Mathias Brunet

Mathias Brunet - Auteur
  • Mathias Brunet

    Amateurs de hockey de la LNH, du Canadien, des espoirs du CH ou même encore de hockey junior? Poolers? Ce blogue s'adresse à vous. Le chroniqueur Mathias Brunet commente l'actualité du monde du hockey d'une manière très personnelle.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 18 octobre 2010 | Mise en ligne à 15h03 | Commenter Commentaires (87)

    Un de perdu, un de retrouvé…

    Le premier choix des Capitals en 2008, Anton Gustavsson

    Le premier choix des Capitals en 2008, Anton Gustavsson

    Le premier choix des Capitals de Washington en 2008, le centre Anton Gustafsson, a décidé de rentrer en Suède, après avoir été rétrogradé dans la Ligue de la Côte Est.

    C’est la deuxième fois en deux automnes que ce 21e choix au total rentre chez lui. Cette fois, il mentionne que le hockey ne l’intéresse plus à ce stade-ci de sa carrière.

    On peut parler d’un choix gaspillé, d’autant plus que les Capitals l’ont repêché un rang devant Jordan Eberle, des Oilers d’Edmonton. Sauf que Washington s’est bien repris six rangs plus tard en repêchant le défenseur John Carlson.

    Ainsi fonctionne le repêchage. On rate son coup avec certains jeunes, mais on se rattrape avec d’autres. Souvent, les choix des rondes subséquentes deviennent meilleurs que ceux repêchés dans la première ronde, surtout ceux qui sont sélectionnés après les vingt premiers. On fait la moyenne et ceux qui ont cueilli le plus de joueurs de calibre ont la meilleure réputation.

    Ainsi devrait-on lire: “Les Capitals ont raté leur coup avec Gustafsson, mais ils se sont bien repris Carlson”, plutôt que: “Les Capitals ont fait chou blanc avec leur premier choix et raté Eberle, et Carlson est un coup de chance, s’ils l’avaient aimé, ils l’auraient repêché avant Gustafsson”.

    Vous aurez deviné que le principe s’applique également au Canadien, en particulier lors du repêchage de 2007.

    Ce qui étonne dans le choix de Gustafsson, c’est que les Capitals ont cédé un choix de deuxième ronde aux Devils du New Jersey pour passer du 23e au 21e rang pour repêcher le jeune homme. Les Devils ont repêché Patrice Cormier avec ce choix, devant Marco Scandella et Danny Kristo, entre autres.

    Mais peu de temps après, le DG des Capitals George McPhee échangeait Steve Eminger et son 84e choix aux Flyers de Philadelphie pour obtenir le 27e choix et mettre la main sur Carlson.


    • Moi, je ne raterais jamais mon coup en première ronde.

      Sauf avec Pavel Brendl… ;)
      Mathias Brunet

    • Est-ce que je me trompes, mais de nombreux européens frappent un mur lorsqu’ils sont rétrogradés (dans la AHL ou la ECL) et se découragent rapidement. L’an passé, Mikael Johansson est retourné en Suède, n’ayant pu se faire une place avec les Bulldogs. Il faudra surveiller cette année les cas de Valentenko et Brunnstrom qui pourraient perdre patience dans les mineures, et vérifier si Avtsin et Engqvist auront assez de caractère pour passer l’année avec Hamilton?

    • Un jeune espoir repêché tôt qui n’obtient pas le succès escompté, c’est la réalité du hockey. Beaucoup d’appelés mais peu d’élus, on le sait tous.

      Ça doit être dur pour un jeune suédois de quitter son pays, sa famille pour venir jouer au hockey en Amérique. Ça demande une capacité d’adaptation à bien des égards… Ce n’est pas le premier joueur, ni le dernier choisi en première ronde qui n’atteindra jamais la LNH.

      Mais ce qui m’attriste c’est de lire qu’il n’est plus intéressé par le hockey. Il n’y a pas que la LNH. Il est possible de gagner sa vie en jouant au hockey ailleurs qu’en Amérique du Nord. Normalement, lorsqu’on est choisi par une équipe de la LNH en première ronde du repêchage amateur, cela signifie qu’on a le talent nécessaire pour en faire un métier.

      Peut-être qu’il n’a jamais été passionné par le hockey, peut-être qu’il a une autre passion dans la vie et qu’il vise une autre profession. Mais j’espère au moins qu’il est conscient de la chance qu’il a car j’en connais plusieurs qui ont rêvé de gagner leur vie à pratiquer le plus beau sport du monde… Je ne lui souhaite quand même que du bon!

    • J’ai l’impression que Mathias commence à avoir un “Man” crush pour John Carlson!

      Il est vrai qu’il impressionne de plus en plus à ligne bleue des Caps par ses prouesses offensives. Il est entrain de faire oublier la blessure (superficielle ou sévère?) de Mike Green!

      hehe

    • “Les Capitals ont fait chou blanc avec leur premier choix et raté Eberle, et Carlson est un coup de chance, s’ils l’avaient aimé, ils l’auraient repêché avant Gustafsson”

      En remplaçant les 4 noms propres par d’autres, il me semble d’avoir lu la même phrase dans un précédent éditorial d’un supposé grand columniste sur un notre site de sport…

      J’espère que le quidam vous lis également M. Brunet!

    • Oui, Carlson, c’était de la chance, car s’ils l’avaient aimé tant que ça, ils n’auraient pas pris le risque de le perdre entre le 22e et le 28e rang. Ce n’est pas comme si Carlson était un obscur prospect du fin fond de la Lettonie que tu peux te permettre de laisser passer quelques rondes parce que personne ne le connaît. Alors le recruteur-chef des Caps a eu de la veine, tout simplement. Il ne mérite pas qu’on lui lève notre chapeau.

    • @ Mathias

      Bon, encore Pavel Brendl qui vient me hanter :)… Au moins j’ai été assez honnête de l’avouer, et ça fait 11 ans de ça. Et la cuvée 1999 n’était pas fameuse.

      Blague à part, je serais curieux de savoir ce qui s’est passé dans le cas de Brendl. À prime abord, on dirait que son développement a été mal géré, mais peut-être y a-t-il autre chose.

      Votre franchise et votre humilité dans ce dossier vous honorent. Je suis convaincu que ça vous a en outre rendu un peu plus sympathique aux yeux de certains de vos détracteurs.
      Mathias Brunet

    • @ pierrebl

      Pas vraiment une question de caractère. Le talent de ces gars-là était tout simplement surévalué par les recruteurs.

    • M.Brunet,

      Vous êtes bons, vous passez par 4 chemins et offrez un exemple des Caps pour justifier le repêchage 2007 du CH et votre Timmins préférer.J’espère qu’il vous offre les bières à 10$ de la cabine de temps en temps..

      Les Caps se sont nécessairement trompés avec Gustafsson car ils l’avaient placés avant Carlson.
      Ils ont été “chanceux” de pouvoir repêcher Carlson un peu plus loin.

      S’ils avaient réellement bien fait leurs travail, ils auraient repêcher Carlson avant Gustafsson, aussi simple que ça.

      Vous devriez vous asseoir avec quelques recruteurs professionnels, question qu’il vous expliquent les rudiments du métier. Sans rancune.
      Mathias Brunet

    • Les Caps ont aussi vu un autre espoir se retirer au début de l’été: Eric Mestery.
      Y aurait-il un problème avec la direction à Washington? à Hershey?
      Ont-ils besoin d’un meilleur superviseur des espoirs dans les mineures?

      Les conditions pour les joueurs sont bien meilleures en Europe que dans la East Coast. Ça c’est certain.

      Il y a en effet un gros problème à Hershey. L’organisation veut gagner et favorise les vétérans au détriment des espoirs. Ils gagnent, mais les jeunes des Capitals ne se développent pas. Je règlerais ce problème au plus sacrant à la place de la direction des Capitals.
      Mathias Brunet

    • @snake70

      Les Caps quand même transigé pour aller chercher Carlson, donc ils voyaient forcément quelque chose en lui. Je ne vois pas comment vous pouvez dire que c’est de la chance. Oui quelqu’un d’autre aurait pu le sélectionner avant, alors il y a une certaine portion de chance, mais dans un repêchage, la chance est toujours un aspect qui rentre en ligne de compte, non?

    • à moins d’être dieu, cher Snake, tu raterais, toi aussi, sûrement ton coup, une fois de temps en temps, en première ronde.

      Il est beaucoup plus facile d’être gérant d’estrade que d’être un vrai gérant. Il en va de même pour les recruteurs d’estrades. ;)

    • @ snake70

      Qui auriez-vous choisi lors de l’année de Chris Pronger ?

    • @ snake…

      Sincèrement, ça devient lassant de lire ces commentaires négatifs sur toutes les organisations. La réalité, c’est que le recruteur-chef des Caps a établi que Gustavsson était en haut de Carlson dans son évaluation, et il a agi en conséquence. Rien ne dit par contre qu’il n’était pas surpris lui-même que Carlson soit disponible par la suite, lors de leur seconde sélection…

      Je comprends que vous aimez le hockey, et que vos connaissances sont approfondies, mais de grâce, arrêtez de penser que tous les dépisteurs sont des incompétents. Des gens compétents, et des gens possédants une réputation surfaite, il y en a dans tous les milieux. Sauf que lorsque vous vous mettez à tirer sur tout ce qui bouge, vous perdez l’arme qui vous rend si intéressant à lire, soit le tranchant de vos propos…

      Vos propos et analyses sont appréciés sur le blogue, croyez-moi, mais quand vous faites 10 posts sur un seul billet, et bien souvent pour reprendre d’autres intervenants comme si vous possédiez la science infuse, ça devient lourd…

    • @Mathias

      Des nouvelles de Karl Alzner? Je l’aimais beaucoup lui..

    • Si on suit cette logique, le recruteur-chef des Nordiques a eu de la veine en 1987 lorsqu’il a choisi Joe Sakic au 15e rang. Après tout, s’il l’avait aimé tant que ça, il l’aurait pris 9e au lieu de Fogarty.

    • Était-ce Pierre Gauthier d’ailleurs en 1987?

    • Au sujet d’Hershey, c’est pas la d’ailleurs que les Oilers ont shippé Sheldon Sourray, afin d’etre sur qu’il ne mine pas l’atmosphere de leur propre club école.
      Maintenant que Mathias a clarifié la situation de Hershey, je comprend mieux pourquoi eux ont accepté Sheldon. Manquerait plus que Wade Redden.

    • Les choix de première ronde deviennent encore moins évidents lorsqu’il s’agit des gardiens.
      Je crois que le CH a bien choisit si on compare le 1er choix des rangers de l’année précédente(6ième overall) Al Montoya…

    • @ romaneeconti

      J’aurais échangé le premier choix. J’aimais bien Daigle, mais pas assez pour ne pas essayer de monnayer sa valeur selon mon principe de la gestion des actifs. Selon des rumeurs à l’époque, certaines équipes étaient prêtes à offrir presque autant que pour Lindros l’année précédente. Sans compter que ses demandes contractuelles étaient insensées pour le temps (2,5 M$ par année).

    • @ Yoda
      “La réalité, c’est que le recruteur-chef des Caps a établi que Gustavsson était en haut de Carlson dans son évaluation, et il a agi en conséquence.”

      Je dis la même chose que toi plus haut, mais il parait qu’on ne comprenne pas “les rudiments du métier” d’après M.Brunet.

    • J’imagine qu’il doit y avoir une bonne différence au point de vu salaire entre la Ligue de la Côte Est et la ligue de Suède. De plus, laquelle de ces deux ligue offre un meilleur calibre de jeu?

    • @tchuko
      Pour Montoya, il était vu tres gros a l’époque. Il a peut-etre eu un probleme dans son développement, mais a aussi surement souffert de la sur-évaluation de certains joueurs dans le programme de Dev. USA. On veut tellement une vedette made in America que certains bon joueurs sont tres tres sur-évalués. Un peu comme Bobby Ryan qui a été repeché tres tres tres tot…

    • @ sun_also_rises

      C’était Martin Madden. Et selon ce que Maurice Filion a déjà raconté, la théorie de yoda31 s’appliquait dans le cas des Nordiques. Fogarty était classé avant Sakic, mais lorsqu’ils ont vu que Sakic était disponible, ils n’ont pas hésité à échanger Dale Hunter pour aller le chercher. On parle donc de mi-chance, mi-flair, j’imagine.

      @ yoda31

      Vous deviez donc être heureux de mon absence en septembre. Alors à vous de rendre ce blogue intéressant par des propos pertinents, et ainsi rendre ma présence superflue.

    • @Pierrejons
      Sans rancune, mais je crois que Mathias connaît mieux le travail des dépisteurs que vous…

    • @yoda31 : Ça ne donne rien, ça fait 3 ans je crois que les gens lui dise d’être plus humain et moins prétentieux et qu’il reste le même. On est une méchante gang à penser la même chose que vous.

      Snake vous êtes intéressant mais trop souvent déplaisant. Ça vous enlève énormément de crédibilité. Votre réputation serait tellement meilleure et vos commentaires encore plus considérés si vous daigniez être moins arrogant. Je soupçonne cependant que ce soit devenu un jeu de provocation pour vous.

      C’est intéressant ce qui se passe à Hershey. J’imagine que les Caps sont au courant de la mentalité de la place. Ils ne peuvent pas être aveugles à ce point quand même. Pour ce qui est de Carlson, il est très bon mais je ne crois pas que ce sera une super vedette plus tard. Il semble manquer un petit quelque chose comparativement à Doughty, Keith, Eric Johnson, Myers, Webber et autres. Je ne mets pas Subban dans la liste car il manque d’information sur lui encore pour le mettre dans le même bassin de joueur que ceux nommés précédemment. Tout comme Hedman qui m’a bien impressionné contre le Canadien la semaine dernière. Mais je trouve Carlson un brin plus limité en terme de talent brute. Cependant, avec les joueurs qu’il aura devant lui pendant longtemps, il va en mettre des points à sa fiche!

    • @ snake70

      Concernant la cohorte de 1999 et de Pavel Brendl. Il est vrai que ce fut une mauvaise année au repêchage.

      Je crois qu’une cohorte aussi peu bien garni à fin en sorte que les défenseurs défensifs ont parru meilleur et les moins bons prospects ont pu produire davantage et ainsi avoir des données biaisés?

      Ces joueurs avaient plus de facilité à bien performer junior entre eux et ce fut très dur rendu dans la LNH. Ceci en plus du style de jeu très hermétique et pro-défensif qui était la norme au début des années 2000.

    • Pour Hershey, c’est vraiment un cas particulier, comme Chicago dans la AHL aussi. Des joueurs de 30 ans, des Aucoin et Giroux (maintenant avec la filiale d’Edmonton et Bourque (maintenant en Europe), et peu de place pour la relève comme Perreault. Faudfra voir le temps de glace qu’obtiendra Kugryshev là-bas cette année???

      @Snake, pas assez de talent. même pour la AHL, c,est dur comme commentaire. J’aime mieux parler de difficultés d’adaptation dans leurs cas. Il me semble que Avtsin et Engqvist, sans dire qu’ils feront la NHL un jour, sont à surveiller dans la AHL, bien avant Wyman et Conboy selon moi.

    • Le problème au hockey, c’est le manque d’ingéniosité. Dans la NFL, quand une équipe possède, disons, le 24e choix, et qu’elle se rend compte que les joueurs disponibles ne valent pas ce rang de sélection, elle échange ce choix en retour de deux choix ultérieurs. D’ailleurs, il existe une grille d’équivalence à ce sujet. Par exemple, un 24e choix, ça vaut le 50e et le 56e choix, ou encore le 40e et le 70e choix, et ainsi de suite.

      Au hockey, on blâme parfois une équipe d’avoir pris tel ou tel joueur au 20e rang, par exemple. Mais souvent, si on regarde la liste des joueurs disponibles, il ne restait plus grand chose digne de ce rang de sélection.

      Alors l’erreur du recruteur-chef n’est pas de choisir un joueur moyen, mais plutôt de ne pas dire à son DG : « Écoute, les gars disponibles ne valent pas le 20e rang ». Alors là, le DG peut échanger ce choix en retour de deux choix de deuxième ronde, ou un joueur établi, ou un 1er choix l’année suivante… Encore une fois, c’est la gestion des actifs qui est déficiente.

    • @ Mathias et Snake……

      Comment ce fait-il que tu (Mathias) sais ce qu’aurait repêché Snake en 1999!!

      Vous vous connaissez depuis au moins 99 pour que tu lui remettes sur le nez ce mauvais choix au repêchage….. Mais comme ce blog a moins de 5 ans, il devait y avoir un canal de communication bien avant…..

      C’est louche ce truc…

      J’aimerais savoir quel est ton budget hockey Snake…..

      Alek

      Snake a déjà mentionné sur ce blogue l’hiver dernier qu’il pouvait lui aussi se tromper à l’occasion, et que ça avait été le cas en 1999 avec Brendl. Je m’en suis souvenu, car il n’arrive pas souvent que le Snake s’auto-flagelle…
      Mathias Brunet

    • @snake et M Brunet

      Dans le post précédent, tous deux vous répondez que Eller ne recoit pas assez de temps de glace, et que Jacques Martin est à blâmer parce qu’il est très conservateur. Je suis d’accord avec vous parce que ses mains, mais particulièrement sa fougue m’ont beaucoup impressioné à date.

      Je ne suis pas super calé hockey et ne suis pas un livre d’histoire, mais il me semble que c’est sous Jacques Martin à Ottawa que les talents Hossa, Havlat, Chara, Alfredsson, Volchenkov et j’en passe se sont développés… est-ce parce que ces talents etaient si importants qu’ils ne pouvaient pas ne pas éclore?

      Aussi, lorsque J Martin est arrivé à Montréal, tous les médias vantaient son talent à développer les jeunes, qu’il est un excellent ensiegnant etc. Certains chroniqueurs l’avaient même surnommé “le professeur”.

      Ce n’est donc pas le cas, Jacques Martin “bon avec les jeunes”?

    • @ snake

      Il y a plus que regarder un joueur à la télévision pour l’évaluer. Premièrement, être sur place vs dans son salon change énormément la donne.

      Il y a également le fait que les dépisteurs rencontrent le joueur en privé, il l’amène au resto, il discute avec lui afin de le connaitre et savoir comment il voit telle situation, ect

      Le dépisteur va parler avec les entraineurs afin de savoir comment le joueur réagit, son attitude, ses habitudes de travail, s’il est en retard aux meetings, s’il est un leader ou qu’il ne pense qu’à lui même, ect

      Il va aussi aller rencontrer ses profs d’école, la famille qui l’héberge, ses parents, ect.

      Puis il y a des entrevues avec le DG, coachs et dépisteurs où le joueur se fait bombarder de questions.

      Mais dans le fond, il doivent être dans le tort. Les entrevues, ça doit être pour les incompétants.

    • @ chock2_2000

      Vous aimiez Karl Alzner, un défenseur défensif choisi au 5e (!) rang ? Quand je fais de l’insomnie, je regarde des clips d’Alzner et je m’endors en un rien de temps.

      Pour votre info, ce bon vieux Karl a commencé la saison à Washington.

    • Il faudrait pas que les Caps en perdent trop de 1er choix, comme le CH et les Leafs l’ont fait dans les 10 dernières années.

    • @Snake

      Merci pour l’info. Cependant, une fois repêché, je me fou complètement de son rang lorsque vient le temps d’apprécier son jeu ou non. Le joueur n’est pas responsable de l’endroit où il sort, alors, pourquoi mépriser un joueur parce qu’il ne vaut pas le rang de repêchage?

      Un club ne peut contenir que des joueurs offensifs. J’aimais beaucoup le positionnement de Alzner et sa prise de décision. Il a sombré dans l’oubli avec des matchs dans les estrades à Washington.

    • @ snake70

      Alzner n’est ni électrisant, ni excitant, ni hyper talentueux, et ne gagnera jamais le Norris. Mais faut avouer qu’il fait un excellent complément à Carlson par sa stabilité. Et qu’on le veuille ou non, ça en prend au moins 2 ou 3 comme ça par brigade défensive si tu veux compétitionner….

    • @ jonathan54

      Justement, puisqu’ils ont accès à autant d’infos, raison de plus pour moins se tromper !

      @ alek_rtb

      Suivre le hockey amateur en personne ou sur Internet coûte pas mal moins cher que de passer ses week-ends au centre commercial ou à la brasserie !

    • @ philgoug

      Les gens n’ont qu’à dire moins de niaiseries et plus de commentaires éclairés, et je serai plus plaisant.

    • Je suis content que l’on parle de Gudbranson. Certains le trouvent surévalué. On ne verra pas son impact dans la LNH avant un an. Toutefois, il aura une grande saison dans le junior cette année, non seulement avec les Frontenacs mais aussi avec Équipe Canada Junior. J’irais même jusqu’à dire qu’il en sera nommé le capitaine.
      Je ne lui prédirai pas déjà le Calder quand même!

    • @ Snake

      Vous n’aviez pas dit que vous auriez pris Brule à la place de Price en 2005?
      J’aurais probablement fait de même mais faut admettre qu’aujourd’hui le choix de Price n’est pas si vilain comparativement à Brule qui peine à percer sur la 3e ligne des huileux.

    • “Les Capitals ont fait chou blanc avec leur premier choix et raté Eberle, et Carlson est un coup de chance, s’ils l’avaient aimé, ils l’auraient repêché avant Gustafsson”

      Un bijou de votre part. J’adore.

    • @ Mathias

      Merci de l’info, je me posais des questions….. Je devais être en ski ou à Washington quand il a parlé de ca, car je m’en serais souvenu aussi.

      De toute façon, je crois que Snake doit avoir une montagne d’epic fail dans son garde robe, mais comme tout bon idéologue hardcore, il ne s’acharne que sur les échec des autres.

      En parlant d’epic fail, je me suis inscrit sur le pool de Radio-Can en essayant de ne pas faire un point de la saison ou d’arriver dernier…. Malheureusement Colton Orr (qui d’autre) m’empêche d’accéder aux bas fonds…..

      Pleins de joueurs dont je dois gérer les actifs pour en faire la risée des équipes de hockey. Ouf… pas facile, des choix difficiles. Dois-je avoir que des joueurs recallés comme Redden ou bien me concentrer a me monter la plus grosse masse salariale pour le moins de points possibles…. Tu en penses quoi Snake

      et a vous aussi, Une gang de no name qui font la navette entre la lnh et l ahl, ou bien une gang de joueurs improductifs a gros salaire…..

      Merci de m’aider dans ce choix difficile

      Alek

      Par contre, dans le cas de Snake -au risque de flatter encore davantage son égo- force est d’admettre qu’il ne se trompe pas souvent.
      Mathias Brunet

    • Minute… à lire certain, c’est comme si les Caps ne savaient pas repêcher ou qu’ils étaient chanceux dans leur choix…

      En 2006, ils ne se sont pas trompés en choisissant Nicklas Backstrom. Varlamov peut être discutable, mais après lui il, c’est pas la mer a boire non plus. Neuvirth est de cette année-la aussi.

      En 2007, les Caps ont repeché Karl Alzner. 2007 est une piètre année de repêchage et Alzner sera un bon 3-4ieme défenseur. Je trouve ca correct, sans plus.

      2008 est le sujet de l’article.

      C’est tot pour parler de 2009 et 2010, mais Johansson joue pour les Caps cette saison, on verra ce qu’il peut faire.

      Sans parler que Fehr, Semin, Green et Schultz sont tous des joueurs repêchés par les Caps.

      Oui, ils ont repechés à de bon rang, mais force est d’admettre qu’ils ne sont pas trop trompés souvent. Des erreurs, tout le monde en fait. Parlez-en au CH !

    • “Alors l’erreur du recruteur-chef n’est pas de choisir un joueur moyen, mais plutôt de ne pas dire à son DG : « Écoute, les gars disponibles ne valent pas le 20e rang ». Alors là, le DG peut échanger ce choix en retour de deux choix de deuxième ronde, ou un joueur établi, ou un 1er choix l’année suivante… Encore une fois, c’est la gestion des actifs qui est déficiente.” Snake70

      Avec le respect que je vous dois, dans votre scénario rien ne dit qu’une autre équipe serait intéressée à échanger ses autres choix ou un joueur établi pour un choix de 20e rang de 1ere ronde. Les autres équipes voient elles aussi que le talent diminue à ce rang. It takes two to tango.

    • M. Brunet,
      Je pense qu’il manque souvent une donnée essentielle pour expliquer certains choix au détriment d’autres choix : la dynamique qui existe au sein d’une équipe de recruteurs. On peut certainement présumer que certains recruteurs en mènent plus large que d’autres au sein d’une organisation. Le recruteur à temps partiel qui a moins d’influence aura beau s’évertuer à convaincre le recruteur en chef et le DG qu’il faut absolument repêcher tel joueur, son opinion n’aura jamais assez de poids pour avoir préséance sur celle d’un recruteur plus influent.

    • @ pezzz

      Oui, mais tu ne les repêches pas 5e.

    • @snake70

      Si j’suis content de vous relire !

      Je ne suis pas toujours d’accord avec vous comme plusieurs, mais je trouve néanmoins que vous une mine d’information intéressante (du genre les grilles d’équivalence au repêchage qui m’ont fait réfléchir et m’ont allumé).

      Il m’arrivera bien de vouloir vous donner quelques tapes sur le museau à l’occasion dû à une certaine arrogance et au fait que vous avez parfois tort, mais “au total toute toute” vous êtes un actif pour ce blogue et c’est parfois un régal de lire les réactions des autres à vos commentaires.

    • Hors sujet :
      Qu’est-il advenu de Fabian Brunnstrom chez les Stars de Dallas ? Ils viennent de le retrograder dans l’AHL et ont rappelé Aaron Gagnon. Est-ce que Brunnstrom est en panne sèche ? Pourtant, il semblait promu à un bel avenir !

    • @ snake70

      “1999 pas une année fameuse”?

      Les Sedin (Art Ross), Ryan Miller (Vezina) et Zetterberg (Conn Smythe) ont été repêchés en 1999. Pas piqué des vers.

      Mais c’est vrai que quand le 1er choix au total sera gravé dans la mémoire pour une bourde incroyable, (voir: http://www.youtube.com/watch?v=k1Z9UspUHqg ) c’est pas une grosse année.

    • ”Moi, je ne raterais jamais mon coup en première ronde” (Snake70)

      Bon! je vois qu’il est revenu ;o)

    • @ polyscope

      Sauf erreur, Brulé a été repêché par Columbus

    • @ chock2_2000

      Vous n’êtes pas le seul à apprécier Alzner qui fera un excellent coéquipier de Carlson pour les années à venir.

    • @MB “… le repêchage de 2007″: parlez-vous du choix de Pacioretti au lieu de Perron? Pourtant, c’était recommandé de repêcher Perron avant Pacioretti, par bien des gens en plus. Mais on va donner l’excuse que le propriétaire a changé et que c’était peut être lui qui influençait Gainey et Timmins. C’était clair avant même que Perron joue dans la ligue nationale qu’il ferait un bon joueur. Ce n’est même pas une surprise. Il performe comme on s’attendait, tandis que Pacioretti va peut être performer, ce qu’on doute beaucoup. Ça plus l’air d’un autre gaspillage. Bref, c’est mieux de ne pas en parler, j’ai l’impression que c’est comme tourner le fer dans une plaie béante. Le repêchage comporte beaucoup d’incertitudes, mais ce n’est pas une raison pour choisir n’importe qui, de n’importe où.

      @polyscope Il y a aussi Pouliot choisi quatrième cette année là qui fait moins bien que Price. L’évolution de Price semble normale finalement, il devrait être stable et plus solide avec le temps. En ce sens, cette fois-ci, le choix du Canadien s’avèrerait correct, en dépit de la préférence des amateurs pour Halak depuis quelques mois.

      Perron avait une histoire. Joueur talentueux, certes, mais bouillant, pas la langue dans sa poche et à couteaux tirés avec plusieurs de ses entraîneurs par le passé. Le mélange aurait pu être explosif à Montréal. Les Blues détenaient trois choix en première ronde et ils ont pris le risque avec leur troisième choix en repêchant Perron. Et je ne veux rien enlever à son talent, mais certains en parlent comme d’un joueur dominant alors qu’il n’a jamais marqué plus de 20 buts par saison. Il va peut-être le faire éventuellement, mais pas encore. Si on me donne le choix, je prends Subban avant lui sans hésiter.
      Mathias Brunet

    • @snake

      Pour ma part, je crois que le choix de price au 5ème rang est un excellant choix (et je le dis depuis le début). Son impact, comparé à celui de brulé, sera immensément supérieur.

      Vieux cliché mais c’est la défense qui gagne les championnats. Pour Azner, peut-être les caps se sont dit que leur attaque était déjà pas pire pas pire alors ils ont choisis le meilleur joueur défensif disponible. Pas si fou à mon avis…

    • @tous

      Qui fera le plus de points à votre avis, Sergei Gonchar avec sa nouvelle équipe ou le jeune Carlson?

    • @MB: je prends aussi Subban avant Perron, mais Perron devant Pacioretti et pourquoi pas un autre joueur.

    • @ snake

      Est-ce que tant de dépisteurs se trompent si souvent?

      Nous faisons souvent l’erreur d’évaluer un joueur vs un autre beaucoup trop tôt dans leur carrière.

      Une carrière peut durer 15 ans alors dire que tel dépisteur s’est royalement trompé dans un repêchage en 2008… Je comprends que vous regardez beaucoup les jeunes et que vous les classez et parfois un joueur peut vous sembler moins talentueux mais à long terme, il peut tout de même avoir un plus grand impact sur son équipe.

    • @Paul Bernier
      Alzner est le genre de défenseur que je prendrais, à la Josh Gorges, n’importe quand. Justement, c’est le gars dont on entend pas parler et qui finit à +2. Il complèterait, effectivement, le jeu de Carlson. Il complétait d’ailleurs un top 4 (Bourdon, Marc Staal et Letang). Si je me souviens bien, il formait le premier duo avec Bourdon.

    • Je suis convaincu que dans 90% des cas des joueurs sélectionnés en première ronde qui “floppent” sont causés par une grande immaturité. Le cas que nous expose Matthias en est un. Un joueur qui désire percer va dans la ligue East Coast, avale sa pilule et démontre qu’il est trop bon pour la ligue.

      Le problème des recruteurs est que l’on repêche des jeunes à 17-18 ans. La TRES grande majorité d’entre eux sont encore très immatures. Normal. Cependant, comment vont-ils évoluer? Là est toute la question. Mais est-ce vraiment le travail des recruteurs ou de l’administration de l’équipe de bien entourer les joueurs, s’assurer qu’ils n’aient pas de personnes nocives dans leurs environnement qui lui fait miroiter des trésors sans efforts.

    • @ Mathias

      Pourquoi tu donnes pas directement le droit à Snake70 de répondre en italique à chaque post comme toi tu peux le faire. Comme il n’est pas tres occupé à sa “day job” et qu’il a toujours des commentaires pertinents, ça serait bien non ?

      Non non j’ai encore mieux: pourquoi cyberpresse ne l’engage pas et ne crée pas le blogue de Snake70 ? De toute façon au niveau actuariat c’est pas fort fort… (pas FSA/FCIA encore?)

      Allez au plaisir de vous lire quotidiennement !

    • @ snake70

      Vrai. De plus, s’ils avaient repêché Voracek ou Couture à la place d’Alzner, l’année d’après ils n’auraient pas nécessairement repêché Gustafsson, étant donné qu’ils auraient eu besoin d’un défenseur. Ils auraient alors trade up pour aller chercher Del Zotto ou Sbisa, ou encore trade down et ramasser Carlson + Voinov ou Hamonic.

      Imagine cette équipe :

      Ovechkin – Backstrom – Knuble
      Semin – Johansson – Laich
      Voracek – Fleischmann – Fehr
      Chimera – Steckel – King/Gordon/Hendricks

      Green – Schultz
      Carlson – Del Zotto/Sbisa/Hamonic/Voinov
      Poti – Erskine/Sloan

      Ayoyeeeeeeeeeeeeeeeee

    • Pour faire plaisir à Snake, ‘Professor critical of draft strategy’ sous la plume de Matthew Sekeres dans le G&M de juin dernier.

      En ce qui a trait au repêchage des Caps. Ils ont fini dans la cave pendant plusieurs années. Ils ont vidé le club pour engranger des choix. Ils ont fini par rebâtir un club qui a de l’allure. Mais, force est d’admettre que pour connaître autant de succès récemment, ils ont tout de même eu le premier choix général de 2004 et le numéro 4 en 2006! Pas grands clubs se seraient trompés lors de ces drafts à la place de Washington…

      Notez bien : Leurs 3 choix de première ronde en 2004 ont chacun joué plus de 250 parties dans la LNH. Et les 3 choix de première ronde en 2002 plus de 300!
      C’est un peu ça qui était arrivé à Détroit, deux ou trois bonnes années surperformantes puis un joueur par année qui vient s’ajouter. D’ou l’importance d’un club école qui développe des espoirs et non pas qui favorisent les vieux routiers comme Keith Aucoin!

    • Je ne m’ennuyais pas trop de snake moi. Vrai qu’il apporte de bonne connaissance, mais il est tellement déplaisant. C’est comme un joueur offensif qui scène à la ligne bleue et qui fini la saison avec un différentiel de moins 40. Les désavantages surpasse les avantages.

    • @simon2332

      En réalité, Mathias se sert de l’interface de modération pour édité les messages. Il rajoute son commentaire en bas du message et le met en italique pour le différencier.

      Je ne donnerais pas le droit de modération à Snake70.

      De toute manière, avant d’avoir un droit içi, il est tellement populaire qu’il pourrais le faire sur son blog!

      http://snake-70.blogspot.com/

      Comme Cyberpresse, il sera de retour sous peu ! :)

    • @ Snake70

      “Alors le recruteur-chef des Caps a eu de la veine, tout simplement. Il ne mérite pas qu’on lui lève notre chapeau.”

      Tu ne connais probablement pas le recruteur en chef des Caps et même si c’est le cas, tu manques d’information à son sujet alors, il t’est difficile de le juger.

      Tout ce que je peux dire, c’est que ca doit être un des meilleurs puisque certains de ses choix lointains (par rapport à leurs talents) se sont avérés judicieux.

      ex: (Les rangs mentionnés sont approximatif)

      2002 Semin 13e
      2004 Shultz 27e ; Green 29e
      2006 Varlmov 18e et Neuvirth 34e (sûrement 2 gardiens #1, repêché la même année)
      Perreault 6e ronde
      2008 Carlson 28e
      2009 Johanson 23e et Orlov 55e
      2010 Kuznetsov 26e et Galiev (3e ronde)

      Dîtes moi si j’en oubli . . .

    • L’ambiance était bien meilleur il y a une semaine sur ce blogue.

    • @Nikopolis
      À mon avis, il est inutile de considérer Miller et Zetterberg dans la conversation. N’importe quel joueur choisi après la deuxième ronde qui a un impact majeur relève de trop de facteurs pour être analysé comme élément marquant d’une cohorte.

      @Jonathan54
      Les choix devraient, à mon avis, être évalués jusqu’au moment où les équipes arrêtent de détenir leurs droits, i.e. jusqu’à leur première année d’autonomie. Donc, cette année, nous devrions avoir le portrait complet du repêchage de 2001, car les joueurs ont pour la plupart, maintenant droit à l’autonomie complête.

      @Snake
      La grille d’Équivalence des choix de la NFL est (pour l’instant) désuète. De plus, le contexte de la NFL (tous les joueurs doivent contribuer dès leur première année) fait en sorte qu’un “trade down” peut plus facilement arranger les deux équipes. De plus j’invite à lire, si ce n’est pas déjà fait, cette analyse faite par les gars de PuckProspectus (http://www.puckprospectus.com/article.php?articleid=174). Je pense que ce qui en ressort est que tu es mieux de rouler les dés avec un choix de première ronde, quitte à te brûler de temps en temps que d’y aller d’un trade down. Par contre, je suis tout à fait d’accord avec ta vision de la gestion des actifs.
      Dans un autre ordre d’idée, j’aimerais bien faire un exercice avec toi pour le prochain draft, i.e. te donner un pick par ronde, aucune possibilité d’échange (up ou down) et évaluer ta performance dans le temps.

    • Snake, je me souviens t’avoir lu et tu disais quelque chose du genre que les dépisteurs ne devraient prendre le meilleur joueur disponible peu importe la position mais se faire une liste d’avant, de def et de Gardien. Arrivez à leur tour, si leur choix suivant est disponible, qu’ils le prennent même si selon la liste de la central il devrait être repêché plus loin.

      C’est peut-être cette logique que les caps ont utilisé. pour Alzner. Pourquoi les premiers doivent nécessairement être de prolifiques marqueur? Dans une équipe, ça prend aussi des défenseurs défensifs.

      Sur un autre point, je ne suis pas toujours d’accords avec toi sur ton ..buy low/sell high car tu sembles négliger la stabilité, le public et l’esprit d’équipe. Faut penser aussi que les joueurs ne signeront pas pour un club qui se débarrasse des joueurs sous ton concept. Mais pour le repêchage, ce n’est pas vilain comme idée. Recevoir des actifs aujourd’hui contre un prospect de demain, c’est jouable mais le plafond rend la chose difficile.

    • Encore les mêmes clichés sur le repêchage. C’est un peu lassant à la longue…

    • @ Snake70…

      En réponse à votre post, sachez que je n’étais pas plus heureux ou malheureux lorsque vous étiez absent… Je l’ai déjà dit, vos connaissances sont un plus pour ce blogue, je crois que tous s’entendent pour le dire. Mais il y a une différence entre apporter des points nouveaux et rabrouer tous ceux qui pensent autrement que vous !

      Ce qui est dérangeant, c’est que vous pensez que vos connaissances du hockey junior font de vous un expert dans tous les aspects du hockey, et que vous prenez vos opinions pour des faits… Je n’irai jamais vous contredire sur l’évaluation d’un jeune joueur de la NCAA, parce qu’il est vrai que je n’écoute pas de match de ce calibre, et que visiblement, vos connaissances me dépassent à ce niveau. Cependant, j’ai de la difficulté à comprendre les gens qui doivent écraser les autres avec des commentaires du genre ”vous ne connaissez rien au hockey”, alors que les gens expriment simplement leur opinion…

      Si les gens ne font que dire des ”niaiseries et des commentaires qui ne sont pas éclairés”, que venez-vous chercher sur ce blogue ?

    • @simon2332

      Tu as bien raison.
      Au fait snake, quel est ton métier? J’aimerais bien avoir une job avec autant de temps libre.

    • Petite exercice futile pour snake. Tu dresses une liste pour le prochain repêchage. Tout tes choix de première ronde devront jouer et produire de façon supérieurs.

      Aucun joueur des autres rondes ne devra devenir une supervedette. Sinon on pourra tous te dire que tu t’es trompé…

      L’exercice ne se termine pas là. Tu es un dieu et tout tes choix au repêchage se dévellope rapidement pour devenir de vrais joueurs de la LNH. Il y en a 8 par années qui accèdent à la LNH dans ton équipe de génie. Huit par année, tout le temps. à tout les trois ans ton équipe est complétement renouvellé.

      Évidement, c’est de l’utopie. Il y a bien entendu beaucoup de bons et de mauvais recruteurs. Est-ce de la chance ? Une qualité de travail supérieur ? Un meilleur jugement.

      Le nombre de joueurs repêchés fait en sorte que tout les dépisteur on l’air un peu con au jeu des comparaison. La LNH repêche plus de 200 joueurs par année. Il n’y a pas 200 postes d’ouvert par année dans la LNH. Les recruteurs font forcément tous beaucoup plus de mauvais coup que de bon coup.

      Et je ne crois pas que vous seriez bien différent des autres, Snake. 1 prospect sur 4 de vos choix se retrouverait dans la LNH au bout de 4 ans.

    • @snake70
      On s’en reparlera pour Alzner. Chacun son rôle et dans le sien il sera excellent.

    • N’est-ce pas UN PEU important de mentionner que les blessures n’ont pas fait parti de l’analyse de Gustafsson lorsque les Caps l’ont repêché et que c’est sûrement ces blessures qui ont ralenti sa progression au point où maintenant il ne voit pas la lumière au bout du tunnel dans la ECHL, lui qui est loin de son pays natal. Non mais honnêtement, combien d’européens se tapent la ECHL au lieu de jouer chez eux? Au pire, j’imagine qu’ils ont mal évalué le caractère du jeune homme, mais côté talent, il en avait un sans l’ombre d’un doute.

      Mais si on veut “excuser” certains choix du CH, on doit le faire pour les autres équipes….ou si on veut crucifier les autres, on doit le faire pour le CH. Est-ce que la blessure au talon d’achille est suffisante pour expliquer la faible progression de Chipchura? Est-ce que la maladie de Fischer est suffisante pour expliquer son manque de progression?

      Dans le cas de Gustafsson, comme certains des recruteurs que nous aimons beaucoup, la “famille” est un élément important lorsque vient le temps de choisir un joueur. Et comme les plus vieux s’en souviendront, son père a été un très bon joueur pour les Caps alors j’imagine qu’ils voyaient une répétition de ce genre de joueur quoique Anton n’était pas nécessairement réputé pour être particulièrement offensif mais plus 2-way. Alors plusieurs raisons ont été la cause de ce choix.

    • @ Mathias

      JE sais que Snake ne se trompe pas trop souvent. Mais comme je ne fais pas partie de ses cheerleaders, j’aime bien pimenter la sauce et essayer de trouver des failles dans ses raisonnements ou des anomalies structurelles dans le bel édifice qu’il a construit.

      En fait, e qui m’énerve le plus avec Snake c’est qu’il a toujours raison, car il se met toujours dans la situation la plus favorable. Trouver une perle comme Skinner le printemps passé c’est génial, le gars connait son hockey et ça ce voit. Cependant, il n’a jamais eu à repêcher selon une place préétablie et essayer de dealer avec les 29 autres DG pour avoir le joueur que tu veux. De plus, en tant que DG, il est pas afcile de se promener partout dans sur la planète hockey pour voir se qui se passe. Tu dois donc te fier a une équipe que tu nommes pour t’aider à sélectionner des joueurs au repêchage.

      De ce fait, j’ai l’impression que quand il parle, Snake, pourrait être à la fois le DG, le recruteur en chef, tous les dépisteurs amateurs et professionnel et le gardien numéros 1 d’une équipe.

      Aussi, quand je lis ses homélies sur la gestion des actifs, j’ai l’idée que sont club n’aura jamais de joueurs plus vieux que 25 ans et que son club école sera presque aussi fort que son équipe dans la LNH. C’est trop utopiste pour moi car …..

      …. Dès qu’il aura gagné une coupe Stanley, tous les DG voudront imiter son style et il va se retrouver avec 5 ou 6 équipes relativement identique à la sienne en moins de 3 ans et qui vont lui faire compétition…. C’est équipes peuvent casser sa dynastie. À moins que ce soit une autre approche qui se prouve à être simplement meilleure…

      Alek

    • Quels sont les équipes de la ligue américaine qui développe le mieux le joueur?

      J’ai l’impression qu’avec la tangente que la LNH prend des que le jeune est pret a faire le saut du junior a la NHL, il l’effectue sans passé par la LAH.

    • “Je m’en suis souvenu, car il n’arrive pas souvent que le Snake s’auto-flagelle…
      ” – M.Brunet

      J’ai rit.

      Sérieusement monsieur serpent70, je vous suggère quelques minutes d’introspections avant d’envoyer certains de vos envois. Vous nous donnez trop souvent l’impression de vous définir strictement en temps que dépisteur amateur de hockey, ce qui est un hobby noble que je partage aussi. Par contre, lorsqu’il prend toute la place et vient qu’à définir ce que l’on est, c’est un gros problème.

      Des forums pour partager ses opinions (parce que ce ne sont pas des connaissances), il y en a plusieurs. L’objectif d’un blogue est de partager un commentaire ou une nouvelle, puis de permettre aux lecteurs de la commenter. Il est certain qu’à l’occasion, on peut bifurquer si l’actualité le commande, mais lorsque je vois vos posts qui se poursuivent tout au fil de la journée sur les nouveaux textes de M.Brunet, j’avoue ne pas comprendre l’usage que vous faites du blogue.

      Ceci dit, certaines de vos interventions sont appréciées, et nous partagons même souvent les mêmes idées. Ceci n’est donc pas une invitation à aller voir ailleurs, mais simplement à respirer un peu et à équilibrer sa vie.

    • @desnoyes

      Je seconde.

    • Pour votre info, les Leafs en 1987 ont pensé repêcher Joe Sakic avec le 8ème rang; ils ont plutôt opté pour Luke Richardson!!!!!

      Les Nordiques voulaient Stéphane Quintal mais les Bruins l’ont repêché un rang plus tôt, au 14e rang. Ils se sont rabattus sur Sakic, qu’ils trouvaient néanmoins frêle.
      Mathias Brunet

    • Repêchage 1999 mentionnés à certaines occasion plus-haut: je crois que Simon Gagné fût repêché cette année là. Finalement, pas si mauvaise comme année. On ne devrait pas juger la qualité du repêchage uniquement par le premier choix…

      Simon Gagné: 1998 après Éric Chouinard…
      Mathias Brunet

    • Un peu hors-sujet Mathias:

      Que se passe-t-il avec Marc-André Fleury? Il a un début de saison pitoyable et c’est Brent Johnson qui était partant lors des 3 dernières des Pengouins et ce fut 3 victoires. Est-ce que l’entraîneur a perdu confiance en Fleury?

    • @ Yoda31

      Vous posez une question pertinente concernant les motivations de Snake70 et ses interventions sur ce blogue. Par contre, je crois sincèrement que c’est lui accorder trop d’importance. C’est mon avis.

    • Il ne faut pas minimiser le travail d’un défenseur comme Alzner. Dans un hockey rapide et offensif, les défenseurs qui savent jouer leur position avant 23 ans sont rares et valent leur pesant d’or. À titre de réflexion: si vous en aviez la chance aujourd’hui seriez vous disposés à repêcher un Josh Georges parmi les deux premières rondes maintenant que l’on connaît sa contribution ???

      Ou encore que vaudrait un O’Byrne solide défensivement qui saurait éviter les revirements ??

      Juste de même…

    • @bluebonnets

      Personellement, je pense que Fleury n’est tout simplement pas un gardien solide encore dans la LNH. Sérieusement, à mon avis il est le gardien le plus sur-évalué de la ligue.

      Regardez juste ses stats en carrière:

      2003–04 Pittsburgh Penguins 21 4 14 2 1154 70 1 3.64 .896
      2005–06 Pittsburgh Penguins 50 13 27 6 2809 152 1 3.25 .898
      2006–07 Pittsburgh Penguins 67 40 16 9 3905 184 5 2.83 .906
      2007–08 Pittsburgh Penguins 35 19 10 2 1857 72 4 2.33 .921
      2008–09 Pittsburgh Penguins 62 35 18 7 3641 162 4 2.67 .912
      2009–10 Pittsburgh Penguins 67 37 21 6 3798 168 1 2.65 .905

      La seule saison où il a vraiment eu de bonnes stats, il a joué… 35 matchs (et Ty Conklin a fini avec des meilleurs stats que lui en 33 matchs! L’équipe était juste dominante). Il avait eu d’excellentes séries par contre. Toutes les autres, il a des stats en-dessous de la moyenne des gardiens #1, sauf peut-être en 2008-2009. Oui, il a eu une coupe et c’est tout à son honneur (et tout ce qui m’empêche de dire que c’est un gardien qui est mauvais, honnêtement), mais il l’a eu avec des stats très moyennes, il avait simplement une équipe dominante devant lui. L’an dernier ses séries au contraire ont été attroces.

      Il a encore seulement près de 26 ans alors il peut toujours s’améliorer, plusieurs gardiens ne sont pas dominant avant 27-28. Par contre, si certains disent qu’on est trop patient avec Price à 22 ans, Fleury ça ferait longtemps qu’on l’aurait mis dehors à coups de pieds au derrière ici. Surtout qu’il a été un choix #1 overall (!) du draft de 2003 qui avait une TONNE de joueurs vedettes en première ronde. Le #2 étant Eric Staal.

      Et en plus, il est à 5M sur le cap hit jusqu’en 2013-2014. J’espère pour Pitts qu’il va réussir à revenir à son niveau d’il y a 3 ans, parce que sinon c’est très, très cher payé pour ce qu’ils ont dans le net et ça pourrait finir par leur coûter un Malkin ou Staal. Ils seraient 100 fois mieux avec un ailié solide et un gardien à 1.5M qui ferait la même job anyway.

    • @ tous
      Cessez donc de pleurnicher à la suite des commentaires de Snake70. Il vous heurte en vous disant que vous êtes “à côté de la track” ? Pis après? C’est davantage à vous de faire une introspection et vous demander pourquoi les commentaires de Snake70, souvent très pertinents, vous affectent tant. Après tout, il a sûrement amélioré le pool de plusieurs d’entre vous.

      Merci Snake et Mathias de nous informer si bien. J’adore le hockey, mais je n’ai pas toujours le temps d’aller voir ce qui se fait ou se dit partout. Ce blogue est une de mes sources d’informations privilégiées grâce à votre excellent travail.

    • @ mathias brunet
      Dans votre réponse à ginzaboom 01h23, vous dites que les Nordiques s’étaient rabattus sur Sakic parce que Quintal n’était plus disponible. Je veux rappeler qu’ils ont acquis ce choix de Washington après le choix de Boston en retour de Dale Hunter que plusieurs considéraient à cette époque comme le cœur des Nordiques. C’est ce qui fait que j’ai de la difficulté avec votre version des faits.

    • @ patccmoi

      10h15: “Personellement, je pense que Fleury n’est tout simplement pas un gardien solide encore dans la LNH. Sérieusement, à mon avis il est le gardien le plus sur-évalué de la ligue.”

      Je diffère de votre opinion d’un seul rang… Je considère Fleury comme le 2e gardien le plus sur-évalué…

      Le premier? Celui que les gens défendent en comparant justement ses stats avec ceux de Fleury…. Il n’y a qu’un pas à franchir pour comprendre que Price deviendra un Fleury… :)

      ——————————————————————

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité