Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘Général’

Vendredi 29 août 2014 | Mise en ligne à 17h53 | Commenter Commentaires (27)

Le monde du hockey mineur vous intéresse?

Voici ma plus récente interview dans le cadre de la tournée de promotion de mon plus récent livre : “Le petit guide du hockey mineur pour parents avertis”.

Lire les commentaires (27)  |  Commenter cet article






Vendredi 9 mai 2014 | Mise en ligne à 15h29 | Commenter Commentaires (194)

Ma première préface…

puck2

J’ai longtemps cherché à découvrir quel lecteur se cachait derrière le pseudonyme « mikhail_boulgakov ».

Je nourris pour le compte de La Presse un blogue sur la Ligue nationale de hockey depuis 2009 ; par chance, et aussi par pur bonheur, quelques « personnages » d’impact illuminent encore davantage cet espace virtuel fréquenté chaque semaine par plusieurs centaines de milliers d’amateurs de hockey.

Emprunter le nom d’un célèbre écrivain russe sur un blogue destiné au hockey attirait déjà ma sympathie. Quel magnifique clin d’œil au décloisonnement de l’esprit dans un milieu où les gérants d’estrade et les clichés pullulent.

Ses commentaires parfois acerbes, mais toujours ponctués de cette implacable logique et d’une rigueur exceptionnelle, m’ont souvent poussé vers une gymnastique intellectuelle encore plus soutenue.

Je crois être devenu, du moins je l’espère, un meilleur blogueur au contact de lecteurs lumineux comme «boulga».
J’ai appris au fil du temps qu’il était analyste économique, d’où son caractère très cartésien, ses analyses minutieuses et ses révélations étonnantes sur le hockey grâce aux statistiques.

Puis, ces derniers mois, le chat sortait du sac. Philippe Navarro, alias « mikhail_boulgakov », m’écrivait pour annoncer l’écriture de son livre « La puck roulait pas pour nous autres », 44 saisons de la Ligue nationale de hockey, de 1968 à nos jours, passées au peigne fin par notre homme, qui manie aussi bien la plume que les chiffres.

Michael Lewis a écrit en 2003 le célèbre « Moneyball », dans lequel il dépeint l’approche moderne analytique instaurée par le directeur général des As d’Oakland, Billy Beane, pour bâtir une puissance en dépit de moyens financiers limités.
Le milieu du hockey a toujours réagi de la même façon à « Moneyball » en arguant que la vitesse du jeu, l’émotion et l’impulsivité des joueurs empêchaient de telles analyses statistiques de s’appliquer à leur sport.

Je leur recommande fortement de lire « La puck roulait pas pour nous autres » du brillant Philippe Navarro…

Mathias Brunet

Lire les commentaires (194)  |  Commenter cet article






Jeudi 20 mars 2014 | Mise en ligne à 9h41 | Commenter Commentaires (44)

Zach Parise retrouvera des fans en colère ce soir…

brodeur-parise-salvadorjpg-7d55dd6a3753f7c8

L’ancien capitaine des Devils retourne au New Jersey dans l’uniforme du Wild du Minnesota pour la première fois ce soir. Parise ne doit pas s’attendre à recevoir une ovation debout. Les fans ne lui ont toujours pas pardonné, semble-t-il, le fait d’avoir abandonné l’équipe pour un lucratif contrat au Minnesota il y a un an et demi.

“On peut comprendre la réaction de nos partisans,a confié le gardien Martin Brodeur aux journalistes du New Jersey en début de semaine. Il a laissé tout un vide en terme de leadership. Il était notre capitaine. Quand tu as de bons joueurs, c’est dur de les perdre sans rien obtenir en retour. C’est sans doute pourquoi la réaction des partisans est plus dure que pour un joueur qui aurait été échangé.”

Brodeur lui-même semble avoir été pris de court par la décision de Parise en juillet 2012. “J’étais dans le même bateau contractuel et il me demandait au téléphone si j’allais revenir. On se parlait régulièrement. Je devais même être mis en contact avec Ryan Suter pour le convaincre de se joindre aux Devils parce que les deux voulaient jouer ensemble. Imaginez s’ils étaient venus ici. Mais je n’ai jamais eu l’occasion de parler à Suter.”

Le gardien des Devils dit être en bons termes avec Parise, même s’il n’a jamais digéré, semble-t-il son départ. “Nous ne sommes pas proches, mais nous restons en communication. C’est un chic type. Nous savons tous dans ce vestiaire que c’est une question de business. Mais les fans ont le droit de ne pas l’accepter.”

Brodeur s’est permis d’ajouter: “Ils pourront être dur avec lui. Il peut le prendre…”

Lire les commentaires (44)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    272829  
  • Archives

  • publicité