Marie-Claude Lortie

Archive, décembre 2012

Dimanche 23 décembre 2012 | Mise en ligne à 13h36 | Commenter Commentaires (106)

Dans la tête de la NRA

Capture d’écran 2012-12-23 à 13.33.25

Capture d’écran du site web de la NRA.

Désolée, je n’y arrive pas.

Pas capable de me mettre dans la tête de la National Riffle Association et de comprendre avec quelle logique elle fonctionne. La seule que je vois ressemble à une sorte de paranoïa déjantée, mélangée avec de la mauvaise foi, de l’égoïsme, de l’irrationalité totale, un peu de cruauté et une mentalité de cowboy.

Ces 4 millions de membres peuvent-ils vraiment être si pire ?

Ces gens-là ne cesseront de me surprendre.

Ce qu’il faut, dit ce lobby pro-arme au lendemain de la tuerie de Newtown où 20 enfants, je répète, 20 enfants de 5 à 10 ans, sont morts, ce sont des policiers armés dans toutes les écoles. Ce qu’il faut, ajoute-t-il, ce sont des “bons avec des fusils” pour arrêter “les méchants avec les fusils”. Ils veulent mettre un bouclier protecteur autour des écoles.

Thank you, Smith & Wesson dit le site web….

Non, ce n’est pas un pastiche….

Ma chronique sur le sujet.

Lire les commentaires (106)  |  Commenter cet article






Mercredi 19 décembre 2012 | Mise en ligne à 22h14 | Commenter Commentaires (56)

Un mois pour agir contre les armes

Capture d’écran 2012-12-19 à 15.46.10

Photo AP. Un toutou par victime.

Plus capable de lire tous ceux qui disent que les fusils  n’ont rien à voir avec les niveaux tragiquement élevés de morts par armes à feu aux États-Unis.

Plus capable de ce déni devant l’évidence.

Ce n’est pas l’absurdité qui tue, ce n’est pas non plus la malchance ou le loi cruelle des probabilités. Ce sont des balles qui entrent dans les corps et les percent et les mutilent. Il y a moyen d’agir pour qu’elles ne soient jamais tirées.

Le président Obama veut de l’action contre les armes d’assaut d’ici un mois. Bonne chance. Bravo.

( En attendant, tout un mouvement a été lancé aux États-Unis par la journaliste de NBC, Ann Curry, pour encourager les Américains a poser des gestes de gentillesses en réponse à la tragédie. Sur les médias sociaux, on a reconnaît la campagne par les mots #26actsofkindness 26 car 26 personnes ont été tués à Newtown. Allez-vous, vous aussi, poser des “gestes de gentillesse” ?)

Lire les commentaires (56)  |  Commenter cet article






Vendredi 14 décembre 2012 | Mise en ligne à 14h48 | Commenter Commentaires (105)

Tuerie: De plus en plus fin du monde

Capture d’écran 2012-12-14 à 14.46.31

Photo Reuters. Des enfants accompagnés à l’extérieur de l’école par des policiers.

Ce n’est peut-être pas la fin du monde, mais aujourd’hui, notre monde n’est plus du monde.

Une tuerie dans une école primaire ????

Non mais quoi encore ? Dans une pouponnière un coup parti ?

Qu’est–ce qui se passe sur la Terre, comment se fait-il qu’on n’arrive pas à agir pour protéger nos tous petits ? Comment se fait-il qu’on n’arrive pas à identifier ces malades ? Pourquoi peuvent-ils non seulement évoluer sans être arrêtés mais en plus se procurer des armes ?

Les opposants au contrôle des armes trouvent-ils ça normal cette situation ?

“Aujourd’hui n’est pas la journée (pour parler de contrôle des armes)”, a fait dire par  son porte-parole le président Barack Obama, hier, lorsqu’il est devenu clair que la tuerie de l’école primaire Sandy Hook, à Newtown, au Connecticut, une centaine de kilomètres au nord-est de New York, allait dépasser toutes les limites du bon sens. Vingt-sept morts: 20 enfants, six adultes — dont la mère du tueur — et le tueur.  Sans parler des autres morts… Un frère, disaient certains médias hier après-midi.

Sauf que si ce n’est pas aujourd’hui, quand sera le bon moment, M. Obama. Quand ?

Avez-vous vu l’arme LÉGALE avec laquelle cette atrocité a été commise ? Voici une photo d’un Bushmaster .223, une des trois armes retrouvées sur la scène du crime. Oui, ça ressemble drôlement à un AK47 et si ça vous rappelle quelque chose, c’est l’arme qu’utilisait le tireur embusqué qui a semé la terreur à Washington D.C. en 2002.

Capture d’écran 2012-12-14 à 14.20.38

Je vous mets au défi de regarder les nouvelles sans pleurer. Sans frissonner en pensant aux parents et à tous les proches des victimes. Sans être enragés face aux gens qui trouvent que leur droit d’avoir une arme pour s’amuser est plus important que les efforts collectifs de la société pour prévenir ces atrocités.

“Hug your children tonight, even if they think they are too old for that”, écrivait hier midi sur Twitter Karen Tumulty, journaliste politique pour le Washington Post. Aujourd’hui, c’est la seule chose, Karen, que j’ai envie de faire. La seule chose. Serrer mes enfants très fort dans mes bras.

Le président Obama a parlé hier après midi et a finalement touché la question du contrôle des armes, sans le dire directement mais en expliquant qu’il fallait que le pays se resserre et au-delà des questions politiciennes, s’unisse pour arrêter ces attaques, trop nombreuses.

Lire les commentaires (105)  |  Commenter cet article






publicité

publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité