Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Journaliste à La Presse depuis 2003, Maxime Bergeron a fait ses premières armes au Soleil de Québec après des études en journalisme à l’UQAM. Ses reportages l’ont mené des alumineries d’Arvida aux bidonvilles d’Accra, en passant par les gratte-ciels de Dubaï et les manifestations de Moscou. En parallèle à ses dossiers sur une panoplie de sujets économiques, il entretient depuis des années un vif intérêt pour l’immobilier.
  • Lire la suite »

    Archive, septembre 2015

    Mardi 22 septembre 2015 | Mise en ligne à 13h54 | Commenter Commentaires (351)

    Royalmount: le « centre commercial de l’avenir »?

    Vue aérienne du projet

    Vue aérienne du projet Royalmount

    C’était écrit dans le ciel: la ville de Mont-Royal a donné le feu vert à la construction du gigantesque centre commercial Royalmount, lundi soir.

    Ce mégaprojet de 1,7 milliard de dollars –gros comme huit Centre Eaton et une Place Ville-Marie réunis– est prévu à l’angle des autoroutes 15 et 40.

    Le promoteur Carbonleo annonce rien de moins qu’un centre commercial révolutionnaire:

    « Le concept évolue, on veut vraiment que ce soit le ‘mall of the future’, si vous me permettez l’anglicisme, on veut que ce soit une référence mondiale », a avancé mardi matin Claude Marcotte, vice-président de Carbonleo.

    Les visées du promoteur sont ambitieuses, pour dire le moins.

    Les prochaines années nous permettront de juger si le projet Royalmount est bel et bien un centre “de l’avenir”.

    Il reste que Carbonleo a pris les moyens pour donner une saveur moderne et internationale à son projet.

    L’entreprise a récemment mandaté la firme d’architecture londonienne Benoy, spécialisée dans les complexes multifonctions comme celui qu’elle bâtira à Mont-Royal.

    Benoy travaillera en collaboration avec le cabinet d’architecture montréalais Lemay, qui continuera de piloter le projet.

    Parmi les récentes réalisations de Benoy, on trouve ceci:

    dubaif1beijinguk

    Lire les commentaires (351)  |  Commenter cet article






    Lundi 14 septembre 2015 | Mise en ligne à 14h42 | Commenter Commentaires (83)

    La Tour des Canadiens 2 sera plus petite (AJOUT)

    TDC2-low

    Les promoteurs de la Tour des Canadiens (TDC) aiment nimber leurs projets d’une aura de mystère, c’est le moins qu’on puisse dire.

    Après de nombreux délais, rumeurs, et remaniements des plans, Cadillac Fairview et Canderel dévoileront ce jeudi les détails de la TDC, phase 2.

    Selon les bribes d’informations diffusées sur le site du Quad Windsor –le nom du quartier projeté autour du Centre Bell–, une seule tour de 37 étages sera annoncée cette semaine.

    L’immeuble comprendra 400 condos et sera relié directement au réseau sous-terrain, indique-t-on.

    Plusieurs scénarios ont été évoqués au fil des ans pour cette nouvelle phase, située au sud du Centre Bell.

    Le projet devait à un certain moment comporter deux tours; à d’autres, trois.

    Les promoteurs ont aussi évoqué l’idée de faire grimper les immeubles à 47 étages, ce qui ne sera vraisemblablement pas le cas.

    AJOUT:

    À la suite de ce billet, publié lundi après-midi, le site du projet Quad Windsor a retiré toute la section qui concernait la Tour des Canadiens 2. Plus aucun détail n’est disponible sur le site.

    Cadillac Fairview a voulu s’assurer que toute l’information serait présentée jeudi en conférence de presse, a justifié une porte-parole du cabinet de relations publiques National.

    Le projet aurait-il (encore) évolué? La tour –ou les tours– sera-t-elle finalement plus haute que 37 étages?

    Mystère, suspense…

    Quoi qu’il en soit, le design original de la TDC 2 était fort différent, avec des tours de style “nid d’abeilles”.

    L'ancien design de la phase de la Tour des Canadiens prévoyait des tours de 120 mètres. (Image fournie par Cadillac Fairview)

    L'ancien design de la phase de la Tour des Canadiens prévoyait des tours de 120 mètres. (Image fournie par Cadillac Fairview)

    Rappelons-nous que la première Tour des Canadiens, haute de 50 étages, s’est vendue à une vitesse record en 2012.

    La liste d’attente serait déjà très longue pour la deuxième phase, affirme le courtier Carlos Ghazal, de Sutton, qui a vendu plusieurs unités dans la première tour.

    Il a été impossible de parler aux promoteurs de la TDC 2, qui se font avares de commentaires au sujet de leur projet, sauf lorsque le moment leur convient.

    Le projet Quad Windsor prévoit des investissements de 2 milliards autour du Centre Bell étalés sur 15 ans.

    Lire les commentaires (83)  |  Commenter cet article






    Mercredi 2 septembre 2015 | Mise en ligne à 11h18 | Commenter Commentaires (117)

    La maison à 1 million

    Le marché des propriétés de plus de 1 million de dollars se porte bien au Canada.

    Selon une étude Re/Max, 380 résidences de plus de 1 million ont changé de main pendant les sept premiers mois de 2015 à Montréal.

    C’est 24% de plus qu’à la même période l’an dernier.

    Pendant la même période, 7249 propriétés de plus de 1 million ont été vendues à Toronto (+55% sur un an), 2649 à Vancouver (+40%) et 517 à Calgary (-28%).

    Comme quoi le marché millionnaire de Montréal, même s’il est en augmentation, reste microscopique par rapport à celui des autres grandes métropoles canadiennes.

    Que peut-on acheter avec 1 million dans les quatre plus grandes villes du pays?

    À Montréal:

    Maison de 3053 pieds carrés, 4 chambres à coucher, située à Outremont. Prix demandé: 999 999$.

    Maison de 3053 pieds carrés, 4 chambres à coucher, située à Outremont. Prix demandé: 999 999$.

    À Toronto:

    Maison semi-détachée située dans le quartier central de Cabbagetown. Deux chambres à coucher, 1700 pied carrés. Prix demandé: 998 500$.

    Maison semi-détachée située dans le quartier central de Cabbagetown. Deux chambres à coucher, 1700 pied carrés. Prix demandé: 998 500$.

    À Vancouver:

    Copropriété dans le secteur central Coal Harbor. Trois chambres à coucher, 1254 pieds carrés. Prix demandé: 998 000$.

    Copropriété dans le secteur central de Coal Harbor. Trois chambres à coucher, 1254 pieds carrés. Prix demandé: 998 000$.

    À Calgary:

    Maison presque neuve située près du centre-ville. Trois chambres à coucher, 3000 pieds carrés. Prix réduit à 979 000$.

    Maison presque neuve située près du centre-ville. Trois chambres à coucher, 3000 pieds carrés. Prix réduit à 979 000$.

    Notons que les propriétés sélectionnées dans le cadre de cet exercice sont toutes situées dans des quartiers centraux.

    En agrandissant la zone de recherche jusqu’en banlieue éloignée, on trouve par exemple ceci:

    À Blainville, sur la Rive Nord. Maison de plus de 5000 pieds carrés, 4 chambres à coucher. Prix demandé: 1,1 million.

    À Blainville, sur la Rive Nord. Maison de plus de 5000 pieds carrés, 4 chambres à coucher. Prix demandé: 1,1 million.

    Dans son étude, Re/Max souligne que la forte demande d’acheteurs étrangers –surtout chinois– stimule la demande, surtout à Vancouver et Toronto, et à Montréal dans une moindre mesure.

    Lire les commentaires (117)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2015
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives