Les Zappeuses

Archive, septembre 2011

Mercredi 28 septembre 2011 | Mise en ligne à 21h28 | Commenter Commentaires (21)

Zappeuses voyeuses

(Photo Internet)

(Photo Internet)

Laura Lévesque et Patricia Rainville

On le sait, Occupation Double est une émission futile, idiote, insignifiante. Mais on l’avoue. On aime ça. Un peu.

Et avec des cotes d’écoute de 1,6 million de téléspectateurs (ou voyeurs), des blogueuses télé ne peuvent passer à côté de ce phénomène télévisuel.

Allons-y, «bitchons». Parce qu’on a va se le dire, cette téléréalité est écoutée pour une seule et bonne raison. Juger. C’est bien le seul moment où on peut mettre notre cerveau à off, en «bitchant» librement (et, surtout, gratuitement).

Si le commérage a longtemps été une affaire de filles, Occupation Double 2011 nous prouve que les gars ne laissent pas leur place. À chaque début de saison, on cherche la méchante du clan féminin. Étrangement cette année, les méchants habitent la maison des gars.

Parlons-en, des gars. Comme dans la cour d’école, les grands écœurent le plus petit. Et pas sur son comportement. Mais bien sur son physique. Pourtant, Michaël n’est un pichou. Il a des gros bras, une belle face, comme les autres.
En plus, c’est un chirurgien dentiste. Son problème? Il ne mesure pas 6 pieds. Seulement 5 pieds 8. Seigneur, quel nain! Le comble, c’est que les filles le trouvent intéressant, jusqu’à présent du moins.

Les gars, les plus gros, ont du coup pris le plus petit en grippe. Ils parlent même dans son dos. Nous qui croyions que le commérage était réservé aux filles. On s’est trompées. Les colosses ont même formé une alliance pour faire expulser Michaël. Espérons seulement que leur magouille tombe à l’eau.

Une belle bombe blonde

Parlons maintenant de Christyna. La «solide» Christyna, comme disent les gars. Et cette belle mannequin est un produit bien de chez nous. Eh oui, elle vient de Saint-Félix-d’Otis. Les gens l’ont peut-être déjà remarquée à l’ancien bar La Broue ou même dans Le Progrès-Dimanche, dans la célèbre rubrique Le Sourire dominical.

Pour les néophytes, cette belle blonde est l’une des filles de la cuvée 2011. Contrairement à la bande, elle demeure seule dans une résidence. Seuls les gars peuvent avoir accès à cette ancienne Miss Hawaiian Tropic. Et gageons que la bombe blonde sèmera la pagaille au sein des filles. C’est d’ailleurs déjà commencé.

En cette première semaine de diffusion, on en voit déjà de toutes les couleurs. Et si on se fie aux années passées, ça ne fait que commencer…

Le photographe Rocket Lavoie a déjà rencontré la jeune femme de 22 ans. Elle avait été un «Sourire dominical» du Progrès-Dimanche, il y a quelques années. (Archives Rocket Lavoie)

Le photographe Rocket Lavoie a déjà rencontré la jeune femme de 22 ans. Elle avait été un «Sourire dominical» du Progrès-Dimanche, il y a quelques années. (Archives Rocket Lavoie)

Lire les commentaires (21)  |  Commenter cet article






Mardi 27 septembre 2011 | Mise en ligne à 0h14 | Commenter Commentaires (2)

Touche régionale à Télé-Québec

Photo Courtoisie

Photo Courtoisie

Laura Lévesque

J’ai longtemps mis de côté Télé-Québec. Je ne sais pas si c’est sa position numérique (le 2 pour la plupart de ma vie) ou de vieux préjugés! Mais on dirait que j’avais moins le réflexe de zapper cette chaîne éducative et culturelle.

Après ma période Passe-Partout, j’ai même renié Télé-Québec, sauf peut-être pour Astérix, durant les Fêtes. Mais depuis quelques années, je choisis régulièrement cette chaîne. Ma maturité (une très jeune maturité) y est sans doute pour quelque chose, mais la chaîne s’est complètement renouvelée au cours des dernières années. Elle s’est modernisée et est devenue, à mon sens, beaucoup plus divertissante.

Ce n’est pas les bonnes émissions qui manquent. On n’a qu’à penser à Bazzo.tv, À la di Stasio, les Francs-tireurs, Curieux Bégin, Légitime Dépense! C’est aussi sur cette chaîne qu’on peut voir la brillante série Mad Men. Et cet été, Télé-Québec nous a gâtés avec la diffusion de la trilogie Millenium.

Deux nouvelles émissions ont cependant piqué ma curiosité cet automne. Deux émissions qui ont une petite touche régionale.

Animé par Isabelle Juneau, le magazine Tout le monde dehors, diffusé les lundis à 19 h 30, nous fait découvrir les nouvelles tendances en matière de sport et de plein air. Une intéressante et belle émission (pour la réalisation) qui nous entraîne aux quatre coins du Québec. Bon, les gens qui me connaissent diront que je ne suis pas objective. Un des membres de ma famille travaille pour cette production. Mais bon, si ce n’était pas bon, je n’aurais qu’à m’abstenir.

Tout le monde dehors nous présente différents sports ou activités qui se pratiquent dans la province et des conseils pour se mettre en forme. Tous les bureaux régionaux sont mis à contribution dans cette nouvelle émission. Pour la première, les installations du parc Rosaire Gauthier de Chicoutimi ont d’ailleurs été en vedette dans un des reportages.

Et la nouvelle émission s’impose toute une mission. Tout le monde dehors a pour but avoué de faire bouger les Québécois. À savoir si ça fonctionne, c’est une autre histoire.

Une autre production québécoise a une saveur régionale sur la grille horaire de Télé-Québec. Le nouveau quiz La une qui tue ! , un jeu-questionnaire où l’actualité en est le contenu, est animé par un gars bien de chez nous, Jean-Philippe Wauthier.

Le jeune homme s’est surtout fait connaître pour son émission radio le Sportnographe qu’il a conçue avec deux amis. Une savoureuse satire qui s’en prend aux médias sportifs.

Dans sa toute nouvelle émission, deux équipes s’affrontent en répondant à des questions portant sur l’actualité de la dernière semaine. Étant une passionnée d’information, je ne pouvais qu’être attirée par l’émission produite par Marie-France Bazzo et qui nous offre une distrayante revue de presse.

En effet, l’animateur originaire de Chicoutimi sort du lot des animateurs de traditionnel jeu-questionnaire. Dès la première émission, on a pu avoir un avant-goût de son petit côté baveux. Espérons seulement qu’il devienne aussi mordant qu’au Sportnographe.

Photo Courtoisie

Photo Courtoisie

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Jeudi 22 septembre 2011 | Mise en ligne à 21h13 | Commenter Commentaires (9)

Trop, c’est comme pas assez

Un Souper presque parfait attire près de 650 000 téléspectateurs quotidiennement. (Photo Internet)

Un Souper presque parfait attire près de 650 000 téléspectateurs quotidiennement. (Photo Internet)

Patricia Rainville

Les émissions de cuisine ont visiblement la cote. Après les classiques du genre Ricardo et Tout simplement Clodine et Des kiwis et des hommes, voilà que des tonnes de téléréalités culinaires envahissent les ondes. Qu’on aime ou non, ces émissions sont sans aucun doute très populaires auprès de l’auditoire québécois.

Je ne suis pas une grande fan des émissions de cuisine. J’ai bien aimé Les Chefs, mais je ne suis pas du tout attiré vers Ça va chauffer ou Et que ça saute. Trop, c’est comme pas assez. On va finir par en faire une indigestion.

L’an dernier, j’ai toutefois été charmée par Un souper presque parfait, diffusé sur les ondes de V. J’ai malheureusement moins le temps de suivre cette téléréalité cette année, qui est, à mon avis, la meilleure émission de la grille horaire de V. Pas étonnant que près de 650 000 auditeurs suivent l’émission quotidiennement.

J’ai d’ailleurs bien hâte au mois de novembre. C’est à ce moment qu’on pourra voir à l’œuvre des participants du Saguenay, qui ont été sélectionnés au cours des auditions. J’ai appris entre les branches qu’un homme de mon quartier sera du spectacle… Une semaine qui risque d’être très divertissante, si je me fie à ce participant, que je ne peux nommer, évidemment…

Quoi qu’il en soit, je me demande bien qui peut s’inscrire à une telle émission. Très divertissante pour le public, je ne suis pas certaine que j’apprécierais me faire ridiculiser par André Ducharme devant autant de téléspectateurs…

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    septembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité