Mathias Brunet

Archive, juillet 2016

Samedi 2 juillet 2016 | Mise en ligne à 11h13 | Commenter Commentaires (319)

Joli risque!

radulov

Je déteste les contrats de plus de cinq ans à des joueurs en perte de vitesse.

Vous comprendrez mon étonnement devant les contrats gargantuesques accordés à Andrew Ladd, Kyle Okposo, David Backes et Loui Eriksson.

Seule exception à mes yeux, Milan Lucic, le complément parfait pour un jeune centre comme Connor McDavid à Edmonton, puisqu’il pourra agir à la fois comme buteur et protecteur.

À Boston, d’ailleurs, le DG Don Sweeney ne semble pas avoir retenu la leçon après le fiasco laissé par son prédécesseur. Il a eu à échanger Dougie Hamilton et Milan Lucic pour enfin trouver un peu de souplesse au plan salarial, et voilà qu’il accorde six millions par saison pour cinq ans à un attaquant de 32 ans, David Backes, 21 buts et 45 points l’an dernier. Steven Stamkos coûtera seulement 2,5M$ de plus que Backes par saison!

Dans les circonstances, l’embauche d’Alexander Radulov, 29 ans, pour seulement un an constitue une décision brillante de Marc Bergevin. Radulov possède un potentiel immense et vient combler un vide important au sein d’un des deux trios offensifs, mais des doutes subsistent en raison de ses frasques passées. En ne s’attachant pas à long terme avec lui, le risque devient très intéressant. Probablement la signature la plus avisée en ce 1er juillet, avec celle de Mikkel Boedker pour quatre ans et 16 millions à San Jose.

À sa dernière saison complète à Nashville, à 21 ans, Radulov, un choix de première ronde des Predators de Nashville en 2004, a obtenu 58 points, dont 26 buts. Il a dominé outrageusement dans la KHL ces dernières saisons. Il a obtenu 65 points, dont 23 buts points en seulement 53 matchs l’an dernier, et 71 points, dont 24 buts, en 46 matchs l’année précédente. À titre de comparaison, Ilya Kovalchuk a amassé 49 points en 50 matchs l’an dernier. Même Jaromir Jagr peinait à obtenir plus d’un point par rencontre en KHL avant de retourner dans la LNH.

Le Canadien aura donc un visage bien différent avec l’arrivée de Radulov, Shea Weber, Andrew Shaw et Al Montoya.

Il faudra trouver le bon centre pour Radulov (ils vont probablement le faire jouer avec Tomas Plekanec par défaut) et le partenaire idéal pour Weber (à lire ici une brillante analyse à ce sujet). Celui-ci demeure un défenseur nettement plus “statique” que Subban et il devra avoir un partenaire plus mobile que Markov. Nathan Beaulieu est probablement le candidat idéal. Markov pourrait se retrouver au sein de la deuxième paire avec Jeff Petry.

Le magasinage semble terminé. Avec l’octroi de contrats garantis à Sven Andrighetto et Daniel Carr, le portrait se précise. Plekanec pourrait donc bien se retrouver au centre de Radulov et Andrighetto, et Carr amener un peu de punch offensif à un troisième trio complété par David Desharnais et Andrew Shaw. À moins qu’un jeune parmi Artturi Lekhonen, Nikita Scherbak, Charles Hudon et Michael McCarron ne vienne brouiller les cartes et forcer un échange avant la fin du camp d’entraînement.

Sur ce, bonnes vacances à tous! On se retrouve quelque part en août!

Lire les commentaires (319)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2016
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives