Les Zappeuses

 Les Zappeuses - Auteur
  • Les Zappeuses

    Laura Lévesque et Patricia Rainville sont journalistes au Quotidien depuis plus de trois ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 2 janvier 2013 | Mise en ligne à 12h13 | Commenter Commentaires (2)

    Mission accomplie pour le Bye Bye 2012

    Picture-1-e1357106032102

    Patricia Rainville

    Je le dis sans hésiter et sans en avoir honte; j’ai aimé le Bye Bye 2012. Vraiment, il m’a plu, m’a fait sourire et m’a même décroché quelques éclats de rire.
    Je ne suis pourtant pas un très bon public. Je ne suis pas du genre à rire aux éclats en écoutant une comédie. Je souris, certes, mais sans plus. Le 31 décembre, j’ai ri. Mon copain a ri. Mes amies ont ri. Vraiment, mission accomplie pour l’équipe de Louis Morissette, qui réussira sans doute à faire oublier, un jour, le désastre de 2008.

    Le Bye Bye 2012 est de loin mon préféré depuis longtemps. J’ai adoré voir à l’oeuvre Joël Legendre, mon grand favori de cette équipe. Le Gabriel Nadeau Style m’a littéralement charmé; le sketch d’ouverture aussi, mettant en vedette les politiciens en Avengers. L’interprétation de Louis Morissette en Jean Charest est tout simplement délicieuse. Et j’ai bien aimé le sketch mettant en vedette Richard Martineau.

    La Commission Charbonneau; l’incident entre le maire Jean Tremblay et Djemila Benhabib; les déboires des anciens maires de Laval et de Montréal; le lock-out dans la LNH; la fameuse matricule 728; tout y était. Ou presque…

    Pauline Marois était un peu trop absente à mon goût. Et je m’attendais à voir un clin d’oeil sur l’ancien ministre de l’Environnement Daniel Breton.

    Comme toujours, les éternels insatisfaits ont chialé, estimant que le Bye Bye était mauvais, comme tous les autres auparavant. Ces chialeux chialeront, quoi qu’il se passe. Tant pis.

    Si j’ai bien aimé le Bye Bye, le sketch du faux bulletin de nouvelles m’a ennuyé. Comme disait un de mes amis Facebook, les Bleu Poudre faisaient ce numéro en 1988. Et Pierre Brassard était meilleur que Louis Morissette pour ce genre de chose.

    Mais bon, un Bye Bye a bien le droit à quelques ratés, non?

    Les leaders étudiants ont de quoi être fier. Être imité dans un Bye Bye est en quelque sorte une consécration. Tout dépend du point de vue, bien entendu. Pas certaine que la matricule 728 a aimé sa propre caricature… Mais Gabriel Nadeau-Dubois, lui, a dû avoir un petit velours, quand même. Un clip en son honneur, c’est quelque chose!

    Pour Léo Bureau-Blouin, le sketch était un peu moins éclatant… Pauvre petit Léo, qui a été présenté comme un jeune homme terne et plate à mort!

    Même Laurie d’Occupation Double a eu droit à son apparition. Savoureuse, Véronique Cloutier l’a imitée à la perfection.

    Bref, un Bye Bye qui mérite d’être applaudi. Et un bravo tout spécial à la styliste de Véronique Cloutier. Sa robe blanche en toute fin d’émission était une pure merveille.

    Sur ce, bonne année 2013!


    • Idem pour moi. Me suis beaucoup amusée pour ce Bye Bye. Et ceux qui chialent, disant regretter les RBO et Dominique Michel ne sont que des passéistes. Même les années avec RBO et Dominique Michel avaient de sacrés ratés. Mais les passéistes ne retiennent du passé que les choses qu’ils regrettent. Ou oublient de rire au présent. Pauvres eux.

    • J’ai bien aimé aussi.. Joël Legendre est un sacré bon danseur et Véronique ,dans le maire de Saguenay était à mourir de rire…Un Bye bye plus doux, moins cinglant que les dernières années…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    juillet 2011
    D L Ma Me J V S
        août »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité