Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 mars 2012 | Mise en ligne à 9h54 | Commenter Commentaires (39)

    The Hunger Games, le poids et la faim

    Pour assurer un débat respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés.

    Capture d’écran 2012-03-30 à 09.10.28
    Jennifer Lawrence, qui joue Katniss dans The Hunger Games.
    Incroyable controverse aux États-Unis qui se résume ainsi: l’actrice qui joue le rôle de Katniss dans Hunger Games est-elle trop grosse ?

    Non, mesdames et messieurs, je ne niaise même pas.

    Il y a des critiques de journaux, chez nos voisins, qui trouvent que la comédienne incarnant l’héroïne du film le plus populaire du moment, a trop de “gras de bébé”, de “gros os” ou n’a pas l’air assez affamée pour jouer ce rôle. (Liens sur tous ces textes à travers cet article)

    Inutile de vous dire à quel point je trouve ces commentaires stupides. Ou plutôt profondément troublants. Jennifer Lawrence pas suffisamment mince ????
    La maigreur d’Angelina Jolie (autres photos ici) est-elle la nouvelle norme ? Celle de Demi Moore aussi, peut-être tant qu’à y être ? Et qu’importe si cela est peut-être lié à de gros problèmes. Séparez-vous mesdames, attrapez une maladie qui fait maigrir, développez un trouble alimentaire, prenez des médicaments… On vous aime mieux quand vous avez l’air malade qu’en santé. Est-ce cela que les médias veulent ? Et là on ne peut même pas blâmer Hollywood, Hollywood, pour une fois, a choisi de bifurquer d’un micron de sa propre norme de squelettisme… Ce sont les journalistes qui réclament que l’actrice prenne moins de place, ait l’air moins forte, plus fragile.

    Désastreux.

    Et je continue de croire que le film n’a pas reçu la bonne classification au Québec. G ? Pas pour un film d’enfants qui s’entretuent, peu importe la qualité de la réalisation. (En Grande-Bretagne, le film a été classé 12 ans et plus et les parents rouspètent…)


    • Si ça les a empèché d’aimer le film, qu’il demandent un remboursement au guichet.

      Demander plus de réalisme dans un film aussi décroché de la réalité. Faut le faire.
      Névrose obsessionnelle plus des symptomes schizophréniques.

      Alain Lajoie

    • Il est hors de question que j’aille voir ce film dégueulasse. Je me connais, je ferais des cauchemars. La réalité est déjà assez laide, merci.

      Besoin de dire que je trouve que Mme Lawrence est juste parfaite.

      (Et cette robe est vraiment à mon goût aussi.)

      Aline Binette

    • Mon fils et sa blonde, jeunes adultes de 19 ans, l’ont vu et ils ont réagi avec enthousiasme. Cette controverse sur le gabarit de Jennifer Lawrence est une ineptie grotesque. Je pense que le personnage de Katniss aura autant d’impact de masse positif pour les femmes qu’avait eu jadis le percutant personnage de la Princesse Leia (jouée par Carrie Fisher) dans Star Wars (1977). Personnellement, je n’ai aucune objection à la cote G, non plus. Censurer n’est pas jouer…
      Paul Laurendeau

    • C’est pas possible…

      La liberté d’expression devrait être réservée à ceux qui ont quelque chose d’intelligent à dire.

      C’est comme Karl Laggerfeld qui engage des anorexiques. Un vieux misogyne de 80 ans qui s’habille pareil depuis 20 ans et qui est un phare de la mode féminine ?

      Méchante époque.

      nick guerin

    • Dans le context du film, oui ( C’EST UN ROLE ), c’est aussi vrai pour les autres acteurs; ils sont supposé être affamé et toujours à la recherche de moyen de trouver à manger et de “gagner” aux hunger games, c’est de gagner aussi à manger.

      Dans la “vraie” vie, non.

      Maximilien Lincourt.

    • Malheureusement, vous sautez aux conclusions sans prendre connaissance des faits. Personne n’a affirmé que Jennifer Lawrence est grosse ou pas assez maigre.

      Ce que disent les fans de “Hunger Games” et les journalistes demandant une once supplémentaire de cohérence, c’est que les personnages du jeu, interprétés entre autres par Jennifer Lawrence, sont supposés représenter une population pauvre et affamée, exploitée par une caste supérieure. Si le personnage porté à l’écran par Jennifer ne correspond pas à ce physique, alors ça manque de cohérence par rapport au contexte qu’on veut illustrer dans le film.

      C’est simple il me semble…et une pseudo-controverse entre fans de Hunger Games ne mérite nullement une montée de lait de quiconque.

      Bon week-end,

      Carlos Garcia

    • Je suis un homme et je vous le dit mesdames, on n’aime pas les femmes qui ont l’air malade.

      Pour le film, je suis d’accord cela aurait du être minimum 13+, de cette façon ils l’auraient peut-être pas manqué… j’ai été tellement deçu!

      A. Lachapelle

    • Huuhhhh!? Il y a un bout à abuser…cette fille-la est simplement parfaite.
      J’espère juste qu’elle en tiendra pas compte.

      Fortin de QC

    • Je suis estomaquée…
      Çà ne m’aurait jamais passé par la tête que Mlle Lawrence puisse paraître un peu ronde. J’imagine qu’on ne regarde pas tous de la même manière la beauté des gens.
      Josée Trahan

    • Je pense qu’il faut faire une distinction entre un film de fiction dans lequel les protagonistes doivent justement être maigres pour respecter l’histoire du film. Quand des acteurs prennent 40 livres pour un film vous n’en faites pas un plat pourtant.

      Aussi, j’ai jamais vu quelqu’un se plaindre que Tom Hanks était trop maigre dans Cast Away. Pourtant on aurait dit un paquet d’os. Mais c’était de la fiction, il le fallait pour le rôle. Même si je ne connais pas beaucoup l’univers de The Hunger Games je crois que cette situation s’applique aussi. Hunger…

      Par contre je vous appui à 100% dans le cas de Mesdames Jolie et Moore (et plusieurs autres). Là, c’est un très mauvais exemple pour les jeunes filles. Mais en même temps, c’est la signature même de notre société donc c’est difficile de les accuser personnellement. La maigreur féminine vend et nous (”nous” pour société et nos pas individuellement) achetons. Nous sommes TOUS coupables.

      H. Silva
      Montréal

    • Avez vous vu le film avant votre montée de lait madame Lortie ?

      Les critiques ont entièrement raison. Jennifer Lawrence est très bonne actrice mais elle ne colle pas du tout au rôle qu’elle a dans le film. Et elle n’est pas la seule, pratiquement tous les jeunes qui participent au Hunger games ont le même défaut. Ils sont tous trop bien portant pour le monde dans lequel ils vivent.

      Hunger games = jeu de la faim, vous trouvez vraiment que les jeunes ont l’air affamés dans le film ?

      Il y a un passage dans le film où on comprend que pour pouvoir manger, en compensation, les jeunes ont plus de chance d’être choisis pour les jeux. Plus tu manges=plus de chance d’être tué, en gros. Croyez-vous que les jeunes s’empiffrent comme ils veulent quand on comprend ça ?

      Ici les critiques ne font pas l’apologie de l’anorexie, ils ne font que pointer un gros problème de casting.

      C. Langlois

    • Jennifer Lawrence grosse? LOL La société est malade.
      Elle est tout simplement magnifique!! Surtout les photos de Jennifer lors des Oscars 2011, en robe rouge. Je préfère voir des filles comme elle que des Angelina, Demi, Keira Knightley, Victoria Beckham etc.. Bref des “maigrichonnes”, ces squelettes qui pensent être belles me font vomir. Encore la faute des médias qui disent n’importe quoi sur la beauté féminine.
      Ne change pas Jennifer Lawrence, n’écoute surtout pas ces gens malades.

      Thomas Chabot

    • Je ne cherche pas à excuser les commentaires misogynes de certaines personnes, mais ayant vu le film je ne crois pas que les critiques s’adressent directement à l’endroit de Jennifer Lawrence ou à l’endroit de l’image qu’elle projette.

      SPOILERS’ SPOILERS

      Dans le film, on tente de nous faire croire qu’une partie importante de la population du monde qui nous est présenté se meure de faim. Pourtant, ils ont tous l’air en excellente santé.Y compris le personnage de Katniss.

      Si The Hunger Games avait été un film plus sérieux, disons, ne s’adressant pas aux «tweens», à mon avis, le fait qu’elle «paraisse» plus mince aurait eu un enjeu plus important ayant un effet sur sa performance. Comme, par exemple, Christian Bale dans Le Machiniste.

    • oups,

      Etienne Lee-Gravel

    • Personnellement, je crois qu’il faut que le look du personnage corresponde au contexte de l’histoire…

      Cependant, ce n’est pas le choix/poids de l’actrice qu’il faut critiquer ici mais bien le maquillage. En 2012, on est capable de tout faire: si on est capable de “peindre des abdos”, on est aussi capable de “creuser des joues”!

      Pas nécessaire d’exiger la diète de Christian Bale pour The Machinist!

      Marie-Eve Landry

    • Tout ceci est d’un ridicule… Être avec une femme comme Angelina Jolie ou Demi Moore, j’aurais peur de les casser. C’est laid! Mesdames, de grâce, vous êtes belles, toutes autant que vous êtes! Mangez à votre faim (mais faites comme moi, évitez la gourmandise… L’excès est nuisible dans les deux cas), ayez l’air en santé et SOYEZ en santé! Ceux qui n’apprécient pas l’image que vous projettez ne méritent pas de se montrer en votre divine compagnie.

      D’où nous proviennent ces soit-disant standards de beauté que les femmes (pas toutes mais un gros paquet) semblent être contraintes à respecter??? Des médias? Du milieu de la mode? Je ne comprends pas… Quand je vois un mannequin rachitique dans un magazine, je le ferme. Quand je vois une belle femme qui semble en santé dans la rue, je regarde, j’apprécie et je souris!

      Vous nous faites tous craquer, pas besoin d’avoir l’air d’être sur le point de craquer vous-même!

      Max Leclaire

    • Ben voyons donc! C’est n’importe quoi. C’est une des actrices les plus en vue et elle est tellement jolie. Elle arrive en tête des classements des plus belles femmes et de la plus belle poitrine selon askmen.com
      Je ne peux que corroborer! HAWT!
      PY Leblanc

    • Cette actrice, Jennifer Lawrence, est très belle ainsi. Ce n’est pas surprenant après de constater chez les jeunes pré-adolescentes de plus en plus de jeunes filles qui ne s’aiment pas, qui se trouvent trop grosses même en ayant aucun surplus de poids. Qu’est-ce qu’on attend pour inciter les propriétaires de magazines à changer leur façon de voir et en les obliger à publier des photographies de femmes ordinaires et qui n’ont pas un corps parfait mais qui s’assument ainsi et s’aiment ainsi? Les jeunes s’identifient à ces vedettes squelettiques et on devrait tout faire pour leur expliquer les photos retouchées et leur faire prendre conscience que la réalité de madame tout le monde, ce n’est pas cela. S’il y en a encore qui pense que le féminisme n’a plus de raison d’être, on a qu’à penser à ces industries où le corps des femmes renvoient une image fausse de nous-mêmes.
      Muguette Paillé

    • En fait, les critiques disent que dans l’histoire, Katniss est affamée et devient ultra maigre, donc ça cloche que Jennifer Lawrence ne le soit pas. C’est vrai. À la fin du livre, à son retour au Capitol, Katniss est incapable de manger un repas au complet tellement que son estomac a rétréci.

      Est-ce un détail qui m’a dérangé en voyant le film? Non. Ce n’est pas un film du genre Hunger (avec Michael Fassbender) où le personnage fait une grève de la faim. Le poids du personnage n’était pas tant central à l’histoire, selon moi en tout cas (mais être affamé, oui). Ça reste un film pour jeunes ados. Est-ce qu’ils ont besoin d’une énième représentation de maigreur extrême?

      Pour ce qui est de la violence dans le film, je ne crois pas que c’est SI pire. Par rapport au livre, il se passe rien. Avec le mouvement de caméra rapide dans les scènes de violence, ça donne l’illusion qui se passe quelque chose, mais en fait, on voit rien. Imaginez si c’était réalisé par Tarantino ou Eli Roth… ;)

      I. Filion.

    • Ayant lu les trois livres de la série… et ayant vu le film il y a quelques jours, je serais d’accord avec certains qui disent que Mme Lawrence n’a pas l’aspect famélique évoqué fréquemment dans les livres. On parle ici d’une situation où les habitants de son district meurent régulièrement de faim (elle-même ayant échapper de peu grâce à la générosité de son compagnon d’infortune suite à la mort du père dans une explosion à la mine…). Donc, résumons : un district où il est rare qu’une personne ait plus d’un repas par jour…aurait pu donner un air plus famélique. Ceci dit, le film est très fidèle au livre, Mme Lawrence, très convaincante et le film, à mon avis, réussi. À savoir si c’est un film à mettre sous G, je dirais non. Pour d’évidentes raisons. Quand à l’indignation dont vous faîtes preuve sur le sujet…j’aurais laissé glisser. Des imbéciles, il y en a partout et tout le temps. Je comprends votre préoccupation et la partage : les jeunes filles doivent arrêter de s’en faire maladivement sur leur poids. Je suis tout à fait d’accord. Chacun ses préoccupations…dans mon cas, je suis indigné que l’on accepte que nos jeunes (garçons pour la plupart) aient pris plus de 47 millions de comprimés de Ritalin l’année passée! Bref, notre enfance est en souffrance au Québec….

    • OUps, oublié de signer
      Dominique Rouleau

    • Ils se plaignent de son ‘baby fat’ et ‘womanly figure’ selon l’article. Est-ce qu’il faut en conclure que les critiques disent qu’elle devrait être plus maigre? Pet-être, mais je n’en suis pas sûr. il faudrait retracer les articles qui formulent les critiques plutôt que celui qui y répond.

      Personnellement, moi aussi je trouve qu’elle a trop de ‘gras de bébé’… mais ça ne veut pas dire que je crois qu’elle aurait du perdre du poids pour le rôle. Elle aurait dû en gagner! En muscle.

      Je n’ai vu que le trailer mais j’ai tout de suite pensé que cette jeune fille n’a absolument pas le physique de quelqu’un qui a la moindre chance de gagner une compétition féroce où l’on se bat pour sa vie! Un tel personnage doit avoir un corps athlétique sinon la crédibilité en souffre beaucoup.

      C’est peut-être ça que les critiques voulait dire. J’ai de la difficulté à imaginé qu’ils voulaient dire que l’actrice qui tient ce rôle aurait dû avoir le physique de Kate Moss. Ce serait encore moins crédible comme héroïne!

      Je n’ai pas vu le film; J’imagine qu’elle est supposé gagner la compétition. Est-ce que les compétiteurs sont encore moins athlétique qu’elle?

      Vincent Lemire

    • C’est l’industrie de la mode qui dicte les canons de la beauté féminine d’aujourd’hui et il suffit de regarder un défilé pour y voir au moins un modèle que l’on peut qualifier d’anorexique. Avant, les vêtements mettaient en valeur la silhouette des femmes; aujourd’hui, l’industrie de la mode désire que les femmes mettent en valeur des vêtements; dans cette logique, les femmes sont utilisés comme ceintres mobiles… J’exagère un peu, mais à peine.
      Non, cette femme n’est pas grosse, elle a tout simplement des rondeurs féminines, des joues, des hanches et elle semble respirer la santé.
      Je me rappelle d’avoir lu dans la Presse il y a quelques mois un article qui parlait de recherches scientifiques qui tendaient à prouver que le gras des cuisses , des hanches et des fesses ( contrairement au gras abdominal qui lui a plus de riques de se retrouver près des organes) avait des propriétés bénéfiques pour la santé; certaines hormones s’y stockaient et avaient des propriétés positives contre les risques d’inflammation, cardio-vasculaire et de diabète. Comme de quoi, le diktat de la minceur à tout prix va possiblement à l’encontre de la santé.
      Hugo Tremblay

    • À mes yeux, il est évident que l’actrice en photo n’est pas du tout grosse et a des courbes féminines normales. Mais mettez-la au milieu d’autres vedettes féminines n’ayant que la peau et les os, les joues creuses et les os du coude bien soulignés, et elle a l’air un peu rondelette. Vous savez ce qu’on dit souvent, aujourd’hui, Marilyn Monroe, à son époque considérée comme une des plus belles femmes du monde, serait mise au régime drastique. Pourtant, elle aussi avait des courbes féminines tout à fait naturelles.
      Il faudra bien que la situation finisse par s’inverser et que la mode chez les actrices cesse d’être de plus en plus maigre; à un moment donné, la seule façon de maigrir davantage, c’est de réduire le volume de ses os, ce qui n’est pas vraiment possible.
      S. Dufour.

    • L’anorexie, c’est évident que ce n’est pas la santé. La rondeur, non plus. Il est clair et prouvé, médicalement parlant, qu’il est préférable d’être plutôt maigre que gros.

      Le reste est effet de mode, bruit médiatique, ou blabla de resto.

      André martin, Mtl

    • Je pense que certaines critiques sur le choix des acteurs du film sont nettement exagérées. Par exemple, la controverse sur la couleur de la peau de Rue est parfaitement ridicule. Néanmoins, je pense qu’il faut faire une différence entre l’image que projette un acteur dans son quotidien et l’image qu’il projette pour un rôle.

      La maigreur d’Angelina Jolie ou de Keira Knightley sont constantes. Jennifer Lawrence est autrement un excellent modèle pour ses fans, mais dans le cas du film The Hunger Games, j’aurai aimé que l’apparence de Katniss reflète un peu mieux ses conditions de vie misérables. Ça n’enlève rien au jeu autrement excellent de l’actrice, mais cela aurait permis de souligner et sous-entendre des aspects du ivre difficiles à transmettre à l’écran. Les acteurs se servent de leurs corps comme outil de travail, et doivent constamment modifier leur apparence pour un rôle, alors je ne vois rien de choquant à critiquer la façon dont on a choisi de montrer Katniss à l’écran.

      En ce qui concerne le classement, la plupart des enfants ont lu le livre, qui est franchement pire que le film, côté violence. Si on empêche l’audience principale des livres de voir le film, je pense qu’on a un problème.

    • Hallucinant! J’ai une belle grande fille de 18 ans et un charmant ado de 14. Je suis allé voir le film avec lui hier. Votre commentaire me touche aux deux niveaux. Je n’ai pas lu les livres. J’arrive là, sans idée préconçue. Je suis d’abord frappé par la sauvagerie implicite. Je ne peux croire que c’est classé “G”. Après le film, mon fils me dit: «t’imagines papa, un jeu Xbox dérivé du film? Chill!». Discussion père-fils! Maintenant, je lis ces articles qui tournent autour du “poids” de l’actrice…. sidérant! Je vois ma fille en soirée… elle habite chez maman. Je lui parle du film. Elle me dit qu’elle se trouve grosse. Discussion père-fille! Misère!

      M. Charette

    • Bonjour Madame Lortie!
      Je suis surpris qu’il n’y ait pas de commentaire depuis hier. Mais non, il ne faut pas parler de la grosseur, c’est un sujet tabou! Dans quel genre de société vivons-nous? Le culte de la minceur, vie l’anorexie tant qu’à y être! Je tiens à vous féliciter pour vos articles que je lis régulièrement. Bravo pour votre travaille.

      Richard Boissonneault

    • Oulala ! Madame Lortie, prenez le temps de lire les textes adéquatement avant de crier au scandale. Le point de la discussion est par rapport à l’histoire originale de The Hunger Games et non pas à quelconque standard hollywoodien de la maigreur. En effet, le personnage de Katniss est une ado de 16 ans qui provient d’une famille pauvre qui peine à se nourrir, une simple miche de pain étant un luxe exceptionnel. Dans un tel contexte, sa taille ne concorde pas avec l’intrigue… Pas d’homme macho de paille dans ce cas-ci.
      - Marc Lessard qui aime les débats respectueux, les femmes en chair et les bonnes histoires.

    • Le film passe tout de même, mais la question est pertinente (un peu trop puriste p-ê) et n’a rien avoir avec la beauté féminine. Elle se pose d’ailleurs pour tous les personnages du film qui sont sensés vivre dans la quasi famine… La jeune fille se fait d’ailleurs jeter un pain pour se nourrir dans le film.

      Est-ce que Christian Bale dans The Fighter aurait été aussi acclamé s’il n’avait pas énormément maigri afin de jouer le toxicomane qu’est le frère d’Andre Ward?

    • Même en tenant compte du fait que le processus de casting est fondamentalement biométrique, on y va très fort quand on commence à reprocher à une jeune actrice déjà fort mince son “gras de bébé”. Elle n’avait pas à avoir l’air d’une détenue des camps de concentration pour jouer ce rôle, et ce “gras”, s’il est même décelable, peut témoigner de sa résilience et de sa capacité de survie comme affamée.

      Quand on lit des énormités comme “well fed and runway ready”, on se demande où ils engagent leurs critiques de cinéma.

      M. P.A. Paquin

    • J’avais un peu peur que mon message passe de façon mysoginistique même si ce n’est pas le cas, mais bon, je confirme les affirmations de certains ci-dessus: Les plaintes au sujet du tour de taille de l’actrice n’ont RIEN À VOIR avec son apparance! Elle est très belle, très en santé, et je suis sûr que ces critiques ne parlent pas en vue de critiquer un quelconque hypothétique surplus de poids. La critique vient qu’un poids normal, en santé, ne ”fitte” pas avec un rôle où tous les personnages (incluant Katniss) sont supposés être affamés, d’avoir l’air malade. Ce n’est pas ici une question esthétique, mais une question de réalisme.

      Personnellement, ce n’est pas un détail que j’aurais vraiment remarqué. Ils ont pris des acteurs et actrices qui ont l’air normal pour des rôles d’affamés, c’est peut-être irréaliste, mais c’est un détail qu’il est facile de passer à côté. Par contre, si d’autres ont été dérangé par ce manque de réalisme et le font savoir, ce n’est pas un problème n’ont plus, et il n’y a pas vraiment de raisons de sauter aux conclusions qu’ils sont mysogine ou quoi que ce soit de tel. Si ces personnes disaient que l’actrice semble avoir un surplus de poids par rapport aux supposés standards de beauté, là, on aurait tout à fait raison de les poiter du doigt, et je serais le premier à le faire. Par contre, dire que l’apparance d’une actrice ne correspond pas au rôle qu’elle joue, ce n’est pas un commentaire ayant quelquechose à voir avec une cause féministe. Ou en tout cas je ne le voit pas. Après tout, j’en suis sûr, la même question se pose également pour les personnages masculins, dont les acteurs doivent également avoir l’air trop en santé pour leurs rôles… Quoique c’est vrai que, les acteurs, ont en n’a pas parlé, à ce que je sache… Ok, pour ça, ça peut-être un problème. Mais à part ça, je considére la critique plus comme un soucis de réalisme qu’un soucis d’apparances.

      Eric Desjardins

    • J’ai lu les trois livres de la série et il ne m’est jamais passé par la tête que Jennifer Lawrence était trop “grosse” pour jouer le rôle de Katniss, même si, à l’originie, le personnage n’a que la peau sur les os. Si les producteurs lui avaient demandée de perdre 10kg ou avaient choisi une actrice plus mince (ou maigre), ce n’est pas tout les ados qui auraient compris qu’un film reste un film et certains auraient peut-être essayé de perdre du poids pour ressemble à leur idole.
      Par contre, si on avait voulu ajouter plus de réalisme sans faire subir une perte de poids extrême aux acteurs, les producteurs auraient pu engager des spécialistes en effets spéciaux et avoir recours au même procédé qui à été utilisé dans The Twilight Saga: Breaking Dawn Part 1 pour donner l’impression que le personnage de Bella avait perdu au moins 25kg lors de sa grossesse.

      Pour ce qui est de la côte G, je suis tout à fait d’accord avec Mme Lortie. Le côte PG-13 aurait été plus appropriée. À mon âge (17 ans), on peut comprendre le message qui se cache dans The Hunger Games, soit une critique enver la société capitaliste, la guerre et la télé-réalité. Je ne crois pas qu’un jeune de 12 ans ou moins persevrait ce message. Il ou elle ne verait probablement que la “couche du dessus”, soit des jeunes qui se battent à mort. Même mon père de 46 ans à vu le film et il a trouvé ça violent!

      S-N Bolduc

    • C’est quand même assez incroyable de constater le nombre si élevé de gens qui ne savent ni lire, ni mettre en contexte. Dans tous ces articles, Mme. Lortie, il est question des rondeurs qui ne collent pas avec le personnage. C’est vrai et c’est tout. Dans la vie de tous les jours, c’est une très belle femme, saine et sans excès de poid. Au salaire que ces comédiens commandent, il n’est pas trop demander qu’ils suivent un régime spécial. Christian Bale l’a fait, Tom Hanks l’a fait pour ne nommer que ces deux là. Et vous savez quoi? Au final, leur apparence a eu pour effet de rajouter à la crédibilité de ces films…

    • … Samuel Sicotte

    • Ce film est loin d’être violent en rapport avec d’autres films. Le réalisateur a voulu mettre de l’avant le message avant toute violence gratuite comme on peut en voir dans d’autres films. Le message est le suivant: Laissez les élites (1%) nous manipuler comme ils le font présentement et on verra ce que le futur nous réservera dans un temps pas si lointain … Ce film n’est pas si irréaliste que cela, il nous amène à réfléchir sur notre avenir si nous laissons les oligarches continuer à jouer avec nos vies.

      J Tremblay

    • @chaud_froid

      C’est parce qu’on a commenté uniquement sur le billet de Mme Lortie, sans lire les hyperliens ou faire de recherches. Ça arrive.
      nick guerin

    • Mauvais jeux de mot, je sais, mais il y a longtemps que j’ai baptisée Demi Moore : Demie Morte.

      Robert Duquette

    • Bonjour madame Lortie,

      Mon message est en attente de modération depuis le 30 mars 2012 10h47. Pourquoi?

      Mélanie S.

      Parce qu’il n’est pas signé. Mcl

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2009
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité