Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘Canadien’

Jeudi 16 avril 2015 | Mise en ligne à 8h51 | Commenter Commentaires (334)

La main heureuse…

469860234

Bryan Flynn, obtenu pour un choix de cinquième ronde: un but et deux passes, première étoile.
Torrey Mitchell, acquis contre Jack Nevins et un choix de septième ronde: un but.
Devante Smith-Pelly, obtenu contre Jiri Sekac: six mises en échec, un poteau.
Jeff Petry, acquis pour des choix de deuxième et troisième rondes: 24:39 d’utilisation, le plus haut total chez le CH, six tirs au but.

Marc Bergevin n’a pas dansé hier, mais il devait être tenté de le faire. Les joueurs qu’il a acquis en prévision des séries ont bien commencé le travail. Andrew Hammond les a aidés à bien paraitre. Le Hamburglar a été très lent dans son déplacement sur le but de Mitchell et il n’a pas été très mobile devant Lars Eller (il n’a jamais bougé) et Flynn. Notre expert Sébastien Farrese nous avait bien dit que les déplacements de Hammond n’étaient pas à point. Dave Cameron n’aura probablement pas le choix de le renvoyer dans la mêlée vendredi en raison de services rendus, mais ça ne serait peut-être pas la meilleure idée.

Maintenant, Andrei Markov doit se ressaisir en prévision du second match et P.K. Subban doit agir de façon plus intelligente. Price a été correct, sans plus. Chez les Sénateurs, tout repose entre les mains du gardien, qui a laissé tomber l’équipe hier.

L’entraîneur des Sénateurs, Dave Cameron, a agi comme le coach recrue qu’il est avec ses déclarations ridicules après le match. Le chef du navire doit montrer à ses hommes qu’il est en contrôle de ses émotions.

Lire les commentaires (334)  |  Commenter cet article






Mercredi 15 avril 2015 | Mise en ligne à 11h09 | Commenter Commentaires (185)

Canadiens et Sénateurs, deux ans plus tard!

160608086_slide

On fait beaucoup état de la série de 2012 entre le Canadien et les Sénateurs, et des séquelles psychologiques qu’elle aurait pu laisser au CH. On parle pourtant de deux clubs bien différents, même si le noyau reste le même. Regardons le portrait d’un peu plus près.

JOUEURS DU CH AYANT PARTICIPÉ À AU MOINS DEUX MATCHS DE LA SÉRIE 2012
Max Pacioretty
P.K. Subban
Andrei Markov
Tomas Plekanec
Brendan Gallagher
David Desharnais
Carey Price
Alex Galchenyuk
Brandon Prust

JOUEUR DU CH AYANT DEPUIS QUITTÉ L’ORGANISATION
Brian Gionta
Josh Gorges
Michael Ryder
Raphael Diaz
Francis Bouillon
Rene Bourque
Travis Moen
Colby Armstrong
Gabriel Dumont
Jeff Halpern
Jarred Tinordi
Ryan White

JOUEURS QUI N’ONT PAS JOUÉ EN 2O12, OU BLESSÉS
Alex Emelin
Lars Eller
Dale Weise
Pierre-Alexandre Parenteau
Jacob de la Rose
Tom Gilbert
Nathan Beaulieu
Jeff Petry
Devante Smith-Pelly
Torrey Mitchell
Bryan Flynn
Greg Pateryn
Sergei Gonchar

JOUEURS DES SÉNATEURS AYANT PARTICIPÉ À AU MOINS DEUX MATCHS DE LA SÉRIE 2012
Kyle Turris
Mika Zibanejad
Patrick Wiercioch
Erik Karlsson
Chris Phillips
Milan Michalek
Chris Neil
Erik Condra
Marc Methot
Eric Gryba
Colin Greening
Zack Smith
Jared Cowan
Craig Anderson

JOUEUR DES SÉNATEURS AYANT DEPUIS QUITTÉ L’ORGANISATION
Daniel Alfredsson
Jason Spezza
Sergei Gonchar
Jacob Silfverberg
Guillaume Latendresse
André Benoit
Matt Kassian

JOUEURS QUI N’ONT PAS JOUÉ EN 2O12, OU BLESSÉS
Mark Stone
Bobby Ryan
Mike Hoffman
Clarke MacArthur
David Legwand
Alex Chiasson
Cody Ceci
Curtis Lazar
Mark Borowiecki
Andrew Hammond

Quelques constatations:

-Les deux capitaines en 2012, Brian Gionta et Daniel Alfredsson, ont quitté.
-Carey Price n’était pas en 2012 le gardien qu’il est aujourd’hui.
-La défense du CH est nettement supérieur avec Petry, Gilbert, Beaulieu et Emelin qu’avec Diaz, Bouillon, Tinordi et Gorges, surtout au plan de la relance.
-Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher ont gagné en maturité.
-Les Sénateurs ont perdu des joueurs d’expérience. En revanche, leur attaque est nettement plus diversifiée avec l’arrivée des Stone, Hoffman, Ryan et compagnie.
-Turris et Zibanejad ont gagné en maturité.
-Les troisième et quatrième trios du CH sont meilleurs qu’il y a deux ans.
-L’entraîneur des Sénateurs s’appelle Dave Cameron et il ne porte pas d’immense moustache.
-Craig Anderson était l’un des gardiens les plus hot de la Ligue. Andrew Hammond est l’un des gardiens les plushot de la Ligue. Mais il n’a pas l’expérience d’Anderson. Et il a des failles importantes, parole de Sébastien Farrese.

Canadien en sept.

Lire les commentaires (185)  |  Commenter cet article






Mardi 14 avril 2015 | Mise en ligne à 9h33 | Commenter Commentaires (199)

Des questions, encore des questions…

Capture d’écran 2015-04-14 à 09.33.07

Plusieurs me demandent qui va gagner. Je réponds généralement que mon avis est aussi bon que celui d’un chimpanzé ou d’un chien savant.

Rappelez-vous, à TSN, ce bipède qui avait humilié tous ces experts il y a quelques années…

On nous demande nos prédictions au journal, on s’exécute par devoir, on vous fournit des statistiques, mais tout ça ne vaut rien une fois les séries entamées.

Qui va gagner?

J’en sais rien au fond. Carey Price est-il à 100% à la suite de sa collision avec P.K. Subban? Max Pacioretty souffre-t-il d’une commotion cérébrale, d’une blessure à l’épaule, des oreillons? Plekanec se réveillera-t-il enfin en séries?

Et les Sénateurs, seront-ils essoufflés par cette course aux séries effrénée? Ou au contraire transportés par cette série de succès enivrants? En 2002, le Canadien, José Théodore en tête, avait eu assez d’essence dans le réservoir pour éliminer les Bruins en première ronde malgré une fin de saison complètement folle. Mais il ne restait plus rien dans la tank par la suite contre les Hurricanes.

Il y a le facteur de l’inexpérience. Les séries peuvent gruger les nerfs. Le Canadien a beaucoup plus d’expérience. Andrew Hammond, d’ailleurs, passe du gardien qui n’avait rien à perdre au gardien qui doit gagner. Il n’a jamais eu beaucoup de succès dans sa carrière auparavant. Sur une série de sept matchs, j’ose croire que les entraîneurs du CH sauront lui trouver quelques failles.

Je dis le Canadien en sept. Mais je pourrais dire Ottawa en sept. Bref, on verra!

NOTES: Comme l’an dernier, j’analyserai les matchs du CH avec deux experts. Martin Raymond, l’ancien entraîneur adjoint du Lightning de Tampa Bay désormais avec les Voltigeurs de Drummondville et Hockey Canada, nous apportera sa vision au plan tactique et collectif. Sébastien Farrese, entraîneur des gardiens chez les Bulls de Belleville et à Hockey Canada, scrutera le travail des deux gardiens.

Lire les commentaires (199)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Archives

  • publicité