Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 30 avril 2011 | Mise en ligne à 22h47 | Commenter Commentaires (63)

    La fin du style siliconé ?

    Capture d’écran 2011-04-30 à 22.39.51

    La nouvelle duchesse dans sa 2e robe de mariage. Photo AP

    On a beaucoup écrit sur le mariage de Catherine Middleton et du prince William, mais un des articles les plus originaux sur lequel je suis tombée est celui de Simon Doonan dans Slate. (Doonan est une sorte de haut commentateur de la mode internationale, chasseur de tendances et observateur du zeitgeist, columnist pour le New York Observer, pilote du style pour la chaîne Barneys, etc.)

    En plus de faire des commentaires intéressants sur le style général de tout cet extravagant brouhaha — il a aimé, comme moi, les chapeaux les plus fous, en commençant par ceux des princesses Eugénie et Béatrice — il en profite pour demander haut et fort si le style de Kate Middleton ne va pas révolutionner “l’esprit du temps” actuel en matière de mode et de style mais surtout de silhouette.

    En gros, il se demande si le style non-siliconé de Middleton, très Audrey Hephburn, très Chanel, ne pourrait pas s’imposer et remplacer la mode actuelle, qui prône rien de moins, pour les femmes, qu’un idéal corporel évoquant les vedettes de porno: à la fois très minces mais aussi soufflées de partout et mettant tout cela bien en évidence, sans subtilité, comme on le voit à chaque année, par exemple, sur le tapis rouge des Oscars ou des Grammys.

    Évidemment, certains diront avec raison que la nouvelle Duchesse de Cambridge est filiforme — la photo que j’ai mis en haut est particulièrement frappante, non ? – et que cela n’encouragera personne à embrasser la diversité corporelle côté poids. Le modèle Middleton n’est donc certainement pas parfait. Mais au moins, elle n’est pas extrêmement mince ET dotée d’implants gigantesques rendant l’équilibre général extra-terrestre, comme bien d’autres vedettes dont les proportions bafouent toutes les lois de la biologie.

    À suivre.

    Tags: , ,


    • Les modèles féminins arrêteront d’être siliconés le jour où les femmes ne se reconnaîtront plus dans ces modèles.

      À un moment donné, le marché fourni aux consommateurs ce qu’ils veulent. Et comme par hasard, ça tombe que les femmes ne veulent pas voir, en général, des modèles bien en chair puisque ce n’est pas ça qui fait vendre des magazines ni des produits de beauté.

      Je trouve ça déplorable de déresponsabiliser ainsi les gens. C’est la faute de la société qu’ils diront. La faute à qui, vraiment? On s’intéresse aux chapeaux de l’une et de l’autre. Pour moi c’est la même chose que de s’intéresser à la poitrine de l’une ou de l’autre. Tout cela fait parti de la catégorie “ornements à porter”.

    • C’est vrai qu’elle a l’air un peu anorexique, la princesse.
      Et que son giron a un petit look Playtex 1960.

    • Ca serait une très bonne chose.

      Ma copine a des seins en solution saline, le feeling est bcp mieux que les femmes qui ont du silicone!

    • @louisphilippep

      Quand on dit qu’au Québec 2/3 des gens peuvent lire en alignant les mots mais ne sasissent pas le sens d’un texte, vous en êtes un parfait exemple.

      Bravo pour votre contribution à la réflexion !

    • En lisant louisphilippep – et après avoir entendu une jeune femme à une émission expliquer pourquoi elle avait subi une augmentation mammaire – je me demande souvent si les femmes qui choisissent de ce faire le font vraiment pour leur estime d’elles-mêmes ou si elles ont eu des “chums” qui leur faisait savoir qu’ils aimeraient des gros seins en regardant passer toutes les pitounes gonflées à bloc. Ça me désole toujours de penser que des personnes ont recours à de la chirurgie pour tenter de se trouver une estime d’elles-mêmes. Une amie s’est fait enlever une tache de naissance, pensant que ça l’aiderait. Ensuite, elle s’est fait modifier le nez – qui était un aspect d’elle qui la rendait absolument unique et qui n’était même pas laid – car ce serait la solution miracle. Ben y’en a pas eu de miracle! Une bonne thérapie avec un(e) bon(ne) psy aurait probablement eu de meilleurs résultats!
      Et ce n’est pas de la p’tite bière, se faire “rammancher” les seins, c’est une chirurgie importante!

    • vive la solution saline… et elle est EXTREMEMENT mince, ce qui n’est pas nécessairement bon!!

    • Bof.

    • Ce que la Duchesse de Cambridge remet de l’avant c’est pas seulement un look. C’est une attitude interactive. La réserve, la retenue, la visibilité solide, moderne, mais aussi respectueuse et non-exhibitionniste. C’est pas seulement un style vestimentaire, c’est aussi un style communicatif, sans démagogie sexiste, sans racolage, sans lourdeur explicite… Et, là aussi, on est de plain-pied dans l’anti-pornographique…
      Paul Laurendeau

    • Le classique ne se démode jamais et a toujours bon goût. quand je pense à ces filles aux hanches aussi petites que celles d’un enfant, avoir des seins très gros et qui se tiennent tout seuls, c’est franchement ridicule.

      De toute façon, il y a plusieurs femmes qui essaient de suivre la mode et qui, se faisant, ont l’air ridicules. Je pense à ces fausses blondes platines qui trahissent leur chevelure teinte, en arborant de gros soucis foncés. Il y a les têtes de couleur auburn, qui nous font penser à la couleur du métal rouillé.

      Il y a les autres, surtout les femmes d’âge mûr avec 50 livres en trop qui ont des coupes de cheveux courtes avec du volume là où il ne faut pas et avec des dégradés là où il ne faut pas. Avec de telles coupes de cheveux, elle paraissent plus grosses et plus vieilles. Elles pensent, à tort, qu’une femme plus âgée doit porter les cheveux courts.

      Bien sûr, pour certaines femmes, les cheveux courts, quand c’est de bon goût, ça leur fait bien. La règle dans tout ça, c’est justement de ne pas aller dans le ridicule, de ne pas toujours se faire influencer par la mode et de se servir de son jugement et du gros bon sens.

    • Formes généreuses ou non, ce qui me ravit dans les tenus de la nouvelle Duchesse (et celles de sa magnifique soeur Pippa), c’est leur élégance. La vulgarité a atteint un sommet ces dernières années. Les seins gigantesques au-dessus d’une taille minuscule, les lèvres gonflées à l’extrême, etc. Kate Middleton est sexy sans être vulgaire et j’espère qu’elle sera un modèle pour les jeunes femmes. L’élégance est intemporelle et sied toutes, mais vraiment toutes les femmes, peu importe leur âge ou leur gabarit!

    • Mme Lortie, pour les chapeaux, il y en avait des superbes mais celui en forme de pretzel géant d’une des deux princesses Eugénie ou Béatrice est franchement horrible.

    • Elle a le style de son âge et le corps qui va avec, depuis quand il faut être obèse à 20 ans pour ne pas se faire traité d’anorexique? Est-ce que les décoltés vertigineux sont devenu la norme? Je la trouve superbe sur la photo. Quant à moi, le silicone ne m’attire pas du tout, ni les solutions salines, dans les petits pots, les meilleurs onguent!

    • Audrey Hepburn était grande et très mince, pas beaucoup de seins quant à Kate, elle est aussi grande et me paraît une femme normale pas maigre ni grosse. Ordinaire quoi. Ils font un très beau couple…

    • Comme ça doit être pénible de se faire commenter les seins et de se faire dire qu’on est trop mince, surtout le jour de son mariage. Tout ce que j’en tire c’est que la duchesse est un modèle parce qu’elle a de petits seins, si seulement elle était boulotte, elle serait parfaite pour rassurer le commun des femmes! Ridicule !

      Les femmes complexées arrêteront de l’être quand elles seront assez adultes pour exister sans se comparer à des « modèles » comme les duchesses, les actrices etc … A ce que je sache, les hommes ne se réjouissent pas du début de calvitie de William comme d’un mouvement de mode !

    • Punaise ! Les chapeaux ! Un délire !

    • Kate Middleton est vraiment superbe. Elle a un visage….royal! Une vraie beauté. Et moi j’aime les petits seins. Une grosse poitrine ne compensera jamais pour un visage laid.

    • @ blablablabla: en effet, “adulte” est vraiment le mot.

      Beaucoup de femmes qui se plaignent sans arrêt des modèles que la société présente ne sont apparemment pas très existentialistes: elles disent qu’on leur impose des modèles alors que se faire opérer ou se faire mourir de faim pour leur ressembler est un choix.

      Un adulte, c’est quelqu’un qui fait ses choix et les assume.

      J’imagine que les siècles et les siècles d’infantilisation de la femme et le fait qu’elle ait été si longtemps traitée comme une possession plutôt qu’une personne rend le passage au statut d’adulte difficile pour certaines. Le féminisme, c’est encore assez récent après tout…

      En passant, je suis une femme, une assez jeune femme. Et je trouve très dommage le manque de caractère de plusieurs.

      Et, en passant, être capricieuse et vindicative, ce n’est pas ça avoir du caractère.

    • Les femme siliconées se retrouvent surtout en Amérique du Nord et chez certaines d’Amérique latine. Ça n’a j a m a i s pogné en Europe.

      La beauté, en Europe, prend des chemins qu’on fréquente peu en Amérique. Ils aiment le naturel, les traits singuliers, la lueurs d’intelligence dans le regard, l’esprit cultivé, la séduction.

      En Amérique du Nord, la “burka de chair” (dixit Nelly Arcan) fait toujours fureur.

    • Bon dimanche,

      Pour moi le pur bonheur de ce mariage a été d,entendre le mot ÉLÉGANCE en parlant de la mariée, puis ensuite de la cérémonie. AH que j’ai été heureuse si vous saviez !

      Pas une seule fois le mot sexy. YES YES YES YES. Ce mot je me sors par les yeux aussitôt qu’il atteint mon oreille.

      La silhouette que sera à la mode ?
      Elle habille du 4 ans, à son âge j’habillais du 8 ans et on m’avait dit de me faire maigrir à l’époque, ce qui m’avait beaucoup fait rire ! Sérieusement je ne crois pas que cela reviendra à la mode l’économie pour un paquet de gens dépends tellement du fait que les femmes se haissent à cause de leur image corporelle… Il y a des milliards de dollards à récolter là-dedans.

      IMAGINEZ UNE MINUTE TOUT LE FRIC QUE LES CHIRURGIENS SE FONT AVEC LES FEMMES QUI SE DÉTESTENT ?? CHANGER POUR DES SEINS NATURELS ? JAMAIS.

      entre 6000.$ et 8000.$ pour se faire installer des prothèses (silicone ou sel on s’en fout c’est une prothèse) ensuite des milliers de dollards investis dans l’achat de lingerie de luxe, il faut un écrin pour mettre les prothèses en valeur non ? Sans compter qu’à partir du jour ou madame a le devant aussi volumineux que le derrière il faut changer pratiquement toute la garde-robe !

      Ah non madame Lortie, ça ne changera pas la mode actuelle parce que la mode actuelle table sur le fait que les femmes sont toujours insatisfaites de leur corps et l’argent est là, pourquoi pensez-vous que l’industrie des danseuses à 10.$ et de la porno n’a jamais été aussi florisante? Je vous le donne en mille les gros tétons, les grosses BOULES !! (pour parler comme eux !!)

    • @blablablabla
      “A ce que je sache, les hommes ne se réjouissent pas du début de calvitie de William comme d’un mouvement de mode !”

      Excellent commentaire!

    • Vous avez certainement raison de dire que Kate n’as pas l’air d’une «Katin»… mais en en faisont un modèle on rejette un peu la «diversité» et en citant une de vos phrase

      «ne pourrait pas s’imposer et remplacer la mode actuelle»

      n’est ce pas exactement le contraire de vos propos de ne pas imposer un style plutôt qu’un autre … Y a un paquet de filles un peu plus ronde qui sont très jolies même si elle ne se compare pas a l’image des standards qui nous innondent….

      Quand toutes les filles se ressemblent on en remarque aucune….vive la diversité….

    • Si la photo n’a pas été truquée, je dirais que la duchesse semble avoir un trouble alimentaire(Diana en avait un elle aussi). Les chapeaux ET les vêtements de Béatrice et Eugénie sont affreux, à la fois vieillissants et dignes d’un carnaval ou un bal costumé…L’élégance rime souvent avec la simplicité, ce que Coco Chanel avait compris très tôt dans sa jeune carrière et c’est ce qui a fait sa renommée internationale. Pour ce qui est de la chirurgie, il n’y a qu’à constater les conséquences horrifiantes chez les stars d’Hollywood, quel gâchis ! Et les faux seins: certaines parlent de ceux-ci comme si ça ne leur appartenait pas(ce qui n’est pas faux puisqu’on parle de prothèses) alors pour ce qui est de l’estime de soi…les statistiques indiquent qu’il y a plus de suicides chez ces femmes-là, ce qui est éloquent à mon avis…

    • Avez-vous déjà vu une fille aux gros seins, siliconnés ou non, dans un défilé de mode? Même chose pour les vedettes d’Hollywood actuelles (Kiera Knightley, Natalie Portman, etc…) Rien de neuf sous le soleil de dire que les filles filiformes sont à la mode! À moins que vous preniez vos modèles dans la porno…

    • @cscapital

      quand on dit que le 2/3 des gens ne peuvent pas saisir l’ironie ou le sarcasme malgré qu’il soit flagrant…

      Bravo pour votre sens de l’humour!

    • La morale de cette histoire, pour moi, serait que les gens s’acceptent donc comme ils sont, non sans faire preuve d’un peu de discipline et de lucidité dans leurs choix alimentaires et vestimentaires.

      Mais les chirurgies esthétiques telles que les augmentations mammaires, à moins d’une “sérieux” problème à régler, tel qu’une déformation ou autre, ne devraient pas être monnaie courante comme elles le sont de nos jours.

      Ça n’a aucun bon sens. De toute façon, à force de toutes vouloir être “bâties” sur le même modèle, les femmes vont finir par toutes se ressembler.

      C’est comme les “bourrures” et les brassières “truquées” qui amplifient, souvent spectaculairement les poitrines mais qui laissent de toute façon une impression de fausse représentation une fois tombées…

      Qu’on s’acceptent donc tous et toutes un peu plus comme nous sommes.

      Et l’ère du superficiel serait peut-être enfin révolue…

    • @ louisphillippep:
      Bien d’accord avec toi! j’en parle à ma blonde tout de suite! ET MERCI ;))

    • Mais c’est encore la poursuite du style squelette/anorexie… Je trouve déplorable que l’on continue de faire l’apologie de cette mode meurtrière…

    • @blablablabla

      Oui, vous avez raison, les femmes ne devraient pas se tourner vers des modèles. Mais la réalité, c’est que les adolescentes et même certaines petites filles le font, et pas à peu près. Depuis 10 ans, beaucoup des modèles pour les jeunes filles sont des femmes au look semi-porno ou des poupounes qui se comportent commes des idiotes ou des femmes fatales hyper-sexy. Selon moi, Kate Middleton, qu’on verra BEAUCOUP dans les médias, que ça nous plaise ou non, est un ‘modèle’ plus sain, tout au moins sur le plan de l’apparence.

      Si j’avais une jeune ado, je ne l’encouragerais pas à se tourner vers un modèle de beauté. Mais entre une star hyper-siliconée à moitié dénudée et Kate Middleton, je préférerais la seconde.

    • Avez-vous vu la *belle* robe de chambre de Camilla?!? On peut se payer tous les styliste du monde, et on a l’air de ça?

    • Personne n’a remarqué le sourire extraordinaire de Catherine ?!? Lorsqu’elle sourit, on ne voit plus rien d’autre.

    • Ah, si ce pouvait être mettre fin à la mode des gros seins artificiellement gonflés et rebondis, je deviendrais monarchiste.

    • La fin? À cause d’une charmante princesse?

      Très tiré par les cheveux comme analyse. Quand un événement est hypermédiatisé, il y a toujours des journalistes qui veulent voir de grandes tendances et beaucoup de signification. Ç’a en eu beaucoup, de la signification, surtout le signe de dollars.

    • J’espère que c’est la fin du silicone… J’étais en fin de semaine à un hôtel d’une ville de province où j’étais déjà allé trois fois dans les cinq dernières années. La barmaid, qui était une très belle jeune femme, est devenue une caricature d’elle-même, avec ses seins surgonflés, ses lèvres refaites et son bronzage excessif. C’est triste à voir…

      Et oui, je suis un homme qui aime les femmes.

    • Une bien belle fille, malgré une taille mince, affiche un look très “normal”, tant mieux si elle peut inspirer les jeunes filles.
      J’approche la quarantaine et je m’ennuie de l’époque ou Cindy Crawford était le modèle à copier.

    • Le plus gros scoop sur Kate c’est encore Ian Halperin qui l’a eu.
      Tu sais combien d’amants elle a eu avant le mariage?
      Neuf.
      Ca c’est du scoop!

    • Ma femme a eu une augmentation mammaire il y a quelques années, avant que je la rencontre. Elle les adore et a eu l’opération pour son plaisir, plaisir que je partage, soit dit en passant. Pouvez vous svp arrêter de voir ca comme une victimisation de la femme par la société. Elle l’a fait parce qu’elle aime les gros seins, c’est tout.

    • @legorf:
      “À un moment donné, le marché fourni aux consommateurs ce qu’ils veulent.”

      Rien n’est plus faux: les consommateurs ne savent PAS ce qu’ils veulent. Ils cherchent des modèles et si on leur en fournit allègrement, ils achètent pour mieux ressembler aux autres.

      “Je trouve ça déplorable de déresponsabiliser ainsi les gens.”

      Seriez-vous par hasard un perroquet du 93 ou de Radio X ??

    • @cscapital

      dans votre cas, vous devez faire partie du 2/3 en ma compagnie si vous ne voyez pas l’ironie. Allez cscapital, nourissez moi de votre culture.

    • Je n’ai rien contre la jolie Kate, elle est naturellement svelte (les mauvaises langues diront qu’elle est “plate comme une assiette”, passons), mais vraiment à chacune son corps et son style ; avec tous les excès qu’on connait, une mode anti-volume tournerait en quelque chose de malsain (dixit le triomphe du corps trop maigre, anorexique et pas sain du tout).

    • Bin là, personne est obligé d’aimer les grosses Mme Lortie. Moi personnellement ça m’écoeure.

    • @blablablabla
      «Les femmes complexées arrêteront de l’être quand elles seront assez adultes pour exister sans se comparer à des « modèles » comme les duchesses, les actrices etc»
      Et aussi quand elles cesseront de se voir à travers le regard des hommes. Je ne sais pas pourquoi, ce phénomène, même s’il est répandu, m’a toujours stupéfié. Pourquoi ne peuvent-elles pas vivre et s’aimer pour elles-mêmes en se fichant du regard des autres?

    • Y’aura toujours de la place pour les belles femmes aux gros seins ronds et orgueilleux.
      Biensûr, cela ne réduit en rien la valeur et la beauté des femmes qui n’adoptent pas cet «idéal» de beauté.
      Alors non, le silicone n’est pas à la veille de disparaître.

    • Anyway, tout le monde le sait, personne ne regarde une silhouette ”platte”. Y a les jalouses et les envieux. That’s the way it is !

    • Je trouve Kate Middleton magnifique… Elle est mince, sans être “maigre”. Elle a un look naturel. Si elle devient le nouveau standard de beauté, tant mieux!!

    • @cscapital (23h55):

      Je crois qu’il vous manque le sens de l’humour nécessaire pour comprendre la blague de louisphilippep…

      ;)

    • Mme. Lortie, vous avez eu le malheur de mentionner Audrey Hepburn; j’ai de la misère à me concentrer sur le couple royal maintenant.

      Sérieusement mesdames, n’attendez pas les modes, même les bonnes. Soyez vous-même et assumez-le. C’est comme ça que je vous trouverai belles. Même mon humble opinion ne devrais pas vous influencer, qui suis-je pour vous dire ce que vous devriez être? C’est tout.

    • Quand donc va-t-on parler de la matière grise des femmes plutôt que de leur silicone ou botox ? Des femmes comme Julie Payette sont saprement plus intéressante que ces quelconques “duchesses”.

      Jean Émard

    • On ne pourra pas dire qu’elle est «enveloppée», mais l’angle de caméra de la photo ci-dessus lui l’air plus mince qu’elle n’est. Voyez plutôt : http://justjared.buzznet.com/photo-gallery/2539362/kate-middleton-second-wedding-dress-01/ où la taille est plus réaliste.

    • Au diable les complexes. Je la trouve superbe cette fille, et elle a un magnifique sourire.

      Les vrais hommes sont en mesure d’apprécier la vraie beauté, qui vient dans tous les formats. Les autres, ce ne sont que des ados attardés. Quant aux femmes qui sont prêtes à passer sous le bistouri pour atteindre un idéal qui n’a jamais existé sous forme humaine, je penche vers la pitié. Aucun bistouri n’empêche le temps d’agir sur qui que ce soit. Il n’y a rien de plus hideux qu’une vieille femme à la peau étirée par la chirurgie, et dont les seins qui défient les lois de la gravité.

    • Tiens tiens, un modele de beaute mince ET qui n’est pas denigre! Enfin!
      Je votre a 100% pour cela!

    • C’est quoi cette obsession du silicone? Je regarde les grandes listes de type “sexiest woman alive” des grandes revues et le silicone n’est pas si présent que ça. La revue Esquire a nommé Katrina Bowden (30 Rock) à la première place en 2011. Vous irez voir, on ne parle pas d’une siliconée! L’année dernière, Minka Kelly, même chose! Avant ça, Kate Beckinsale, Halle Berry, Charlize Theron, pas trop silliconé tout ça! Et les autres qui trônent au sommet de ces liste….Katy Perry, Cheryl Cole, Megan Fox, Jessica Alba, Angelina Jolie, Scralett Johansson, Gisele Bundchen, Rihanna….le silicone est loin d’être très présent! Le Botox peut-être mais pas le silicone!

    • @blablabla
      Vous avez entièrement raison.

      Toutefois je ne peux pas dire que j’apprécie la mode actuelle: “star du porno”. Seins siliconés, tatouages, fesses gonflées et taille de guêpe. En fait une belle femme (et un bel homme) c’est une femme (ou un homme) distinguée et qui a de la classe qui a évacué la vulgarité et le tape-à-l’oeil.

    • Toutes ces histoires de poids vous regardent mesdames, mais diantre que nous sommes fatigués d’en entendre parler collectivement! Les petites jalouses des grandes, les minces des moins minces, les jolies des moins jolies, les plus veilles contre les plus jeunes (souvent plus jolies). Ouff et re-ouff! À bien y penser, je préfère la boxe!

    • Kate a vraiment un look classique et élégant, et elle a une taille parfaite. Il est très possible en effet qu’elle devienne un exemple de mode dans les prochaines années. Pour ce qui est des faux seins, même si c’est une chirurgie populaire, je ne crois pas que ce soit le modèle des femmes en ce moment; ça l’a été pendant bien des années (les années 90 et les Pamela Anderson de ce monde en tête de proue), mais plus maintenant.

      Depuis quelques années on quitte peu à peu la mode anorexique et androgyne pour aller vers une tendance plus classique, où l’on abandonne les mannequins au profit des actrices hollywoodiennes, certes minces, mais en santé tout de même (Scarlett Johansson, Natalie Portman et j’en passe). On revient au classissisme des années 50, et je me doute même que la vague d’après sera portée par un retour des top-modèles, à la Crawford, Schieffer, et autres, tel un mouvement de balancier, en rispote aux coups durs subit par les mannequins. Comme Cindy Crawford le disait dernièrement, à son époque la taille moyenne d’un mannequin était 6, maintenant c’est du 2. Les femmes-modèles ne cesseront pas d’être mince, ou normales tout au plus. La société démonise tellement la malbouffe et le surpoids qu’il est impossible de prétendre qu’il est un idéal.

      Pour les seins, ça reste un choix très personnel, et il est très (trop) facile de juger que les femme on juste besoin d’un rendez-vous chez le psy pour régler le problème. Personellement, je suis satisfaite de ma poitrine, mais je suis consciente qu’après avoir eu des enfants, mes seins ne me satisferont peut-être plus, et je serais ouverte à une chirurgie pour tenter de retrouver mes seins parfaits d’antan. Mais peut-être serais-je chanceuse, seulement le temps me le dira. Je n’ai absolument aucun problème d’estime, mais quand on est habitué à se voir d’une certaine façon, on peut vouloir conserver cette belle image de soi-même par la chirurgie. Ce n’est pas toujours par manque d’estime, parfois on désire juste que notre physique réflètent comment on se sent à l’intérieur; belle et jeune d’esprit!

    • @blablablabla ”Les femmes complexées arrêteront de l’être quand elles seront assez adultes pour exister sans se comparer à des « modèles » comme les duchesses, les actrices etc … A ce que je sache, les hommes ne se réjouissent pas du début de calvitie de William comme d’un mouvement de mode !”

      EXCELLENT!!

    • @heron23

      Le fait est que les femmes ont le choix avec Dove entre autres. Et devinez quoi, Dove est loin derrière en termes de ventes.

      Pensez ce que vous voulez, les chiffres ne vous donnent pas raison.

      Ça vous prendrait des sources pour justifier une telle affirmation. mcl

    • @ teamstef

      Vous avez raison. Il y a un retour au naturel.

      J’ai lu il y a 5 ou 6 ans un article sérieux disant qu’on demande de plus en plus à Hollywood des actrices NON SILICONEES. Cela fait partie du contrat d’embauche.

      Auraient-ils fini par comprendre que le style Pamela Anderson est à la femme ce que le MacDonald est à la gastronomie? Du fast-food: toutes pareilles, toutes artificielles.

    • Les femmes qui se font poser des implants mammaires savent-elles qu’elles doivent se les faire refaire à tous les 10-15 ans? Juste une question comme ça

    • @tokyo

      Je me baserais pas trop sur ce que cet homme dit, il semble préférer faire vendre ces livres que dire la vérité. Et puis, si Kate avait environ 24 ans quand elle a commencé à fréquenter William, neufs amants pour une si belle femme, ce n’est vraiment pas la mer à boire, à peine deux par an dans une période active. J’ai déjà cru comprendre que la moyenne de partenaires sexuels dans une vie pour le canadien moyen est de neuf partenaires. Ça la place pas mal dedans.

    • @teamstef:
      “Et les autres qui trônent au sommet de ces liste….Katy Perry, Cheryl Cole, Megan Fox, Jessica Alba, Angelina Jolie, Scralett Johansson, Gisele Bundchen, Rihanna….le silicone est loin d’être très présent! Le Botox peut-être mais pas le silicone!”

      !!!!! Vous ne voyez pas de prothèse ni d’injections dans cette liste, hé ben, c’est que votre cerveau est définitivement plus capable de voir ce qu’est un corps “naturel” (ie: sans chirurgie). Quel âge avez-vous?
      Non pas que ces femmes soient moches et copies les greluches du porno – loin s’en faut! – mais bordel, il y a des retouches et des ajouts sur la plupart!

    • @zazzie
      Je n’ai pas dit qu’il n’y avait pas de retouches, j’ai même parlé de Botox.

      J’ai simplement dit que ces femmes ne sont pas des femmes siliconées évoquant les vedettes du porno, ce qui était le sujet de l’article. Est-ce que quelqu’un peut affirmer à 100% que Middleton n’a pas eu quelques retouches ou injections de Botox?

      Simon Doonan parlait d’un changement d’idéal corporel évoquant les vedettes de porno: à la fois très minces mais aussi soufflées de partout et mettant tout cela bien en évidence, sans subtilité, comme on le voit à chaque année, par exemple, sur le tapis rouge des Oscars ou des Grammys.

      Ce que je dis, c’est que les vedettes les plus sexy (selon ces listes) ne font pas partie de ce type d’idéal auquel il réfère, ce qui est très bien en passant. J’aurais pû ajouter Nathalie Portman, Mila Kunis et Jessica Biel parmi ces femmes non-siliconées (pas nécessairement 100% naturel) qui sont parmi les favorites.

    • La vrai victoire se trouvera le jour où l’on cessera de s’intéresser à ce que portent les puissants et leurs mariages. Je vous met au défi de me trouver une bonne raison pour laquelle je devrais démontrer de l’intérêt pour ce mariage royal, qui sauf coûter cher et faire couler beaucoup d’encre n’a pas accompli grand chose. Les vrais gagnants de ce mariage, ce sont les éditeurs de revues et de journaux, la famille royale qui a pu se rendre importante le temps d’une journée et tous ceux qui ont pu vendre des produits dérivés à la foule. Ce n’est certainement pas le peuple anglais, qui a dû payer pour la sécurité et toutes les dépenses annexes de ce mariage servant à légitimer une institution vide depuis longtemps.

      @Zazzie:
      On peut parler de retouches, de photoshop et de milles subterfuges. Mais c’est vrai que le silicone n’est plus populaire depuis la fin des années 90. Il s’agit d’un vieux mythe qui dit que les hommes aiment seulement les femmes siliconées, mais sincèrement il y a longtemps que je n’en ai pas vu d’exemple. Même dans la vie de tous les jours, il est TRÈS rare que je vois une femme avec une poitrine inspirée des pires films porno.

    • Est-ce que quelqu’un peut affirmer à 100% que Middleton n’a pas eu quelques retouches ou injections de Botox?Du Botox? À 29 ans??

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2008
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité