Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘Canadien’

Mardi 7 mars 2017 | Mise en ligne à 10h20 | Commenter Commentaires (230)

Qui le Canadien protégera-t-il?

Avec un salaire de 4,4M$ l'an prochain, le Canadien peut se permettre de soumettre Alexei Emelin au repêchage de l'expansion.

Avec un salaire de 4,4M$ l'an prochain, le Canadien peut se permettre de soumettre Alexei Emelin au repêchage de l'expansion.

Dossier fort intéressant de mon sympathique collègue Guillaume Lefrançois en prévision du repêchage de l’expansion. Guillaume propose quatre scénarios pour le Canadien.

Le CH peut protéger un gardien, trois défenseurs et sept attaquants, ou encore un gardien et huit joueurs, peu importe leur position.

Voici mes choix, en prenant compte du fait qu’Andrei Markov et Alexander Radulov pourront rester avec le club s’ils signent un nouveau contrat après le repêchage d’expansion du 21 juin. Notons aussi que Jeff Petry doit être inscrit sur la liste de protection en raison de sa clause de non-mouvement.

G-Carey Price
D-Shea Weber
D-Jeff Petry
D-Jordie Benn
A-Alex Galchenyuk
A-Max Pacioretty
A-Phillip Danault
A-Brendan Gallagher
A-Andrew Shaw
A-Paul Byron
A-Charles Hudon

Disponibles: Tomas Plekanec, Jacob De La Rose, Torrey Mitchell, Chris Terry, Al Montoya, Nathan Beaulieu, Brandon Davidson, Alexei Emelin.

Je préférerais protéger Hudon, 22 ans, un espoir offensif qui a 36 points en 39 matchs dans la Ligue américaine, que Plekanec, 33 ans, désormais un faible producteur de points avec en outre un salaire de six millions sur la masse salariale l’an prochain.

Même raisonnement en défense. Alexei Emelin touchera 4,4M$ l’an prochain. Jordie Benn peut faire le même travail pour 1,1M$ et il lui reste une autre année de contrat jusqu’en 2018-2019. Qui veut perdre une telle aubaine?

Nathan Beaulieu, quant à lui, n’a pas progressé comme souhaité et son comportement ne cadre pas exactement avec la culture de l’entreprise. L’arrivée prochaine de Mikhail Sergachev constitue une belle solution de rechange s’il part.

Lire les commentaires (230)  |  Commenter cet article






Lundi 6 mars 2017 | Mise en ligne à 10h25 | Commenter Commentaires (155)

Les nouvelles acquisitions ont un impact!

Jordie Benn est en voie de devenir une acquisition de taille.

Jordie Benn est en voie de devenir une acquisition de taille.

Le Canadien a disputé son meilleur match depuis longtemps, samedi au Madison Square Garden.

Les acquisitions de Marc Bergevin à la date limite des échanges, modestes et peu coûteuses ont eu un impact fort positif. Steve Ott et Andreas Martinsen, un train celui-là, ont amené beaucoup de robustesse et de fougue au quatrième trio. Idem pour Dwight King, un autre colosse, au sein du deuxième. Leur présence a permis à Claude Julien de bien équilibrer le temps de jeu de ses attaquants. Personne n’a joué plus de 19 minutes ni moins de 11 minutes.

En défense, Jordie Benn poursuit son travail efficace. Benn amène de la stabilité et de l’enthousiasme et vient combler un vide important au sein de la troisième paire. Le Canadien n’avait pas de spécialiste en infériorité numérique au sein de ce duo et la présence de Benn permet à Julien de ménager Andrei Markov dans de telles situations. Là aussi, on remarque un bel équilibre dans le temps d’utilisation. Tous les défenseurs ont joué entre 18:45 et 22:18 samedi. Nathan Beaulieu est beaucoup plus efficace depuis l’arrivée de Benn.

Pendant ce temps, à Dallas, Greg Pateryn a été rayé de la formation samedi après avoir disputé un premier match avec les Stars quelques jours plus tôt. Aux dernières nouvelles, sa blonde ne s’est pas manifestée sur Twitter. Faut dire que le coach des Stars n’est pas francophone…

Lire les commentaires (155)  |  Commenter cet article






Vendredi 3 mars 2017 | Mise en ligne à 10h39 | Commenter Commentaires (328)

La photo du jour

Un autre bijou de l'as photographe Bernard Brault.

Un autre bijou de l'as photographe Bernard Brault.

On les dit souvent aseptisés, sans attaches, des petites PME avant tout, mais celui-là avait envers Montréal et le Canadien un attachement indéfectible.

Il a ses torts lui aussi, évidemment, mais il n’empêche que le moment était fertile en émotions hier soir et qu’on risque de regretter cet échange éventuellement, malgré la droiture et l’efficacité de Shea Weber.

Bien aimé la sobriété dans le jeu de Subban hier soir, dans les circonstances. Et chapeau au Canadien pour la grande classe coutumière dans la présentation d’avant-match.

Lire les commentaires (328)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2017
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives