Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 7 novembre 2012 | Mise en ligne à 7h59 | Commenter Commentaires (70)

    Ouf !

    Capture d’écran 2012-11-07 à 07.57.48

    Obama pendant son discours hier soir. Photo Reuters.

    Ouf ! J’aurai eu peur pour rien.

    Non seulement Mitt Romney n’a pas été élu, laissant un second mandat à Barack Obama. Mais de plus, la première sénatrice ouvertement lesbienne,  Tammy Baldwin du Wisconsin a été portée au pouvoir. Des propositions pour la légalisation du mariage homosexuel ont été approuvées dans deux états. Un nombre record de femmes ont été élues au Sénat. Et plusieurs candidats ouvertement anti-égalité et anti-liberté en matière de reproduction — incluant celui qui croit que lorsqu’une femme est “vraiment” violée, son système reproducteur se bloque – ont été défaits.

    Ajoutez à ça le départ du maire Tremblay et le demi-départ du maire Vaillancourt grâce au super ménage qu’est en train d’accomplir la commission Charbonneau et on a la ferme impression de vivre actuellement une sorte de méga séance de réenlignement automnal bénéfique, non ? Reste la Syrie…


    • Quand je me suis couché, Rmoney avait une avance de 20-30 “grand électeurs”. J’ai très bien dormi pareil et ce matin le bon gars en rentré. L’intelligence a prévalu sur la peur. Bravo.

    • La Syrie et Harper…

    • Et le taux de change alors?

    • Je vois la sagesse du gros bon sens dans la réélection d’Obama. Nos aimables voisins ont compris que de remettre Obama en selle est la moins pire option pour continuer le boulot. Avec Romney, tout aurait été refait avec les retards d’exécution et les erreurs que cela suppose.

    • Se réjouir de la défaite de candidats aux idées rétrogrades et liberticides, 100% d’accord.
      Mais pourquoi se réjouir de l’élection d’une candidate sur base de son orientation sexuelle?
      Le même problème se présente quand on met seulement en avant la race, la couleur ou le sexe.
      Faudrait-il fêter l’élection d’un(e) candidat(e) homosexuel et de couleur mais qui serait ouvertement anti-sémite???
      La démocratie sera mature le jour où on jugera un candidat uniquement sur ses idées, pas sur des facteurs qui ne disent rien sur sa valeur.

    • Ouf quoi?

      La dette que Obama a fait passer de 10 à 16 billions en 4 ans a soudainement disparu?

    • Est-ce que votre prix Nobel de la Paix va entrer dans un autre conflit pour régler la situation en Syrie ? Va-t-il encore une fois sauver les banques ( on se rappelera d’Occupy Wall Street) ? Va-t-il relever encore une fois le plafond de la dette ? Ouf ??? Vous êtes au moins fidèle à votre idéologie de gauche. On s’en repallera dans 4 ans lorsque Chris Christie se présentera

    • Depuis quand que vous habitez aux États-Unis

    • “Mais pourquoi se réjouir de l’élection d’une candidate sur base de son orientation sexuelle?”

      Parce que cela démontre l’ouverture d’esprit dans le monde politique. Les homosexuels ont aussi leur place et cette élection donne espoir à des jeunes gens que malgré leur orientation sexuelle (et leur sexe), ils pourront un jour, s’ils veulent et qu’ils en ont les compétences, faire carrière en politique. Il ne s’agit pas d’élire une personne uniquement sur la base de son orientation sexuelle, mais d’avoir une certaine représentation de la société.

    • Vous ne mentionnez pas les référendum gagnants pour légaliser l’usage récréatif du cannabis. Les propositions ressemblent beaucoup à ce que l’on retrouve aux Pays-Bas. L’état de Washington partageant une frontière avec la Colombie-Britannique on verra sans doute des répercussions aux Canada car la culture en CB représente des gros sous. Selon les sondages, 75% des Britanno-colombiens favorisent la décriminalisation. Beaucoup y voient un moyen de débarasser du crime organisé et de gonfler les coffres de l’état. Comme aux USA, c’est finalement de domaine fédéral, mais quand les provinces et états commencent à bouger on peut au moins espérer que les politiciens en discuttent. La criminalisation encourage-t-elle l’utilisation ? Quant on compare au Pays-Bas, il y a de deux à trois fois plus d’utilisateurs de cannabis aux USA et au Canada qu’en Hollande.

    • manulec

      7 novembre 2012
      08h27

      Vous connaissez beaucoup d’homosexuels anti sémites ?

      Cette dame a été élue pour ses compétences. Le Wisconsin n’est pas l’état le plus “libéral” face à l’homosexualité. Donc l’intelligence ici a eue gain de cause sur l’intolérance. Un bon point pour les américains.

      Robert Duquette

    • Et 2 ou 3 états qui ony voté en faveur de la légalisation de la marijuana récréative….tout n’est pas perdu aux USA.

      @pbrasseur
      Vous devriez revisionner le récent discours de Clinton qui expliquait les faits.

    • @pbrasseur

      Si Sarah Palin est la Mama Troll, vous méritez amplement le titre de Papa Troll. À tout le moins, vous avez le mérite de commenter tout de même, à la différence des autres de droite qui sont disparus des blogues aujourd’hui.

      Plusieurs personnes vous attendent sur le blogue de monsieur Hétu, ne les décevez pas:-)

    • “Mais pourquoi se réjouir de l’élection d’une candidate sur base de son orientation sexuelle?”

      Parce que ça illustre l’évolution (positive) de la société!

      Il y a cent ans à peine, on mettait en prison
      ou dans un hôpital psychiatrique
      ceux qui osaient afficher leur homosexualité.

      “Faudrait-il fêter l’élection d’un(e) candidat(e) homosexuel et de couleur
      mais qui serait ouvertement anti-sémite???”

      Sophisme de fausse équivalence!

      Et la démocratie ne s’en portera que mieux le jour
      où les gens auront encore moins de préjugés!!

    • Encore une autre Luck Mervil qui croit que Romney aurait déclaré la guerre (à qui?) le lendemain de sa victoire, suspendu le droit de vote des femmes, rendu illégal l’avortement, etc. Gau-gauche hystérique qui ne semble même pas savoir que Romney a promu le Obamacare au Massachussetts. Bien que je me réjouis de la victoire d’Obama, je suis assez lucide pour constater que Romney a toujours été un politicien modéré et pragmatique, hormis durant les primaires républicaines (choix clairement stratégique).

      Je note que certains chefs (!) ont récemment pu constater qu’il était très facile de faire perdre toutes perspectives (quelle ironie!) et sens critique à certaines personnes…

      Jean d’Arbois

    • @pbrasseur
      La dette a été causée par les républicains de Bush. Il n’y en avait pas avant lui. Et ce n’est pas parce qu’on change de président que le robinet se ferme automatiquement. Le plan de redressement avait été commencé par Bush en plus. S’il n’y avait pas eu ce plan, le taux de chomage aux USA serait de 30% et les chinois auraient acheté encore plus de compagnies.

      @manulec
      “Mais pourquoi se réjouir de l’élection d’une candidate sur base de son orientation sexuelle?”
      Ca montre une ouverture d’esprit face à la réalité. Ce n’était surement pas le seul critère. S’il avait été anti-sémite, ca aurait été le facteur qui ne l’aurait pas fait élire probablement.

    • la syrie harper et les libéraux provinciaux qui jusqu a maintenant s en tirent bien à la commission zambito

    • Je partage votre soupir mais quand on y pense un brin, cette appréhension est le résultat d`une réalité qui nous a été dévoilée depuis deux ans alors que faisait rage la course à la représentation républicaine. L`idéologie sexiste,raciste et bêtement capitaliste démontrée sur la place publique est un reflet de la réalité.
      Ainsi le vote d`hier ne change en rien la réalité quotidienne sur une petite rue américaine dans un bled plutôt redneck. On explique la victoire des démocrates par leurs positions à l`égard des immigrants et des femmes. Oui les républicains on gaffé sur ces sujets mais c`est pas comme si c`était un phénomene nouveau … Le phénomene de l`immigration et le sort réservé aux femmes par les integres religieux ne représente rien de nouveau.

      Les vrais américains sont encore arrêtés dans les années 50 et toutes ces nouvelles réalités modernes vont à l`encontre de leur propre constitution personnelle !

    • Encore 2 ans d’un gouvernement immobile et de chicanes entre le sénat et la chambre des congres. Une économie qui va stagner. Obama a les mains attacher et ne peut rien faire. Toute une victoire. Vous vous sastifaisez de pas grand chose.

    • Selon plusieurs observateurs, Sandy a brisé l’élan des républicains. De toute évidence, Dieu ne voulait pas que ses fans l’emportent. Marrant!

    • Vous croyez que le probleme est reglé parce que le maire a demissionné. Comme vous etes naive. Le probleme ne sera pas reglé tant qu’il y aura de l’argent a faire a montreal.

    • @manulec

      Parcequ’il y a 30 ans a peine, sortir du placard c’était renoncer a toute aspiration politique. Maintenant la preuve est faite que l’orientation sexuelle n’est paas importante. C’est justement parceque l’on ne devrait pas avoir a s’en réjouir que l’on s’en réjouit.

    • @Olivier1984
      Vous écoutez beaucoup trop Radio X, c’est mauvais pour vous.
      Romney contre l’iran, ça vous tentais? C’est bien connu que Obama prone beaucoup plus la diplomatie que n’importe quel répugnant républicain.
      Je ne crois pas non plus que le droits des femmes auraient vraiment été touchés, mais je suis sûr que les répus aurient essayés, et c’est suite à toutes ces femmes qui seraient descendus dans la rue pour se battre pour leurs droits qu’ils reculeraient. Vraiment, avez vous lu ou entendu les propos de plusieurs représentants répus sur le sujet? Informez-vous et ensuite venez me redire sans rire que ce n’étais pas inquiètant.

    • @ pbrasseur,

      Ne vous inquiétez pas, c’est seulement un sursis de 4 ans avant le rétablissement du Moyen-Âge aux États-Unis, que vous appelez de tous vos voeux, et dont votre discours est un éloquent reflet.

    • Un 2eme mandat qui risque fort de ne pas passer a l’histoire.
      Avec comme toile de fond l’opposition systematique du Congres,
      la politique americaine sera sclerosee pour 4 ans.

      Ce mandat servira uniquement a trouver de nouveaux candidats
      pour 2016.

    • Obama est un moindre mal mais vous vous souviendrez qu’il avait promis de fermer la prison de Guantánamo, où il y a des abus notoires des droits fondamentaux des détenus, et de mettre fin aux Commissions militaires mais qu’il a renié sa parole et cette prison est toujours en place après son premier mandat. Sans parler des abus contre les droits humains dans bien des pays suite aux interventions militaires des ÉU. Mais la réalité c’est que les Républicains avaient amené les ÉU au bord du gouffre et Romney mourait d’envie de lui faire faire un pas en avant! Au moins Obama a tenté de stopper la chute des ÉU et de restreindre un tant soit peu ses velléités guerrières – personne n’est parfait! Félicitations au président élu et même si imparfaite, félicitations à la démocratie américaine.

      Il faudra par contre surveiller ce qui va arriver dans les prochains mois pour voir comment ils vont traiter du problème de la limitation au droit de vote que certains états républicains ont tenté de mettre en place pour bloquer Obama (par exemple on a limité le nombre de bureaux anticipés de scrutin ainsi que les heure et jours pour tenter de décourager les noirs de voter). On est en train d’avoir le même problème ici au Canada alors que les conservateurs ont utilisé des appels robotisés (robocalls) pour décourager les électeurs qui étaient potentiellement défavorables à leur parti de voter et il sera intéressant de voir s’il y a moyen d’empêcher ces tactiques illégales et déloyales.

    • Excellent show cette élection, la big bizness des médias américains nous a fait croire à un duel serré entre Obama et Romney, alors qu’Obama était assuré de la victoire. N’allez pas croire que mon commentaire est amer, au contraire je me réjouis de l’élection d’Obama, sauf que nous avons été roulés dans la farine avec ce faux suspense et que la peur nous fait perdre nos repères, notre jugement et devenons influençables.

    • Je suis très heureux que des élus soient issus de diverses communautés, entendons-nous bien. Mais on élit quelqu’un sur ses valeurs et idées. L’orientation sexuelle ou la couleur de peau ne sont pas des valeurs. C’est inscrit dans les gènes. Élire quelqu’un pour des facteurs génétiques, c’est la porte ouverte à beaucoup de choses. Gauche ou droite, pro ou anti-avortement, souverainiste ou fédéraliste,… voilà les éléments qui devraient entrer en ligne de compte une fois dans l’isoloir. Refuseriez vous de voter pour Thomas Mulcair parce que c’est un homme blanc hétéro?

    • @Abominachose

      Tiens, c’est pas RadioX mais un prof d’Oxford: http://edition.cnn.com/2012/11/07/opinion/stanley-romney-history/index.html?hpt=hp_c1

    • Merci aux femmes, lesquelles ont voté à 55 % pour Obama. Les grenouilles de bénitier ont été confondues.

    • Permettez-moi d’ajouter: au moins deux initiatives visant à légaliser le cannabis l’ont emporté hier (Colorado et Washington); oui oui, légaliser et percevoir des taxes, pas seulement décriminaliser. Il serait peut-être temps pour le Canada de mettre fin à la prohibition.

      Le GOP devrait procéder à une sérieuse remise en question, repenser ses primaires, question de limiter l’infuence des radicaux sur le choix des candidats. Une alternative nationale crédible demeure nécessaire à long terme aux USA, dans la lignée de Reagan (conservatisme au niveau fiscal, mais progressisme sur le plan social).

    • anti primaire

      Pseudo pour Luck Mervil?

    • @pbrasseur – “Ouf quoi?La dette que Obama a fait passer de 10 à 16 billions en 4 ans a soudainement disparu?”

      chose certaine, l’excédent de 12 milliards dont a hérité Stephen Harper s’est transformé en un déficit record. Cela n’a pas empêché bien des Canadiens de voter conservateur. J’ai même l’impression que cela ne vous a pas empêché de voter conservateur…

    • Ouf, en effet…Ne reste plus qu’à se débarasser de Harper maintenant.
      Et en passant, pas facile je trouve de rester cool en lisant certains commentaires comme ceux de PBrasseur , Manulec et autres ‘cerveaux’ qui ont encore une fois perdu une bonne occasion de se taire. Heureusement qu’il y a les autres pour rétablir la balance! Et Guiguibod votre petite phrase:”C’est justement parce que l’on ne devrait pas avoir à s’en réjouir que l’on s’en réjouit” me plait beaucoup. C’est concis, pan dans le mille et dit tout. Merci
      Chantal

    • @Antonin LP – on dit que la valeur annuelle des exportations de cannabis de la CB aux USA serait de près de 8 milliards. Les propositions de l’état de Washington permettrait la culture du cannabis, entre autres. La Colombie-Britannique và faire des mains et des pieds pour protéger ses intérêts commerciaux.

    • @ garsdequebec,

      Prenez garde, Luck Mervil aurait été vu par Karl Rove se glissant sous votre lit.

      D’un gars de Québec.

    • Ouf! OUI pour plusieurs choses, mais NON pour l’ouverture aveugle au mariage des gais, à l’avortement, et aux recherches sur les cellules souches embryonnaires.

      A) Mariage des homosexuels: Il faut savoir que la définition même du mariage exclue les personnes de même sexe. Qu’ils vivent ensemble et inventent un nouveau nom à leur union, ça me va, mais cette revendication au droit au mariage est une offense à ce qu’est le mariage… Les corps (pour ne parler que du corps) de deux homosexuels ne se marient pas… Toute la nature le dit.

      B) Avortement: Ce n’est pas parce que l’avortement est légalisé et payé par l’Etat que c’est un bien et un progrès. Un jour (et pour moi ce jour est déjà là) on constatera les conséquences épouvantables et désastreuses de l’avortement. Et je le dis aussi bien pour la société que pour le bien même des femmes! “Si une femme peut tuer l’enfant même de son sein, qu’est-ce qui nous empêche, toi et moi de nous entre-tuer?” (Mère Teresa) L’avortement légalisé est une porte ouverte à une grande violence… On banalise, mais à quel prix! C’est pas pour rien que ceux qui pratiquent l’avortement ne sont pas capables de regarder le petit charcuter qu’ils viennent d’extirper du ventre de sa mère… Y’a une raison à cela, et vous la savez, au fond… Il y a des alternatives à l’avortement…

      C) Cellules souches embryonnaires: C’est curieux parce que pour plusieurs ces cellules souches sont des cellules humaines… mais l’embryon n’est pas un petit humain! C’est la dignité de l’homme qui est en jeu… rien de moins. Peut-on supprimer et faire n’importe quoi avec les bébés, les enfants, les ados… simplement parce qu’ils ne sont pas des humains adultes et complètement formés? Alors pourquoi le faire avec des embryons? Alors que, de plus, la recherche sur des cellules souches adultes donnent déjà des résultats plus qu’intéressants… Nous perdons le sens du sacré et de la grandeur de l’être humain; ça n’est pas du progrès…

    • @ andybiss : Je comprends votre point de vue, mais il est facile d’être contre l’avortement quand on n’est pas prêt à fournir de l’aide immédiate aux mères. S’il y avait de l’aide garantie pour qu’une mère suive une grossesse non désirée (financement des coûts, psychologue, etc.) et des mécanismes pour permettre l’adoption facilitée de nouveaux-nés, je crois que ce serait un moyen de diminuer le nombre d’avortement. Beaucoup de couples infertiles rêvent de pouvoir adopter un bébé dans leur propre pays, mais le manque de ressources pour les futures mères et les mécanismes d’adoption font que les femmes préfèrent avorter.

    • @ andybiss (12h39)

      Bravo pour vos propos pleins de bon sens qui nous rappellent que les défenseurs de l’avortement et du mariage gai n’ont pas le monopole de l’ouverture d’esprit et de la vérité. Le nombre de commentaires virulents que vous susciterez nous permettra de vérifier si ces gens sont aussi tolérants qu’ils le prétendent.

    • @andybiss – combien de ces politiciens pro-vie favorisent que des fonds publics soient utilisés afin de faire la promotion de la contraception ? La contraception n’est-il pas un moyen raisonnable pour diminuer le nombre d’avortement?

      Mais cela ne change rien au droit à la sécurité de la personne, qui comprend ” les droits de son corps et de sa santé et la protection de l’intégrité psychologique d’un individu, c’est-à-dire que ce droit protège contre les atteintes graves à l’état mental d’un individu par le gouvernement.”(wiki)

      Pour donner à l’état le contrôle du corps des citoyens il faudra changer la Constitution.

      Et vous, Andy, si vous êtes un homme, le contrôle de quelle partie de votre corps voulez-vous céder à l’état ?

    • @andybiss

      1) Tu est pour le marriage traditionnel? Dont la définition a l’époque biblique estait un contrat de propriété de la femme envers l’homme sélectionné par les parents de ceux ci? Sinon le mariage a été redéfini tres souvent, récemment pour ouvrir le choix personnel de la personne que l’on épouse, le marriage entre les races et ainsi de suite. Il n’y a pas de définition immouvable du marriage.

      2) Si tu est vraiment contre les avortements pourquoi est tu contre leur légalisation, il y a moins d’avortement par personne dans les pays ou ils sont légaux et ou l’acces aux moyens de contraceptions sont libres. Sinon si tu est quand même anti-choix apres avoir fait fce a la réalité de la question, soit honnete et avoue que tu veux que les femmes paient les conséquences de leurs activités sexuelles.

      3) Belle fausse équivalence, si ces embryons ne sont pas utilisés a la recherches, ils seront flushé dans les vidanges, alors autant qu’ils servent a quelque chose. Ce n’est pas comme si on prélevait les cellulles a des femmes enceintes.

    • @jutamat
      Peut-être pas quatre ans. Aux élections de mi-mandat, les Américains en auront peut-être ras-le-bol de l’obstruction systématique des républicains au congrès et redonneront une majorité aux démocrates pour les deux dernières années du mandat d’Obama.

    • @andybiss – Le mariage entre conjoints de même sexe est un mariage civil. C’est seulement en 1968 que le mariage civil célébré par un officier laïc fut reconnu par le Code civil du Québec. Le mariage civil n’est pas un mariage tradionnel.

      Le mariage tradionnel est le mariage religieux. Presque toutes les églises au Canada refusent le mariage aux conjoints de même sexe. Si il y a des églises qui le permettent c’est leur choix. L’état ne peut pas forcer les églises à marier des conjoints de même sexe.

      Elle est ou l’atteinte au mariage traditionnel?

    • dejavu

      7 novembre 2012
      13h50

      ” Le nombre de commentaires virulents que vous susciterez nous permettra de vérifier si ces gens sont aussi tolérants qu’ils le prétendent.”

      Vous accusez d’intolérance des gens qui désirent le droit à l’avortement. Mais on ne vous oblige pas à y avoir recours !
      On parle ici de liberté de choix. Laisser les gens décider librement de leur corps. Ou est l’intolérance ici ?

    • @larousse_est douce

      Tout-à-fait vrai ce que tu écris là; je suis d’accord et je déplore que rien ne bouge pour favoriser davantage l’adoption et une aide aux femmes qui en ont besoin.
      Merci…

    • @dejavu

      C’EST PLUTÔT RARE EN EFFET que quelqu’un m’encourage comme vous venez de le faire. Merci.
      Il est trop facile de clore ce débat autour de la vie en disant: “Laissons les femmes faire ce qu’elles veulent de leur corps” alors qu’il y a deux corps en présence quand une femme est enceinte… et quand on sait qu’il y a des conséquences -aussi pour les femmes- à l’avortement.
      Des femmes m’en ont parlé… et j’ai lu pas mal là dessus… C’est pas banal comme conséquences…

    • @dejavu

      Au lieu d’accuser d’intolérence pourquoi ne pas attaquer les arguments qui opposent vos positions?

      Si l’on étudie les statistique des endroits qui permettent l’acces ou non a l’avortement on se rend compte de 2 choses, le meilleur moyen de réduire leur nombre est en facilitant l’acces a la contraception et en donnant de l’éducation sexuelle. Le seul effet qu’a l’interdiction c’Est de mettre en jeu la santé des femmes. Obama a donc fait plus pour réduire le nombre d’avortement aux États-Unis que toute personne voulant les interdires.

    • @gorbacookie

      D’abord, la contraception ça ne marche pas… ça ne réduit en rien les avortements; regarde les stats en France et tu verras. La contraception finit par favoriser les avortements, et non les diminuer. Vive l’éducation à l’amour véritable qui passe par l’abstinence et à la chasteté… Impensable aujourd’hui alors que ce sont le corps et les sens et le plaisir qui dominent l’esprit. La sexualité a été séparée de l’amour véritable; ça nous complique la vie.

      Il y a deux corps en présence quand une femme est enceinte…
      D’ailleurs, je n’attaque pas les femmes; je comprends qu’il y a des situations difficiles et que les femmes ne se font pas avorter légèrement (en général). Je m’attaque à l’avortement, pas aux femmes; c’est différent. Je dis seulement qu’il nous faut valoriser et favoriser autre chose que le crime (décriminalisé par notre société moderne) qu’est l’avortement. Il y a la dévalorisée Adoption… et il nous faut aider les femmes qui ont besoin; c’est tout…

    • @gorbacookie

      Je n’ai pas fait allusion au mariage traditionnel…
      Je parle du “mariage” quoi qu’il soit. Même chez de nombreux peuples non-christianisés, le mariage a toujours été entre un homme et une femme; c’est naturel…
      Essaie juste de voir que le mariage entre personnes homosexuelles est autre chose… qui mérite une bonne réflexion et beaucoup de sagesse. Elle est trop facile cette tolérance sans discernement qui caractérise notre société. On est créés pour la complémentarité et la fertilité… C’est une question anthropologique qui nous ramène à ce pourquoi on a été d’abord voulus et créés… Il faut revenir à cela, sinon on en fait des bêtises et on se blesse beaucoup…

    • @guiguibob

      1) Voir la réponse envoyée à gorbacookie…

      2) Je dis qu’on se trompe et qu’on se fait du mal avec l’avortement (légalisé ou pas au fond); laissons de côté les statistiques qu’on peut interpréter chacun(e) à notre façon, mais arrêtons-nous uniquement à l’avortement qui est encouragé à outrance alors qu’on ne valorise plus l’adoption et d’autres formes d’aide pour celle qui se sent coîncée par une grossesse non désirée…
      Je ne pense pas que la femme doive “payer”… D’ailleurs je trouve triste qu’elle doive vivre avec les conséquences de l’avortement; c’est l’avortement qui la fait payer le plus cher… et elle paie en se faisant avorter bien plus que le gars qui, évidemment, doit lui aussi prendre ses responsabilités quand il est question d’aimer et faire l’amour avec la possibilité d’avoir un enfant. En légalisant et en payant l’avortement, l’Etat favorise inévitablement la déresponsabilisation du couple… et la femme écope encore… L’avortement est une histoire d’horreur qui revient au coeur
      C’est la Vie dans tout ce débat qui est dévalorisée; c’est notre propre dignité qui en prend un coup…

      3) Ce que tu dis c’est si on fait une connerie en “faisant” des embryons qui ensuite seront jetés, eh bien continuons à déconner, et servons-nous de ces embryons pour la science… Puisque la porte du mal est déjà ouverte, eh bien ouvrons-la plus grand! Continuons de considérer la vie comme une chose manipulable à souhait… C est ce que je lis de toi…

    • andybiss

      7 novembre 2012
      16h21

      Mais en quelle année vivez-vous ?

      Zut ! J’ai encore manqué la messe de 5 heures !

      Robert Duquette

    • Bon, il est bien gentil Obama, et puis je suis ravi que Romney ne soit par entré. Mais il y a quelques deuils tout de même…
      La venue d’Obama dans la campagne a empêché Clinton de devenir présidente il y a quatre ans et j’en braille encore. Elle est de loin la meilleure bête politique des USA mais le “génie” du financement de Chicago lui a passé dessus comme un bulldozer. Bof.
      Il y a le sauvetage des banques aussi, que je ne lui pardonne pas. Oh, il fallait les sauver, ça va. Mais comment se fait-il qu’il n’en ait pas profité pour transformer cette aide en participation aux profits par la suite ? Elles font des milliards maintenant et la dette est toujours plus monstrueuse, sans la moindre chance de la réduire seulement. Ce n’est pas maintenant que les banques vont aider le gouvernement, s’pas…

      D’accord, Obama n’est pas pourri mais pas fort fort non plus. Disons qu’il est gentil, c’est toujours ça…

    • @q terreux

      Pas de débat très fertile quand ça s’arrête à se faire dire qu’on est arrièré…
      Je te souhaite un meilleur argument la prochaine fois…

      Sans rancune

    • “et quand on sait qu’il y a des conséquences -aussi pour les femmes- à l’avortement.
      Des femmes m’en ont parlé… et j’ai lu pas mal là dessus… C’est pas banal comme conséquences…” (andy)

      Puisque vous dites aimer la lecture…

      L’Association américaine de psychologie affirme ceci:

      “L’évidence scientifique publiée à date indique que pour les femmes adultes qui font face à une grossesse non-planifiée, le risque de problèmes de santé mentale n’est pas plus grand si elles ont recours à un avortement au cours du premier trimestre que si elles mènent cette grossesse à terme.”

      et aussi cela:

      “L’évidence de fait est que l’interruption légale d’une grossesse non désirée ne comporte aucun risque psychique pour la plupart des femmes, surtout quand elle est effectuée pendant le premier trimestre. Au contraire, les études scientifiques arrivent à leur grande majorité à la conclusion que le libre choix et la décision autonome de la femme dans des situations critiques de sa vie favorisent sa santé psychique.”

      La très grande majorité des femmes qui ont recours à l’avortement expriment surtout un sentiment de soulagement et même celles qui disent que la décision a été difficile à prendre affirment tout de même que c’était la bonne chose à faire (the right thing to do).

      Il est vrai que plusieurs femmes ont des sentiments de tristesse et de regret et que certaines d’entre elles peuvent se sentir coupables d’avoir choisi de terminer leur grossesse mais les études sérieuses sur le sujet confirment que le facteur majeur pour prédire un risque de problème de santé mentale suite à un avortement en est un qui existait déjà AVANT la grossesse et qui serait la plupart du temps causé par des abus sexuels et la violence, la pauvreté et le manque d’éducation. Les campagnes médiatiques très agressives comparant l’avortement à un meurtre n’aident certainement pas non plus!!

      La décision de se faire avorter est certainement une source de stress importante, plus encore dans un contexte de pauvreté, de solitude, d’abandonnement, de santé précaire physique et/ou mentale… Il reste que la seule alternative à l’avortement est… de porter et de mettre au monde un enfant! Une proposition bien plus stressante encore. Beaucoup de femmes développent des problèmes de santé mentale après un accouchement et personne ne parle d’interdire les grossesses!<

      Et si on pense qu'une IVG peut entraîner des séquelles psychologiques importantes chez une femme, comment croyez-vous qu'elle se sentirait après avoir été obligée de porter et mettre au monde un bébé dont elle ne voulait pas au départ??

      Une grossesse non-voulue et mettre au monde un enfant dont on ne veut pas ou dont on ne peut pas s'occuper n'aidera en rien la santé mentale ou physique d'une femme. C'est une évidence qu'on ne devrait même pas être obligé de souligner!

    • “…et quand on sait qu’il y a des conséquences -aussi pour les femmes- à l’avortement.
      Des femmes m’en ont parlé… et j’ai lu pas mal là dessus… C’est pas banal comme conséquences…” (andybiss)

      Puisque vous dites aimer la lecture… Vous devriez lire ce que
      l’association américaine de psychologie dit à ce sujet:

      “L’évidence scientifique publiée à date indique que pour les femmes adultes qui font face à une grossesse non-planifiée, le risque de problèmes de santé mentale n’est pas plus grand si elles ont recours à un avortement au cours du premier trimestre que si elles mènent cette grossesse à terme.”

      “L’évidence de fait est que l’interruption légale d’une grossesse non désirée ne comporte aucun risque psychique pour la plupart des femmes, surtout quand elle est effectuée pendant le premier trimestre. Au contraire, les études scientifiques arrivent à leur grande majorité à la conclusion que le libre choix et la décision autonome de la femme dans des situations critiques de sa vie favorisent sa santé psychique.”

      La très grande majorité des femmes qui ont recours à l’avortement expriment surtout un sentiment de soulagement et même celles qui disent que la décision a été difficile à prendre affirment tout de même que c’était la bonne chose à faire (the right thing to do).

      Il est vrai que plusieurs femmes ont des sentiments de tristesse et de regret et que certaines d’entre elles peuvent se sentir coupables d’avoir choisi de terminer leur grossesse mais les études sérieuses sur le sujet confirment que le facteur majeur pour prédire un risque de problème de santé mentale suite à un avortement en est un qui existait déjà AVANT la grossesse et qui serait la plupart du temps causé par des abus sexuels et la violence, la pauvreté et le manque d’éducation. Les campagnes médiatiques très agressives des groupes religieux comparant l’avortement à un meurtre n’aident certainement pas non plus!

      La décision de se faire avorter est certainement une source de stress importante, plus encore dans un contexte de pauvreté, de solitude, d’abandonnement, de santé précaire physique et/ou mentale… Il reste que la seule alternative à l’avortement est… de porter et de mettre au monde un enfant! Une proposition bien plus stressante encore. Bien des femmes développent des problèmes de santé mentale après un accouchement et personne ne songe à interdire les grossesses!

      Et si on pense qu’une IVG peut entraîner des séquelles psychologiques importantes chez une femme, comment croyez-vous qu’elle va se sentir après avoir été obligée de porter et mettre au monde un bébé dont elle ne voulait pas au départ??

      Une grossesse non-voulue et mettre au monde un enfant dont on ne veut pas ou dont on ne peut pas s’occuper n’aidera en rien la santé mentale ou physique d’une femme. C’est une évidence qu’on ne devrait même pas être obligé de souligner!

    • ÔÔPS!

      Peut-on sucrer le doublon SVP…

    • andybiss

      7 novembre 2012
      18h28

      Quel débat ! Je vous lis depuis le début et vous parlez tout seul. Vous détenez LA vérité. Ou voulez-vous débattre ?

    • Un excellent dénouement. Et bravo à celles qui se sont faites élire, en particulier à Tammy Baldwin, première “sistah” à se faire élirre… il était temps.

      Espérons que les Républicains sauront tirer les leçons qui s’imposent. En exploitant à fond l’extrémisme d’une bonne partie de la population, ils out tout simplement perdu leur temps avec des gens qui allaient voter pour eux de toute façon. Leur électorat naturel n’est pas en expansion démographique, et le conservatisme social est un cul-de-sac. Bravo à Obama.

    • rogiroux

      7 novembre 2012
      18h30

      Je vous trouve bien courageux d’essayer de discuter de façon “censée et raisonnée” avec ce personnage convaincu de détenir la vérité suprême !

    • andybiss

      1)Je ne te laisserai pas te sauver des statistique, comment faire sinon pour parler de la réalité. On peut théoriser sur des cas extremestoute la journée mais l’observation de la réalité est le meilleur moyen d’arriver a des conclusions sur celle ci. Pourrais tu me citer tes données pour la France parce que les données dont je dispose me disent pour les avortmeents a travers le monde que l’europe occidentale a les plus bas. A moins que les autres pays d’Europes fassent fortement chuter la moyenne, je pense qu’ils sont plus bas que les autres pays a travers le monde. Voici, 12 pour 1000 en Europe occidentale contre 43 pour 1000 en Europe Orientale ce sont des avortements légaux pour la plupart. En Afrique environ 29 pour 1000, en Amérique Latine 32 pour 1000, ils sont illégaux pour la plupart, il existe quelques exceptions dans ces pays pour les cas de viols mais les embûches légales font qu’elles sont pratiquement inutilisés. En Asie la moyenne est de 28 pour 1000 avec environ la moitié pratiqué illégalement. Les chiffres de l’Amérique du nord sont d’environ 19 pour 1000 Le facteur principal dans la question n’est pas la légalité des avortement mais l’accès aux méthodes de contraception. On remarque ici que la légalité ne fait rien pour réduire le taux d’Avortement a travers le monde. Comme je l’ai dit plus tôt la seule différence entre légaliser ou non l’avortement c’est pour les 30% de femmes victime de complications suite aux avortements illégaux. La question de la légalité ne tient pas face aux chiffres de l’OMS.

      2)L’Homosexualité se retrouve chez plusieurs autres espèces animales et n’a rien d’anormale. Le mariage n’est pas un contrat avec pour but ultime la reproduction. C’est la reconnaissance par la société de l’Amour que se vouent deux membres de cette société. Je suis loin de demander qu’ils aient le droit de se marier dans une église. Mais pourquoi la société devrait privilégier une portion de celle ci sur la base de quelque chose qui n’est pas un choix. Personne ne choisi d’être homosexuel ou hétérosexuel. Tous devraient donc avoir les mêmes droits. De la même manière que personne ne choisi son sexe, son genre ou sa couleur de peau et pourtant on leur confère tous le statut d’égaux devant la loi.

      3) Les embryons utilisé pour les recherches su les cellules souches sont les rejet des traitements de fertilisation. A moins que tu soit contre ces traitements aussi, pourquoi ne pas en profiter? Naturellement les femmes avortent pour plus de la moitié des grossesses. Pourquoi ne suggère tu pas de dépenser de l’argent en recherche pour réduire ce taux? Sont ils moins importants parce que leur “mort” n’est pas causé par des humains? Ce chiffre est plusieurs ordres de magnitudes plus grand que le nombre d’embryons utilisés dans la recherche pourtant.

    • @jean-francois_trottier
      Il y en avait beaucoup du parti démocrate qui voulaient Obama. Ca ne vient pas juste de lui.

    • @ q.terreux ~

      Loin de moi l’idée de vouloir discuter avec des fondamentalistes religieux!

      Je ne fais que présenter les conclusions d’études sérieuses sur le sujet…

      Quand tu lis :

      *la contraception ça ne marche pas
      et que ça finit par favoriser l’avortement*(!!),

      il n’y a pas de discussion possible…

      Seulement des gros soupirs et des yeux qui lèvent au ciel…

      “Chaque enfant (potentiel) doit être un enfant désiré.
      Chaque (future) mère doit être une mère consentante.”

    • rogiroux

      7 novembre 2012
      20h05

      “Je ne fais que présenter les conclusions d’études sérieuses sur le sujet…”

      Alors merci pour ça. !
      Bonne fin de soirée !

    • Il semble que la bourse ne partage pas votre point de vue.

    • En ce qui concerne le mariage, ce sont les religieux qui devraient
      peut-être songer à trouver un nom plus évocateur que mariage
      et que personne d’autre, qu’il/elle soit laïc ou homosexuel,
      ne pourrait revendiquer et qu’ils pourraient conserver pour leur usage exclusif!

      Genre: union sacrée et bénie de Dieu dont le seul but est la procréation
      et dans laquelle on doit rester jusqu’à la mort peu importe les circonstances…

      Car si l’institution du mariage hétérosexuel traditionnel a pu survivre
      à des assauts majeurs et répétés comme l’adultère, la violence conjugale
      et le divorce, on peut vraisemblablement penser que ce n’est pas le désir
      des gays de jouir des mêmes droits et devoirs que le reste de la population
      qui va tout foutre en l’air une bonne fois pour toute!

    • q.terreux

      ce n’est pas pour lui que j’Argumente avec lui mais pour ne pas laisser la propagande du mouvement anti-choix sans être contredite. Afin que les gens se forment leur opinion sur des faits et non des mensonges. A la fin du compte je croix que l’argument de l’autonomie du corps est suffisante moralement pour laisser le choix de procéder ou non a l’avortement, de la même manière que l’on laisse le choix ou non aux individus de donner leurs organes. Mais les chiffres montrent que légal ou non c’est ce qui se passe et que la seule différence c’est les risques pour les femmes. Ca cloue le cercueil de l’argument anti-choix, qui ne devient plus “sauver des vies” mais controller la sexualité des femmes

    • @andybiss
      Désolé, mais comme pour votre définition bidon du mariage dictée par la religion, votre définition du foetus des premières semaines de grossesse comme étant un être humain à part entière (ce qui vous permet de qualifier l’avortement de meurtre) ne sont que l’héritage de la religion qui a réussi à vous convaincre de ses croyances. Découlant de votre définition du foetus, il en découle nécessairement qu’on ne peut faire les recherches sur les cellules souches embryonnaires qui peuvent sauver des vies d’humains sortis du ventre de leurs mères, ce qui n’est qu’à un pas des idéaux moyen-âgeux de l’église (peu importe la religion). Il est évident que toute votre réflexion est faite sur des bases religieuses et je ne peux tout simplement pas adhérer aux concepts de nos bonnes vieilles églises hypocrites.

    • ”Même chez de nombreux peuples non-christianisés, le mariage a toujours été entre un homme et une femme; c’est naturel…..

      Il était et il est encore naturel dans certaines cultures de donner en ”mariage” à des vieux pervers des filettes pré-pubères contre des vaches et des chèvres. Je suppose que vous défendez ces pratiques barbares????
      À partir du moment ou l’occident civilisé a a trouvé naturel de rejeter ces pratiques moyenâgeuses, le sens du mariage a aussi changé.
      Mais bon, l’évolution ne fait pas parti du langage des grenouilles de bénitiers et autres exaltés religieux qui restent bien campés dans leurs dogmes à la poudre de perlimpinpin et leur idéologie folklorique. Il n’y a pas de débat à faire avec ceux qui se prétendent bras droit de leur dieu. Misère…

      Sylvain Pelletier

    • @ pbrasseur
      La dette fictive d’argent monopoly des banksters est en trillions et non en billions !

    • La Syrie ? Commencez par voir clairement la situation de façon objective au lieu de croire la convergence des informations de AFP ou de l’OSDH (financé par le MI6 britannique) ! Les rebelles sont pour la plupart des mercenaires financés par les grandes agences secrètes du monde … Bonne découverte !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2009
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité