Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 30 juin 2011 | Mise en ligne à 9h20 | Commenter Commentaires (55)

    Gai ou pas gai, telle est la question…

    Je suis tombée ce matin sur cet article du New York Times, qui relate une poursuite entamée par des joueurs de balle-molle privés de leur médailles aux Séries mondiales de balle-molle gaie pour cause… d’hétérosexualité.

    L’article pose des questions intéressantes. Oui, rejeter des joueurs pour cette raison peut sembler bien peu inclusif et donc contraire aux principes d’ouverture prônés par ceux qui luttent contre l’homophobie.

    Mais quand on sait à quel point certains milieux sportifs masculins traditionnels peuvent être homophobes — petit rappel ici sur la controverse récente déclenchée par la prise de position du joueur de hockey Sean Avery en faveur du mariage gai — on comprend aussi l’importance des équipes et ligues “oasis” pour les gais.

    Que faire alors ?

    Vidéo du joueur de hockey Sean Avery qui enjoint les New-Yorkais à appuyer le mariage pour conjoints de même sexe, ce que New York vient de faire…


    • Hmmm…. pas facile. À priori, j’aurais tendance à être d’accord avec ce que vous dite relativement à l’homophobie du milieu sportif et du besoin de ligue “oasis” (charmante expression, en passant… les gens connaissant assez le Village à Mtl comprendront pourquoi c’est plutôt cocasse) . ;)

      Ceci étant dit, si des joueurs hétéro se sont joints de bonne foi et en toute transparence à une équipe sportive majoritairement gaie, je ne vois pas le problème. Nous sommes toujours plus qu’heureux que nos amis gay-friendly participent (et montrent leur support) à la parade gaie et à d’autres activités de la sorte. Surtout en ce qui concerne le sport, je trouve que c’est une excellente opportunité de démontrer à quels point gais et hétéros peuvent jouer ensemble de façon harmonieuse.

      Alors oui, je trouve triste cette exclusion pour cause d’hétérosexualité.

    • je suis gay. mais je suis contre cette exclusion. on peut pas vouloir inclure et exclure comme bon nous semble. ca n’a pas de sens. c’est pas la bonne attitude a avoir.

    • Il y en a qui sont accro à l’adrénaline. Avery est accro à la controverse. Aucune crédibilité à donner à ce gars-là.

      Quant à la balle-molle, c’est un sport d’équipe. Si l’équipe a accepté un hétéro, ou est le problème ?

      Mais comme il y a 2-3% de gay parmi la population, il y a plus de chance de trouver des bons joueurs chez les hétéros (plus grand bassin de population, pas de la discrimination). Des fois, un bon joueur peut faire toute la différence pour une équipe. C’est là que ça devient un problème de fair-play. Et comme souvent la victoire est plus importante que l’honneur, ça donne des cas comme ça.

    • Une partie de balle-molle entre porto-ricains. Si le receveur est cubain (sans double nationalité – l’équivalent d’un binational serait un bisexuel ici, je suppose), est-il disqualifié? Je pense que oui.

      Aussi, surtout, je suis toujours passablement agacé par ces inversions de causes réformistes (sexisme des femmes, racisme des noirs, revenu caché des assistés sociaux) qui noient le poisson et cherchent à faire passer l’oppresseur traditionnel pour un opprimé contemporain.
      Paul Laurendeau

    • Eh bien, malgré la Charte des droits et libertés, il est possible au Canada de créer des groupes et des événements qui pratiquent une certaine forme de discrimination acceptable. Par exemple, on peut créer un groupe de discussion pour les mères monoparentales; les femmes en couple et les hommes monoparentaux pourraient se plaindre, mais ils ne seraient pas les bienvenus dans le groupe. On peut faire de même pour les groupes de l’âge d’or (qui comportent un âge minimal) ou les jeux paralympiques, où il faut avoir un handicap pour participer. On a même récemment vu l’essor des “croisières pour célibataires” et des “hôtels sans enfants”, et dans ces deux cas, je me demande s’il y a matière à contestation en invoquant la Charte.

    • J’ai toujours eu beaucoup de mal avec cette idée de bar ou d’activités exclusivement gay. Me semble que c’est contre-productif pour un communauté qui a été exclu, d’exclure l’autre. J’ai vécu une expérience on ne peut plus désagréable un jour dans un bar gay ou j’allait chercher un ami qui finissait d’y travailler. Je m’était fait jeter dehors sans ménagement parce que femme. Pourtant la place était déserte, pas un chat sauf le barman et mon copain et j’y étais pour cinq minutes. La plupart des gays que je connait ne pratiquent pas cette discrimination et il me semble que quand on dénonce l’homophobie des sportifs hétéros, la moindre des choses, c’est d’agir autrement!

    • À ce que je sache, on parle d’une ligue privée.

      Moi si je pars ma ligue de hockey, j’invite bien qui je veux dedans non?

      Énergie Cardio a bien des centres pour femmes seulement.

      Si un coiffeur n’accepte que les femmes, c’est un problème? Vraiment? Vous voulez retirer aux gens le droit de choisir leur clientèle?

      Si je suis consultant, n’ai-je plus le droit de choisir si je veux ou non travailler avec telle ou telle autre personne? Je ne peux plus décider qui sera ma clientèle?

      Que dire de tous les clubs privés et autres associations? Si un batteur de femmes (qui a fait son temps en prison) veut faire parti d’une association pour femmes battues? Pas le droit de discriminer?

      Ça prend un principe général, pas une série d’exceptions. Et on appelle ça la liberté d’association.

      Sincèrement, quand c’est du domaine privé, qu’est-ce que le gouvernement vient faire là-dedans?

    • Ouf, et que fait-on si on découvre que finalement les deux hommes en question sont bisexuels? Est-ce assez fifi de coucher avec une fille entre trois-quatre fréquentations homosexuelles, ou pour ces compétitions une seule relation hétéro est jugée scandaleuse?

    • Ces ligues peuvent etre inclusives tout en restant “gay-friendly”. S’agit de former des ligues “gay-friendly” au lieu de former des ligues exclusivement gaies, et de bien encadrer la gerance de la ligue pour s’assurer que l’inclusivité et le respect demeurent des valeurs centrales.

      De cette facon, plusieurs ligues finiraient surement par adopter le meme message, ce qui serait bon pour tout le monde. Une ligue gaies ne fait que separer les castes et ne fait absolument rien pour l’inclusion et l’acceptation. Pour les bornés, ca ne restera jamais que “la ligue des tapettes”. Sauf que lorsque toutes les ligues seront devenues gay-friendly, le borné devra commencer a se demander si ce n’est pas lui, finalement, l’exception.

    • Surprenant!

      Je fais parti d’un club de natation gai a montreal (A Contre-Courant), et il y a plusieurs heterosexuel qui choisissent de nager avec nous. Ceux-ci le font pour plusieurs raisons… horraire, qualite des entraineurs, lieu d’entrainement… Ils sont les bienvenues dans la mesure ou ils respectent la vocation du club.

      Je trouve se jugement aberant dans la mesure ou la communaute gai se veut un mouvement inclusif, et non pas exclusif. Cette polemique entache inutilement les efforts de la communaute pour se faire accepter de tous. On ne parle pas de prendre des seroides aux jeux olympiques ici, seulement d’etre heterosexuel dans une competition AMICALE gai. Il y a vraiment de ces gens qui se prennent trop au serieux. J’ai l’impression que c’est un cas classique de “Power trip” comme le disent nos voisins du sud.

      PS: J’aime bien l’expression “ligue oasis” :-)

    • Moi ce que je trouve triste, c’est que les homosexuels ont toujours la lourde tâche de l’inclusion. Je crois que pour montrer que homosexuels et hétérosexuels peuvent jouer de façon harmonieuse, il faudrait commencer par laisser les hétérosexuels inclurent les homosexuels avant tout. Ce n’est pas demain la veille quand nous regardons le milieu du sport, de la politique, de l’armée et même dans les milieux de travail et à l’école (combien de jeunes se suicident car ils subissent trop de harcèlement à cause de leur orientation sexuelle).

      De plus, Il existe bien des ligues noires, des ligues latinos, des ligues arabes et personne n’aurait l’idée d’aller s’inscrire dans leur équipe si ils ne font pas partie du groupe. Pourquoi le raisonnement inverse n’est pas bon pour les gais? Les homosexuels ont vraiment le dos large et les hétérosexuels n’ont aucune leçons à donner aux homosexuels en terme d’inclusion…

    • Je trouve ce double standard franchement dérengeant. Bien sûr, on ne parle que d’une ligue de baseball. Bien sûr, les homosexuels qui évoluent dans les milieux sportifs hétérosexuels sont souvent ostracisés s’ils sortent du placard.

      Et alors?

      Sont-ce là des excuses suffisantes pour faire subir à d’autres ce que l’on a soi-même subi et dénoncé? Si la situation inverse s’était présentée (on retire une médaille à une équipe homosexuelle pour cause d’homosexualité), personne n’aurait pris cette situation à la légère.

      Je suis moi-même une fervente défenderesse des droits des homosexuels et il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’afin d’être intègres dans notre discours, nous devons exiger l’égalité de tous, en tout temps et en toutes circonstances. Prétendre ici que l’on peut discriminer une équipe sportive pour cause d’hétérosexualité, c’est admettre que la discrimination peut se baser sur l’orientation sexuelle. Et n’est-ce pas ce que nous tentons de combattre depuis des décennies?

    • À premiere vue on dirait que ce qui est bon pour un ne l est pas nécéssairement pour l autre hein ?

      Toutefois si c est la vocation de la ligue c est comme un pré-requis..Mais c est quand même maladroit de faire de l exclusion quand tout le mouvement gai depuis des décennies milite pour l inclusion et l égalité…

    • Pouffffffffffffff!!!!!!!!!!!!!!!!
      Que dire sur le sujet.

      Est-ce que le refut d’une médaille au olympique pour cause d’homosexualité serait contesté!?!?!? Pourtant, au olympique, on ne précise pas que c’Est des jeux a orientation sexuel spécifique. On crierait au scandale.

      La c’Est une joute de balle molle de gaie. PIs quoi encore. Si il faut créer des équipes spécifique pour avoir droit a ceci ou cela…. Absurde la situation. Mais bon. gaie ou pas gaie, de gracre, jouer votre sport pis liasser le reste dans votre chambre.

    • “des joueurs de balle-molle privés de leur médailles aux Séries mondiales de balle-molle gaie pour cause… d’hétérosexualité”

      Question: Sont-ce les seuls jouers hétéro qui ont été dépouillés de leur médaille ou toute l’équipe qui a été disqualifié?

      Si ce sont des jeux gai, réservé aux gais, l’équipe qui utilise quelques hétéros triche. Le comble du ridicule serait d’avoir une équipe gagnante de la médaille d’or ou seul le “bat boy” serait gai et se verrait décerné une médaille…

      Mais comment établir avec certitude l’orientation des participants, il n’y a ni certification, ni test de contrôle pas plus que preuve de réputation.

      Le mieux est peut-être de pas trop se prendre la tête avec ce qui devrait rester une fête, un happening et une célébration du vivre ensemble (et cela me semble vrai tant pour les jeux olympique que pour les jeux gai…).

    • @j’aisouventraison,

      Il y a de ces questions fondamentales qui se doivent d’être attaquées.

    • so-joe :

      Est-ce que vous laisseriez des hommes s’inscrire dans des centres de conditionnement physique pour femme seulement? Pour les homosexuels c’est la même chose. Certains ne se sentent pas à l’aise avec des hétérosexuels qui risqueraient de les juger et certains aiment bien être entre eux. Les femmes s’incrivent souvent dans des centres pour femmes seulement pour être ENTRE ELLES. Les noirs également pour être ENTRE EUX.

      Pourquoi demandent t’on encore aux homosexuels d’avoir le dos plus large que la société en général. L’égalité pour tout le monde ! Des femmes ont des clubs privés, des noirs ont des clubs privés, pourquoi les homosexuels ne bénéficieraient pas des mêmes privilèges?

      La réponse est que le jugement est toujours différent quand c’est vous même qui subissez l’exclusion. Il y a une forme de respect à avoir pour ces hommes et ces femmes qui se font discriminer à tous les jours et qui souhaitent se retrouver entre eux une fois de temps en temps.

    • tipoporapido :

      Pensez-vous que dans un club privé pour femme ça serait différent? Ils ne me laisseraient même pas passer le hall d’entrée. Mais parce que vous n’êtes pas habitué d’être refusée, vous vous en prenez aux homosexuels exclusifs… Repensez vous standard mademoiselle…

    • Je crois qu’il faut poser la question en l’appliquant à un autre groupe pour comprendre comment ça n’a pas d’allure une ligue discriminatoire du genre. Même si cela parait logique puisque les homosexuelles sont discriminé dans les ligues régulières. La discrimination n’est pas la bonne réponse à la discrimination.

      Par exemple, je me demande jusqu’à quel point une ligue de basketball uniquement réservée aux hommes blancs serait bien acceptée par la société? Pas de noirs, pas d’asiatiques, pas de femmes, etc.

    • On sait très bien que si c’eut été l’inverse qui se serait produit, deux gais dans une ligue d’ hétéros, c’aurait été la montée aux barricades . Discrimination.

      Alors, je considère inapproprié que les deux joueurs, qui ont participé à l’effort et au rendement plus qu’appréciable de l’équipe, soient pénalisés de la sorte.

      Deux poids, deux mesures. Ça n’a pas sa place.

      Donc, pas d’accord du tout. Ridicule et offensant.

    • Après lecture de l’article on comprends que les joueurs ont été privé de leur médaille non pas pour cause d’hétérosexualité comme le prétend Mme Lortie mais pour avoir tricher sur leur formulaire d’inscription et prétendant être gai alors qu’ils ne l’étaient pas. Comme le dit si bien Boom25, c’est toujours les gais qui doivent absolument inclure alors qu’ils sont, eux, exclus des équipes hétéros…ou bine ils doivent faire semblant de l’être. On sait tous que selon les hétéros, un gai dans un vestiaire sportif c’est hyper dangeureux pour leur propre sexualité. C’est bien connu que les gais sautent sur tout ce qui a un phallus. Allo hypocrisie….
      On dirait que quand on parle des gais, ils faudraient toujours qu’ils soient plus blanc que blanc alors qu’on en passe des pas mal plus grave chez les hétéros.
      De toute façon, au Québec du moins, la loi prévoit une sorte de discrimination dans certains cas de philanthropie comme par exemple les gyms exclusivement pour femme seulement ou des centres culturelles pour femmes musulmanes. Je n’entends pas les hystériques s’en offusquer. U p’tit fond homophobe peut-être???
      Il existe des milliers de regroupements sportifs hétéros, pourquoi ne pas laisser ces gais s’amuser entre eux sans avoir la pression hétéro-machiste sur le dos. Il me semble que ça tombe dans le bon sens.
      Et surtout et avant tout, pourquoi cautionner la tricherie parce qu’elle est l’oeuvre d’hétéros???

      Sylvain Pelletier

    • Moi la médaille je m’en fous pas mal… qu’ils lui la laisse donc! Mais je tiens à ce qu’il reste des associations, voir des bars uniquement gais (féminins ou masculins). Le discours de l’inclusion, c’est bien beau, mais je crois qu’il ne faut pas nécessairement y perdre son identité (ici l’homosexualité) à vouloir inclure tout un chacun. On dilue alors l’identité. Oui l’inclusion est un beau principe et c’est un principe que j’essaie d’appliquer dans ma vie… je me suis impliqué, j’ai parlé, j’ai démystifié et j’en ai fait en mautadine de l’éducation sociale!!!! Mais j’aime bien à l’occasion aller prendre un bière dans un endroit exclusivement gai et me retrouver avec des gens comme moi. Et même ce fait ne m’empêche pas pour autant de fréquenter des bars qui accueillent tout le monde.

      Bref, si tout est inclu dans tout… je vais aller essayer de me faire engager en tant qu’homme dans une boutique de lingerie féminine… on va voir si ça va fonctionner (et ce, même si j’ai vraiment toutes les compétences requises pour avoir déjà été patroniste de ce genre de vêtement). Pas sûr…!

    • Comment fait-on pour savoir? Ce n’est écrit sur personne!

    • Po sure que de prendre un joueur comme Sean Avery va aider a la cause pour le mariage conjoints de même sexe

      Video:

      Sean Avery and Tim Thomas: http://www.youtube.com/watch?v=XC51RZNmQBw

      Sean Avery and Martin Brodeur: http://www.youtube.com/watch?v=Ec_2oKWe2Gw

      Sean Avery comments on ex girlfriends:
      http://www.youtube.com/watch?v=lR8aQCCf60o

      Etc… yen a pleins d’autre comme ca sur Youtube. :P

    • @dominiqueb
      “Est-ce que le refut d’une médaille au olympique pour cause d’homosexualité serait contesté!?!?!? ”
      Ils n’ont pas enlevé la médaille d’or olympique à Greg Louganis après les JO de Los Angeles. Ils ont seulement enlevé sa face des boites de céréales (celle qui montre des photos d’athlète aux USA) lorsqu’il est sorti du placard. Il y avait eu une bien mince protestation à l’époque.

      @syl20_65
      “Il existe des milliers de regroupements sportifs hétéros”. Tiens, vous aussi vous faites de l’exclusion. Ces milliers de regroupements ne se définissent pas comme “hétéros” justement. S’il y en a, il ne doit pas en avoir beaucoup.

    • Les homos en général font preuve de comportements sectaires qui entrent souvent en contradiction avec leurs propres idéaux d’une société tolérante et ouverte. Si l’orientation sexuelle n’est qu’une caractéristique négligeable chez un humain, pourquoi déterminer tous ses rapports sociaux en fonction de cette dernière? Ont-t-ils réellement besoin de faire toutes leurs activités entre homos? Qu’est-ce que ça change, ce n’est qu’un sport, l’orientation sexuelle n’a rien à y voir.

      On ne peut pas prôner l’ouverture d’esprit d’un côté et de l’autre se replier sur soi-même dans une forme de communautarisme aigüe.

    • La tolérance à tout aveuglément ne va pas supprimer les problèmes mais en engendrer de bien plus graves… Pour le bien de tous il nous faut accepter et accueillir les homosexuels, mais continuer de voir l’homosexualité comme une déviance et un trouble (qui vient souvent de l’histoire de la personne) qui heureusement se corrige et trouve une solution; point barre.

      Malheureusement nous n’aimons pas traiter nos problèmes en profondeur; ainsi la tolérance à tout devient la norme. Je connais deux ex-homosexuels qui ne le sont plus… qui sont mariés et ont des enfants… et qui sont maintenant heureux.

    • bigmizar :
      Il existe déjà des ligues de basketball pour femmes seulement, pour noirs, pour arabes. Il serait inapproprié une ligue pour homme blanc seulement pourquoi? Parce qu’elle représente la majorité c’est facile à comprendre. Les hommes blanc pouvant se faire engager dans toutes les ligues régulières en autant qu’ils aient du talent n’auraient rien à gagner à vouloir absolument se faire prendre dans une ligue pour noir seulement ou pour gay.

      Si vous habitié au Bouroundi, il serait normal qu’une ligue pour blanc soient créés puisque vous représenteriez la minorité parmi la communauté africaine noire. Ceci est la même chose. Les homosexuels représentants une minorité déjà assez ostracisée comme ça, ont le droit de vouloir se retrouver entre eux sans crainte d’être jugé, de parler de choses qui les rassemble comme n’importe quelle autre communauté. Les hétérosexuels peuvent vraiment manquer de classe quand ils veulent. Certains vont sortir dans les bars gais et se font passer pour gais pour approcher plus facilement les filles qui y vont par centaine. Lorsque leur jeu se retourne contre eux et qu’un autre gai s’approche pour les courtiser croyant ayant affaire à un autre gai, c’est l’escalade homophobe!!!

      Plusieurs ici manquent cruellement de compassion et d’empathie pour des hommes et des femmes qui sont discriminés CHAQUE JOURS POUR TOUTE LEUR VIE!!! Avoir la paix du monde hétéro quelques heures par semaine, je ne crois pas que c’est trop vous demander!

    • Le fond du problème est-il lié à la tricherie ou à la sexualité?

      Discuter du bien fondé de ligue gai ou de ligue hétéro ne fait que brouiller la question. Dans le cas présent, il s’agit de série mondaile de balle gai. Si cette série existe, elle doit avois ses règles, c’est tout.

      Maintenant la discussion autour de la pertinence de telle ligue, de telle série est une autre question.

      Dans le présent cas, là ou la question de l’équité se pose est à savoir pourquoi on enlève la médaille aux seuls hétéros? La balle est un sport d’équipe, comment l’équipe peut prétendre avoir gagné si elle alignait des joueurs non admissibles?

    • J’ai été le directeur du tournoi de balle-molle gai de Montréal pendant quelques années et membre du Conseil d’administration de la ligue qui l’organisait pendant plus de 10 ans.

      Nous avons toujours eu comme politique d’être ouvert à tous, sans questionnement sur l’orientation sexuelle, tant au niveau de la ligue estivale que lors de notre tournoi. Notre ligue a, bon an mal, an environ 15% d’hétérosexuel dans nos rang. Nous avons toujours essayé de faire attention, au niveau du tournoi, pour que les équipes soient équilibrés et que les participants vivent une expérience agréable. Nous avons reçu des équipes de plusieurs villes canadiennes et américaines et n’avons jamais eu de problématique avec des équipes “boostée” d’hétérosexuels. Notre ligue avait aussi une équipe composée majoritairement de gays qui jouaient dans une ligue régulière de Montréal. Je vois donc pas ou est le problème.

      La ligue montréalaise, Maxima, est d’ailleurs membres de la NAGAA qui organise les séries mondiales de balle-molle gai. J’ai représenté Montréal à une de leur assemblée annuelle. Cette association est très structuré et permet qu’une équipe aient quelques membres hétérosexuels dans leur rang. Il ne veulent pas avoir d’équipe uniquement ou majoritairement composée d’hétérosexuel. C’est leur règle et elle est connu. Si certaines personnes ont menties lors de leur inscription, c’est leur problème et qu’ils aient perdu leur médaille à cause de cela, c’est correct. C’est comme pour un cas de dopage, si tu est pas propre et te fait prendre, c’est ton problème et tu perd ta médaille.

      Si l’équipe en question à triché par rapport aux règles claires du tournoi et bien c’esdt parfaitement normal qu’ils perdent leur médaille, je ne vois toujours pas ou il y a un problème.

      Madame Lortie, nous avons eu le plaisir de se croiser aux jeux gais de Sydney en 2002, j’étais membre du Comité de direction des jeux de Montréal 2006, et je crois que vous devez reconnaitre que les compétitions internationale gais sont des événements inclusifs et non discriminatoires. Je me souviens particulièrement une course à relais ou les quatres coureurs étaient le fils gai, sa mère, son père et son frère hétéro…

    • Gay Softball League ? Quelle crédibilité donner à cette ligue ? Je la connais pas, elle est importante ?

      Sean Avery ? Quelle crédibilité lui donnez vous ?

      Les deux ne sont-ils pas à la recherche de publicité tout simplement ? Quoique cette dispute peut être vrai. On s’en fout qu’ils s’arrangent entre eux. Pourquoi ces hétéros vont-ils participer à cette compétition ? Car ils sont pas de calibre pour du jeu de plus haut niveau ?

      Quelles sont les règles de cette ligue ? Et comment se fait-il que ce soit seulement en Séries Mondiales. Ils donnent des médailles ?

      C’est pas un trophée d’équipe d’habitude dans des sports comme cela. Et pour les personnes individuelles c’est pas l’équipe qui fait fabriquer des bagues individuellement ?

      Imaginons que ce serait dans leurs réglements c’est pas l’équipe au complet qu’il faudrait disqualifier et non les joueurs ?

      Pour les honneurs individuels ce serait pour un champion frappeur un champion de circuits ou autres…

    • C’est comme dans tous les sports de compétition… Il y a des ligues canadiennes ou européennes dont le nombre de joueurs étrangers est limité c’est pareil pour cela ?

      Et certaines équipes essayent de tricher pour être plus fortes ? L’équipe est aussi coupable que le joueur.

      Ce sont les joueurs qui ont menti à la ligue ou c’est leur équipe ? Dans quelles autres équipes avaient-ils joués avant ?

    • @ ouilavie

      L’homosexualité n’est pas une maladie et on ne peut pas changer d’orientation sexuelle. Donc vos amis ne sont pas “des ex-homosexuels”. Ils ont simplement choisi de cacher leur orientation pour se soumettre aux normes sociales.

      Quant aux ligues gaies, il y a encore beaucoup de préjugés parmi les hétéros, rien qu’à voir ce qui se passe dans le sport professionnel, où personne n’ose révéler son orientation sexuelle.

    • boom25, donc les bars gai servent à de faux gai qui veulent cruiser de fausses lesbiennes… Quand même, c’est pas simple la vie!

    • Y’a plein d’endroits ou les comportements qui se rapprochent de l’homosexualité sont interdits ou réprimés. Un grand nombre de bars ou il est interdit à 2 gars de danser ensemble (ça m’est déjà arrivé de me faire menacer d’expulsion si on continuait de danser “ensemble”(c’était même pas un slow!). Donc l’interdiction aux gais est là, même si pas toujours officielle. Dans ce contexte, et seulement dans ce contexte, où l’homosexualité est encore marginalisé, oui c’est acceptable. Mais dans un monde idéal c’est certain qu’on pourrait se passer de ça!

    • @glooooo1

      “Ces milliers de regroupements ne se définissent pas comme “hétéros” justement.”

      Tiens encore un qui se prétend spécialiste de la cause gaie et qui ne semble rien y connaitre. Comme si nous les hétéros avions besoin de se définir; nous sommes. Les gais sont ostracisés par les hétéros, ils sont discriminés, ils sont hais, ils sont médis, ils sont agressés, juste à cause de leur différence…pourquoi ils n’auraient pas droit de se retouver entre eux pour un tournoi de soft ball. Let’s go….le reste du monde appartient aux hétéros.

      “Je connais deux ex-homosexuels qui ne le sont plus… qui sont mariés et ont des enfants… et qui sont maintenant heureux.”

      Tiens, une grenouille de bénitier….Je connais des tas de pères qui ont quittés leur femme pour aller vivre avec un homme. Et ils sont maintenant beaucoup plus heureux. Leur femme et leurs enfants aussi.

    • La gaieté est une qualité universelle. Pourquoi certains veulent-ils en avoir le monopole?

    • Je ne sait pas pourquoi autant de gens assument que les gays sont discriminés et/ou exclus des ligues sportives “hétéro”. Dans toutes les ligues auxquelles j’ai participé il y avais des gays et je ne me souviens pas de cas de discrimination, il y en as j’imagine ( il y as des cons partout) mais ce n’est aussi systématique que certains semblent le croire.

      Dans le cas présent je trouve l’application des règlements trop stricte. Par exemple l’un d’eux est bisexuel et s’est fait répondre “This is the Gay World Series, not the Bisexual World Series”

      Ridicule…

    • @boom25
      Plusieurs personnes ici ont exprimé le même questionnement que moi, à savoir que de pratiquer la même politique que celle qu’on dénonce est questionnable. D’autre part, il y a la manière, et je conviens que les homosexuels y ont goûter en masse. Ce n’est pas une raison pour appliquer l’oeil pour oeil, dent pour dent. Je ne sais pas ce qui vous a titillé dans mon commentaire mais ça dépasse le contenu de celui-ci! Et en effet je n’ai pas l’habitude d’être rejetée systématiquement parce que je suis une femme et c’est très bien comme ça. J’espère maintenant que cela s’appliquera à tous, peu importe leurs caractéristiques raciales ou orientations sexuelles.

    • @ouilavie

      Vos propos sont consternants, vous êtes sans doute une grenouille de bénitier.

    • Bémol sur mon commentaire plus haut. J’ai l’habitude de lire les articles référés au complet, ce que je n’ai pas fait cette fois-ci. Malheureusement.

      Il y a plusieurs facettes du problème qui baignent dans des zones grises, des règlements pas vraiment clairs et établis, des interprétations ( gai, bisexuel, bisexuel étant acceptable pour faire partie d’une ligue gaie ) . Les plaignants auraient été plutôt évasifs sur leur orientation sexuelle. L’un est marié, certes. Il peut être homosexuel aussi, ça s’est déjà vu. L’autre est bi. Alors …

      Pas clair tout ça.

      Y a un juge qui va recevoir cette cause le 1er août.

      Difficile de vraiment poser un jugement sur cette histoire.

    • “La tolérance à tout aveuglément ne va pas supprimer les problèmes mais en engendrer de bien plus graves… Pour le bien de tous il nous faut accepter et accueillir les homosexuels, mais continuer de voir l’homosexualité comme une déviance et un trouble (qui vient souvent de l’histoire de la personne) qui heureusement se corrige et trouve une solution; point barre.”

      Je pensais que ce n’était que nos voisins du sud qui débitaient de pareilles âneries. Je vois que le Québec comporte également son lot d’homophobes exhibant fièrement leur désir de discriminer. Malgré le chemin parcouru, je constate qu’il reste encore du travail à faire pour que ce genre de commentaires soit chose du passé. Au fait, vous serez heureux (heureuse) d’apprendre qu’aucune association médicale dans les pays occidentaux, et ce depuis tout de même un certain moment, ne considère l’homosexualité comme une “déviance” ou bien un “trouble,” selon vos charmants propos afin de décrire une catégorie d’individus ne différant en rien de vous, sinon par leur préférences sexuelles. Et au fait, sur quoi exactement fondez-vous de telles énormités? Il serait temps d’arriver en 2011 et de vous mettre à la page, non?

      Je suis née lesbienne. Êtes-vous né(e) homophobe? De toute évidence vous avez de sérieux préjugés à combattre et vous faites preuve d’un manque d’éducation flagrant face à l’homosexualité. Parce qu’honnêtement, vos commentaires sont embarrassant pour vous-même, et j’ai honte pour vous. Je pourrais prendre le temps de réfuter vos arguments plus avant, mais ça serait leur donner une valeur qu’ils ne méritent pas.

    • @gl000001 14h24 30.6.11

      «Ces milliers de regroupements ne se définissent pas comme “hétéros” justement. »

      ——————-

      c sûr, ils n’ont pas besoin… ça serait comme écrire moutarde jaune sur un pot de moutarde jaune… vous avez souligné mes talents en matière de poutine l’autre jour… vous avez un certain savoir faire vous-mêmes… ;)

    • Ce n’est pas parce qu’il y a des bigots qu’il faut qu’ils le soient aussi. Dommage.

    • tipoporapido:

      Vous n’avez manifestement pas lue mon commentaire jusqu’au bout. Vous continuez à invoquer la discrimination que les gais font envers les homosexuels en créant ces ligues exclusives. Je répète que les homosexuels ont le droit de se retrouver entre eux une fois de temps en temps pour avoir la paix du monde hétéro sans se poser de questions si ils déranges, sans avoir peur d’être discriminé, sans être obligé de jouer un jeu ou de porter un masque.

      Les femmes font ça à longueur de journée creer et participer à des associations pour femmes seulement. Est-ce que vous vous considereriez comme une femme discriminante parce que dans vos clubs pour femmes seulement vous n’acceptez pas d’hommes?

      Ce double standard est franchement dégueulasse convenez-en. De plus, les gais ne doivent rien du tout aux hétérosexuels. Si ils veulent se réunir entre eux, ils en ont parfaitement le droit. Ce n’est pas une question de discrimination mais de qualité de vie. Les hétérosexuels causent la vie assez dure aux homosexuels, brisent leurs vie, les condamnent, les poussent au suicide ou au meurtre, les empêchent de progresser, est ce que les gais peuvent se laisser aller une fois de temps en temps? Vous ne désireriez pas leur laisser ce plaisir puisque leur vie peut être tellement misérable dans votre monde?

    • Doumguy: “boom25, donc les bars gai servent à de faux gai qui veulent cruiser de fausses lesbiennes… Quand même, c’est pas simple la vie!”

      Vous ne comprenez rien? Les bars gais sont remplis de filles hétérosexuelles qui accompagnent leurs amis gais. (Vous êtes officiellement hétéro sinon vous sauriez déjà ça). Beaucoup y viennent pour avoir la paix de se faire cruiser par les gars et s’amuser avec leurs amis. Beaucoup d’hétérosexuels flairent la bonne affaire car ils savent qu’ils n’auront pas de compétition et qu’il est plus facile d’approcher une fille en se faisant passer pour gai et ensuite en profiter. J’ai vu ça des centaines de fois!

    • @boom 25

      “Est-ce que vous laisseriez des hommes s’inscrire dans des centres de conditionnement physique pour femme seulement? Pour les homosexuels c’est la même chose. Certains ne se sentent pas à l’aise avec des hétérosexuels qui risqueraient de les juger et certains aiment bien être entre eux. Les femmes s’incrivent souvent dans des centres pour femmes seulement pour être ENTRE ELLES. Les noirs également pour être ENTRE EUX. ”

      Maintenant, imaginons-nous un groupe de blancs hétéros chrétiens qui voudraient être ENTRE EUX. Pour qu’ils se sentent plus à l’aise (pour reprendre leur terminologie), on refuserait les gays, les Juifs, les Musulmans… C’est ca que vous préconisez? Désolé, mais pas moi. Il me semble qu’un pays avait emprunté cette avenue dans les années 30 et que que ca s’est bien mal teminé…

      Cela dit, l’intolérance reste de l’intolérance. Même quand ce sont des gens qui en sont habituellement victimes qui ici s’en rendent coupables.
      Exclusion pour cause d’hétérosexualité? Complètement ridicule.

    • Après avoir pris le temps de lire tous les commentaires qui précèdent, voici quelques explications pour tenter de faire comprendre qu’il ne s’agit pas d’une tare, ni d’une vicieuse habitude, ni un tourment psychologique quelconque qui fait que les membres du sexe opposé sont tenus(es) à l’écart pour ne pas vivre de promiscuité avec de tels(les) gens.

      En fait, si à cette époque de transition à un nouveau cycle céleste d’environ 2000 ans, l’Ère du Verseau qui suit l’Ère du Poisson qui vient juste de se terminer et qui fut l’Ère vécue sous l’influence du “christianisme”, Époque entamée avec un certain Jésus le Nazaréen qui a tout bouleversé dans la mentalité judaïque du temps,, il y a plus d’homosexualité qu’ordinairement, c’est que les âmes ou esprits compagnes ou compagnons n’ont pas eu d’autre “libre-choix” que de s’incarner dans des véhicules charnels(les) de même sexe. Ceci, parce qu’il faut que le ratio de 50 / 50 soit toujours observé et que, lorsque des entités désirent s’incarner à une même époque, pour tenter de transcender des épreuves de vie commune, afin d’accéder à une maturité plus Grande de leur “Libre-Arbitre”, le seul choix du sexe du véhicule charnel possible pour respecter l’ordre d’incarnation établi, c’était de s’incarner dans des corps physique ou véhicule charnel(le) de même sexe.

      Que ceux et celles qui peuvent conceptualiser cette “Vérité de La Palice” en soit rassérénés(es)…

      Maurice M.

    • “ça serait comme écrire moutarde jaune sur un pot de moutarde jaune…”

      Ou encore… *peut contenir des noix* sur un sac de cacahuètes…!!

      @ angel_eyes ~

      Vous êtes trop gentil avec l’homophobe de service!

    • @syl20_65
      Pas capable de se relire et de lire les autres. Comme d’habitude.

      @chenapan
      J’ai joué dans beaucoup de sports organisés, et jamais, aucune ligue ne s’est défini comme exclusivement “hétéro”. Trouvez-moi en une ? Et, oui, il y avait des gais dans certaines de ces ligues.
      Lisez un peu plus de commentaires de syl20_65 et vous comprendrez pourquoi je lui répondais. Au niveau du raisonnement et du bons sens, c’est près du néant.

    • “Dans toutes les ligues auxquelles j’ai participé il y avais des gays et je ne me souviens pas de cas de discrimination, il y en as j’imagine ( il y as des cons partout) mais ce n’est aussi systématique que certains semblent le croire. ”

      Si vous vous ne souvenez pas de cas de discrimination, comment pouvez-vous affirmer qu’il n’y en a pas. Le monde ne se limite pas à votre ti-nombril. On parle ici d’un événement ayant eu lieu chez les amerlocs adeptent des sectes évangéliques.

      Saviez-vous que les comité international Olympique à refuser aux gais d’utiliser le mot olympique. Pourtant, il est autorisé pour les handicapés, pour les pompiers, pour les universitaires…et il y en a même des olympiques pour animaux. Vous me voyez venir??? Et vous me dite qu’il n’y a pas de discrimination. Les animaux peuvent avoir leurs olympiques mais surtout pas les gais.

      Pourquoi vous pensez qu’on ne voit pas et qu’on n’entends pas parler de gais dans le sport professionnel? Ce n’est pas parce qu’il n’y en a pas, c’est parce qu’on les oblige à se taire directement ou indirectement. Avez-vous vu beaucoup de jouer de hockey célibataire dans la LNH? Aussitôt le contrat signé on pousse les jouers à se marier…question d’image. Ça, ce n’est pas du mémérage de corde à linge, ce sont des athlètes qui l’ont affirmé après avoir pris leur retraite parceq ue s’il l’avait divulgé avant, au diable les entraineurs, les équipes et les commanditaires.
      Pas systématique la discrimiation…pas si sur de ça.

    • jaypee2:
      Alors vous ne condamnez pas les femmes qui créées et qui s’inscrivent à des centres pour femmes seulement? Vous ne les traitez pas de discriminantes. Pourquoi les gais ne bénéficieraient pas de la même indulgence? La réponse est : Parce qu’ils sont gais!

      Vous ne savez pas ce que c’est vivre dans la peau d’un homosexuel je vous jure que vous changeriez d’avis. Des moments pour s’évader nous en avons besoin, sinon cela peut devenir extrêmement lourd. Les femmes font ça à longueur de journée et elles ne sont pas obligé de jouer un jeu, de se cacher, de faire semblant ou d’ignorer les insultes à longueur de journées.

      De toute façon, nous avons le dos large nous les gais et il y aura toujours des hétérosexuels comme vous qui nous jugerons peu importe ce qu’on fait sans savoir. J’ai déjà fait le test avec un de mes amis hétéro je lui ai lancé le défi pour 100$ de faire croire à son entourage de travail qu’il était homosexuel… Après 4 jours, il a été obligé d’arrêter car il trouvait ça trop dur de subir les allusions et les mauvaises blagues sans dire la vérité. Sa vision a totalement changé depuis ce temps et il comprend totalement ce que nous vivons.

      Au lieux de penser juste à vous comme d’habitude, mettez vous à la place de tous ces hommes et ces femmes qui ont besoin de respirer un peu des jugements une fois de temps en temps et d’être comme ils veulent.

      Les noirs ont leurs clubs et leurs ligues à eux. Les femmes aussi. Et la société ne les traient pas de discriminatoires. Ayez donc la même indulgence pour les homosexuels si vous pouvez tassez vos préjugés juste quelques minutes.

    • ‘Three Straight and you’re out!’

      Hilarant comme titre d’article, vous avouerez.

      Donc les organisateurs du tournoi ont décidé de sanctionné l’équipe car elle incluait 3′hétéro’; Un bisexuel, un confus et un homme marié à une femme qui ne serait pas la première à découvrir avec surprise que son mari est gay. J’ai déjà vu plus ’straight’ que ça…

      Mais bon, si l’équipe avait décidé d’expulser ces joueurs, pas de problèmes. Tu acceptera ben qui tu veux dans ton équipe privé.

      Mais là c’est différent; ce n’est pas l’équipe qui a décidé d’expulsé ces joueurs, c’est l’organisation qui gère le tournoi qui a décidé de sanctionné l’équipe parce qu’elle n’était pas assez ‘gay’.

      Les organisateurs auraient interroger dans la confusion la plus total cinq membre de l’équipe (probablement suite à une dénonciation anonyme) et aurait jyger que 3 de ces joueurs n’étaient pas gay.

      Les Monty Python avaient raison; ‘Noboody expects the Spanish Inquisition!’

    • @boum25
      à ce que je lis, personne n’a droit à une autre opinion que la votre. Je n’ai rien de rien contre les homosexuels. Je n’ai rien non plus contre le fait qu’ils aient des lieux réservés. Je pense quand même que c’est une mauvaise idée. Je peux-tu?? Et dans MON monde comme vous dites, tous sont égaux. Juger quelqu’un à partir de quelques lignes écrites sur un blogue démontre vraiment une belle ouverture d’esprit! Heille, chose, comme dirait un bon ami gay!!! D’autre part, ne vous en déplaise, j’ai entendu de ses horreurs dans la bouche des gay concernant les femmes tout comme les hétéros peuvent en dire au sujet des homos. Aucune communauté ne détient la vérité ou la palme de la plus tolérante. J’ai même reçu des commentaires racistes de personne venant d’autres communautés culturelles. L’autre, l’inconnu dérange toujours ou fait peur! Je persiste à penser que la solution pour mieux se connaître est le vivre ensemble, même si ça demande des efforts. Se réunir autour d’une passion commune me semble plus propice à l’ouverture. Et vous ne me verrez jamais dans une association “féminine”, ni dans un gym exclusivement féminin. Enfin, je ne sais pas dans quel milieu vous évoluez mais les homos(hommes et femmes) que je connais (qu’ils soient des amis ou de ma famille proche) n’ont pas ce genre de problème quotidiennement. Je ne nie pas que certain milieu soit fermé à double tour mais je pense que votre expérience personnelle teinte votre jugement.
      @syl20_65
      Le sport professionnel est un milieu très fermé, je ne doute pas une seconde qu’il soit homophobe et même raciste. Il ne représente toutefois pas la société dans son ensemble. Les gens qui en font partie sont eux-même une minorité. On a qu’à se rappeler, qu’il n’y a pas si longtemps, on n’y voyait aucun représentant des communautés culturelles. C’était en quelle année déjà Jackie Robinson ? 1945!

    • boom25 1 juillet 2011 @ 09h11

      Maintenant et grâce à vous je comprends mieux. Les bars gay acceptent avec plaisir les femmes hétéros fréquentant leur amis gais mais abhorrent les hommes hétéros qui n’ont pas d’amies gaies…

      N’étant pas très très club, ni trop trop bar, j’avoue me perdre un peu dans vos descriptions…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité