Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 27 février 2010 | Mise en ligne à 13h38 | Commenter Commentaires (42)

    Chili: là aussi, on a tant d’amis

    chili

    Première chose qui m’est venue à l’esprit ce matin en apprenant la terrible nouvelle du terremoto au Chili: là aussi, on a plein d’amis.

    Comme pour Haïti, le Chili a une connexion toute spéciale avec Montréal. Amis, voisins, collègues… Les Chiliens sont partout ici, notamment à cause de tous ces exils après le coup d’état de 1973 contre Allende, qui a fait fuir des gens de toutes origines sociales, intellos, cuisiniers, cols bleus, qui sont venus rejoindre tout le monde ici…

    Si j’étais à Montréal aujourd’hui, j’irais me chercher quelques empanadas au Refugio, sur le boulevard Saint-Laurent, tenu par des Chiliens. Quand des catastrophes comme ça arrive, c’est toujours la première chose à laquelle je pense pour montrer mon appui, vouloir partager un repas, ou quelque chose comme ça. Je dis ainsi “Je veux vous encourager, manger comme vous. Être au même endroit pendant un instant.” J’en profiterais pour demander des nouvelles de la famille des proprios, en parlant l’espagnol à tâtons. Chez El Refugio, qui porte bien son nom, on est très patient avec les hispanophones amateurs comme moi.

    C’est une copine d’université, Alejandra, dont les parents avaient fui le pays à l’arrivée de la dictature de Pinochet, qui m’y a amenée pour la première fois, au milieu des années 80. “Ici, c’est vraiment comme au Chili”, m’avait-elle affirmé. Avec les olives douces, les oeufs durs.

    Si vous voulez être branché directement sur le Chili, il y a Twitter, évidemment. Suivez @cruzrojainforma pour les nouvelles officielles de la Croix-Rouge, en espagnol. Ou @CarmenFR pour des tweets en direct, en français. Je vais essayer de bâtir une liste de gens à suivre. Moi je suis à @mclortie Voici la liste du New York Times en attendant.

    En terminant, bonne blague sur Twitter ce matin de @ramhaiti, un twitteur haitien: “Eh, Pat Robertson, j’imagine qu’il y a trop de voudou au Japon et au Chili !!!”


    • c est au Chili et au JApon ?

    • Est-ce que la prophetie du calendrier maya qui annocerait la fin pour le 21 decembre 2012 pourrait etre vrai??? Excusez, c’est une tres mauvaise blague, j’en conviens, mais je trouve que c’est angoissant toutes ces catastrophes qui semblent arrivees a la queue-leu-leu.

    • Je suis chilienne et effectivement nous sommes tous préoccupés par cette catastrophe. J’ai une boule dans l’estomac quand je pense à mon pays d’origine. J’y étais en octobre dernier pour présenter mes 2 petites filles aux 42 membres de ma famille directe!!! Alors du monde, il y en a. Heureusement tout le monde va bien de mon côté. Mon père y est présentement et devait revenir à Mtl demain. Visiblement il ne pourra pas. Il vient de retrembler en ce moment là-bàs, je parle sur skype avec mon cousin. L’aéroport est démoli… c’est tellement effrayant. Merci pour vos belles pensées.

    • Ouf!.. nous sommes deux Québécois qui ont eu peur et qui ont encore peur à cause des répliques fréquentes et très fortes aux vingt minutes. Nous vivons près de Valparaiso et de Vina del Mar. Notre édifice n’a pas subit de dommage, il respecte les règles anti-sismiques. Une nuit d’horreur avec la peur au ventre mais nous vivons une grande solidarité avec nos amis Chiliens. Et la nuit à venir, vaut mieux ne pas trop y penser…

    • Ah non! Pas un autre Haiti? Vous allez pas nous casser les oreilles pendant 2 semaines avec ça? Pas des concerts encore? Pas des collectes de fonds?
      Give us a break. On peut pas être là pour tout le monde

    • Un abrazo de solidaridad desde Montreal!

    • Mes pensées accompagnent le peuple chilien dans cette nouvelle catstrophe et j’aimerais savoir ou contribuer par un don
      Par ailleurs je dois avouer que j’ai eu la même pensée que hérouxtown Ah! non! pas un autre Haiti dans ce cas ma volonté a été beaucoup moins rapide, Ayant déjà habité Haiti j,ai vite appris que tout était à faire à leur place et non aider. Dans 50 ans ils vont être encore en train de quémender.
      Dans ce cas-ci c’est très différent je suis certain que chaque dollars de don sera multiplier psr 10$ par le travail, la détermination et la volonté des chiliens.
      Mais ils en ont vu d’autres depuis des siècles je suis certain que tout est déjà en place sur le terrain
      La Presse vat-elle envoyée ces journalistes et chroniqueurs et photographes ce coup-ci?

    • @ mariodupuis

      Restez calme. Il y a annuellement beaucoup de tremblement de terres. Des milliers. Les mouvements créer lors des Séisme sont insignifiant en regard de la grosseur de la terre.

      C’est certains qu’en ayant plus d’information, internet etc…, qu’en ayant une planète de plus en plus peuplé les séismes vont faire plus de dégâts. Si cous faites une recherche sérieuse sur Internet vous verrez qu’ils se produisent toujours le long des mêmes failles.

      Les changements géologiques ont la particularités de prendre des millions d’années à se développer.

      Nous avons beaucoup de difficulté à admettre notre insignifiance.

    • ….. Pourquoi devez vous toujours ré-orienter ces histoires au nombril Montréalais????

    • Pensées pour les Chiliens d’ici et leurs familles peut-etre restées là-bas. Courage.

      En voyant des Chiliens de Montréal aux nouvelles, on peut se rendre compte à quel point le temps passe vite. Les premiers réfugiés politiques sont arrivés début des années 70. Ils ont appris le français et conservent un accent latino à trancher au couteau. Savoureux. Leurs enfants ont aujourd’hui 30-40 ans. Ils ont l’accent québécois et certains ont marié des pure-laine. Parmi leurs petits-enfants, il y en a surement qui ne savent pas trop où situer le Chili sur un globe terrestre. Ont-ils appris la langue de leurs grands-pères en plus du français et de l’anglais? La 3e génération est pratiquement assimilée.

      Mes meilleures pensées accompagnent tous ces Chiliens, de 1ère, 2e et 3e génération ici. Ce qui vous arrive me touche beaucoup. Courage.

      El pueblo unido jamas sera vencido!

    • @ mourialais_connaissant

      95% ou plus de l’immigration chilienne du Québec est concentrée dans le Grand Montréal c’est-à-dire l’ile, la Rive-Nord et la Rive-Sud. Nous sympathisons donc avec nos voisins, voire nos beaux-frères ou nos nièces.

    • Ah! Allende! Saint-Allende! Toujours à la mode! Un peu comme voir ses enfants porter un t-shirt du Che, ou encore quitter le chaleureux condo du plateau pour aller manifester contre “la violence policière” habillé de noir avec un petit drapeau anarchiste. Maman sur le pas de la porte, les larmes aux yeux: “après avoir fait la révolution, n’oublie pas de rentrer avant 7 heures pour souper, je t’ai préparé ton plat préféré, foie gras poêlé, qu’on pourra manger devant TLMEP”.

      Allende, resté héros dans l’imaginaire des bobos car il n’a pas eu le temps, avec l’aide des attachés militaires soviétiques déjà sur place, d’instaurer le grand soir pour arriver au résultat merveilleux que l’on connaît aujourd’hui à Cuba ou au Cambodge.

      Mais justement, le Chili, après la dictature de Pinochet, est le pays le plus riche d’Amérique latine.

      Le Chili n’aura pas besoin de nos dons, il n’aura pas besoin de devenir une colonie ou un protectorat des USA comme Haïti. Le Chili est riche, organisé, stable et indépendant parce qu’il n’a pas eu à subir Allende.

    • @montrealaise: je rajouterai ceci à votre dernière phrase http://www.youtube.com/watch?v=NwiML8pCB7E :D

      Un abrazo fraternal a todos los chilenos!

    • @ herouxtown,

      Quel commentaire minable ! Gardez-le pour vous !!!

    • @herouxtown
      À part vos commentaires xénophobes et racistes sur les blogues de Cyberpresse, vous faites quoi dans la vie?

      @mourialais
      À part nous démontrer la profondeur de votre bêtise quotidiennement sur les blogues de Cyberpresse, vous faites quoi dans la vie?

      Deux modèles, une même pensée. Triste messieurs, très triste.

    • Samedi 22h53, venons de ressentir un tremblement de terre dans les Laurentides !

    • Après avoir vu quelques photos, mais c’est affreux, terrible, catastrophique pour un pays, 8.8, ça dépasse l’entendement. Tout est rendu croche dans les villes. Mon coeur est avec toi Chili! On doit t’ouvrir les bras à toi aussi, Chili! Deux millions de personnes dans la rue. inimaginable! La planète Terre est-elle en train de craquer?

    • Je suis triste pour les Chiliens du Chili mais, honnetement,je ne vois pas le lien avec ceux d’ici. Au Canada, l’immigration chilienne récente n’existe à peu près pas. Les Chiliens qui sont ici le sont depuis belle lurette. Ils sont venus ici pour se sauver du régime de Pinochet.

      La plupart ont presque aucun lien avec leur pays d’origine. La situation est complètement différente des haitiens, sur ce point.

      La plupart de ceux ici sont de gauche et ont ete des revolutionnaires dans leur pays d’origine. Voyons voir si ils mettront leurs pensées en pratique et si ils manifesteront leur solidarité envers leurs confrères d’origine.

    • @montréalaise: et ca semble vous donner une grand satisfaction cette génération assimilée?

      typique…

      mes freres et mes soeurs apprennent notre langue d origine a leurs enfants. y a pas de rasion pour s assimilier au québec au point de rejeter nos origines.

      intégrer:oui
      assimiler: non

      JAmais

      @mourialais: allo???
      marie claude lortie est montréalaise pourquoi faudrait t il qu elle oriente ses papiers vers le nombril 450 ou d une minuscule ville d une région éloignée?
      c est beau votre altruiste… elle parle d un séisme et vous trouvez le moyen d etre vexé.

      toutes mes pensées aux chiliens . meme a ceux qui malheureusement ont renié leurs langues et traditions pour faire plaisir aux gens comme montréalaise.

    • Une pensée pour le peuple Chilien et tous nos amis d’origine chilienne venus ici pour enrichir le Québec de leur présence et leur joie de vivre.

    • C’est à Conception, mes amis de Santiago n’ont rien eu. Les communications sont encore très difficiles. Sans minimiser, je crois que les infrastructures du Chili sont plus solides que celles d’Haïti…

    • Montréal compte une centaine d’ethnies. Est-ce qu’on va s’arrêter de vivre chaque fois qu’il y a un malheur chez eux?

      C’est le maudit problème du human interest. Les médias adorent les drames humains (on vient de le voir avec Joannie: c’est vendeur)

      L’information continue, les satellites et l’internet accentuent encore plus le phénomène. On ne fait plus d’analyses politiques et économiques, on nous fait pleurer avec des êtres humains qui connaissent des tragédies personnelles.

    • Bonjour madame Lortie,

      Une erreur s’est glissée dans votre texte: “l’arrivée de la dictature franquiste”. Les chiliens se remémorent plutôt “Pinochet”.

      Mon coeur les accompagne dans leur présent malheur et ceux, encore plus horribles, qu’ils ont vécus durant la dictature militaire.

      Merci de me l’avoir signalé ! mcl

    • Moi, la 1ère chose à m’avoir venu en tête c’est « Red Hot Chili 8,8 ».

      Bien triste mais, si j’étais Haïtien, je serais maintenant doublement inquiet …

    • P-S : C’est fou comment les éléments se déchaînent depuis l’échec de Copenhague !?

    • @herouxtown

      Tu préfères avoir tout ton temps pour continuer à te regarder le nombril n’est-ce pas?

      Si tu ne veux pas en entendre parler que fais-tu ici?

      Pathétique.

    • @ herouxtown

      Quand une catastrophe naturelle frappe un pays aussi pauvre qu’Haïti et avec déjà plus que son lot de problèmes, c’est la moindre des choses que la communauté internationale se mobilise. Je ne sais pas si 300 000 morts c’est assez suffisant pour vous…

      Et puis personne ne vous oblige à contribuer. Si vous préférez continuer à écouter Dumont 360, libre à vous, mais arrêtez de chialer après des gens qui ne font que chercher à atténuer les souffrances de tout un peuple.

      Enfin, le jour où il y aura une catastrophe naturelle dans votre coin de pays, j’espère juste que vous ne critiquerez pas les gens qui vous viendront en aide. Mais bon, après tout, j’imagine que vous vous dites que les pauvres ont juste à s’arranger…

    • @jlucitoyen

      Y’a pas eu d’émissions spéciales en Haiti lorsque le Saguenay a débordé ou lorsque le 450 a manqué d’électricité. Y’en a pas eu non plus à Santiago.

      Ici, on a des médias qui jouent les drames étrangers à fond dans le but d’aller chercher des cotes d’écoute.

      Comme les Québécois sont des écorchés vifs, ca fonctionne à fond.

      Le Chili n’est pas un pays du tiers-monde (je l’ai fait du nord au sud, j’en ai arraché seulement avec l’accent chilien, trop saccadé pour mon espagnol). La présidente va pouvoir s’occuper de son peuple. Est-ce qu’on pourrait passer à un autre appel?

    • @ pamplemousserose
      « et ca semble vous donner une grand satisfaction cette génération assimilée?»

      Non. Pas du tout. C’est triste mais je n’osais pas l’écrire car je suis toujours critiquée quand j’affiche ma sensibilité envers les immigrants.

      Je suis de ceux qui croient fermement qu’on ne doit JAMAIS renier ou oublier qui on est et de qui on vient tout en s’intégrant à la société d’accueil. Malheureusement, au Québec, la peur de la différence nourrit un mouvement qui fait dire que les immigrants doivent se renier et s’assimiler.

      Précision: depuis 20 ans, mon entourage proche est composé surtout d’immigrants dont plusieurs d’Amérique latine. De 1ère, 2e et 3e génération. J’assiste à cette assimilation lente.

    • @ sergio010

      Merci :-) J’ai tellement crié ce slogan dans des manifs! Avec des Chiliens, des Argentins, des Salvadoriens, des Nicaraguayens…

      Abrazo fraternal.

    • Le Chili va trouver son histoire bien triste! Il n’aura pas la moitié de la publicité d’Haïti et il n’y aura pas de nouvelle version de “We are the world”. C’est triste mais les Chiliens n’auront pas droit au même support qu’Haïti. Déjà aujourd’hui, en regardant les médias canadiens et américains, on voit qu’il n’y a aucune comparaison possible dans la couverture médiatique….Pourquoi???

    • @germanicus,
      Vous dérapez complètement. Allende n’a pas fait de révolution sanglante (ou culturelle), n’a rien réformé de majeur et n’avait, semble-t-il, aucune ambition de la sorte. Il a juste tenté d’appliquer ses promesses électorales, à saveur socialistes certes… mais pas plus socialistes que ce qui se faisait en France. La France a-t-elle été déjà infiltrée par la CIA et déstabilisée par peur de l’arrivée d’un régime castriste?

      Allende n’a rien du héros; un politicien tout à fait normal, dans la plus pure tradition occidentale et moderne. Mais il a quand même fini en martyr, sacrifié sur l’autel de la “forteresse Amérique”. Le peuple aurait certainement apprécié de s’en débarrasser par les urnes après 4 années de timides réformes sociales et économiques, tout comme l’Ontario s’est débarrassée du NPD de Bob Rae; un coup d’état militaire orchestré de l’extérieur (et reconnu plus tard comme tel), des purges et des massacres de population, était-ce vraiment souhaitable? Quand on pense que des réfugiés politiques se faisaient assassiner jusque dans les rues de Montréal. Dictature tentaculaire!

    • @germanicus
      Hmm le Chili semble avoir besoin d’aide car c’est le chaos dans la région du Bio-Bio. 2 millions de sinistrés… Même le Canada demanderait de l’aide internationale dans ce cas là.
      Et pour ce qui est de Pinochet et tout le reste vous dîtes n’importe quoi.. Si le Chili est un des pays fortuné d’Amérique Latine ce n’est aucunement grâce à ce dictateur. Tous les pays d’Amérique Latine on eu des dictatures et le Chili est un des seuls pays à s’être tiré du chaos social qu’elles ont laissé. Le Chili reste tout de même parmi les pays “en (voie de) développement” entre ceux du tiers monde comme Haiti ou ceux du G20 comme le Canada. Je vais vous amener à Cerro Navia et La Legua voir ce que Pinochet a fait de bon par là. C’est fini le temps de Reagan et Gorbachev monsieur.. Arrêter de blâmer tous les maux du monde sur Castro, Guy A. Lepage, le Canadiens de Mtl ou le fameux Plateau. Avant d’insinuer que Pinochet fut un “mal nécessaire” renseignez-vous davantage car se sont des propos qui relève de l’ignorance.. Rien de moins.

    • À teamstef,
      Vous avez raison, pourquoi???? De plus on n’a presque pas parlé du tsunami et de tous ces corps disparus, ces vies balayées par les vagues.
      On ne doit pas arrêter d’en parler, c’est important!!!!!

    • @hdufort

      Vous mentez complètement. Allende n’était pas un politicien normal. Il était entouré de conseillers de l’Union soviétique et gouvernait par décrets pour court-circuiter le parlement.

      Entrevue de Salvador Allende menée par Régis Debray en 1970:

      “La réponse se trouve dans le prolétariat. Si ce n’était pas le cas, je ne serais pas ici. (…) Concernant l’État bourgeois, au moment présent, nous cherchons à le vaincre. À le renverser. (…) Notre objectif est le Socialisme marxiste, total et scientifique”

      Vous ne savez pas ce qu’est le socialisme marxite, total et scientifique, hdufort? Révisez votre cours de politique 101.

    • @ teamstef
      Je crois que les situations au Chili et en Haïti sont très différentes… Il y a eu pas mal plus de morts et de dégats en Haïti car c’est un pays plus pauvre, et les infrastructures sont moins solides. Et on ne va pas refaire une nouvelle version de “We are the world” à chaque tremblement de terre non plus!!

    • @ Herouxtown
      C’est ridicule de comparer la tempête de verglas et le déluge du Saguenay avec ce qui s’est passé en Haïti et au Chili…

    • @montrealaise: avec plaisir. :D

      Je vous laisse avec le grand Victor Jara, un autre qui n’a pas eu à “subir Allende”, comme disent certains fascistes de ce blogue. Non, comme des milliers d’autres, il a juste eu à subir la politique économique des “Chicago Boys” de l’Empire et les tortures dans un stade de foot, rien que ça !
      Imaginez, lui ne pouvait même pas s’offrir le luxe de faire la grève de la faim pour se convertir en martyr, comme certains “dissidents” de la “terrible” dictature cubaine. Ah, les paradoxes des pseudo-démocrates à la solde de la CIA ! ;)

      http://www.youtube.com/watch?v=FId65IgLQDs

      Venceremos!

    • À hdufort,

      Bien votre commentaire (germanicus est dans le champ) la droite préhistorique chilienne n’avait qu’à attendre 3 ans (même pas 4!) et Allende serait parti. D’ailleurs, selon la constitution de l’époque et celle en place actuellement, un président ne peut faire deux mandats de suite. Allende n’avait l’appui de toute la population et n’aurait pas été réélu.

      herouxtown est aussi dans le champ, OUI le Chili un pays un pays du tiers monde. Fallait aller voir plus loin que les gratte-ciels de Santiago monsieur…

      germanicus, c’est quoi le rapport entre un tremblement de terre et Allende????

    • La solidarité familiale, locale, régionale, provinciale, nationale et internationale ne veut pas dire grand chose pour certains dans ce Québec d’aujourd’hui. Peu m’importe!!!

      À vrai dire je suis bien heureux d’avoir quitté la terre du Québec qui m’a vu naître quand je lis des commentaires dans le genre de ceux d’Herouxville et quelques autres. Mais ce n’est pas le cas bien sûr car cette terre qui nous a vu naître est et sera toujours la plus belle du monde qu’on soit Québécois, Ontariens, Chiliens et même Haitiens. Tous les expatriés ont compris ça depuis longtemps même si parfois on doit affronter certains commentaires insolents et sans compassion. Je me dis à chaque fois que ceux qui tiennent ce genre de discours n’hésiteront jamais à abandonner leurs proches lorsque ceux-ci vivront à leur tour des difficultés… Shame on you!

      Soutien entier à mes amis immigrants chiliens qui après quelques décennies sont encore nombreux à vivre à Montréal, la grande majorité bien intégrée à la société. Je suis toutefois inquiet pour vous mes amis qui nous avez quittés il n’y a pas si longtemps pour retourner vivre dans votre pays d’origine une fois écartée la dictature fasciste.

    • @ sergio

      «C’est vrai que Victor Jara vit dans le cœur de son peuple. “Victor Jara présente!”» Trente-six ans après son assassinat, Victor a reçu l’adieu populaire qu’il méritait. Seul manque désormais que justice soit faite.

      Source: Victor Jara : obsèques populaires en chansons L’Humanité http://www.humanite.fr/2009-12-07_International_Victor-Jara-obseques-populaires-en-chansons

    • Je n’ai pas l’habitude d’insulter les gens, encore moins sur un blogue, sauf que cette fois un commentaire m’a fait frémir. Avis à ceux qui connaissent très peu l’histoire du Chili: le commentaire de Germanicus est non seulement dénué de vérité, mais de toute évidence il est aussi dénué de partialité. Il doit être un de ces aveugles de la politique qui ne jurent que par la gauche ou la droite, le oui ou le non, le nord ou le sud. Dans son cas c’est la droite ,donc un dictateur aussi sanglant que Pinochet est automatiquement un héros parce qu’il est de la droite. Aucune crédibilité. Pinochet, Sadam ou Staline? Quelle diférence à part la puissance militaire? Le pire c’est que je premds du temps pour répondre à de pareilles faussetés, je suis vraiment nouille.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2007
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité