Mathias Brunet

Archive du 9 novembre 2009

Lundi 9 novembre 2009 | Mise en ligne à 16h05 | Commenter Commentaires (38)

Luc Robitaille, obscur choix des Kings en 1984…

 lucrobitaillelarge.jpg

Luc Robitaille sera intronisé au Temple de la Renommée du hockey ce soir.

Il y a quelques années, Robitaille m’avait raconté sa journée lors du repêchage de 1984. C’est l’une des histoires de repêchage les plus cocasses, comme quoi on ne sait jamais quel jeune hockeyeur on a sous les yeux…

 

La Presse
Sports, samedi 20 mars 2004, p. S1

LUCKY LUKE CONTRE JOHN BUCYK

Mathias Brunet

Luc Robitaille se souvient encore parfaitement du jour où il a été repêché par les Kings de Los Angeles, le 9 juin 1984, au Forum de Montréal.

C’était l’année de Mario Lemieux. Les Penguins de Pittsburgh l’avaient choisi au premier rang, mais le grand Mario, déjà frondeur, n’avait même pas daigné se présenter à leur table.

Luc Robitaille n’avait pas les ambitions de Lemieux. Il entretenait tout de même l’espoir d’être sélectionné en quatrième ou cinquième ronde. Ne venait-il pas de connaître une saison de 85 points à sa première année junior avec les Olympiques de Hull? Un dépisteur des Kings de Los Angeles l’avait même approché quelques semaines auparavant.

Les rondes passent. Robitaille, installé dans les hauteurs du Forum, retient son souffle chaque fois que le représentant des Kings prend le micro. En quatrième ronde, déception, Los Angeles sélectionne un jeune homme du nom de Tom Glavine. Celui-ci ne jouera jamais dans la LNH, mais il deviendra l’as de la rotation des lanceurs des Braves d’Atlanta, au baseball.

Cinquième ronde, déception. Sixième ronde, déception. En septième ronde, le responsable du recrutement chez les Kings s’empare du micro : “The Los Angeles Kings are proud to select Luke…”, l’homme s’arrête net, consulte ses dépisteurs, puis reprend le micro : “The Los Angeles Kings are proud to select, from the University of Vermont, Shannon Deegan! “

Robitaille est cruellement déçu. Et le Forum qui est déjà presque désert. Arrive la neuvième ronde et finalement, le jeune homme de Ville d’Anjou est choisi par les Kings, au 171e rang. Tout feu tout flamme, il bondit de son siège dans les estrades et descend en courant les escaliers pour aller remercier ses bienfaiteurs.

Un gardien de sécurité l’empêche de passer puisque les joueurs repêchés aussi tard n’ont plus accès au plancher où se trouve la direction des équipes. Par chance, Pierre Lacroix, agent de joueurs à l’époque, le reconnaît et plaide sa cause auprès du garde.

“Quand je suis arrivé à la table des Kings, il ne restait plus grand monde, raconte Robitaille. Ils étaient deux, le responsable du recrutement de l’équipe et un secrétaire de route. Le recruteur m’a dit: Il ne nous reste plus de ” calotte “, mais on peut toujours te donner une pin “.

Les deux représentants des Kings sont loin de se douter qu’ils ont sous les yeux un éventuel membre du Temple de la renommée du hockey…

Vingt ans, huit participations au match des Étoiles et 1367 points plus tard, Luc Robitaille tente ce week-end de devenir l’ailier gauche le plus productif de l’histoire de la Ligue nationale devant l’illustre John Bucyk. L’ancienne vedette des Bruins a amassé 1369 points entre 1955 et 1978.

Lire les commentaires (38)  |  Commenter cet article






Lundi 9 novembre 2009 | Mise en ligne à 11h43 | Commenter Commentaires (67)

La citation du jour

 milbury.jpg

“Si vous ne voulez pas vous faire mal, ne pratiquez pas ce sport.”

-L’ancien DG des Islanders devenu analyste à CBC, Mike Milbury,  qui semble en avoir assez de ces discussions sur les coups dangereux au hockey.

Il me semble pourtant qu’il a des moyens de rendre ce sport moins dangereux tout en y gardant un aspect viril. Faut-il vraiment s’étonner de sa réaction?

Vous pouvez retrouver la conversation entre Milbury, Pierre Lebrun et David Shoalts en cliquant sur ce lien.

Je me demande ce que Patrice Bergeron, Keith Primeau, Simon Gagné et compagnie pensent des propos de Milbury.

Aussi, Pierre Lebrun présente un prototype de casque qui permettrait aux joueurs qui porte la visière de retirer cette pièce d’équipement lorsqu’ils engagent un combat, sans pour autant négliger leur sécurité. Loin le jour où les bagarres diminueront dans la LNH…

Lire les commentaires (67)  |  Commenter cet article






nhl_g_ovechkin1_sw_580.jpg

Difficile d’avoir l’heure juste dans le dossier Alexander Ovechkin, blessé à l’épaule. Un journaliste a annoncé hier soir à la suite d’un entretien avec la vedette russe que celui-ci allait rater entre quatre et cinq semaines.

Mais les Capitals se sont empressés de démentir l’information, affirmant qu’il allait revenir au jeu plus tôt. Ovechkin doit d’ailleurs en principe reprendre l’entraînement avec ses coéquipiers cette semaine. Lien.

On devrait en savoir plus long ce matin après la pratique.

Parlant de blessures, les Penguins doivent commencer à s’ennuyer d’Evgeny Malkin. Ils ont perdu trois de leurs quatre derniers matchs, dont les deux derniers 5-2 et 5-0.

AJOUT: Ovechkin souhaite revenir au jeu d’ici une semaine.

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité