Mathias Brunet

Mathias Brunet - Auteur
  • Mathias Brunet

    Amateurs de hockey de la LNH, du Canadien, des espoirs du CH ou même encore de hockey junior? Poolers? Ce blogue s'adresse à vous. Le chroniqueur Mathias Brunet commente l'actualité du monde du hockey d'une manière très personnelle.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 18 décembre 2012 | Mise en ligne à 12h20 | Commenter Commentaires (89)

    Et si on leur envoyait un grand stratège?

    Un style de François Pignon, par exemple, ça pourrait vraiment être pire que ce que l’on voit actuellement dans ce bras de fer entre les bonzes de la LNH et de l’Association des joueurs? Ça aurait au moins le mérite de nous divertir…


    • Ridicule mais normal! A partir du moment où les joueurs ont perdu la bataille en acceptant le 50/50 en Novembre, la désertification allait être leur dernière carte, ils la jouent pour tenter d’obtenir une dernière miette mais ça va se régler comme dans la NBA et la NFL. On aura du hockey en janvier. Rien de surprenant, arrêtons le pessimisme généralisé.

    • Ah la Boulette !

      Merci Mathias ! Ca m’a fait bien rire ce midi.

    • J’ai bien hâte de voir la première du nouveau film dont parlait François Gagnon ce matin dans La Presse : dissolution, annulation et reconfiguration!

    • Les médias devrait cesser de couvrir les ‘activités’ de la LNH tant qu’une entente ne soit annoncée. Finis les communiqués de presse qui ne veulent rien dire, finis les ‘un pas en avant, deux en arrière’, finis le décompte du nombre de jours en lock-out…
      À ce stade-ci, j’ai hâte qu’on annule la saison au complet et qu’on passe à autre chose.

    • Moi j’ai fini de leur donner de l’attention. C’est une farce monumentale. Je suis le hockey junior. Faudrait que les médias arrêtent toute couverture de ce conflit ridicule.

      John A.

    • “Il est mignon monsieur Pignon il est méchant monsieur Brochant!”

      Remplacez les noms par ceux que vous voulez!

    • Ce serait sûrement très productif en fait. Comme la LNH et l’AJLNH vont en sens contraire, un intermédiaire comme M. Pignon serait parfait pour les ramener l’un vers l’autre.

      Don Fehr : “Vous allez dire à Gary Bettman que nous reprendrons les négociations.”
      François Pignon : “Je lui montre de l’optimisme?”
      Don Fehr : “NON!”
      Gary Bettman décroche le téléphone: “Oui allô?”
      François Pignon : “ALLÔÔÔÔÔÔÔ! C’EST ACCEPTÉ!”

      Par ailleurs, je vous remercie M. Brunet, c’est vous qui m’avez fait redécouvrir ce film culte l’hiver dernier. Je vous en suis très reconnaissant.

      Jacques Villeret, puissiez-vous reposer en paix.

    • Attention Pallak….les joueurs ne sont pas aussi brilant que ça à l’air…

      Leur dernière carte, ils la jouent tout croche…

      Tout d’abord, ce n’est pas la décertification que les joueurs tentent d’obtenir. Ils votent pour que le syndicat dépose un déni d’intérêt. Attendez, vous allez voir pourquoi c’est ridicule, et complètement stupide de la part de Fehr de pas avoir pensé à ça…

      Une demande en décertification, ce sont les membres (joueurs) qui la dépose lorsqu’ils ne sont pas content de la façon dont le syndicat les représente. C’est ce qu’ont fait la NFL et la NBA. La LNH elle veut invoquer le déni d’intérêt. Ça, c’est quand le syndicat juge qu’il ne peut plus représenter ses membres, en gros, c’est le syndicat qui renvoi ses membres.

      Hors, les joueurs VOTENT en ce moment pour savoir si leur syndicat doit les mettre la porte. Vous avez bien lu. Les membres votent pour se faire mettre à la porte. Pas ridicule du tout d’abord.

      Partie 2 : Avant de pouvoir embarquer dans les poursuites anti-monopole, un juge doit déclarer le lock-out illégal. Dans la NFL, c’est arrivé. Cependant, ce n’est pas du tout ce qui a règlé le conflit. En effet, les proprios ont apporté cette décision en appel et l’ont fait renversé. Bref, les joueurs de la NFL ont perdu et n’ont jamais intenté de poursuites en vertu des lois anti-monopole. Pour la NBA, le conflit s’est règlé avant même que le jugement ne soit rendu, donc on ne sait même pas si les joueurs auraient eu le droit d’intenter des poursuites.

      Pire encore. Une demande en décertification prend 45 jours à traiter. C’est long, ça démontre une certaine motivation. Pour la LNH, le déni d’intérêt est un processus rapide. Hors, il appert clair que l’union et les joueurs sont toujours de concert, et qu’il n’y a aucune mésentente entre eux justifiant ce déni d’intérêt autre que pour essayer de forcer la main de la LNH. Par ailleurs, c’est le syndicat qui a voté pour laisser les joueurs tenir ce vote.

      Le syndicat à voté pour que les joueurs votent pour se laisser mettre à la porte. Aucun juge ne déclarera ce lockout illégal. Jamais dans 100 ans. Les joueurs vont se faire prendre à leur propre jeu et vont donner le gros bout du baton à la LNH de par eux même.

      La LNH essaie de leur faire allumer leurs lumières en envoyant leur propres injonctions, mais il semble que Fehr ait bien embobiné les joueurs à croire que leur tour de passe passe peut marcher. Méchante erreur du pitcher.

    • J’espère que mon message va passer cette fois.

      Selon le magazine Forbes, les revenus proviennent de trois équipes : les Maple Leafs, les Rangers et le Canadien. Lorsque trois(3) équipes sur trente(30) génèrent 80 % des profits soit environ 270 millions sur des revenus de l’ordre de 3,2 milliards de dollars il y a un sérieux problème. Les propriétaires sont des hommes d’affaires et je ne connais aucune entreprise qui est restée en affaire en encaissant des pertes aussi astronomiques et ce années après années. La LNH tente de régler ce problème. La poignée de joueur qui parle aux noms des autres comprennent-ils vraiment le problème?

      Quand avez-vous entendu les plus récents multimillionnaires Weber, Staal, Parise, Suter et Quick se prononcer sur le lock-out? Les avez-vous aperçus autour de leur négociateur en chef durant les conférences de presse? Pleins comme du boudin. Au lieu de perdre du temps a voter pour casser l’association, pourquoi ne pas voter sur la signature de la dernière offre de la LNH. La plupart des joueurs veulent jouer au plus sacrant. Ferh sait que ca passerait mais c’est la seule carte qu’il ne veut pas jouer.

    • puisque je vous dit qu a hamilton il y a juste leblanc lolllll

    • aussi bien leur envoyer des escortes, au moins ils pourrait faire quelques chose de potable …. quoi que s’il tente de négocier, les filles vont foutre le camps pas a peu pret !!!

    • Ça y est on a les droits! … Pour pas chère un plus

    • ”Et voilà, on a les droits ! ” Un chef d’oeuvre du cinéma, le seul film que je peux écouter une fois par année sans me lasser… Quant au hockey, de plus en plus pour moi, qu’ils aillent se faire … ces bébés gâtés, et ce des deux côtés !

    • Betman va obtenir les droit du petit cheval blanc … et pour pas cher en plus ..lolllllll

    • Haha, on sort encore le grand classique… !
      Juste en lisant le titre, je me doutais qu’il s’agissait de l’imparable Pignon.

      Et, pour le lock-out : BOF!!!
      Rappelez nous quand ce sera réglé. On trouvera peut-être un peu de temps pour vous regarder domper le puck, peut-être.

    • @sylvainchartrand

      Je crois qu’il y a erreur dans tes chiffres ou dans ton calcul, 270Millions ce n’est pas 80% de 3.2Milliards. Ou bien c’est profits et revenus qui sont confondus.

    • Une question = est-ce-que des gens du Canada serait meilleurs pour négocier le conflit de la NHL ?

    • Je connais les répliques de tout le film par coeur….un classique !!

      Le meilleure comédie Francaise et de loin

    • @ guiguibob 13h23

      J’ai copier coller le premier paragraphe d’un article sur Forbes. Peu importe le vrai % le problème reste entier.

      @ maxime31_1 12h51

      Bravo! Bon résumé de la situation.

    • J’ai juste hâte de savoir lequel des deux aprties va appeler l’autre, mais surtout comment l’AJLNH va annoncer le résultsts de son vote jeudi, j’ai comme l’impression que la dinde va être difficile à digérer dans le temps des fêtes, mais ce ne sera pas mon problème.

      On parle beaucoup de la loi anti-monopole aux USA et ses répercutions, mais au Canada plus de syndicat bien l,employeur n’a plus le droit au lock-out c’est partout pareil mais plus direct au Québec.

      Imaginez simplus de syndicat aux USA se traduit par l’annulation de tous les contracts. OUf! Les équipes qui ont dû débourser d’énormes bonus à la signature des contracts comme notamment Le Wild avec Suter et Parisé, les Prédateurs avec Weber et combien d’autres.

      C,est le monde à l,envers Bettman qui veut garder le syndicat et Fehr qui veut le décertifier via un déni. Le pure et dure de Léopold va devenir rapidement un modéré pour sauver sa mise.

    • Même après avoir vu ce film 4 ou 5 fois, c’est toujours comique.
      Bon, je ne m’attends plus à rien côté LNH, on regardera le championnat de hockey junior durant le temsp des fêtes.
      Bon, la saison de F1 2013 recommence le 15 mars. C’est noté depuis un bon moment.

    • Non ça marche son affaire.

      270M$ de profit sur 3.3 milliards de revenus, ça veut simplement dire qu’il y a 3.03 milliards en dépenses.

    • @ sylvainchartrand

      quand t’as 3 équipes sur 30 qui génèrent la grande majorité du profit, c’est parce qu’ils génèrent la grande majorité du revenu. pas surprenant que 18 sur 30 aient de la misère à arriver….

      Mais comment peux-tu dire que les joueurs ne comprennent pas le problème ? Moi je dirais qu’ils ont déjà reconnu ce fait en acceptant de baisser de 57% à 50%.

      Juste pour être sûr que tu saississe l’ampleur, 7% de 3.2 milliards = 224 millions par année que les joueurs ont déjà concédé aux proprios. ou si tu préfères, ils acceptent de donner plus de 7 millions par année à chaque club. Combien faut-il qu’ils concèdent pour que t’ait l’impression qu’ils s’occupent du problème ?

      est-ce que tu peux nous confirmer que les proprios vont aussi mieux faire leur part avec une meilleure répartition des revenus entre les équipes ? me semble que Gary ne parle jamais d’aider les clubs à faible revenus autrement qu’en plumant les joueurs…..

    • 5 jours pour voter, de manière électronique, tous les joueurs sont branchés 24 sur 24, des vraies petites pme et ça prend 5 jours pour comptabiliser 700 votes?
      Crissez-moi quelqu’un dehors svp.
      Ben oui c’est sûrement un autre moyen de pression… blah blah blah!!!

    • maxime31_1

      Ah oui en effet, la phrase est bizarre avec un ratio qui n’a rien a voir avec la relation des 2 chiffres mais a la relecture elle fonctionne. Génerent des profits comptant pour 80% de 270M$.

      Mais si on regarde les profits d’Hollywood on serait surpris qu’ils fassent encore des films, faire des profits c’est surtout une bonne manière de payer de l’impot. De ce que j’en sais a lire vaguement sur le conflit, 3.3Milliards ne représente pas l’enesmble des revenus des équipes, seulement ceux relatifs au hockey(excluant entre autre les revenus des stationnements).

    • @silvainchartrand

      Tu ma faire rire avec les oreilles a gally surement que kevin lis sur les levres de Jacque Beaulieu hahaha.

    • Je vais vous dire bien franchement: il va falloir que Fehr aille se faire voir ailleur. Il a totalement scrapper cette negociation en faisant la grenouille qui se pensait plus grosse que le Boeuf. Pourquoi? Parce qu’il pense utiliser ce qui a fonctionner avec la NFL et la NBA avec la LNH… et pour ca, il faut etre soit particulierement stupide et ne pas connaitre son domaine, ou vraiment etre borne.

      Pour vous donner un equivalent, voici les valeurs des equipes de la LNH, de la NFL et de la NBA par revenue:

      http://www.forbes.com/nhl-valuations/list/#page:1_sort:5_direction:desc_search:
      http://www.forbes.com/nfl-valuations/list/#page:1_sort:5_direction:desc_search:
      http://www.forbes.com/nba-valuations/list/#p_1_s_d5_

      Ce qu’on remarque rapidement?

      1) la NFL a pratiquement aucune equipe qui perd de l’argent (3 equipes/32) alors que pour la NBA et la NFL, on parle de pas loin de 50% des equipes qui font des pertes.
      2) Les revenues de la plus petite equipe de la NFL sont superieurs aux revenues des plus riches de la NHL et presque egale a la plus riche de la NBA.
      3) Une seule equipe de la NFL a un ratio dette/valeur de plus de 50% alors que pour la LNH on parle de pas loin de 35% (13/30) et de la NBA, on parle de pas loin de 30% (8/30).

      Alors se comparer a la NFL est completement stupide: ils sont dans une sante economique qui ne peut en aucun cas se comparer aux deux autres ligues. Maintenant, comparons ce que la NBA a dans ce qui est le plus facile a comparer, soit le plafond salarial (Non, je n’ai pas lu les details des conventions).

      Le plafond salarial de la NBA est a 58.044 millions, soit 12 millions de moins que la NHL pour le meme nombre d’equipes. Effectivement, une equipe de la NBA a 13 joueurs alors qu’une equipe de hockey en a pratiquement le double (23).

      Mais le probleme de perception est tout dans ce chiffre: la sante financiere des deux ligues est pratiquement IDENTIQUE au niveau des revenues par equipe. Que peut-on en deduire: il reste moins d’argent aux proprios de la NHL une fois que les gourmants de la NHLPA sont passes dans leurs argent comparativement a leurs compairs de la NBA. Alors comment se suprendre qu’ils ne veulent pas laisser les joueurs manger une plus grosse part du gateau?

      Selon moi, Fehr ne semble vraiment pas savoir ce qu’il fait dans cette negociation. Je sens que les proprios (en majorite pas a l’unanimite) ont donne comme tache a Bettman de diminuer leur exposition aux risques que sont les joueurs parasites (i.e signent de gros contrats et arretent de jouer) et les autres proprios qui enfraignent l’esprit de la regle du cap (i.e ajout d’annees bidon a 400 000$ pour diminuer le cout sur la masse salariale). Et je suis persuade que pour la pluspart, ils sont prets a laisser couler la saison et d’aller en cours pour se battre. Du cote de Fehr, on dirait qu’il se croit encore au baseball, une ligue qui a la relativement meme sante que la NFL (http://www.forbes.com/lists/2011/33/baseball-valuations-11_rank.html) et qu’il est donc completement dans sa bulle lorsqu’il conseille les joueurs.

    • @vieuxbouc

      Ton post me fait exactement penser au texte de Martin Leclerc dimanche dernier, chroniqueur dont j’apprécie de plus en plus ses perspectives :

      http://blogues.radio-canada.ca/bloguesportif/2012/12/16/magie-les-proprios-de-la-lnh-sont-devenus-syndicalistes/

    • Je trouve ça déjà pas mal divertissement pour dire vrai!

      Les joueurs sont de plus en plus drôle à suivre. Ils vont frapper un mur avec la ridicule stratégie du déni d’intérêt. L’arrogance de la ligue ne sera que plus grande une fois qu’il subiront un échec devant la justice.

      La ligue a fait ce qu’elle devait en envoyant le premier recours la semaine dernière. Elle gagne l’avantage du terrain, les requêtes seront entendus à New York, et leur prétention que le déni d’intérêt n’est rien d’autre qu’une tactique de négociation devrait se démontrer sans trop de difficulté devant le tribunal. D’ailleurs les joueurs devrait se taire un peu sur twitter… ils ne font que donner plus de munitions à la ligue.

      C’est de toute beauté de les voir suivre Fehr et sa stratégie de négociation de mauvaise foi. Tous en ligne les lemmings! En route vers le précipice!

    • @ louiscomptois

      Qui dit ‘me semble que Gary ne parle jamais d’aider les clubs à faible revenus autrement qu’en plumant les joueurs…..’

      En plumant les joueurs? De quels joueurs parles-tu? Ceux qui sont payé grassement pour ne pas parler de ceux qui sont trop payés?

      Écoute Louis je respecte tes commentaires mais faut comprendre que dans le fond, les joueurs NE DONNENT rien a la LNH. Ils acceptent plutôt d’en recevoir moins de la part des propriétaires ou de la LNH. C’est différent. Tu sais peu importe le dénouement, les joueurs vont toujours s’en mettre plein les poches (et tant mieux pour eux). Mais ce n’est pas le cas de la plupart des propriétaires. Le problème existe et la LNH tente de le régler.

      @ thegreat
      C’était juste une joke ;o)

    • @Louiscomtois

      Les joueurs ne font aucune concession. Ce 7% “cédé”, ils le réclament dans le make whole, ce qui leur donnerait 65% des revenus pour la 1ere année.

      Belle facon de faire voir des concessions là où il y a en faite des demandes exagérées.

    • @m.scheffer
      “Tous en ligne les lemmings! En route vers le précipice”

      lolll! ( et Louis Comtois suivra !!)

    • Les joueurs pensent poursuivre leur empoyeur par une loi antimonopole pour ensuite vouloir s’entendre avec le même employeur. Ça fait pas trop sérieux. Masochistes sur les bords?

    • Bien voyons Mathias pas besoin d’aller en France, on a au Québec M. TPS, M. 3% et le meilleur, le plus convaincant de tous M.Trottoir.

      Je verrais bien Fehr et Betman couler cote à cote face à l’entrée principal du temple des Canadiens avec comme effigie ego, ego ego Habs.

    • @mathias

      Pourquois c longs comme ca avant que notre commentaire soit afficher c tu une question de budjet hahaha

    • Pour ceux que ça intéresse, je serai à l’émission de Michel Villeneuve ce soir au 98,5 pour discuter des prospects 2013 à surveiller lors du WJC.

    • @ sylvainchartrand, maxime31_1

      vraiment, c’est tout ce que vous avez comme arguement de réponse ?

      “ils ne donnent pas, ils acceptent de recevoir moins” – tu travailles surement au fédéral, écrire des sottises pareillles. comprends-tu vraiment le français ? je suis pas convaincu…..

      “7 % cédé réclamé dans le make whole” – parce que les proprios ont décidé de ne pas respecter un contrat signé !! comment est-ce que demander cela est une exigence ?

      je pense que votre compréhension est vraiment pas suffisante pour que je perde mon temps à vous écrire. d’ailleurs, habsforever123 est d’accord avec vous…..et 98% des gens ici réussissent sans effort à prouver qu’il connait rien; d’ailleurs il le confirme souvent lui-même avec ses propos. ca devrait vous inquiéter….

    • aaah ces genies de bettman et ses amis proprios…

      a se demander comment cette ligue en si bonne sante (discours de bettman pdt des annes, et encore dans son action en justice, modele de strategie gagnante selon ce que j’ai lu ici) a besoin de mettre ses joueurs en lockout une fois de plus (surtout que selon certains intervenants, en 2004 les joueurs ont perdu encore plus suite a l’annulation de la saison : le plan beton a du devenir en kevlar-carbone a cette occasion…)

      ce fameux cba genial, issu de tius ces faramineux cerveaux a tellement bien fonctionne que cette ligue en bonne sante ne parvient pas a avoir 1 club sur 2 au moins a l’equilibre financier malgre des revenus aujourd’hui impressionnants (3mia).

      alors, forcement, vu que leur plan genial a tres bien fonctionne, ils doivent le modifier. surtout que les conditions de 2004 les ont pris par surprise, pensez bien : les 57-43, ils savaient pas. puis, les contrats de 100m sur 10 ans, ils savaient pas. les joueurs les ont signes sans rien leur dire (surtout au wild juste y a qques mois)

      sylvain, maxime, c’est interessant de voir a quel point vous defendez la mediocrite de ces dirigeants, en fait…

    • @kataway, c’est pas pire que la ligue qui fait tout pour casser le syndicat et pointer les dissentions potentielles, puis pour eloigner fehr de la table des negociations, pour finalement dire dans leur plainte que le syndicat fonctionne tres bien et que fehr doit rester en place.

      :-)

    • C’est toujours drole de voir les gens argumenter les chiffres de profits comme si ces chiffres étaient du béton, ce qui m’intéresse d’avantage c’est a quel point les équipes pratique les technique de comptabilité hollywoodienne. Vous savez 5% des films font des profits. Par exemple la trilogie du seigneur des anneaux n’a pas rapporté d’argent. Personellement j’ai l’impression que même si les joueurs étaient payés 25% des revenus, les profits annoncés ne seraient pas vraiment plus élevés. Quelqu’un connait la répartirion des dépenses d’une équipe outre le 57% qui va au joueurs? On parle quand même d’un milliard et demi de dollars.

    • louiscomtois, bien d’accord avec vous.

      quand a cette action de la ligue : http://nhl-red-light.si.com/2012/12/17/nhls-cba-dispute-enters-legal-swamp/?sct=uk_t11_a5

      tres drole :-)

    • Leur envoyer François Pignon? Alors ça c’est très tordu, mais bougrement intelligent :)

    • Avant, il y avait les pro-Halak qui étaient ou n’étaient pas anti-Price et les pro-Price qui étaient ou n’étaient pas anti-Halak.

      Il est vraiment temps que le conflit se règle… parce que là on est rendu à lire des commentaires pro-propiétaires qui envoient promener les pro-joueurs… et vice versa.

      C’est rendu un tout petit peu pathétique !

    • Moi,je leur enverrais François Gagnon,Michel Bergeron, le jeune ex-défenseur Gauthier, Langdeau et puis même Gaston Therrien.

      À les écouter,ça fait longtemps qu’ils ont la solution; s’agit de signer ce que les proprios veulent pour ne pas perdre d’argent.

      Ça voltige haut à l’Anti-Chambre….j’me demande même pourquoi l’AJLNH n’ont pas penser à eux!

      L’AJLNH a manqué de faire un bon coup avec ces grands connaisseurs des relations de travail!

    • @sylvainchartrand – Commentaire de 12h54

      Je ne comprends pas votre étonnement. La Loi de Pareto (probabilités) peut également s’appliquer au monde des affaires; c’est-à-dire que, dans une entreprise, 80% de ses revenus proviennent généralement de 20% de ses clients. Pour la NHL, cela représente 6 équipes. Ce qui me semble très plausible puisque l’on peut ajouter Détroit, Dallas et Vancouver à votre liste comptant déjà TOR, MTL et NYR.
      J’ajouterai un fait à ne pas négliger dans votre réflexion. La majorité des propriétaires d’équipes de la NHL sont effectivement des hommes d’affaires. Cependant, leur équipe respective n’est pas leur 1ère source de revenus. Par conséquent, bien qu’il soit important de faire des profits, il n’en est pas toujours une nécessité annuelle puisqu’ils peuvent, selon leur montage financier, utiliser des principes fiscaux et utiliser leurs pertes encourues pour réduire les impôts et les taxes à payer.

      En terminant, la NHLPA a demandé aux joueurs de son association de voter parmis les choix parmis les suivants : Dissolution de leur association, accepter l’offre de la ligue (la dernière proposée – intégralement) ou un autre choix (ma mémoire me flanche ici …). Donc, votre commentaire se base sur des faits incomplets.

      Thunders.

    • louiscomtois = Philippe Cantin :-P

      Mon cher Louis, bien sincèrement, je n’essaie pas de convaincre personne.

      J’essaie de relativiser les choses. je ne défend pas non plus la LNH. Mais est-ce ma faute si la LNH n’est pas si noire que dépeinte, et que les joueurs sont mal conseillés?
      Est-ce ma faute si Donald Fehr déforme les faits afin d’inciter les joueurs à le suivre dans son Waterloo?

      Si seulement Paul Kelly était toujours là…

    • @ thunders qui dit ‘ la NHLPA a demandé aux joueurs de son association de voter parmis les choix parmis les suivants : Dissolution de leur association, accepter l’offre de la ligue (la dernière proposée – intégralement) ou un autre choix (ma mémoire me flanche ici …)’

      Interessants ca. As-tu la source de cette info? Si c’est vrai j’ai bien hate de voir le résultat des trois options.

      @ louiscontois

      Choque toi pas choque toi pas. On jase la. Allez respire un petit coup ;o)

    • @louiscomtois
      “et 98% des gens ici réussissent sans effort à prouver qu’il connait rien”

      Le problème c’est que tu es dans le 2%! lol

    • Moi ca me fait rire quand j entend la phrase populaire des anciens joueurs ou des journalistes de rds comme grand galop et petit trop a lunette du 5 a 7 de rds (C UN CONFLIT ENTRE MILLIONAIRE ET BILLIONAIRE)on s en fous-tu que les proprietaires soit billionaire YOUHOU on s entend tu qui sont pas rendue billionaire a cause de leur equipe d hockey cr….!!!

    • De plus, je ne défend aucunement Bettman. C’est sa faute si la LNH et ses joueurs sont si déconnecté du sport. C’est l’argent qui mène maintenant. Pourquoi? Parce que Bettman a fait rimer LNH avec CASH. Mais Bettman n’est pas Staline.

      Ces équipes dans des marchés ridicules, il y a une raison derrière tout ça.

      Prenons l’exemple des Coyotes. J’espère que vous comprendrez la logique derrière tout ça. Je n’excuse pas le fait que cette équipe vit dans un marché moribond, qui n’a rien à voir avec le hockey. Mais peut-être comprendrez vous le point de vue de Bettman.

      Regardez les Dodgers. 221M$ en masse salariale, du jamais vu. Est-ce que ça inquiète les proprios? Pas du tout. Pourquoi? Le contrat télé. Entre 240 et 280 millions par année. Pas pire pantoute.

      La valeur d’un contrat télé est basé en majeure partie non pas sur le nombre de suiveux de l’équipe professionnelle, mais bien sur le potentiel de suiveux. Pheonix / Glendale est le 4e plus gros marché en importance. Which means, gros bidoux pour la télé. Même si le club est pourri. Même si les fans ne sont pas au rendez-vous. Et les bidoux télé sont comptés sur le revenu LNH. Le revenu LNH influence le % des salaires des joueurs. Voila la logique Bettman. Le contrat télé.

      Cependant, honte à Bettman car du hockey à Pheonix? Vraiment? C’est juste pour le cash. L’équipe perds du fric. Pas grave. On en fait avec la télé, pis quand viendra le temps de renégocier avec les joueurs, ont leur mettra dans la face que le club perds du cash.

      Encore pire. Jamieson, qui va acheter le club, se fera payé 20M$ par année juste pour gérer l’arena. Aucun sous de ce 20M$ ira à la LNH ou aux Coyotes. Horrible. Juste horrible.

      Honte à Bettman qui a fait des joueurs des PMEs qui croient plus à l’argent qu’au jeu. Honte à Bettman d’avoir tué l’esprit du hockey.

    • Envoyer un François Pignon ???

      Je pense que c’est exactement ce qu’a fait l’association des joueurs en envoyant Syd the Kid, Mathieu Darche et compagnie “négocier” face à face avec les propriétaires… en leur disant qu’en fin de compte ils ne négocieraient rien sans Donald Fehr.

      Les joueurs sont des François Pignon qui écoutent aveuglément leur employé.

      Donald Fehr est sur un trip… il va faire annuler la saison pour quelques années de plus ou de moins à la durée du contrat et pour protéger les intérêts de la petite minorité de ses patrons qui bénéficient des contrats à long terme.

      Au lieu de jouer au matamore, si Fehr avait soumis la dernière offre de la LNH aux joueurs, il y a fort à parier que la saison serait sur le point de commencer.

      À la place, Fehr va faire la guerre à la LNH devant les tribunaux… commencez à vous demander s’il y aura une saison 2013-2014… ça dépendra de la vitesse des tribunaux.

      Le fond du problème est que Donald Fehr sait qu’avec un contrat de 10 ans, l’association des joueurs n’aura plus besoin de lui et va le congédier à court terme. Il se bat uniquement pour sauver son propre emploi.

    • Il pourrait aussi présenter son copain kiné à Markov…

    • @ numero6 qui dit ’si Fehr avait soumis la dernière offre de la LNH aux joueurs, il y a fort à parier que la saison serait sur le point de commencer.’

      C’est l’évidence même. Qui pourrait le nier tout en restant sérieux. Mais c’est la dernière carte que Fehr veut jouer. C’est ca qui est choquant.

    • Wake me up when December ends.

    • @Louis comtois

      Tu suggères un partage de revenu des équipes riches aux équipes pauvres. Je ne pense pas que Geoff Molson serait d’accord avec toi compte-tenu du prix qu’il a payé pour les Canadiens. Un partage des revenus entre équipe fait du sens, car la ligue doit bien opérer avec plus de 6 équipes, mais on ne peut pousser cette logique trop loin. Pourquoi les hommes d’affaires des équipes riches voudraient-ils faire vivre les équipes des hommes d’affaires qui ont pris de mauvais risques dans de mauvais marchés. Cela dit, il y a une piste de solution dans ce que tu dis car les riches pourraient en donner un peu plus, mais les joueurs doivent accepter davantage de concessions, car ce serait de rêver en couleur que de s’attendre à ce que les équipes riches acceptent d’absorber autant de perte par un plus grand partage de revenus.

    • @Sylvainchartrand

      J’imagine que vous connaissez beaucoup de joueurs pour affirmer que la dernière offre des propriétaire aurait été acceptée ?

      De ce que j’ai entendu, elle a été UNANIMEMENT rejetée par les 30 représentants des différents clubs.

      Cette manie de démoniser Donald Fehr, un homme EMPLOYÉ par les joueurs, rend vos propos aussi dérisoires que risibles.

      Si 18 équipes sur 30 font des pertes année après année, si seulement 3 équipes sur 30 génèrent 80 % des profits, ça commence à sentir l’incompétence de gestion. Et tout le monde sait que ce sont les méchants joueurs qui s’occupent de la gestion….

      Quand la LNH sera aussi bien administrée que la NFL et que certaines équipes feront toujours des pertes, il deviendra approprié de blâmer le salaire des joueurs.

      Et prière de ne pas évoquer l’augmentation des revenus sous le règne Bettman comme réponse. Sans la parité entre le dollar canadien et américain, cette augmentation de revenus ne serait que du vent. Une croissance économique de pacotille.

      Bettman et les propriétaires mènent ces négociations comme ils administrent leur ligue: en broche à foin. Il faut être de bien mauvaise foi pour voir le contraire.

    • C’est comique, parce que lorsqu’on donne des arguments basés sur ce que la LNH dit, c’est certain qu’on est dans le champs car la LNH est une vilaine manipulatrice.

      Par contre, Donald Fehr est la source du savoir et de la vérité. Et surtout, de l’éthique.

      Seigneur dieu…

      On a affaire à une gang de requins de la business face à un avocat tout aussi requin qui a passé une vie à négocier avec les requins. Ils est aussi sinon pire qu’eux.

    • En gros, je vais résumer ma pensée avant que les Croisés des joueurs s’en mêlent…

      Bettman = tueur du hockey. Il l’a transformé en business, l’esprit du sport est mort. C’est à cause de lui si aujourd’hui, les joueurs jouent pour le pain pis le beurre avant de jouer avec le coeur.

      Fehr = menteur, manipulateur, profiteur du fait que Bettman jouit d’une réputation peu enviable. Il se contrefout du hockey, il n’aime même pas le sport en général (voir sa page linkdn), il est là pour ramasser des millions pour ses ouailles, peu importe si le sport ou le fan en souffre. Et présentement, il dirige ses ouailles vers le gouffre. Super.

      Si vous m’accusez encore de défendre la LNH, bien vous en fasse. Heureux les ignorants, puisqu’ils ne comprennent pas la grosse m*rde de toute cette situation.

    • @louisfleurant (ou est-ce louiscomptois??)
      “Et prière de ne pas évoquer l’augmentation des revenus sous le règne Bettman comme réponse. Sans la parité entre le dollar canadien et américain, cette augmentation de revenus ne serait que du vent. Une croissance économique de pacotille.”

      Donc tu donnes raison à Bettman de tenir ce lockout.Trop drôle de se contredire dans le même post..

      PS: 30 sur 700 ça ne fait pas un ratio élevée….à moins que vous connaissiez personnellement les 700 joueurs…

    • @sercote
      Wake me up when you’ll be awake..

    • Et si on leur envoyait des coups de pied au cul?

    • @ louisfleurant 19h00

      J’imagine que vous connaissez beaucoup de joueurs pour affirmer que la dernière offre des propriétaires n’aurait pas été acceptée ? Je blague.

      Mais sérieusement, il est bien évident que les 30 représentants des différents clubs ont rejeté toutes les propositions. Ils se doivent de jouer le jeu de la so-solidarité. Il faut être de bien mauvaise foi pour voir le contraire. Par contre je parle d’un vrai vote. Un vote secret ou les joueurs n’aurait plus à jouer le jeu de la supposé solidarité. Là, on est plusieurs (journalistes, anciens joueurs, fans) à penser que les joueurs voteraient pour le retour au jeu.

      Il n’y a pas vraiment de solidarité entre joueurs. Ceux qui reçoivent des offres d’Europe sautent dessus et tant pis pour les autres. Si les autres joueurs pouvaient voter secrètement, le hockey recommencerait. Parlez-en aux joueurs qui risquent de perdre une précieuse année ou même le reste de leur carrière. Parlez-en aux joueurs qui se tournent les pouces à la maison. Les joueurs qui voient leur gros chèque s’évaporer en fumé a toute les trois semaines.

      Si les joueurs signaient l’offre de la LNH, ils continueraient d’être très bien rémunérés pour de ne pas dire trop payé. Je n’ai rien contre le fait qu’ils gagnent beaucoup d’argent. Tant mieux pour eux. Mais pourquoi s’obstinent-ils autant? Beaucoup de gens perdent de l’argent dont ils ont vraiment besoin. Les gens qui travaillent pour les équipes, les arénas, les nombreux commerces qui dépendent directement ou indirectement du hockey etc. Les joueurs devraient penser à ça non? A quoi pensent-ils au juste? Pour quoi au juste se battent-ils vraiment? Juste pour ne pas perdre la face? Pour les futurs joueurs? Pour jouer le jeu de la solidarité?

      Bettman n’est pas parfait, on est d’accord sur ce point mais au moins il se bat pour la ligue. Fehr se bat pour quoi au juste? Le bien de la ligue n’est pas son mandat. Il n’est pas payé pour ça.

      Malgré tout je respecte ton opinion. C’est choquant pour tout le monde.

    • @louis fleurant

      Il n’est pas question de démoniser les joueurs et vous avez entièrement raison que les propriétaires manquent discipline et ce faisant, font preuve d’incompétence. Mais c’est justement ça que Bettman tente d’adresser. Oui l’incompétence n’est pas la faute des joueurs, mais la solution pour qu’il soit rentable d’être propriétaire ou du moins d’aspirer à être rentable et d’avoir une ligue plus stable passe par les concessions que les propriétaires demandent aux joueurs. Si les équipes, la ligue fait de l’argent, les joueurs en feront. L’intérêt des joueurs seraient une expansion non et non des déménagement? Mais pour ça, il faut plus d’équipes rentables.

    • crosbyshow

      18 décembre 2012
      13h3″ Le meilleure comédie Française et de loin
      faudra revoir ton repertoire des comedies francaises pk” il en manque juste un petit bout”,lus de funes , Fernandel, Coluche, Bourvil et excuse pour les oublis .” La grande vadrouille” tu connais et j’en passes de meilleurs que se navet que tu sites comme la meilleure comédie française??

    • Ce qui est choquant de la part des proprios, c’est qu’ils ne perdent pas nécessairement d’argent avec leur équipe.

      Il y a tout d’abord l’exemple de Jamieson que j’ai mentionné plus haut. Il va se faire payer 20M$ par année par les contribuables pour gérer l’arena. Il va aussi toucher des profits pour les spectacles et évènements spéciaux. Cet argent n’ira nullement dans les poches de la LNH ou de l’équipe. L’équipe perd de l’argent, mais la compagnie du proprio en fait beaucoup.

      Un autre exemple. Les Panthers. Ils perdent de l’argent. Ok. Sauf… SSE (Sunrise Sports & Entertainment) qui gère l’arena fait annuellement des profits moyens de 9.9M$ par année, incluant les résultats financiers des Panthers. L’arena est donc très profitable pour eux. Et si on revient en arrière, lorsque l’amphithéâtre fut construit…la condtion était bien entendu qu’une équipe professionnelle de hockey y soit établie. Donc, sans Panthers…pas d’arena…pas d’arena…pas de spectacles et évènements.

      Bref, l’équipe de hockey perd de l’argent, mais toutes les utilisations des installations de ces équipes sont largement, plus que largement profitables.

      Bettman représente la LNH. Pas les investissements de SSE. Il protège les Panthers. Les Panthers perdent de l’argent. Bettman fait sa seulement sa job. SSE et les autres sont de mauvaises fois par contre lorsqu’ils donnent à Bettman le mandat de négocier avec des chiffres un peu…biaisés…

    • Mais ça n’enlève rien au fait que Fehr est un manipulateur et se fout du hockey. Il est de mauvaise foi et dirige les joueurs vers une défaite retentissante.

    • Pour ceux qui disent que les joueurs n’ont fait aucun effort, je voudrais savoir ceux qui négocient leur augmentation a tous les 6-7 ans sont mis en lock-out pendant 7 a 10 mois et acceptent une baisse de leur revenue de 20 a 30% a la fin de lock-out. Tout ça na rien avoir combien tu gagne que ça soit 10$/h ou 1000$/h, pour ceux qui disent qu’a 200 000$ par an il signerait de suite, je dits c’est de la foutaise, (eux les joueurs depuis qu’ils ont 12-13 ans ils font des études jouent au hockey sans compte les heures d’entrainement et leurs sacrifices plus ces des parents. Toute personne qui a un peut de jugeote ne vas compare ça situation a celles de ces gents la, si non faite la le parallèle entre un ouvrier a 9.98$/h et un ingénieur de la ville de Montréal ou du ministère du transport et dite moi qui a le plus de mérite et qui devrait être leurs salaire respectifs.

    • @ habsforever123 19h42

      Je te cite… ” PS: 30 sur 700 ça ne fait pas un ratio élevée….à moins que vous connaissiez personnellement les 700 joueurs…”

      Tous les joueurs vont voter pour la dissolution ou pas. Le vote se fait sur 5 jours électroniquement à partir de dimanche jusqu’à jeudi afin de laisser la chance à tous de voter! http://www.journaldemontreal.com/2012/12/15/un-vote-de-quatre-ou-cinq-jours

      Des fois, vaut mieux rien écrire! Misère…

      En passant pour ton commentaire 12h46…

      Je n’ai pas la compétence pour dire que Norman Flynn est incompétent, non pas en raison que je ne connais pas tous les prospects mais simplement parce que je ne le lis pas…moi!!!

      Et honnêtement, à lire tes commentaires je ne vois pas quelle compétence tu pourrais avoir pour te prononcer! À vrai dire, ça ressemble à ce que tu dis des joueurs, ils ne savent ni lire ni écrire!

      Misère…

    • @habsforever123

      Il va de soi que les 30 représentants ont sondé l’opinion des joueurs qu’ils représentent, non ? C’est sur que ça doit vous arrangez d’imaginer un complot de Fehr et de ses 30 bandits qui musèlent les pauvres 670 joueurs qui veulent jouer, peu importe les conditions. On est en 2012, je vous le rappèle.

      Je ne vois pas en quoi je me contredis. Si Bettman était le moindrement compétent, parité des monnaies ou non, la LNH serait florissante ce qui est loin d’être le cas quand 60 % des franchises perdrent de l’argent avec la présence d’un plafond salarial et d’un partage des revenus. Il faudrait quoi de plus maintenant ?

      J’imagine qu’à vos yeux ce sont les joueurs qui ont décidé de se battre contre la géographie et de maintenir une concession de hockey dans le désert de l’Arizona ou sous le soleil de la Floride !

      @sylvainchartrand

      Très belle réponse ! Par contre, je crois qu’à l’ère des communications, nous avons une idée pas mal juste de ce qu’est l’opinion de la majorité des joueurs jusqu’à maintenant. La 1ère offre, carrément insultante, des propriétaires laisse encore des traces selon moi !

      Si les joueurs n’ont pas de solidarité, que dire des propriétaires qui au lendemain d’un éventuel accord, mandateraient les meilleurs fiscalistes et avocats pour contourner la nouvelle convention. Je crois que le propriétaire de Nashville en aurait long à dire sur la solidarité entre propriétaires (cas Weber). Un vote universel serait également intéressant du côté des propriétaires, non ?

      Les athlètes professionels sont devenus des mercenaires, peut-on vraiment les blâmer ? Ils n’ont tout de même pas inventer le principe fondateur du capitalisme qui est l’offre et la demande. Parle-t-on du salaires des joueurs comme d’un problème dans les autres ligues de sports professionelles ? Pourtant, ils sont tous aussi indécents.

      Je ne comprends également pas les motivations et les stratégies déployées par les joueurs et Fehr lors de ces présentes négociations, mais je me comporterais sensiblement de la même manière devant l’arrogance de Bettman et des propriétaires qu’il représente. Pas vous ?

      @franco-ontarien

      Donc, selon vous, ce serait aux joueurs de corriger l’incompétence de leurs patrons et de leur commissaire en acceptant de nouvelles concessions ? Vous trouvez ça logique ? Avec le plafond salarial imposé en 2005, tout était en place pour une saine gestion. Regardez ce qu’ils en ont fait !

    • @francisco7664
      Il faudrait pour votre part soigner votre français avant de critiquer gratuitement les goûts cinématographiques des intervenants en nous sortant les références aux classiques du cinéma humoristique français. À chacun son opinion. Pour ma part, je considère ce film comme en étant un qui a marqué la comédie française de son époque.

    • crosbyshow18 décembre 2012 13h3″

      La Grande Vadrouille est un film franco-britannique de Gérard Oury, sorti en 1966. Le film raconte sur le ton de la comédie les déboires des Français face aux Allemands sous l’Occupation.

      Avec plus de 17 millions de spectateurs lors de son exploitation en salles, le film le plus célèbre du duo Bourvil-de Funès a été pendant plus de trente ans le plus grand succès cinématographique sur le territoire français, toutes nationalités confondues (avant d’être dépassé par Titanic en 1998), et pendant plus de quarante ans le plus grand succès d’un film français sur le territoire français1, avant d’être dépassé par Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon en avril 20082.

      Il est à ce jour cinquième au palmarès des films les plus vus de l’histoire en France au cinéma, précédé par Titanic, Bienvenue chez les Ch’tis, Intouchables et Blanche-Neige et les Sept Nains.

    • @ numero6

      “Donald Fehr est sur un trip… il va faire annuler la saison pour quelques années de plus ou de moins à la durée du contrat et pour protéger les intérêts de la petite minorité de ses patrons qui bénéficient des contrats à long terme.”

      Je ne suis pas connaisseur en la matière. Mais j’imagine que les cotisations syndicales sont calculées sous forme de pourcentage du salaire du joueur. Les joueurs aux longs contrats étant souvent les mieux salariés, donc meilleurs cotiseurs, il n’est pas surprenant que Fehr tente de les protéger.

      Mais je peux être complètement dans le champ.

    • @louisfleurant : bonne analyse.

      le vote secret et à la majorité, on pourrait l’appliquer aux dirigeants, non ? il y aurait peut être aussi de grosses surprises. le système actuel, dénoncé d’ailleurs dès le début du lockout, en est loin (ou donc ai-je lu que Bettman pouvait ne compter que sur 8 proprios au besoin ?)

      attention, je comprends la logique de Bettman et des proprios. ils veulent tirer le maximum d’avantages possibles d’une nouvelle convention.

      mais je comprends aussi la logique des joueurs. ils ne veulent pas être les seuls à perdre un acquis, alors que les pertes enregistrées par nombre d’équipes viennent de l’inexistance d’un marché hockey suffisant, ou d’une gestion patronale erratique. décisions qui ne sont pas de leur ressort.

      ce qui est choquant, c’est non seulement l’offre initiale côté ligue, mais aussi les manoeuvres successives pour essayer de filer le mauvais rôle à Fehr et aux joueurs. présenter les proprios comme de bonne foi, prêts à négocier sur tous les fronts, etc…franchement, qui y croit ?ni tout blancs, ni tout noirs, ils sont gris des deux côtés….

    • @ sylvainchartrand

      Pas facile le sevrage!!! Malgré votre continuel discours je continue de vous lire… Vous êtes frustré qu’il n’y ait pas d’hockey et vous en avez contre les joueurs. Tel un gars qui en avait assez du vin de dépanneur lors du conflit de la SAQ! Mais cette frustration vous ôtes toute logique, logique si bien décrite par louiscomtois et louisfleurant notamment. C’est dommage que les frustrés du lock-out mettent le fardeau du conflit uniquement sur Fehr et les joueurs sous prétexte qu’ils vont gagner des millions quand même. Mais on oublie souvent que c’est avant-tout un conflit de travail… Ce conflit n’est pas différent des autres, mais il est amplifié à cause de sa nature. Lâchez pas les frustrés, le lock-out tire à sa fin et le sevrage sera du passé. Et le méchant Fehr aura rempli son mandat et quittera…

    • @Louis Fleurant

      À votre question “Donc, selon vous, ce serait aux joueurs de corriger l’incompétence de leurs patrons et de leur commissaire en acceptant de nouvelles concessions ? Vous trouvez ça logique ?” Ce n’est pas logique. C’est vraiment plate. Mais c’est pas mal ça. Quand une entreprise en vient à décider que le seul moyen d’assurer la rentabilité de leur business est de mettre leurs employés en lock out, c’est qu’elle est à court de solution pour régler un vrai problème. Un lock out, comme une grève est un moyen extrême que les parties utilisent en dernier recours quand on veut gagner un meilleur équilibre. À mon avis, en raison des très courtes carrières, les employés dans le cas qui nous intéressent perdent beaucoup trop en lock out et ils auraient dû signer la dernière offre. Les joueurs ne veulent pas que les propriétaires se menotent eux-mêmes. Pourtant, la santé de la ligue passe par ça, car Si jamais on assiste plus tard à une réduction d’équipes en raison de taux de rendement insuffisant sur les investissements de ces propriétaires, alors là les joueurs auront encore plus perdu.

    • Plutôt que monsieur Pignon, voici une autre suggestion un peu plus … radicale:

      http://www.youtube.com/watch?v=z517jpEHs1s

      Plus sérieusement, des juristes pourraient-ils nous dire si la bataille des proprios sur le front légal pour «sauver» le lock-out a des chances?

    • @franco-ontarien, on entend souvent que les joueurs auraient du signer la dernière offre car ils perdent de l’argent à cause du lock out.

      je veux bien, ils perdent des chèques depuis quelques semaines. sauf ceux qui étaient blessés si j’ai bien compris.

      mais ne pensez vous pas que les joueurs, et leurs agents ont déjà mis en place un calcul qui leur permettra de savoir ce qu’ils auront perdu en salaire à cause du lock out…et qu’ils négocieront les prochains contrats en les majorant afin de récupérer cette somme ? perso, c’est ce que je ferais. et quand on lit sur les blogues de la presse, par exemple, le nombre de joueurs qui sont considérés comme sur-payés, on imagine que les proprios auront du mal à ne pas se laisser entrainer dans la surenchère, vu qu’ils y sont allés gaiement depuis des années…

    • @ guiguibob

      “C’est toujours drole de voir les gens argumenter les chiffres de profits comme si ces chiffres étaient du béton, ce qui m’intéresse d’avantage c’est a quel point les équipes pratique les technique de comptabilité hollywoodienne.”

      Bon point. Je suis loin d’être pro-joueurs, mais je n’achète pas du tout l’argument que 22 équipes de la LNH sont déficitaires.

      Spectors Hockey a publié un dossier fort intéressant et assez exhaustif (en 6 parties) sur les équipes qui sont “dans le rouge”.

      La première partie se trouve ici:
      spectorshockey.net/blog/analysis-of-the-nhls-money-losing-teams-part-one/

      Les conclusions:

      9 équipes font systématiquement (ou presque systématiquement) des pertes année après année depuis le lock-out de 2005: Nashville, Floride, Columbus, Phoenix, New York Islanders, Atlanta, Caroline, St-Louis et Buffalo.

      Comme les Thrashers sont rendus à Winnipeg, on peut ramener ce chiffre à 8.

      Il y a d’autres équipes qui ont parfois perdu de l’argent au cours des dernières années, mais pas à chaque année, et elles ne sont pas déficitaires lorsqu’on regarde le portrait à moyen terme.

      De plus, certains équipes, Washington et San Jose par exemple, sont déficitaires parce qu’une partie importante de leurs revenus est automatiquement réinvestie dans une compagnie affiliée. Par exemple, 55% des revenus des Sharks vont dans Silicon Valley Sports & Entertainment, une entreprise qui gère des arénas et organise des tournois d’arts martiaux et de tennis.

      C’est sûr qu’en bout de ligne, avec une gestion comme ça, les Sharks peuvent difficilement faire des profits, sauf que les propriétaires des Sharks sont également propriétaires de Silicon Valley Sports & Entertainment, alors ils font juste de l’argent ailleurs. Les Sharks (équipe de hockey) ne font pas d’argent, mais les proprios des Sharks, eux, oui.

      C’est un peu comme si TVA réinvestissait la majorité de ses revenus dans Québécor et que PK Péladeau venait se plaindre que TVA ne fait pas de profit.

      Bref, il faut en prendre et en laisser avec les affirmations percutantes comme “22 équipes de la LNH sont déficitaires”. En réalité, c’est un peu moins du tiers des équipes qui sont en mauvaise situation financière.

    • si je comprends bien cette explication, les équipes (ou plutôt leur propiétaire) qui perdent de l’argent, en ayant des transferts financiers via des compagnies tierces mais faisant partie du giron financier du proprio, “gagnent” sur tous les tableaux ?

      - ils ne doivent pas être regardants (enfin, pas trop) au niveau des contrats accordés aux joueurs,
      - peuvent compter sur les mécanismes qui leurs assurent des subsides intra ligue selon qu’ils soient éligibles,

      en gros, l’argent rentrerait bel et bien dans les poches du boss, avec la bénédiction de la nhl et même un petit coup de main des grosses locomotives (du point de vue de la génération des revenus globaux de la ligue), tout en lui laissant le loisir de construire une équipe compétitive quitte à sur-payer certains joueurs soit pour les débaucher (autonomes) soit pour les conserver (renégociation de contrats).

      comment voulez vous que ce système tienne la route ? l’argent “sort” tout bonnement du circuit nhl…ce qui nuit forcément à l’équilibre sensé être mis en place en 2005…non ?

      pour ceux qui cherchent un résumé des conditions :
      http://www.nhl.com/ice/page.htm?id=26366
      http://www.nhl.com/ice/page.htm?id=26390

      et pour le détail (450 pages tout de même) :
      http://www.nhl.com/cba/2005-CBA.pdf

    • @le_gaucher 8h52

      Bon enfin, quelqu’un qui voit plus loin que le bout de son nez.
      Mais il n’est même pas utile de pousser l’analyse aussi loin en cherchant les filiales et les sociétés mères.
      Il suffit simplement de constater les profits engendrés par la gestion des amphithéâtres qui est cédée aux propriétaires de la ligue, surtout que la plupart des amphithéâtres reçoivent des subventions importantes.

      La LNH n’a pas tort à 100%, je partage leur point de vue sur la baisse du ratio des revenus en salaire à 50%, une convention de 10 avec call option à 8 ans et limiter les variations salariales d’année en année (quoique je trouve 5% un peu fort, j’y serait allé avec 10% annuel et maximum 30% de la moyenne, par exemple).
      Mais personne ne va me faire pleurer sur le triste sort des proprios, surtout pas les brainwashés qui scandent que ce sont les proprios qui prennent tous les risques – vous n’avez jamais eu à faire des affaires avec un milliardaire et ça parait.

      À mon avis, le vrai problème réside dans les contrats garantis, mais je verrai une solution mitoyenne en abaissant le nombre d’années avant l’autonomie complète et une bonification du salaire des recrues en échange de l’abolition des contrats garantis sous certaines conditions: les contrats ne peuvent être résiliés qu’à la même période que les anciens rachat de contrat, le joueur doit être soumis à un ballotage au préalable, pénalité de l’ordre de 10 à 30% du salaire restant à payer.

    • Louis je ne veux pas partir une chicane avec ceux qui protège les joueurs. Vous avez droit à votre opinion. Mais on est tous d’accord pour dire que ca va mal dans la LNH. Sauf pour les joueurs.

      Que Bettman soit compétant ou pas, il tente du mieux qu’il peut d’améliorer la situation. Pour ca il a besoin de l’aide de Fehr. Mais ce dernier veut-il vraiment améliorer le sort de la LNH ou juste protéger ceux qui le paient? Moi je me pose sérieusement la question. Comme je l’ai dit souvent auparavant, le bien de la ligue n’est pas son mandat.

      Puis à ta question de si on faisait voter les GMS. Ils ne sont que trente et Bettman fait ce que la grande majorité lui demande. Peux-tu en dire autant de Fehr. Je travaille pour la fonction publique. On est plusieurs milles. Penses-tu que l’union nous demande notre avis quand elle prend une décision supposément pour nous? ;o) Bien sur que non. Ca se passe entre la clique syndicale et quelques membres qui assistent aux l’assemblés. C’est toujours comme ca avec les unions et l’association des joueurs de la LNH ne diffère pas des autres. Je sais c’est ben plate.

    • @ -alexandre-

      Tout à fait d’accord.

      Moi aussi, je crois que la demande de la LNH d’abaisser le ratio des revenus en salaire à 50% est tout à fait légitime, mais je dis ça en fonction de comparables (ce qui se pratique dans d’autres sports professionnels), pas parce que je crois que les proprios sont en train de perdre leurs chemises.

      Et ce que tu dis par rapport à la gestion des amphithéâtres est très juste. Exemple théorique: Greg Jamison réussit à faire l’achat des Coyotes et améliore les finances de l’équipe, faisant passer les pertes annuelles de 20M$ à 10M$. Les Coyotes seraient toujours dans le rouge de 10M$ dans les livres de la LNH, mais cette perte de l’équipe de hockey serait largement compensée par les 16M$ que Jamison reçoit de la ville de Glendale pour gérer l’amphithéâtre.

    • @maxime31_1

      Les joueurs ne votent pas pour se faire mettre à la porte, ils votent pour autoriser leur syndicat à déposer un déni d’intérêt au cas ou les négociations n’aboutissent pas…que veux tu que la NHLPA accomplissent d’autre pour les joueurs si la LNH fait une offre qui est à prendre ou à laisser??? …la LNH prétend que c’est de mauvaise foie mais la NHLPA a demandé par deux fois d’avoir des médiateurs…hors à chaque fois que les médiateurs sont intervenus, la LNH a démontré clairement qu’elle n’était pas intéressée par la présence de ceux-ci…il me semble donc que Fehr se soit muni de munitions non?…crois tu vraiment que Fehr avait besoin d’un médiateur pour négocier???…

    • @ le_gaucher

      08h52: Bien content des points que vous amenez! Mais ceux qui croient dur comme fer ce que l’on veut bien leur faire gober, ne croiront pas vos explications très logiques et surtout réelles!
      Bravo!

      @ sylvainchartrand

      10h42: “Je travaille pour la fonction publique. On est plusieurs milles. Penses-tu que l’union nous demande notre avis quand elle prend une décision supposément pour nous? ;o) Bien sur que non. Ca se passe entre la clique syndicale et quelques membres qui assistent aux l’assemblés.”

      Désolé de vous contredire, mais ayant fait parti de la fonction publique, moi-même, pendant plus de trente ans, je peux dire que mon syndicat m’a toujours demandé mon avis! Naturellement c’est la majorité qui décide et si vous ne vous présentez pas, vous n’avez rien à dire sur les décisions! J’ai toujours cru que les absents avaient tord et je le crois encore!

      Alors oui, dans les “unions”, on demande l’avis des membres!

    • @micejoki
      “Désolé de vous contredire, mais ayant fait parti de la fonction publique, moi-même, pendant plus de trente ans, je peux dire que mon syndicat m’a toujours demandé mon avis”
      Les syndicats ça se passe comme ça s’est passé pour le vote des étudiants. Les radicaux mènent le show, les autres sont tenus dans le néant où sont intimidés.

      On ne cesse de dire que les joueurs EUX ont le droit de dire leur opinion contrairement aux proprios.Quand Hamrlik s’est exprimé on l’a ramassé pas à peu près et Hartnell a insinué qu’il se ferait règler son compte sur la glace.Lâche moi avec la démocratie…

    • @ habsforever123

      12h42: “On ne cesse de dire que les joueurs EUX ont le droit de dire leur opinion contrairement aux proprios.Quand Hamrlik s’est exprimé on l’a ramassé pas à peu près et Hartnell a insinué qu’il se ferait règler son compte sur la glace.Lâche moi avec la démocratie…”

      Vous avez parlé à Scott Hartnell??? Ou bien vous rapporté des choses insignifiantes qui se disent sur RDS par les Bergeron et autres Normand Flynn que VOUS descendiez dernièrement?

      On veut des sources sure selon lesquelles il y a eu de l’intimidation! Il y a plus de démocratie dans les syndicats (pour ceux qui veulent bien se déplacer et assister aux réunions, ce qui en passant ne fut pas le cas de Hamrlik) que dans la politique qui se dit démocratique…

      Alors jusqu’à preuve du contraire, la démocratie est présente! Du moins dans les syndicats de la fonction publique, car c’est bien de ça que l’on parlait!

    • @lydian

      dans ce cas, ils doivent faire une demande de décertification. Le déni d’intérêt, c’est le syndicat qui met son client à la porte. Le client n’a pas à voter pour se faire mettre à la porte.

      Si ils étaient de bonne foi, c’est la décertification qu’ils demanderaient. Cependant, c’est beaucoup plus long à traiter. Ça les amène plus loin que la date butoir qu’ils ont en tête, surtout, plus loin que la date ou tenir une saison serait possible. Il faudrait alors qu’ils annulent la saison pour que leur demande soit reçue et que leur menace puisse être mise à exécution efficacement.

      Le déni d’intérêt est la méthode rapide pour dissoudre l’union. Mais quand c’est le syndicat qui autorise les membres à voter pour que le syndicat les mettent à la porte…c’est un peu ridicule comme contexte, et la loi ne leur permettra pas de faire déclarer le lockout illégal.

    • @micejoki
      Lis-tu les entrevues sur les sites anglos? As-tu twitter? Ça été rapporté par la majorité des médias.Arrive en 2012 avant de juger.
      Je te mets un lien pour démontrer ton jugement défaillant. Décidément c’est la journée des Cerfs-Volants. Tape Hartnell Hamrlik , le web est INONDÉ de cette histoire.
      http://slam.canoe.ca/Slam/Hockey/NHL/2012/12/11/20423971.html

      Ça c’est sans compter tout ce qui s’est probablement dit “off the record” à son sujet.

    • @mikel
      C’est parce que ce n’est pas du vote qu’on parlait, mais du refus de la proposition par le comité exécutif…Misère, pourtant il n’y a pas 200 lettres dans l’alphabet, qu’est-ce qui est toujours si compliqué?
      Comme tu le dis si bien, des fois vaut mieux ne rien écrire!!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité