Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘LNH’

Mercredi 19 octobre 2016 | Mise en ligne à 10h01 | Commenter Commentaires (155)

Quand les cracks du web envahissent la LNH…

1297809592504_ORIGINAL

Un autre club de la LNH pige dans le monde du web. Le fondateur du site generalfanager.com, Tom Poraszka, 28 ans seulement, vient d’être nommé analyste des opérations hockey du nouveau club de Las Vegas.

Le site du jeune homme originaire de Toronto colligeait toutes les données possibles sur les salaires des joueurs et le calcul de la masse salariale et était devenu une référence dans le milieu.

Il n’est pas le premier crack du web à obtenir un poste dans la LNH. Le créateur du site war-on-ice.com, Sam Ventura, est devenu l’an dernier le spécialiste des statistiques avancées chez les Penguins de Pittsburgh. Il semble avoir eu une influence importante chez les Penguins.

Un autre analyste de statistiques, Eric Tulsky, a abandonné son site broadstreethockey.com pour se joindre aux Hurricanes de la Caroline.

Sam Ventura, lors de son embauche par les Penguins de Pittsburgh

Sam Ventura, lors de son embauche par les Penguins de Pittsburgh

Lire les commentaires (155)  |  Commenter cet article






Jeudi 1 septembre 2016 | Mise en ligne à 11h21 | Commenter Commentaires (32)

La retraite après presque 64 millions en salaire

scott-gomez-cup

Scott Gomez aura été un bon joueur dans la Ligue nationale de hockey, mais l’un de ces hockeyeurs surpayés et surévalués. Mais faut-il le blâmer pour la générosité de certains dirigeants?

Malgré une seule saison de plus de 70 points en carrière, et une seule de plus de 16 buts, il aura touché 63 929 000$ en carrière, dont 50 millions lui ont été offerts par Glen Sather des Rangers en 2007.

D’ailleurs sa carrière a commencé à péricliter à compter de son départ des Devils du New Jersey. Il y avait amassé 450 points en 548 matchs, pour une moyenne de 0,82 points par rencontre, et 306 points en 531 matchs par la suite, pour une moyenne de 0,58 points par match. Il a aussi gagné la Coupe Stanley au New Jersey.

On lui aura reproché entre autres son manque de rigueur en fin de carrière, d’où les résultats plus mitigés. À Montréal, il portera toujours l’odieux d’avoir coûté le jeune défenseur Ryan McDonagh, mais là encore, il n’est pas responsable de la bourde de Bob Gainey.

Au final, il aura terminé au 185e rang de l’histoire pour les points, quelques dizaines de moins que Todd Bertuzzi, Marian Gaborik et Mike Ribeiro, mais plus de points que Bobby Holik, Olli Jokinen, Miroslav Satan et Andrew Cassels. Dieu sait jusqu’à quel rang il aurait pu grimper s’il y avait toujours mis l’effort.

Au moins, l’avenir de sa famille est assuré…

scott-gomez-3

Lire les commentaires (32)  |  Commenter cet article






il_570xN.1050592355_gh5s

Il y a des entraves aux règles qui ne dérangent pas.

Prenez les Coyotes de l’Arizona, par exemple.

En quelques mois cet été, ils ont engraissé artificiellement leur masse salariale de 13 millions sans pour autant se mettre dans le rouge davantage. Le nouveau DG de l’équipe John Chayka devra débourser seulement 1,1M$ au total pour Pavel Datsyuk et Dave Bolland, dont les salaires cette saison occuperont respectivement 7,5M$ et 5,5M$ de la masse salariale de l’équipe.

Datsyuk n’aura pas à être payé car il joue dans la KHL tandis que Bolland est sur la liste des blessés à long terme. Sans oublier Chris Pronger, dont le salaire occupe 4,9M$ de la masse salariale alors qu’on lui devra 525 000$ cette année. Les deux attaquants de l’équipe au salaire le plus élevé ne porteront donc pas l’uniforme des Coyotes cette saison. Pronger est coiffé par un poil par Oliver Ekman-Larsson et Alex Goligoski en terme de moyenne salariale.

Comment la LNH réagit-elle?

Nous suivons le dossier de près, comme tous les autres chapitres de la Convention collective, a confié le numéro deux de la Ligue, Bill Daly, au confrère Craig Morgan cette semaine. Si on dénote de l’abus qui porte préjudice au système, nous tenterons de corriger la situation avec l’Association des joueurs. Mais nous n’en sommes pas à ce point. Ça n’est pas l’échappatoire que certains décrient.”

Vous aurez sans doute compris que la règle sert bien la LNH. Celle-ci tient mordicus à garder les Coyotes dans le désert et le gonflement artificiel de la masse salariale permet à l’organisation de sauver des pertes importantes.

Lire les commentaires (93)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2016
    L Ma Me J V S D
    « nov    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives