Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 28 septembre 2011 | Mise en ligne à 8h27 | Commenter Commentaires (95)

    Les garçons, leur image et les “douche bags”

    Capture d’écran 2011-09-28 à 08.26.27

    La fabuleuse équipe de Jersey Shore, l’émission de MTV qui nous a appris ce qu’était un “douche bag”

    Ce matin, chronique dans le journal sur les préoccupations des jeunes garçons (et des hommes en général), pour leur apparence physique, notamment leur poids, leur taille, leur allure.

    Non, ils n’adulent pas les “douche bags” gonflés à l’hélium qui s’admirent dans chaque surface réfléchissante. Pas question de passer la journée à avoir l’air d’être préoccupé par vêtements, cheveux ou tour de taille ou de biceps.

    Mais ce n’est pas une raison pour ne pas prendre leur sensibilité face à leur apparence au sérieux. Les gars sont préoccupés par leur corps, juste plus discrètement que les filles.

    Mon texte ici.
    Autres détails sur la recherche du professeur Moss ici.


    • Quelqu’un pourrait nous expliquer ce que c’est vraiment un douche bag et d’où vient l’expression quand même assez nouvelle dans notre langage.

      Comprends pas trop. Moi j’avais toujours pensé que les beaux gars centrés sur leur body étaient des imbéciles sans cervelle, je tombe de haut. C’est quoi au juste?

    • Pour ma part tout est dans l’équilibre et l’humanité est souvent en équilibre qu’entre deux extrèmes. J’ai 30 ans, IMC autour de 23 et fait attention à ce que je mange, tente de convertir une partie du gras en muscle et continue à faire des études supérieures. Pourquoi ?

      Parce que je suis déjà tard pour commencer à m’exercer physiquement. Mon alimentation aujourd’hui a un impact direct sur ce que je vais avoir l’air ou pas à 60 ans et ce, à l’extérieur comme à l’intérieur et… surtout à l’intérieur. C’est pas parce que je peux me faire prescrire des médicaments pour le cholestérol, me faire opérer pour le coeur ou autre que je vais continuer à manger plus que ce que mon corps a réellement besoin. Pour moi c’est être responsable que de prendre soins de soi. De plus l’exercice physique, même avec surpoids, est un excellent antidépresseur et permet d’être plus efficace mentalement.

      C’est certain que se faire vomir c’est trop. Et quand on a un IMC de 18… on est rendu trop loin. Reste à avoir un équilibre sain entre alimentation, exercice physique et exercice mental (pour les mêmes raison). La polarisation n’est jamais bonne mais les coûts de l’obésité et de la sédentarité sont tellement élevés qu’il vaut la peine de faire attention à son poids.

      Pour finir, je vous suggère de faire le même article mais pour les gens qui mangent plus que leur apport recommandé par jour et de dire que la société nous pousse à faire cela pour voir la réaction des gens. Il y a probablement énormément plus de gens affectés par ce deuxième mal mais il est beaucoup plus accepté par contre…

    • Si seulment ils savaient ce que veut dire douchebags!!!
      En Angletaire et bien d’autres pays cela veut dire trou-du-cul, vantard,etc.
      Voir l’article des justiciers masqués dans le journal Métro d’aujourd’hui.
      Un conseil, trouvez-vous un autre appellation!!!

    • Deuxieme fois cette semaine qu’un journaliste de La Presse utilise DOUCHE BAG pour decrire un gros bati. A moins que ca soit un caractere distinct quebecois, DOUCHE BAG s’ignifie un epais, un trou du … avec les femmes.

      http://www.urbandictionary.com/define.php?term=douche+bag

      Mais bon, c’est jsute une remarque legere ce matin, le sujet est assez superficiel :)

    • @MCL: « Les gars sont préoccupés par leur corps, juste plus discrètement que les filles.»
      +++++

      Si on doit en croire la définition ainsi que les exemples de «douchebags» que l’on voit sur le site que je vous propose ci-dessous, aurais-je l’âge pour faire partie de la strate des jeunes hommes «préoccupé par mon (leur) corps», je ne suis pas certain que j’apprécierais le parallèle.

      http://www.jeanbamin.com/2008/05/15/les-douchebags/

    • Du sport pour la santé… oui! Juste pour l’apparance… non! Et croyez-moi ça commence très tôt. Mon neveu de 10 ans veut faire du bodybuilding car on ne parle que de ça à la récréation. En plus il faut avoir un ventre très plat sinon t’es gros. Pas besoin de chercher bien loin… quand les parents de ces enfants salivent devant OC D….. Quel message passent-ils à leurs enfants?

    • Confiance, ou es tu??

    • Il faudrait changer les habitudes aux plus hauts niveaux. Votre journal électronique présente justement une pub de la revue M avec en couverture une Catherine Pogonat maigre à faire peur. (…) Comment avez-vous pu accepter ça?

    • N’est-ce pas sain d’ailleurs que les gars prennent soins d’eux mais moins que les filles. Ça les conduit à être en bonne santé sans en être une obsession. Ce n’est pas une mauvaise chose à mon sens. C’est l’obsession justement qui crée les douche-bags.

    • C’est pas très difficile à expliquer. Juste à écouter quelques filles parler de ce qu’elles trouvent beau chez les gars.. la plupart du temps.. vive les beaux abdos, les épaules larges, et pas trop de poil (parfois pas dutout). Juste penser au mot bédaine.. ca fait saigner des yeux. Un gars un peu trop gras (pas obèse là.. juste gras) = out.. un gars un peu trop maigre = out! il manque de viande autour de l’os..

      Est-ce un crime d’être maigre? Messemble que vaut mieux être maigre que trop gros? Mais non, il faut fitter il y a un “range” plutôt mince dans lequel les jeunes hommes doivent fitter s’ils veulent se faire remarquer. Les bons gars.. bah, c’est politically correct de dire qu’elle cherche un bon gars avant tout. Mais s’est rarement le bon gars qui se fait aborder. c’est le beau gars.

    • “Être et paraître”, de Douche Bagdegger. Sortie en librairie bientôt.

    • Non, les gars n’admirent pas les douchebags physiquement, mais ils admirent leurs qualités de bad boy, leur masculinité, le fait que pleins de filles se jettent sur eux et qu’ils peuvent se taper toutes les belles femmes qu’ils veulent.

      Mais certaines catégories de femmes jugées désirables sont attirées par les douchebags. Les garçons et les hommes veulent plaire aux filles, les filles montrent qu’elles veulent ce type de mec, alors ils font deux et deux font quatre.

      Quand on accepte socialement, sans dire un mot, qu’une femme dont on taira le nom passe à une certaine émission un certain dimanche soir sur TVA et qu’elle dise, clairement, que ce qu’elle cherche c’est un douchebag grand, musclé, bronzé et tatoué, ce qui implique que pour elles tous les autres gars sont des moins que rien, sans aucune controverse, les jeunes hommes comprennent que c’est comme ca que la game se joue. Ce que la plupart des hommes mals dans leur peau entendent c’est “j’suis pas à la hauteur pour ce genre de fille-là”. Et certains vont étendre ca à toutes les filles, abandonnent et se mettent à avoir peur de cruiser dans les bars, pensant qu’elles vont les envoyer chier. D’autres se retroussent les manches et travaillent sur leur apparence et, surprise surprise, se mettent à avoir des chicks qui les reluquent.

      On vit dans un monde où l’apparence est vital. Nous ne sommes plus dans les années 50 où n’importe quel laideron pouvait se marier à la fille du coin parce qu’il avait une job. Croire le contraire, c’est vivre dans les nuages. Ceux qui s’entrainent pour être musclé et cut, je ne les blâme pas du tout. Tu veux scorer, tu veux avoir des belles filles dans ton lit (puisque c’est comme cela qu’on mesure la virilité d’un jeune homme aujourd’hui, puisque tous les symboles de masculinité dans les medias, les Don Draper, les Hank Moody, etc, sont des tombeurs naturels et des players), t’es mâle ou tu te tasses. Si tu veux pas être un loser, soit un winner. Et en ce moment, être un winner à 20-30 ans est être un douchebag, alors qu’à 16 ans c’était être un athlète au secondaire.

      C’est dans ce monde que les jeunes hommes vivent. On a beau se plaindre et souhaitez que les choses soient différents, mais à la fin le message est “nice guys finish last”.

    • @djobert

      “Les bons gars.. bah, c’est politically correct de dire qu’elle cherche un bon gars avant tout. Mais s’est rarement le bon gars qui se fait aborder. c’est le beau gars.”

      Peut-être que si le bon gars arrêterait d’attendre de se faire aborder comme un pissou, arrêterait d’avoir peur d’elle comme de son ombre, et aborderait la fille cute qui lui donne du regard pour faire connaissance avec une autre être humain, la situation serait différente.

      J’ai aucune sympathie pour les bons gars. Quand un mec se dit bon gars, ce qu’il dit c’est “j’ai peur que les filles crient au viol quand j’les aborde et j’aime pas prendre le risque de me faire dire non”. Ben tant pis pour toi, bonhomme.

      Les femmes aiment les bons gars… pour avoir un chum à long terme. Pour les one-nights, faut que tu sois mâle, et les douchebags sont rois à ce jeu pour l’instant.

    • J’ai 48 ans et “dans le temps” (secondaire, CEGEP), beaucoup s’entrainaient au gym de l’école. Beaucoup le faisaient pour leur sport également. Mais le besoin était moins en apparence, en d’hypertrophie. C’était fonctionel. Etre plus fort pour les joueurs de football. Sauter plus haut pour les joueurs de volley. Etc.

      Dans mon temps (encore oui), on avait les “mods” qui se souciaient de leur apparence par leurs vètements. Maintenant ça a évolué (!). Ca passe par le corps en plus.

      Le problème vient, encore une fois, dans la généralisation à outrance, la paresse intellectuelle qui semble de plus en plus être la norme. Il faut savoir faire la différence entre ceux qui s’entrainent pour eux et ceux qui le font pour le show, les douchebags. La différence est plus subtile que dans le temps avec nos “mods” mais les gens ne sont pas plus subtils !!

    • Personnellement, si on me laissait le choix, je préfèrerais être un “douchebag” qu’un sans cervelle:
      Douche bag, or simply douche, is considered to be a pejorative term. The slang usage of the term originated in the 1960s.[5] The term usually refers to a person, usually male, with a variety of negative qualities, specifically arrogance and engaging in obnoxious and/or irritating actions, most often without malicious intent.
      Donc comment une insulte datant des années 60 peut se retrouvée “affecté” à un phénomène nouveau (selon l’article)… Il faut croire qu’on est différent au Québec…

    • @gollume
      “Un conseil, trouvez-vous un autre appellation!!!”
      C’èst malheureusement déjà rendu dans le vocabulaire des jeunes ados québécois. Vous allez donc l’entendre encore longtemps.
      Et ça ne vient pas de “jersey Shore” ? La télé-réalité white-trash de MTV.

    • incubus a malheureusement….raison.
      sans parler que chez les gays c’est vraiment pathologique le culte du muscle et de la perfection.
      t’es rien si t’as pas un 6pack et des pecs.
      horrible. a ce niveau la société est vraiment pourrie.
      mais j’ai apprécié votre article madame lortie. je vous croyais totalement insensible a la condition masculine. toutes mes excuses.

    • Voyez plutôt

      http://en.wiktionary.org/wiki/douchebag

    • Pourquoi ce terme anglais, et pourquoi néglige-t-on de nommer aussi les filles, telles que la photo les représente?

      Sans doute qu’on n’a pas suffisamment d’équivalents en français, pour les hommes, pour la panoplie de mots qui décrivent les filles qui misent trop, ou tout, sur leurs attributs physiques, quitte à nous les envoyer en pleine face en bombant le torse et en creusant les reins, risquant ainsi la lordose; celles qui outrepassent le statut de pétard pour tomber dans celui de pétasse.

      Je suis en manque d’inspiration, mais je crois que l’homme-pétasse contemporain mérite un nom français.

      Je lance un appel à tous, et propose pour commencer:

      Poulet (à cause des hormones et de la cervelle).

    • c’est quand même pathétique. j’ai 33 ans. je constate que mes chances de trouver l’amour dans ce monde superficiel sont quasi nulles. je suis pas moche. je suis pas gros. je suis juste pas hot/musclé/épilé/bronzé.je suis de belle apparence. mais quand même ordinaire. n’empeche que je suis invisible dans ma communauté (gaie)
      oui. je suis aigri. frustré. ca me donne mal a l’âme tout ça. j’ai commencé a m’entrainer comme un malade. motivation tres basse . mais j y vais quand meme souvent (trop) au gym. je le fait pas pour moi. je le fait pour les autres. a tort ou a raison je me dit que je vais peut etre enfin avoir le droit d’exister quand je vais avoir des pecs et des abodos.

    • Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi l’expression douchebag est utilisée pour nommer ces boys (beaux ou trouducs peu importe). Douchebag ? Sac à douche ? C’est quoi le rapport ?

    • Ce qui m’inquiète le plus, c’est toute la panoplie de cochonneries qui accompagnent cette façon d’être. Je parle ici stéroïde, substituts de toutes sortes. Le mensonge quoi, qui entoure les gros bras. Parce qu’on ne peut être contre le fait de s’entrainer, prendre soin de sa santé…
      Peut-être aussi ce phénomène est-il en fait en train de démystifier aussi une autre sacrosainte perception qui prend trop de place dans notre société. j’OSE à peine le dire…qui sont les véritables victimes de l’utilisation du corps des femmes dans notre environnement publicitaire…l’ultime possession…la réussite ultime.

    • @snoopy35

      Voici une belle définition de douchebag, avec photos à l’appui
      http://www.youtube.com/watch?v=fvzmQgkBX6U

    • Tout est une question de culture, beauté du corps n’égale pas tout le temps virilité..ou féminité.
      Étant jeune, timide, plutôt porté vers les livres..je voulais faire de la boxe (rocky sort de ce corps) mon père me dit..(blasphème):”t’es assez moche comme ça pour que je te laisse te faire défoncer la gueule” (lui aussi fut boxeur, athlète et joueur de soccer) .. comme j’étais grassouillet.. je voulais avoir l’air d’une sculpture grecque…(a 10 ans)
      Papa m’inscrit dans une école de judo, mon premier jour..je vis un homme, barbu (ou plutôt mal-rasé), non-chalant et ventru… je dis a mon premier camarade..il devrait s’entrainer le monsieur…
      L’homme s’avera être un entraineur (pour les grands) et devint le mien plus tard… il était 6eme dan, plusieurs fois champion national et champion continental…et faisait du bénévolat en entrainant un petit club de quartier.
      Il nous apprit que les apparences sont souvent trompeuses.. et qu’un corps ne sert qu’a ce qu’on fait avec…

    • @Gollume Bien évidemment que ce n’est pas les DoucheBags eux-même qui se sont nommé comme ça, sinon ils auraient choisi un autre terme, quoique je ne suis pas certain que leur quotient le leur permette… Je ne sais pas s’il y a un produit dans l’auto-bronzant qui rends idiot… mais ça donne mal à tête de dsicuter avec un douchebag pendant plus de 15 secondes…

    • Bof, on n’a pas exactement le choix pour le poids.

      J’ai le malheur d’être grand, et d’avoir un peu de bide, disons d’être enrobé. Toute ma vie, depuis que je suis tout petit, malgré tout l’exercice que j’ai pu faire (ou ne pas faire), mon poids a oscillé dans la zone “obèse”, mais jamais excessivement. Toujours été dans la haute zone du poids dit “normal”. Même quand j’ai fait trop d’exercice pour ma vie, que tout le monde disait que j’étais trop maigre, j’étais rendu à enfin porter des pantalons de taille 36 de justesse, et à être dans la zone centrale du graphe de poids.

      Depuis des années, ce poids normal descend de plus en plus vers un idéal qui ne me représente pas. Et même plus, j’ai été refusé par mon assureur parce que je constitue un risque, et ce, à cause de mon dit surpoids.

      Alors je n’aurai d’autre choix que de devenir un douche, d’aller me chercher un abonnement à un gym pour faire des up-and-downs inutiles, dont bien franchement je n’ai que 0 minutes dans ma vie folle pour m’en occuper, et je vais devoir me lancer dans la joie des régimes yoyo, tout ça pour faire plaisir à une société de plus en plus intransigeante sur les hors-normes.

      Quand à s’occuper de mon corps, oui je prends des massages, je me fais faire des manucures, je prends soin de moi. C’est tout de même important, non? :)

    • Personnellement, si on me laissait le choix, je préfèrerais être un “douchebag” qu’un sans cervelle:

      Trop drôle!!

      Les *Douche* (les jeunes branchés(!!) ont depuis longtemps raccourci le terme à sa plus simple expression) ne sont pas réputés non plus pour la grosseur de leur cerveau et l’entrainement intensif de leurs facultés intellectuelles!

      Ca serait même plutôt le contraire…

    • Votre chronique négative ne me semble pas refléter ce que j’avais lu sur la même étude. Le même Mr Norman me semble beaucoup plus positif sur le site de l’université Concordia:

      “One of the surprises from this study was how comfortable boys were in expressing, analyzing and comparing bodies — their own, their peers’ and those ideals depicted by media,” says Norman, who is now a professor at the University of Manitoba’s Faculty of Kinesiology and Recreation Management.

      “Although they felt pressure to be fit, they displayed a distant, disinterested and cool relationship to their bodies,” he adds. “Some participants also admitted to desiring particular masculine ideals and working on their bodies to achieve such idealized forms.”

      Most teenaged boys, Norman concludes, simply want an average physique that doesn’t stand out: “Any bodies that fell outside that norm were labelled unnatural, unhealthy or just too much. Boys want a body that’s neither too fat nor too skinny; too tall nor too short; too muscular nor too weak.”

      http://www.concordia.ca/now/what-we-do/research/20110926/boys-and-their-bodies.php

      Vous interprétez tout cela d’une façon beaucoup trop négative. Les garçons s’intéressent plus à leurs corps peut-être mais de là à s’en alarmer… vouloir être en forme et avoir une allure correcte n’est pas négatif, faut pas virer fou non plus !

      J’ai interviewé le professeur Norman plutôt que simplement me fier au communiqué de presse et je fais un compte-rendu de notre conversation, qui était effectivement plus complexe que le communiqué de presse. mcl

    • @zyxx

      “Pourquoi ce terme anglais, et pourquoi néglige-t-on de nommer aussi les filles, telles que la photo les représente?”

      On dit “Duchess” ou “Douchess”.

    • Incoryable que la tele qui devrait etre un outil de divertissement et de diffusion de connaissance pour la masse soit rendu a presenter de la trash semblable. Ces show la ces comme de la porno sans sexe…et le pire ces que 1.3 millions de citoyens ne trouve rien de mieux a faire un mardi soir que d ecouter ce caca televisuel…. Maintenant je comprend pourquoi les fraudeurs et petit magouilleur de la construction reussiste a nous endormir collectivement et nous voler quand 1.3 et plus de nos concitoyens sont accrocher a des emissions semblables !

    • Moi c’est bizarre, je vois pleins de filles qui ont l’air en amour qui ont un chum maigre ou potelé. C’est juste que ce ne sont pas des Douchesses.

      Le problème, c’est que les Douchess sont valorisées et vues comme attirantes par pleins de types de mecs qui n’ont aucune chance avec elles, incluant les pas beaux, les moyens beaux et les musclés mais pas Douchebags. Il y a un système de caste, les belles vont avec les beaux, les moins belles essaient d’avoir plus beaux, et les moins beaux essaie d’avoir plus belles.

      Aussi, c’est sûr que si personne les crousent les filles ont l’embarras du choix, elles n’ont qu’à aller vers le mec qu’elles veulent et 80% du temps, elle l’a pour la nuit.

      J’ai plus pitié pour les filles, qui sont encore plus compétitives entre elles que nous les mecs et qui carburent à l’attention masculine pour se valoriser. Au moins les mecs peuvent améliorer leur sort en s’entrainant, en faisant plus d’argent, et en travaillant sur soi en maturant et vieillissant. Un mec de 40-50 ans peut toujours se pogner une jeune femme. Pour les femmes passées 30 ans leur valeur pique du nez et l’horloge biologique devient incontrôlable.

    • @crocomick

      Douchebag est une insulte extrèmement vulgaire qui a son origine ici

      http://en.wiktionary.org/wiki/douchebag

      On vous traite de sac plein de… Bon! Enfin! Vous comprenez maintenant. Pas très gentil pour la personne visée et pas très respectueux pour les femmes.

      Le fait que “douchebag” soit utilisée par des filles dans le contexte de ce billet (et dans OD), indique clairement qu’elles ne savent simplement pas d’où vient l’expression.

    • Quand on est jeunes (15-25 ans), c’est normal que le physique importe beaucoup. Les hormones sont au plafond. En vieillissant, lorsque vient le temps de fonder une famille, d’autres aspects plus importants prédominent (quelle sorte de père/mère je veux pour mes enfants). Donc les critères d’intelligence, de sens de l’humour, d’avoir un bon travail, des études deviennent beaucoup plus importants. Il est certain qu’il y a un problème lorsque le gars est encore douche bag à 40 ans (manque de maturité?). Bref, il n’y a pas de quoi en faire un drame. C’est tout simplement dommage pour les jeunes qui ne remplissent pas les critères de douche bag (attirant ainsi de nombreuses filles) mais comme on dit, un jour le tour viendra.

    • Je suis peut-être à côté de mes pompes mais je trouve qu’on généralise beaucoup ici. C’est un peu comme s’il n’existait que le style Douchebag chez les jeunes. À ma connaissance il existe encore des jeunes de style : simple, rockers, punk, grunge, hippies… pas de douchebags parmis ces styles me semble !!! Un peu alarmiste tout ça ne trouvez-vous pas ?

    • Je crois qu’à La Presse vous n’avez pas compris ce que veut dire “douchebag”. Ça veut pas dire un gars aux muscles pompés à l’hélium. C’est une insulte style “asshole”, “cave”, “moron”, “dumbass”. Ça implique un peu que le gars est pas vite vite, mais aussi qu’il est méchant, ou à tout le moins pas gentil. Mais tu peux être un vrai douchebag et être un petit maigrichon ou un super obèse.

      Je pense que vous avez juste pris la définition de la fille d’occupation double (en tout cas d’après le texte d’hier d’Hugo Dumas), et cette fille-là parle probablement pas trois mots d’anglais, ce qui fait que vous vous fiez à quelqu’un qui a aucune idée de ce qu’elle parle.

    • Bref, douche bags et machos sont de tres proche parents qui
      descendent directement du singe. O D en a de dignes representants.

    • du bétail…des animaux en rut…En espérant qu’ils ne se multiplient pas trop…

    • Si je comprends bien, toute cette discussion part de l’expression employée par une des candidates à la série de très haut niveau intitulée “Occupation double”. Pour en revenir à l’étude mentionnée par madame Lortie, je trouve qu’il n’y a pas lieu de tirer des conclusions aussi alarmistes qu’elle le fait à partir d’une étude basée sur un échantillon de 32 ados (13-15 ans) de la ville de Toronto. Le compte rendu en anglais de cette étude (voir lien) est d’ailleurs beaucoup plus sobre et pondéré.

    • Bon… Apres avoir lu vos commentaires qui se ressemblent tous… faut le dire!!! Voilà, un douchebag n’a rien à voir avec un beau mec bronzé, épilés tattoué. Un douchebag dans le sens strict du terme réfere a un mec au comportement tres nombriliste, aux mauvaises manières, qui croit qu’il a toujours le meilleur de tout en vetements, autos etc et qui agit pour son propre bien uniquement. Un peu comme dans l’insulte donnée aux filles que l’on dit Whorebag, qui décrit une fille comme étant une p*** de bas étage sale et déguelasse.
      Il faut maintenant comprendre qu’un mec qui s’entraine dans un gym pour parfaire son corp, le rende plus agréable au regard n’est pas un douchebag pour autant. Toutefois, celui qui s’entraine en se regardant dans le miroir, qui sort dans les club pour flirter et coucher avec le plus grand nombre de fille pour s’autocongratuler, qui pete une coche a la moindre fois qu’on lui dit non et qui se définit strictement et uniquement par ses vetement(souvent flamboyant mais sans aucune notion réelle de mode et stylisme), ses possessions et son apparence… mérite amplement son surnom de douchebag. Les émissions comme Jersey Shore et MtV’s the real world, Occupation double, ou Loft story, Temptation Island et j’en passe montre ce type de personnage uniquement. C’est pourquoi on associs maintenant ces mecs a des douchebags qui portent du ED Hardy. A noter qu’ED Hardy… n’est pas une marque de Douche Bag… c’est juste vraiment laid et tellement pas MODE…

      Signé Louis,
      Jeune homme de 25 ans s’entrainant pour amméliorer son apparence et qui déteste ED HArdy….mais prend en pitié ces pauvres Douchebag qui semblent ignorer qu’ils le sont et je nommerais ainsi pleins d’hommes d’affaire Canadiens reconnus, certaines célébrités aimé du public et même certains politiciens.
      Bref tlm peut etre douchebag!

    • J’en reviens pas de voir autant de monde partout qui disent “douchebag” sans savoir c’est quoi.

      Un indice: ça sert à l’hygiène féminine…

    • Il va falloir trouver une manière de dire aux jeunes, garçons ou fille, que l’activité physique et l’alimentation saine doivent d’abord être motivé par le plaisir et le désir d’être en santé. Et prêcher par l’exemple! Par la publicité et nos discours sur notre propre corps, nous laissons les jeunes assimiler le message que l’apparence et la perte de poids sont les seules qui justifient qu’on bouge et on mange bien. Disparu le plaisir à s’amuser en groupe, on est désormais une bande de “tout(e) seul(e)s” à grogner sur notre exerciseur en surveillant l’horloge pour arrêter lorsque notre séance est enfin terminée!

      Il est aussi important d’apprendre aux jeunes à ne pas juger une personne sur son apparence mais là encore, on ne prêche pas par l’exemple lorsqu’on se moque ouvertement devant eux du look d’un tel ou de la silhouette d’une autre. Il y a beaucoup d’adultes qui n’ont pas eux-mêmes encore réalisé que si la beauté physique attire le coup d’œil en premier, on ne bâti pas des relations très solide sur ce seul critère! On ne peut s’attendre des jeunes qu’ils soient moins superficiel que l’exemple qu’on leur donne.

      À l’inverse, les discours qui vont à contre-courant ne sont pas toujours très subtiles. Soit on utilise un langage un peu bêbête à grand coup de “faut s’aimer comme on est” en donnant l’impression que c’est l’équivalent de se laisser aller complètement. Les jeunes finissent par croire que promouvoir la diversité physique dans les magazines veut dire mettre des mannequins obèses morbides ou des gens qui louchent et ont des dents croches alors que ce serait déjà une révolution de mettre des personnes de poids normal et de tailles différentes…

      Bref, un jeune devrait avoir le droit d’espérer être aimé et respecté même s’il n’est pas un premier prix de beauté ou de minceur mais il doit aussi avoir le droit de dire ce qu’il n’aime pas sur son apparence sans se faire répondre que ce n’est pas grave parce que “seule sa beauté intérieure compte”. Les jeunes qui sont victimes d’intimidation à l’école au sujet de leur apparence ont besoins d’exprimer leurs souffrance sinon, ils risquent bien plus de tomber dans le surentraînement ou les troubles alimentaires.

    • Oups, “…doivent d’abord être motivées…” et “…les seules choses qui justifient…” Plus quelques “s” qui manquent et un “e” en trop.

    • @azem

      Tu ne devrais ps penser comme ca, il te faudrait commencer par apprendre a avoir une estime de toi, quand tu l’auras trouvée ca paraîtra dans ton attitude et tu trouveras certainement l’amour. Ce n’est pas en t’entraînant de la sorte et en étant malheureux que ça va améliorer les choses.

    • Voici une parodie des douchbags de l’humoriste Etienne Dano:http://youtu.be/UgpNdSiJs5shttp://youtu.be/UgpNdSiJs5s

    • “Sticking feathers up your butt does not make you a chicken.” -Chuck Palahniuk

      La plupart des jeunes ont lu Palahniuk et on vu l’adaptation cinématographique de Fight Club, c’est peut-être une raison de plus pour laquelle il est plus difficile de les berner… pour les filles, je ne sais pas s’il y a un livre ou une histoire qui peu leur péter la bulle de la même façon percutante de Paliahniuk.

    • Pourquoi un gars musclé, avec un “six pack” passe pour un imbécile qui n’est pas en santé et qu’un marathonien de 120 lbs passe pour quelqu’un d’intelligent et en santé?

      On ne peut pas gonfler un muscle avec de l’hélium…

    • Pourquoi une grande majorité des douchebags se nomment Kevin, Dany, Steve et se traitent de “big” entre eux ?

    • En 1980 Christopher Lasch a écrit un merveilleux livre démontrant comment la culture américaine a évolué à travers son histoire pour aboutir à la culture du narcissisme. Quoique l’on en dise, les québécois pour beaucoup sont fortement américanisés, surtout au niveau des valeurs matérielles.
      Les baby boomer furent les premiers à étaler massivement ce trait narcissique et aujourd’hui leurs enfants, la génération Y, ben…des chats ne font pas des chiens. ( Bravo à ceux qui relatent ici leur mode de vie, savez quoi ? On se contrecri…)

      Autre caractéristique américaine, il y a de plus en plus de gens ayant une surcharge pondérale s’autoproclament “normal” tout en étant objectivement plutôt grassouillet. Enfin, les efforts de marketing de l’industrie agro alimentaire payent, nous bouffons beaucoup trop et notre instinct de la faim se fait subjuguer par l’appétit…Carton rouge aussi aux ayatollah de la bonne nourriture, les “diététiquement corrects” et un doigt tendu bien haut aux néo-bourgeois-snobs, les “foodies”.

      Jacopo Belbo

    • Je ne percois pas que la pression soit sur les hommes afin de ressembler a cette image de pitoune au masculin qu’est le ‘douchebag’. Au contraire, cette image est souvent ridiculisé, et par de nombreuses filles également. Ce genre de gars peut bien attirer un certain type de filles qui misent tout sur leur apparence physique, dans ce cas le dicton ‘qui se ressemble s’assemble’ est on ne peut plus juste.
      Je vois une majorité d’hommes de mon entourage qui continuent de manger de la poutine et de jouer aux jeux vidéo sans se soucier le moindrement de leur corps (peut-etre une question de génération…) alors que pour ma part, comme je suis une femme, on prend pour acquis que je compte mes calories et trippent sur les chaussures (ce qui n’est pas le cas!).
      Regardez seulement n’importe quel segment publicitaire a la télévision et vous êtes sûre d’y retrouver une pub ‘anti-ride’ quelconque (ne s’adressant qu’aux femmes, les hommes n’ayant jamais de rides bien sûr…) parmi d’autres pubs ou on matraque aux femmes le message qu’elles doivent sans cesse investir dans leur apparence physique. On est encore bien loin de ca pour les hommes… Mais quand on parle de phénomène tel ‘douchebag’ et les préoccupations que les hommes peuvent avoir pour leur corps, on trouve cela triste en disant qu’il ne faudrait surtout pas qu’ils en viennent au même stade que les femmes a ce niveau. Et pourquoi pas? Pourquoi est-ce ok pour les femmes et pas pour les hommes? Serait-ce parce qu’il est déja trop tard pour elles, le brainwashage ayant déja trop fait son oeuvre? Ou serait-ce parce que c’est plus ‘naturel’ pour les femmes? Je suis une femme et je ne me reconnais pas du tout dans cette image de la femme obsédée par son apprence physique. Je pense que de garder la forme et la santé et d’avoir le souci de bien se présenter est suffisant sans devoir tomber dans l’obsession. Les hommes et les femmes qui ne sont pas intéressés par ces images que nous renvoient les médias devraient tourner le dos a ces messages et rechercher des gens qui pensent comme eux et qui leur ressemblent (alors qu’il y a encore beaucoup d’hommes ben ordinaires et se laissant aller qui rêve de pogner une pitoune et sont frustrés de constater que la pitoune en question recherche bien souvent un pitou a son image…).

    • Les mœurs ont changé. Au Québec, particulièrement, les filles ont beaucoup de pouvoir dans les jeux de séduction. Ce sont elles qui approchent le gars ou, du moins, le gars doit attendre d’avoir un signe du regard avant de faire son approche. Sinon, la fille risque effectivement de se sentir brusquée.

      Il y a quelques décennies, l’homme se fiait beaucoup sur l’apparence physique d’une femme pour porter un jugement, alors que la femme s’intéressait à la personnalité du gars, sa carrière, son potentiel de bon père de famille, etc. Aujourd’hui, c’est différent. Lors d’une première rencontre, ce n’est plus la personnalité de l’homme qui compte, c’est son apparence physique.

      Maintenant, dans les jeux de séduction, l’homme et la femme sont sur le même pied d’égalité. La femme est devenue chasseuse. Comme l’homme. Elle sort dans un bar non pas pour rencontrer le père de ses enfants, mais pour attraper une proie. Comme l’homme. Le sexe l’intéresse. Comme l’homme. Elle se sent valorisée lorsqu’elle attire le regard du sexe opposé. Comme l’homme. Bref, le rôle de l’homme s’est féminisé, et le rôle de la femme s’est masculinisé. La femme approche les hommes, l’homme se fait belle pour se faire approcher.

      Les femmes aiment les muscles? L’homme va au gym. Les femmes n’aiment plus le poil? L’homme se rase le corps (sauf le visage!). Les femmes aiment les chemises serrées? L’homme met une chemise serrée.

      L’homme est à l’écoute des désirs des femmes. Ce sont les femmes qui dictent le comportement des hommes. LES FEMMES AIMENT LES DOUCHE BAG. Donc l’homme devient douche bag. Car l’homme veut avoir du succès lorsqu’il sort dans un bar. Tout comme la femme veut avoir du succès. C’est pourquoi elle est mince, se maquille, met des mini jupes.

      Bien sûr tout cela n’est que généralisation. Les douche bag sont des spécimens issus du cercle fermé des célibataires de la vingtaine qui sortent dans les bars. Pas tous les jeunes hommes sont des douche bag et pas toutes les femmes aiment des douche bag. Mais l’homme qui souhaite accumuler des trophées de chasse n’a d’autres choix que d’avoir une belle gueule et des muscles. C’est la vie.

    • @azem

      Je peux difficilement imaginer comment trouver l’amour dans la communauté gaie. Mais je sais quelque chose du “nightlife”, et straight ou pas, c’est superficiel. Tenter d’y trouver l’amour c’est comme tenter de la trouver au fond d’une bouteille d’alcool. Ces mecs-là s’amusent pour l’instant, mais le jour qu’ils vont vouloir quelque chose de plus profond, ils vont frapper un mur: dans ce monde-là, ça n’existe pas. Je te suggère d’essayer les sites de rencontres, on peut y faire de belle rencontre. T’impliquer dans des activitées de la vie communautaire de ton quartier pourrait aussi t’apporter de belles surprises. Ne désespère pas, on ne veut pas de ce genre de gars-là quand on veut se caser!

      J’ai 28 ans, et les “douchebags” ça me dégoute. Franchement, un gars qui passe plus de temps que moi devant le miroir, qui se fait “trop” les sourcils, qui s’épile et se bronze, et passe son temps au gym à se gaver de poudre Popeye, très peu pour moi. En fait, y’en a qui trouve ça masculin des dougebags, mais moi je vois le contraire; je les trouve trop féminin!

      Oui c’est important de prendre soin de son corps, mais un gars juste normal, pas gros ni trop maigre, je crois que c’est parfait. Il y aura toujours les extrêmes, mais tant qu’on s’alimente bien et qu’on fait un peu d’exercice, pas besoin de bien plus. Je ne vois simplement pas l’attrait des douchebags, c’est une mode, ça va passer, faut juste endurer en attendant!

    • Je trouve que le terme va bien. Voir l’illustration à http://en.wiktionary.org/wiki/douchebag
      comme le suggère pensezy: une poche et un long instrument qui envoie du liquide…; ça décrit bien ce que sont ces hommes.

    • Incroyable!
      Il n’y a vraiment qu’au Québec ou des gens sont fiers d’être assimilés à une expression désignant l’abscence de culture générale dans un emballage grotesque et superficiel… l’esthetisme masculin bas de gamme.
      Il est toujours amusant (ou déprimant) de scrutter ces phénomèmes fugaces en profondeur pour se rendre compte qu’il ne s’agit que d’un gros sac de vent, un douchebag, quoi!

    • @elvince
      Et ce que vous n’avez pas compris est que “douchebag” est déjà dans le vocabulaire des jeunes d’ici et que ça veut dire, pour eux, un gars, très imbu de lui-même, qui s’entraine pour se valoriser.
      Peu importe la définition au sens strict.

    • Les jeunes garçons de l’étude ont dit qu’ils n’adulent pas les douchebags ET qu’ils se préoccupent de leur santé.

      C’est l’auteur qui suppose que la préoccupation affichée pour la santé est une façon cachée (acceptable d’un point de vue masculin) d’exprimer leur volonté de ressembler aux douchebags. En cela, son étude ressemble à beaucoup d’autres études “scientifiques” de notre époque, où le chercheur souhaite faire la démonstration de l’opinion personnelle qu’il avait a priori. Comme celle-ci n’est pas démontré par les faits, il se lance dans une interprétation personnelle des résultats, en disant que les jeunes voulaient dire autre chose que ce qu’ils ont dit, et que ce qu’ils disaient vraiment tout en disant le contraire, c’était justement ce que lui croyait au départ!

    • “On ne peut pas gonfler un muscle avec de l’hélium…”

      Exact! L’hélium est un gaz…

      pas un stéroïde ou une hormone de croissance!

    • démontrée

    • “LES FEMMES AIMENT LES DOUCHE BAG.”

      Naahhh!!

      Les douchess aiment les douchebags!

      À chaque guenille son torchon…

      À chaque Gino sa Ginette…

      Qui s’assemblent se ressemblent!

    • Un homme, un vrai !

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Winston_Churchill

    • C pas d’hier que les femmes s’occupent de la tenue vestimentaire de leur homme, quand ce n’est pas tout simplement de trouver les bas…dans le tiroir.

    • paultardif1

      28 septembre 2011
      13h18

      Pourquoi un gars musclé, avec un “six pack” passe pour un imbécile qui n’est pas en santé et qu’un marathonien de 120 lbs passe pour quelqu’un d’intelligent et en santé?

      On ne peut pas gonfler un muscle avec de l’hélium…

      Je te dirai simplement que l’élément essentiel de l’entrainement de l’un et de l’autre est très différent, le miroir.
      Jamais vu de marathonien s’entrainer en courant avec un miroir…
      Souvent vu des Mr Musse courant au miroir. Reflet…de société.

    • @danose

      Vous dites “LES FEMMES AIMENT LES DOUCHE BAG. ” et “pas toutes les femmes aiment des douche bag.”

      Décidez-vous!

      “Mais l’homme qui souhaite accumuler des trophées de chasse n’a d’autres choix que d’avoir une belle gueule et des muscles. C’est la vie.”

      Je crois que l’homme qui ne désire qu’accumuler les “trophées” serait bien mal venu de se plaindre d’être traité lui-même en trophée…

    • De nos jours, le terme “douche bag” est galvaudé. Du sens péjoratif qu’il avait à l’origine il a pris une signification (du moins à l’usage commun) plus superficielle, toute aussi péjorative cela dit. Enfin, je ne suis pas linguiste mais j’ai remarqué, au fil des années, que ce concept avait convergé vers quelque chose désignant une personne à l’apparence synthétique, et fière de l’être, une déviation remarquable de ce qui caractérisait plutôt une personnalité exécrable dont on trouve pour représentation tellement d’expressions dans la langue Française qu’il est inutile de les reproduire ici. Quoi qu’il en soit, les mots ont la signification qu’on veut bien leur donner, je ne viendrai pas ici jouer les puristes.

      Le constat rapporté par notre hôte est bien plus inquiétant, même si je ne suis pas certain que le fait que les garçons se soucient de leur apparence soit un phénomène nouveau. Effectivement, ils ont traditionnellement eu une approche différente de celle des femmes: ça a toujours eu un caractère plutôt tabou. Il demeure cependant que, d’une façon ou d’une autre, cette affaire de la recherche d’estime des autres aura existé depuis longtemps. La différence majeure, dans l’ère actuelle, réside d’une part dans l’accroissement de la préoccupation de ces jeunes hommes envers leur corps, par opposition à un certain code vestimentaire, mais surtout dans les moyens employés pour attendre les objectifs fixés. Ainsi, on dispose d’une panoplie de produits chimiques plus ou moins douteux en concert avec la chirurgie esthétique qui n’est plus exclusivement féminine. C’est précisément ce recours à de telles méthodes qui est le plus préoccupant.

      Du reste, que l’on cherche à “plaire” à ses semblables me paraît une caractéristique des plus humaines. Que l’on estime que la quête de l’apparence physique soit indigne, en comparaison disons avec le souhait de posséder une voiture rutilante ou d’accomplir des exploits scientifiques me paraît tout à fait un jugement de fait dans lequel je refuse de me lancer. Les humains ont bien le droit de choisir ce qui les branche, après tout… du moment que les conséquences ne soient pas catastrophiques. Puis, si ça fait rigoler, c’est un bonus!

    • Avec tout ce que je viens de lire depuis le début de ce blogue, on dirait presque la Complainte du mâle en Alaska, ou bien du gars en manque de testostérone et qui, une fois en maillot Speedo, torse nu ou en boxers devant le miroir, se regarde et trouve qu’il manque quelque chose à sa masculinité…wow. Pathétique, franchement.

      On est en train de baser nos valeurs comme société sur des shows insipides comme O.D., des versions de Bachelorette Inc, des trucs américains à sensationnalisme, trop nombreux pour les nommer ici, et des valeurs tellement, mais oh tellement vides, c’en est désolant.

      Au secours, quelqu’un!!!

    • @danose,

      Comment finit un de tels hommes ? Seuls et délaissés… car qu’on le veuille ou non, l’humain fane assez vite après trente ans.

      @stéphanie2009,

      Vous avez tort. Un bon compte en banque comble toutes les lacunes que pourrait avoir un homme. Aussi, l’accumulation de conquêtes ne prouve surtout pas la virilité d’un homme, car l’instabilité n’est-elle pas causée par l’incapacité d’un type à satisfaire une copine ?

    • Qui se ressemble s’assemble. Laissez les douchbag et les poupées barbi au quotient intellectuel limité se reproduire entre eux. Ces gens là ne vaille pas la peine que l’ont gaspille de l’encre dans les journaux pour eux. Si vous cherchez une bonne fille à marier, allez en Asie pour les gars et un bon gars à marier, allez dans les caraïbes pour les filles.

    • @rogiroux,

      Wow, vous faites montre d’une grande érudition ce soir… Ha, Ha !

    • À incubus
      Merci pour l’information, et aussi pour les commentaires, très justes.

    • @pautardif1,

      C’est une grossièreté de dire que les marathoniens pèsent 120 lbs.

      @domi1234,

      Voyons, j’ai 44 ans et c’était comme cela dans mon temps, dès la fin du primaire… quand les hormones commencent à être en effervescence.

    • Lorsque j’avais 20 ans, j’avais le corps d’un “douche bag” : je faisais du triathlon (ce n’était pas aussi populaire qu’aujourd’hui) et pour les nage, je devais avoir le corps rasé. L’été, avec l’entraînement au Soleil, j’avais le teint bronzé. Par contre, côté habillement, je ne mettais pas beaucoup d’argent, car tout l’argent que je gagnais avec mes boulots étudiants passait dans l’achat de pièces de vélo et en frais d’entraînement. Habillé, je perdais le look…

      Je dois dire que oui, les filles en général adorent les hommes bien musclés, imberbes et bronzés. Et oui, les femmes sont aussi superficielles, sinon plus, que les hommes le sont.

    • J’ai adoré le papier de Dumas lundi matin avec son jeu de mot ”Occupation Douche” je sais pas si c’est lui qui l’a inventé mais me je lui pique son jeu de mot jusqu’en décembre.

      ”Douchebag, jock, hunk sont des expressions qui signifient un homme généralement sportif, membre de l’équipe de football du college, que toutes les filles trouvent cute mais qui est un salopard sentimental. Mais comme il est trop beau, toutes veulent coucher avec et se faire niaisier par lui.” -Larousse 2015.

    • Mon attitude, c’est que les jeunes hommes et les jeunes femmes qui font tout pour correspondre à l’idéal physique du sixpackgrosbras/grosseinsetfessesderêve, eh bien, ils ne sont pas si différents de ce qu’on voit dans la nature. Survival of the sexiest, quoi.

      Les belles femmes et loes beaux gars en haut de la pyramide de l’attraction ont, par définition, l’embarras du choix… et souvent les manières et l’arrogance que peut conférer leur statut.

      Est-ce que les gens qui sont particulièrement intelligents et cultivés (au lieu d’être attirants) agissent différemment au sommet de leur pyramide de l’intellect? Moins qu’on pense. Par exemple, on rejette les “tatas”, on veut souvent fréquenter des gens de calibre intellectuel comparable, bref on est très sélectif et on met en valeur ce qui paraît bien, comme gardé distraitement du Marcel Proust près de sa lampe de chevet. Avez-vous déjà rencontré quelqu’un de particulièrement intelligent qui n’arrête pas de manifester son dédain?

    • Vraiment..douchebag comme dans ’sac à lavement’!

    • “«Les idéaux de beauté s’infiltrent dans leur vie, mais de façon différente», explique le chercheur. Alors que, chez les filles, ce discours est ouvert, chez les garçons, il est couvert”. N’empêche que l’idée est là, et de plus en plus présente. L’objectivation du corps masculin est un signe des temps. L’égalité des sexes a aussi ses conséquences.

    • Les femmes qui veulent un douchebag existent.Elles sont dans les bars et veulent se trouver un mec pour une baise d’un soir…Les douches baisent mais pour ce qui est de l’amour on oublie ca ,c’est un homme-object ,arrogant parfait pour un soir…Ou la femme ovule ! hehehehe.

    • @trash:
      Jamais vu de marathonien s’entrainer en courant avec un miroir…
      Souvent vu des Mr Musse courant au miroir. Reflet…de société.

      Je suis très loin d’être un monsieur muscle, mais ayant du faire de la réadaptation après une blessure, vous réalisez que l’une des raisons des miroires est pour savoir si l’on fait bien le mouvement quand on s’entraine?

      Et difficile d’avoir une piste de 42Km en mirroire… Remarque, j’en connais qui se film…

    • Bah…à chaque douche sa douchesse! Leur pendant féminin existe et est tout aussi pathétique.

      Souvent blonde platine, adepte du fer plat et faussement bronzée 12 mois par année (allo cancer), elle apprécie la compagnie d’un sac à muscles pour entretenir ses conversations superficielles.

      À chaque douche sa douchesse….

    • @walt68

      “Vous avez tort. Un bon compte en banque comble toutes les lacunes que pourrait avoir un homme. Aussi, l’accumulation de conquêtes ne prouve surtout pas la virilité d’un homme…”

      Personnellement, je n’ai aucun respect pour les femmes qui se mettent en couple avec des hommes pour lesquelles elles n’ont aucun sentiment juste parce qu’ils font beaucoup d’argent. Même chose pour les hommes qui n’aiment qu’en surface et pour qui l’apparence n’est pas seulement la qualité la plus importante d’une femme mais bien la seule qu’ils trouvent importante (oh j’oubliais les talents en cuisine, en ménage et au lit…)

      De plus, à quel endroit de mon second commentaire avez-vu que je trouvais que l’accumulation des conquêtes était un signe de virilité? Au contraire, je trouve que la multiplication des aventures sans lendemain est un signe d’immaturité affective et de superficialité.

      Les barbies qui courent après l’argent et les muscles et les hommes qui courent après les barbies se méritent sans doute mutuellement. Évidemment, toute relation ayant un fondement aussi superficiel est très fragile et susceptible de se briser dès que se présente un homme plus riche et plus musclé ou une femme avec un plus beau corps.

      Bien entendu, si superficiels qu’ils soient, les femmes et les hommes qui magasinent leur compagnon de vie comme on magasine une voiture veulent aussi qu’on les aime pour leur personnalité tellement profonde et surtout qu’on leur soit fidèle…

    • Merci @ pensezy. Officiellement sur Wikipedeia

      A sterile container which holds the fluid used for giving a vaginal douche.

      (US, slang) A jerk; a mean or rude person; someone seen as being arrogant or obnoxious.

      That douchebag ruined my shrimp cocktail.
      Why doesn’t that guy get a job? He’s a regular douchebag.

    • pensezy

      28 septembre 2011
      11h17
      @crocomick

      Douchebag est une insulte extrèmement vulgaire qui a son origine ici

      http://en.wiktionary.org/wiki/douchebag

      On vous traite de sac plein de… Bon! Enfin! Vous comprenez maintenant. Pas très gentil pour la personne visée et pas très respectueux pour les femmes.

      Le fait que “douchebag” soit utilisée par des filles dans le contexte de ce billet (et dans OD), indique clairement qu’elles ne savent simplement pas d’où vient l’expression.
      ___________

      En fait le terme douchebag est parti de ça, mais le dérivé “Douche” (prononcé à l’anglaise) qui est venu après décrit ce dont on parle ici: un gars qui n’en a que pour son physique et qui se donne des becs sur les biceps…

      C’est surtout non-respectueux pour les hommes. L’expression les compare à des déverseurs. Cela dit, les expressions prennent une vie qui leur est propre, loin du sens d’origine du mot. mcl

    • Bon matin,

      je ne sais pas si les filles d’Occupation double savent vraiemtn ce que veut dire l’expression ou si l’expression a une signification différente pour elles mais un douche bag à Québec au Cégep et ailleurs ça veut dire : sac de merde, gonflé du muscle.

      C’est d’ailleurs ce qui nous a fait franchement sursauté ici quand on a entnedu la demoiselle dire que ce qu’elle voulait comme homme c’était ça !

    • Que dire de l’attirance des unes vers les autres ?

      Voici une hypothèse.

      Pas question ici du lieu commun qui est le constat que les filles sont attirées par les garçons et vice versa, enfin, normalement…

      Mais il est question ici de jeunes personnes qui sont extrêmement superficielle, qui ont investi toute leur vie pratiquement dans leur personne. En tous cas, c’est l’impression générale que les gens en ont. Ce qui les attire vers l’autre sexe est l’apparence et uniquement l’apparence. Il suffit d’écouter les discours des unes et des autres pour le constater.

      Pour entretenir une apparence aussi ”lècher” il leur faut NÉCESSAIREMENT s’investir totalement dans l’entraînement, la diète et peaufinage du recouvrement du corps (habillement pour le mettre le plus en valeur) , gars ou filles c’est pareil. Et quand on investit autant de temps et d’efforts dans cette recherche de perfection physique la condition primordiale est de s’aimer soi-même d’abord, puis ensuite il ne reste pas beaucoup de temps pour autre chose.

      Alors quand l’un rencontre l’autre, s’ils ont le même intérêt (pour la beauté, l’apparence) l’un envers l’autre, il est fort peu probable que cet intérêt réciproque dépasse leurs intérêts individuels envers eux-mêmes.

      On comprend que cet intérêt ne peut pas s’étirer des années.

      Voilà pour la durée.

    • @walt68

      Tu as raison, moi je pesais 195 lbs lorsque j’ai complété le marathon en 2009.. L’année suivante j’ai fait une compétition de dynamophilie (tout le contraire d’un marathon) à 210lbs et mon quotient intellectuel ne semble pas avoir diminué. Faut dire que je ne m’entraînais pas devant un miroir :)

    • Franchement, on s’en tape que “douchebag” veuille dire “douche vaginale”. Insulte ou pas, l’expression est maintenant cooptée dans ce sens, de manière positive, pour définir un mec bronzé, macho, musclé et ultra-trendy. Les douchebags, ils s’en foutent des autres sens, pour eux c’est un cri de reconnaissance. Comme les mecs qui se disent fiers d’être des salauds, des “jerk”, des briseurs de coeur, etc. Pour eux, c’est une bonne chose.

      Même chose pour Guido ou Guidette. Hors de ce milieu, ca veut dire un Gino italien ringuard qui se promène en Speedo et montre son shaggy. Chez eux, c’est un italien musclé, bronzé et tatoué. Dans Jersey Shore, les filles disent pas qu’elles veulent des douchebags. Elles disent qu’elles veut des gorilles et il est NÉCESSAIRE qu’ils soient des Guidos, ce qui ramène à la même chose: un mec bronzé, musclé, mâle et qui est ultra-confiant, mais italien en plus. Même Snooki, qui franchement pourrait même pas ramener une poubelle avec son poids, ne jure que par ce genre de mec-là. Parle d’attentes irréalistes…

      Je ne suis pas surpris que la plupart des mecs normaux sautent sur leur chevaux en entendant Athena (ouais j’vais la nommer, et elle n’a d’Athena que le nom) dire qu’elle veut un douchebag. Aucun homme n’aime entendre qu’il n’a aucune espère de chance avec une belle pitoune dès le départ, pour des caractérisques qu’il ne peut pas ou difficilement changer. Les hommes moyens aiment se faire croire qu’ils ont une chance avec de belles filles sexy, mais c’est pas la réalité. Ce sont les filles qui choississent si elles vont te laisser les amener dans ton lit ou pas, et il y a un système de caste. Dans les premières secondes elles savent si elle veulent coucher avec toi (si tout va bien) ou pas du tout.

    • De plus en plus, la violence et la vulgarité sont banalisées au point d’être parfois utilisées “amicalement”. Des amies s’interpellent en s’appelant “bitch” par exemple. J’espère que l’expression “douchebag” ne suivra pas cette triste tendance.

    • C’est pas la sémantique du mot “douchebag” qui devrait créer la controverse. Depuis 80 commentaires, on ne fait que se concentrer sur le trivial: d’où vient “douchebag”, ce que ca veut dire, que c’est une insulte, bla bla bla.

      “Nigger” est une insulte raciste grave, personne ne va le contester. Pourtant pleins de Noirs dans les ghettos américains l’utilisent entre eux comme cri de reconnaissance, presque comme une joke. Mais dès qu’un Blanc le dit, ca redevient une insulte. Est-ce qu’on va faire la sémantique du mot “Nigger”, maintenant qu’on sait ca?

      Le coeur de la controverse devrait être le fait qu’une fille sexy, dans une émission de télé québécoise, décide enfin de mettre l’impératrice à nue, en disant enfin ce que biens de femmes pensent tous bas: qu’elle, en tant que femme, veut un beefcake, un mâle musclé et bronzé, un Adonis, et implicitement elle lance le message que les hommes qui ne correspondent pas à ce moule sont, à ses yeux, inintéressants et indignes de son attention, qu’ils ne valent RIEN.

      Discuss. J’aimerais bien savoir ce que les femmes, en regardant OD et en entendant Athena dire cela, ont pensées dans leur esprit. Est-ce qu’elles ont approuvées, été inconfortables, ont été scandalisées de voir qu’elle est si franche que cela en était baveuse?

    • “un jugement de fait dans lequel je refuse de me lancer” – @bongolio

      Évidemment, je voulais écrire jugement de valeur… une bulle au cerveau ça arrive!

    • Bon, il semble y avoir de la confusion sur ce qu’est un ‘Douchebag’.

      -Caractéristiques Générales-

      Un Douchebag, c’est généralement un jeune homme de 18 à 25 ans (quoique certains observateurs ont pu observer des spécimens de 40 ans). Ces derniers ont un culte malsain de l’apparence physique, ingurgitant des quantités phénoménales de protéines et de créatine pour faire gonfler leurs muscles, certains allant jusqu’à l’utlisation de stéroides.

      -Morphologie-

      Si vous observez un spécimen de Douchebag sur la plage, vous pourrez rapidement constater que la partie supérieure de leur corps est beaucoup trop développée par rapport à la partie inférieure, leur donnant une silhouette de grosse brute, question d’amplifier l’effet. Ils peuvent obtenir ce résultat en effectuant uniquement que des exercices de ‘Bench Press’, et en négligeant tout autre exercice de musculation.

      -Psychologie et Intellect-

      Les Douchebags méprisent tout ce qui se rapporte à l’intellect humain. Leur âge mental se situe au niveau d’un garçon de 16-17ans, et ce, peu importe leur âge réel. Plus le Douchebag est idiot, plus il est accepté par la meute. Concrètement, plus le ratio Muscle > Intellect est élevé, plus la réputation du Douchebag est respectée.

      -Langage et société-

      Les Douchebags ont un vocabulaire propre à eux. ”Bro”, ”Le gros” sont les termes utilisés pour interpeller un autre spécimen du groupe. Les termes utilisés pour les Douchettes (Douchbags féminins) sont ”Salope” ou ”Poule”, quoique ces derniers ne voient aucune connotation péjorative à ces termes.

      Les Douchebags se tiennent en groupe, traînant souvent autour d’une voiture (avec néons et système de son modifié) d’un des membres du groupe, dans un stationnement d’épicerie désert de Laval. Autrement, ils fréquentent des établissement tels le Fuzzy ou le Mumba. Ils évitent généralement l’ïle de Montréal, quoique certains spécimens peuvent être observés sur St-Laurent, la fin de semaine.

      Note: L’extrême opposé du Douchebag est le Hipster. Si le Douchebag évitent Montréal et se tient généralement dans la banlieue Nord, le Hipster, lui, se tient presqu’uniquement sur l’ïle.

      Aucune observation de cohabitaion des deux spécimens n’a été rapporté jsuqu’à maintenant.

    • “@rogiroux, Wow, vous faites montre d’une grande érudition ce soir… Ha, Ha !”

      Bah! Une fois n’est pas coutume…

    • @stephanie2009,

      De toutes façons, il ne faudrait pas juger superficiellement une personne. Une vie c’est long et un douchbag, un jour, aura bien la chance de changer après quelques échecs amoureux… et s’il trouve sa douchess, s’ils sont heureux ensemble, il me semble, c’est ce qui compte.

      Puis, rien dans le style n’est un prédicateur d’une vie longue et heureuse : Une crypto brute et un goujat peut sommeiller, dissimulé sous une façade raffinée…

    • Lorsque vous dites :”Les garçons, les hommes”, je trouve que vous généralisez un peu trop.
      Ce genre de “garçons et hommes” représentent une minorité. Faudrait pas charrier.

    • De plus, si les super québecois auraient même écouter 2 minutes de Jersey Shore (mais j’imagine que non, c’est en anglais, donc trop compliqué), ou même été voir sur le net, ils auraient vu que l’émission est basé sur des jeunes qui s’identifie aux “guidos”, qui sont des gars hyper stylé italiens.

      Ca me fait rire de lire ces explications bizzares sur les “douche bags” et tout ça!

    • @Ces messieurs en peine d’amour..
      Et si au lieu de chercher des divinités grecques vous cherchiez une relation basée sur le sentiment et non pas sur l’assimilation de films X.
      Je ne suis pas un appolon, trapu, poilu, très costaud, mais pas du tout de corps de rêve…et pourtant je n’ai jamais eu de problèmes a séduir (bon oublions la période boutonneuse ou j’étais laid a fracasser un miroir, et ou je m’interessait surtout aux bouquins, telescopes kimonos et bagarres)… Messieurs , tout est dans l’attitude..mais aussi dans le choix du ou de la partenaire.

    • Moi je préfere dire “Douchebagette” pour parler des filles. “DoucheBag” est une insulte, mais comme les afroaméricain se sont approprié le “N-Word”, les douche ont commencé à prendre fierté dans ce terme, pauvres eux…..

      Un gars en santé et musclé n’est pas obligatoirement un DoucheBag, le “douchebagisme” est une attitude. La superficialité incarnée, le faux bronzage, la vie axée sur le paraitre avant tout. Un gars peut être hyper musclé tout en étant un exemple de culture et de savoir-vivre, mais c’est évident que ce milieu ne facilite pas la chose. Mais, c’est faux de dire “On est gros ou on est douchebag”, ca ne marche pas comme ça.

    • il m’apparaît fort présomptueux, pour ne pas dire téméraire, de tirer des conclusions sur l’état d’esprit de l’ensemble des jeunes hommes à partir de conversations avec seulement 32 d’entre eux. Mais peut-être en effet cela ferait-il bien l’affaire de certaines personnes que les jeunes hommes soient rendus aussi débiles que les jeunes femmes sur la question de leur apparence physique. Personnellement je n’y crois pas du tout.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité