Mathias Brunet

Archive, mars 2010

Mercredi 31 mars 2010 | Mise en ligne à 15h40 | Commenter Commentaires (47)

Jonathan Bernier impressionne à Los Angeles!

Photo Mark Humphrey, AP

Photo Mark Humphrey, AP

Le gardien Jonathan Quick, peut-il encore prétendre sans l’ombre d’un doute qu’il est l’homme de la situation chez les Kings de Los Angeles?

Peut-être que oui, peut-être pas. Reste que depuis son rappel, Jonathan Bernier, premier choix des Kings en 2006, a été brillant. Ce ne sont que deux matchs, mais le gardien de Laval a d’abord gagné son premier match en fusillade contre les Stars de Dallas, en accordant un maigre but, et voilà qu’il a blanchi hier les Predators de Nashville, un club qui avait pourtant subi seulement deux défaites à ses 17 derniers matchs.

L’entraîneur Terry Murray a donné une chance à Bernier, qui brillant dans la Ligue américaine, parce que les Kings, et Quick, ne vont pas très bien depuis un mois. Quatre petites victoires en 14 rencontres, et seulement deux obtenues par Quick à ses huit derniers départs. Quick, qui connaissait une saison intéressante, a accordé au moins trois buts et plus dans sept de ses huit derniers matchs.

“Je l’ai (Bernier) vu à l’oeuvre dans seulement deux matchs, mais il est en contrôle, a commenté son coéquipier Sean O’Donnell. Ce n’est pas un accident si toutes les rondelles le frappait sur les jambières ou sur les épaules. Il y a des joueurs de premier plan sur la glace et ils l’atteignait toujours sur la poitrine. Il semble toujours en bonne position.”

La suite sera intéressante. Helen Elliott a raison de parler d’un heureux problème dans sa chronique d’aujourd’hui dans le quotidien Los Angeles Times

Lire les commentaires (47)  |  Commenter cet article






Mercredi 31 mars 2010 | Mise en ligne à 12h38 | Commenter Commentaires (91)

Doit-on s’inquiéter pour les Blackhawks de Chicago?

Antti Niemi (Photo Jeff Roberson, AP)

Antti Niemi (Photo Jeff Roberson, AP)

Cet extraordinaire club de hockey vient de perdre sept de ses neuf derniers matchs, dont le dernier, 4-2 aux mains des Blues de St.Louis hier.

Le gardien Antti Niemi perd graduellement sa confiance, tandis que Cristobal Huet tente de retrouver la sienne… sur le banc.

Les Sharks de San Jose avait connu un passage à vide semblable mais ils viennent de gagner quatre matchs consécutifs.

Chicago retrouvera-t-il ses moyens à temps? Et si ce n’est pas le cas, pourra-t-il survivre en séries éliminatoires?Tim Sassone, du Chicago Daily Herald, se pose la question. Ce n’est jamais bon d’entrer en séries éliminatoires le moral dans les talons…

Les Blackhawks sont toujours deuxièmes au classement dans l’Ouest et devraient y demeurer. On ne leur souhaite pas Détroit en première ronde cependant.

Lire les commentaires (91)  |  Commenter cet article






Mercredi 31 mars 2010 | Mise en ligne à 9h43 | Commenter Commentaires (79)

Une belle découverte, ce Kristopher Letang

Photo Shaun Best, Reuters

Photo Shaun Best, Reuters

Ceux qui visitent régulièrement ce blogue connaissent ma passion pour le repêchage de la LNH.

J’ai eu le réflexe de retracer le parcours qui a mené Kristopher Letang à Pittsburgh lorsqu’on a annoncé hier qu’il venait de signer une prolongation de contrat de quatre ans avec les Penguins.

Voici donc ma chronique d’aujourd’hui.

André Savard

André Savard

Quelques points retiennent mon attention. D’abord, le repêchage, on en a une autre preuve, est une science bien inexacte. Cette année-là en 2005, les Penguins ont repêché Letang au 62e rang et un certain Michael Gergen tout juste devant, au 61e rang. Letang est vite devenu un joueur d’impact tandis que Gergen est allé joué en Autriche après quatre ans dans la NCAA et il est désormais à des années lumières de la LNH. Dans un repêchage, il faut retenir les bons coups oublier les mauvais. À moins que les bons coups soient trop rares et les mauvais trop nombreux…

L’autre point, c’est qu’on ne peut pas toujours repêcher les joueurs désirés. On peut accuser le Canadien de l’avoir oublié, mais l’équipe a repêché Carey Price au cinquième rang, Guillaume Latendresse au 45e et n’avait plus de choix avant le 121e rang. Le CH, André Savard en tête, l’aimait bien, mais peut-être pas au point de remuer mer et monde pour devancer son rang de sélection.

Lire les commentaires (79)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité