Mathias Brunet

Archive de la catégorie ‘Canadien’

Jeudi 26 avril 2018 | Mise en ligne à 10h16 | Commenter Commentaires (161)

Des questions sur la gestion des blessés du CH

images-6

Andrew Shaw a donc bel et bien subi une commotion cérébrale contre les Stars de Dallas, le 13 mars, a admis l’équipe (qui en doutait?).

Le Canadien a aussi annoncé que son robuste attaquant avait subi une intervention chirurgicale pour réparer son genou endommagé et qu’il aura besoin de six mois pour s’en remettre.

La semaine précédente, c’était Paul Byron. Opération à l’épaule. Convalescence de six mois. Shea Weber, lui, a été opéré à la cheville en mars. Six mois aussi.

Ces trois joueurs ne pourront donc pas s’entraîner cet été et pourraient même rater le début de la saison. Voilà une entrave importante pour un club qui veut repartir en force.

Mes questions maintenant:

-Dans une saison perdue depuis longtemps, pourquoi avoir permis à Shaw de revenir au jeu en février avec un genou déjà endommagé, et le cerveau déjà fragilisé par des commotions cérébrales.

-Pourquoi ne pas avoir retiré Byron de la formation alors que l’épaule commençaient déjà à lâcher, de façon à lui permettre de guérir le plus rapidement possible pour l’an prochain?

-Weber s’est cassé le pied lors du premier match de la saison. À force de solliciter sa cheville endommagée, l’os fracturé a fini par endommager le tendon. Il a cessé de jouer à la mi-décembre seulement. On a décidé de l’opérer en mars.

On ne parle pas du mystérieux cas de Carey Price il y a deux ans. Ne peut-on pas parler ici d’une mauvaise gestion des actifs?

J’ose espérer que ce domaine sera aussi révisé par la direction de l’équipe lors de sa réflexion estivale.

Lire les commentaires (161)  |  Commenter cet article






Mardi 24 avril 2018 | Mise en ligne à 13h41 | Commenter Commentaires (231)

Slava Voynov: non merci

357967_1280x720

Slava Voynov veut effectuer un retour dans la LNH et le Canadien serait parmi les équipes avec lesquelles il accepterait de jouer, selon le journal russe Sports-Express. Mais le CH est-il intéressé à lui?

Au plan purement sportif, Slava Voynov est un défenseur de grande qualité. Il entre aussi dans la fleur de l’âge puisqu’il
a eu 28 ans en janvier. Avant son exil en KHL, il occupait le poste de défenseur numéro deux chez les Kings de Los Angeles en terme de temps d’utilisation, derrière Drew Doughty. Mais Voynov est un droitier et les besoins du Canadien sont à gauche.

Le dossier demeure également fort complexe. Voynov n’a pas joué dans la Ligue nationale depuis qu’il a été accusé de violence conjugale à l’endroit de sa femme et condamné à 90 jours de prison en 2014. Il est toujours suspendu par la Ligue nationale, mais on lui a permis de participer aux Jeux olympiques cet hiver, où il a obtenu six points en autant de matchs.

Avant de revenir dans la Ligue nationale, il doit d’abord obtenir le pardon du commissaire Gary Bettman. Il faut ensuite voir ce que les Kings de Los Angeles décident de son sort puisqu’il appartient toujours à cette organisation.

Le DG des Kings, Rob Blake, est demeuré évasif à cet effet il y a quelques jours. “Son statut n’est toujours pas clair, a répondu Blake aux journalistes de Los Angeles. Le dossier n’est pas entre nos mains. C’est à la Ligue, à Slava et à son agent de régler ça. S’il y a un déblocage, nous en discuterons alors.”

Si le Canadien se manifeste éventuellement, il devra se poser des questions d’ordre moral. Veut-il d’un homme qui lève la main sur une femme? Ou encore se dira-t-il qu’un homme a le droit à une deuxième chance et qu’une suspension de plus de deux ans, en plus de la condamnation à la prison, a suffi à faire de Voynov un homme repenti et converti.

J’imagine que Marc Bergevin et son équipe, s’ils décidaient de faire son acquisition, feront une recherche exhaustive sur le comportement de Voynov depuis sa condamnation.

Malgré la violence épouvantable déployée par Voynov à l’égard de son épouse ce soir-là, et le fait qu’il n’en était pas à ses premiers actes de violence envers elle, le couple est toujours ensemble et aurait célébré la naissance d’un enfant dans la dernière année, selon la courte bio publiée sur lui à l’occasion des Olympiques.

Si j’avais à trancher, je passerais mon tour.

Lire les commentaires (231)  |  Commenter cet article






Mardi 10 avril 2018 | Mise en ligne à 10h42 | Commenter Commentaires (288)

Conférence de presse décevante et inacceptable

17270826

Marc Bergevin est demeuré le même, hier lors de son point de presse.

Il a bien timidement admis ses torts et rejeté la plus importante partie du blâme sur “l’attitude” de ses joueurs.

À l’écouter, il y aura bien peu de changements au sein de son personnel de gestion. Pourtant, à sa droite, le propriétaire et président Geoff Molson affirmait que le statu quo était inacceptable. Mon collègue Philippe Cantin avait raison de souligner ce matin que les deux hommes ne semblaient pas toujours sur la même longueur d’ondes.

Eric Engels, de Sportsnet, a frappé dans le mille avec sa question à Marc Bergevin. Et si le problème “d’attitude” des joueurs n’était pas attribuable au manque de foi de ces joueurs envers les effectifs convoqués au camp d’entraînement?

Le problème de centre numéro un n’était en effet toujours pas réglé, puisque Jonathan Drouin n’avait jamais joué au centre, on espérait voir un défenseur numéro six, David Schlemko, occuper la gauche de Shea Weber. Karl Alzner, après une saison difficile à Washington en raison de son manque de vitesse, avait été pressenti pour combler le vide laissé par Andrei Markov, tandis qu’Ales Hemsky constituait une solution de rechange (la pensée magique encore) à la perte d’Alexander Radulov. Tout ça avec huit millions à dépenser…

La vérité pouvait difficilement venir de la bouche du DG. Son travail de reconstruction partielle du club l’été dernier a été lamentable. Et il n’a pas été aidé par son entourage.

D’ailleurs son explication pour défendre ses hommes de hockey m’a fait bien rire. Pourquoi évoquer Steve Ott hier? Bergevin a mentionné que dans son cas, les attentes de la direction étaient probablement moins élevées que celles des médias et des fans.

Avez-vous entendu depuis un an des récriminations sur l’acquisition de Ott (à la date limite des échanges en 2017) en retour d’un choix de sixième ronde?

Par contre, on aurait aimé entendre l’explication à propos de l’acquisition de Karl Alzner (23M$ pour cinq ans) alors qu’il occupait désormais un poste au sein de la troisième paire chez les Capitals de Washington en raison de son manque de vitesse; des deux choix de deuxième ronde cédés à Chicago pour un joueur usé, Andrew Shaw, sans oublier les 23,4M$ pour six ans qu’on lui a consentis; de l’échange de Sven Andrighetto pour Andreas Martinsens; de l’acquisition de David Schlemko, 30 ans, un sixième défenseur de carrière, avec trois ans de contrat à écouler à 2,1M$ par saison; du départ de Mark Barberio, soumis au ballottage, qui joue plus de 20 minutes par match au Colorado; de l’acquisition de joueurs usés à la corde, Ales Hemsky et Mark Steit, en croyant qu’ils pourraient aider le club.

Il y a eu de bons coups des dépisteurs professionnels, évidemment. L’acquisition de Philip Danault et d’un choix de deuxième ronde pour Tomas Fleischmann et Dale Weise, par exemple, ou Paul Byron et Nicolas Deslauriers.
Mais les mauvais coups ont été nettement plus nombreux que les bons.

Je ne doute pas qu’il y a eu un réel problème d’attitude dans ce vestiaire en début de saison, comme ont tenté de nous expliquer Molson et Bergevin sans entrer dans les détails. On peut lire entre les lignes. Mais avec une bonne formation, le Canadien aurait gagné davantage de matchs et ces problèmes d’attitude auraient facilement pu être masqués.

On va s’en remettre à la pensée magique et espérer que le Canadien remporte la loterie du repêchage et, ou, qu’il puisse embaucher John Tavares à compter du 1er juillet.

Quant à la question de la transparence, soulignée à plusieurs reprises au crayon gras, Donald Beauchamp, VP Communications, aurait mérité une sortie plus élégante…

Lire les commentaires (288)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2018
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives