’il en est encore temps en se mêlant de ce qui “ne nous regarde pas” mais qui peut finir par sauver des vies, des vies d’enfants et de parents et des vies de vieillards qui n’en peuvent plus parce qu’on s’en fout.

    • Pendant les prochains jours nous serons inondés de dépêches, de révélations et de photos en relation avec cette tuerie et c’est correct. Faut juste espérer que cela ne constituera pas un déclencheur pour d’autres tarés.

      Et bientôt, nous serons tous bien occupés à fêter en famille et la tuerie de Newtown sera devenue une chose du passé probablement reléguée aux faits divers dont on nous reparlera sporadiquement en 2013 et plus loin peut-être jusqu’à la prochaine tuerie.

      C’est malheureux mais c’est comme ça. Qui se rappelle de Timothy McVeigh?

    • Quant tu as une arme à feu, ça donne le goût de shotter quelque chose, même des canettes. Les policiers ont de la misère aussi avec leur gun. La tentation est forte car l’arme permet de se rapprocher du pouvoir sur les autres. Même en temps de guerre, je suis contre les armes à feu. C’est con, débile, ça fait disjoncter le monde. Il y a eu un grave manque de protection et chanceux qu’il n’y a pas eu 200-400 victimes. Le gars est entré dans l’école comme ça, armé jusqu’aux dents, petites serrures, pas de gardiens, aucun barbelé à l’extérieur autour de l’école: 600 enfants abandonnés, laissés à eux-mêmes, rien pour les protéger contre les prédateurs. Pauline l’a échappé belle. Abolissons les armes à feu, même pour les policiers.

    • 1. Cela ne ressemble en rien à un AK-47.

      2. Il y a eu une fusillade dans une garderie en Chine tuant 3 enfants et en blessant 13 autres il y à peine 2 mois. En Afghanistan, un ado s’est fait sauter près d’une école, tuant les enfants à proximité. Mais bon, la Chine et l’Afghanistan, c’est loin et cela ne passe pas à TVA.

      3. LE MONDE NE SE LIMITE PAS AUX EUA. Ce n’est pas un phénomène américain, ni une folie que l’on peut prévenir. Tous les pays y sont confrontés et malgré les différentes législations, cela continue d’arriver. Si un individu décide de passer à l’action sans souffler mot à qui que ce soit, il réussira, au même titre que qqun qui a décidé de se suicider. Le premier sang appartiendra toujours à l’agresseur

      4. Bref, à moins d’installer un sytème de contrôle sur le cerveau humain, ce genre de folie va se répèter.

      5. Mes pensées vont aux familles des victimes et aux enfants qui ont survécu à ce drame, en espérant qu’ils pourront un jour trouver la paix.

      S. Roberge

    • @Soleil, vous avez bien raison!

      Ça me lève le coeur de lire un commentaire comme celui de Rogiroux (et de d’autres commenteux du même genre) … Comme si la barberie de l’un excusait, ou pire, banalisait la barberie de l’autre! Il y a toujours pire quelque part, c’est certain, mais peut-on AUSSI s’attrister de la mort de ces enfants pour l’instant?

      Nicholas Ninousky

    • Lorsqu’un Peuple se défoule sur le dos de ses enfants il ne fait que confirmer le cul-de-sac à venir…

      Guillaume Cortina

    • Au lieu de se rabattre sur l’Iran afin de faire plaisirs à Israël et au complexe militaro-industriel, le gouvernement américain devrait songer à nettoyer son pays taché de sang….

      Tommy Armani, Québec

    • @nininu,
      Ce que vous n’avez pas compris c’est que nous ne sommes pas d’accord avec le titre de fin du monde de Madame Lortie. Nos commentaires ne minimisent en rien la gravité de ce massacre.

      D’autre part, comme ces enfants et adultes sont morts et que nous n’y pouvons plus rien, attardons nous aux vivants, à ceux qui restent et qui sont traumatisés, et ce, pour le reste de leur vie, par cette situation. Ces autres victimes encore vivantes n’ont pas fini de vivre des souffrances et des deuils.

    • Désolé, dans mon commentaire précédent: @nininou.

    • Et en comment un registre d’armes à feu aurait éviter une tuerie? C’est un gaspillage d’argent qui ne sauve pas plus de vies. Au Québec, les parents ont tué leurs enfants avec quoi? des armes à feu? NIET!!! Pauvres enfants qui dépendent de nous pour leurs bien êtres; il est là le problème et c’est nous, les adultes!…C’est quand même pas les fusils qui ont tiré tout seul ou des couteaux ou des haches qui se sont mis en action par eux mêmes; qui les tenaient? Et je ne parle pas de négligences causées par ces mêmes adultes qui sèment la mort chez les enfants…

    • @soleil1018: Vous devriez réfléchir un peu avant d’écrire une ânerie de la sorte. Ce n’est pas, ne pas avoir de coeur et ne pas avoir d’empathie que de relativiser les choses, que d’apporter de la nuance. Non mais franchement.

    • @Stéphanie2009: Je ne veux vraiment pas généraliser car je suis sûre qu’il y a des chrétiens aux États-Unis (et au Canada, et ailleurs dans le monde) qui vivent et mettent en action les valeurs prônées par Jésus. Mais un certain nombre d’entre eux, surtout les plus vocaux et les plus médiatisés, semblent avoir pour spécialité de faire un cheval de bataille de choses dont Jésus n’a jamais parlé et défendent leurs causes avec des moyens qui l’auraient horrifié. Ironique, non? Et le christianisme n’est pas la seule religion dans ce cas.
      Je n’ai aucune idée des raisons possibles de ces horribles tueries. Je m’étais dit plus tôt cette année qu’il pouvait difficilement y avoir plus horrible qu’Aurora, mais j’ai changé d’idée.
      Le contrôle des armes permettrait-il d’éviter toutes ces tragédies? Je n’en suis pas sûre, mais il reste absurde qu’un particulier ait le droit d’avoir chez lui une arme comme celle illustrée plus haut; ça ne peut servir qu’à tuer des masses de gens. C’est inutile pour chasser et c’est exagéré pour être une arme de défense personelle. Cela dit, il y a un certain nombre d’Américains particulièrement paranos qui ont un véritable arsenal chez eux, mais qui par contre ne tuent jamais personne. Ça ne veut pas dire que c’est bien, juste qu’il ne faut pas généraliser.
      Michael Moore a ses défauts que je reconnais aisément, mais “Bowling For Columbine” contient tout de même une intéressante réflexion sur les causes de la violence élevée par les armes à feu aux États-Unis.
      2012 ne sera assurément pas la fin du monde pour l’ensemble de l’humanité, mais pour les proches de ces victimes, ça s’en approchera assurément. Mes pensées sont avec eux.

    • Oublié de signer: S. Dufour

    • @daniel69, vous vous posez en défenseur de Rogiroux ou vous êtes son doublon?
      Tant mieux si vous ne “minimisez” pas ce drame (je n’ai jamais dit ce mot d’ailleurs, mais “banaliser”, nuance.), mais votre commentaire laisse entendre le contraire.
      Cela m’agace qu’à chaque fois qu’un drame se produit, on nous la ramène avec les autres horreurs de ce monde. Cela devrait-il être une raison suffisante pour ne pas exprimer notre horreur face à ce que vous qualifiez quasiment de fait divers?
      Poser la question, c’est y répondre!

      Nicholas Ninousky

    • @nininou,
      Je ne me pose pas en défenseur de Rogiroux mais j’ai plutôt été interpelé par votre «d’autres commenteux du même genre»…
      Moi, ce qui m’agace chez certains, c’est que cette tragédie soit consédérée comme LA tragédie, LA fin du monde. D’ailleurs, vous n’avez qu’à lire le titre de ce blogue. Vous pouvez exprimer votre horreur sur cette tragédie. Mais pourquoi ne pas parler aussi des autres qui se produisent dans le monde actuellement?

      J’ajouterais que j’apprécie beaucoup le commentaire de «ina34».

    • “Ça me lève le coeur de lire un commentaire comme celui de Rogiroux (et de d’autres commenteux du même genre) … Comme si la barberie de l’un excusait, ou pire, banalisait la barberie de l’autre!” (nininou)

      Bon! Bon! Bon!…

      Allez relire mon premier commentaire
      et prenez le temps de bien réfléchir à ce qui est écrit!

      J’y interpelle la blogueuse parce qu’elle parle de *fin de fin du monde*
      dans le titre de sa chronique…

      Des tueries dans les écoles, ça existe depuis des années
      et, à ce que je sache, la terre n’a pas arrêté de tourner pour autant !

      On pleure les victimes mais on ne fait pas grand chose
      pour empêcher, ou à tout le moins limiter le nombre et l’ampleur
      de ces massacres au nom de la sacro-sainte liberté individuelle
      de pouvoir acheter des armes semi-automatiques
      avec chargeurs x-larges dont on ne peut même pas se servir
      légalement pour aller à la chasse!

      Mais il y a pire encore…

      Tous les jours… des milliers d’enfants meurent chaque jour dans le monde
      parce que les ressources minimums qui assureraient leur survie sont inaccessibles.

      Elles sont inaccessibles parce que les pays riches – et les individus qui y vivent! -
      refusent de partager les richesses et préfèrent consommer au maximum et gaspiller les ressources de la planète! On ne peut être individuellement et/ou collectivement tenu responsable des horreurs commises par des personnes dérangées mais ce n’est pas vrai en ce qui concerne le sort de tous ces enfants qui meurent de déshydratation, de malnutrition ou de maladies par simple manque de vaccins et de médicaments.

      ÇA! Ça… c’est le véritable début de la *fin de la fin du monde”
      et c’est nous tous qui en sommes responsables!

      Et si vous pensez que le moment est mal choisi pour parler de cette horreur,
      dites bien que pour la majorité d’entre nous, c’est un sujet
      dont leur petit coeur fragile ne veut pas vraiment entendre parler
      de toutes manières. Ils aiment mieux s’indigner pour des choses
      sur lesquelles ils n’ont aucun contrôle et aucune solution à proposer!

    • “Comme si la barberie [sic] de l’un excusait,
      ou pire, banalisait la barberie [resic] de l’autre!”

      Les barbares, ce sont ceux qui tolèrent la barbarie…

    • La couverture 24 sur 24 de ces tueries et l’attention que l’on accorde au tueurs encouragent d’autres cinglés à les imiter. Plutôt que de seulement se suicider, ils tuent de gens afin que leurs mal de vivre attire l’attention du pays en entier pendant des jours et des semaines.

      Le jours où les médias cesseront d’en faire un cirque, les tueries deviendront plus rare.

    • Se sont les tabous et les préjugés qui font que l’on a peur de faire soigner des malades mentaux,Pour les sacrées bonnes raisons de Ça ne se fait pas ou tout simplement que je suis capable de l’aider.La maladie mentale cela se détecte très bien en allant chercher de l’aide.Peut-être que si cela se serait fait pour le tireur,on n’en serait pas la aujourd’hui a compter ces petites victimes.

    • Tiens, une idée d’même…

      Si la constitution américaine garantit le droit de porter une arme, rien dans cette même constitution ne mentionne les munitions.

      Le gouvernement n’a qu’à restreindre le droit aux munitions et voilà!

    • Madame Lortie. Vous avez cette remarque: “Serrer mes enfants très fort dans mes bras”. Sain et normal. Je ne doute pas qu’ils sont pour vous autre chose que quelque chose que vous pourriez perdre, mais dites-moi serrez-vous parfois les enfants des autres dans vos bras? Que leur faut-il pour qu’une fois ‘grands’ ils ne songent même pas à s’approcher d’un tantinet du comportement que tous ici et avec raison décrient? Mon père était un enfant de la crise de 1929 et il me racontait comment il en avait été éprouvé et comment des bras perdus au hasard, sans liens ‘proches’, l’avaient ’serré’ et consolé. Lorsqu’on aura installé au fond du ‘coco’ que les bras de tous sont parfois utiles à tous alors là peut-être on s’aidera. Une des différences entre l’homme et l’animal est que le premier est perfectible et le second l’est beaucoup moins. Éloignez de lui les ‘objets’ de perfectibilité et notre bel homme glissera probablement assé facilement vers son ordre second: un bel animal. Même l’impératif catégorique de Kant n’y peut rien.
      Les USA carburent au super optimisme depuis toujours. C’est le maître-mot de cette nation et ils en sont presqu’esclave. Un ‘real american’ doit être obligatoirement optimiste, ‘fort’ et ‘droit’ pour ne pas porter préjudice aux idéaux. Ne porteraient-ils pas par là intérieurement leur propre malédiction? Qui trop embrasse mal étreint. Heureusement au Canada, tradition oblige, nous ne sommes pas encore aussi catégorique que cela.
      Des ‘cages’ pour attraper les ‘Gremlins’? Bien sûr. Des lois, des réglements et je ne sais trop quelles autres assurances? Il en faut. Mais les problèmes ont parfois la désagréable propriété d’être ‘vasement-communicable’. ‘Serrer dans ses bras’? Un 20 là-dessus!

    • @ralbol a deblatere:

      “Si la constitution américaine garantit le droit de porter une arme, rien dans cette même constitution ne mentionne les munitions.

      Le gouvernement n’a qu’à restreindre le droit aux munitions et voilà!”

      Ma reponse plus intelligente que la votre:
      Les munitions sont des armes!

    • Recherchez: Projet de mind-control baptisé MK-Ultra et projet Monarch de la CIA.
      Un projet qui est plus efficace sur des sujets jeunes…

    • @ mh188888

      - «Ma reponse plus intelligente que la votre:
      Les munitions sont des armes!»

      Mon idée ne devait pas être si idiote puisque je viens d’apprendre qu’une cour américaine a déjà été saisie du problème.

      La conclusion: puisque la constitution garantit le droit aux armes, restreindre le droit aux munitions qui rendrait non-fonctionnelles les armes, équivaut à restreindre le droit aux armes.

      Donc, à la prochaine tuerie!

    • Pour ceux qui pensent que le registre d’armes d’épaule a changé quoi que ce soit, voici les chiffres de Statistiques Canada de 2005:

      http://www5.statcan.gc.ca/access_acces/archive.action?loc=/pub/82-003-x/2004004/article/8042-fra.pdf

    • Mme Lortie,

      Selon ce que je lis dans d’autres journaux, le fusil Bushmaster a été trouvé dans la valise de la voiture utilisée par le tueur et il a donc pas tué à l’intérieur de l’école avec ce fusil.

    • @rogiroux, “Les barbares, ce sont ceux qui tolèrent la barbarie…”. Belle phrase creuse.
      Et ceux qui agissent en barbares ne le sont pas? Hé ben…

      Barberie? Désolé, je suis dislexique. Je dois me relire 3 fois avant de peser sur envoyer.
      Ce que je n’ai pas fait tant l’émotion face à ce drame me touche.

    • FIN DU MONDE!!! Encore un texte hystérique.
      Si le registre des armes à feux a été démantelé, c’est strictement de la faute des germaines hystériques dans votre genre. En présentant un simple fusil à pompe de cal 12 à la télé comme étant une aberration, vous avez démontrez que le but, votre but, n’est pas le contrôle, mais l’élimination des armes dans notre société, une chose qui est et sera toujours impossible, car nous ne sommes pas tous née sur le plateau mont-royal, la plupart des citoyens de ce pays vivent en région et une majorité d’entre eux n’ont pas de problème avec un fusil.
      Nous sommes des millions d’honnêtes pères de famille à être horrifié par les diverses tueries, mais c’est vous, en menant une cabale anti-chasse, anti-homme qui vous tirer dans le pied.
      Prenez donc le temps de bien vous informer avant décrire n’importe quoi, le semi-automatique est resté dans la voiture et ne ressemble en rien à un ak 47, il est de votre devoir journalistique de bien rapporter la nouvelle sinon, vous la fabriquez et de ce fait, vous détournez l’action en faveur de votre action partisane et perdez toute crédibilité.
      La loi n’a de la force que si elle est respecté, dans les années trente, un regroupement de féministes hystériques ont réussi à impose la prohibition, ce qui à conduit à l’escalade du gangstérisme.
      Personne ne peut acheté une arme au Québec sans avoir un permis d’acquisition et de possession délivré par la sureté du Québec, en quoi un registre empêcherait-il un meurtre?
      Un registre existait au Québec avant que les hystérique s’en mêle, et aujourd’hui, vous demandez la recréation d’un tel registre, moi , j’aimerais mieux que les fond, le petit milliard de dollars serve plutôt à l’éducation et à la santé, oubliez vous, qu’il y a 35,000 sans abris juste à Montréal et que bien des enfants crèvent de faim, alors, pour moi, un registre est bien secondaire.
      Danny Mansour, Longueuil

    • “moi , j’aimerais mieux que les fond, le petit milliard de dollars serve plutôt à l’éducation et à la santé, oubliez vous, qu’il y a 35,000 sans abris juste à Montréal et que bien des enfants crèvent de faim, alors, pour moi, un registre est bien secondaire.”

      Ben oui, un registre des armes a feu, a part engager de nouveaux fonctionnaires a gros prix, ça servira a rien pantoute. Une bonne chose serait d’introduire les cours de philosophie dès le primaire, au lieu du cours de ECR.

    • ” j’aimerais mieux que les fond, le petit milliard de dollars serve plutôt à l’éducation et à la santé, ” mansour

      ===

      Le milliard était déjà dépensé. Le registre ne coûtait que quelques millions par années pour le faite fonctionner. Et surtout… malgré tous ses détracteurs, il sauvait des vies.

      Jean Émard

    • “Ben oui, un registre des armes a feu, a part engager de nouveaux fonctionnaires a gros prix, ça servira a rien pantoute. ” teddybear

      ===

      L’immense majorité des corps policiers reconnaissaient l’importance du registre pour sauver des vies. Les dretteux étaient contre pour de bêtes raisons idéologiques.

      Jean Émard

    • C’est difficile de juger ce pays, cette société. Ils ont décidé, collectivement, d’avoir chacun des armes à la maison pour se défendre contre un “ennemie” imaginaire. C’est ce que veux profondément presque chaque américain. Dieu merci nous ne pensons pas comme eux (sauf Justin). Je me souviens de ma soeur qui avait rencontré un couple d’américains en descendant en Alabama, elle expliquait qu’ils n’avaient pas de guns dans l’auto et les autres étaient héberlués qu’elle et son chum fassent une telle distance aux USA sans aucune arme. C’est ancré en eux, jamais ils ne laisseront tomber leurs armes. Ils ont choisit ce mode de vie avec les avantages (moi je ne vois pas lesquels) et les inconvénients qui viennent avec.

    • Madeleine Albright sur les 500000 enfants morts sousle blocus US contre L’Iraq.

      http://auxinfosdunain.blogspot.ca/2012/12/le-camp-de-les-gentils-madeleine.html

      Carl Hagen

    • Mme Lortie, la mère du garçon était une maniaque des armes. Elle allait pratiquer le tir à la cible avec ses gars. Je suis sûr que la féministe que vous êtes ne manquera pas de goûter toute la fine ironie de cette histoire…

    • On évite simplement toujours le réel problème.
      La base.
      La source.
      On ne veut rien changer.
      On reste dans notre bulle à s’émouvoir, à pleurer…encore un peu plus quand ça arrive tout près de nous.
      Bien plus quand on réalise que ce sont des enfants…
      Des enfants……….

      Demain, on continuera.
      On ne veut rien changer.
      Les politiciens qui veulent ont les mains liées.
      Ils essaient, mais ils ont besoin de notre appui et on ne veut pas rien changer.
      On se plaint. Ça nous fait du bien moralement.
      Quelle belle défense morale que de se plaindre et de pleurer.
      Mais, on ne veut rien changer…
      Demain, on retournera dans notre bulle individuelle.
      Dans notre monde.
      On n’aura rien changer.

      Le jour où chaque citoyen comprendra qu’on est tous dans le même bateau, qu’on a tous ensemble du contrôle, peut-être que ça pourra…
      Pour l’heure, en majorité, on ne veut rien changer…
      J’ose croire qu’un bon jour, une Génération le dira haut et fort…
      J’ose croire qu’un bon jour, une Génération verra l’aberration…

      L’argent mène.
      Littéralement.
      Le Lobby des armes à feu n’est qu’une parcelle, une pointe de ce pouvoir.
      On ne changera rien.
      Parce que majoritairement, on aime individuellement l’argent.
      Partout dans le monde…
      Depuis le début des temps certains diront…
      Depuis le début de cette façon de vivre je dirai…
      Qui s’étire sur de nombreuses Générations, quelques siècles…
      Qu’on prend comme la seule façon de vivre cette façon de faire…
      Qui devient de plus en plus du n’importe quoi…
      Qu’une limite terrible est en train d’être atteinte…
      Mais qui ne le sera que dans quelques Générations fort possiblement…
      En attendant, on continue…
      On se donne bonne conscience…
      Mais, on ne veut pas vraiment rien changer…
      Pas prêt du tout pour les vraies questions…
      Pas prêts du tout au changement…

      Demain, on achètera des cadeaux.
      On fera des investissements.
      Demain, on revivra dans notre bulle.
      Parce qu’on ne veut rien changer.

      Continuons de nous donner bonne conscience en pleurant.
      Peut-être ne serait-ce qu’un début pour réaliser?
      Qu’un infime début à tout le moins?
      Je rêve éveillé là…

      Des enfants…

      Pour l’heure, laissez-moi retourner dans ma bulle et serrer très fort les miens…

    • Je suis d’accord avec Rogiroux . De plus j’ajouterai qu’il y a aussi la « faim du monde » . Pendant que les madames et monsieurs Lortie de ce monde se régalent de cuisine moléculaire à des prix exhorbitants, des milliers d’enfants crèvent de faim chaque jours.

      Comment se fait-il qu’on n’arrive pas à identifier ces malades ? Justement car il sont indétectables et tout le monde s’en fout . Le jeune tireur était isolé , sans amis, low profile donc insoupçonnable.
      Une société violente risque d’engendrer des citoyens violents . In Gun we Trust !…….

    • Bonjour,

      Il n’empêche que, encore une fois, l’auteur de cette tuerie est un homme.

      La solution proposée : le contrôle des armes à feu.

      Hum! Par certain suis-je qu’on cherche du bon côté. C’est le tireur le problème, pas l’arme.

      Daniel Verret (Nadagami)

    • Et dire qu’il y a un candidats à la chefferie du parti libéral du Canada et qui cherche à se faire élire PM qui veut nous convaincre ue les armes à feu sont dans nos moeurs et nos coutumes. Ca prend juste un (Justin) imbécile et un opportuniste pour réagir ainsi et vite, allons voter pour lui et vive la galère…..lalalèèèère……
      André Béliveau

    • Comment se fait-il qu’on n’arrive pas à identifier ces malades ? Pourquoi peuvent-ils non seulement évoluer sans être arrêtés mais en plus se procurer des armes ?
      MCL
      Peut-être parce que deux milliards fut dépensé à crée un registre inutile au lieu d’allez à la création de programme de détection et de prévention pour les personnes perturbés.
      d. Mansour

    • Je cite fem_progress : «Einstein disait que la folie c’est continuer à faire les choses de la même façon en espérant un résultat différent. Ça prend un entêtement hors du commun pour ne pas voir qu’il y a un problème.»
      Et voilà.

      Il y aura toujours des mésadaptés sociaux dans nos sociétés occidentales, et ailleurs aussi. Ils n’ont tout simplement pas ce qu’il faut pour vivre en société. Mais est-possible de les identifier avant qu’ils ne projettent leur frustration ou leur désespoir sur les autres ? Et agir en conséquence ? Pour prévenir ?
      Il semble que non puisque ces scènes horrifiantes se répètent, encore et encore.
      Quant au droit que les Américains se sont donné de posséder et même de porter sur eux des armes à feu, cela me fait penser qu’ils se croient encore dans le Far West. Pow Pow !

    • Pour ceux qui n’auraient pas compris…

      Les drames ailleurs. Quand on envoie des fortunes en aide internationale, qu’on fait des téléthons, des radiothons et des levées de fonds pour voir l’argent recueilli disparaître dans le compte en banque du cousin d’une personnalité connue qui gueulait le plus fort contre notre pingrerie… quand 3 ans plus tard comme je l’indique, le sens des priorités des élus va plutôt à reconstruire un palais présidentiel plutôt qu’à faire manger et à loger décemment son peuple…quand un dictateur se paye une noce fastueuse quand son peuple crève, quand les chefs de ces pays dont les enfants ont le ventre gonflé par des vers vivent comme des nababs aux frais de ceux qui se sentent coupables de tous les péchés du monde et en particulier, de gagner leur argent, quand on se dit qu’année après année, des sommes faramineuses disparaîssent sans laisser de traces et que la situation ne s’améliore pas, même pas un peu, il y a lieu de penser que nous n’en ferons JAMAIS assez, même si nous remettions en totalité tous nos gains. 5 MILLIARDS en 2012, à part des dons privés que le Canada SEULEMENT a envoyés en aide internationale.

      Vous m’excuserez de ne pas penser comme vous que la mort insensée de 20 bébés de 6 et 7 ans n’a pas autant d’impact que la mort d’enfants qui crèvent comme des bêtes devant leurs dirigeants gras comme des voleurs aux frais des âmes sensibles qui aiment se la jouer coupable!

      Indépendamment de ce qui se passe ailleurs, ce sont 20 enfants innocents qui ont trouvé la mort de façon atroce. L’un d’eux avait même 11 balles dans le corps. Tous les autres en avaient au moins deux. Vous m’excuserez de trouver ça répugnant même s’il y a des enfants qui meurent dans des pays qui ont la guerre comme sport national et des dirigeants véreux qui les regardent crever en culpabilisant les pleureuses.

      Je voudrais juste que nos vierges offensées par “il y a des enfants qui meurent ailleurs dans l’indifférence générale, 20 enfants bien nantis aux USA, on s’en fout” aient à faire ce que les premiers répondants ont eu à faire depuis vendredi: aller ramasser 20 petits cadavres et annoncer aux parents dévastés que leur bébé est mort de façon cruelle. Et à aller nettoyer les lieux parce que la vie continue et il faudra bien que les classes reprennent.

      Vous savez? À en lire plusieurs ici, je me demande si ce vent de folie, d’indifférence et de mentalité tordue n’est pas à la source des pétages de coche dont nous sommes témoins. Je me demande si des gens ne décident pas un jour qu’ils ne veulent plus vivre dans un monde aussi monstrueux, où il s’en trouve pour défendre des Guy Turcotte, où on peut lire que c’est pas grave 20 enfants tout près de nous alors qu’ailleurs…

      Le monde est dégueulasse. Plus de coeur, plus de compassion, plus d’éthique, plus de morale. On a tout ça variable et à la carte maintenant. “ON” choisit ce qui mérite notre indignation et notre compassion.

      Vraiment triste.

    • @mansour

      Le légiste a dit que les enfants avait été tué par une arme de type M4 qui a été développé pour l’armée américaine.

      La majorité de la population du Canada vit dans des ville. Il n’a jamais été question d’éliminer les armes du Canada mais de savoir qui en a, tout comme il y a un registre sur la possession des véhicules. Je ne me sens pas traité comme un criminel quand j’achète une auto et qu’il faut quelle soit immatriculée pour l’utiliser et je ne comprend pas comment un possesseur d’arme puisse avoir une telle pensée.

    • “elwood

      14 décembre 2012
      15h08

      je ne comprends pas et je ne comprendrais jamais! je suis pas contre les chasseurs, mais contre sle port d’armes non contrôlées. Mon fils a voulu passer son permis de trappe et d’armes à 14 ans. Il l’a fait. on s’est dit qu’une bonne éducation au maniement d’arme est positive. Première chasse aux cerfs de viginie il a été incapable de tirer sur un seul (mon mari et moi ne sommes pas chasseur donc il y est allé avec un ami biologiste de la nature et chasseur). En fait ce qui lui plaisiat c’était le «floklore» autour de la chasse : faire les caches, fabriquer ses balles, pister les bêtes, l’ambiance en fait. mais une fois devant la bête…. incapable!

      je suis heureuse de sa réaction et de sa prise de conscience. Les armes à feu tuent pas seulement les animaux!

      Laurence

      C’est à votre honneur d’avoir fait faire ce bout de chemin à votre fils et il y a une alternative que je peux vous suggérer pour sa passion sur “le «floklore» autour de la chasse”. Pour Noel offrez lui un DSLR Canon ou Nikon avec un puissant téléobjectif. Il pourra alors assouvir sa passion tout en étant respectueux de ses valeurs humaines.

      Je n’ai aucun commentaire à formuler pour les pro-gun qui ont écrits des commentaires ici, ça fait trop dur, pas de temps à perdre avec vos élucubrations.

      Gilles Bouchard

    • Je vous mets au défi de ne pas regarder les nouvelles tout simplement car le traitement abusif que fait les médias avec des histoire sordides de ce genre est une indéniable source d’inspiration pour ceux qui sont sur le bord de péter un fusible dans le coco!

      Dites vous qu’il n’y a rien qui arrive pour rien et ça va toujours être ça de gagné par rapport a l’insignifiant: ”Oh mon dieu que c’est dont triste!” qui ne contribue en rien dans la recherche d’hypothèses plausibles.

      1) Il faut un contexte particulier pour que la révolte se développe.

      2) Il faut une inspiration, une stimulation pour déclencher la même façon de faire a répétition.

      3) Il faut des moyens pour y parvenir.

      Répondre a ce genre de question est pas mal plus constructif que des larmes de crocos d’Obama!
      Mais moins payant politiquement peut-être.

      Obama copie sur Céline?

      C’est scandaleux!

    • l assassin etait manifestement pas pro vie… je crois que la societe forme elle meme ses propres assassins chaque fois qu elle meprise les petits les indignes les pauvres les moins intelligents les moins beaux , qu elle se moque des b.s. et des retardes intellectuel, des clochards et que cette meme societe glorifie les riches,les tout puissants les forts les athletes les intellos les prix nobels les medailles d or argent et bronze qu on glorifient les joueurs de hockey ou de football etc. qu on glorifient l argent , les fausses gloires de ce monde . Quand le sport devient une religion et qu on elevent des statues a maurice richard a mario lemieux etc… ont sent toute la superficialite et le mal d une telle societe .
      On adore plus que jamais le veau d or , on ne parlent que d economie, on tremblent devant la recession , et surtout ne parlons pas de Dieu sujet tabou et meprise mais parlez moi d economie et de fausses croyances . Quand la justice humaine devient une derision ,quand la Vie elle meme ne compte plus (guerre,crimes,avortement,tortures…) quand vous ne savez plus a quel saints vous vouez et que vous ne comprennez plus.. pensez a celui que vous rejettez ,Jesus … c est le debut du salut.

    • “C’est le tireur le problème, pas l’arme.”

      Si vous ne voyez pas le danger que pose un fusil semi-automatique
      vendu avec des chargeurs de 30 cartouches (50 ou 100 en option!)
      avec une cadence de tir de plusieurs centaines de coups/minute…

      C’est vous qui avez un vrai problème!!

    • @ Loubia. Merci.

    • @eternite
      C’est tout de même bizarre que les pro armes libres soit aussi en majorité les pro vie et adeptes du confort dans la déification de Jésus Christ!!!???
      Ont-ils bien compris le message de celui-ci = aimez-vous les uns les autres et partager pour l’amour.
      Il y a là selon moi une contradiction évidente.
      J’ai entendu il y a longtemps un manifestant pro vie dire que Morgentaler devait être pendu?????
      Bizarre!
      Gilles Ménard

    • Faute d’orthographe de ma part = ”devrait” être.
      Gilles Ménard

    • @eternité Bien d’accord avec vous pour ce qui concerne la superficialité de la société (quoique je ne vois pas vraiment le rapport entre Maurice Richard et les assassins). Toutefois, j’ai le même malaise par rapport à l’étalage de votre foi chrétienne que j’ai avec moshe_levy et l’étalage de sa foi juive… Non pas que je sois particulièrement intolérant envers les religions, mais il me semble que les commentaires d’un blogue traitant d’une tuerie n’est pas vraiment l’endroit approprié.

      Pachyderme

    • Ce qui m’étonne toujours, c’est qu’il faille arriver à des situations extrêmes comme celles-ci pour prendre de réelles mesures? En espérant qu’Obama prenne de réelles mesures. Les tueries de ce type, en proportion les plus meurtrières se sont déroulées aux États-Unis ces dernières années parce que c’est là-bas qu’il est possible d’acheter des armes en toute légalité. C’est faire preuve d’un esprit bien fataliste que de dire “ben maintenant qu’y a 3 millions d’armes en circulation, il n’y a plus rien à faire”, certes ce sera plus difficile mais il faut bien commencer quelque à agir. Comment se fait-il qu’un président des États-Unis ne puisse changer le seul paragraphe arriérée de la constitution américaine? Chacun pourra y aller de sa petite explication pour expliquer le phénomène des tueurs “fous” mais l’équation est simple. Tu as une arme en ta possession, tu peux tuer, sans armes tu peux toujours le faire avec tes mains avec un objet quelques mais certainement pas en rafale comme avec une arme de guerre. Donc, il faut banir les armes à feu et c’est aux États-Unis de modifier leur loi.

      Nous sommes tous indignés face à ce genre d’atrocités et voulons agir. Est-ce que si demain 3000 personnes brandissaient des pancartes en défilant dans les rues pour demander au président Obama de cesser de vendre des armes à feu à ses citoyens servirait à quelque chose? Je ne pense pas, tout juste un petit encart dans la presse dans la rubrique insolite. Malheureusement le pouvoir est dans les mains des dirigeants élus démocratiquement par le peuple. Ces dirigeants doivent aussi “dealer” avec la grosse industrie des armes à feu parait-il puissante. Et moi qui pensait que le président des États-Unis avait le bras long! Nous sommes parvenus dans une société où il faut penser humainement et économiquement, il me semble que ces deux principes sont logiquement aux antipodes l’un de l’autre. Je ne suis pas experte ou spécialiste en quoi que ce soit mais il me semble bien que ces tueries gratuites sont des phénomènes plutôt récents. Il y a bien des raisons à cela et sans doute sont-elles multiples et complexes. L’écart qui se creuse entre les riches et les pauvres dans une société capitaliste axée sur les biens, le pouvoir de posséder, n’est sans doute pas étranger à ces comportements extrêmes. Peut-être aussi sommes nous trop nombreux sur terre. Dans toute cette mascarade, il faut ajouter le fait qu’aujourd’hui les jeunes sont exposés au paraître. Pour être un “King”, il faut faire parler de soi, il faut être à l’avant-scène comme l’image que projette toutes ces téléréalités – Pour être sûr de faire parler de soi, on comment un acte qui ne passera pas inaperçu et comme l’info voyage aujourd’hui à la vitesse de l’éclair “le fou” est sûr de passer aux infos et de faire parler de lui sur la planète entière en quelques minutes.

      Il me semble bien avoir vu qu’un Ukrainien complètement déséquilibré a voulu faire irruption dans une clinique pour abattre des innoncents juste pour faire comme l’autre fou du connecticut… triste réalité!

    • @rogiroux,

      Dans ce cas, pourquoi certains pays ont droit à l’arme nucléaire et d’autres pas?

      Jamais on ne remet en question l’arme nucléaire mais pour ce qui de la question des pays qui ont le droit de la posséder, alors là oui, quand il est question du pays utilisateur de l’arme nucléaire de la part des USA d’Obama, tout est toujours remis en question et des objections pour qui peut en devenir utilisateur en voulez-vous en voilà!

      Sauf qu’en ce qui concerne le semi-automatique, c’est l’arme le problème et non plus l’utilisateur.

      Tiens donc!

      Et c’est quoi un semi-automatique face à l’arme nucléaire?

      Daniel Verret (Nadagami)

    • @ nadagami ~

      WOW! Non… Sérieusement!

      On discute armes à feu
      et vous arrivez avec l’arme nucléaire…

      On parle individus
      et vous venez nous parler de pays…

      Et le rapport est…??

      Vous ne déplacez pas les poteaux des buts en faisant ça…
      Vous changez carrément d’aréna!!

      “Et c’est quoi un semi-automatique face à l’arme nucléaire?”

      Si vous n’avez pas déjà une petite idée de la réponse…

      Vous avez un gros problème!!

    • Quelque soit les moyens utilises, quelque soit la $omme depense ,aussi noble soit la volonte pour changer les choses,aussi emouvant soit le discour, aussi flatteuses soient les promesses, aussi profond soit les desirs,aussi puissante soit la volonte, sans Dieu vous ne pouvez rien,l humanite erre et cherche sa voie….the americain dream est un echec cuisant,
      la nature est sous respirateur,le poul du mal bat vite et celui de la destruction bat aussi vite,
      la planete surchauffe,les demons aussi, l air devient irrespirable,l eau se change en sang.Au temps de Noe les hommes se mariaient ,mariaient leur filles tout comme aujourd hui ,jusqu a ce que le deluge survienne.

    • “L’existentialisme n’est pas tellement un athéisme au sens où il s’épuiserait à démontrer que Dieu n’existe pas. Il déclare plutôt: même si Dieu existait, ça ne changerait rien; voilà notre point de vue. Non pas que nous croyons que Dieu existe, mais nous pensons que le problème n’est pas celui de son existence; il faut que l’homme se retrouve lui-même et se persuade que rien ne peut le sauver de lui-même, fût-ce une preuve valable de l’existence de Dieu. En ce sens, l’existentialisme est un optimisme, une doctrine d’action, et c’est seulement par mauvaise foi que, confondant leur propre désespoir avec le nôtre, les chrétiens peuvent nous appeler désespérés.”
      (Jean-Paul Sartre)

    • excellent texte de monsieur samson journaliste qui apporte une autre vision sur la question.

      http://www.journaldemontreal.com/2012/12/17/delire-sur-le-registre

    • @rogiroux,

      Quand la menace origine de l’extérieur des USA, le problème c’est l’individu (les dirigeants des pays voyous); quand la menace origine de l’intérieur des USA, le problème c’est l’arme (le semi-automatique).

      En somme, c’est : soit les dirigeants des pays voyous étrangers des USA, soit l’arme quand on est en sol des USA mais dans les deux cas, jamais les États-Uniens eux-mêmes.

      Comment voulez-vous alors régler le problème de l’usage inconsidéré des armes à feu en sol USA si les États-Uniens ne considèrent pas eux-mêmes comme faisant partie intégrante du problème?

      C’est impossible. De toute façon, pour régler le problème il faut prendre le pouvoir, or personne ne sera élu à la tête de la Maison Blanche en promettant de régler le problème des armes à feu.

      C’est comme cela que ça fonctionne aux USA : la menace, c’est toujours les autres.

      Question : pourquoi écrire le mot « dieu » avec un /d/ majuscule (D) ? Si dieu existe et qu’il est tout, il est donc aussi inexistence; l’athéisme fait partie de dieu.

      Daniel Verret (Nadagami)

    • Les arguments du NRA depuis cette horreurs son outrageux. Par exemple ils suggèrent d’armer les profs. Il faudrait selon eux maintenant des gun pour enseigner dans l’école primaire. Ainsi les profs servent de modèle pour préparer ce jeune à l’avenir. Tant qu’à y être pourquoi ne pas avoir un cours pour enseigner aux enfants le maniement des pistolets et de fusils d’assaut. C’est bien cela une société fondamentalement violente.

    • “Question : pourquoi écrire le mot « dieu » avec un /d/ majuscule (D) ?

      Vous devriez poser la question à celui qui a écrit la phrase…
      Malheureusement pour vous… Jean-Paul Sartre est mort!

      “Si dieu existe et qu’il est tout, il est donc aussi inexistence; l’athéisme fait partie de dieu.”

      Si vous le dites! ((rires))

      Vous devriez valider ça avec *Celui qui hait les claviers francophones et les règles élémentaires d’organisation de texte*.

    • Etrangement beaucoups croient au diable et peu croient en Dieu , pour moi il est manifeste que le tueur de newtown etait possede du demon car ce qu il a fait est diabolique, le diable est menteur et meurtrier des le commencement puisqu il a dit a Eve : Si tu manges du fruit de l arbre tu ne mourras plus (mensonge)et pourtant depuis ce jour nous souffrons et mourrons (meurtrier) Dieu est Juste et Sa Justice va briller,Il va tous nous ressusciter les 26 victimes incluses puisqu il est Vie . La creation toute entiere souffre et attend la delivrance des elus . Quoi donc Dieu est t il injuste en ce qu il ne punit pas immediatement? Non car il est aussi Patient . Il attend que le dernier des elus soit sauve ,alors viendras la fin.

    • @ eternite ~

      Vous écrivez des inepties du genre (08h26) et ensuite
      vous vous étonnez que vos commentaires soient bloqués sur certains blogues?

      Moi ce qui m’étonne – et qui m’amuse aussi beaucoup! –
      c’est qu’on laisse passer ce genre de message qui tient
      du prosélytisme/message d’apocalypse enregistré
      par un robot-fou de dieu (ou de Dieu)…

    • “Comment se fait-il qu’on n’arrive pas à identifier ces malades ?” Vous y allez fort; le meutrier souffrait apparemment du syndrome d’Asperger, mais cela n’en fait pas en soi quelqu’un de violent. Cela en ferait même un bon fonctionnaire, par exemple. Par contre, on peut difficilement pointer du doigt quelqu’un qui souffre de ce syndrome en temps normal, surtout quand le temps normal, c’est lors de pratiques de tir parmi des membres de groupes survivalistes comme il y en a tant aux Etats Unis. C’est sa mère qui collectionnait toutes ces armes et qui a été tuée par le monstre qu’elle a entraînée, sans doute pour la défendre contre la fin du monde. Ce ne serait pas la première fois qu’un monstre se retourne contre son créateur. Ce n’est pas la maladie qui produit des criminels, c’est le mal qui s’insinue dans l’âme, insidieusement. Il y a des gens très malades qui sont irréprochables comme il y a des gens sains d’esprit qui sont de satanées crapules. Ce n’est pas une fatalité; c’est un choix délibéré.

    • “Si dieu existe et qu’il est tout, il est donc aussi inexistence;”

      “Dieu est le seul être qui, pour régner, n’ait même pas besoin d’exister.”
      (Charles Baudelaire)

      “Le lundi 1er décembre 1898, le curé d’une paroisse de la banlieue parisienne particulièrement touchée par l’athéisme grimpa sur la pointe du clocher de son église et annonça à l’assistance qu’il allait se jeter dans le vide et qu’il toucherait terre sain et sauf, ce qui prouverait l’existence de Dieu. Il sauta et se tua, ce qui prouve que Dieu fait relâche le lundi.”
      (François Cavanna)

      “Si Dieu existait, il n’y aurait pas de méchants,
      il n’y aurait que des maladroits.”
      (Jean Rostand)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité