Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 31 août 2012 | Mise en ligne à 9h19 | Commenter Commentaires (5)

    Le banquet polonais

    Pour assurer un repas respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés. Merci.

    VARSOVIE — Comme je l’expliquais dans l’entrée précédente, je viens de passer quelques jours avec un groupe de chefs, dans le cadre de Cook it Raw, dans une région éloignée de Pologne, près de la Lithuanie. Plongés dans un environnement totalement inconnu, les chefs devaient préparer un banquet en s’inspirant de la culture, des techniques et des ingrédients régionaux.

    Voici ce que le tout a donné…

    menu blanchi

    Voici le menu. Si vous vous demandez ce qui se passe avec le dessert de Magnus Nilsson, c’est en fait une blague. Le plat — un jaune d’oeuf poché dans le sucre et de la glace à la reine des prés — a été préparé avec des produits laitiers trouvés dans une ferme dans un village dont le nom, prononcé en polonais, Wizajny, sonnait drôlement comme “vagina”. Inutile de préciser que les chefs se sont beaucoup amusés avec ça.

    entrée Patterson

    L’entrée signée par le chef américain Daniel Patterson, avec oeufs de poisson, capucines, gelée de poisson carbonisé, seigle. Oh, et aussi de la pâte de fourmis fermentée, apportée par Redzepi.

    rene au gril

    Le chef danois Rene Redzepi fait griller des concombres pour son plat.

    concombres grillés

    Les concombres rôtis

    magnus

    Le chef suédois Magnus Nilsson aide au dressage du plat de Redzepi

    soupe de Rene

    Soupe aux baies et aux concombres grillés, sur consommé de champignons fermentés.

    tartare de mauro

    Le tartare de daim de Mauro Calogreco, du Mirazur à Menton.

    gaspacho d'Albert

    Le gaspacho polonais d’Albert Adrià, avec concombre et vodka à la tomate et au basilic.

    plat de Ana

    Composition au raifort et à la betterave de la chef slovène Ana Ros.

    soupe de Bosi

    Consommé de pommes fumées avec pierogi au fromage de Claude Bosi, du Hibiscus à Londres.

    plat de Kobe

    Racines de persil façon Kobe Desramaults, chef flamand. Les herbes, c’est lui qui les a cueillies, je l’ai croisé sur une route de campagne un matin, en faisant mon jogging….

    plat de Amaro

    Les poireaux en paille cachent un sekacz — gâteau traditionnel — aux champignons. Plat du chef polonais Modest Amaro.

    céleris d'Alexandre

    Les céleris qui partent griller, pour le plat du chef français Alexandre Gauthier de la Grenouillère.

    inaki et ben

    Le chef français Inaki Aizpitarte et le néo-zélandais installé à Melbourne Ben Shewry.

    canard par Aizpitarte

    Le canard à la ficelle d’Inaki Aizpitarte

    dessert de Magnus

    L’oeuf poché dans le sucre avec glace à la reine des prés du suédois Magnus Nilsson

    Malheureusement, il me manque une photo du plat de Ben Shewry, un chef de Melbourne qui a préparé un hangi néo-zélandais. Il a fait cuire deux petits cochons et des légumes dans la terre. D’abord il a creusé un immense trou dans lequel il a fait un très gros feu avant de couvrir les braises de serviettes mouillées, puis il y a déposé la viande et les légumes, protégé le tout avec d’autres serviettes et de la paille et il a finalement remis la terre par dessus. Puis, il a laissé le tout cuire pendant sept heures. Un repas d’enfer où on était accueilli par des feux et des têtes de cochons sur des piquets. Spectaculaire !

    AJOUT: Pour ceux qui lisent l’italien — ou pas — lien ici sur la Gazzetta Gastronomica, webzine de Stefano Bonilli le fondateur et ancien directeur de Gambero Rosso, important critique et auteur sur la gastronomie et le vin en Italie. Beaucoup de magnifiques photos.

    bonilli

    M. Bonilli

    Photos Marie-Claude Lortie. La Presse.


    • J’ai faim. J’aime ces reportages. Ca nous fait voyager, rèver et saliver pour pas cher.
      Mais vous avez trouvé le moyen de nous rappeler la dure réalité de la campagne électorale avec vos têtes de cochons hihihi. Quoique … sur piquets … ;-)
      Est-ce le DGE qui vous a empèché de les montrer en photos ?

      Alain Lajoie

    • wow je dois dire que je suis jalouse un brin!

      J. Shaw

    • Mme Lortie,

      Merci de nous partager cette aventure gastronomique. Pour l’instant je suis sans mots. Disons seulement que les mots que je n’ai pas seraient très positifs!

      Profitez-en bien !

      Francis Bélanger

    • un petit peu de lumière pour vos photos , elles tirent toutes un peu sur le jaune

      c degauche

    • Dziękuję bardzo/ merci beaucoup, Pani Lortie!

      Cleo Sokolowa

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité