Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 28 janvier 2011 | Mise en ligne à 0h02 | Commenter Commentaires (18)

    Un petit weekend à New York ?

    Capture d’écran 2011-01-27 à 23.59.55

    Hugue Dufour et Sarah Obraitis du M. Wells à Long Island City à Queens, à deux pas de Manhattan. Photo Ivanoh Demers. La Presse.

    Si l’envie vous prend d’aller faire un petit tour à New York — excellent moment pour y aller, prix raisonnables à ce temps-ci de l’année — voici deux reportages sur mon séjour en décembre.

    Un sur les faubourgs de gourmets.

    L’autre sur trois chefs québécois qui tentent de percer — avec  succès jusqu’à présent — dans la super métropole américaine.

    Avec photos d’Ivanoh Demers en prime.

    Tags: , , , ,


    • J’aime beaucoup New-York pour y être allé à quelques reprises mais les punaises de lit… Non merci!

    • Oui, mais pas avant le mois de mai. Je veux sortir en souliers… Et magasiner pour la saison estivale chez Lord & Taylor. Je m’ennuie du filet mignon du Bull & Bear, du gelato de Grom, du fettucini bolognese de Sant-Ambroeus, des brioches aux raisins de Petrossia et des chocolats Kee’s!

    • Depuis quand dit-on weekend au Québec ? Avez-vous justement trop passé de “weekend” à Paris pour utiliser cette expression ?

    • Comme Gengis, je préfère ne pas me retrouver au menu du BedBug Restaurant (pour entendre le sommelier annoncer à sa clientèle punaisienne : « Ce soir, je vous conseille le « Côte de Beaupré 1951 » et se faire répondre :« Ça pique notre curiosité ! »).

      Dommage, car NY une ville très intéressante (remarquez que les dernières fois, j’ai surtout passé mes journées au Metropolitan Museum, que j’aime à peu près autant que le Louvre !)

    • Quelle bonne idée! Flamber un petit mille (jouissif!), tout en rendant mes amies jalouses (sauf celles qui m’accompagneront, hi hi hi!).

      Tout à fait coquin, Marie-Claude! Merci!

    • J’y étais le week-end dernier et même si je me suis trouvé à Williamsburg, je n’ai pu visiter les Mast Brothers parce que je n’étais pas dans le bon coin du quartier (j’étais dans le secteur polonais je crois). Je m’en mords encore les lèvres.

      J’ai cependant écouter mon coeur de carnivore et suis allé goûter le fameux Black Label Burger de la Minetta Tavern. Il est cher à 26$, mais il en vaut chaque sous. Servis medium-saignant sur un pain brioché et avec des oignons caramélisées à souhait, il est goûteux comme je n’ai jamais gouté un burger. La viande a une texture telle qu’elle me semblait hachée au couteau. Veloutée presque. Et comme il s’agit de boeuf vieilli pendant 45 jours, il y a de la saveur plein la bouche. À côté de ça, le burger de Brasserie Toqué, bien que bon, m’a paru bien ordinaire.

    • Cessez de nous faire envie comme ca ! :)

      Tiens ! Quelle bonne idée pour la Saint-Valentin !

    • J’en prend bonne note. Vous auriez pas de bonnes suggestions pour l’hébergement décent, pas trop loin de Manhattan et abordable ? Merci.

    • Mon commentaire précédent n’a rien à voir avec les restaurants dont on parle dans l’article, et aux propriétaires desquels je souhaite toute la chance du monde.

      Mon BedBug Restaurant désigne plutôt les lits de chambres d’hôtel de New York, où le client est littéralement servi en pâture à la clientèle punaisienne.

      En fait, après vérification sur le site bedbugsregistry.com, aucun des trois restaurants que vous mentionnez ne semble infesté de punaises. On peut donc aller y manger en toute quiétude.

      Cependant, quand on consulte le site susmentionné et qu’on regarde le plan qui est affiché avec l’adresse, lequel indique par des points rouges les infestations dans le voisinage, on constate qu’il y a beaucoup de punaises dans les environs.

      Je ne peux que souhaiter aux trois restaurateurs d’être protégés contre ce fléau.

    • New-York a un sérieux problème au niveau des punaises de lit. Ce qui est regrettable car il y a tellement de bons restaurants.

    • @ gengis

      Ha ha ha, les punaises de lit…

      En amour (avec NYC) on ne compte pas ;)

    • Mme Lortie,

      svp ne laissez pas passer un commentaire du genre de Gengis…Khan de la Mongolie profonde….la liberté de parole n’en souffrira pas, soyez sans crainte.

      New York est une destination extraordinaire à quelques heures de Montréal. Merci pour vos articles sensibles et précieux pour les curieux du monde moderne.

      Je vous recommande pour vos lecteurs….La semaine à NYC Restaurant week du 24 février au 6 mars (semaine de relâche scolaire à Mtl). Ca Madame, c’est toute une occasion en OR pour les amateurs de bonne bouffe …….et pas cher. Un lunch le midi à environ 35 $ US ou le soir à environ 90 $ US pp chez Bernardin **** qui dit mieux?

      Le meilleur site pour NYC à mon avis est : NYCGO.COM

    • J’imagine que si je vais à NY il est mieux de réserver chez M. Wells … J’aimerais tellement voir comment le bras droit de mon idole (Martin Picard) s’en tire dans la Grosse Pomme !

    • @campofiorin

      La Minetta Tavern applique la technique développée par Heston Blumenthal, qui consiste à placer les fibres de la viande hachée à la verticale. La manducation s’en trouve infiniment facilitée!

      Votre pseudonyme est ravissant, tout en clin d’oeil à la sublime place Campo de’ Fiori à Rome. Ah! que de beaux souvenirs…

    • easyrider

      28 janvier 2011
      14h53

      Merci pour le lien ! Très bien fait.

      Comme des gens à Québec (ma ville) qui me disent : Je vais pas à Montréal. Ca se tire dessus à tous les coins de rue….

      Ben ouais ! C’est le far-west ! :)

    • New York ?
      Du traffic,du monde,de la puanteur,des commerce(toujours les mêmes),tout cela enveloppé de pollution,de quêteux et de policiers…
      Non merci,je préfère Sherbrooke.

    • Pour les punaises de lit, il y a des huiles essentielles qui étaient utilisées pour contrer les acariens. Et je sais que la menthe poivrée est bonne pour repousser les fourmis.
      Peut-être qu’il y en a quelque chose comme ça qui aiderait à repousser les punaises de lit ?
      Un peu d’aromathérapie en voyage en plus !!

      @josephdelorimier
      Ouvrez-vous les oreilles un peu. Vous entendrez de plus en plus le mot “weekend”.

    • @barnabee

      J’espère que vous blaguez. Sinon, vous n’êtes pas sorti souvent de votre Sherbrooke…

      Oui, il y a du traffic, tout comme à Montréal en pleine heure de pointe. Du monde, bien évidemment, c’est une ville! De la puanteur et de la pollution, pas vraiment, et pourtant j’ai un excellent odorat. Des quêteux, ça dépend où vous vous tenez, mais il y en a aussi chez vous. Les policiers, ils sont sympa et ne font de mal à personne (c’est leur boulot!), alors pourquoi détester leur vue?

      Je reviens d’une semaine à New York, ma ville préférée entre toutes. Et franchement, madame Lortie, une fin de semaine, ce n’est pas assez! Sauf si j’y allais TOUTES les fins de semaine… ah ça oui.

      Et pour tous ces craintifs de punaises de lit : oui, il y a un problème d’insectes. Mais faut pas virer fou. Ce n’est pas en mettant le pied sur l’île de Manhattan que vous allez être dévorés vivants… Mon hôtel était impeccable et pourtant terriblement abordable et en plein coeur de Midtown. Et je n’ai ramené aucune mauvaise surprise dans mes bagages.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2013
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité