Mathias Brunet

Archive, août 2016

Mercredi 31 août 2016 | Mise en ligne à 15h17 | Commenter Commentaires (29)

Un ancien des Bruins capitaine à Winnipeg

image-16

Blake Wheeler est le nouveau capitaine des Jets de Winnipeg.

Wheeler, 30 ans, vient de connaitre la meilleure saison de sa carrière avec 78 points en 82 matchs. Il vient de connaître trois saisons consécutives de 26 buts ou plus et de 61 points ou plus.

Voilà un autre joueur de talent échangé par Peter Chiarelli à l’époque où il dirigeait les Bruins. Wheeler avait 25 ans en 2010-2011 et il montrait de belles promesses, lorsque Chiarelli, en manque de renfort à court terme, l’a envoyé aux Thrashers d’Atlanta avec Mark Stuart pour Rich Peverley et Boris Valabik. Peverley a rendu de bons services aux Bruins, il a même soulevé la Coupe Stanley, mais il n’est pas demeuré longtemps à Boston.

Ironiquement, il a été échangé aux Stars en compagnie d’un autre jeune surdoué des Bruins envers qui Chiarelli n’a pas été patient, Tyler Seguin.

Les Jets seront à surveiller avec Wheeler, les jeunes qui ont éclos ces dernières années, parmi lesquels Mark Scheifele et Jacob Trouba, et l’arrivée de Patrik Laine et Kyle Connor.

Quant à Chiarelli, espérons qu’il ne fasse pas trop d’échanges qu’il pourrait regretter à la tête des Oilers d’Edmonton.

Lire les commentaires (29)  |  Commenter cet article






Mercredi 31 août 2016 | Mise en ligne à 12h12 | Commenter Commentaires (45)

Ron Francis récompensé

918m110326015_CAR_TBL

Le DG des Hurricanes de la Caroline vient d’obtenir une prolongation de contrat jusqu’à la fin de la saison 2018-2019.

Ron Francis a hérité d’une équipe à la dérive lorsqu’il a succédé à Jim Rutherford en avril 2014. Le club vieillissait et regorgeait de joueurs surpayés.

Il a vite racheté le contrat d’Alexander Semin. Celui-ci devait toucher sept millions par saison jusqu’en 2017-2018. Il a logiquement choisi de ne pas retenir le défenseur Joni Pitkanen. Les deux hommes jouent en Europe aujourd’hui.

L’échange d’Andrej Sekera aux Kings de Los Angeles lui a valu un choix de première ronde. Avec ce choix, les Hurricanes ont repêché Julien Gauthier cet été. Il a s’est aussi débarrassé du contrat de Tim Gleason en obtenant en retour Jack Hillen et un choix de quatrième ronde.

Eric Staal, le joueur le mieux payé de l’équipe à 9,2M$ par saison, a été échangé pour deux choix de deuxième ronde et il n’a pas été invité à rejoindre l’équipe à compter du 1er juillet, du moins pas aux conditions du joueur. Le gardien Cam Ward a été retenu pour deux ans, mais son salaire annuel a été amputé de moitié.

On a fait de la place aux jeunes. Justin Faulk, Victor Rask, Elias Lindholm, Andrej Nestrasil et Jacob Slavin ont tous vu leurs responsabilités augmenter ces dernières années. le défenseur Noah Hanifin a accédé à la LNH à 18 ans.

L’acquisition du jeune Teuvo Teravainen, sacrifié par les Blackhawks pour se débarrasser du même coup du gros salarié Bryan Bickell, pourrait s’avérer un coup fumant.

Francis a aussi eu une décision douloureuse à prendre en congédiant Kirk Muller, mais son successeur Bill Peters a accompli de la solide besogne avec ce jeune club.

Dans une interview qu’il m’accordait l’an dernier, Ron Francis disait privilégier le modèle des Red Wings de Détroit.

En bref, les Hurricanes de la Caroline sont sur le bonne voie.

Lire les commentaires (45)  |  Commenter cet article






il_570xN.1050592355_gh5s

Il y a des entraves aux règles qui ne dérangent pas.

Prenez les Coyotes de l’Arizona, par exemple.

En quelques mois cet été, ils ont engraissé artificiellement leur masse salariale de 13 millions sans pour autant se mettre dans le rouge davantage. Le nouveau DG de l’équipe John Chayka devra débourser seulement 1,1M$ au total pour Pavel Datsyuk et Dave Bolland, dont les salaires cette saison occuperont respectivement 7,5M$ et 5,5M$ de la masse salariale de l’équipe.

Datsyuk n’aura pas à être payé car il joue dans la KHL tandis que Bolland est sur la liste des blessés à long terme. Sans oublier Chris Pronger, dont le salaire occupe 4,9M$ de la masse salariale alors qu’on lui devra 525 000$ cette année. Les deux attaquants de l’équipe au salaire le plus élevé ne porteront donc pas l’uniforme des Coyotes cette saison. Pronger est coiffé par un poil par Oliver Ekman-Larsson et Alex Goligoski en terme de moyenne salariale.

Comment la LNH réagit-elle?

Nous suivons le dossier de près, comme tous les autres chapitres de la Convention collective, a confié le numéro deux de la Ligue, Bill Daly, au confrère Craig Morgan cette semaine. Si on dénote de l’abus qui porte préjudice au système, nous tenterons de corriger la situation avec l’Association des joueurs. Mais nous n’en sommes pas à ce point. Ça n’est pas l’échappatoire que certains décrient.”

Vous aurez sans doute compris que la règle sert bien la LNH. Celle-ci tient mordicus à garder les Coyotes dans le désert et le gonflement artificiel de la masse salariale permet à l’organisation de sauver des pertes importantes.

Lire les commentaires (93)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2016
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives