Mathias Brunet

Mathias Brunet - Auteur
  • Mathias Brunet

    Amateurs de hockey de la LNH, du Canadien, des espoirs du CH ou même encore de hockey junior? Poolers? Ce blogue s'adresse à vous. Le chroniqueur Mathias Brunet commente l'actualité du monde du hockey d'une manière très personnelle.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 3 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h18 | Commenter Commentaires (21)

    Quatre têtes valent mieux qu’une…

    Trevor Linden à gauche, Jim Benning à droite.

    Trevor Linden à gauche, Jim Benning à droite.

    Les Canucks de Vancouver ont réagi avant que le navire ne sombre complètement cet été. Ils ont congédié leur DG Mike Gillis, nommé Trevor Linden président, qui lui a ensuite embauché Jim Benning (l’ancien bras droit de Peter Chiarelli à Boston) à titre de directeur général. Ils ont aussi greffé T.C. Carling et John Weisbrod au sein du groupe restreint de décideurs. Ils sont désormais sept à la table de direction hockey puisque Laurence Gilman, Lorne Henning et Stan Smyl ont survécu à la purge.

    On observe ici une nouvelle tendance au hockey. À son arrivée chez les Canadiens, Marc Bergevin a lui aussi grossi son équipe et il n’a pas craint de s’entourer de gens forts, contrairement à son prédécesseur Pierre Gauthier. Mais quantité n’est pas synonyme de qualité. Ils pourraient être vingt que l’organisation continuerait à piétiner si vingt incompétents sont embauchés.

    Les Canucks ont plusieurs défis à relever. Ils ont mis la main sur un bon gardien, Ryan Miller, pour remplacer Roberto Luongo, le deuxième gardien numéro un échangé en douze mois par Mike Gillis, après Cory Schneider. La défense n’est pas vilaine. À l’attaque, cependant, les frères Sedin vieillissent, il n’y a pas beaucoup de profondeur et la relève est mince. On saura dans trois ou quatre ans de quel bois se chauffent Linden et ses hommes.


    • J’espère effectivement que Linden saura redresser la situation parce que Gillis prenait des décisions pas très évidentes : contrat à Burrows, échange de Schneider et Hodgson, en plus de vider ses choix au repêchages à la date limite des transactions pour des plombiers de luxe.

      De plus, la perte de Ryan Kesler sera difficile. Et c’est pas Nick Bonnino qui le remplacera complètement. Espérons que le club laisse une certaine marge de manœuvre pour développer les jeunes : Horvath, Virtanen, McCann, Shintaruk, Jensen et Gaunce. Ainsi la relève pourra venir aider le noyau de vétéran.

    • Il y a 5 jeunes attaquants qui vont m’intriguer au camp des recrues cette année;

      Nicklas Jensen, qui vient de faire sa première vraie saison complète dans la NHL. Ce jeune peut-il jouer sur une base régulière cette année?

      Brendan Gaunce devrait amorcer sa première année professionnelle dans la ligue américaine, mais le type de centre two-way que les Canucks vont aimer à moyen terme.

      Les deux premiers choix en 2013, Horvat et Shinkaruk, sont de jeunes attaquants qui pourront amener de la profondeur offensive prochainement. Shinkaruk a été blessé l’an passé, mais c’est un attaquant très talentueux.

      Finalement, à 18 ans, Jake Virtanen pourrait causer une surprise au camp des Nucks. C’est tout un marqueur et il semble prêt physiquement. Même scénario que Mohanan l’an passé à Calgary?

      Ce sont les 5 jeunes avec qui les Canucks doivent batir la relève à moyen terme.

    • a vrai dire c’est p-e la ”tete hockey” de Gillis qui ne valait
      pas grand chose .. mais un fait demeure, tu n’as jamais trop
      de gens compétents dans ton organisation.

    • Il fallait qu il se passe de quoi à Vancouver. Le dossier des gardiens de but a été à mon avis le signe qu il n y avait plus de vision d avenir claire au sein de l administration. Mais tout comme dans plusieurs organisations le changement se fait une fois que de douloureux contrats sont accordés ce qui mine la marge de manœuvre réelle des p`tits nouveaux. Mais bon disons au moins que ca va calmer la jungle de Vancouver qui n est pas de tout repos . Soyons réalistes quand même ca sera un répit de courte durée parce que dans l ouest la compétition est forte et impardonnable et les médias locaux redeviendront intransigeants.

      Quant au comparatif avec Bergevin, moi je n avais pas vu à quel point l organigramme montréalais avait été vidé de ses hommes de hockey au fil des ans et les résultats peuvent être directement reliés à cette soif de pouvoir des patrons restants…
      On revient toujours au même exemple dans l fond, les Red Wings. Organisation bien structurée qui prêche le même message à tous les niveaux. Tes joueurs graduent et ne se sentent jamais perdus.

    • Le personnel qui entoure les joueurs et le DG ne comptent pas dans la masse salariale. C’est sûr que les équipes riches vont continuer d’augmenter la quantité de non-joueurs pour avoir un avantage, parce qu’au niveau des joueurs leur budget est limité au même niveau que toutes les équipes (sauf les équipes qui ne peuvent se payer le plafond salarial).

    • Des décisions difficiles a prendre pour Vancouver pour batir une attaque respectable. Les mauvais repechages les rattrappent. Les nouveaux dirigeants devront etre tres discipliné avec les choix de repechages. Si la saison ne va pas bien, les accumuler et repecher du talent plutot que des valeurs sures et ne surtout pas ceder a la panique en Décembre.

    • Quand j’ai lu votre tire Mathias, j’ai cru que vous faisiez allusion au match sans points ni coups sûrs que 4 lanceurs des Phillies on réussi lundi.

      Canucks; je souhaite à leurs fans un solide dose de patience. Ils me font penser au CH sous Réjean Houle. Premier objectif de la nouvelle administration: aller cherche un max pour Messieurs Sedin et Sedin. Bien chouchouter Grabner. Et l’instinct d’un Kevin Costner-Timmins le jour du repêchage.

    • @ noirod

      Sous l’ere Bob Gainey … il n’y avait pratiquement pas de développement
      ni de suivi aupres des jeunes joueurs et de la releve de l’organisation.
      Trevor Timmins faisait pourtant de bon repêchages mais les kids étaient
      laissé a l’abbandon jusqu’au moment de graduer pro.

      On appelle ca de la négligeance crasse … Un manque de vision tel que
      quand tu es meme pas capable d’encadred ton jeune talent, ton avenir
      ben ca donne l’improvisation et l’amateurisme qui a marqué l’ere
      Gainey-Gauthier ou le Canadien était devenu a l’instar des maple leafs
      une risée dans la ligue.

      Le point culminant étant surement la désastreuse transaction de Gomez.

      Marc Bergevin a du rebâtir l’organigramme et le secteur développement
      à zéro en plus d’améliorer a vitesse grand V le produit sur la glace.
      En somme il a fait un travail colossal et s’est quand meme bien entouré.
      L’embauche de Rick Dudley en est un bon exemple.

    • <>

      J’essais de suivre votre comparaison Mathias…et cela me porte à croire que vous insinuez que le CH piétine…

      Mais bon, je dois mal lire entre les lignes ou comprendre ce que je veux bien comprendre. ;-)

      Non, pas du tout. au contraire.
      Mathias Brunet

    • J’essais de suivre votre comparaison Mathias…et cela me porte à croire que vous insinuez que le CH piétine avec sa vingtaine d’hommes de hockey…

      Mais bon, je dois mal lire entre les lignes ou comprendre ce que je veux bien comprendre. ;-)

    • Tout dépend du ratio indiens/chefs.

    • Mike Gillis a fait plusieurs erreurs dans le passé!

      Il y a plus de 2 ans, j’ai été le seul sur ce blogue à mentionner à plusieurs reprises que Mike Gillis se devait d’échanger Cory Schneider et de garder Roberto Luongo pendant qu’il était encore temps. Malheureusement, Mike Gillis a trop attendu avant de prendre cette initiative. En 2013 il a finalement exaucer le souhait de ”panthers_1993” mais le mal était déjà fait. Environ 8 mois plus tard, Luongo a par la suite prit la porte à son tour.

      Je n’ai également jamais compris le fait que les Canucks aient choisis Nicklas Jensen en 2011 alors que Boone Jenner était encore disponible. Les 2 joueurs jouaient pourtant avec la même équipe dans la OHL, soit les Generals d’Oshawa. Pour avoir vu les Generals d’Oshawa à plus de 3 reprises pendant l’hiver de 2011, Bonne Jenner était de loin à mes yeux un joueur beaucoup plus intéressant à repêcher que Nicklas Jensen. Il est vrai que le talent de Jensen est un peu plus élevé que celui de Jenner, par contre, Jensen a toujours semblé être un joueur avec peu de passion pour son sport en étant très souvent invisible certains soirs sur la glace.

      Il y a également plusieurs autres erreurs de recrutements de la part des Canucks, mais je n’ai pas vraiment le temps d’en débattre d’avantage cet avant-midi… ;)

    • Pour rebatir une équipe, il faut téléphoner a Brian Burke.

    • @Mathias

      Je suis content de voir que 8 de tes 20 cartes cachées se retrouve dans mon pool (keeper) :)

      Mais, j’ai un dilemme quant à mes gardiens partant. Peut-être quelques uns pourraient me donner leur opinion là-dessus…
      Dans mon système j’ai:
      -Antti Niemi
      -Kari Lehtonen
      -Braden Holtby
      -Alex Stalock
      -Jake Allen

      Je crois qu’Antti Niemi et Kari Lehtonen auront le plus de victoires+blanchissage sur une saison complète. Cependant, j’ai le droit de faire jusqu’à 10 changements par saisondans mon alignement.

      Qui entre Braden Holtby et Antti Niemi connaitra un meilleur début de saison -disons les 20 premiers matchs- selon vous?

      Voici les facteurs à considérer.

      Chez les Sharks:
      -L’organisation veut une compétition de gardiens et a l’intention de donner une chance à Stalock. Est-ce que ce sera dès le début de la saison où selon le début de saison de Niemi?
      -L’équipe commence la saison avec 16 matchs sur la route contre 5 à la maison durant les 21 premier matchs. Durant cette période, il y a 8 matchs en deux soirs.
      -On suppose que la transition de leadership au sein des Sharks affectera les performances de l’équipe…

      Chez les Capitals:
      -Holtby n’est pas menacé en tant que gardien #1 de l’équipe.
      -Nouvel entraineur défensif en Barry Trotz, meilleur brigade défensive. Mais, l’adaptation à un nouveau système pourrait mettre de temps à s’installer, surtout avec un joueur comme Ovechkin. Cela pourrait causer un lent début de saison, mais ce pourrait bien être l’inverse également.
      -L’équipe jouera 10 matchs à domicile et 8 matchs à l’étranger pour un total de 18 matchs sur la même période que les Sharks -qui en joueront 3 de plus, soit 21-.

      Question: Qui selon vous, entre Holtby et Niemi, aura le plus de victoire et de blanchissage à sa fiche rendu au 19 novembre cette saison?

    • Rivaliser dans une association aussi forte , ça va être un défi de taille. Dallas et Minnesota se sont beaucoup amélioré et je crois que juste les Sharks râteront les séries dans le groupe de 8 de l’an dernier.

    • @led78

      Moi choix serait Holtby car il y a urgence de gagner à Washington dès le debut de la saison. Pour San Jose j’ai des inquietudes suite à la débandade en serie des Sharks, plusieurs observateurs blament Niemi. Selon Mike Johnson et Jamie McLennan de TSN, Holtby sera une des grosses surprises de l’année sous les ordres de Barry Tortz. (source The Hockey News)

    • Est-ce que la réponse de Mathias Brunet au commentaire de pas-toujours-raison, 3 septembre 2014 11h10, s’adresse à la première phrase ou à la deuxième phrase de pas-toujours-raison?

    • J’ai oublié de mentionner un autre facteur à considérer:
      - Niemi a connu tout un début de saison l’an dernier avec 15 victoires, 5 défaites en surtemps et 2 blanchissages à ses 21 premiers départs. Est-ce que l’équipe pourrait en faire autant cette année?

    • qu’est-ce t’en fait de cette invitation au camp du CH…Drayson Bowman????

    • Il est impossible pour un seul DG de bien connaître tous les joueurs de la LNH, de la AHL et des autres circuits. C’est pourquoi une équipe est de mise. Ça amène la perspectives de différents organisations aussi.
      De plus, la petite percée des statistiques avancées amènera les décisions un peu moins basées sur les instincts.

    • M. Brunet,

      La nouvelle du jour c’est le soutien d’Ovechkin à Poutine en traitant le gouvernement ukrainien de fasciste. Pourra-t-il jouer dans la NHL cette année, qu’en pensent Markov et Emelin? probablement des opinions identiques à celles d’Ovechkin. Vont-ils revenir avec le CH?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité