Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 30 septembre 2008 | Mise en ligne à 23h23 | Commenter Commentaires (13)

    Votre enfant, la nourriture et vous et vous et vous

    enfant-manger.jpg

    Si tout se passe comme prévu, demain matin — mercredi matin — je serai à l’émission de Christiane Charette, vers 10h, en compagnie de ma coauteure, la nutritionniste Guylaine Guevremont, pour parler de notre nouveau livre: Manger, un jeu d’enfant. (Si vous avez des questions, vous pouvez écrire un courriel sur le site web de l’émission, que j’ai mis en lien, on va nous les transmettre)

    Voilà donc la preuve que je travaillais bel et bien sur un livre cet été et que tout ce beau congé n’a pas servi à aller me reposer sur une plage glacée et pluvieuse dans le Maine…

    Le livre, si vous vous le demandez, est un peu la suite du premier qu’on a écrit ensemble, Mangez ! un livre antirégime, prominceur et progourmandise.
    Sauf que cette fois, on s’adresse aux parents et à tous les anciens enfants.

    Si vous êtes du style tanné de vous faire dire quoi faire par les médias et les nutritionnistes et les responsables en santé publique et que vous n’en pouvez plus d’entendre des trucs du genre: “mettez du beau tofu dans le lunch de votre enfant, avec une trempette aux graines de lin et des sardines et des bettes à carde, il aura tous les nutriments nécessaires !” et que vous vous sentez continuellement soit coupable soit juste poche comme parent parce que les repas de vos enfants ne ressemblent pas à une page du Guide alimentaire canadien, je pense que vous apprécierez…

    Tout notre recherche nous a mené vers ces conclusions, sur lesquelles le livre est construit:

    – Nos enfants savent quand ils ont faim et plus faim — ils naissent programmés pour savoir ça, c’est amplement démontré. Notre responsabilité comme parent est de ne pas bousiller ce mécanisme d’autorégulation;
    – Notre job comme parent est de leur faire apprécier la variété, sans obsession pour les calories et sans classification des aliments entre le bien et le mal;
    – Notre nouveau défi comme parent, très différent de celui de nos parents mais surtout de nos grands-parents, est de leur apprendre à faire face à la surabondance de nourriture actuelle et non pas à gérer la rareté de jadis. Alors fini les “termine ton assiette !”

    Votre enfant dit “J’ai pas faim !” ??? Ou “J’ai plus faim” ?

    C’est pas grave. C’est plutôt très très sain.

    Ne vous inquiétez surtout pas, il ne se laissera pas mourir de faim.

    Alors c’est le temps de commencer à ne plus se prendre la tête et à avoir du plaisir à table avec les petits, que ce soit en mangeant une salade mozzarella fraîche et tomates, une pizza, des asperges sautées ou un gros bol de crème glacée.


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité