Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘LNH’

Mercredi 26 novembre 2014 | Mise en ligne à 8h45 | Commenter Commentaires (226)

Après un quart de saison… (NOTE)

f12ca9cd80a8fb232b797a605cc53345

Mon collègue animateur Jean-François Baril m’a demandé ce matin de décerner mes “prix” après un quart de saison. Pour les fins de ma chronique sur les ondes de V à l’émission “Ça commence bien”, je me suis plié avec plaisir à l’exercice auquel il m’a soumis, bien que certains choix furent déchirants.

À contre-coeur, je décerne le trophée Jack-Adams remis à l’entraîneur par excellence à Jack Capuano. Je déteste les Islanders de New York à m’en confesser et je leur souhaiterais presque la médiocrité éternelle tellement ils ont pris des décisions enrageantes au cours des deux dernières décennies. Mais les Islanders sont quatrièmes dans la LNH avec une fiche de 15-6-0 même si John Tavares n’a pas un point par match. L’attaque des Islanders est nettement mieux répartie. Ils se classent quatrièmes au chapitre offensif même si John Tavares n’a pas un point par match. Capuano mène par un nez devant le coach des Predators de Nashville, Peter Laviolette, qui a transformé cette organisation en club offensif !

Sans surprise, le Hart remis au joueur le plus utile à son équipe revient jusqu’ici à Sidney Crosby. Le capitaine des Penguins trône au sommet des compteurs de la Ligue et Pittsburgh demeure une puissance après les congédiements du coach Dan Bylsma, du DG Ray Shero et la perte de Matt Niskanen et Brooks Orpik. Il fallait un rassembleur pour maintenir le navire à flot!

L’étonnant Mark Giordano, jamais repêché, est le meneur jusqu’ici pour le trophée Norris décerné au défenseur par excellence. Il constitue l’une des principales raison des succès des Flames de Calgary avec 23 points en 22 matchs, une fiche de +10, avec un temps d’utilisation de presque 25 minutes par match! Quand les Ryan Suter, P.K. Subban, Shea Weber, Duncan Keith et Erik Karlsson rattraperont-ils Giordano, Brent Burns et Sami Vatanen au classement des compteurs chez les défenseurs?

Pekka Rinne, des Predators Nashville, a des statistiques légèrement supérieures à Carey Price, qu’il devance par un fil pour le trophée Vezina. Mais curieusement, où se cachent les détracteurs de Price par les temps qui courent ???

Difficile d’ignorer Filip Forsberg, des Predators, pour le trophée Calder remis à la meilleure recrue. Mais la course n’est pas terminée et surveillez Aaron Ekblad, premier choix au total en 2014, déjà le défenseur numéro un des Panthers à seulement 18 ans, avec 11 points en 19 matchs et un temps d’utilisation de plus de 22 minutes par rencontre.

Chez les Canadiens, mon titre de joueur le plus utile revient à Carey Price avec sa fiche de 13-4-1, sa moyenne de 2,35 et son taux d’arrêts de .922. Impeccable. Ma surprise, même s’il a peu joué jusqu’ici, s’appelle Sergei Gonchar. Il semble très à l’aise sous l’autorité de Michel Therrien et offre un rendement nettement supérieur qu’à Dallas. Il devait constituer une police d’assurance, il a écarté Tom Gilbert du top quatre. Parlant de Gilbert, je l’ai défendu pendant un certain temps, mais ses performances ne cessent de péricliter. Et offensivement, il a seulement trois points en 23 matchs même s’il est utilisé en supériorité numérique. Il ne joue plus que 14 minutes par match depuis huit rencontres. À 2,8M$ par année pour deux ans, il doit en donner plus.

Pierre-Alexandre Parenteau peut en donner plus. Il a seulement 10 points en 23 matchs et il n’est pas toujours fiable défensivement. Au moins, il n’a pas coûté cher. Le plus sous-estimé, de loin, demeure Dale Weise, qui a déjà neuf points même s’il joue généralement au sein du quatrième trio. Il est à trois points de son record personnel en une saison, seulement un point de moins que Parenteau et deux de moins que David Desharnais. À surveiller en deuxième moitié de saison : Jiri Sekac, qui gagne en confiance. Il a six points en 16 et il obtient désormais à l’occasion le privilège de jouer en supériorité numérique.

Pour ceux que ça intéresse, je suis en ondes chaque lundis et mercredis à 7h50 sur les ondes de V.

NOTE: Jaroslav Halak connait en effet un très bon départ avec les Islanders de New York, calmez-vous les amis. Je me garde une petite gêne pour l’instant. J’attends de la constance de sa part. Quand il aura disputé plus de 46 matchs dans une même saison, ce qu’il a fait une seule fois en carrière, alors qu’il approche de la trentaine, je lui consacrerai le statut de gardien d’élite.

Lire les commentaires (226)  |  Commenter cet article






Mardi 25 novembre 2014 | Mise en ligne à 9h37 | Commenter Commentaires (174)

Blues-Oilers: les rumeurs s’intensifient…

63850174

Les Oilers chercheraient à acquérir le centre Patrik Berglund, des Blues, coincé à l’aile en raison d’un surplus de centres à St.Louis.

Berglund, 26 ans, ne répond pas aux attentes depuis quelques saisons après une production de 52 points il y a quatre ans. Il a obtenu seulement quatre points en 20 matchs cette année. On dit que les Oilers pourraient offrir Jordan Eberle en retour. Si Craig MacTavish des Oilers fait un tel échange, il mérite d’être congédié sur le champ. Eberle n’a pas un gros gabarit, mais c’est un ailier capable d’obtenir 65 points et plus par saison.

Le chroniqueur Jim Matheson mêle aussi les Canadiens aux rumeurs d’échange et le nom de David Perron revient régulièrement. S’agit-il de pure spéculation puisque Perron est francophone?

Lire les commentaires (174)  |  Commenter cet article






Lundi 24 novembre 2014 | Mise en ligne à 9h02 | Commenter Commentaires (192)

La marche de la honte…

1297516389511_ORIGINAL

Une image vaut mille mots.

Les pauvres joueurs des Oilers y ont goûté à leur entrée au vestiaire samedi soir après une autre défaite, 7-1 aux dépens des Blackhawks. La configuration de l’amphithéâtre permet aux fans de voir les joueurs pénétrer le vestiaire à leur sortie de la glace et on ne s’est pas gêné pour manifester sa colère.

Je suis triste pour ces joueurs, qui ne méritent pas un tel traitement. Le propriétaire de l’équipe, Daryl Katz, qui a imposé Nail Yakupov à ses recruteurs, mérite des huées. Le directeur général Craig MacTavish, pas foutu de trouver un gardien numéro un, des défenseurs dignes de ce nom et qui offre des contrats ridicules à Benoit Pouliot et Andrew Ference, mérite des huées. L’entraîneur Dallas Eakins, porté aux nues par les médias de Toronto alors qu’il dirigeait les Marlies, qui a eu la prétention de faire disparaitre les reliques du passé glorieux des Oilers dès son arrivée, mérite des huées. Pas les joueurs.

Les deux gardiens, Ben Scrivens et Viktor Fasth, ont une moyenne de buts alloués supérieure à 3,30 et un taux d’arrêts inférieurs à .895.

On a choisi de garder le jeune Leon Draisaitl, troisième choix au total en 2014, à Edmonton malgré ses 18 ans. Il a cinq points en 21 matchs et une fiche de -9. Malgré tout leur punch offensif, le meilleur marqueur, Jordan Eberle, n’a que 14 points en 20 matchs. Nail Yakupov a sept points en 21 matchs. Ted Purcell a une fiche de -14, la pire du club. Benoit Pouliot a huit points.

C’est le temps d’appeler Craig MacTavish et de lui soumettre une offre. Il y a panique en la demeure!

Lire les commentaires (192)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2013
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728  
  • Archives

  • publicité