Le blogue immobilier

Archive de la catégorie ‘Général’

Mercredi 29 juillet 2015 | Mise en ligne à 12h02 | Commenter Commentaires (43)

Belles ou moches, les nouvelles tours de Montréal?

L'apparence de la Tour des Canadiens, présentement en chantier, est loin de faire l'unanimité. (Source: tourdescanadiens.com)

L'apparence de la Tour des Canadiens, présentement en chantier, est loin de faire l'unanimité. (Source: tourdescanadiens.com)

Pour bien des architectes montréalais, la question est taboue.

Les nouvelles tours qui poussent en ce moment au centre-ville et dans Griffintown sont-elles belles ou laides?

Dans le privé, les langues se délient facilement.

Plusieurs trouvent moches, voire horribles, bon nombre de nouvelles constructions à Montréal.

On déplore les panneaux préfabriqués utilisés comme parement; le manque d’audace du design; le côté “cheap” et générique.

Dans la sphère publique, toutefois, difficile d’obtenir des commentaires.

Dans le cadre d’un projet d’article, par exemple, l’Ordre des architectes a refusé de se prononcer sur le sujet.

Il faut dire que la communauté est tissée plutôt serré.

Critiquer le travail d’un tel architecte, ou le manque d’audace d’un autre promoteur, pourrait facilement fermer des portes lors de projets futurs.

Sur les blogues, les commentateurs (anonymes) sont beaucoup plus volubiles.

Le site MtlUrb permet par exemple de suivre en temps réel presque tous les chantiers actifs à Montréal.

Les projets-phare de l’heure, comme la Tour des Canadiens, ne sont pas épargnés par les commentateurs.

Plusieurs abhorrent l’aspect bas de gamme du revêtement choisi par Cadillac Fairview, le promoteur de la Tour des Canadiens.

Un autre projet en construction en face du Complexe Desjardins, l’hôtel AC Marriott, est aussi décrié par plusieurs.

Image fournie par Canvar

Image fournie par Canvar

Plusieurs immeubles récemment achevés font aussi rouler des yeux bien des Montréalais.

Que pensez-vous de la qualité architecturale à Montréal, “ville UNESCO de design”?

Lire les commentaires (43)  |  Commenter cet article






Lundi 20 juillet 2015 | Mise en ligne à 10h55 | Commenter Commentaires (26)

Controverse autour de la Maison Alcan

La tour de 30 étages, proposée sur le site de l'Actuelle Maison Alcan, entraînera la destruction de certains édifices patrimoniaux.

La tour de 30 étages, proposée sur le site de l'actuelle Maison Alcan, entraînera la destruction de certains édifices patrimoniaux.

La Maison Alcan pourrait faire l’objet d’un vaste projet de redéveloppement immobilier, qui changera de façon draconienne le visage du Mile Carré Doré.

On sait depuis un bon moment que Rio Tinto Alcan déménagera ses pénates en 2016 dans la nouvelle Tour Deloitte, juste au sud du Centre Bell.

Or, un nouveau projet majeur a été élaboré pour le site de l’actuelle Maison Alcan. En catimini, déplorent plusieurs citoyens et urbanistes dans cet article de The Gazette.

Sans faire de bruit, le projet mené par les nouveaux propriétaires du complexe –incluant le Cirque du Soleil– a déjà franchi plusieurs étapes réglementaires.

Par exemple, un registre qui aurait permis aux résidants du quartier de demander un référendum sur le projet a été ouvert au plus fort de la saison des vacances.

En date de vendredi, aucun citoyen n’avait encore signé le registre, indique The Gazette. Les intéressés ont jusqu’à ce soir pour apposer leur signature.

L’arrondissement de Ville-Marie a aussi diffusé un petit avis pour inviter les citoyens à une séance de consultation le 25 juin dernier, qui a attiré un grand total… de zéro participant!

(L’arrondissement dit avoir respecté toutes ses obligations en publiant un avis suivant sur son site web et dans Le Devoir.)

***

Selon les opposants au projet, le gratte-ciel proposé sur le site est trop haut et trop massif par rapport aux bâtiments environnants.

Les promoteurs devront obtenir une dérogation pour pouvoir construire jusqu’à 120 mètres, dans cette zone partiellement limitée à 65 mètres.

Les détracteurs déplorent aussi le démantèlement de la Maison Alcan, constituée d’une série d’immeubles modernes et patrimoniaux finement reliés entre eux.

Le complexe, inauguré en 1983, était considéré comme un exemple d’intégration architecturale réussie.

Malgré la grogne de certains, bien des éléments du projet restent “up in the air”, comme diraient les résidants du Mile carré doré.

Même s’il obtient toutes les autorisations requises, rien ne garantit qu’il ira de l’avant.

Rappelons-nous le projet de la Maison Ogilvy, situé à quelques coins de rue de là.

Ce mégaprojet de 150 millions a été mis au rancart en 2013, alors que l’hôtel de la Montagne avait déjà été détruit et que le restaurant Thursday’s s’apprêtait à passer sous le pic des démolisseurs.

Le projet a été fortement modifié depuis, et restent ponctué de plusieurs points d’interrogation.

Bref, un nouveau feuilleton immobilier à suivre avec intérêt au cours des prochains mois.

Lire les commentaires (26)  |  Commenter cet article






Jeudi 25 juin 2015 | Mise en ligne à 11h38 | Commenter Commentaires (290)

Pas assez hauts, les gratte-ciel de Montréal?

L projet Quad Windsor, présenté par Cadillac Fairview autour du Centre Bell. (Source: Cadillac Fairview)

Le projet Quad Windsor, présenté par Cadillac Fairview autour du Centre Bell. (Source: Cadillac Fairview)

Le débat sur la hauteur maximale des tours au centre-ville de Montréal vient tout juste d’être relancé par Cadillac Fairview.

Le promoteur torontois compte investir jusqu’à 2 milliards de dollars autour du Centre Bell, avec son projet “Quad Windsor”.

La Tour Deloitte, qui fait partie du projet, est déjà presque achevée, tandis que la Tour des Canadiens grimpe de semaine en semaine.

Or, les phases subséquentes du plan font l’objet de plusieurs points d’interrogations.

Cadillac Fairview met de la pression sur la Ville, en vue de faire augmenter les hauteurs permises de 120 à 210 mètres au sud de l’amphithéâtre.

Grosso modo, cette modification proposée (en vert pointillé sur l’image ci-bas) viendrait étendre la zone de 210 mètres qui existe déjà dans une bonne partie du centre-ville:

Image fournie par Cadillac Fairview

Le scénario souhaité par Cadillac Fairview. (Image fournie par le promoteur)

La Ville a déjà fait un petit pas en ce sens, dans le cadre de son programme particulier d’urbanisme (PPU) du Quartier des gares.

Ce plan de match, déposé il y a deux mois, prévoit une série de nouvelles infrastructures autour du Centre Bell, comme des parcs et des trottoirs élargis.

Le PPU modifie aussi les hauteurs permises sur une petite parcelle au sud de l’amphithéâtre, où Cadillac Fairview construira la phase 2 de la Tour des Canadiens.

Image fournie par l'arrondissement Ville-Marie

La modification proposée par le PPU. (Image fournie par l'arrondissement Ville-Marie)

Cadillac Fairview n’a pas perdu de temps pour modifier ses plans en fonction du nouveau PPU.

Le groupe a porté de 120 à 170 la hauteur prévue de la nouvelle phase de la Tour des Canadiens, changeant du coup considérablement le design des immeubles, a-t-on appris la semaine dernière.

L'ancien design de la phase de la Tour des Canadiens prévoyait des tours de 120 mètres. (Image fournie par Cadillac Fairview)

L'ancien design de la phase de la Tour des Canadiens prévoyait des tours de 120 mètres. (Image fournie par Cadillac Fairview)

La nouvelle mouture de la phase 2 de la Tour des Canadiens prévoit des immeubles d'environ 170 mètres, ou 47 étages. (Image fournie par Cadillac Fairview)

La nouvelle mouture de la phase 2 de la Tour des Canadiens prévoit des immeubles d'environ 170 mètres, ou 47 étages. (Image fournie par Cadillac Fairview)

Dans une phase ultérieure du projet Quad Windsor, Cadillac Fairview souhaite ériger au moins deux autres immeubles à l’angle de Peel et Saint-Antoine.

Ceux-ci pourraient mesurer 130 et 180 mètres, selon ce qui a été évoqué la semaine dernière.

Image fournie par Cadillac Fairview

Image fournie par Cadillac Fairview

C’est précisément dans cette zone que Cadillac Fairview souhaite voir la limite 210 mètres étendue. Elle est actuellement de 120 mètres (ce que le promoteur savait lorsqu’il a acquis les terrains).

La Ville entendra-t-elle son appel?

Nonobstant les changements demandés par Cadillac Fairview, voici ce à quoi pourrait ressembler le centre-ville de Montréal dans une dizaine d’années.

En gris pâle: les bâtiments existants. En bleu: les immeubles autorisés ou en construction. En rouge: le "potentiel construisible". (Image fournie par l'arrondissement Ville-Marie.

En gris pâle: les bâtiments existants. En bleu: les immeubles autorisés ou en construction. En rouge: le "potentiel construisible". (Image fournie par l'arrondissement Ville-Marie)

À l’heure actuelle, aucun immeuble ne dépasse 205 mètres à Montréal, ce qui représente grosso modo la limite établie par la présence du Mont-Royal.

diagrame

Le PPU du Quartier des gares devrait être adopté à la mi-décembre 2015, avec ou sans modifications.

Le débat sur les hauteurs promet donc de durer encore plusieurs mois.

***

Prenez note que ce blogue fera relâche pour quelques semaines. Merci pour votre assiduité, et à la prochaine!

Lire les commentaires (290)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité