Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘Jets de Winnipeg’

Jeudi 7 septembre 2017 | Mise en ligne à 9h56 | Commenter Commentaires (76)

On opte pour la stabilité à Winnipeg

Paul Maurice devra faire gagner les Jets de Winnipeg cette année.

Paul Maurice devra faire gagner les Jets de Winnipeg cette année.

Le DG Kevin Cheveldayoff et l’entraîneur en chef Paul Maurice viennent de recevoir une longue prolongation de contrat, a annoncé l’organisation ce matin.

La nouvelle ne me surprend guère dans le cas de Cheveldayoff, que j’ai eu le plaisir d’interviewer cet hiver. Le DG des Jets est en train de construire une belle puissance à Winnipeg à coups de judicieux choix au repêchage.

Dans le cas de Maurice, je me serais attendu à de meilleurs résultats compte tenu du talent au sein de l’équipe. À sa défense, il n’a jamais pu compter sur un gardien au sommet de son art. Reste qu’en quatre saisons à Winnipeg, il a raté les séries trois fois, et perdu en quatre matchs consécutifs contre les Ducks d’Anaheim lors de sa seule présence.

D’ailleurs en 17 saisons en carrière avec Hartford, Caroline et Winnipeg, Maurice a raté les séries 12 fois et perdu en première ronde trois fois.

Avec Steve Mason pour prêter main forte à Connor Hellebuyck devant le filet, Dustin Byfuglien, Jacob Trouba, Tyler Myers et Tobias Enstrom en défense, Patrik Laine, Mark Scheifele, Nikolaj Ehlers, Bryan Little, Blake Wheeler, Mathieu Perreault et Kyle Connor à l’attaque, on voit mal les Jets rater les séries cette saison.

Lire les commentaires (76)  |  Commenter cet article






Mercredi 8 février 2017 | Mise en ligne à 10h26 | Commenter Commentaires (176)

Qui sera le prochain?

1297687159643_ORIGINAL

Gerard Gallant, Jack Capuano, Ken Hitchcock et maintenant Claude Julien.

Qui sera le prochain?

Je parierais un p’tit deux sur Paul Maurice à Winnipeg. On “attend” les Jets depuis quelques années. Ils connaissent une autre saison décevante malgré l’émergence de Mark Scheifele, Nikolaj Ehlers et l’arrivée de Patrik Laine. Vrai que les gardiens en arrachent. Mais la structure défensive des Jets laisse sérieusement à désirer.

Kevin Chevaldayoff est un DG patient. Mais la patience a ses limites. Les Jets ont subi un autre revers hier, 4-2 aux mains du Wild du Minnesota. Ils sont à cinq points des Flames de Calgary et d’une place en séries. Ils doivent aussi devancer les Kings de Los Angeles. Ceux-ci détiennent une avance de quatre points sur Winnipeg avec deux matchs de plus à jouer. Sans compter les Canucks de Vancouver, à deux points des Jets avec trois matchs de plus à disputer.

Maurice en est à sa quatrième saison à Winnipeg. Il raterait cette année les séries pour une troisième année sur quatre, et n’a pas gagné un seul match à sa seule participation en séries.

Le coach des Jets a signé une prolongation de contrat de quatre ans en avril 2014. Il lui reste donc une année de contrat après cette saison.

Un coup de fil à Claude Julien tandis qu’il est encore disponible et qu’il y a encore un peu d’espoir? Je n’hésiterais pas à la place de Cheveldayoff.

Lire les commentaires (176)  |  Commenter cet article






Jeudi 12 janvier 2017 | Mise en ligne à 11h05 | Commenter Commentaires (97)

Pathétiques Jets…

Jets_at_home_1280-1040x572

L’entraineur Paul Maurice n’était pas très heureux pendant et après le match hier.

On peut le comprendre.

À observer attentivement les Jets, on pige désormais pourquoi ils connaissent autant d’ennuis malgré leur talent à l’attaque.

Dustin Byfuglien, de loin le plus haut salarié de l’équipe, est tout sauf un défenseur. Et je n’évoque pas seulement ici sa bourde devant Phillip Danault, qui l’a déjoué comme un enfant. Byfuglien ne semble avoir aucun intérêt pour la défense, se promène dans son territoire à la recherche d’une proie sans se soucier le moins du monde de son positionnement.

Tobias Enstrom n’est plus que l’ombre de lui-même. Il doit produire davantage pour un joueur de son gabarit. Outre Jacob Trouba, il n’y a pas beaucoup d’éléments positifs en défense. L’absence de Tyler Myers se fait beaucoup sentir. Les défenseurs des Jets ont perdu beaucoup de rondelle le long des bandes en fond de territoire défensif hier.

Et les attaquants n’ont pas montré beaucoup de hardiesse pour les secourir. Sans parler des gardiens, fragiles. La structure collective? Difficile à définir.

Je serais inquiet pour mon poste à la place de Paul Maurice.

Lire les commentaires (97)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives