Mathias Brunet

Archive, octobre 2015

Vendredi 30 octobre 2015 | Mise en ligne à 10h23 | Commenter Commentaires (264)

L’effet Connor McDavid…

Oilers Stars Hockey

Le Canadien s’est assoupi après avoir pris l’avance 3-0 hier et méritait de se faire botter les fesses par la suite.

Les Oilers de l’an dernier n’aurait probablement pas remonté la pente. Ils ne comptaient pas sur cette jeune merveille Connor McDavid dans la formation. Non seulement McDavid possède-t-il un talent rare, mais aussi, surtout, une grande détermination.

Dès le premier but des Oilers, le relâchement en défense était visible. Le CH jouait en infériorité numérique, certes, mais sur la séquence, Jeff Petry et Lars Eller atteignent la rondelle en premier devant Ted Purcell. Aucune raison de la perdre.

Puis le spectacle McDavid a commencé. Il transporte la rondelle d’un bout à l’autre de la glace, chute dans le coin de patinoire et perd le disque, mais a le temps de se relever puis de le subtiliser à Emelin, qui ne s’est pas méfié.

McDavid gagne une bataille à un contre un contre un Subban un peu trop mollasse en zone neutre sur le troisième but, et étire ensuite le bras pour pousser la rondelle à Pouliot. Un autre effort soutenu qui mène à un but.

Sur le but gagnant à la toute fin, aucun joueur du CH ne s’offre en support à Tomas Fleischmann en zone adverse. Il perd sa bataille devant trois joueurs adverses. David Desharnais arrive pourtant clairement en premier pour récupérer la rondelle dans le coin derrière son filet, mais la perd à Nugent-Hopkins. Un autre geste de mollesse.

J’espère que la leçon servira pour le prochain match ce soir à Calgary. Quant aux Oilers, assistait-on à un tournant important dans leur saison?

Lire les commentaires (264)  |  Commenter cet article






Jeudi 29 octobre 2015 | Mise en ligne à 10h17 | Commenter Commentaires (133)

Sidney Crosby inquiète

img-Sidney-Crosby-before-Game-3

Commençons par la bonne nouvelle pour les Penguins: ils ont gagné hier grâce à un but de Phil Kessel en troisième période, malgré une domination des Capitals de Washington.

La mauvaise: Sidney Crosby a encore été blanchi.

Crosby, 28 ans, a seulement trois points, dont un but, en neuf matchs, et une fiche de -1. Ses trois points ont été amassés dans la même rencontre. Faites le calcul rapide, il a été blanchi dans huit matchs sur neuf cette année.

L’entraîneur adjoint Rick Tocchet affirme que le capitaine est trop généreux
et qu’à preuve, il avait tiré neuf fois au but le soir de ses trois points. Un peu simpliste. Par contre, il touche un point lorsqu’il affirme que Crosby joue trop en périphérie.

D’autres avancent que le système de jeu imposé par l’entraîneur Mike Johnson est trop restrictif. Foutaise à mes yeux. Les entraineurs laissent aux attaquants la latitude voulue en zone adverse. Difficile de concevoir que Crosby et les Penguins n’aient marqué que deux fois en 31 supériorité numérique, la pire fiche de la Ligue.

Sid The Kid a déjà vécu une léthargie. Il avait été blanchi sept fois en dix matchs sous Michel Therrien en 2009. Celui-ci avait été congédié un mois plus tard.

Le ralentissement de Crosby ne remonte pas à cet automne. Il a été blanchi dans 23 de ses 50 derniers matchs l’an dernier. Après avoir obtenu 33 points à ses 22 premiers matchs, il en a amassé 51 à ses 55 derniers.

La suite nous dira s’il s’agit d’une léthargie passagère, ou encore si une accumulation de commotions cérébrales et de mauvais coups a raison tranquillement de son corps.

Lire les commentaires (133)  |  Commenter cet article






Mercredi 28 octobre 2015 | Mise en ligne à 12h40 | Commenter Commentaires (161)

Catastrophe pour le CH

15e0fb42

L’heure est grave.

Le Canadien a montré de sérieuses carences hier soir à Vancouver.

Clairement, le message de Michel Therrien dans le vestiaire ne passe pas. Les vétérans veulent-ils encore jouer pour lui? Pourra-t-il passer les Fêtes? Marc Bergevin fait un boulot acceptable, mais l’échange de Brandon Prust fait mal à l’équipe. Dire qu’il prend la place d’un jeune. Il serait le huitième compteur du Canadien. L’équipe n’est toujours pas assez robuste et trop facilement intimidable.

Carey Price a connu une grande saison l’an dernier, mais les Canucks semble avoir trouvé une faille dans son armure. Le mot va se passer rapidement. Il faudra faire jouer Mike Condon plus souvent et donner à Price le temps de peaufiner sa technique avec Stéphane Waite. À l’attaque, il faut se demander si le Canadien pourra gagner avec Plekanec, Desharnais et Galchenyuk au centre. Et Pacioretty? Est-il le leader désiré? Hier, il n’a rien pu faire pour renverser la vapeur. C’est pourtant son rôle.

En défense, Andrei Markov vieillit. Peut-il encore maintenir le rythme sur une première paire? Et Subban? Son individualisme fait mal.

Il y a des solutions. Échanger les vétérans et les joueurs dans la force de l’âge pendant que leur valeur est à la hausse: Price pour le premier choix des Flames de Calgary, Subban et Pacioretty pour Noah Hanifin, échanger Markov et Plekanec pour des choix au repêchage, renvoyer Dale Weise, Alexei Emelin et David Desharnais dans les mineures pour faire une place à Michael McCarron, Charles Hudon, Jarred Tinordi et Sven Andrighetto, et espérer avoir deux choix parmi les cinq premiers au prochain repêchage, dont Auston Matthews.

Vous voyez d’autres solutions pour éviter une saison de cauchemar au Canadien, vous?

Lire les commentaires (161)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2015
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives