Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘LNH’

Mercredi 4 mars 2015 | Mise en ligne à 8h59 | Commenter Commentaires (267)

La future puissance de la LNH réside à Buffalo

Sam Reinhart a été repêché deuxième au total l'an dernier. Il deviendra un centre de premier plan.

Sam Reinhart a été repêché deuxième au total l'an dernier. Il deviendra un centre de premier plan.

Parce qu’ils posséderont deux des meilleurs jeunes centre de la LNH, Sam Reinhart et l’un de Connor MacDavid ou Jack Eichel, parce que les jeunes défenseurs Nikita Zadorov et Rasmus Ristolainen deviendront dominants, parce que le DG Tim Murray a accumulé les choix au repêchage comme on cueille les pommes dans un verger à l’automne, parce qu’Evander Kane s’ajoute dans l’équation, les Sabres seront d’ici cinq ans l’une des formations les plus redoutables de la LNH. Et je ne suis pas le seul à penser ainsi.

J’aurais pu ajouter aussi Zemgus Girgensons. Imaginez en plus si en 2012 ils avaient repêché un Andrei Vasilevskiy, un Cody Ceci, un Teuvo Teravainen, un Olli Maata ou un Thomas Hertl à la place de Mikhail Grigorenko au 12e rang…

Lire les commentaires (267)  |  Commenter cet article






Mardi 3 mars 2015 | Mise en ligne à 11h18 | Commenter Commentaires (89)

Ne jamais briser la chimie…

STANLEY CUP

L’ancien entraîneur des Maple Leafs de Toronto, Ron Wilson, détestait les médias à s’en confesser à l’époque où il dirigeait les Leafs. Mais comme plusieurs, il nage désormais comme un poisson dans l’eau dans cet univers maintenant qu’il n’a plus d’emploi dans le hockey.

Il demeure néanmoins un interlocuteur de premier plan. Il a bien diverti et informé la galerie, hier sur les ondes de TSN. Wilson est revenu sur ce fameux échange entre les Capitals de Washington et le CH, le premier d’importance d’André Savard avec le Canadien à la date limite des échanges en 2001.

Wilson dirigeait alors les Capitals et il croyait bien avoir l’équipe pour percer loin en séries, puisque l’équipe était parmi les meilleures au classement dans l’Est. La direction reconnaissait cependant l’importance d’ajouter du muscle à la formation. C’est pourquoi il n’ont pas hésité à accepter l’offre de Savard et céder Richard Zednik, Jan Bulis et un choix de première ronde afin d’obtenir Trevor Linden, Dainius Zubrus et un choix de deuxième ronde. Wilson s’est frotté les mains de satisfaction après la transaction. Ce qu’il ne savait pas, cependant, racontait-il hier, c’est que l’échange avait été fort mal accepté dans le vestiaire de l’équipe car Zednik et Bulis étaient deux joueurs fort populaires dans le vestiaire.

Les Caps ont fait chou blanc en séries et subi l’élimination en six matchs devant les Penguins. Linden a obtenu quatre aides, mais Zubrus a été blanchi. Quelques mois plus tard, Linden était échangé à Vancouver, l’autre équipe qui le convoitait à la date limite des échanges, avec un choix de deuxième ronde, pour un choix de première ronde (Boyd Gordon).

Lors de la saison suivante, en 2001-2002, les Capitals rataient les séries tandis que le Canadien éliminait les Bruins en première ronde. Zednik avait fortement contribué à cette victoire avec huit points en quatre matchs, avant d’être assommé par un coup de corde à linge du défenseur Kyle McLaren. Zednik n’a jamais plus été le même par la suite.

Lire les commentaires (89)  |  Commenter cet article






Vendredi 27 février 2015 | Mise en ligne à 9h28 | Commenter Commentaires (391)

La valeur d’un choix au repêchage

Duncan Keith a remporté deux fois le trophée Norris. Il a été repêché en deuxième ronde. D'ailleurs 11 des 13 derniers récipiendaires de ce trophée remis au défenseur par excellence ont été repêchés après la première ronde.

Duncan Keith a remporté deux fois le trophée Norris. Il a été repêché en deuxième ronde. D'ailleurs 11 des 13 derniers récipiendaires de ce trophée remis au défenseur par excellence ont été repêchés après la première ronde.

Travail intéressant du collègue Guy Daoust, de Radio-Canada, cette semaine.

À quelques jours de la date limite des échanges, il a mesuré la valeur des choix au repêchage en dénombrant le nombre de joueurs repêchés entre 2001 et 2010 qui ont atteint la LNH. Ainsi, 65% des choix de première ronde ont atteint la LNH, mais seulement 45% de ceux-ci ont fait carrière dans la Ligue nationale de hockey. Le pourcentage tombe à 14,5% en deuxième ronde et de 7,33% en troisième ronde.

Ainsi, Guy Daoust constate que les choix au repêchage sont moins payants qu’on pourrait le croire et qu’un choix de deuxième ronde ne vaut peut-être pas mieux qu’un coup de dés.

Je répondrais que tout dépend de l’équipe de recruteurs en place. Le Canadien, par exemple, a échangé Craig Rivet en 2007 pour un choix de première ronde et Andrei Kostitsyn en 2012 pour un choix de deuxième ronde. Ces deux joueurs qui ne figuraient plus dans les plans ont rapporté Max Pacioretty et Jacob De La Rose.

P.K. Subban, Alexei Emelin, Maxim Lapierre, Tomas Plekanec, Mike Ribeiro, François Beauchemin, José Théodore, Valeri Bure, Craig Rivet, Patrice Brisebois, John Leclair, Eric Desjardins, Mathieu Schneider, Benoit Brunet, Jyrki Lumme, Patrick Roy, Stéphane Richer et Claude Lemieux sont autant de choix de deuxième ou troisième tour.

Un club comme les Devils du New Jersey ont repêché de solides joueurs comme Damon Severson, Jon Merrill, Eric Gélinas, Adam Enrique, Paul Martin, Brian Gionta, Colin White, Patrik Elias, Sheldon Souray, Jay Pandolfo, Brendan Morrison, Sergei Brylin, Eric Weinrich et Sean Burke dans les deuxième ou troisième rondes.

On pourrait parler des Red Wings avec Tomas Tatar, Gustav Nyquist, Justin Abdelkader, Johan Franzen, Jimmy Howard, Jiri Hudler, Tomas Fleischmann, Valteri Filppula, Pavel Datsyuk (cinquième ronde), Henrik Zetterberg (sixième ronde), Nicklas Lidstrom et compagnie.

Par contre, des clubs comme les Oilers d’Edmonton ont beaucoup de difficulté à dénicher des joueurs d’impact après la première ronde. Idem pour les Thrashers d’Atlanta à l’époque, ou les Flames de Calgary et les Flames de Calgary (à quelques exceptions près).

En bref, tout dépend de qui repêche.

Lire les commentaires (391)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2015
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité