Zone sports

Archive de la catégorie ‘Rouge et Or football’

Mercredi 28 septembre 2011 | Mise en ligne à 14h28 | Commenter Aucun commentaire

R et O: Un avertissement qui tombe à point

constantinL’entraîneur-chef Glen Constantin. (Photo, Archives Le Soleil)

C’est déjà difficile d’instaurer une tradition gagnante, mais ce l’est encore plus de la maintenir, malgré les années et les changements de personnel. Le Rouge et Or football ne fait pas exception à la règle.

Présentant une ligne offensive renouvelée, avec les Danny Groulx, Karl Lavoie, Hugo Desmarais, Jeff Maxi et Ludwig Dolcé, et en l’absence des blessés Monjoie et Boudreault, la troupe de Glen Constantin connaît un début de saison plus ardu à l’attaque que dans les récentes années, comme en fait foi sa victoire en demi-teinte de 12-4, contre les Redmen de McGill, dimanche.

Si le Rouge et Or veut se maintenir en position de force, la ligne offensive devra offrir de meilleures performances. Son rôle est non seulement essentiel afin de permettre au quart-arrière Bruno Prud’homme de préparer ses jeux, mais également afin de permettre à un porteur de ballon comme Sébastien Lévesque de courir plus à l’aise.

Le gain peu convaincant de dimanche se veut en outre un avertissement aux hommes de Glen Constantin pour la suite des choses. Lorsqu’on se trouve au sommet de la pyramide, on ne peut qu’en redescendre. C’est en tout cas le sort que souhaite leur faire subir tous leurs adversaires du réseau universitaire québécois.

Les leaders de la formation devront par conséquent se montrer plus déterminés, plus sérieux et matures que jamais, s’ils désirent mener de nouveau la troupe vers les plus hauts sommets.

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que, exception faite de la victoire contre le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke,  les performances offensives moyennes de l’équipe donne une occasion en or à l’entraîneur Glen Constantin de renforcer son message auprès de ses joueurs qui, dans les circonstances, devraient se montrer réceptifs.

Il faudra attendre à dimanche, alors que le Rouge et Or recevra les Stingers de Concordia au Stade du PEPS, pour voir s’il aura été entendu.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 26 novembre 2010 | Mise en ligne à 16h08 | Commenter Commentaires (4)

Coupe Vanier: le retour de la grosse machine rouge

rougeetor

Les étoiles du Rouge et Or de l’Université Laval: Olivier Turcotte-Létourneau, Arnaud Gascon-Nadon, Frédérick Plesius, Christopher Milo, Maxime Bérubé. (Photo: Le Soleil, Pascal Ratthé)

Il y a un an presque jour pour jour, les joueurs du Rouge et Or arpentaient le terrain du Stade du PEPS en tant… qu’agents de sécurité. Tombés aux mains des puissants Golden Gaels de Queen’s en demi-finale canadienne, les hommes de Glen Constantin ont été les témoins privilégiés d’une Coupe Vanier dont ils n’étaient pas les héros. Sur leur terrain, dans leur stade, devant leurs partisans. L’ultime claque au visage.

Un an plus tard, les Lavallois ont relevé le seul défi qui s’imposait dans les circonstances: se rendre à cette même finale et défendre leur honneur à la maison. Une mission qu’ils ont menée avec un implacable acharnement tout le long de la campagne, devenant la seule équipe invaincue au pays (9-0).

Il ne faut pas croire pour autant que c’était «business as usual» pour le Rouge et Or de l’Université Laval, un programme qui se maintient saison après saison parmi les puissances du football universitaire canadien. Il s’agissait au contraire d’une année de transition pour la bande de Glen Constantion. Une année où elle devait apprendre à fonctionner sans les deux des pierres angulaires de son attaque, le coordonnateur Justin Éthier, qui s’est retiré en janvier dernier, et le quart-arrière Benoit Groulx, qui terminait son stage universitaire en 2009.

Malgré ces départs, le Rouge et Or sera parvenu, sous la férule de Constantin, appuyé du nouveau coordonnateur à l’attaque Marco Iadeluca et du nouveau quart-arrière Bruno Prud’homme, à maintenir son statut de numéro un au pays. Et de façon convaincante à part ça, alignant la meilleure offensive (45,7 points/match) et la meilleure défensive (6,4 p/m) au Canada.

Ces succès ne peuvent être attribués qu’à un seul homme, Glen Constantin, dont le travail a été à nouveau reconnu par ses pairs, vendredi. Au-delà de son engagement auprès de ses joueurs, le pilote lavallois continue de briller à titre de recruteur. Sa dernière trouvaille, l’ailier défensif Arnaud Gascon-Nadon, n’a pas mis de temps à se faire un nom dans le circuit de Sport interuniversitaire canadien (SIC), lui qui a décroché le titre de joueur de ligne de l’année au pays jeudi. À sa première année chez le Rouge Or, l’ancien de l’Université Rice — et fils des comédiens Nathalie Gascon et Guy Nadon — aurait menacé quelques records nationaux, n’eut été d’une blessure en fin de saison.

Une réussite sur toute la ligne, donc. Mais parions que ces honneurs, sans le reconnaissance ultime de la Coupe Vanier, auront beaucoup moins de valeur aux yeux des représentants lavallois…

Que les Dinos de l’Université de Calgary se le tiennent pour dit!

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Dimanche 22 novembre 2009 | Mise en ligne à 14h46 | Commenter Commentaires (2)

Rouge et Or: de durs lendemains

gagne1.jpg

Photo: Le Soleil, Patrice Laroche

Le centre Louis-David Gagné au retour de Kingston.

Dur, mais alors là, dur lendemain de veille, aujourd’hui. La gueule de bois!

Comme le Rouge et Or, toute la ville de Québec s’était mise à rêver à une Coupe Vanier qui mettrait aux prises son équipe. Ce ne sera pas le cas. À la place, les Gaels de Queens, tombeurs des Lavallois par la marque de 33-30, feront face aux Dinos de Calgary…

À une semaine de la finale, on est maintenant en droit de se demander derrière qui se rangera la capitale samedi prochain… Difficile à dire! Derrière Calgary, qu’elle souhaiterait voir défaire ceux qui ont infligé l’ultime punition à son Rouge et Or? Ou derrière Queens, qui justifieraient ainsi la chute de ses favoris? Le temps le dira!

D’ici là, je me permets de lever mon chapeau au Rouge et Or, une équipe qui a connu une autre saison exceptionnelle, ainsi qu’à son quart-arrière, Benoît Groulx, qui vient de mettre un terme à cinq années de football exceptionnel.

Vu de cet angle, la célébration du football de cette semaine prend tout son sens. Il s’agit de la fin d’une époque, celle de Groulx, chez le Rouge et Or. Mais il s’agit peut-être aussi du début d’une nouvelle génération prête à s’affirmer et à venger cette défaite crève-cœur. Une défaite qui a, jusqu’à la toute fin, mis en évidence l’extraordinaire caractère, la formidable résilience, de la formation dirigée par Glen Constantin.

À mes yeux, de par sa ténacité, le Rouge et Or est un gagnant. Et le verdict d’hier n’y a rien changé.

Même que je ne peux déjà m’empêcher de sourire en pensant que la Coupe Vanier 2010, qui sera elle aussi disputée chez nous… L’issue n’en sera que meilleure.

En attendant, je garderai un œil sur les anciens du Rouge et Or qui s’alignent pour les Alouettes — notamment Luc Brodeur-Jourdain et Matthieu Proulx — et disputent la finale de la Conférence de l’Est aujourd’hui à Montréal. Ils ont appris à la bonne école!

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « fév    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité