Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘Oilers d'Edmonton’

Vendredi 1 décembre 2017 | Mise en ligne à 10h16 | Commenter Commentaires (345)

De mal en pis pour les Oilers…

Connor-McDavid-Edmonton-Oilers-Game-7-featured

Non seulement les Oilers ont-ils subi une autre défaite hier, aux mains des Maple Leafs de Toronto, mais leur gardien numéro un Cam Talbot ratera au moins deux semaines d’activité, sinon plus.

Le Canadien et les Rangers ont surmonté des départs catastrophiques. Ça reste précaire dans les deux cas, mais ils demeurent dans la lutte pour une place en séries (Boston a un point de recul sur le CH avec quatre matchs de plus disputer néanmoins).

Chez les Oilers, par contre, il n’y a plus beaucoup d’espoir. Avec une fiche de 10-14-2, les Oilers sont à six points d’une place en séries, avec trois matchs de moins à disputer que les Sharks de San Jose, dernière équipe qualifiée.

L’équipe est 29e au classement général. Seuls Buffalo et Arizona font pire. Après une saison remplie de promesse l’an dernier, on s’attendait à mieux cet hiver. Des têtes de hockey sauteront-elles là-bas?

Lire les commentaires (345)  |  Commenter cet article






Mardi 28 novembre 2017 | Mise en ligne à 10h20 | Commenter Commentaires (140)

Un message à Leon Draisaitl…

usatsi_9856449

Clairement, l’entraîneur-chef Todd McLellan a des choses à reprocher à son attaquant Leon Draisaitl. Les déclarations de McLellan à son endroit après le match de dimanche, remporté 4-2 par les Oilers d’Edmonton contre les Bruins de Boston, en ont laissé plusieurs perplexes.

« Il a patiné ce soir, a déclaré aux journalistes l’entraîneur-chef des Oilers. Leon patine, mais souvent, il patine pour Leon. Ce soir, il a patiné pour ses coéquipiers et il a créé des ouvertures. Il a fait des choses qui ont bénéficié à ses partenaires de trio. C’était agréable à voir. Il doit continuer. »

Draisaitl a pourtant 19 points en 20 matchs, après avoir souffert d’une commotion cérébrale en début de saison. McLellan joue sur un terrain miné en blâmant publiquement Draisaitl. Il n’est certes pas le pire dans l’équipe.

On songe entre autres à Oscar Klefbom, Milan Lucic (4 maigres buts) et Ryan Strome, décevant depuis son arrivée. Zack Kassian, lui, est toujours le plombier qu’il était. Il a quatre aides en 24 matchs. Sans parler du gardien Cam Talbot.

J’espère que les déclarations de McLellan ne lui exploseront pas au visage.

D’autres nouvelles LNH ici.

Lire les commentaires (140)  |  Commenter cet article






Mercredi 22 novembre 2017 | Mise en ligne à 11h22 | Commenter Commentaires (171)

Qui sera le premier entraîneur congédié?

1297702166895_ORIGINAL

Laissons les déboires du Canadien de côté un peu.

À Edmonton, les Oilers connaissent eux aussi une saison désastreuse après une saison pourtant remplie de promesses l’an dernier. Ils viennent d’encaisser trois revers consécutifs et se retrouvent à sept points d’une place en séries éliminatoires.

Connor McDavid produit à la hauteur de son talent, 26 points en 21 matchs, mais il est plutôt seul, quoique Ryan Nugent-Hopkins vit une certaine renaissance, et Leon Draisaitl amasse les points à un rythme de presque un par match.

Ça se gâte en défense. Oscar Klefbom, en principe le numéro un, connait un affreux départ. Il a seulement six points et une fiche de -14. Adam Larsson n’aura jamais un apport offensif. Kris Russell a un talent limité. On s’ennuie beaucoup d’Andrej Sekera.

Devant le filet, Cam Talbot a une moyenne de 3,19 et un taux d’arrêts de .900. Son auxiliaire Laurent Brossoit fait encore pire.

Deux options s’offrent au DG Peter Chiarelli. Un échange majeur ou le congédiement de son coach. Todd McLellan a signé un contrat de cinq ans pour trois millions par année en 2015. Il lui resterait deux autres années de contrat après cette saison.

Chiarelli a ses torts évidemment. S’il n’avait pas remporté la loterie McDavid, on se demande où en seraient les Oilers. L’échange pour Griffin Reinhart en juin 2015 hante les Oilers. Reinhart, quatrième choix au total en 2012, n’a jamais percé la formation. Il a été perdu au repêchage de l’expansion par la suite.

Avec le choix de première ronde reçu des Oilers dans cette transaction, les Islanders ont repêché Mathew Barzal. Ce jeune centre de 20 ans a 19 points en 29 matchs jusqu’ici. Avec le choix de deuxième ronde, Edmonton aurait pu ajouter un espoir de qualité puisque Sebastian Aho et Brandon Carlo étaient encore disponibles au 33e rang.

J’étais un fan de Jesse Puljujarvi avant le repêchage de 2015. Il me serait difficile de blâmer moi-même les recruteurs des Oilers pour ce choix au quatrième rang. Or, ils auraient été probablement mieux servis par Clayton Keller, Matthew Tkachuk, Mikhail Sergachev ou même Charlie McAvoy, qui ont déjà un impact important avec leurs équipes respectives.

On ne mettra pas les déboires sur le compte du départ de Jordan Eberle. Celui-ci ne casse rien avec les Islanders, pas plus que Ryan Strome à Edmonton.

Lire les commentaires (171)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « nov    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives