Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 8 mai 2009 | Mise en ligne à 9h33 | Commenter Commentaires (51)

    Lafleur: le juge (et Yves) a raison

    lafleur.jpg
    Guy Lafleur, au Palais de Justice. Photo André Tremblay, La Presse

    Je ne peux pas prétendre avoir écouté toutes les tribunes téléphoniques et toutes les tables-rondes à la télé et lu tout ce qui s’est écrit au sujet du jugement rendu contre Guy Lafleur, mais je crois pouvoir dire avec une certaine certitude qu’il y a de nécessaires minutes de réflexion sur les enjeux de justice dans cette affaire, qui se perdent, souvent entre la passion pour le hockey et l’affection pour l’idole de toute une génération.

    Dans ce débat, je me range du côté d’Yves Boisvert, qui explique clairement ce matin pourquoi la cour a rendu la décision qu’il fallait. (Réjean Tremblay n’est pas du même avis, ni Lysiane Gagnon.)

    Être une légende, c’est une chose. Un père aussi. Ça ne fait pas de vous, pour autant, autre chose qu’un citoyen.


    • D’accord avec vous et Yves Boisvert.
      C’est triste ce qui arrive, et la façon dont Guy Lafleur a été arrêté mérite d’être dénoncée. Toutefois, si nos tribunaux commencent à vouloir corriger des erreurs en en commettant d’autres, on n’est pas sortis de l’auberge.
      Pour ce qui est de l’opinion public, les derniers mois nous ont prouvé que quand vient le temps de porter un jugement raisonné, les fans du CH s’inscrivent plus souvent qu’autrement aux abonnés absents. Alors imaginez si cela touche leur idole, concernant une affaire judiciaire, domaine où leurs connaissances se résument souvent aux envolées démagogiques de Réjean Tremblay…

    • TOUT À FAIT D’ACCORD AVEC VOUS !!!

    • Plusieurs personnes mentent en cour, imaginez le nombre incalculable de pères et de mères qui doivent mentir lorsque c’est question de garde d’enfant….. et ce, malgré la main sur la Bible….. Ouchhhhh!! On essai de donner l’exemple parce que c’est Guy Lafleur mais malheureusement, Guy est plus grand que nature et le restera pour toujours, il a soulevé les passions et les foules du forum pendant des années et cà, çà n’a pas de prix, et même la meilleure des explications ne donnera jamais raison au juge. Moi, je suis plutôt du même avis que Mr Tremblay et Mme Gagnon.

    • Je répète que je trouve qu’on a été dur avec Guy Lafleur dans un système de justice où on laisse passer des déclarations sous serment grossièrement mensongères sans sourciller.

      Il est la le probleme. Lafleur mérite surement un reproche de la Cour, genre amende. Mais le casier judiciaire a cet homme est injuste pour une erreur semblable. Surtout que M. Lafleur a donner beaucoup a cette société, pas juste comme hockeyeur, mais par son dévouement dans la communauté.

      Si il y a une personne qui n’a pas le profil d’un criminel et que tout le monde le sais c’est bien M. Lafleur.

      La justice ce ne se fait pas seulement en lisant les lois…ca prend du jugement aussi!

      Combien de fois on entends dire que les fonctionnaires dans leur décisions obéissent a la loi aveuglément en ne tenant pas compte de la situation des gens? Meme chose ici dans le cas de Lafleur…

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous et Yves Boisvert. Compte tenu de la gravité des accusations était-ce une bonne idée d’emmener son fils à l’hôtel pour qu’il passe la nuit avec sa copine MINEURE ? Était-ce le protéger ou se donner un break? Et si Mark Lafleur avait péter une coche encore une fois? Je comprends le désarroi de Guy Lafleur, mais il drôlement manqué de jugement. Personne dans cette histoire ne pense à cette fille de 16 ans, aux conséquences que ça aurait pu avoir. Guy Lafleur a menti à la cour. Ce qui m’étonne c’est cette culture de se dire que mentir sous serment c’est pas grave parce papa aime son garçon. C’est comme quand les gens reçoivent une contravention pour vitesse. C’est jamais juste, parce qu’il y en avait d’autres qui roulaient aussi vite. Jamais ils n’admettront qu’ils allaient trop vite. Il suivait le traffic! Il ne faudrait quand même pas critiquer quand la justice fonctionne!

    • je suis plus ou moin d accord avec la décision du juge. mais ce que je trouve un peu pathétique c est que les gens s offusquent, sont triste pour lafleur…. parceque c est une légende du hockey. si c était un politicien plus ou moin populaire dans la meme situation on applaudirait la décision du juge.

      lafleur a menti. il paie pour. c est tout.

    • 100% avec Yves Boisvert.

    • Pendant qu’au procès de Francis Proulx une psy tente de démontrer à tous vents que l’accusé souffrait de troubles mentaux, dans le cas de Guy Lafleur on a tendance à minimiser ou oublier que son fils souffre de façon prouvée d’une grave maladie mentale. Le syndrome de Tourette provoque souvent des troubles obsessionnels compulsifs.En bon parent Guy Lafleur a cru qu’il pourrait assumer la garde de son fils.Une presqu’impossibilité pour des parents ordinaires laissés à eux-mêmes.

      Pourtant le système judiciaire trop content de se débarrasser d’un cas lourd l’a remis entre les mains de ces parents sans tenir compte ou j’imagine sans se renseigner sur les effets pervers de cette maladie. Ce qui est arrivé était presque prévisible. Le débat ne devrait pas porter sur le mensonge de Lafleur mais sur l’hypocrisie d’un système qui se lave si facilement les mains.La justice ne suffit pas il faut aussi apparence de justice pour les deux parties. C’est là que le bât blesse dans cette cause. Je vous invite à prendre au connaissance d’une lettre aux lecteurs de Victor-Lévy Beaulieu que je viens de lire dans le Soleil de ce matin qui cerne fort bien le sujet.

    • Le point de vu qu’il n’aurais pas du aller le porter a l’hôtel est très bon. Et s’il avait à être condamné, c’est probablement sur ce point. Je ne pense pas

      Mais il n’y a pas le loi pour cela, alors on se rattrape sur ce qu’on peux.

      Ma mère, intervenante à la DPJ me racontre chaque semaine des histoires d’horreur bien pire que ce que Mark Lafleur à fait ou que même Guy pourrais avoir fait.

      Des maris violents, dont la pleinte a été porté, mais qui n’est toujours pas arrêter pour des raison obscure (la police ne dit rien). Pendant ce temps, il rode autour, et ils est même arrivé qu’elle arrive en intervention et que le monsieur la reviré de bord.

      Ce qui me choque, et je crois que c’est le cas de bien des gens, c’est l’archarnement sur la personne. Un mandat (au lieu d’une demande de comparution). Ensuite le circle médiatique.

      Dans les scandale au Canada, il y en a eu des menteurs, des menteurs prouvé, si on relis les tapes. Mais bon, vu que c’est eux qui ont mis les juges en place, personne n’a posé de question et on est passé à autre chose…

      Que Guy soit condamné, ok, il est coupable. Mais bon, ne pensez pas nous faire avaler que c’est pour l’exemple quand qu’il y a plein de batteur de femme et de gars violent en liberté qu’on arrête pas alors que les plainte sont déjà porté. Que des politicien nous mentes sous serrement et qu’il ne se font pas arrêter (tant qu’à moi, cela touche vraiment tout le québec tandis que l’histoire de Guy touche surtout son entourage).

      À un moment donné, on décroche. Si on ou aurais annoncé que Guy aurais été mis complice d’un détournement de mineur et d’aide au bris de condition d’un gars libéré sous condition, je pense que tout le monde l’aurais accepté. Parce que ce sont des choses qu’on doit être punis pour.

      Mais si les gens qui nous mentent en pleine face à l’année longue ont rien. Pourquoi Guy?

      C’est ca le vrai problème

    • Vous dites : “Être une légende, c’est une chose. Un père aussi. Ça ne fait pas de vous, pour autant, autre chose qu’un citoyen.”

      Donc, le type qui a défiguré une femme en lui sautant dans le visage à pieds joints est autre chose qu’un citoyen? Et les criminels à cravate qui louvoient entre les mailles du système aussi? La bande de cro***urs du scandale des commandites qui s’en sont tirés (seulement trois ou quatre ont été punis), sont autre chose que des citoyens? Les “investisseurs” qui vivent de copinage et de malversations, de magouilles et de grenouillages, sont au-dessus des autres?

      Le problème, ce n’est pas tellement le fait que Lafleur ait été condamné, c’est plutôt ceux qui ont fait dix fois pire et qui bénéficient de la clémence du tribunal ou qui se rient du système de “justice”.

    • Pour M. Réjean Tremblay, c’est sans doute une question de sympathie personnelle. Or, je ne connais pas personnellement M. Lafleur. J’estime qu’il a mal agi dans ce dossier. Je ne vois pas en quoi le fait de laisser son fils aller coucher avec une mineure peut aider celui-ci (ni donner un répit à son épouse, comme l’avance M. Tremblay). M. Lafleur est d’abord et avant tout un citoyen qui s’était engagé à faire respecter les conditions de liberté de son fils, et il a menti et il a aidé son fils à ne pas respecter lesdites conditions. M. Lafleur a commis une erreur de jugement, sérieuse, et il doit l’assumer. Il n’ira pas en prison, mais il a eu une leçon. Et j’espère que son fils la retiendra aussi, cette leçon.

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous et M. Boisvert.

      Je serais bien étonné d’apprendre que la maison de Lafleur soit trop petite pour offrir de l’intimité à son fils et sa blonde…

      C’était une entente entre le père et la Cour pour éviter la prison à son fils. Il a brisé l’entente par 2 fois et il a ensuite menti pour se protéger. Je suis d’accord que la justice en a fait pas mal trop avec son arrestation et tout le tralala mais je pense tout de même qu’il est justifiable que Lafleur soit reconnu coupable.

      Il va recevoir une amende ou une peine avec sursis, ce n’est pas la fin du monde non plus. Il payera pour son erreur, voilà tout. Laisser un gars «à problèmes» avec une mineure n’est pas ce que j’appelle être un bon père de famille responsable et soucieux de la sécurité de son fils et de ses fréquentations.

    • Si j’avais fait la même chose pour mon garçon, que pensez-vous qui me serait arrivé; alors…

    • La première chose qui m’est venu ce matin en lisant l’article de M.Boisvert, c’est : amen M.Boisvert,

      C’est ce que je me tue à dire depuis le début. Si Mark Lafleur avait été accusé de vol par effraction pour de la drogue ou quelque chose du genre, j’aurais pu comprendre le geste de Guy de soutenir son fils dans son intimité. Mais on parle ici d’accusation d’agression physique sur une copine du jeune qui de plus était mineure. Et le simple fait qu’il y ait eu accusation d’agression sexuelle (mais acquittement), laisse planer de gros doute.

      Alors quand j’ai su que c’était pour reconduire son fils avec sa copine de 16 ans dans un motel pour des moments intimes que Guy avait aidé son fils à ne pas respecter les conditions de la cour… désolé, mais j’ai beaucoup, beaucoup de difficulté à accepter ce manque flagrant de jugement. À tous les bien-pensant et les critiques de notre système judiciaire qui vénère l’homme qu’est Guy Lafleur, que serait-il arrivé si le jeune Mark Lafleur avait récidivé et battu sa copine et l’avait violé dans cet hôtel? C’est ici que le parjure de Guy Lafleur est répréhensible, c’est qu’il a donc sciemment cautionné le non respect du couvre-feu de son fils et il l’a protégé par son mensonge alors qu’il se trouvait dans une situation directement lié aux accusations porté contre lui en premier lieu.

      Un accusé qui a des conditions de libération très stricte et qui ne les respecte pas, se verra voir sa liberté refusée et il sera incarcéré. Lorsque que quelqu’un prend la responsabilité de superviser une autre personne pour lui éviter de la prison, et que par la suite, elle est complice d’un bris de condition et ment à ce sujet de la cours… désolé, mais ce n’est pas parce que tu as fait vibrer la fibre des partisan que tu a droit à l’absolution totale dans le cas d’une bulle au cerveau.

    • Parfaitement d’accord avec vous et Yves Boisvert. J’ai beau avoir de l’empathie pour Guy Lafleur, mais il a fait une grave erreur de jugement. Comme tout citoyen, il doit maintenant faire face. C’est dommage, mais c’est comme ça. Qui sait, ça va peut être réveiller tout le monde sur le cas de son fils. Ce jeune homme est dangeureux, et Tourette ou non, aucune adolescente “no-name” ne devrait être mise en danger parce que le poooovre ti-gars de Guy Lafleur a des besoins sexuels à combler… Franchement!

    • Absolument d’accord avec vous. Il y a du dérapage émotionnel dans les propos de Réjean Tremblay.

      Lafleur a commis une gaffe monumentale, il a manqué de jugement et il a menti. Et pcq il est célèbre, raison de plus pour que justice soit rendue.

      Qu’il ait enfilé un nombre X,Y,Z de buts, ç’est secondaire.

      Moi, comme père, j’aurais respecté mon engagement!

    • Cela ressemble de plus en plus à un débat entre la raison et l’émotion, entre la tête et le coeur. Quant à moi, je crois qu’il faudra attendre la sentence avant de porter un jugement sur cette affaire. Dans ce que j’ai lu dans les textes de Gagnon et Tremblay, il y avait beaucoup trop de références au passé glorieux de Guy Lafleur. Quant à son contexte et son engagement comme père de famille, ce sera au moment de la sentence qu’on devrait en tenir compte.

    • Il y a du vrai dans l’argumentation de M.Tremblay, dans les propos de Mme Gagnon et dans l’analyse de M.Boisvert.

      Je trouve triste tout ce qui arrive à M.Lafleur.

      Je trouve absurde que les turbulence du jeune Lafleur ait entrainé une telle erreur de jugement de la part de Guy Lafleur que celui-ci se retrouve maintenant devant un verdict de culpabilité tandis que des gens malicieux, fraudeur, violent et pervers arrivent chaque jours à se faufiler à travers les failles de la justice.

      Cependant je ne souhaite à personne de pouvoir se soustraire à la justice.

      La notoriété permet parfois une indulgence questionnable, cette fois il semble que la notoriété ait entraîné un zèle questionnable. L’un ne vaut pas mieux que l’autre.

      Je souhaite à la famille Lafleur courage et force, je leur souhaite surtout des lendemains meilleur.

      Je souhaite également à M.Lafleur une sentence clémente et pardonnez mon jovialisme. aussi symbolique que possible. Il me semble que cet homme ne mérite pas l’oprobre d’un casier judiciaire.

    • Tout à fait d’accord avec toi. Justement, il y a quelques jours de cela j’en discutait avec ma femme et j’avais la même vision que toi et Yves Boisvert. La monde chiâle quand la justice est trop clémente et sa chiâle quand on s’en prends à des vedettes. Si Lafleur n’avait pas été une personne connue, beaucoup de gens l’autraient traité de sans coeur etc., mais parce que c’est Guy oh la la, faut pas toucher au sauveur. De toute façon sa peine va être très très clémente, alors à tous ceux qui s’épouvantent pour cela, relaxer et cela jusqu’au jours ou votre fille va sortir avec un gars comme Mark Lafleur et à partir de ce moment là vous allez comprendre pkoi des gens comme moi n’ont aucune sympathies pour les Lafleur mais j’en ai beaucoup pour les petites victimes et à leurs parents.

    • J’aimerais bien lire ça de vous le jour où une femme, idole populaire de surcroit, vivrait ce que mr Lafleur vit.

    • Marie-Claude Lortie et Yves Boisvert ont parfaitement raison : on ne doit pas bafouer la Justice (avec un grand J). Mentir sous serment est un outrage au Tribunal, personne ne peut le contester. Mais… Parce qu’il y a un “mais” : Lysiane Gagnon est contre, Réjean Tremblay itou. Alors ?

      Je constate qu’il existe deux poids-deux mesures nettement contradictoires quand il s’agit de personnalités connues, appréciés du grand public, pour diverses raisons.
      Lafleur a été un hockeyeur bien-aimé, mais il n’a pas eu droit à l’indulgence. Il a menti pour tirer son fils du merdier. Arrêté, jugé coupable, il est en instance de condamnation. Pour son travail, il allait aux USA très fréquemment et ne pourra plus s’y rendre sans autorisation spéciale.
      Gibert Rozon a tenté d’agresser sexuellement une jeune femme au Manoir Campbell. Arrêté et jugé, il a bénéficié d’une absolution totale, son avocat ayant très justement plaidé qu’il ne pourrait plus voyager aux USA où il a des interêts artistiques et d’affaires. En précisant qu’il avait trop bu au cours du party, ceci expliquant cela.
      J’ai été très content pour Rozon qui est sympa. Mais pourquoi Lafleur tout aussi sympa (qui n’a jamais agressé qui que ce soit, même sur la patinoire….) va-t-il se retrouver, lui, avec un casier alors que son “crime” (sic) est somme toute plus bénin qu’une agression ? Un magistrat outragé, est-ce plus grave qu’une jeune femme agressée ?
      Curieux qu’aucun chroniqueur, commentateur ou reporter ne l’ait évoqué…

    • Ne vous en faites pas, je suis également d’accord avec mr Boisvert. Mr Réjean Tremblay est le plus grand téteux de la terre et compare toujours des oranges avec des pommes qu’il peinture orange.

    • Juridiquement parlant, le juge a pris la bonne décision et il a droit au châtiment du geste comme tout autre être humain. Il n’y a pas de passe-droit. Quand quiconque se moque du système judiciaire, c’est du peuple qu’il se moque.

      Quand Guy a pris la décision de mentir (pas étirer la vérité) à la cour, c’était un geste grave. Tout en comprenant que ce n’était pas une question de vie ou de mort, mais bien parce qu’il est clair que Guy ne voulait pas que son fils subisse de préjudice à son geste (ne pas respecter les conditions de remise en liberté).

      Tout ce qui lui arrive, il a courru après,

    • Au sujet de la justice, enlevez vous lunettes roses svp. La question n’est pas de mentir c’est plutôt de ne pas se faire prendre à mentir.

    • J’ai une certaine compassion pour Guy Lafleur… Ça ne doit surment pas être facile de voir son fils accumuler une bêtise après l’autre. Je pense qu’il y a une partie de toi qui est prête à prendre des risques pour tirer d’embarras ta progéniture. Cependant je pense également que tout risque vient avec son lot de conséquences et qu’il faut être prêt à les assumés. Autrement dit, est-ce que je condamne Guy lafleur pour le geste qu’il a posé en se portant à la défense de son fils? Non, parce que je comprends très bien ce qu’il voulait faire. Est-ce que je suis en désaccord avec le jugement rendu par le juge? Non parce qu’il a fait son travail! Point final! Guy Lafleur était très conscient de ce qu’il fesait et du risque qu’il prenait. Maintenant il doit accepter les conséquences que sa décision implique car c’est çà la loi.

    • Mme Lortie, êtes-vous une mère??

    • Je vous avoue que cette affaire m’a troublé. Un petit groupe de ces nouvelles amazones de la justice qui ont décidé de se payer une vedette, tout un “power trip” .

      Yves Boisvert a raison, la stratégie a été mauvaise de la part de Me Rancourt. On ne confronte pas directement avec autant de vigueur des “émotives vengeresses”… même (et surtout) quant elles agissent en “stupides”.

      Il a aussi raison, il y en a des centaines par année qui sortent du tribunal, au vu et au su de tous, le sourire aux lèvres après s’être parjuré à “qui aime le mieux” devant un juge compassant.

      Il a toujours raison. Lafleur, qui se verra à l’avenir interdire l’entrée aux USA, paiera le gros prix… Mais elles s’en foutent éperdument…. et la procureure demande deux ans…. quant on pense au nombre de véritables bandits qui s’en sortent pour beaucoup moins que ça.

      Là où je ne marche plus c’est lorsque Boisvert dit : “C’est de la métaphysique….C’est comme ça. Un mensonge bien intentionné par le meilleur gars au monde… un mensonge mal couvert, puis la grande roue de la justice se met à tourner…etc..etc..”

      Par exemple parmi des centaines, qu’arrivera-t-il au bon et gentil docteur Morissette qui a menti en cour en faveur (??) pas de son fils mais d’un criminel, violeur et possiblement nécrophile ?? Rien…absolument rien…la grande roue de la justice (comme l’appelle Yves Boisvert) ne tournera pas…Le bon docteur fait partie de la gang…comment en a-t-il sauvé des violeurs et des meurtriers de la sorte ?…personne ne veut le savoir…surtout pas la justice (et le collège des médecins)… c’est la règle des trois poids quatre mesures que l’on applique à la « va comme j’te pousse » selon les humeurs dans cette grande roue de la justice Québécoise..

      Ceux qui semblent se régaler de la situation et donne sans réserve leur assentiment à cette condamnation on une vision bien limitée de ce qu’est la justice au Québec.

    • Bonjour,

      Je suis en désaccord avec vous. Un procureur peut ne pas poursuivre
      pour toute sorte de raisons . Dans ce cas ci Lafleur est tombé sur une procureure
      frustée qui voulait de la visibilité pour son plan de carrière. Elle s’est acharné
      sur ti-Guy. Si j’étais son patron je la fouterais dehors pour manque de jugement.

    • La définition de la justice n’est-elle pas “traitement égal pour tous”?? Si oui, on est bien à côté de la justice ici. On serait plutôt dans la zone “vendetta”…

    • Jean-Marc, si vous croyez que la justice ne se moque pas du peuple à tous les jours que le bon Dieu fait… vous vivez très certainement sur une autre planète.

    • Madame Lortie et M. Boisvert ont entièrement raison. Quant à Réjean Tremblay , ses propos sont démagogiques et uniquement basés sur l’émotion; il n’y a rien de rationnel.

      Le manque de jugement de Lafleur qui aurait pu conduire à un drame n’est pas une banalité !

    • L’histoire de M. Lafleur (qui aurait pu être, Tremblay, Lee, Stuart ou même Latimer pour ceux qui s’en souvienne) n’est pas une hisoire de justice.
      C’est une question psychologique.
      Le pédophycholoque de mon enfant nous a répeter que nos choix s’avèrent souvent stratégique, tactique autant pour le bien de l’enfant que parfois notre bien et celui du couple.
      Dans l’histoire de Latimer, la justice a bien fait, mais il aurait fallu donner un bémol a sa sentence car il est compliqué de juger la douleur des gens.
      l’histoire de M. Lafleur doit également recevoir un bémol.

      il a menti et a la limite, il doit s’en contre-ficher d’avoir un casier et un châtiment. Si pour vous, la famille et vos enfants vous tiennent a coeur; vous êtes tous des Lafleur potentiel. et c’est pourquoi que les discussions présententes sont importantes, car nous sommes tous prêt a mentir pour nos proches.
      Pas quand tout va relativement bien dans sa vie,
      mais quand le problème perdure et perdure,
      revient,
      s’accentue,
      diminue,
      refait surface,
      fait des come-backs,
      s’amplifie,
      harcèle,
      fait pleurer,
      et nous gâche la vie, la seule que l’on est.

      ps – lorsque nous sommes jeune, une mineure n’a pas la même signification que pour un homme plus mature. SVP, comparer les pommes avec les pommes. Il n’y a pas de côté malsain.

    • Donc on devrait inculpé tout les fonctionnaires qui ont menti à la commission sur le scandale des commendites, evidemment ils doivent perdre leurs travail aussi, on devrait aussi declaré coupable et retiré le droit de pratiqué au psy qui a menti en cours au proces de Proulx. Et tout les autres qui mentent en cours.

      C’est bien d’appliqué la loi, mais faudrait peu etre l’appliquer tout le temps, et non juste dans un cas tres mediatisé pour faire paraitre que la justice fonctionne. L’autre qui a sauté a pieds joint sur le visage de la pauvre dame dans le metro, et qui en a violé une autre et tabasser 2-3 autres? C’est moins grave que de mentir en cours?

    • Je suis d’accord à ce qu’il y ait eu sentence, et comme on l’a précédemment dit, telle une réprimande et une amende. Il y a eu faute certes, mais le fait est que dans ce cas le résultat s’avère d’octroyer un ‘casier judiciaire’ à Guy Lafleur. Ceci me semble totalement démesuré en comparaison avec la faute commise, soit celle d’avoir donné des réponses conflictuelles, d’avoir menti
      Et puis, je vois que certains commentaires précédents sont très intransigeants, appellons-nous ..QUE CELUI QUI N’A JAMAIS PÉCHÉ……

      Comme le dit bien le Dr House dans l’émission de télé, tout le monde ment. Guy Lafleur aurait énormément bénéficié de prendre exemple sur les acteurs du scandale des commandites et avoir eu de géant trous de mémoire quand au faits, la justice aurait quand même su ce qu’elle voulait savoir et Guy Lafleur en serait sorti indemne…
      Je souhaiterais que le système judiciaire ait un moyen de pénaliser Guy Lafleur mais sans lui épingler un casier judiciaire sur le dos. Ceci aurait pour effet, à mon avis de remettre les pendules à l’heure dans la balance de la justice.

    • Je ne sais pas combien parmi les bons pharisiens qui s’empilent ici ont pu vivre l’expérience de Guy Lafleur. J’en ai subi une toute petite partie. Rien qui se compare. J’en ai gardé cependant le souvenir d’une Justice comme d’un gros lavabo d’où se sortent à merveille ceux qui se ponce pilatent de leur obligations familiales. Et je crois comprendre avec bonheur, en lisant tous ces braves pétris de justice citoyenne qu’il y a justement peut-être ici la colonne vertébrale et le courage pour soutenir les Guy Lafleur anonymes qui souffrent en silence. Merci à l’avance de votre bénévolat mesdames et messieurs.

      Quant à la Justice Juste, bien, j’ai vu moultes fois sa robe noire à l’oeuvre. Avec dedans une molle méduse qui flotte sur sa chaise, le sourire compatissant, pendant que Madame accuse à tour de bras; moi, mon père, mon frère, ma blonde de l’époque, la directrice de la garderie de mon enfant, alouette. Un joyeux pattern de la culture provinciale et qui se répète à des milliers d’exemplaires dans nos Cours: “Madame exprime ses émotions”.
      Mais Guy Lafleur ment.

      Je revois les avocates me dire contrites, “Vous savez, vous devez comprendre la Juge, elle a eu un divorce si difficile” Ou; “Vous savez, la juge Machin a un gros problème d’alcool”. Moi je veux bien, mais pourquoi polluer alors la vie de mon enfant?
      Et puisqu’on parle d’enfant et de juges, il y a au Québec des dizaines de milliers de pères qu’un ou une juge a privé de sa progéniture. Non pas parce qu’ils étaient de mauvais pères, mais “Pour le bien de l’enfant”. Sauf que tu sors dans un bar, tu rencontres une fille et tu deviens le père de facto d’enfants qui ne t’ont jamais vu de leur vie. C’est pour leur bien Monsieur le Juge? Vous ne venez pas évaluez si je suis compétent pour la job dans ce cas-ci?
      Le “Father Swapping” est le sport national des québécois. Pas le hockey.

      Quelqu’un au Québec pourra critiquer Guy Lafleur le jour où ce quelqu’un existera. C’est-à-dire qu’il aura la stature et la crédibilité pour le faire. En attendant, il n’existe personne de ce calibre dans la Tribu. Et en particulier à la Cour.

      Jean-Paul Thomin

      Jean-Paul Thomin

    • Ce jugement est ridicule – pas parce que c’est Guy Lafleur – c’est tout simplement ridicule – donner un cassier judiciare pour une faute pareille!!!!!!
      une sévère réprimande aurait été suffisante – sans histoire avec la justice – un homme honnête – père d’un enfant super difficile depuis des années – tout simplement ridicule – c’est justement parce que c’est Guy Lafleur qu’on en a fait tout un cas – des criminels endurcis comme celui qui a frappé cette femme dans le métro, ont un traitement qui tient compte de circonstances aténuantes –
      je le redis c’est ridicule et ça me rend encore plus dégioûtée de la justice -
      Merci Josée

    • Je suis aussi d’accord avec vous et M. Boisvert. Le problème, que certains ont d’ailleurs énoncé, est que la justice fonctionne de façon intermittente. Il a commis une faute, il n’est pas immunisé parce qu’il s’appelle Guy Lafleur. Cependant, pourquoi cette fois-ci la justice est si efficace, alors qu’on laisse une gang accusée de meurtre en liberté parce qu’il y a eu des problèmes avec la procédure? Pourquoi un homme qui a ruiné la vie d’une femme en lui sautant sur le visage et en en violant une autre, s’en tire avec une peine dans la communauté? Pourquoi on se fait bullshiter et mentir en pleine face par nos politiciens qui ne respectent par leurs propres lois (ex. élections à date fixe), etc je pourrais en nommer encore beaucoup, sans qu’il n’y ait aucune conséquence.

      Je crois que c’est là que les gens réagissent. Parce que ce que Guy Lafleur a fait est certainement moins grave que tout ce que je viens de nommer et la justice s’est tout à coup mis à fonctionner sur lui, une personnalité connue que les gens aiment. Ceci dit, pour le reste je suis d’accord avec vous et M. Boisvert.

    • Pas daccord, je ne connais pas beaucoup de parents qui ne mentiront pas en cour pour protéger lesur enfant, surtout s’il n’a pas fait quelque chose de vraiment grave.

      Et la jeune de 16 ans, ils étaient ou ses parents ce soir la ? Ils le savaient que leur fille était ma motel avec son chum ?

    • Bravo, je pense exactement comme vous et M. Boisvert. Quand on prend conscience du sérieux des accusations auxquelles faisait face le fils de M. Lafleur et de ses problèmes de comportement, il est difficile d’imaginer qu’un “bon” père de famille ait voulu lui faire passer une nuit à l’hotel avec une mineure, sans compter qu’il est encore plus difficile de croire que ce “bon” mari ait voulu donner un peu de répis à son épouse compte tenu que cette dernière (normalement constituée, je présume) aurait dû se faire du mauvais sang toute la nuit dans ces circonstances. M’sieur Tremblay et dame Gagnon sont dans les patates si vous voulez mon avis.

    • Enfin! Merci Madame Lortie et Monsieur Boisvert! Je croyais être une des seules en désaccord avec Réjean Tremblay.
      C’est malheureux mais Guy Lafleur a fait une erreur de jugement en protégeant son fils et en mentant à la cour. Je suis mère et je peux comprendre qu’on l’on veuille protèger ses enfants mais pas à l’encontre d’un ordre de la cour.

    • Je me range aussi du côté de M.Boisvert, si le fils de M.Lafleur avait dépassé son couvre-feu de quelques heures et qu’il avait tenté de cacher cet accroc à ses conditions de remise en liberté passe encore, mais qu’il soit lui-même allé le conduire au motel avec une fillette de 16 ans considérant les crimes dont il est accusé moi cela me dépasse.
      Alors M. Tremblay et Mme Gagnon, dites-moi M.Lafleur en bon père aimant aurait il du lui fournir de la drogue aussi ?

    • “Mme Lortie, êtes-vous une mère??” abanana

      ===

      Pourquoi ? Vous croyez que le jugement d’une personne qui n’a pas d’enfant est déficient ?

      Faut-il être nécessairement malade pour avoir une opinion éclairée sur le système de santé ?

      Moi qui me demandais si je parlais trop souvent de mes enfants, je crois que j’ai la réponse… mcl

    • Madame Lortie, j’ai trouvé les propos d’Yves Boisvert tout à fait justes et humains. La compassion ne doit pas faire perdre la tête. On peut regretter que M. Lafleur soit coupable, mais il l’est tout de même.

      Moi aussi je reviens à ces deux adolescentes qui ont eu affaire au fils. Je ne sais pas si elles avaient le privilège de souffrir d’une maladie mentale avant de frayer avec lui, mais on peut parier qu’elles se portent mentalement plus mal après coup.

      @ gabriellalonde

      Des propos comme les vôtres viennent contrecarrer les efforts des défenseurs des personnes-atteintes-de-maladie-mentale (ouf!) pour dissocier dans l’esprit du citoyen moyen maladie mentale et criminalité.

      Le fameux syndrome de La Tourette, dans la plupart des cas, c’est un paquet de tics et quelques phobies. Rien à voir avec le fait de violenter une jeune fille. Marre de voir la maladie mentale utilisée comme explication/justification/raison/cause de geste criminels souvent graves. La plupart des gens atteints de maladie mentale sont inoffensifs. Pourquoi alors la maladie mentale continue-t-elle de revenir comme défense dans les causes criminelles??

      Peut-on enfin oser dire qu’il y a quand même un rapport, si l’on en croit les plaidoiries de centaines d’avocats dans les causes criminelles, et des psychiatres et psychologues qui viennent étayer ce type de défense par leurs témoignages, entre certaines maladies mentales et certains gestes criminels. Si on ajoute les parents nuls ou mous à la recette, c’est le succès presque garanti.

      Un ado violent a souvent été un enfant, voire un bambin violent. Plus facile de sévir quand le rejeton a trois ans que quand il en a 17 et mesure 6 pieds 3 pouces. J’ai eu un ami dont le fils avait la sympathique habitude de foutre des claques au visage de sa mère à trois ans. Tout le monde riait.

      À 18 ans il était en prison pour tentative de meurtre sur son père.

    • Vu que Guy Lafleur a carrément commis un crime, il mérite la conséquence. Mentir en cour est très sérieux…

      Par contre, selon moi, vu que Guy Lafleur est… Guy Lafleur, un homme respecté et impliqué dans sa communauté, il devrait être passible à un pardon aussitôt qu’il y aura droit.

    • Comlètement d’accord avec vous…maintenant au tour du spy. dans l’autre procès.

    • Avoir été le père de la jeune fille, c’est ma fille qui aurait eu le couvre-feu.
      Mais essayer d’imaginer ce que les parents de la fille pensent ?
      Bof ca doit pas être plus grave que ce que Lafleur a penser, vu qu’ils ont laissé aller leur fille mineure avec un gars sous ordonnance judiciaire…
      Qui doit-on vraiment blâmer ?????

    • Mark Lafleur aurait pu tuer sa compagne. Et s’il l’avait fait, on verrait sans doute les mêmes personnes s’indigner que son héros de père soit accusé de complicité. On ne prend pas encore suffisamment au sérieux la violence masculine dans les relations dites intimes. Ce qui nous rend complices des agresseurs quand nous apprenons leurs gestes et que nous “couvrons” le coupable contre la société, comme l’a fait Guy Lafleur. Par esprit de famille… ou par solidarité masculine.

    • M.Lafleur a vraisemblablement très mal évalué la situation dans laquelle il se trouvait.
      L’amour naturel et louable qu’il porte à son fils, la fatigue et l’usure de devoir gérer les aléas de cette situation, les soins qu’il devait également assurer à son épouse ont semble t-il altérer son jugement et il a fauté.

      Le plus ironique est qu’il aurait pu plaidé une forme d’aliénation temporaire dû à son état dépressif au moment des faits. Cela la justice l’aurait admis.

      Il a menti comme un homme, et reçu son jugement comme un homme, c’est lyrique.

    • Pour une fois, je suis 100% avec Mme Lortie !

      J’ai déjà amplement commenté tout ça sur les blogues de l’édito et de Lagacé alors je ne vais pas me répéter mais…

      …mais juste ajouter ceci: je trouve hallucinant l’excuse du père qui veut défendre son fils !

      On ne parle pas ici d’un jeune adulte qui as commis une banale erreur de jeunesse. Certaines personnes en parlent comme si c’était banal. J’hallucine !

      Mon fils se fait prendre à fumer un joint, je vais le défendre.
      Mon fils se fait prendre à voler à l’étalage, je vais le défendre.
      Au pire, ché pas, mon fils se fait prendre à frauder, je vais peut-être le défendre.

      Mais mon fils bats un être humain plus faible que lui physiquement… ayoye, non !
      Je ne vais PAS le défendre !!!

      Heille ! Les gens semblent oublier que les accusations contre Mark Lafleur n’étaient pas banales !

      On parle ici d’un batteur de femmes merde !

      Et Guy Lafleur as pensé que cela l’aiderais de passer la nuit avec une ado de 16 ans ???

      (s’cusez la vulgarité du commetaire qui s’en viens mais…)
      “Enweye mon p’tit batteur de femmes, vas t’en *bip* une p’tite jeune pour te relaxer !”
      Ayoye, vraiment dégueux !!!!

      Wow, scusez mais, non.

      Je n’hésite pas à défendre les droits des hommes quitte à me faire accuser de “masculinisme”, mais les batteurs de femmes je n’ai aucune pitié pour eux. Ce sont ces racailles qui salissent la réputation des mâles et font en sorte qu’on doit se battre pour avoir la garde de nos flos.

      Aucune pitié !!!

      Guy Lafleur as commis une grave erreur de jugement, qu’il paie pour.
      Un casier judiciaire, ce n’est pas la fin du monde.

    • @f_vachon

      citation: “Par contre, selon moi, vu que Guy Lafleur est… Guy Lafleur, un homme respecté et impliqué dans sa communauté, il devrait être passible à un pardon aussitôt qu’il y aura droit.”

      Dans le fond, je suis d’accord avec vous (parceque mine de rien, je suis groupie de GUY!GUY!GUY! moi aussi !)

      Mais…

      Le jour ou Guy Lafleur as décidé d’amener son fils batteur de femme se “relaxer” avec une mineure, on s’entends tu qu’il avait déjà décidé qu’il mentirais à la cour ?

      Il as un excellent avocat. Il savait que mentir à la cour est un délit qui EXCLUS le pardon. Donc, il as en toute conscience de cause décidé de le faire. Il savait que s’il se fesait prendre un dossier criminel était inévitable.

      Il as quand même décidé de prendre une chance. Il as perdu.
      C’est plate à dire mais… tant pis pour lui.

      Ha, pis autre chose…

      S’cusez la mais toute cette histoire me pompe à fond…

      S’cusez la mais… les histoires de Guy est un bon gars….

      Guy as commis plusieurs erreurs dans sa vie, ok moi aussi.

      Mais là…

      Ok, je vais le dire… (j’avoue que ça me gêne vu que je l’admire…)…

      Ça se pourrais tu qu’étant donné que Guy as jugé correct de laisser son fils batteur de femmes avec une mineure…

      …ça se pourrais tu qu’il juge pas si grave ce que son fils as fait ?

      Pensez-y… Guy est un bon gars, ok, mais fort probable qu’il ne soit pas parfait.

      En tout cas, moi je trouve très troublant ce que Guy Lafleur as fait.
      Je ne comprends pas.

    • Absolument d’accord avec M. Boisvert.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2009
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité