Mathias Brunet

Archive, janvier 2016

Vendredi 29 janvier 2016 | Mise en ligne à 10h21 | Commenter Commentaires (202)

La parole à John Scott…

John-Scott-Arizona-Coyotes-featured-640x427

Le dur à cuire… de l’organisation du Canadien se livre de façon franche dans ce texte publié sur “The Player’s Tribune”, le même site qui a diffusé la brillante confession de Patrick O’Sullivan.

D’un côté, le présence de John Scott au match des étoiles de la LNH montre le ridicule du système de vote. De l’autre, sa participation représente une victoire pour tous ces redresseurs de tort qui se sont tapés le sale boulot au fil des décennies tout en étant au bas de l’échelle salariale. Sa seule présence m’incitera sans doute à regarder ce spectacle habituellement dénué d’intérêt.

NOTES: J’étais sur le plateau de “Tout le monde en parle” hier avec Chantal Machabée et Jean-Charles Lajoie pour discuter des tourments du Canadien. Diffusion dimanche 20h.

Lire les commentaires (202)  |  Commenter cet article






Jeudi 28 janvier 2016 | Mise en ligne à 9h55 | Commenter Commentaires (206)

La vente pourrait être payante à Winnipeg!

Dustin Byfuglien sera très convoité à la date limite des échanges.

Dustin Byfuglien sera très convoité à la date limite des échanges.

Les Jets peuvent commencer à faire leur deuil des séries éliminatoires.

Ils se retrouvent à six points de la dernière place disponible et doivent devancer en outre Minnesota, Anaheim et Vancouver. Les Ducks ont deux matchs de plus à disputer et les devancent déjà par quatre points.

Ils comptent dans leurs rangs deux joueurs très alléchants pour une équipe aspirante à la Coupe Stanley: Dustin Byfuglien et Andrew Ladd, deux éventuels joueurs autonomes sans compensation. Ils pourront aisément obtenir des choix de première ronde et même plus pour chacun de ces joueurs.

Byfuglien n’est pas toujours fiable défensivement, mais il s’élève parmi les défenseurs les plus productifs de la Ligue offensivement et son gabarit monstrueux fait saliver les DG adverses. Ladd, le capitaine des Jets, connait une saison difficile mais c’est un marqueur de 25 buts reconnu, robuste en outre.

Winnipeg regorge de bons jeunes dans son organisation: Jacob Trouba, Mark Scheifele, Nikolaj Ehlers, Kyle Connor et compagnie. Blake Wheeler, Bryan Little et Mathieu Perreault n’ont pas 30 ans.

Le printemps pourrait être très payant pour eux à long terme. Évidemment, l’organisation peut encore tenter de les retenir. Voyons l’option privilégiée par Kevin Cheveldayoff.

Lire les commentaires (206)  |  Commenter cet article






Mercredi 27 janvier 2016 | Mise en ligne à 9h29 | Commenter Commentaires (331)

Vous en voulez des vraies solutions?

image-11

Si j’étais le DG du Canadien…

Le statu quo n’est pas acceptable. Carey Price est absent, certes, mais le Canadien vient de se faire battre deux fois de suite par une équipe dont les deux premiers gardiens sont blessés. Suffit les excuses.

Je me suis attardé hier au jeu de transition du Canadien et à ses entrées en territoire offensif. Les sorties de zone étaient pénibles. Il y a très peu de cohésion entre les défenseurs et les attaquants. L’adversaire sait désormais qu’en mettant de la pression sur le défenseur, il embouteille complètement le CH. D’où les nombreux revirements.

À l’attaque, on a eu beaucoup de difficulté à entrer dans le territoire des Blue Jackets. D’où l’inefficacité de l’équipe en supériorité numérique. Pour une rare fois, sur le but d’Alex Galchenyuk, l’exécution était rapide une fois installé en zone des Blues Jackets.

La saison est terminée les amis. Si le repêchage avait lieu demain, le Canadien repêcherait au 11e rang. Ses chances de remporter la loterie seraient de 3%. Mais si l’équipe continue s’enliser ainsi, elle peut espérer terminer au 26e rang. Les Flames de Calgary s’y trouvent actuellement. Ils ont sept points de moins que Montréal, mais trois matchs de plus à disputer. Le Canadien repêcherait alors cinquième et ses chances de remporter la loterie passeraient à 8,5%. Toronto, 28e, est à neuf points, avec trois matchs de plus à jouer également. Ça serait la cerise sur le sundae. Le Canadien pourrait alors mettre la main sur l’un des deux phénomènes finlandais à défaut de remporter la loterie.

Décision numéro un: Mettre fin à la saison de Carey Price et opter pour l’intervention chirurgicale au plus sacrant, à moins d’être très confiant d’éviter une rechute. Confier le filet le plus souvent possible à Ben Scrivens…

Décision numéro deux: Les résultats font foi de tout. Michel Therrien est un excellent coach. Mais le navire coule de partout. Il faut changer l’ambiance. Confier le club à Guy Boucher pour qu’il puisse avoir la fin de saison pour évaluer les effectifs. Marc Bergevin a promis de ne pas le faire. Il va vivre et mourir avec son homme. C’est louable de sa part, mais dans les circonstances, probablement pas le meilleure décision.

Décision numéro trois: Tenter d’échanger Andrei Markov, peu importe les acquisitions en retour et confier de plus grandes responsabilités à Nathan Beaulieu pour qu’il ajoute de l’expérience à son bagage. Tenter d’échanger Alexei Emelin, Tom Gilbert, Lars Eller et les quelques plombiers du quatrième trio. Sonder le marché pour Tomas Plekanec. Tant mieux si on obtient un choix de première ronde, comme semble le mentionner un gestionnaire de la LNH sondé hier.

Donner une véritable audition à Charles Hudon et Michael McCarron au centre. Ils n’auront pas de pression dans une cause perdue d’avance.

Je crois avoir fait le tour du jardin.

Lire les commentaires (331)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2016
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives