Marie-Claude Lortie

Archive, août 2007

Vendredi 31 août 2007 | Mise en ligne à 17h49 | Commenter Commentaires (29)

Pourquoi les jeunes filles fument

audrey-hepburn-smoking-cigarette.jpg

Parfois, il y a des recherches scientifiques devant lesquelles on n’a envie de dire qu’une chose: deuhhhhhh !

Comme celle-ci.

Cette étude de l’Université de Floride nous apprend que même si les jeunes fument moins qu’avant, il y a un lien très clair entre l’adoption de la cigarette par les jeunes filles et leur désir de devenir minces. Celles qui se mettent au régime ont deux fois plus de risques de commencer aussi à fumer. Et ce n’est pas vrai chez les gars.

Il suffit de regarder autour de soi pour voir ce phénomène partout. C’est vrai chez les stars comme chez nos voisines. Les filles se crèvent les poumons pour ne pas manger. Et ce n’est pas uniquement réservé aux jeunes filles d’ailleurs.

Si on lit l’article jusqu’au bout, cependant, on a l’impression que les chercheurs craignent qu’on décourage les jeunes de faire des régimes à cause du lien avec la cigarette. On dit que les régimes c’est parfois une bonne idée.

On dit aussi que les jeunes filles qui commencent à fumer le font parce que la nicotine réduit l’appétit et augmente le métabolisme. Et que la corps en famine a tendance à vouloir utiliser des drogues.

Ce qu’on ne dit pas, cependant, c’est que souvent la cigarette remplace le rôle émotif de la nourriture. On fume pour se réconforter, pour se faire plaisir, pour chercher le bonheur d’une certaine plénitude interdite à ceux qui s’empêchent de manger à leur faim. Fumer devient donc une nourriture pour le coeur, sans-calorie.

Pour convaincre les filles de ne pas commencer à fumer, il me semble évident qu’il faut donc s’organiser pour qu’elles ne soient pas au régime. D’abord en les convaincant qu’elles n’ont pas à rechercher la minceur extrême et ensuite en s’organisant pour qu’elles ne développent pas une relation émotive avec la nourriture qui pourrait créer un embonpoint néfaste à leur santé et qui serait transférée au tabac.

Je sais que là vous allez dire qu’il faut aussi leur enseigner à manger des légumes et pas des frites, etc. Mais mangées dans les quantités correspondant aux besoins caloriques des individus,  sans les excès déclenchés par les privations des régimes ou par un manque de culture culinaire — je parle ici de ceux qui en mangent trop car leur répertoire alimentaire est très pauvre – les frites ne font pas plus grossir qu’un bol de ratatouille.

Donc on oublie ce bout là du discours pour le moment.

Autre document: http://www.newswise.com/articles/view/532853/

Lire les commentaires (29)  |  Commenter cet article






Vendredi 31 août 2007 | Mise en ligne à 13h58 | Commenter Commentaires (5)

Gwyneth à table avec Mario

batali.jpggwyneth.jpg

Vous connaissez la célèbre star hollywoodienne Gwyneth Paltrow ? Elle est blonde et fait des pubs pour Estée Lauder… Elle a gagné un Oscar pour Shakespeare in Love, mais c’est probablement dans Les Royal Tennenbaum qu’elle a joué son meilleur rôle à vie. 

En tout cas, si vous vous intéressez le moindrement au personnage, vous aurez probablement appris au gré des entrevues, qu’elle a été hyper macrobiotique, végétarienne et même anti-hydrates-de-carbone à la Atkins.

Et bien on apprenait cette semaine que Mme Paltrow va faire une émission de cuisine à la télé. À PBS. Avec Mario Batali.

Batali est un des chefs new-yorkais les plus célèbres actuellement. Extrêmement coloré — c’est à ses pieds qu’on a vu pour la première fois, il y a plus de trois ans, de quoi avaient l’air des Crocs, orangés dans son cas – ce chef a pris sur lui de montrer aux Américains comment préparer de la cuisine italienne qui a de l’allure. Un peu comme Julia Childs a fait à une autre époque avec la cuisine française.

Plutôt qu’aller étudier dans les cuisines des étoilés Michelin et autres écoles Cordon Bleu, Batali a appris la cuisine en faisant ses stages chez des mamans italiennes, que ce soit en Émilie-Romagne ou en Sicile.

Les amateurs du Food Network l’ont peut-être vu il y a quelques années à son émission Molto Mario — que de bons trucs, quel décor affreux ! — ou alors au Iron Chef où il fait des duels à l’occasion avec les Bobby Flay, Masaharu Morimoto, Wolfgang Puck et compagnie.

Ses restaurants à New York s’appellent Babbo, Del Posto, Otto, Po, Esca… Il y en a toute une série. Il en a aussi à L.A. et Las Vegas.

Depuis quelques années, Batali s’est aussi mis à ouvrir des restaurant de cuisine espagnole: Casa Mono, Bar Jamòn.

C’est dans cette nouvelle direction ibérique que s’en va son projet avec l’actrice américaine.

La nouvelle émission du tandem Paltrow-Batali sera en effet tournée en Espagne où ils nous feront découvrir les spécialités régionales. Paltrow apparemment connaît bien ce pays pour y avoir passé ses vacances estivales pendant toute son enfance et en plus, elle parle espagnol.

Apparemment, on pourra voir ça en octobre à PBS. Espérons que ce sera diffusé ici par les stations PBS du Vermont ou de New York. Et que d’ici la fin du tournage, Miss Paltrow aura recommencé à manger du jambon, une viande qu’elle évite, apparemment. Imaginez. En Espagne. Le pays du jamòn iberico…

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Jeudi 30 août 2007 | Mise en ligne à 16h12 | Commenter Commentaires (28)

Sentir le “swing” ou le chai à la vanille ?

Je viens de recevoir un dossier de presse du fabricant d’antisudorifique Secret.

Il fait la promotion d’un nouveau produit, le Secret à “action thérapeutique”, destiné aux femmes “dont la chimie corporelle est plus exigeante”.  Avouez qu’on est tout de suite impressionné par la richesse du vocabulaire.

Mais c’est en lisant le reste de la documentation que j’ai été réellement renversée.

J’ai en effet appris, en lisant la liste des produits disponibles qu’il existe du Secret au parfum de “chai à la vanille”, “pêche australe”, ”soie botanique”, ”poudre de velours”, ”propreté diaphane”  et “satin exotique”.

Et là je ne vous parle pas des parfums “optimisme”, “sincérité” et “ambition”, tous disponibles en bâton, catégorie Secret Invisible.

À quand la senteur “mince et millionnaire” ?  

Lire les commentaires (28)  |  Commenter cet article






publicité

publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2007
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité