Les Zappeuses

Archive, avril 2012

Mardi 24 avril 2012 | Mise en ligne à 10h51 | Commenter Commentaires (2)

Régis La Bombe

Par Patricia Rainville

J’aime beaucoup l’émission Testé sur des humains, diffusée sur les ondes de TVA. Un super divertissement. Pas trop compliqué, mais qui nous en apprend un peu plus sur la nature humaine. Bref, une émission parfaite pour le lundi soir.

Hier, j’ai été tout à fait charmée par le sketch mettant en vedette des petits mousses de la maternelle. Pierre-Yves Lord leur posait des questions d’actualité. Est-ce que l’université coûte cher? Que fait-on pour éviter le trafic? Est-ce que Gérald Tremblay est un bon maire?
Les réponses des petits sont très surprenantes et particulièrement comiques. Nul doute, les enfants répètent ce qu’ils entendent à la maison. Mais, à mon avis, ils sont également en mesure de raisonner avec leur intelligence de cinq ans.

Visionnez, ça vaut le coût!

p.s. Pour comprendre mon titre, il faut visionner le vidéo!

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Vendredi 20 avril 2012 | Mise en ligne à 21h20 | Commenter Un commentaire

De fer et de rouille

Photo Internet

Photo Internet

Laura Lévesque

Tout le monde est humain. Même Margaret Thatcher.

C’est un côté plus sensible, plus vulnérable de l’ancienne première ministre britannique qu’on découvre dans The Iron Lady (La Dame de fer). Connue pour sa dureté et son légendaire flegme, Thatcher avait elle aussi quelques angoisses et peurs.

Un portrait contesté autant par les proches de l’ancienne dirigeante du parti conservateur que ses détracteurs. Ceux qui l’admirent prétendent que Thatcher n’était pas aussi émotive que celle jouée par Meryl Streep. Les autres reprochent à ce film d’être trop clément envers l’ex-politicienne.

J’adore les films biographiques et la politique. Mais ce film m’a un peu déçue. Certaines parcelles de l’histoire semblent avoir été mises de côté ou du moins traitées en coup de vent.

Évidemment, impossible de raconter toute la vie politique de cette dame à la fois adulée et contestée. Mais la réalisatrice aurait pu se concentrer sur une époque précise plutôt que de relater le parcours de la jeune politicienne jusqu’à l’octogénaire qui s’enfonce dans la démence. La guerre des Malouines et le naufrage du Belgrano méritaient plus de temps. Même chose pour les attentats terroristes de l’IRA et j’en passe.

Mort annoncée

Malheureusement, la réalisatrice tenait à montrer la démence de la baronne, dont le mari est mort au début des années 2000. Et en visionnant le film, on a l’impression que Thatcher est déjà décédée.

Contrairement à la réalisatrice, j’aurais attendu la mort de l’ex-politicienne avant de sortir le film. Souffrant de problèmes de mémoires et de démence, Margaret Thatcher sort aujourd’hui moins de chez elle. Elle était d’ailleurs absente au mariage de Kate et William.

Autre malaise, en Grande-Bretagne on parle déjà de ses funérailles. Un débat est en cours à savoir si les obsèques nationales seront payées par le secteur privé. Ce que Thatcher souhaite sans doute.

Prochain

Quand j’écoute ce genre de film, je me demande toujours quel prochain politicien sera la vedette d’un film. Sans l’ombre d’un doute, Obama fera l’objet d’un long métrage à la fin de son mandat, comme la plupart des présidents américains.

Mais si vous pouviez choisir un politicien canadien ou québécois, qui prendriez-vous?

Un commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 9 avril 2012 | Mise en ligne à 17h21 | Commenter Commentaires (4)

Les mousquetaires abîmés

les-trois-mousquetaires-3d-2011-19274-1326026186

Par Patricia Rainville

J’adore les films de capes et d’épées et ceux à saveur historique. J’adore aussi les histoires de royauté.
Je peux vous dire que le film Les Trois mousquetaires, sorti tout récemment, m’a vraiment déçue. Même que je le qualifierais de très mauvais. À vrai dire, je ne l’ai même pas terminé. J’ai préféré aller me coucher.

J’ai toujours été fascinée par l’histoire des trois mousquetaires, signée en 1844 par Alexandre Dumas. Plus d’un siècle plus tard, l’histoire d’Athos, Aramis, Porthos et D’Artagnan est toujours d’actualité et revisitée par de nombreux cinéastes.

Le dernier à s’être attaqué à cette histoire épique est le réalisateur Paul W.S. Anderson. J’étais curieuse de voir cette adaptation. Malheureusement, je ne pense pas qu’elle passera à l’histoire. Peut-être que c’est seulement moi, mais j’ai détesté la prestation de Milla Jovovich dans le rôle de Milady de Winter. Je n’y ai pas cru une seule seconde. Le personnage m’agaçait.

Je n’ai pas non plus aimé la trame historique, à mon avis irréelle et mal documentée. Le roi Louis XIII est particulièrement caricaturé, voire ridicule.

Et les trois mousquetaires? Bof. Je ne saurais même pas vous dire qui était celui qui campait Porthos…

Une honte au célèbre Un pour tous et tous pour un.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    avril 2012
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité