Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 1 janvier 2012 | Mise en ligne à 12h09 | Commenter Commentaires (19)

    L’année gourmande de A à Z

    Afin d’encourager un débat respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés. Merci

    Capture d’écran 2012-01-01 à 12.07.12

    Je me suis inspirée de mon collègue Yves Boisvert pour cette petite revue de l’année gourmande de A à Z. Bon appétit !

    A comme Albert Adrià. Depuis la fermeture du elBulli, en juillet 2011, c’est lui, le frère cadet de Ferran qui a repris le flambeau de la restauration moléculaire à Barcelone avec Tickets et 41o, deux nouvelles adresses où avoir une réservation demeure un défi, comme du temps de elBulli.

    B comme bruit, parce qu’il y en a trop dans les restaurants montréalais et qu’on espère qu’il y en aura moins en 2012.

    C comme cuisine de rue, un phénomène nord-américain qui a fini par atteindre Montréal l’été dernier, grâce aux efforts d’équipes ingénieuses qui ont trouvé des façons de broder autour des règlements l’interdisant dans notre ville. On en veut plus.

    D comme Trish Deseine, l’auteure franco-irlandaise, qui a réussi à produire un magnifique livre de recettes de Noël, pas compliqué, à la fois inspirant et différent, Petit Noël à la Maison. Tout un défi en 2011, alors que nous étions inondés de nouveaux ouvrages chaque semaine.

    buche blanche

    Bûche de Noël tirée du livre de Trish Deseine, Petit Noël à la Maison. Photo Marie-Claude Lortie, La Presse

    E comme envie de nouveaux ingrédients et de nouveaux plats sur les menus. Trop vu souvent la même chose d’un restaurant à l’autre en 2011 : salade betterave et chèvre, fondant au chocolat, tartares en tous genres, plateaux de charcuterie, porc braisé…

    F comme le Filet, une des bonnes nouvelles tables montréalaises qui a ouvert en 2011.

    G comme Grumman78, le camion à tacos qui a parti le bal côté cuisine de rue.

    H comme huîtres, parce que tout le monde s’est mis à en servir en 2011.

    I comme isakaya, car c’est ainsi que l’on appelle les tavernes japonaises et qu’on est bien content qu’il y en ait finalement à Montréal. I aussi comme Imadake, une d’entre elles, très sympa, rue Sainte-Catherine ouest, près d’Atwater.

    J comme Joe Beef, un des restaurants qui fait beaucoup parler de lui en 2011, notamment grâce à la publication d’un nouveau livre intitulé L’art de vivre selon Joe Beef.

    K comme Kazu, une autre super isakaya de la rue Sainte-Catherine ouest

    L comme Laurier Gordon Ramsay. Parce que la réouverture de ce restaurant a fait énormément jaser, l’arrivée de Gordon Ramsay, célèbre chef britannique étoilé, dans les cuisines de cette institution montréalaise ayant quelque chose de surréaliste. Conclusion de tout ce brouhaha, une fois la poussière retombée : le poulet est encore bon et les desserts traditionnels aussi (on oublie le reste), la déco n’a pas trop changé (juste assez) et le resto est à nouveau bien occupé.

    M comme Maison Boulud, le nouveau restaurant montréalais de Daniel Boulud, dont on a annoncé l’ouverture en 2011 et qui doit être officiellement lancé en 2012, au Ritz Carleton, rue Sherbrooke.

    N comme Nilsson, Magnus Nilsson, chef suédois à surveiller de près en 2012.

    O comme oignon, légume qu’on a redécouvert en 2011 et qui prendra encore plus de place, je crois, en 2012. Et pas en condiment. Tout seul, à l’avant-plan.

    P comme Pérou, la nouvelle destination gastronomique haut de gamme découverte en 2011 par les gourmands globe-trotters.

    Q comme quartier chinois ou plutôt nouveau quartier chinois, celui qui est maintenant au sud ouest de l’université Concordia, au centre-ville de Montréal et où les restaurants modernes et surprenants se multiplient, donnant un visage inédit à la restauration asiatique à Montréal.

    redzepi

    René Redzepi et son équipe, à Copenhague, photo Marie-Claude Lortie, La Presse.

    R comme René Redzepi, chef danois du réputé Noma, à la fois grand sage et créateur avant-gardiste, figure de proue actuelle de la gastronomie mondiale. R comme Roca aussi, nom de familles des trois frères qui pilotent le Celler de Can Roca à Girone, 2e meilleur restaurant du monde actuellement, selon la fameuse liste San Pellegrino, juste derrière Noma.

    S comme Saint-Henri, un des quartiers gourmands qui bougent le plus actuellement à Montréal.

    T comme dans thon, un des poissons qu’on devrait manger moins souvent, parce qu’il est surpêché et même menacé dans le cas du thon rouge ou tout simplement mal pêché, dépendant des espèces. En 2011, on a pris un peu plus conscience des dangers qui guettent les ressources alimentaires maritimes si on continue à les surexploiter.

    U comme urbaine, dans agriculture urbaine, parce qu’on a commencé à en parler sérieusement en 2011 et qu’on devrait en parler encore plus en 2012 grâce à la nouvelle consultation publique demandée par les citoyens et lancée par la Ville de Montréal. Jardins sur les toits, micro-potagers dans les terrains vagues, poules dans les jardins… But de l’opération : donner accès à des produits frais et locaux à tout le monde, pas juste à ceux qui peuvent payer les gros prix du bio.

    V comme Valence, où se trouve la Maison Pic, dont la propriétaire, Anne-Sophie Pic, a été consacrée meilleure femme chef du monde en 2011. Ce fut aussi la présidente d’honneur du volet gourmand du festival Montréal en lumière de 2011.

    W comme dans Washington, la ville du restaurant Minibar du chef d’origine espagnole José Andres, une des figures marquantes de la scène gastronomique américaine en 2011.

    X comme dans XVOO – extra virgin olive oil — une des nombreuses abréviations culinaires utilisées sur le réseau social Twitter, où tous les chefs se retrouvent pour vanter leurs Xploits ou Xchanger des recettes.

    Y comme dans yaourt de lait de chèvre ou de brebis, deux de mes découvertes culinaires les plus sympathiques en 2011

    Z comme dans zabaglione, un dessert italien populaire dans les années 70, qui fait un joli retour, notamment à l’Hostaria, une des bonnes nouvelles adresses de 2011 à Montréal.


    • Toute cette diversité nous fait saliver.
      Bonne Année 2012 !

      Robert Duquette

    • J’aurais bien apprécié que vous y glissiez un (1) restaurant, outre le Laurier, où je pourrais aller manger avec mon épouse pour moins de 150$ pour deux, vin et service compris.
      Pierre Rheault, St-J.-s-R.

    • Ce commentaire ne peut être publié car il n’est pas signé. mcl

    • Il n’y a pas beaucoup de végétaux sur votre photo!?!?!?
      À la quantité de gens s’apauvrissant de plus en plus ici il serait préférable de souhaiter un peu plus de grains et végétaux plutôt que du cadavre.Bonne année tout de même et apportez vos reste à la banque alimentaire de mon quartier(dans la ville bien nantie de Québec).
      Gilles Ménard

    • Cuisine de rue un phenomene Nord Americain ?!?

      Zetes jamais alle au Viet Nam ?
      http://www.globalvoicesonline.org/wp-content/uploads/2007/06/vn_street_food.jpg

      En Thailande ?
      http://images.travelpod.com/users/seekingcindy/1.1233141780.bangkok-street-food.jpg

      Ou meme Hong-Kong et ses Din Pai Dong ?
      http://2.bp.blogspot.com/_E0QNjRwnIak/TCy1JzPYjLI/AAAAAAAADCI/7HifZ_lE7Os/s1600/DSC_9903.jpg

      Les americains sont peut etre les rois du stand de hot dogs ou des petites van de Tacos, mais de la a dire que ces un phenomene nord americain, c’est loin de la realite !

      Je devrai redecouvrir le Quartier Chinois .. merci !

      Dave Cormier

    • B: D’accord; c’est juste trop bruyant.
      C: Je suis toujours ambivalent à ce sujet (surtout quand il fait -15).
      D: J’ai un petit coffret de petits livres d’elle, je vais les rouvrir ce soir.
      F: D’accord, mais c’est toujours plein, surtout quand on y arrive sans réservation un vendredi soir!
      G: parfait pour les festivals et autres occasions estivales (eu des tacos au festi-bière de gatineau l’été dernier).
      J: Fred Morin ressemble à Stephen Harper, c’est troublant!!! :-)
      O: J’ai eu un plat avec un quart d’oignon braisé (je pense) avec entre chaque couche une petite tranche de chorizo au “Passage 53″ à Paris l’année dernière (photo plogue : http://www.flickr.com/photos/thesorus/5165802094/in/set-72157625236139555)
      X: c’est pas supposé être EVOO (proncé ivihoho par tous les tv-chefstars ? )

      —-

      E : comme Emporte Pièce pour les “grillchize” à apporter à la maison quand on a rien à manger.
      F : comme File d’attente ( chez Laurier BBQ, chez Kazu, schwartz … ) pas capable (voir réservations)
      R : comme Réservations nécéssaire pour le bar/comptoire , c’est poche, le bar, c’est pour ceux qui ont pas de réservation.
      V : Vins natures (bio, … ) qu’on retrouve de plus en plus à des prix raisonables.
      4 : pour les 400 coups qu’il faut que j’y retourne après un très bon repas (mais menu fixe)

      Maximilien Lincourt.

    • G… comme Gauche

      On t’a vue à la télé pendant les Fêtes. J’ai oublié où.
      Tu as au moins une chose avec trois récents présidents américains, dont l’actuel. Tu écris de la patte gauche, comme on disait dans mon temps.

      Jean Lapointe

    • (correction)

      3 janvier 2012
      11h03
      G… comme Gauche

      On t’a vue à la télé pendant les Fêtes. J’ai oublié où.
      Tu as au moins une chose en commun avec trois récents présidents américains, dont l’actuel. Tu écris de la patte gauche, comme on disait dans mon temps.

      Jean Lapointe

    • Finalement la Rôtisserie Laurier n’est rien d’autres qu’un St-Hubert de luxe….

    • @cerf-volant :
      Kazu, c’est beau, bon pas cher; LaurierBBQ beau bon pas trop cher (J’ai bien aimé), Le Filet aussi on peut s’en tirer pas trop cher, Les restos dans le Quartier Chinois #2 c’est pas cher, et différent des chinois ordinaires.

      Il y a aussi, en rafale : Le Comptoir vin&Charcuterie, Le Petit Alep, Monsieur B (apporte ta booze), Icehouse, L’emporte Pièce, … Brasserie T, F Bar, Bouillon Bilk, Van-Horne, …

      Vous pouvez aussi profiter des menus de fin de soirée dans certains restaurants (lemeac, milos, … ) ou aller dans des “grands” restaurant le midi (toqué, … )

      Dans tous les cas, faut surtout faire attention à l’alcool, c’est ce qui coute le plus cher.

      @taila : Laurier BBQ, malgré le changement n’a jamais été autre chose qu’un autre St-Hubert, mais rien ne l’en empeche de vouloir être meilleur et offrir autre chose que du poulet.

      Max.

    • Bonjour
      Nouvellement inscrit… Je vous écrit de France, plus précisément de Lyon (capital culinaire et accessoirement de la Gaule et oui faut bien le dire le Lyonnais est Chauvin). J’ai voulu connaitre par curiosité votre rubrique culinaire … histoire de comparer ce que vous mangiez et je dois le reconnaître, j’ai été divinement surpris, j’avais peur de trouver une cuisine trop “américanisé” et j’ai, je dois l’avouer un peu salivé au vue des photos et bien apprécié vos articles … Je ferais si vous me le permettez découvrir à mes lecteurs sur mon blog vos articles … www.developpement-affaires.com
      Très cordialement Pierre-André …

    • Nouvellement inscrit… Je vous écrit de France, plus précisément de Lyon (capital culinaire et accessoirement de la Gaule et oui faut bien le dire le Lyonnais est Chauvin). J’ai voulu connaitre par curiosité votre rubrique culinaire … histoire de comparer ce que vous mangiez et je dois le reconnaître, j’ai été divinement surpris, j’avais peur de trouver une cuisine trop “américanisé” et j’ai, je dois l’avouer un peu salivé au vue des photos et bien apprécié vos articles … Je ferais si vous me le permettez découvrir à mes lecteurs sur mon blog vos articles … www.developpement-affaires.com
      Très cordialement Pierre-André Fontaine

    • Petite question comme ça, avec vous quelques bonnes addresses a suggérer dans Saint-Henri? De mémoire, il y a quelques bonnes places sur Notre-Dame, mais pas grand chose ailleurs. Du moins, ça ne ressemble pas encore a l’est du centre-ville, point de vue restos.
      T. Rightman

    • je suis bien d’accord avec vous ,il nous en faux plus de tavernes Japonaise et il ne faut pas oublier la cuisine Coréenne qui et superbement adapter au climats Québecois.

      bonne Année a nous tous gourmand et gourmende

      Etienne Maurice.

    • Merci pour cette rétrospective. Pourrions-nous connaître vos choix de repas à ne pas manquer pour le Festival Montréal en lumière ?
      Merci
      Vincianne Falkner

    • B comme dans Bruit

      Vous avez 100% raison…Il n’est pas normal , il me semble, d’avoir autant de bruit dans des restos haut de gamme. Est-ce que quelqu’un a une solution ? A propos du Pérou, je conseille à tous le Mochica sur St-Denis, toute une expérience!
      Yves Capuano

    • Bonne année , Marie Claude . Et je me dois de mentionner qu’en 2011 je mangeais pour vivre et qu’en 2012 , ça va continuer . Alors , je ne salive pas ou très peu pour la bouffe.Cependant , une alimentation saine constitue la base même d’une bonne santé.

    • Ah , oui , pour une bonne pizza pas trop chère et endroit quand même bien : Chez Amélios , coin Saint Famille et Milton . Pour les gens qui sont simples , allez l’essayer . Pour les petits doigts en l’air , aussi. Donnez moi en des nouvelles.

    • Bonjour,

      Vous parlez du nouveau quartier chinois, est-ce possible de détailler le quadrilatère ? Avez-vous des suggestions de resto dans ce nouveau quartier ?
      Merci !

      Roxane Tremblay

      McKay-René-Lévesque-Maisonneuve-Lincoln, ça va même plus à l’ouest qu’Atwater. Surtout sur Sainte-Catherine… J’ai mis mes adresses préférées dans mon guide resto. Kazu, Roi du Wonton, Maison du Nord, Qin Hua, Imadake, Kanbai… mcl

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité