Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘Jets de Winnipeg’

Mardi 7 novembre 2017 | Mise en ligne à 10h30 | Commenter Commentaires (155)

Un certain Mathew Barzal…

usa-today-8669026.0

Les Bruins de Boston ont étonné une majorité d’observateurs lors du repêchage de 2015 en repêchant trois joueurs successivement entre le 13e et le 15e rang alors que Matthew Barzal était toujours disponible.

Il a été choisi immédiatement après les trois choix de Boston au 16e rang par les Islanders. Barzal, 20 ans, a obtenu cinq aides dimanche soir contre l’Avalanche, pour porter son total à 13 points en 14 matchs.

Pendant ce temps, le défenseur Jakub Zboril n’a pas de point en 11 matchs à Providence, dans la Ligue américaine, mais une fiche de +6, Jake DeBrusk a mérité un poste avec les Bruins, il a six points, dont trois buts, en 13 matchs, mais une fiche de -8, la pire du club, tandis que Zachary Senyshyn a deux points en dix matchs dans la Ligue américaine.

Le recruteur en chef des Bruins cette année-là, Keith Gretzky, s’est repris en deuxième ronde avec Brandon Carlo. Et il n’a pas à subir la désapprobation de son patron puisqu’il est désormais adjoint au DG à Edmonton.

Barzal n’est pas le seul joueur que Gretzky pourra regretter. Repêché par Winnipeg immédiatement après Barzal, Kyle Connor a sept points en neuf matchs avec les Jets depuis son rappel. Au 18e rang, Thomas Chabot demeure un espoir de premier plan pour les Sénateurs, tout comme Colin White, repêché au 21e rang.

Le 23e choix, Brock Boeser, fait tout un tabac à Vancouver. C’est en effet la fin d’une époque chez les Canucks. Fin d’une époque à Vancouver. Les Canucks sont désormais menés par des jeunes. Henrik et Daniel Sedin viennent désormais au 15e et 16e rang respectivement en terme de temps d’utilisation au sein de l’équipe. Ils jouent en moyenne moins de 14 minutes par rencontre.

Daniel a six points, dont trois buts, en 14 matchs, Henrik a seulement quatre aides. Ils ont une fiche de -4. L’attaquant le plus utilisé jusqu’ici cette saison est Bo Horvat, 22 ans. Ignoré par son entraîneur Travis Green lors des trois premières rencontres, Brock Boeser, 20 ans, un choix de première ronde comme Horvat, a pris la tête des compteurs de l’équipe avec 13 points en 10 matchs.

Boeser a réussi trois buts samedi contre les Penguins de Pittsburgh. Il devenait le plus jeune joueur des Canucks depuis Trevor Linden en 1990 à obtenir un tour du chapeau. Grâce au brio des jeunes, les Canucks ont une fiche de 7-4-2 depuis le début de la saison.

D’autres nouvelles ici. Mes excuses à The Athletic, rebaptisé “The Republic” dans mes capsules LNH. Je me suis abonné hier, j’espère que ça me vaudra un pardon! ;-)

Lire les commentaires (155)  |  Commenter cet article






Jeudi 7 septembre 2017 | Mise en ligne à 9h56 | Commenter Commentaires (76)

On opte pour la stabilité à Winnipeg

Paul Maurice devra faire gagner les Jets de Winnipeg cette année.

Paul Maurice devra faire gagner les Jets de Winnipeg cette année.

Le DG Kevin Cheveldayoff et l’entraîneur en chef Paul Maurice viennent de recevoir une longue prolongation de contrat, a annoncé l’organisation ce matin.

La nouvelle ne me surprend guère dans le cas de Cheveldayoff, que j’ai eu le plaisir d’interviewer cet hiver. Le DG des Jets est en train de construire une belle puissance à Winnipeg à coups de judicieux choix au repêchage.

Dans le cas de Maurice, je me serais attendu à de meilleurs résultats compte tenu du talent au sein de l’équipe. À sa défense, il n’a jamais pu compter sur un gardien au sommet de son art. Reste qu’en quatre saisons à Winnipeg, il a raté les séries trois fois, et perdu en quatre matchs consécutifs contre les Ducks d’Anaheim lors de sa seule présence.

D’ailleurs en 17 saisons en carrière avec Hartford, Caroline et Winnipeg, Maurice a raté les séries 12 fois et perdu en première ronde trois fois.

Avec Steve Mason pour prêter main forte à Connor Hellebuyck devant le filet, Dustin Byfuglien, Jacob Trouba, Tyler Myers et Tobias Enstrom en défense, Patrik Laine, Mark Scheifele, Nikolaj Ehlers, Bryan Little, Blake Wheeler, Mathieu Perreault et Kyle Connor à l’attaque, on voit mal les Jets rater les séries cette saison.

Lire les commentaires (76)  |  Commenter cet article






Mercredi 8 février 2017 | Mise en ligne à 10h26 | Commenter Commentaires (176)

Qui sera le prochain?

1297687159643_ORIGINAL

Gerard Gallant, Jack Capuano, Ken Hitchcock et maintenant Claude Julien.

Qui sera le prochain?

Je parierais un p’tit deux sur Paul Maurice à Winnipeg. On “attend” les Jets depuis quelques années. Ils connaissent une autre saison décevante malgré l’émergence de Mark Scheifele, Nikolaj Ehlers et l’arrivée de Patrik Laine. Vrai que les gardiens en arrachent. Mais la structure défensive des Jets laisse sérieusement à désirer.

Kevin Chevaldayoff est un DG patient. Mais la patience a ses limites. Les Jets ont subi un autre revers hier, 4-2 aux mains du Wild du Minnesota. Ils sont à cinq points des Flames de Calgary et d’une place en séries. Ils doivent aussi devancer les Kings de Los Angeles. Ceux-ci détiennent une avance de quatre points sur Winnipeg avec deux matchs de plus à jouer. Sans compter les Canucks de Vancouver, à deux points des Jets avec trois matchs de plus à disputer.

Maurice en est à sa quatrième saison à Winnipeg. Il raterait cette année les séries pour une troisième année sur quatre, et n’a pas gagné un seul match à sa seule participation en séries.

Le coach des Jets a signé une prolongation de contrat de quatre ans en avril 2014. Il lui reste donc une année de contrat après cette saison.

Un coup de fil à Claude Julien tandis qu’il est encore disponible et qu’il y a encore un peu d’espoir? Je n’hésiterais pas à la place de Cheveldayoff.

Lire les commentaires (176)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « nov    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives