Le blogue immobilier

Archive de la catégorie ‘Général’

Mardi 22 avril 2014 | Mise en ligne à 15h07 | Commenter Commentaires (46)

Montréal du futur… et du passé

L’exposition “Le Montréal du Futur” ouvrira ses portes au public du 23 au 28 avril, dans l’atrium du Complexe Desjardins.

Depuis son lancement en 2006, cet événement est devenu un incontournable pour les adeptes d’architecture… et ceux qui aiment rêver Montréal.

On y retrouvera 75 maquettes et illustrations de projets en cours ou planifiés dans la métropole, ainsi qu’une série de conférences sur les thèmes de l’immobilier et de l’électrification des transports.

Parmi les projets en vedette cette année, il y aura:

- La Tour Quartier des spectacles (Canderel):

Source: BOMA Québec

Source: BOMA Québec

- La résurrection de l’Îlot Voyageur (Groupe Aquilini):

Source: BOMA Québec

Source: BOMA Québec

- La nouvelle Maison Birks (Groupe Montoni):

Source: BOMA Québec

Source: BOMA Québec

- Le projet Destination YUL (T.G. Beco et Brivia Group):

Source: BOMA Québec

Source: BOMA Québec

Plusieurs des projets présentés dans cette exposition sont déjà en construction; ils contribueront à changer significativement la ligne d’horizon de Montréal au cours des prochaines années.

Or, on peut s’attendre à ce que de nombreux autres soient relégués aux oubliettes, comme on l’a vu très souvent dans le passé.

Au fil des décennies, une foule de projets –dont certains sont plutôt délirants– ont ainsi été annoncés, puis abandonnés.

L’excellent site MtlUrb en recense en plusieurs:

- Le boulevard de l’Opéra, annoncé en 1894, qui devait relier la rue Saint-Denis au boulevard Saint-Laurent, à la hauteur du Monument National:

Source: MtlUrb

Source: MtlUrb

- Le “trio” des Tours de la Bourse, annoncé dans les années 60. Une seule a finalement été construite:

Source: MtlUrb

Source: MtlUrb

- Le projet de “nouveau centre-ville”, à l’endroit où se trouve l’hippodrome Blue Bonnets. Ce projet de 1973 prévoyait notamment une tour de 75 étages, deux hôtels… et 8000 condos:

Source: MtlUrb

Source: MtlUrb

- Un projet de tours à bureaux de Canderel sur la Point-Nord de l’Île-des-Soeurs, annoncé en 1999. Les promoteurs ont finalement construit le campus Bell et des centaines de condos sur ce site:

Source: MtlUrb

Source: MtlUrb

- Le nouveau casino du Bassin Peel, en 2004. Après une forte controverse, le projet auquel était associé le Cirque du Soleil a été mis au rancart:

Source: MtlUrb

Source: MtlUrb

L’exposition organisée par BOMA Québec sera ouverte au public aux heures suivantes:

Mercredi 23 avril: 10h00 – 18h00

Jeudi 24 avril: 10h00 – 21h00

Vendredi 25 avril: 10h00 – 21h00

Samedi 26 avril: 10h00 – 17h00

Dimanche 27 avril: 12h00- 17h00

Lundi 28 avril: 10h00 – 16h00

Lire les commentaires (46)  |  Commenter cet article






Lundi 14 avril 2014 | Mise en ligne à 12h38 | Commenter Commentaires (253)

Clivage Est-Ouest

teranet

Le clivage immobilier entre l’Est et l’Ouest du Canada n’aura jamais été aussi évident qu’en mars dernier.

Selon l’Indice Teranet – Banque Nationale publié lundi matin, le prix des propriétés a grimpé partout à l’ouest de Toronto, alors qu’il a fléchi dans l’est du pays.

Montréal a même affiché le plus fort recul mensuel du pays (-1,8% entre février et mars), ainsi qu’un recul annuel de 0,7%, le premier depuis 1996.

Les prix ont affiché des reculs mensuels sur six des huit derniers mois à Montréal, souligne le rapport diffusé ce matin.

Sans surprise, on attribue cette baisse à la suroffre dans le secteur de la copropriété, qui traîne maintenant l’indice global de Montréal vers le bas.

Le tableau suivant donne le détail des différentes villes couvertes par l’Indice*:

Capture d’écran 2014-04-14 à 12.24.52

Pour l’ensemble du pays, l’évolution des prix a été nulle entre février et mars. Du jamais vu à l’extérieur des périodes de récession.

Plus de détails sur ces chiffres –et mon entrevue avec l’économiste principal de la Banque Nationale, Marc Pinsonneault– demain dans La Presse.

* Tous les indices avaient une valeur de base de 100 au mois de juin 2005. Une valeur de 130 signifierait ainsi que le prix des maisons a augmenté de 30 % depuis ce moment.

Lire les commentaires (253)  |  Commenter cet article






Mardi 8 avril 2014 | Mise en ligne à 19h09 | Commenter Commentaires (82)

« Résilience » et lendemains d’élections

Ainsi donc, le marché montréalais a fait preuve de « résilience » au premier trimestre de 2014, selon Royal LePage.

Dans une étude publiée mardi, la firme immobilière souligne que les ventes ont légèrement augmenté, tout comme le prix des maisons unifamiliales.

Seule la valeur de revente des condos a quelque peu fléchi, de 0,1%.

« C’est un marché qui est encore solide, mais qui n’est plus effervescent qu’il ne l’était », a résumé Dominic Saint-Pierre, directeur de Royal LePage pour le Québec, pendant un entretien.

Une question était cependant sur toutes les lèvres hier dans l’industrie immobilière. LA question.

Quel impact l’élection d’un gouvernement libéral majoritaire aura-t-il sur le marché montréalais?

La perspective bien réelle d’un gouvernement péquiste majoritaire (avec sa charte des valeurs et le spectre d’un référendum sur la souveraineté) avait créé tout un brouhaha dans les quartiers anglos de Montréal et en Outaouais.

Dominic Saint-Pierre s’est montré plutôt réservé dans ses commentaires. Prudent, même.

« Ce genre d’événements-là, ça crée un climat incertain. Les gens, souvent, attendent de voir ce qui va se passer. Si on regarde à la fin de l’année, ça n’a aucun impact, mais sur une courte période de temps, les gens sont souvent en mode d’attente. Maintenant que c’est derrière nous, j’imagine que le marché va reprendre et que les gens qui avaient prévu retarder leur achat pour voir ce qui allait se passer avec les élections auront le champ libre. »

L’homme s’est simplement dit heureux de l’élection d’un gouvernement majoritaire, peu importe sa couleur.

Sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, d’autres ont fait preuve de beaucoup moins de retenue. (Et de classe, voire de décence, dans plusieurs cas.)

En plus du prévisible « PQ bashing », plusieurs se sont réjouis de l’effet de cette victoire libérale sur le marché immobilier.

« Ainsi, la maison de mes parents à Montréal vaut encore quelque chose » a par exemple écrit sur Twitter l’animateur de radio John Moore, un Montréalais exilé à Toronto.

***

De retour à l’étude de Royal LePage, on apprend que le prix moyen des maisons de plain-pied a progressé de 3,3% (à 294 557$) au premier trimestre dans le Grand Montral.

La valeur de revente des maisons à deux étages a gagné 3,6% (à 406 179$), tandis que celle des condos a fléchi de 0,1% (à 239 561$).

Dominic Saint-Pierre estime « très possible » de voir d’autres baisses de prix dans la copropriété, en raison de l’inventaire sans cesse grandissant sur le marché.

Le volume global de ventes a avancé de 2,5% sur un an dans la région métropolitaine.

AJOUT:

Il semble que la plateforme de mise en ligne des blogues de La Presse rencontre des problèmes techniques depuis quelques jours. Ceci explique donc que plusieurs commentaires aient été retenus dans un vortex depuis lundi. Désolé du contretemps, et bon mercredi!

Lire les commentaires (82)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2013
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité