Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 5 décembre 2012 | Mise en ligne à 11h04 | Commenter Commentaires (22)

    Voulez-vous souper avec moi ?

    Capture d’écran 2012-12-05 à 11.03.42

    Il vous reste encore aujourd’hui et peut-être un peu demain pour miser sur mon lot à l’encan de la Guignolée des médias.

    Je vous encourage à le faire, évidemment. Et pas seulement parce que, en compagnie de Nathalie Petrowski, collègue et amie et personnage culte du monde médiatique québécois,  on ira dans un bon restaurant pour en faire la critique ensemble et qu’on passera une super soirée garantie aucunement ennuyante avec bons plats et bons vins.

    Je vous encourage à le faire surtout parce que c’est une façon sympathique de donner à trois organismes qui travaillent au quotidien, sur le terrain, pour aider concrètement les plus démunis de notre société, soit la Société Saint-Vincent-de-Paul, Jeunesse au Soleil et Moisson Montréal.

    Merci à l’avance.


    • J,aimerais aller souper avec vous, bien sur. Mais j’ai peru qu’il y aie un registre à l’entrée, ou, que mon nom soit donné dans la presse. Étant donné vos positions sur les carrés rouges, j’aurais peur quant à ma réputation.

      Mais, si je peux inverser la proposition, je vous inviterais au 357c. 1100$ c’est pas mal le même prix qu’un déjeuner à Laval, et j’aime beaucoup donner à la cause.

      Pour le vin pas de problème, j’ai plein de pot à donner.

      Paolo Catania.
      p.s J’aime beaucoup parler d’environnement…

    • Oui je le veux (euh, non, je l’ai déjà dit à ma tendre épouse cette phrase…) – sans blague, j’aimerais bien pouvoir vous accompagner et pouvoir profiter de cette soirée mémorable, mais trop d’enfants à chérir pour pouvoir me l’offrir – heureux sera l’élu(e) !!!
      H. Gallagher

    • M’escuez Madame, je ne voudrais pas vous OPPORTUNER mais, est-ce que 1200$ pour vous et 1200$ pour Mme Pétrolski, ou, 1200$ pour les 2.
      J’aimerais bien savoir, ça m’aiderait dans le choix de mes bas.
      En entrant vous demander la salle Omerta. Y vous diront rien, mais vont vous donner un chemin.
      Tournez à l’étage Leclerc, suivez le corridor Surprenant.

      Paolo

    • pour cette meme guignolée, des auditeurs du fm 93.3 a québec ont deja payé 45 000$ pour etre en compagnie des animateurs du matin pour un super souper gastronomique chez les gagnants…Est-ce qu’ils ramasseront autant d’argent demain? oui, 45 000$, sans blague

    • Bonjour Chère Madame,
      La personne qui vous écrit sous le nom de Trash porte bien son nom,Sale, répugnant, Moralement malsain, c’est la définition dans le dictionnaire.
      Je vous souhaite un bon souper avec une personne Très Généreuse.
      Bonne journée.
      roland lamothe laval.

    • Pourriez-vous svp spécifier les modalités. Est-ce que le prix du souper est soustrait du montant misé ou est-ce que le montant total va à la Guignolée? Également, est-ce que le crédit d’impôts va à la personne qui mise ou à La Presse? Merci.

      H. Breton

    • rolandlamothe

      5 décembre 2012
      16h54

      Je vous remercie, me voilà flatté. Toutes ces qualités que vous me prêtez…
      Heureusement, le sarcasme ne sied pas à tous. J’imagine que mme. Lortie a compris le sens de mes propos, puisqu’elle a signé un article traitant de ses perfomances au tennis…
      Service Lamothe de Laval, dans mon jeune tempson appelait ça le mont Laval…

    • Je me bidonne avec les commentaires ci haut !
      Il n’y a qu’ugoh
      5 décembre 2012
      17h35

      Qui semble avoir une question très pertinente !

      Robert Duquette

    • Quoi de mieux pour aider Moisson Montréal que d’aller s’empiffrer dans un cinq étoiles. Qu’elle belle générosité.

      S’tu moé, ou y a ketchose qui marche pas la-dedans

      Louis lafontaine

    • Pour vous personnelement mme.Lortie
      Utilisation au sens figuré[modifier]

      On parle de manière imagée de la lie quand on veut désigner péjorativement les résidus, les déchets ou les couches sociales considérées comme inférieures (voir racaille).

    • j’arrive de l’hosteria, et sérieusement, sans même vouloir déconner, je fais mieux à la maison. j’ai été déçu même si c’était très bon. ok, il y avait de la burrata, c’était bon, mais à 1500$ la table de 6, je me sentais un peu coupable, quand même, quand on sait que j’aurais pu faire opérer une douzaine de paires d’yeux d’enfants pour ce prix-là ou encore nourrir une famille de 4 pendant 6 mois. je suis pas sûr si ça me tente d’aller dépenser une fortune dans un resto plus cher encore pour aller faire une “critique” avec qui que ce soit, pour en redonner une fraction à qui de droit. c’est indécent. ce que je vais faire, c’est donner directement à centraide. vous devriez inviter vos lecteurs à faire de même et à donner, de manière récurrente. étant un grand amateur de bouffe je ne pourrai jamais me passer de restos, mais mêler mon vice au devoir civique de redonner c’est plutôt malsain. vive la bouffe, pour tous!

    • à Tranan ou Stüre Hof…?

    • Sympa. Est-ce que les restaurants participent au don?

      Je n’ai pas les moyens de participer à ces enchères; je donne aux organismes dans mon quartier, à Solidarités Villeray qui fait une collecte depuis des années. Cet organisme a également acquis un camion, et recueille des dons en nature du marché Jean-Talon et de commerces de Villeray et de la Petite-Patrie, pour des gens de ces quartiers. Il y a beaucoup d’associations engagées par ici.

      Bonne bouffe et belle conversation à l’heureux élu ou l’heureuse élu!

    • Madame Lortie,

      Je vous ai découverte sous un autre jour lors de la grève des étudiants. J’ai beaucoup aimé vos propos. Invitez madame Michèle Ouimet, dont j’aime aussi beaucoup les chroniques, et je vais peut-être me laisser tenter.

    • Considérant votre beauté et votre intellect au-dessus de la moyenne, il me ferait plaisir de partager un repas avec vous mais malheureusement, ma copine ne veut pas!!!! J’envie l’heureux élu qui gagnera!!!

    • maintenant on a la preuve irréfutable que steduf consomme de puissants narcotiques…

    • je paierais bien 1200$ pour souper avec vous, mais ce serait pour vous voir manger un big mac!

    • Ce qui vaudrait 1200$ ce serait de vous voir souper avec un super beau banquier MBA égoïste qui vous racontera sa job pendant 2 heures et de vous regarder acquiescer à ses inepties.

    • Oh, la, la, que de gens jaloux qui viennent déverser leur fiel ici. Quelqu’un qui peut dépenser 1200$ pour cette cause le dépenserait ailleurs de toute façon, en voyage, repas, article de luxe. Alors aussi bien le donner à une oeuvre de charité en bonne compagnie. Il y a fort à parier que les trolls ne donnent pas ou peu à des organismes de charité. N. Miron.

    • Quand vous voulez, où vous voudrez…

    • j’avais lu: voulez-vous coucher avec moi? Quel idiot je suis. Une femme aussi respectable que Madame Lortie. In my dream only. Je paierais pas mal plus que 1200$ La grande classe BCBG quoi.

    • Pourriez-vous nous expliquer la fiscalité de la chose. Celui qui a donné $ 2650 obtiendra un reçu d’impôt d’une valeur de $ 2650 et obtiendra un repas gratuit payé par La Presse? C’est bien ça? Et le montant de $ 2650 sera donné en entier à une oeuvre charitable?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité