Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 27 mars 2012 | Mise en ligne à 11h25 | Commenter Commentaires (32)

    Montréal est One Direction (ajout)

    Pour assurer un débat respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés.

    AJOUT: Mon compte rendu de l’événement est ici. Le reportage de Gabrielle Duchaine ici.

    Ça fait complètement grincer des dents les parents qui ont grandi avec les Beatles, mais qu’on le veuille ou non, la folie One Direction qui déferle sur l’Amérique du nord commence à ressembler pas mal à la Beatlemania. Allez faire un tour rue Sainte-Catherine ouest, près de Bleury, et vous m’en donnerez des nouvelles.

    Des fans campent depuis deux jours devant les studios de Musique + où les cinq membres du “boys band” de l’heure”, doivent passer une heure cet après-midi. La rue est bloquée parce qu’il y a trop de monde. La station a reçu 90 000 demandes de place alors que seuls 300 fans peuvent assister en studio à l’émission. Une jeune “Directioner” s’est retrouvée à l’hôpital. Pas prévu le froid ni assez de nourriture apparemment. Il y en a qui sont là depuis lundi, 4 heures du… matin !

    Cet arrêt aux studios de Musique + est le seul arrêt montréalais pour le groupe irlandais-britannique prévu jusqu’à maintenant. Le groupe reviendra au Canada, mais pour un concert à Toronto notamment, en mai.

    Musique + vient de nous faire parvenir ce plan pour la journée:

    11 h En direct à MusiquePlus * NOUVEAUTÉ
    Vivez la journée One Direction avec nous. Plus de 1000 fans sont sur place, vivez la frénésie!
    Animation : Patrick Langlois, Nicolas Tittley, Rej Laplanche, Chéli Sauvé-Castonguay, Tatiana Polevoy

    14 h 30 Direction One Direction
    Découvrez le phénomène, la frénésie et les fans. L’émission idéale pour mieux comprendre
    cette fièvre et découvrir les raisons qui font de ce groupe, le phénomène qu’il est.
    Animation : Rej Laplanche et Patrick Langlois

    15 h -16 h MusiquePlus en direct : One Direction
    Entrevue, prestations et jeux avec les cinq membres du groupe, Louis, Liam, Harry, Niall et
    Zayn. Ils interprèteront What Makes You Beautiful et One Thing.
    Animation : Tatiana Polevoy et Chéli Sauvé-Castonguay
    .


    • On disait la même chose des Backstreet Boys en 1996-1997. Eux aussi avaient forcé la fermeture des rues autour de MusiquePlus.

      Same old refrain.

      Les Beatles ont transformé l’histoire de la musique, ils ont été révolutionnaires, leurs chansons sont encore grandement écoutées des décennies plus tard.

      Les Backstreet Boys et One Direction? Aucune comparaison possible.

      Richard Legault

    • Bizarre, je n’ai jamais entendu parler d’eux. Ils chantent quoi?

      B Plante

    • Je dois être vieux mais maudit que c’est mauvais. On dirait une pub de Gap tellement le look est léché à outrance.

      Fred Lacoste

    • Pourquoi ne pas les comparer aux Backstreet boys plutôt qu’aux Beatles? La comparaison serait beaucoup plus juste. One direction a beau être très populaire en ce moment, pensez-vous sérieusement que la chanson qui coiffe ce billet sera encore écoutée avec un grand intérêt dans 50 ans comme le sont encore les chansons des Beatles? La provenance du groupe ne peut pas à lui seul justifier cette comparaison boiteuse.

      Philippe Gougeon

    • Mais pourquoi ai-je l’impression que ledit boys-band fait frétiller le myocarde de l’innefable chroniqueuse autant sinon plus que celui des groupies qui grelottent en ce moment?… ;)

      P. Baillargeon

    • Petit commentaire sur votre topo de Mad Men aujourd’hui: j’aurais bien aimé voir le mot “SPOILER” avant que vous embarquiez dans votre description de ce qui se passe dans la saison 5; comme bien du monde, j’en suis à la saison 4 à Télé-Québec, et notre Don Draper vient tout juste de s’éprendre de notre Jessica québécoise cette semaine, alors…merci pour le punch. J’ose même pas continuer votre article, j’ai peur de m’en faire gâcher plus. Dommage, votre article m’intéressait!

      PS: Vous auriez du lire l’article de votre collègue Hugo Dumas à ce sujet la semaine passée, ça aurais sans doute évité que des centaines de personnes se fassent spoiler comme moi!

      Elise Frappier

    • S’il-vous-plait, ne pas mettre les Beatles et One Direction dans le même groupe.

      Les Beatles sont arrivés avec un tout nouveau type de musique et incarnait une nouvelle philosophie de vie et politique.

      One Direction, c’est les Backstreet Boys des années 2010. Des beaux petits jeunes n’ayant pas atteint leur puberté qui parle de leurs sentiments amoureux avec toute l’innocence et la naïveté de la jeunesse.

      Ça fait bin tripper les petites filles de 14 ans qui croient que l’amour se passe comme dans Twilight. Ils deviennent complètement hystérique sans savoir que lorsqu’ils auront 20 ans ils auront honte d’être tombé amoureuse de produit commerciale sans saveur.

      K. Charron, Montréal

    • Adorable! Ça me rappelle tellement de bons souvenirs avec les Backstreet Boys!

      Marie-Eve Landry

    • Pas mal d’accord avec richlega…

      Non mais faites-vous exprès,ou est-ce juste une façon comme une autre de faire réagir les gens?

      Ne nous parlez pas des Beattles dans le cas qui nous occupes,et faites donc la comparaison avec des groupes de mecs comme Boyz II Men,Backstreet Boys,NSYNC et New Kids on the block pour ne nommer que ceux-là…

    • P.Guilbault…

    • Pour quelques jeunes ados peut être, mais pour la majorité des jeunes Montréal est surtout en grève étudiante. Ca prend de tout pour faire un monde.

      Robert Gauthier

    • Les Beatles, laissez moi rire. Les petits enfants de Milli Vannilli, oui.
      Tout des groupes éphémères, rien à voir avec une révolution brittanique.

      L. Trépanier

    • Comparer One Direction avec les Beatles? Cinquante ans plus tard, on écoute encore des tubes des Beatles. Ça m’étonnerait qu’on parle encore de One Direction dans un an.

      Johnny Caruso

    • Aux amateurs de lecture en biais et à l’indignation rapide, Mme Lortie compare, non les qualités musicales des divers groupes, mais l’hystérie collective que ceux-ci engendrent.

      J’écris pomme, tus lis banane et tu m’engueules. Eh ben !

      G. Groulx

      La prévisibilité de certains est exaspérante mais a aussi quelque chose de rassurant. Le monde ne change pas. Ni les boys band ni ceux qui refusent que quoi que ce soit soit comparé aux Beatles. mcl

    • New Kids on the Block (dans ma jeunesse), Backstreet Boys ensuite… same story again and again… Big deal.

      Les Beatles ? J’ai beau trouver la gang de John Lennon surestimée au possible, ça reste tout de même un band qui est d’un tout autre calibre que ces boys band pop-ish et jetables. Comparaison boiteuse, donc.

      Jonathan Ménard

    • Première fois que j’entend parler de One Direction..
      et après avoir écouté une partie du vidéo, je crois que j’aurais mieux aimé rester dans l’ignorance.
      Disons qu’on est plus proche des Backstreet Boys / NSync que des Beatles!

      M.-É. N-Poirier

    • Comparer les Beatles à cet infâme groupe frôle la mauvaise foi intellectuelle.

      J’ai du respect pour vos articles la majorité du temps, mais là, vous dépassez les bornes.

      Sophie Clavette

    • Les Beatles composaient eux-mêmes chansons et musique.

      Pas eux.

      Je comprends tout de même la frénésie des jeunes filles. J’ai eu une jeune fille ! :)
      Robert Duquette

    • ca ressemble a un episode des simpson ou toute les voix etait changèè c’est franchement mauvais mais bon chacun ses gouts !!!
      steeve simard

    • Si le sujet est l’engouement des jeunes pour des groupes de jeunes hommes, la comparaison avec les Beatles ne peut pas aller plus loin que l’aspect “mania”, et encore là les Beatles intéressaient plus que les très jeunes dès le début, ce qui n’est pas le cas des “boys bands” qui ont suivi. Sans compter le fait qu’ils étaient tous pas mal plus vieux, des jeunes hommes plus que des ados.

      Savez-vous que NKOTB et les Backsteet Boys étaient de tels pantins qu’ils se sont fait royablement avoir par leurs managers? Eh oui, la plus grande partie de l’argent a été à leur impressario. Les Beatles, on le sait, avaient pas mal plus de contrôle et évidemment leur créativité n’est pas à défendre, surtout lorsqu’on les compare à ces chanteurs de chansonettes “peintes au numéro”.

      Les Monkees ,peut-être?

      M. P.A. Paquin

    • One Direction… encore un producteur derrière tout ça qui table sur la montée d’hormones de jeunes préadolescentes en quête de canalisation du “rêve” amoureux. Personne n’a à s’en indigner; c’est cyclique ! À chaque décennie son boyz band… Ils laissent seulement passer du temps entre chaque nouveau band le temps qu’une nouvelle génération de consommatrice arrive sur le marché et puis hop ! La seule comparaison avec les Beatles est donc une certaine hystérie collective caractéristique de cette part de marché très pointue (et très volatile). Mais la comparaison s’arrête la bien sûr. Que peut-on demander de plus à un produit vide de talent créé à 100% dans un but mercantile jusqu’à la prochaine… fois. “One Direction” prendra donc la “Seule Direction” logique : la poubelle et l’oubli collectif

      Alain Roncalli

    • Non, mais sérieux, les Beatles auraient bloqué la ville à partir de l’aéroport.

      Johnny Caruso

    • O.k. Visiblement rares sont ceux qui ont compris que vous faisiez référence à la BeatleMANIA (c’est à dire l’engouement complètement fou des fans envers le groupe)… et que vous n’aviez fait aucune comparaison avec la musique.

      Les attroupements, les larmes, les cris, les évanouissements… C’était ça avec les Beatles, ça été la même chose avec les Backstreet Boys et maintenant c’est One Direction.

      En passant, j’étais de celles qui s’énervaient aux spectacles des Backstreet Boys, j’avais 16-17 ans. Aujourd’hui, j’en ai 33 et je n’ai aucunement honte de ce que j’ai vécu. Je vais encore les voir en spectacle mais je suis pas mal plus calme qu’avant!

      Ils étaient préfabriqués, mais ils avaient réellement (et ont toujours!) du talent. On a qu’à les entendre chanter live et a capella pour s’en rendre compte.

      Je n’ai pas encore entendu One Direction… Peut-être qu’ils sont vraiment talentueux. Si c’est le cas, ils méritent quand même un peu de respect!

      Marie-Eve Landry

    • Ils pourraient chanter n’importe quoi… Même un truc complètement “way-out” comme “yellow submarine” et ça va fracasser tous les records.

      Tweed, foulards, look BCBG, coccinelle “beettle”, accent britanique et esthétisme ambiant dans les vidéo. La formule est bien connue. Ils refont ce qui a été fait il y a 50 ans. Ils vont s’en mettre plein les poches. Tant mieux pour eux. Ils sont “cool” et “fresh”. Ils ne font de mal à personne. Longue vie à eux.

      Benoît Duhamel.

    • Pantins de l’idolatrie et rêves inutiles, voilà une des recettes de notre belle matrice programmée …

      J Tremblay

    • Je lis les commentaires, et ma foi la «lecture en diagonale» est très répandue…

      Madame Lortie n’a en aucun moment comparé One Diretion aux Beatles, ce serait un sacrilège… elle a établi un parallèle avec l’engouement créé par le boys band, c’est tout.

      Et quand je vois une fille de 13 ans se déguiser en paquet de Marlboro pour se faire «fumer» par un des gars, ou une autre ado montrer ses seins à -10 degrés celcius, je ne peux qu’être en accord avec elle: c’était complètement fou!!!

    • Et je signe: S.Pouliot

    • @sebpoo32 Ma fille a 9 ans, si par malheur elle attrappe une Mania quelconque à son adolescence, grand bien lui fasse.

      Si elle montre ses seins à -10 ou plus 30. Je l’enferme jusqu’à sa majorité.

      Les parents de cette petite doivent êtres fiers.

      D’ailleurs qui laisse sortir sa fille à 02:00AM en pleine semaine au Centre-Ville?

      Désolé, à 51 ans, je ne me considère pas vieux jeu et est très ouvert d’esprit, mais ma fille n’ira pas là…

      L. Trépanier.

      P.S. Madame lortie, nous n’avons pas lu en diagonale, mais si vous aviez fait allusion à la fièvre BackStreet Boys ça aurait fait du sens.
      Les Beatles attiraient des millions de fans pas quelques centaines.

    • Euh… je crois que tout le monde avait compris, c’est la mania qui intéresse Mme Lortie.

      Cependant, c’est seulment le 21 000 000e fois que quelqu’un dit : Tiens, une nouvelle Beatlemania!

      Ceux qui s’intéressent à l’histoire de la musique pop restent sur leur faim parce que l’observation est archi-commune chaque fois que plusieurs jeunes hommes font crier des pré-ados d’extase : beatlemania!

      Ce que je trouve plus intéressant, c’est la machine à teen idols. Beaucoup trop souvent par le passé, ils se sont fait carrément exploiter par des producteurs sans scrupules. C’est quand même une honte que des jeunes qui travaillent si fort reçoivent généralemnet des miettes à comparer de leur agent. Rares sont ceux qui font la transition vers une carrière d’adulte avec succès : Justin Timberlake, Michael Jackson et Bobby Brown sont parmi les rares qui ont pu faire une carrière solo, et on sait que dans le cas de Bobby Brown, ç’a été pour le temps d’un disque ou deux. Maintenant il est sur le circuit rétro à chanter les vieux hits de New Edition, à moins qu’il soit en prison.

      À comparaison, les “girl groups” ont généralement un meilleur sort. Sans doute parce qu’elles sont généralement de jeunes femmes avec un peu d’expérience au moment de la signature du contrat, contrairement aux ados qui sont généralement représentés par leurs parents pas trop connaissants en matière de “music biz”.

      M. P. A. Paquin

    • Elles aiment les One Direction depuis qu’elles savent que Bieber a une blonde peut-être ?

      Justement, mes nièces n’aiment plus Bieber. Il est “passé date” selon elles. On dirait que la date de péremption est toujours de plus en plus près dans le monde de la musique d’ados.

      Alain Lajoie

    • Ouais, je suis rendue vieille… je les trouve mauvais et même pas mignons… hehe… c’est surtout les jeunes filles qui me découragent un peu.. elles sont prêtes à tout et n’importe quoi pour l’homme qu’elle trouve beau et je trouve ça dommage… m’enfin.. ça prend des boys band de temps en temps! Profitez en!
      Annick G.

    • Il y en a “en masse” ici qui ne se souviennent plus de leur années d’adolescence!
      Avant de critiquer la mania des jeunes ados pour ce “boys band”, rappelez-vous en toute objectivité et en toute honnêteté combien vous avez pu être tout aussi excité et excitable devant le ou les groupe-s favori-s de votre époque!

      S. Ouellet 43 ans!
      (et assez de mémoire pour se rappeler sa “mania” pour toute une succession de vedettes instantanées lors de sa folle jeunesse!”

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité