Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘Repêchage LNH’

Mardi 20 juin 2017 | Mise en ligne à 13h37 | Commenter Commentaires (128)

Choisir le bon…

cropped_GettyImages-543012262

La pression augmente sur les épaules du DG des Devils du New Jersey, Ray Shero.

Les Devils détiendront le premier choix vendredi, mais l’identité du meilleur joueur n’est pas claire cette année, et les repêchages antérieurs nous ont montrés qu’il est facile de se tromper… à moins qu’il ne s’agisse d’une cuvée exceptionnelle, dans laquelle se trouve un Sidney Crosby, Connor McDavid ou Patrick Kane.

Un mauvais choix peut provoquer du surplace pour une organisation pendant des saisons, tandis que le choix judicieux peut propulser un club vers les sommets du classement.

Nico Hischier, un centre créatif que l’on compare à Henrik Zetterberg, et Nolan Patrick, un puissant centre droitier, sont les deux favoris, quoique Patrick a souvent été blessé depuis deux ans.

Une carte cachée, le défenseur de petite taille Cale Makar, pourrait mêler les cartes. Certains se plaisent à le comparer à Erik Karlsson.

Prenons les douze dernières années. Les Blues de St. Louis ont choisi le défenseur Erik Johnson au premier rang en 2006. Une sérieuse blessure au genou n’a pas aidé, mais il a été échangé quelques années plus tard à l’Avalanche pour Kevin Shattenkirk et Chris Stewart.

Les Blackhawks de Chicago en ont profité pour repêcher Jonathan Toews au troisième rang. Les Hawks auraient-il remporté la Coupe sans Toews ? Poser la question, c’est y répondre.

Taylor Hall était un choix unanime au premier rang par les Oilers d’Edmonton en 2010. Il a été l’un des symboles des insuccès des Oilers et a été échangé pour le défenseur Adam Larsson l’an dernier. Ironiquement, les six premiers choix cette année-là ont tous été échangés : Hall, Tyler Seguin, Erik Gudbranson, Ryan Johansen et Nino Niederreiter.
Vladimir Tarasenko, repêché au 16e rang par les Blues, et Evgeny Kuznetsov, 26e choix par les Capitals, auraient été, en bout de ligne, de meilleurs choix, mais il faut se rappeler qu’à l’époque, les joueurs russes n’étaient pas très populaires auprès des recruteurs. Ceux-ci craignaient qu’ils ne traversent jamais l’Atlantique.

Les Oilers auraient peut-être réglé plus tôt leurs problèmes en défense s’ils avaient opté pour Cam Fowler, le 12e choix, l’un des espoirs les plus prisés cette année-là et désormais le défenseur numéro un des Ducks. Mais si la tendance se maintient, Mikael Granlund, 9e choix au total cette année-là, deviendra peut-être le meilleur attaquant de son groupe.
Le repêchage de 2011 fait encore plus mal à Edmonton. Ryan Nugent-Hopkins n’a jamais débloqué comme prévu, et on chercherait toujours à l’échanger. Le centre droitier Mark Sheifele, repêché au septième rang par les Jets, a amassé 82 points, dont 32 buts, l’an dernier.

La véritable catastrophe s’est produite l’année suivante, lors du repêchage de 2012, avec le choix de Nail Yakupov au premier rang. Après quelques hivers décevants, Yakupov a été échangé aux Blues pour un choix de troisième ronde. Il n’est même pas un régulier à St. Louis.

Les recruteurs des Oilers tenaient au défenseur Ryan Murray, mais le propriétaire, Daryl Katz, aurait apposé son véto pour qu’on repêche le Russe. Murray n’était même pas le meilleur défenseur disponible.
Morgan Rielly, Hampus Lindholm et Jacob Trouba auraient été de meilleurs choix. À l’attaque, Filip Forsberg s’est élevé au sommet de cette cuvée, et Alex Galchenyuk est deuxième… pour l’instant.

Plusieurs observateurs s’attendaient à voir l’Avalanche repêcher le défenseur Seth Jones au premier rang en 2013. Les carences en défense étaient flagrantes à Denver, après tout. Mais on a choisi le centre Nathan MacKinnon.
En quatre ans, MacKinnon a une seule saison de plus de 60 points. Jones, le quatrième choix au total, échangé il y a deux ans pour permettre aux Predators de Nashville d’obtenir un centre numéro un, Ryan Johansen, a obtenu 42 points l’an dernier comme défenseur numéro un des Blue Jackets.

En terme de production offensive, Sean Monahan, Aleksander Barkov et même Alex Wenneberg ont été supérieurs à MacKinnon l’an dernier.

L’Avalanche ne constituera sans doute pas la pire équipe de la LNH avec un défenseur de la trempe de Jones.
En 2014, les Panthers de la Floride ont fait un bon choix avec le défenseur Aaron Ebklad. Souhaitons-lui la santé, après de nombreuses commotions cérébrales.

Leon Draisaitl, troisième choix au total par Edmonton, est devenu le meilleur joueur de la cuvée. Fallait-il donc que les Oilers repêchent troisième pour mettre la main sur le bon joueur ?

Le mot de la fin appartient d’ailleurs à Ray Shero, qui déclarait justement hier, en boutade aux journalistes : « Michael Jordan n’a-t-il pas été repêché au troisième rang dans la NBA ? »

Lire les commentaires (128)  |  Commenter cet article






Mercredi 7 juin 2017 | Mise en ligne à 15h48 | Commenter Commentaires (90)

La naissance d’une (autre) fausse rumeur…

cut-23

L’un des espoirs les plus convoités en prévision du prochain repêchage de la LNH, Nolan Patrick, un centre droitier, sera à Montréal ces prochains jours, après des passages au New Jersey et à Philadelphie, pour rencontrer les médecins des Devils et des Flyers, détenteurs des deux premiers choix au repêchage.

Il n’en fallait pas plus pour affoler les réseaux sociaux: Nolan Patrick allait rencontrer le Canadien, Marc Bergevin préparait une offre incroyable aux Flyers, Carey Price pouvait déjà faire ses valise…

Le collègue Marc-Antoine Godin a vérifié. La visite de Nolan Patrick à Montréal aurait bien lieu, mais plutôt pour respecter un engagement envers un commanditaire.

Voilà pour ceux qui rêvaient déjà d’un jeune centre droitier à Montréal.

Le nombreuses blessures de Patrick (hernies discales) suscitent bien des interrogations. Sera-t-il en mesure de redevenir le brillant jeune joueur d’il y a deux ans? J’opterais plutôt pour Nico Hischier, plus chétif, mais plus créatif et rapide…

Lire les commentaires (90)  |  Commenter cet article






Lundi 1 mai 2017 | Mise en ligne à 11h02 | Commenter Commentaires (156)

Fini le “tankage”!

Les Penguins de Pittsburgh connaissent du succès depuis le départ de Ray Shero, mais celui-ci pourra se consoler à l'idée qu'il détiendra le premier choix au prochain repêchage avec les Devils.

Les Penguins de Pittsburgh connaissent du succès depuis le départ de Ray Shero, mais celui-ci pourra se consoler à l'idée qu'il détiendra le premier choix au prochain repêchage avec les Devils.

Il s’est passé une chose extraordinaire samedi soir lors de la loterie de la LNH.

En vertu des nouvelles règles établies récemment, le pire club de la Ligue, et de loin, l’Avalanche du Colorado, a non seulement perdu son espoir de repêcher au premier rang, mais il a glissé au quatrième.

Les Devils du New Jersey, eux, auraient repêché au cinquième rang sans loterie. Ils obtiennent le premier choix. Et les Flyers de Philadelphie, qui n’ont jamais baissé les bras et espéré gagner une place en séries jusqu’à la fin ou presque, passent du 14e au 2e rang.

Le centre droitier Nolan Patrick, malgré de sévères blessures, et le jeune Suisse Nico Hischier, un centre lui aussi, sont considérés comme les meilleurs espoirs en prévision de ce repêchage.

Les Flyers, déjà bien nantis en jeunes défenseur de talent, viennent de gagner le gros lot.

La médiocrité n’est enfin plus récompensée. Et le principe du “tankage” vient de couler à pic…

Capture d’écran 2017-05-01 à 10.52.31

Lire les commentaires (156)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2017
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives