Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 31 mai 2011 | Mise en ligne à 22h58 | Commenter Commentaires (35)

    RIP la Maison tendance

    Non seulement on ne construit pas assez de bâtiments résidentiels, institutionnels et commerciaux architecturalement intéressants et créatifs à Montréal. On démolit ceux qu’on a. Comme cette “Maison tendance”, demeure historique de Beaconsfield, seul exemplaire québécois d’une expérience architecturale canadienne sur le thème  qui a eu lieu dans les années 50. Et encore bravo aux propriétaires qui l’ont détruite. Et aux élus qui ont permis ça.

    Capture d’écran 2011-05-31 à 22.35.58

    Le projet quand il a été présenté

    Capture d’écran 2011-05-31 à 22.40.00

    Le projet quand il a été construit.

    Capture d’écran 2011-05-31 à 22.40.22

    La maison encore tout récemment.
    Capture d’écran 2011-05-31 à 22.40.42

    La maison maintenant.

    Capture d’écran 2011-05-31 à 22.41.06

    La maison qui va la remplacer.

    Merci à Michael Goodfellow pour les images.


    • Ben il fallait l’acheter (à prix fort) et la faire rénover (à prix fort) si vous n’êtes pas contente.

    • Vous n’aviez qu’à l’acheter, Mme Lortie.

    • Je suis bien ignare en matière d’architecture, aussi je vous demande de me renseigner.

      Pour moi cette maison a tout du plus pur banal. Elle ne représente pas vraiment l’image que j’ai des années 50 avec son toit en pente. A de grandes fenêtres à l’avant mais presque aucune sur le côté, ce qui est pour le moins… sombre. L’unique porte qu’on y voit n’a rien pour satisfaire aux nordiques que nous sommes, n’ayant aucune protection contre le vent ni même un petit toit pour protéger la personne qui fouille désespérément ses poches ou son sac, espérant trouver de clés alors qu’il tombe des clous ou de la m… blanche.

      Ces lignes verticales qui encadrent les fenêtres… Je trouvais ça laid il y a 50 ans et je continue à n’y voir aucun attrait. Enfin la forme générale et le style de la bâtisse peuvent être retrouvés facilement dans n’importe quel parc municipal. Suffit de chercher les chiottes.

      C’est ce que je vois dans ma petite partialité. Je ne veux offenser personne, je dis simplement comment je manque de perspective. Puis-je avoir des explications, soit historiques, soit esthétiques ou de quelqu’autre ordre ?

      Merci.

    • Madame Lortie,

      Quand vous nous étiez arrivée avec ce sujet en mars dernier, vous étiez la seule, sauf erreur, à trouver ça beau.

      Et je crois bien que maintenant, vous devez être la seule à vous désoler de sa démolition…

    • Si je ne m’abuse cette maison n’etait pas inscrite a un registre patrimonial quelconque (provincial, national ou international), donc les proprios pouvaient en disposer comme ils l’entendaient. J’espere que la liberte de disposer de ses biens comme on l’entend (si ce bien n’est pas un patrimoine collectif) est un droit pour tout citoyen.

      Y a tout de meme des limites au droit d’ingerance des divers paliers gouvernementaux. Je trouve parfois votre vision des choses assez extreme. En appeler a l’intervention municipale pour empecher un proprio de rebatir comme il l’entend, c’est a la limite du deni de droit !

      Si un quelconque organisme de sauvegarde architectural voulait acquerir ce bien, une offre d’achat en bonne et due forme aurait due etre transmise aux proprios.

    • Enfin des gens qui sont capables de se tenir debout! Ça fait du bien de voir ça.

      On rêve d’avoir des élus comme ça à Montréal.

    • Mme Lortie, unique ? sans être identiques il y en a plusieurs de ces petits bungalows INSPIRÉES de ce style des années 50 dans le quartier ¨Ville des Fleurs ¨ à Montréal-Nord secteur du boulevard Henri-Bourassa et intersection Ste-Colette et ses alentours direction nord . Diable sans vouloir être méchant, promenez vous un peu hors des sentiers battus Mme Lortie .

    • “Et encore bravo aux propriétaires qui l’ont détruite”

      Par quel raisonnement peut-on arriver à se convaincre qu’on a ainsi le droit d’adresser des reproches à des gens qui disposent à leur gré de leur propre bien?

    • Un autre clou dans le cercueil de l’idéalisme architectural au profit d’un conformisme vide et individualiste. À lire certains de vos lecteurs dont l’argumentaire repose uniquement sur la solution d’achat, il semble bien qu’il faille se résigner. À bientôt donc l’homogénéisation du paysage résidentiel qui sacrifie volontiers les principes fonctionnels et esthétiques pour offrir toujours plus de garages et de salles de bain aux propriétaires/consommateurs.

    • Va-t-on la voir dans Madmen ce soir?

    • @zaphod @lgiguere svp, ces commentaires ne sont pas pertinents. Le but est de sensibiliser les gens à autres choses que les condo et maisons de cartons qui se construisent présentement. Si l’opinion de madame Lortie ne vous plaît pas, évitez de commenter et soyez constructifs.

    • Oui les Québecois en général sont ignares en ce qui a trait au design et l’architecture…Juste à regarder les monster houses de la banlieue et de l’île des Soeurs. On parle ici de propriétés de 1 million et plus qui sont d’une banalité navrante. Mme Lortie soulève ici un point très important concernant la conservation du patrimoine bâti sujet qui semble bien trop pointu pour un peuple de ploucs qui couvre encore les maisons ancestrales de déclin de vinyle…..sans parler des bunkers de la Caisse Desjardins en face d’églises du 19ième siècle…un macdo avec ça?

    • Madame Lortie,
      J’avoue ne pas comprendre votre fixation sur cette maison. Promenez-vous dans les endroits de villégiature un peu partout au Québec et vous verrez des milliers de chalets de ce style très banal.

    • @Patricks: au contraire, le commentaire vise directement le texte de l’article. Le texte d’entrée est une accusation directement adressée aux propriétaires. J’ai lu le point de vue de propriétaires sur l’état de la maison et le coûts des rénocations. Selon mon jugement, ils n’ont pas à se sentir coupables, ils n’ont pas à se faire accuser. Alors mon commentaire reflète mon opinion et il est, en ce sens, pertinent.

      En passant, ça ne veut pas dire que j’apprécie les condos en carton. Si le texte de l’aticle faisait état d’une certaine “admiration” pour cet élément patrimonial, sans pour autant traiter les propriétaires de morrons, je ne m’opposerais pas. C’est vrai que c’était “cute” ce petit look de chalet urbain. Mais faut pas crier au génie non plus.

    • @patricks

      zaphod et lgiguere sont au contraire très pertinents. Il y a une limite à vouloir tout décrier, à se plaindre que tout n’est pas beau et manque d’imagination, à exiger que tout se fasse autrement… mais toujours avec l’argent des autres.

      Je n’ai pas eu connaissance qu’aucun de ceux qui se sont élevés contre le projet des propriétaires actuels ne s’est offert pour acheter cette maison et la rénover avec leur propre argent. Non, il fallait que ce soit avec l’argent de quelqu’un d’autre. En l’occurrence ici avec celui des propriétaires actuels. Pourtant ils avaient acheté la maison en toute bonne foi dans le but de la rénover. Et c’est seulement après coup que des objections se sont élevées. Je regrette, mais il était trop tard. Il fallait y penser avant ou alors faire une offre aux propriétaires actuels en espérant qu’ils acceptent. Sur ce point je suis en accord avec le_bledard et rllemieux.

      En ce qui concerne le thème de la divergence d’opinion, si j’ai bien compris l’idée de la section commentaire d’un blog c’est pour échanger des idées. Il est donc normal de trouver des opinions contraires à celles du blogueur ou des autres participants. Je ne crois pas que la seule attitude pertinente soit celle du béni-oui-oui.

    • J’aimerais bien m’indigner comme vous, mais il semble que le seul attrait de cette maison soit son potentiel de pétage de broue.

    • Je pense qu’il manque des infos pour comprendre pourquoi cette demeure aurait (peut-être) dû être sauvée. J’aime bien l’architecture, je suis capable de voir des traits particuliers sur cette maison, mais encore? Je n’ai pas visité les liens dans le billet, mais celui-ci aurait dû plus complet.

    • Il parait qu’il y a encore beaucoup de ces maisons dans l’Ouest. Ce n’est pas une grande perte donc.

    • Si c’était si intéressant à garder architecturalement parlant, quelqu’un l’aurait acheté.

      @sinner_man
      Écoutez si vous êtes prêt à payer pour plus d’hétérogénéité, nous tendons tous humblement la main vers vos poches sans fond …

    • Parlant de conserver notre patrimoine. Le quartier Ste-Thérèse de Arvida pourrait devenir patrimoine de l’Unesco.

      J’ai trouvé un article intéressant qui en parle. Une ville construite en 135 jours, un genre de Sillicon Valley de l’époque.

      Et c’est vrai que c’est un très beau quartier.

      http://aol.theglobeandmail.com/servlet/ArticleNews/aolstory/TGAM/20101113/NWARVIDA1113ATL

    • L’architecture de cette maison était sans intérêt. Peu importe qu’elle ait été la seule de ce modèle, il faut comprendre que dans le livre de l’Histoire, nous ne retenons pas tout et il y a une sélection qui doit se faire. Cette “maison tendance” n’aura rien prouvé et n’a eu aucune influence ni conséquence. Sa destruction sera vite oubliée.

    • Je ne suis pas déçue de l’issue de l’histoire, ils ont bien droit de disposer de leur bien comme bon leur semble. Un moment donné, faut pas frôler le syndrôme de Diogène non plus, cette idée de toujours vouloir tout protéger et conserver même si personne ou presque n’aurait pu passer devant la maison en disant: Ah, ça, c’était la maison tendance des années 50!

      Dans la vie, des constructions se font et se défont. C’est la vie. D’où je viens, il y avait une vieille école de rang qui était complètement n’importe quoi, ça ramassait les coquerelles et les champignons, c’était laid, incroyable. Certains organismes ne voulaient pas la détruire, noooon le patrimoine, blablabla. Certains (on croit) ont mis le feu dedans à plus d’une reprise, mais les pompiers réussissaient encore à garder la cabane debout (façon de parler).

      Aujourd’hui, elle est enfin détruite, une rue a été construite dessus, une rue qui s’appelle: rue de l’École-de-rang. Comme ça on ne l’oubliera pas! C’était pas si compliqué! :)

    • Je suis surement un sale inculte d’informaticien, mais il me semble que la dite maison tendance est particulièrement atroce dans ses volumes, ses couleurs et sa conception, même l’image originale du projet est complètement a coté re: les lignes de fuite et la perspective.

      On dirait surtout un espèce de bungalow ou encore de maison mobile glorifiée.

    • Comme cette maison des années 50 était laide et sans attrait.

      Celle qui la remplace est bien mieux.

    • Au Québec, démolir une église inoccupé et sans aucun intérêt architectural et vous aurez tout un groupe de pression sur le dos. “Vous détruisez la mémoire collective!” Démolisez le DERNIER exemple de l’architecture d’une époque et les gens ne comprennent pas la différence entre le “beau” et l’histoire! À n’y rien comprendre!!! Le beau et laid n’as aucune importance… l’histoire compte!

    • On ne peut pas commencer à dire aux gens quoi faire de leurs biens, quand même.

      Pour ce qui est du nouveau plan de maison qui deviendra réalité sur leur terrain, c’est déjà un plan de maison nettement plus intéressant que les plans “moderne” qui ressemblent à des rectangles IKÉA qu’un enfant sans diplôme en architecture peut tracer.

    • Bien que je partage votre sensibilité pour l’achitecture, Mme Lortie, dans ce cas ci, j’ai de la difficulté à voire cette maison tendance comme nul autre qu’un paneau publicitaire qui a été enlevé.

    • Avant les maisons logeaient des gens on le voit car la porte au centre permettait aux gens d’y entrer …

      Pour la remplacer on a une maison avec au centre et aen avant deux porte de garage moderne qui démontre que les habitants ne sont pas pauvres et ont au moins deux chars neuf de l’année …

      Moi qui habite une maison centenaire que j’ai rénové je comprend pas pourquoi on construit des maisons mal concues avec de mauvais matériaux peu durables et qu’on doive les démolier bien avant la vie utile des proprios ….

    • C’est assez paradoxal que l’on démolisse une maison moderne des années 50 pour en construire une fausse vieille avec tout plein de petits pignons et de fenêtres à carreaux.

      Je ne comprendrai jamais les goûts en matière d’architecture de la majorité de la population. Si on aime les maisons neuves qui ont l’air de vieilles maisons pourquoi ne pas, tant qu’à y être, acheter des ordinateurs qui ont l’air de dactylo, des iPod en forme de gramophone et des voitures déguisées en Ford modèle T?

    • Beurk !

      Ils ont démoli une maison formidable et atypique, pour finalement édifier un immeuble laideron, digne d’un député du NPD.

      Re beurk !

    • Si Mies van der Rohe était toujours en vie, il commenterait la situation en énonçant un de ses adages les plus célèbres: “Less is more”.

      Quant à l’état de la production de l’architecture banlieusarde québecoise, je recommanderais sérieusement aux membres des différents CCU et techniciens à l’emploi de Dessins Drummond d’aller se promener dans les développements immobiliers dans les environs de Wells, Maine ou de Kingston, Ontario et de prendre des notes sur l’art d’intégrer le bâti dans l’environnement et sur les façons de construire du solide. Cela nous éviterait d’avoir à contempler des MacManoirs à l’apparence vulgaire qui seront à jetées à terre dans 40 ans, juste le temps que les propriétaires aient pu profiter d’un congé hypothécaire.

    • @legorf
      Désolé, il semble que d’autres se soient empressés à vider mes poches pour financer un amphithéâtre uniquement profitable à un multi-milionnaire.

    • J’ai l’impression que la plupart des gens qui critiquent cette maison ne l’ont jamais vu dans tous ses angles. La photo qu’on s’obstine à montrer ne la montre que d’un côté. Non, ce n’était pas la plus belle maison du coin, mais c’était très convenable. Plusieurs maisons du genre ont subi le même sort dans ce coin de l’île. Celle-là avait le malheur d’être située au coin de Woodland et Lakeshore, un emplacement très convoité tout près du lac St-Louis. On la remplacera par une autre de ces “McMansions” sans identité.

    • mononke

      1 juin 2011
      17h02
      Avant les maisons logeaient des gens on le voit car la porte au centre permettait aux gens d’y entrer … Pour la remplacer on a une maison avec au centre et aen avant deux porte de garage moderne qui démontre que les habitants ne sont pas pauvres et ont au moins deux chars neuf de l’année …
      _____________

      Ha, bon point que ces McMansion avec les immenses garages à l’avant de la maison. Mais c’est ça qui est beau, c’est vous qui ne comprenez bien. Une maison mid-century modern aux lignes épurées ? Ou votre maison centenaire ? Quelle horreur voyons! Seuls des bourgeois élitistes ou des amateurs toqués de Mad Men peuvent apprécier.

      Je suis ironique. Je ne comprends pas pourquoi on trouve la nouvelle maison plus jolie que l’ancienne. À chacun ses goûts…

    • Vivre et laisser vivre.
      Si ça ne vous plait pas, regardez ailleurs.
      Faites ce que vous voulez de votre logis et laissez les autres faire ce qu’ils veulent de leur maison. C’est leurs $$$ après tout.
      Bravo aux proprios qui savent se tenir debout!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité