Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Journaliste à La Presse depuis 2003, Maxime Bergeron a fait ses premières armes au Soleil de Québec après des études en journalisme à l’UQAM. Ses reportages l’ont mené des alumineries d’Arvida aux bidonvilles d’Accra, en passant par les gratte-ciels de Dubaï et les manifestations de Moscou. En parallèle à ses dossiers sur une panoplie de sujets économiques, il entretient depuis des années un vif intérêt pour l’immobilier.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 17 novembre 2014 | Mise en ligne à 14h18 | Commenter Commentaires (254)

    Le projet YUL ira de l’avant… grâce aux Chinois

    Image fournie par Brevia

    Image fournie par Brevia

    L’un des plus gros projets de condos jamais proposés à Montréal ira finalement de l’avant grâce à une importante injection de capitaux chinois.

    Tianco vient tout juste de racheter la moitié du projet YUL, situé à l’angle de René-Lévesque et Mackay, en vertu d’un investissement initial de 25 millions de dollars.

    Ce nouveau partenaire chinois permettra au Groupe Brivia de lancer les travaux de construction dès cette semaine, même si à peine 40% des appartements sont vendus.

    Les promoteurs attendent  en général d’avoir écoulé 60% à 70% des condos avant de démarrer la construction.

    “C’était le temps pour nous de passer à la prochaine étape, soit la préparation du site”, a indiqué Steve Di Fruscia, président du Groupe Tianco, pendant un entretien.

    L’entente entre Brivia et Tianco (filiale du groupe chinois Tianqing  Investment Group) a été conclue à Beijing à la fin octobre, dans le cadre de la mission commerciale du premier ministre Philippe Couillard.

    Le projet YUL a donné lieu à toutes sortes de spéculations depuis son lancement il y a plus d’un an.

    Les promoteurs avaient adopté des tactiques de ventes inédites pour Montréal, avec une équipe de ventes en Chine et tout un plan de marketing international.

    Malgré le partenariat avec un groupe chinois, Steve Di Fruscia affirme que les efforts de vente ont été redirigés vers les acheteurs montréalais.

    “Ça a changé de direction, côté marketing: on a décidé de miser sur le marché local, on croit au marché local”, a-t-il avancé.

    À ce jour, 163 des 395 appartements de la première tour ont trouvé preneur.

    Brivia dit avoir “un bon mix” d’acheteurs de Chine, du Québec, de Dubaï et d’autres pays asiatiques.

    Ce mégaprojet immobilier prévoit deux tours de 38 étages et 17 maisons de ville, pour un total de 900 nouvelles unités.

    YUL prévoit aussi la restauration de la maison patrimoniale Louis-Hippolyte-La Fontaine, qui trône sur le site de l’îlot Overdale. L’intégration de ce bâtiment décrépit constitue un pré-requis imposé par la Ville.

    Le projet devait avoir une troisième phase, mais la parcelle  de terrain a été cédée au groupe Canvar, qui y construira une tour de 40 étages.

    Les promoteurs prévoient que les travaux de la première tour de YUL seront terminés en 2017.

    Le cabinet d’architectes Menkès Shooner Dagenais LeTourneux a réalisé les plans, tandis que Magil Construction fera les travaux.


    • Difficile de savoir dans quel sens va ce projet.
      D’abord pour les investisseurs étrangers, maintenant pour les locaux…
      ca semble être plus spéculatif qu’autre chose

    • Un autre projet de studio et 3 1/2 à 250000$ au centre ville. Ça démontre la vivacité économique de Montréal. On peut s’attendre à une vague d’étudiant asiatique dans les prochaines années.

    • Moi je me demande à quel point ces projets de condos de luxe servent à blanchir de l’argent sale tellement il semble toujours y avoir un marché et des acheteurs pour ces trucs.. c’est qui tout ce beau monde qui achète autant de ces condos à 1 million et +, et qui semble toujours prêt à en acheter plus?

    • En autant que ces projets ne se transforment pas tous comme cette tour abandonnée depuis deux ans au coin de Rive-boisée et Gouin à Pierrefonds. Allez voir ça sur Google Street.

    • Je ne peux quand même pas m’empêcher de faire le parallele avec la fin des années 80, ou la même clientèle a acheté une tonne de condos au centre ville, juste avant que les prix de ceux-ci plongent.

      lesir, c’est quoi le problème? C’est en plein centre ville! Pour que vous soyez content, faudrait que les promoteurs construisent des 1 500 p2 à 800k?

    • @pixelhaus
      Condo de luxe???
      90% des condo du projet ont moins de 700pi/2, ça ressemble plus à des condo de luxe pour étudiants…

    • De là à penser que HAM se détourne de Vancouver pour cibler Montréal, il n’y a qu’un pas.

    • @ConcombreMasque
      Je fais seulement un lien entre ce qui se bâti et la qualité des emplois au centre ville de Montréal. L’expension de la banlieue n’est pas terminer…

    • Cela me semble un beau projet qui contribuera à densifier le centre-ville.
      Vouloir troquer un petit carré de gazon en banlieue contre un balcon n’est pas un dérapage, juste un changement de paradigme pour celui qui adopte un style de vie urbain.
      Pour le gazon, il y a la montagne pas trop loin.

    • “L’expension de la banlieue n’est pas terminer…”

      Pourquoi cette expanssion prendrait fin? On a un vaste territoire occupons le. On n’est pas à Singapour. voyons!

    • @ GarthTurner et autres

      Justement, l’étalement urbain doit prendre fin le plus rapidement possible et il faut densifier les centres urbains au lieu de s’étaler inutilement vers les forêts et terres cultivables.

    • lesir

      C’est à peine plus petit (200 p2 de moins) que chez vous, non?

      Je suis allé sur le site ce matin. Sur 406 unités (sans compter les penthouses et maisons de ville) il y a 12 unités entre 1500 et 1600, et 67 entre 652 et 1164 p2,

      Au pif, je dirais que votre 90% en dessous de 700 p2 est plutôt improbable.

      Nous avons deja eu, il y a quelques mois à peine, une discussion sur la notion de luxe. Le luxe, c’est avoir de l’espace là ou vous n’êtes pas supposé en avoir. Et ca se traduit en $ du p2.

      A 500-600 $ le p2, ca commence à être du luxe pour le marché québécois, non?

      Quant à votre commentaire sur la qualité des emplois au centre-ville, je ne comprends pas. Les meilleures jobs sont ici, je ne vois pas pourquoi quelqu’un voudrait s’installer de l’autre bord d’un pont et subir de la congestion quotidienne (sans parler de régulièrement gagner à loto-trafic, et s’en taper toute une) pour s’y rendre. M’enfin.

    • @ lesir3

      “Condo de luxe???
      90% des condo du projet ont moins de 700pi/2, ça ressemble plus à des condo de luxe pour étudiants…”

      Euh, on parle de condos dans des tours neuves en plein centre-ville là, le pied-carré est pas mal plus cher que pour une maison en banlieue..

      Je comprends que les coûts de construction sont probablement astronomiques pour bâtir une tour pareille, alors ce ne sont pas des habitations abordables, mais au nombre de tours qui se sont ou qui vont être bâties au centre-ville, je me demande qui c’est tout ce beau monde qui achètent tous ces condos?

    • @pixelhaus – “je me demande qui c’est tout ce beau monde qui achètent tous ces condos?”

      Des légions de jeunes professionels dans le vent, très riches, sans enfants, qui veulent se rendre au travail à pied et qui détestent la voiture mais n’aiment pas non plus trop la nature et aspirent à vivre en plein centre ville dans une mer d’asphalte et de béton.

      Humm bon ok, pas très vraisemblable, probablement essentiellement des spéculateurs!

    • S’ils investissent, c’est que certains leurs disent “ici à Montreal vous aller pouvoir profiter des autres qui n’ont pas pris la chance d’investir à temps comme vous”, donc profiter des Montréalais en général. Ils peuvent louer à fort prix, mais aussi faire un profit sur la revente.

      Tout cet argent là “disparait” du Québec pour aller ailleurs.

    • Pile-poil au centre avec vue imprenable… Le risque est pas bien grand.

      Au lieu de payer un appart d’étudiant à junior, un petit condo qui se revendra peut-être même avec profit sera une bonne raison pour un papa chinois. Un autre tanné de passer 20 % de son temps assis dans son char pourrait décider de faire 3 grosses journées en garçonnière avant de retourner dans son domaine provincial … Avec intérêts déductibles si le comptable est habile. Des jeunes professionnels sans voiture (10k/an de dépenses d’auto c’est une hypothèque de plus de 150 000$) qui veulent être près de 2 ou 3 métros, du train, de la vie nocturne, des écoles, des musées, des restos, des spectacles, du forum, des hôpitaux, de la main, du magasin de cigares, d’une patinoire !, du Mont Royal, (aller faire du ski de fond au centre-ville c’est tout de même rigolo, le Mont-Royal est a moins de 1000 m ) etc …

      Allez trimer et construisez à Brossard, ça fait prendre de la valeur au centre.
      Et quand la poisse arrivera, c’est en périphérie que le dommage sera le pire.

      Pas con les Chinois.

    • M. Brasseur

      Combinaison des 2. Vos jeunes professionnels vont courir sur le Mont Royal. Il y en a le matin, le midi, et le soir.

    • Curieux 17h56

      Je vous répondrai peut-être quand vous cesserez vos petites remarques sarcastiques et vos préjugés ( genre vieux boomer égoïste) à mon égard. Il y a moyen de débattre sans remarques personnelles.

    • PS: ils ne détestent pas la voiture. Mais ils haissent perdre leur temps.

    • Je vous ferai cependant remarquer que seulement un infime pourcentage de proprios sont pris à la gorge.

    • @pixelhaus
      Tout ce que je dis, c’est que les projets au centre ville propose tous dans appartements variant entre 200000$ et 300000$. Pour ça ressemble plus à des appartements pour étudiant que de condo pour des jeunes professionnelles prospères.
      J’ai hâte de voir un développement immobilier plus intéressant près du centre ville…

    • bob.lebrun
      Il y en a comme moi qui n’ont pas de problèmes avec l’étalement urbain et les poches de verdure qui viennent avec.
      Les forêts, on n’en manque pas, de toutes facons elles se font couper ou bruler indépendamment de l’étalement urbain.

    • favori 18 novembre 2014 11h27

      Les professionels que vous décrivez semblent être des prisonniers de l’ile. Ainsi ils ne vont jamais skier,ne vont jamais pêcher, ne font pas du Kayak, ne visitent jamais les parcs nationaux, bref ne sortent jamais de l’ile …. c’est bien cela?

      Et même en restant sur l’ile, les lieux que vous décrivez il les visite en métro? Il me semble que ca prend au moins une auto non?

      Non Favori il y 1 meilleure solution. Il s’achète un logement 100-150K moins cher dans le 450 et il s’achète une Nissan Micra neuve à 10K.

    • favori 18 novembre 2014 11h27

      “10k/an de dépenses d’auto c’est une hypothèque de plus de 150 000$”.

      Et s’il utilise votre estimé de dépenses d’auto d’1 an pour payer cash une Nissan Micra (~10K) ou une Honda Civic usagée de ~3 ans ca vaut une l’hypothèque équivalente de combien?

    • ” ils ne détestent pas la voiture. Mais ils haissent perdre leur temps.”

      Désolé mais même s’il y en a un certain nombre vous ne me ferez pas croire que ce sont eux qui “drive” ce genre de marché au centre ville. Les promoteurs ne s’en cachent même pas quand ils parlent de la Chine et Dubai.

      A mon avis, ici comme à Toronto et Vancouver c’est avant tout la spéculation qui constitue l’offre. Une situation dangereuse car l’offre basée sur la spéculation peut s’effondrer très rapidement.

    • c’est de loin mon blogue préféré! salut à tous! salut à brasseur, docteur (ou concombre?), garth, opto, tous ceux qui me “entertain” durant ma lecture des commentaires! faut dire, la plupart du temps je survol l’article pour me concentrer sur les commentaires.

      bref, les prochaines fois je vais laisser tomber l’introduction ci-haut. mon point : je n’achèterais pas de condos à montréal en ce moment. je vais voir les conditions du marché qui me semble à la croisée des chemins. anyway je ne suis pas pressé. si j’habiterais calgary ça serait probablement une autre histoire…

    • “Il me semble que ca prend au moins une auto non?”
      Les autos pour sortir de la ville, ça se loue très bien et pour pas cher. On roule dans du neuf et on change souvent d’auto, pis en plus pas à faire d’entretien, de changement de pneus, etc. Pour les déplacements réguliers, communauto fonctionne très bien.
      Je vous souhaite un jour de comprendre qu’il est préférable de louer les biens qui se déprécient (autos) et d’acheter ceux qui s’apprécient (immobilier). Plus spécifiquement concernant les biens qui s’apprécient, mieux vaut acheter ceux dont l’offre est limitée (centre-ville) plutôt que ceux dont l’offre est quasi illimitée (la périphérie). Et bonne chance pour le reste!

    • Salut Pouchon

      Avec, avec le pétrole en chute libre, c’est dans le marché de Calgary que je n’achèterais pas en ce moment.

      M. Brasseur

      Je ne coris pas qu’il y ait un seul investisseur chinois qui achète à Montréal en ce moment en focntion de la plus-value. Ils achètent pour parker de l’argent dans des briques, dans un milieu stable, et pour envoyer leurs enfants a McGill et Concordia.

      En cela, c’est différent de 1986-1989, ou clairement c’est la plus-value qui drivait les achats.

      Le danger, c’est que si le marché du condo du centre ville se mettait à fléchir de façon matérielle, ils pourraient effectivement liquider pour aller ailleurs.

      Cela demeure donc une cliente qui peut faire basculer le marché du centre ville, mais plus j’y pense, plus je peux trouver des différences avec 1987.

    • EXCELLENTE NOUVELLE!!!! Je me demande comment certains font pour rester négatif et penser qu’un investissement de l’extérieur est porteur de mauvaises nouvelles.

    • @pbrasseur
      Malheureusement, j’ai bien l’impression que vous avez raison….c’est le chinatown qui va en sortir gagnant.
      http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201411/18/01-4820145-de-plus-en-plus-de-jeunes-travailleurs-quebecois-sexilent.php

    • barzach

      C’est quand meme drôle que vous ayez à expliquer cela à un éternel locataire….

    • @ bob.lebrun

      Quelles forêts? Il reste des forêts sur la Rive-sud de MTL?

    • @barzach

      Lol, Communauto, ça me fait toujours rire (ou enrager ?!?) de voir ces touristes façon de parler) qui savent pas conduire. À voir leur façon de conduire, ils ne doivent pas sortir souvent de leur quartier.

      Non mais c’est vrai.

    • barzach 18 novembre 2014 13h44
      “Je vous souhaite un jour de comprendre qu’il est préférable de louer les biens qui se déprécient (autos)”
      Faux pour l’auto, si vous l’utilisez assez souvent et la gardez longtemps.

      “Les autos pour sortir de la ville, ça se loue très bien et pour pas cher. ”
      Une semaine sur 2 à tremblant en hiver pour du ski, 1 voyage en gaspésie, quelques voyages sur Boston et New York; quelques virées à Ottawa, Toronto en estrie…
      Faites le calcul et dites nous comment c’est moins cher avec une auto louée. Mon oeuil!
      Votre truc a du sens pour un prisonnier de l’ile. Point final.

    • barzach 18 novembre 2014 13h44
      “Je vous souhaite un jour de comprendre qu’il est préférable de louer les biens qui se déprécient (autos)”

      Re-Non. Achetez cette auto ~2-3 ans usagée et quelqu’un d’autre a assumé ~50% de la dépréciation pour vous. Non Merci pour vos conseils.

    • Pouchon
      “Avec, avec le pétrole en chute libre, c’est dans le marché de Calgary que je n’achèterais pas en ce moment.”

      En effet la chutte pourrait ouvrir une fenêtre d’opportunité. In the long term, Oil will be back up.

    • @CM
      Je ne sais pas si c’est drôle ou désespérant, mais oui il vaut mieux en rire!
      “Ne devenez pas propriétaire! Restez locataires en banlieue et achetez-vous un char pour aller au travail, voilà des dépenses intelligentes!”
      Toutes ces voitures achetées à crédit, entretenues à grands frais, nourries au carburant importé pour faire du sur place sur des routes payées par la collectivité… quel gaspillage!! Et tout ça pour payer son hypothèque un peu moins chère… soupir… en tout cas les Chinois avec leurs tours au centre-ville semblent avoir compris que l’avenir était ailleurs.

    • @arnolde
      Votre commentaire fait penser à du profilage racial version automobile. Suffit qu’un sticker communauto soit collé dessus pour qu’on guette impatiemment l’erreur, voire qu’on la provoque un peu. Je sais je faisais pareil (après 25 ans de permis et une dizaine de chars). Pour avoir conduit quelques communautos, je remarque que le problème est souvent aussi dans l’œil du conducteur soi-disant chevronné. Essayez, vous verrez!

    • Barzach

      Les 2 évidemment.

      Baghdad nous fait une belle démonstration d’illetrisme financier, que nous avons abordé brièvement l’autre jour, tout en faisant l’apologie du socialisme, dans la mesure ou c’est lui le subventionné. Et après cela il se trouve hot, misère….

    • http://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/co/aclo/acmaetet/acmaetet_002.cfm

      Première règle d’accessibilité financière : frais d’occupation mensuels ne devraient pas dépasser 32 % de votre revenu mensuel brut moyen.

      Deuxième règle d’accessibilité financière : (frais d’occupation (CITC), et prêt-auto ou location de voiture, cartes de crédit, marges de crédit, etc.) ne devrait pas dépasser 40 % de votre revenu mensuel brut moyen.

      Si on prend un exemple pour la Première règle, on realise rapidement que le quebecois moyen n a pas les moyen pour acheter un condo ou une maison aujoudhui.

    • @ConcombreMas

      “apologie du socialisme” : locataire, et dépendant permanent du capital, payé par le travail, ça ressemble plus à l’esclavage … très loin de la propriété collective ou de la justice sociale.

    • http://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/co/aclo/acmaetet/acmaetet_002.cfm

      Première règle d’accessibilité financière : frais d’occupation mensuels ne devraient pas dépasser 32 % de votre revenu mensuel brut moyen.

      Deuxième règle d’accessibilité financière : (frais d’occupation (CITC), et prêt-auto ou location de voiture, cartes de crédit, marges de crédit, etc.) ne devrait pas dépasser 40 % de votre revenu mensuel brut moyen.

      Si on prend un exemple pour la Première règle, on realise rapidement que le quebecois moyen n a pas les moyen pour acheter un condo ou une maison aujoudhui.

      E.x. : Propriete a 325 000 $ avec 5% de cashdown

      Propriete: 325 000 $
      Cashdown 5% : 18750$

      Si on veut rester autour du 32% maximum de ratio

      Revenus Necessaire : 82732.00 $

      Dépense (Prix de l’achat) 325000.00$
      Hypothèque 306250.00$
      Hypothèque (par mois) (@5,14%) 1805.85$
      Frais condo/maison + frais energie + taxes (par mois) 446.00$
      Total (@5,14%) 27022.25$

      Donc avec un taux d interet a 5.14% de moyenne (ce qui est pls realiste sur un horizon de 25 ans), il te faut en revenus annuel apres les taxes enleve 82732.00 $.

    • http://www.theglobeandmail.com/video/globe-now/video-globe-now/article21571678/

      How will our glass condo obsession affect us 20 years from now? We look at Toronto and Vancouver.

      Et oui, ca va sr passer au Quebec ces meme problemes.

      Oups, c est priceless pour notre agent qui ne sait pas compter.

    • ConcombreMasque

      « Une fois que Curieux aura admis que sa version de l’histoire est de la foutaise, nous pourrons avoir le débat sur la possibilité que, même si cela n’a vraisemblablement jamais été le cas dans l’histoire humaine, ce soit le poid de l’endettement des gens qui fasse fléchir la consommation, qui à son tour fait fléchir l’emploi, qui a son tour fait fléchir l’immobilier.

      Cette question est très valable. »

      J’espère que cette question est valable !

      Ok, après avoir lu les différents intervenants, j’admets maintenant que j’ai surement exagéré en disant que c’est la cause principale des corrections importantes de l’immobilier. Mais d’affirmer que cela « n’a vraisemblablement jamais été le cas dans l’histoire humaine » est, à mon avis, hautement exagéré également.

      Aux USA, si la débâcle n’était qu’une question de hausse de taux, alors, l’immobilier aurait dû à ce jour avoir récupéré tout ce qu’elle a perdu. Cela fait plus de 6 ans que le marché hypothécaire offre des taux extrêmement bas aux USA (en fait, des taux hypothécaires plus bas par rapport aux années qui précèdent le peak de la bulle). Certes la hausse des taux hypothécaires juste avant l’éclatement de la bulle immobilière a empiré la situation mais, de mon côté, je crois que les ménages aux USA étaient condamnés à subir un désendettement important. Leur économie basée à 70% sur la consommation ne pouvait plus supporter un tel niveau d’endettement des ménages.

      Qu’est-ce qui vous dit que les ménages très endettés des Pays-Bas et du Danemark n’étaient pas condamnés, eux aussi, à subir un désendettement majeur vers 2007-2008 ?

      C’est mon opinion.

    • ConcombreMasque

      C’est un économiste qui affirme ceci.

      « De plus, l’endettement excessif des ménages constitue un risque pour la croissance de l’économie canadienne, soit « un ralentissement inévitable des dépenses de consommation et à une reconstitution du niveau d’épargne… surtout si les prix dans le secteur de l’immobilier enregistrent un recul ».

      http://www.finance-investissement.com/nouvelles/economie-marches/l-immobilier-le-talon-d-achille-du-dollar-canadien/a/50587#sthash.kWGgvMBQ.dpuf

      Une première dans l’histoire humaine selon vous ? Un visionnaire ?

      C’est pourtant très logique : plus tu es endetté, moins tu peux consommer. À grande échelle, ça peut faire très mal à l’économie de consommation dans laquelle nous vivons.

      Peut-on être certain que le Québec n’est pas entré dans ce genre de cercle vicieux?

    • Eille, vous n’allez jamais au hockey, vous?

      Curieux

      Vous me décevez un peu. Trouvez moi 3 exemples, dans l’histoire de l’humanité, d’une correction immobiliere qui a découlé d’une contraction de la consommation qui a elle-meme découlé d’u endettement élevé et vous aurez alors seulement “sûrement exagéré”

      Je pense que vous n’en trouverez pas (en fait, je pense que vous avez même déjà cherché), alors, avec égards, votre affirmation est ce que vous savez maintenant qu’elle est.

      Mais bon, l’objectif n’est pas de vous humilier, et vous avez quand même démontré une certaine humilité qui vous fait honneur.

      Curieux: quand vous vous faites wiper comme pleins d’américains de sont fait wiper, ce n’est pas parce qu’après les conditions d’emprunt deviennent super avantageuse que vous pouvez racheter, facile facile. Come on. Je crois que vous ne réalisez pas l’ampleur du désastre l-bas. D’ailleurs, a chaque fois que je vous vois saliver sur une correction immobilière, je me dis qu’effectivement, vous n’avez pas étudié l’impact d’un crash immobilier.

      Au contraire de votre affirmation, l’article que vous linkez semble supporter que ce n’est pas la baisse de la consommation qui entraine une baisse de l’immobilier, mais bien le contraire… C’est le wealth effect, version valeur en baisse. Ca, c’est un phénomème amplement discuté.

      Mais la baisse de la consommation, qui entraine des pertes de jobs telles qu’il y a correction immobilière importante, c’est de la science fiction. Pour l’instant.

    • Blais

      De ma perspective bien égoiste, j’adore cela vous lire. A chaque fois, je me dis que c’était vraiment un coup de génie d’acheter une maison bâtie solide avec des beams d’acier, le tout reposant essentiellement directement sur le roc du Mont Royal.

      Quand les condos et les bungalows batis sur du sable vont foutre le camp, faites-moi signe, je suis vendeur si quelqu’un m’offre la vrai valeur de ma propriété, qui grimpe à chaque fois que les médias sortent des histoires d’horreur.

      Moi je ne sais pas compter? En tout cas, dans mon monde à moi, quelqu’un qui gagne 82 732 $ en 2014 ne gagnera pas le même montant en 2039, Einstein.

      Je vous ai déjà dit comment régler beaucoup de vos problèmes, et non seulement celui de votre accession à la propriété: faites-vous une blonde.

    • @blaisabcde, 18h20

      Vos calculs sont erronés: calcul de la mise de fond (5% de 325 000$, c’est 16 250$), du montant du prêt, oubli de la prime d’assurance… Et c’est quoi ce total à 27022.25$??

      Le pire, c’est que vous n’êtes pas trop loin du compte avec votre revenu annuel mais le reste de la démonstration est juste boiteuse pour être poli.

      Pour vous aider à faire vos calculs: http://itools-ioutils.fcac-acfc.gc.ca/MQ-HQ/MQ-EAPH-fra.aspx

    • epitonic

      Ca doit être pour cela que Blais n’a pas connu de succèes comme agent immobilier.

    • Faceless_Pickle 18nov 23h25
      Absolument raison ! La seule certitude en ce qui concerne le revenu médian des ménages en 2039 est qu’il ne sera pas $82 732 ! J’ose espérer qu’il sera plus haut ! Quoique, le temps d’un cycle de vie hypothécaire à l’ère hyper techno. Je me demande même si en 2039 on parlera encore d’un dollar CAD.

    • Un publication intéressante, si vous aimez vous creuser un peu les méninges

      http://www.bis.org/publ/qtrpdf/r_qt1409h.htm

      En passant la Bank of International Settlements considère que le marché immobilier au Canada est le troisième plus cher du monde (relativement aux revenus) et que les hausses de prix associés à une forte croissance du crédit sont d’assez fiables indicateurs de risques systémiques.

    • On pourrait aussi argumenter sur le choix du taux. 5% n’est pas réaliste en ce moment. J’ai du 2.8% sur 4 ans fixe. Et comme dit Concombre, le salaire devrait normalement augmenter. Depuis que j’ai acheté mon salaire a augmenté et mes paiements eux? non.

    • Ni

      Qui sait, peut-être que d’ici là j’aurai été séduit par le charme magnétique de la rive-sud et aurai ouvert mon bureau au 10 30.

    • Faux Gart:
      “Les autos pour sortir de la ville, ça se loue très bien et pour pas cher. Faites le calcul et dites nous comment c’est moins cher avec une auto louée. Mon oeuil! Votre truc a du sens pour un prisonnier de l’ile. Point final.”

      En fait comme d’habitude, vous dites n’importe quoi. J’ai loué une auto une fois par mois des fois deux par mois: Coût par fin de semaine, 75$. Par année, ça donne environ 1000$ pour loué une auto. Combien coûte une auto payé assuré et immatriculé? Pour une belle neon 2001 vendu en 2012, je payais 600 plus les plaques de 320. Sans compter les réparations, le changement d’huile, pose de pneu qui sont des dépenses récurrentes… Donc, oui, ça coûte moins cher et en plus, on change d’auto à chaque fois et elle sont neuve.

      Faux garth 17 novembre 2014 17h42

      “L’expension de la banlieue n’est pas terminer…Pourquoi cette expanssion prendrait fin? On a un vaste territoire occupons le. On n’est pas à Singapour. voyons!”"

      WOW, j’en reviens pas que des gens pensent encore comme ça en 2014. Vous allez faire quoi quand il y aura plus de terre agricole, que la ceinture verte de la région montréalaise sera disparue? Vous allez quémandez de la nourriture dans quel secteur de la planète? La prochaine crise sera alimentaire. Il faut protéger nos terres, nos forêts et nos zones humides pour préserver le reste d’environnement qui nous entoure!
      Sans compter que l’étalement urbain coûte une fortune aux gouvernements (nouvelles écoles, nouvelles routes, nouveaux hôpitaux etc. Quel perte honteuse pour une société comme la notre.

    • @ barzach:

      Dites-moi? Il fait bon vivre et refaire le monde dans la commune du Plateau?

      @ NiCMef:

      Pour ce qui est de l’existence du dollar canadien en 2039, certains pessismistes (ou optimistes selon le cas) vous diront que le dollar US règnera en roi et maître au Canada…

      D’autres affirmeront que les devises numériques ou virtuelles du genre Bitcoin auront pris le dessus sur les monnaies traditionnelles… En comparaison, Uber c’est de la “p’tite bière” comme dirait l’autre.

      Des années fascinantes en perspective. :)

    • pbrasseur

      Intéressant, en effet. Je vais lire ça attentivement.

      Un petit commentaire: la BIS a un bilan archi-mauvais depuis 2008, bien qu’ils soient tout de même considéré crédibles dans bien des milieux.

      (e.g. http://krugman.blogs.nytimes.com/2013/06/24/dead-enders-in-dark-suits/ )

    • @ matis24:

      J’ose espérer que vous êtes en faveur du péage sur le “nouveau pont sur le Saint-Laurent” tout comme des autres ponts qui permettent d’accéder ou de sortir de l’île de Montréal…

      Ça fait longtemps que je le dis ici. La ville de Montréal a perdu la bataille, la banlieue a gagné. Et la faute revient en grande partie aux élus de Montréal qui sont devenus maîtres dans l’art de prendre des mauvaises décisions pour le développement de la ville depuis le début des années 80.

      Pendant ce temps-là, la ville s’est faite damer le pion non seulement par la banlieue, mais aussi Toronto et même Ottawa… Faut le faire!

      Je vais rarement au Dix-30. Or, les quelques fois où j’y suis allé, j’ai pu constaté que les artères les plus occupées de ce centre commercial en forme de boîtes à chaussures sont celles qui permettent d’y accéder en provenance de Montréal ou d’y sortir pour retourner dans la ville centre. Bizarre n’est-ce pas…

    • M. Blais (18h20),

      1) Vous dîtes ” frais d’occupation mensuels ne devraient pas dépasser 32 % de votre revenu mensuel BRUT moyen”

      2) et quelques paragraphes plus tard :
      “il te faut en revenus annuel APRES LES TAXES ENLEVE”

      Difficile d’être plus contradictoire.

      PS: En passant, les majuscules sont de ma part, mais les fautes sont les vôtres.
      PPS: 27022.25$/0.32 = 84444$ (et non 82732)
      PPPS: 325K$, ça vous achète un pas si pire milieu de vie au Québec.

      PPPPS: Le revenu médian des familles avec deux parents était de 93800$ à Montréal en 2011. Le prix médian des maisons unifamiliales de la RMR est de moins de 300k$ en 2014. La famille typique de Montréal peut aisément s’acheter une maison typique de la RMR.

    • daffy

      Nommez-moi des exemples nord-américains de villes dont la croissance a été plus rapide que leurs banlieues depuis les années 50. Faut croire que toutes ces juridictions “sont devenus maîtres dans l’art de prendre des mauvaises décisions pour le développement de la ville”.

      En passant, l’erreur numéro 1, ce n’était pas dans les années 80. C’était plutôt d’avoir racheté les tramways du privé et de les avoir retirés dans les années 50.

      L’autre facteur expliquant le développement de la banlieue au détriment de Montréal, c’est l’expropriation de quartiers montréalais pour permettre la construction d’autoroutes qui traversent la ville et l’accès gratuit à l’ensemble du réseau routier de la RMR (modulo la taxe sur l’essence, évidemment). Je ne dis pas que c’était mauvais pour le développement régional, évidemment.

    • daffy

      Regardez l’exemple de NYC:

      1940:
      Ville:: 7,454,995
      RMR: 10,135,000

      Aujourd’hui:
      Ville: 8,405,837
      RMR: 19,128,707

      Montréal:
      1941:
      Montréal: 903,007
      RMR: 1,192,235
      2001 (pré-fusions):
      Montréal: 1,039,534
      RMR: 3,426,350

      La banlieue qui croît plus vite que la ville, ce n’est pas propre à Montréal.

    • daffy

      Un dernier exemple à ce sujet. Boston, une ville assez comparable à Montréal, a littéralement vu sa population DIMINUER depuis 1940! L’effet trou-de-beigne y est véritable. La ville de Montréal s’en est mieux sortie.

      http://www.demographia.com/db-bos1790.htm

    • @daffy
      “Dites-moi? Il fait bon vivre et refaire le monde dans la commune du Plateau?”
      Aaah le doux parfum du préjugé. Pas votre meilleur argument dans cette discussion. Allez, je vous donne une autre chance de tomber juste. Un indice: “même pas proche”.
      Vous ce serait quand même pas Québec, arrondissement de la libâârté?

    • @ Laurent:

      Aucun problème avec vos affirmations. Ne perdez donc pas trop de temps là-dessus pour déterrer des statistiques.

      Si vous suivez bien l’interminable débat “Montréal c. banlieue” joyeusement alimenté par un gars banni plus d’une fois, on est au ras des paquerettes. N’est-ce pas? La supériorité de la ville centre par rapport à la banlieue.

      Mon intervention visait donc ce sujet particulier. Vous devriez donc tenter de raisonner votre ami GG. ;)

      Concernant les tramways dans les années 50…. C’est votre vision des choses. Or, toutes la plupart des grandes villes nord-américaines ont fait de même. ;)

    • @laurentkar
      Le principal atout pour Montréal: C’est une Île. La densité est plus proche de celle de New York que de celle de Toronto. Les loyers pas trop cher font que le centre est habité. Le terrible effet trou de beigne est moins puissant dans ces conditions. Mais les administrations semblent privilégier l’étalement. Bien sur plus payant pour les vendeurs de char, d’autoroutes, de maisons, d,assurances, de prêt hypothécaire, de tondeuses, des cabanons, et de toutes les bébelles qui ont fait la grandeur de ce notre civilisation et de son mode de vie …
      Ce sera un chapitre hilarant dans les livres d’histoires du prochain siècle …
      Bref ceux qui financent les compagnes des élus en ont eu pour leur argent.

      Un remède: transport en commun gratuit pour les résidents. …
      Autre suggestion : Démolition des autoroutes, comme sur Du Parc/Des Pins je verrais très bien un boulevard urbain à la place de Décarie. Dans simcity ça marchait en tout cas.

    • daffy

      On se calme! C’est beau Longueuil.

    • Projet de Prével vendu en un clin d’oeil. Je dis félicitation à toute l’équipe pour leur succès car iil s’agit d’une autre bonne nouvelle pour Montréal. On pourrait croire que Montréal est sur la bonne voie.

    • favori
      WoW ! WoW ! méchant slip, méchant slap, compagne ou campagne, trop de champagne p-e, les deux sont parfaitement interchangeables…

    • ouais quand ça va mal ….

      http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201411/19/01-4820373-un-projet-de-condos-vendu-a-100-en-un-apres-midi.php

    • daffy

      Guygadbois, le Doc et le Concombre avançaient que le centre a davantage de valeur que la périphérie. Il dit aussi que les meilleurs institutions d’enseignements et que les milieux de vie les plus huppés de la région sont au centre. De plus, il affirme que les meilleurs restos sont en ville, tout comme l’amphithéâtre et autres salles de spectacles.

      C’est plutôt vrai et c’est assez rare sur le continent. Ailleurs, les “inner-city neighborhoods” sont généralement à éviter complètement et les meilleures écoles sont en périphérie. Le centre de Montréal continue d’offrir beaucoup à ses résidents.

      Vous remarquerez qu’il n’y a pas vraiment eu de déplacement du centre de gravité. La grande région prend de l’expansion dans toutes les directions et l’ensemble du réseau de transport continue de converger vers le centre.

      Autre remarque: alors que les quartiers centraux semblent se revaloriser (HoMa, Verdun, le Sud-Ouest), ce sont des quartiers plus périphériques qui se dégradent ou stagnent: Mtl-Nord, St-Pierre, certains bouts de Longueuil, Laval-des-Rapides. C’est assez remarquable.

      Vous dîtes:
      “Concernant les tramways dans les années 50…. C’est votre vision des choses. Or, toutes la plupart des grandes villes nord-américaines ont fait de même.”

      Ce n’est pas seulement ma vision. C’est un fait que retirer les tramways a accéléré le développement de la banlieue au détriment de la ville. À savoir si c’est une erreur ou pas pour la RMR, je vous accorde que c’est sujet à débats Mais d’avoir utilisé l’argent public de Montréal pour racheter les trams du privé et enlever les rails, c’est clairement une erreur de la part de la ville.

    • @favori

      Belle théorie du complot votre affaire: les politiciens seraient secrètement dirigés par les vendeurs de voiture et de tondeuse pour favoriser l’étalement urbain!

      Montréal, indépendamment de la banlieue, a besoin de ponts pour s’approvisionner, c’est un fait. Le problème c’est donc que Montreal est une Île. C’est loin d’être optimal pour s’approvisionner.

      Dans le temps des colons, ils l’ont choisie parce que c’était probablement plus facile à défendre – une Île – et anyway ils voyageaient par bateau. Maintenant c’est un problème pour le transit.

      C’est juste normal l’étalement urbain et c’est très humain vouloir son terrain et son coin de paix. Et les chiffres le prouvent.

    • @arnold

      Pas un problème en ce qui me concerne avec le taux d’intérêt utilisé: les prêteurs font un stress test avant de consentir à un prêt en utilisant un taux d’intérêt plus élevé, soit celui publié par la Banque du Canada pour les prêts hypothécaires ordinaires – 5 ans (qui est à 4,79% présentement) plutôt que d’utilier le taux contractuel.

      Pour ceux que ça intéresse ou qui pensent que les prêteurs et assureurs font des prêts à n’importe et n’importe comment, voici les nouvelles lignes de conduite du Bureau du surintendant des institutions financières pour les prêts hypothécaires:
      http://www.osfi-bsif.gc.ca/fra/fi-if/rg-ro/gdn-ort/gl-ld/pages/b20.aspx
      (j’ai trouvé le truc sur le taux d’intérêt à la section ‘Ratio de couverture de la dette’)
      http://www.osfi-bsif.gc.ca/Fra/fi-if/rg-ro/gdn-ort/gl-ld/Pages/b21.aspx

      Pas mal drabe et sec comme lecture mais bon, ça a le mérite d’être clair.

    • favori

      Je suis en bonne partie en accord avec vous.

      Par contre, je ne crois pas que rendre le transport en commun gratuit soit une bonne idée. Au contraire, c’est mieux de faire payer le plein prix à la fois aux utilisateurs du TeC et aux automobilistes.

      Ça réduirait les effets déformants de ces subventions au transport. Et le TeC continuerait d’être beaucoup moins cher que l’auto (pour la STM, on parle de quelque chose de l’ordre de 2000$/an, contre plus de 14k$/an pour l’auto, si l’on faisait payer le coût complet des infrastructures aux utilisateurs). L’ensemble de la société s’en porterait probablement mieux.

      Remarquez, ça changerait un peu la donne et le développement Montréalais serait davantage durable, mais la banlieue continuerait de s’étendre (après tout, on parle ici de seulement quelques milliers de dollars par an). Et c’est bien correct, à condition que les gens payent pour les coûts de leurs choix personnels.

    • arnolde

      ” ils l’ont choisie parce que c’était probablement plus facile à défendre – une Île”

      Pas vraiment. Ils ont choisi Montréal à cause des Rapides de Lachine. Il fallait faire du portage. C’était donc un bon endroit pour faire du commerce. Et le chemin est beaucoup plus court par Montréal que par sa Rive-Sud. (Il faut parcourir 62 km pour le trajet Vaudreuil-Boucherville par l’Île, contre 86km par la Rive-Sud).

      En plus, il y a la Rive-Nord et l’Île-Jésus. Il serait surprenant que tout le développement se fasse sur une seule rive, mais pas sur l’autre rive et les deux îles. Le Mont-Royal est un centre naturel de la région.

    • @Laurent

      Merci pour le rappel du cours d’histoire.

      Historiquement il s’agit d’un bon choix sans doute, mais il faut vivre avec le fait qu’il faut des ponts et peu importe, Montreal a besoin des routes reliant les autres centres importants pour le commerce. Donc à la base, Montréal a besoin des ponts et des routes, donc c’est normal qu’il y a du monde qui s’est agglutiné tout autour de ces mêmes routes, vu le coût moindre.

      Évidemment le transport est un coût inefficace qu’il faut supporter. Mais c’est pas pour rien que de plus en plus d’entreprises vont sur les Rives.

    • @arnolde

      Parlons en du coût moindre, les banlieusards des 2 rives ne prennent pas en compte le coût additionnel de la 2e voiture ou la 3e quand les enfants partent pour le cegep.
      Sans compter le coût du temps perdu dans le traffic.

      il y a 20 ans, j’ai eu à prendre cette décision et l’écart de coût d’acquisition était de 40 000$ pour un cottage de 230 000$ dans l’est de MTL versus 190 000$ à Repentigny. Sur 20 ans , à 2 000$ par année, je crois bien avoir économiser une fortune!

      être hors de l’Île a du sens pour ceux dont au moins un membre travaille…. hors de l’île.

    • arnolde

      Je peux vous certifier que Montréal n’a pas besoin de 2 ponts vers l’ouest, 2 ponts vers l’est, 5 ponts vers le sud et 7 (!) ponts vers Laval pour s’approvisionner.

      Autre sujetL ca n’a rien a voir avec un complot. Les élections se gagnent dans le 450 depuis un bon bout de temps. Faque c’est le 450 qui se fait subventionner sur le dos du 514.

      Oui c’est très humain, c’est juste ben ben plate pour ceux qui paient pour vos p’tits plaisirs que vous êtes incapable de vous payer tout seul.

    • Arnolde, daffy et pbrasseur

      Il semblerait aussi que la densité des agglomérations soit positivement corrélée à la productivité et à l’innovation. Un argument de taille pour contrer ou, du moins, éviter de subventionner l’étalement urbain.

      http://www.newyorkfed.org/research/staff_reports/sr440.pdf

    • Concombre

      Être honnête, j’affirmerais que le RoC subventionne la province et que la RMR subventionne le reste du Québec. Par capita, la banlieue de Montréal et Montréal contribuent environ autant. La banlieue reçoit plus d’investissements d’infrastructure (quoi que Montréal en a reçues beaucoup il y a plus de 50 ans, qui servent à la fois aux Montréalais et aux banlieusards).

    • @concombre

      Combien les transporteurs vous chargeraient pour entrer sur Montreal avec la congestion si vous aviez un seul pont? cela aussi augmenterait les coûts.

      Savoir que je paie autant pour des ponts que je n’utiliserai jamais non plus.

      ”Les élections se gagnent dans le 450 depuis un bon bout de temps. Faque c’est le 450 qui se fait subventionner sur le dos du 514”

      Absolument rien pour étayer vos propos.

      ”Oui c’est très humain, c’est juste ben ben plate pour ceux qui paient pour vos p’tits plaisirs que vous êtes incapable de vous payer tout seul”

      Je paie mes factures moi-même pourtant? expliquer svp. Est-ce que vous payez 100% de la facture d’école de vos enfants? payez-vous 100% de la facture du médecin? vous êtes autant subventionné, M. Concombre.

      Si ça vous empêche de dormir, présentez-vous aux élections avec votre projet!

    • @laurent

      Juste avec Turcot, vous allez devoir additionner pas mal de projets en banlieue pour les investissements d’infras.

    • Arnolde

      Ouais, mais c’est contrebalancé par Champlain à 5 milliards et la 19 à 600 millions.

    • Sans oublier le train de l’est à une couple de centaines de millions…

    • arnolde

      “Juste avec Turcot, vous allez devoir additionner pas mal de projets en banlieue ”

      La ville de Montréal voulait un projet Turcot plus petit et moins cher. Ce n’est pas pour desservir les Montréalais que le MTQ opté pour une option à capacité supérieure. La valeur ajoutée pour les banlieusards est majeure.

      En contraste, la valeur ajoutée pour les Montréalais de l’autoroute 30 ou des milles voies de large de l’autoroute des Laurentides est nettement plus faible.

    • arnolde

      Je n’ai pas été assez clair? L’ile n’a pas besoin de 2 ponts vers l’ouest, 2 ponts vers l’est, 5 ponts vers le sud et 7 (!) ponts vers Laval pour s’approvisionner.

      Eille chose, les 2 ponts a l’ouest sont collés l’un sur l’autre, pis ceux a l’est aussi. On en scrappe 1 de chaque bord pis la vie continuerait d’être très, très belle (et soudainement moins chère) pour Montréal.

      Sans parler de Papineau, Pie IX, Viau, pluys one-way local Laval vers Montréal tu meurs.

      Come on dude, l’avion…

      Prenez 1 minute pour regarder une carte électorale, prenez 1 minute pour réaliser que Montréal est acquise au “governing party” qui pourrait y obtenir sa base les 2 doigts dans le nez simplement en présentant un Baghdad Gab par circonscription, constatez ou il faut aller chercher les autres sièges pour avoir une majorité, pis vous allez comprendre. Faut avoir pasé les 20 dernières années dans une caverne pour ne pas savoir cela; me demander d’étayer mes propos, c’était comme demander sa quelqu’un d’étayer le fait que 1+1 =2, faut le faire.

      Les infras, ca coute cher Arnolde. Les infras de la ville sont utilisées par les urbains et les banlieusards. Les infras de la banlieue? Ehhhh par les banlieusards. Faque qui paie pour qui la-dedans?

    • Laurent

      Je commence à m’inquiéter. Y a-t-il un domaine ou vous ne connaissez rien pantoute?

    • Guillaume 11:57, puis arnolde, juste après.

      Trop drôle.

      Tsé, dans un coin du ring, y’a des gens qui inventent toutes sortes de trucs pour tenter de justifier leur façon de penser. Ca réinvente des stats, ca les remets en question, ca réinvente l’histoire, ca réinvente l’économie, ca invente des problèmes, etc…

      Pis dans l’autre coin du ring, il y a les faits.

      Comme dirait Caliméro, c’st vraiment trop injuste.

    • Curieux/Blais

      A ajouter à votre liste de problèmes majeurs reliés à la vie de condo:

      http://www.cbc.ca/news/canada/toronto/man-faces-drug-charge-after-liberty-village-condo-explosion-1.2838887

      Ka-ching, money in the bank.

    • @ opto:

      Vous ne devriez pas comptabiliser le “nouveau pont sur le Saint-Laurent”. S’il était encore en bon état, on n’en parlerait même pas.

      Le fédéral le remplace parce qu’il n’a pas le choix pour corriger une erreur… d’un ancien gouvernement fédéral qui avait choisi le projet le moins cher.

      Parlant du pont, si les montréalais étaient volés par les banlieusards, le maire Coderre et les élus de Montréal seraient monstrueusement favorables au péage? N’est-ce pas? C’est plutôt le contraire. Lui, il a compris que Montréal n’est pas en position de force par rapport à la banlieue.

      @ laurent et al.

      Vous pouvez continuer à écrire, citer des statistiques, etc. Je l’ai écris à maintes reprises sur ce blogue quand l’inutile débat sur Montréal vs. la banlieue réapparait périodiquement, un débat toujours pousser par des gens de l’île… ;)

      Les élections se gagnent en banlieue, pas à Montréal. Les gouvernements québécois qui se sont succédés l’ont compris. Quant à Ottawa, le Québec a choisi de se parquer dans l’opposition depuis 1993. Les votes sont en Ontario et dans l’Ouest comme le démontre la nouvelle carte électorale.

      Je joins donc ma voix à Arnolde. Si c’est si grave que ça, présentez vous aux prochaines élections fédérales ou provinciales, mettez votre figure sur un poteau et, si jamais vous êtes élus, poussez votre dossier dans un caucus avec des députés provenant de partout en province ou, encore mieux du Canada…

      Vous viendrez me dire ensuite si le genre d’argumentaire “one way” que vous vous échangez entre convaincus ici aura du succès auprès de vos collègues. Mon petit doigt me dit que ce sera un échec.

      Mais bon, vous ne le ferez pas. Le plan B alors….? Vous pouvez tenter de convaincre Jacques Ménard de cesser de faire des rapports sur l’avenir de Montréal, de quitter sa zone de confort professionnelle et financière pour briguer les suffrages électoraux. Son dernier rapport n’a d’ailleurs pas eu d’échos à l’extérieur de Montréal. Quelques réactions d’usage à Québec et des sons de criquets à Ottawa.

      @ barzach:

      Pas de Québec. D’ailleurs ça fait un bon bout de temps que je n’y suis pas allé. Paraît-il que l’économie commence à stagner là-bas. Et, c’est sans compter les effets négatifs des coupures gourvenementales à venir.

      Vous devriez fraterniser davantage avec “favori” qui semble vouloir utiliser une “pépine” pour se lancer dans une longue séance de défoulement d’urbanisme…

      Quand on ébranle votre temple théorique, vous tomber dans le même genre d’ornières que les animateurs-radio de Québec. Dans le cas de favori, ce sont les complots. J’ai bien aimé celui concernant l’axe du mal constitué des entreprises de construction résidentiels et des vendeurs de tondeuses et de souffleuses qui font la promotion de la banlieue au détriment de l’île de Montréal… Bien sûr, les Montréalais ont une intelligence supérieure (même s’ils acceptent sans broncher des chantiers inactifs pendant des mois et les autres dérives de l’administration municipale). :D

    • Daffy

      Je vais vous bottom-liner la situation: il n’y a rien de mieux en banlieue que dans la ville. Que du moins bon.

      Malgré, et contre tout, tout, tout ce que vous pouvez trouver à dire, y compris vos chantiers inactifs et autres en-s’en-fout.

      Maintenant, nous pouvons passer à autre chose si vous le désirez.

    • entièrement d’accord, cute-cumber :)

    • La guerre entre la banlieue et Montréal. Les obus textuels volent! Pour ma part, les deux se valent, tout dépend de ce qu’une personne recherche.

      Personnellement, j’habite à deux pas du centre-ville de Montréal… et je travaille beaucoup plus à l’ouest (j’ai déjà fait rive-sud et rive-nord comme lieu de travail). Pourquoi ce choix? Je suis toujours à l’inverse de la circulation et quand je ne travaille pas, je suis à deux pas du métro ou encore à quelques minutes de tout en taxi. Je n’accepterais pas de me retrouver bouchonné sur les routes/ponts (rouler 30 minutes pas de trouble, rouler 15 minutes et 15 minutes arrêté, même durée, mais je suis incapable de le supporter^^). Mais je n’ai pas d’enfants à aller porter en garderie, je déteste entretenir un terrain et la seule idée d’être obligé de prendre ma voiture pour faire mes commissions me purge. J’ai des amis qui vivent en banlieue, et vous savez quoi? Ils n’échangeraient pas de lieu de résidence avec moi, comme moi je n’échangerais pas avec eux.

    • Je sais que je pourrais (devrais?) être plus diplomate, mais à un certain moment donné, il faut cesser de se bercer d’illusions.

    • @opto

      Et le péage il sert à quoi si c’est pas pour le payer le pont? et il est autant utile à Montréal.

      Et j’ai absolument aucun problème avec le principe de l’utilisateur payeur.

    • m.rustik

      They don’t know any better. Tsé, quand t’a conduit une Honda toute ta vie, tu es bien à l’aise avec cela, surtout quand tu compare avec la vieille Neon qui t’a .

      Ce n’est pas une tarre. Sauf qu’il faut realiser que c’est juste un char ben, ben ordinaire, et qu’il y a des chars ben, ben meilleurs que cela. En a-t-on absolument besoin? Ben non. Mais est-ce qu’ils existent? Ben oui.

      Bon je vais essayer de me taire mais comme c’est un sujet qui me crinque un peu (c’est l’aveuglement, volontaire ou non, qui me crinque) je ne peux pas vous garantir un silence complet. Mais je vais essayer, promis.

    • Et j’ai absolument aucun problème avec le principe de l’utilisateur payeur.

      On va voir cela quand vos infrastructures, que vous seul utilisez, vont tomber en ruine.

    • daffy

      Le futur péage sur Champlain a un gros problème pour Montréal: c’est de l’argent qui quittera complètement la RMR pour se retrouver dans les coffres du fédéral. Ce n’est pas comme si cet argent allait servir à améliorer les services offerts à Montréal. En ce sens, Coderre fait bien de s’y opposer.

      On s’entend que si toutes les infrastructures dans la RMR étaient payées par le Fédéral, l’étalement urbain serait très, très avantageux financièrement pour le Québec.

      Pour le reste, je tente simplement d’établir à quel point l’étalement urbain est causé par l’intervention gouvernementale, plutôt que par le désir, bien réel, de vouloir avoir plus d’espace. Tout ce que je dis, c’est que le développement de la RMR serait plus durable si les résidents payaient directement une plus grande partie de leurs coûts de transport, plutôt que de mutualiser ces coûts par le biais des impôts.

      Aussi, j’affirme que Montréal (la ville) fait très bien par rapport à sa banlieue, tant en absolu (institutions de santé et d’enseignement, arts, spectacles, bibliothèques, parcs, activités familiales, sportives et culturelles,), qu’en comparaison de la situation typique en Amérique du Nord.

      That said, la banlieue a des avantages indéniables. Moins d’inégalités, taux de criminalité moins élevé (sauf dans des bouts de la Rive-Nord, Laval-des-Rapides et Longueuil). Une offre culturelle et sportive intéressante pour les enfants (quoi que Montréal fait bien là aussi). Moins de circulation locale. Meilleure qualité de l’air (là aussi, Montréal fait du progrès).

      Mon dernier argument, c’était qu’il semble plus facile de développer un écosystème performant en haute technologie (et en finance) si on favorise un développement à plus haute densité.

    • Ouains,ben content d’être à l’envers du traffic. Un cm de neige et c’est le chaos.

    • Arnolde 9h09

      Bon, Champlain n’est peut-être pas le meilleur exemple…mais tout à fait d’accord avec la dernière partie de votre post.

    • Concombre

      Vous et les 20000 et quelques résidants de VMR avez le meilleur des deux mondes, une enclave de verdure et de tranquilité située à 15 minutes de tout. Tous les avantages sans les inconvénients, c’est un débat sans fin.
      Mais si je me compare au montréalais moyen qui vit sur une rue passante avec un balcon et une ruelle en arrière, je préfère ma situation et je ne suis qu’à 20 minutes de mon travail.
      Chacun ses besoins, le commentaire de Rustik est assez éloquent à cet égard.

    • Je m’en viens comme Blais, je sors 3-4 commentaires d’une shot et je disparais 2-3 jours…

    • @daffy
      On est ici pour débattre et échanger des idées en rapport avec l’immobilier, afin de se faire une opinion plus éclairée. Si votre seul argument pour répondre aux critiques de l’étalement urbain, c’est d’ignorer volontairement les statistiques et renvoyer tout le monde aux prochaines élections, je ne vois strictement pas l’intérêt de votre participation à ces échanges.

      “Quand on ébranle votre temple théorique, vous tomber dans le même genre d’ornières que les animateurs-radio de Québec.” Mais je ne demande qu’à ébranler mes convictions, le doute est une attitude saine dans la vie, davantage que le culte des certitudes.
      Alors c’est quoi les fameuses vertus de l’étalement urbain? Je vais étudier attentivement toutes les statistiques/données en appui à votre théorie.

    • @concombre:

      ”On va voir cela quand vos infrastructures, que vous seul utilisez, vont tomber en ruine.”

      Ok le seul pont que j’utilise est le Pont-Tunnel, avec 119 999 autres utilisateurs, par jour. Donc pour vous, seul = 120 000 personnes? Et si on se fie sur ce principe, ben je paierais seulement pour celui sur lequel je passe, et pas pour tous les autres.

      Je passe toujours par le pont de l’A-25 pour aller dans ma belle famille sur la Rive-Nord et je m’en tire bien. Je ne le paye pas seul non plus.

      Arrêtez donc de dire du n’importe quoi. Vous êtes meilleur que ça.

    • ConcombreMasque

      « Tsé, dans un coin du ring, y’a des gens qui inventent toutes sortes de trucs pour tenter de justifier leur façon de penser. Ca réinvente des stats, ca les remets en question, ca réinvente l’histoire, ca réinvente l’économie, ca invente des problèmes, etc…

      Pis dans l’autre coin du ring, il y a les faits. »

      Et les faits sont les suivants.

      « Le Québec ne va pas bien parce que ses deux grands pôles économiques sont moins performants. Il s’est perdu 19 400 emplois à temps plein depuis un an dans la région de la Capitale-Nationale et 37 000 à Montréal. Les gains réalisés ailleurs, comme dans le Centre-du-Québec (+8 700), en Montérégie (+8 000) et à Laval (+5 700) n’arrivent pas à compenser. »

      http://www.lactualite.com/blogues/le-blogue-economie/lemploi-de-mal-en-pis/

      http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201411/18/01-4820145-de-plus-en-plus-de-jeunes-travailleurs-quebecois-sexilent.php

    • @laurent

      Ok pour l’économie et la finance, et pour la logistique-transport, entrepôts, manufacturier? Est-ce idéal de se foutre au Centre-ville? Est-ce qu’ils ont besoin de routes, eux? Car c’est ça qui la fait fonctionner, la finance. Ce sont eux qui investissent dans les technologies.

      Pas pour rien que des Canam, Weston, Danone, Rona, Jean Coutu, pour ne nommer que ceux-là, sont sur la Rive-Sud.

    • Un tas de fourmis qui s’acharnent sur un ver ne semble pas a première vue “comploter”. La preuve elles tirent chacune de leur côté. Mais ne vous inquiétez pas le vers finira dans la fourmilière. Y’a pas de complot, y’a juste un comportement qui mène à ce résultat.

      Faut être primitivement naïf pour ignorer que des forces convergent dans notre société. Et c’est tout le drame de notre inertie pitoyable face à des problèmes évidents qui ont pourtant des solutions simples.

      De là l’idée que les historiens se rouleront par terre en écrivant le chapitre sur notre siècle.

    • Daffy, arnolde, et al.

      Profitez-en pour nous parler de vos coins de paradis, je vais me taire.

      Opto: la diarrhée, ca se soigne. Je vous signale par ailleurs que Baghdad Gab est rendu comme cela aussi.

    • @ barzach:

      Vous dites: “je ne demande qu’à ébranler mes convictions, le doute est une attitude saine dans la vie, davantage que le culte des certitudes.”

      Si tel est vraiment le cas chez vous (et pas juste du verbiage pour masquer votre propre culte), vous pourriez vous amuser avec GG qui cultive allègrement ce culte si je me fie à son enième commentaire à 1 h 13 du matin…

      Votre utilité sur ce blogue en serait décuplée. L’impartialité est aussi une attitude saine dans la vie, n’est-ce pas… ;)

      Cela dit, ne perdez pas trop temps à chercher des statistiques. Si vous n’avez pas encore compris que le but de mon intervention était de dire aux défenseurs de Montréal qui semblent en perdre le sommeil pour répondre au début de la nuit de “walk the talk” comme on dit en anglais, je comprendrai que vous prenez tout au premier degré. ;)

      Je l’ai déjà dit ici que ce débat Montréal c. la banlieue me laisse indifférent. Cela me fait toutefois plaisir de rappeler à certains fiers Montréal qui ramènent toujours le débat, peu importe qu’ils proviennent de Ville Mont-Royal, de Centre-Sud ou d’Hochelaga-Maisonneuve, les réalités politiques du Québec et du Canada. On est plus à l’époque de Jean Drapeau qui faisait frémir les décideurs politiques à Québec et, dans une moindre mesure, à Ottawa.

      À la fin de la journée, c’est ça qui compte. Les urbanistes ont beau vouloir prêcher pour un retour à la ville-centre ce à quoi je ne m’oppose pas. Or, une étude d’un prof de l’Université Concordia publié en octobre dernier a démontrer que le mythe des semi-retraités ou retraités qui reviennent en ville pour bénéficier d’infrastructures mieux adaptées à leur style de vie n’est qu’un mythe. Les résultats démontrent plutôt que c’est le contraire qui se produit dans la plupart des grands centres urbains du Canada. Ils choissisent la banlieue. Surprenant, n’est-ce pas?

      Je vous laisse réfléchir à ça. ;)

    • arnolde
      13h05

      “Ok pour l’économie et la finance, et pour la logistique-transport, entrepôts, manufacturier? ”

      La figure 4 du papier que j’ai cité ci-haut (http://www.newyorkfed.org/research/staff_reports/sr440.pdf) en parle.

      Comme on peut s’y attendre, certaines activité, comme le manufacturier, ne profitent pas autant de l’augmentation de la densité que les technologies de l’information.

      En fait, il y a une corrélation assez forte entre l’intensité de capital humain requise par une industrie et les gains économiques de la densification urbaine. Justement, ça adonne que les activités à très hautes valeur ajoutée sont généralement des activités à haute intensité de capital humain, justement.

      D’ailleurs, vous remarquerez que beaucoup d’entreprises de logistiques sont à St-Laurent, Lachine, Longue-Pointe et Boucherville proche du pont, et non à MarieVille ou à St-Jérôme.

    • arnolde

      Je peux vous sortir des entrepots sur l’ile a n’en plus finir.

      Pis le port et l’aérport sont ici mais ca compte pas….

    • arnolde, 12:13

      Oubliez les ponts, c’est pour cela que je spécifiais “que seul vous utilisez”). Pensez a vos routes rurales.

      En passant, vous êtes chanceux dans votre malchance. Les 2 liens dont Montréal a besoin vers la rive-sud, c’est celui de l’axe de la 20, et Champlain. On pourrait fermer les autres demain matin, ca ne changera rien du tout dans notre vie.

      Opto, 10:42 C’est la partie faible de mon argumentaire. J’oublie parfois que “la ville” décrit fort mal mon milieu…

    • Croyez-le ou non Curieux, les reprises sont pourtant beaucoup plus importantes en Montérégie qu’à Montréal.

      Vous aviez compris que les faits dont je parlais sont les prix immobiliers et la santé pas si mauvaise que cela du marché. Mais je vous comprends de vouloir comprendre autre chose.

    • Concombre

      “Dis à Ray”…Vous me surprenez toujours avec vos analogies disons… imagées:)

    • daffy

      J’aime bien les vieux, mais ce sont les jeunes qu’on veut ramener ici. Et je sais pertinemment que tant et aussi longtemps qu’on va collectivement leur payer tout ce que cela leur prend pour qu’ils puissent partir de leur job, prendre leur char, pis conduire jusqu’a l’endroit ou ils peuvent finalement s’acheter une belle petite maison avec une cloture en piquets blancs, ils vont continuer de le faire.

      Sauf que nous ne sommes plus en 1960.

      Y’a plus d’argent. Alors ce que nous devrions faire, c’est minimiser nos besoins futurs en construction en béton, en entretien de béton, pis en remplacement de béton. On en a deja assez, notre population n’augmente plus a un rythme de fou depuis quelques décennies deja, me semble qu’on aurait du comprendre cela depuis longtemps (et on l’a compris, c’est juste que le pouvoir politique en décide autrement, pour ses propres fins).

      Nous sommes rendus au point ou on devrait dire assez c’est assez, on doit faire avec ce que l’on a, ca coute deja assez cher comme cela en entretien et remplacement. Débrouillez-vous avec l’existant, c’est en masse. Si vous en voulez plus, payez pour. Pas juste des grenailles, payez le juste cout de votre décision de ne pas vous contenter de ce que l’on a.

      Acabo la fiesta sur le dos des autres.

    • @Concombre

      Je suis à Boucherville depuis que je suis né. Ma famille et mes amis sont ici, c’est la raison principale pour laquelle j’ai acheté quand j’ai quitté le nid familial. J’ai tout ce dont j’ai besoin ici à proximité. On peut se promener le soir pendant des heures en toute tranquillité sans respirer de smog. Il y a trois parcs à moins de 5 minutes de marche dont un à 30 pas de chez nous avec un terrain de baseball et soccer. Je suis à 2 minutes de l’aréna où je joue au hockey à chaque semaine. Je peux faire du vélo/roller jusqu’au bord du fleuve, prendre le traversier, aller aux Îles de Boucherville. Il y a beaucoup d’arbres. Des montagnes pas loin où on aime aller ; St-Hilaire, St-Bruno. Plusieurs glaces extérieures dont une à distance de marche. Voisinage #1. Écoles primaires #1. De bonnes écoles sur la Rive-Sud classées dans le top (Durocher St-Lambert était classée #5 en 2012-13 selon Institut Fraser).

      Ceci étant dit, il y a surement plein d’autres bons endroits où vivre. Le seul critère famille et amis fait en sorte que c’est un bon endroit pour moi et pas nécessairement pour d’autres.

    • La Chine, un pays socialiste, qui est train de devenir propriétaire de nos terres et immeubles et qui se sert de notre système comme façade car c’est le secrétaire général de la Chine soutenu par l’armé Chinoise qui est l’acquéreur réelle de ces actifs.

    • “Je m’en viens comme Blais, je sors 3-4 commentaires d’une shot et je disparais 2-3 jours…”

      Je n’ai pas autant de temps libre comme les agents sur ce blogue.

      Combien de ventes chaque agent fait par mois ces temps-ci?

      Mon “educated guest” : pas ben ben.

    • Arnolde

      L’important, c’est que vous soyez également près de votre travail.Comme ça, les enfants ne seront pas pognés au service de garde jusqu’à 18h30.

    • « Tsé, dans un coin du ring, y’a des gens qui inventent toutes sortes de trucs pour tenter de justifier leur façon de penser. Ca réinvente des stats, ca les remets en question, ca réinvente l’histoire, ca réinvente l’économie, ca invente des problèmes, etc…

      Pis dans l’autre coin du ring, il y a les faits. »

      Les faits sont poster par les non-agent tel que pbrasseur, curieux, Garth et moi.

      Pour avoir une vrai discussion, il faut commencer a parler de cela.

      Les diversion des agents sont facile a voir.

    • “Vous aviez compris que les faits dont je parlais sont les prix immobiliers et la santé pas si mauvaise que cela du marché. Mais je vous comprends de vouloir comprendre autre chose.”

      http://www.lesaffaires.com/mes-finances/immobilier/immobilier-comment-reconnaitre-les-vraies-aubaines/574102

      Défaut de paiement, divorce, nouvelle succession, mésentente entre associés….Et cela accelere maintenant la pression a la baisse des prix de l immobilier.

      Ne vous laisser pas endormir.

    • http://argent.canoe.ca/nouvelles/canada/les-coupes-feront-mal-bombardier-et-pratt-whitney-20112014

      “Chez Bombardier Aéronautique, où on a procédé à 2000 mises à pied récemment, on ne veut pas parler de pertes d’emplois au Québec comme possible impact. Malgré les profits, on réitère l’importance de l’aide fiscale.”

      Bonne nouvelle pour Montreal, d autre pancartes a vendre qui s en vienne dans saint-laurent et ahunsic

    • @daffy
      Que des gens préfèrent la banlieue à la ville, grand bien leur en fasse, et je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de surprenant à ce que des retraités préfèrent y vivre. Je ne nie pas que ce choix soit le bon pour eux, tout comme celui d’habiter en ville l’est pour moi. En quoi devrais-je y réfléchir davantage, puisqu’il n’y a rien à réfléchir?

      On discutait ici de la meilleure stratégie d’investissement public, histoire justement d’éviter les erreurs du passé et de maximiser le retour sur investissement (on en veut tous pour notre argent non?). Vous c’est quoi votre opinion?

    • http://www.985fm.ca/lecteur/audio/deux-salaires-ne-sont-pas-de-trop-pour-boucler-les-247360.mp3

      “Deux salaires ne sont pas de trop pour boucler les fins de mois. Certains parents font pourtant le choix de vivre avec un seul salaire. Avez-vous les moyens de rester à la maison?”

      Oubliez les premier acheteurs pour “repartir” ce marche immobilier au ralentit.

    • http://www.985fm.ca/lecteur/audio/la-classe-moyenne-est-elle-etouffee-ou-a-t-on-enco-246722.mp3

      “La classe moyenne est-elle étouffée ou a-t-on encore les moyens de payer plus?”

      La classe moyenne est casse, ils vont plutot louer les condos et maisons invendus a pris allechant.

    • http://www.lesaffaires.com/strategie-d-entreprise/management/inflation-les-salaires-ne-suivront-pas/533187

      “Inflation: les salaires ne suivront pas. «Nos membres craignent une diminution du pouvoir d’achat des travailleurs», affirme Florent Francoeur, président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, qui a réalisé une enquête auprès de 346 de ces membres à la fin de juin et au début de juillet.”

      La realite c est qu a travers le temps les salaires vont suivre l’inflation pendant encore plusieurs annees.

    • http://www.985fm.ca/lecteur/audio/les-maisons-au-quebec-ne-se-vendent-plus-aussi-vit-242722.mp3

      “Les maisons au Québec ne se vendent plus aussi vite qu’avant. On parle de plus en plus d’un rajustement à la baisse. Est-ce le bon moment pour acheter ou vendre sa maison?”

      Oh…. les prix vont a la baisse maintenant mais pourquoi les agents malhonnetes me disent le contraire?

    • http://argent.canoe.ca/nouvelles/le-quebec-va-froler-la-recession-craint-pierre-fortin-20112014

      “Le Québec va frôler la récession. ”

      N’est-ce pas un signe que le marche immobilier ralentit??

    • Le village Shaughnessy est hot.

    • ioio, 16h40

      Tout ça pendant que les jeunes quittent la province, faute d’emplois intéressants.

      Et il y en a ici qui trouvent du positif là-dedans, faut le faire… !

    • “Je m’en viens comme Blais, je sors 3-4 commentaires d’une shot et je disparais 2-3 jours…”

      Je n’ai pas autant de temps libre comme certaines personnes sur ce blogue.

    • Blais

      Pauvre vous, vous êtes aux 5 minutes…

    • arnolde, puisque vous vous adressez à moi

      Pour le fun, ce PM, je suis allé checker la qualité de l’air (suite au post de Laurent). Moi aussi, je prenais pour acquis que l’air à Montréal était moins bon que dans le 450.

      Ben surprise. Voici les scores des 5 places que j’ai checké (et Boucherville, c’était pour vous)

      1. Mont Royal, 15, bonne
      2. Montréal, 18, bonne
      2. Laval, 18, bonne
      3. Boucherville, 28, passable
      4. Longueuil, 32, passable

      Je voyais l’un d’entre vous venir, voyez-vous.

      Bon, c’est une donnée, qui n’est peut-être pas représentative du tout. Mais il.

      Pour le reste, un mot qui résume le tout: Honda.

    • Opto

      Pas de mérite. J’ai repris l’expression d’un vieux sage, qui l’appliquait aux gens qui parlent trop: he suffers from (ou has) verbal diarrhea.

      Blais

      Vous vivez à la hauteur de votre middle name, S. “Certifiable” Blais. Je suis rendu au point ou cela ne vaut même pas la peine de critiquer vos affirmations en raison du fait que, ben, c’est vous qui les faites.

    • Mais quand même

      Pratt et Whitney, c’ta Longueuil, Einstein.

    • Concombre 18h44

      En effet, notre ami Blais n’en pouvait plus de se retenir!

    • matis24 19 novembre 2014 09h07
      « En fait comme d’habitude, vous dites n’importe quoi. J’ai loué une auto une fois par mois des fois deux par mois: Coût par fin de semaine, 75$. Par année, ça donne environ 1000$ pour loué une auto. Combien coûte une auto payé assuré et immatriculé? Pour une belle neon 2001 vendu en 2012, je payais 600 plus les plaques de 320. Sans compter les réparations, le changement d’huile, pose de pneu qui sont des dépenses récurrentes…»

      Pour une telle utilisation de l’auto, il n’y a pas de doute que c’est moins cher de la louer. Ce qui est stupéfiant c’est que cela vous ait pris 11 ans (2001-2012) pour vous en rendre compte. Pathétique.
      Vous savez désormais où trouver du “n’importe quoi”, il suffit de lire vos écrits.

      En supposant que chacune de vos locations d’auto était faite pour sortir de l’ile, vous en sortez environ 13 fois (1000/75). Vous fitez parfaitement ma définition de prisonnier de l’ile dans mon post du « 18 novembre 2014 16h07 », merci de confirmer mon point que c’est mieux acheter une auto vous l’utilisez assez souvent et la gardez longtemps. Pour rendre les choses faciles, imaginez quelqu’un qui a une vie plus intéressante que la vôtre (i.e., connecté avec des chums un peu partout dans le pays qu’il va fréquemment visiter, avec des outdoors activities, …), faites une petite multiplication et vous vous rendrez vite compte de ce que je dis.

      Pour moi, une famille d’homo-americanos a besoin d’au moins une auto. On peut spéculer sur la pertinence de la 2-eme, je suis d’accord. Au fait dites nous lorsque vous allez jouer au Hockey avec les gosses, vous embarquez tous dans l’autobus avec votre acoutrement ?

    • matis24 19 novembre 2014 09h07
      « Vous allez quémandez de la nourriture dans quel secteur de la planète? La prochaine crise sera alimentaire. »

      Nope ! avec la technologie, on a besoin de moins en moins de terre pour la même production. Allez vous renseigner sur ce qu’ils sont capables de faire au désert en Israel.

      « Il faut protéger nos terres, nos forêts et nos zones humides pour préserver le reste d’environnement qui nous entoure! »
      Oui, mais grosse enflure verbale, typique des environnementaleux. Avez-vous jamais regardé la carte globale du Quebec ? On n’y voit aucune ville, rien que de la forêt.
      Voici ce que je lis sur le site de l’Institut Économique de Montréal: “Les données globales n’indiquent aucun recul de la forêt. Au contraire, le couvert forestier a légèrement augmenté entre le premier inventaire forestier en 1979 et le plus récent en 2002. …”
      http://www.iedm.org/fr/49637-la-foret-est-elle-menacee-au-quebec

      « Sans compter que l’étalement urbain coûte une fortune aux gouvernements (nouvelles écoles, nouvelles routes, nouveaux hôpitaux etc. »
      Du n’importe quoi ! J’attend toujours une preuve honnête et tenant compte de tous les paramètres. Du ra-ha-ha idéologique sur un blogue ne prouve rien.

    • Laurentkar 20 novembre 2014 09h38
      « Le futur péage sur Champlain a un gros problème pour Montréal: c’est de l’argent qui quittera complètement la RMR pour se retrouver dans les coffres du fédéral. «

      L’argent pour construire ce pont il vient du fédéral non ? Pourquoi le cash du péage resterait dans la RMR ? Vous voulez encore plus de subvention ?

      « Aussi, j’affirme que Montréal (la ville) fait très bien par rapport à sa banlieue, tant en absolu (institutions de santé et d’enseignement, arts, spectacles, bibliothèques, parcs, activités familiales, sportives et culturelles,), …»

      Ces institutions de santé ont été construites par Montréal ? Ici vous ne voyez pas de mutualisation des coûts. Et le Métro ? C’est rigolo d’entendre ceux qui recoivent le plus de subvention chialer contre la banlieue.

    • Ces institutions de santé et d’enseignement ont été construites par Montréal ?

    • Garth et Gab
      “Vous voulez encore plus de subvention ?”
      C’est le travail de Coderre d’aller en chercher. C’est ce que j’affirmais, mes très chers physiciens.

    • Garth et Gab

      Vous êtes de très mauvaise foi, comme à votre habitude.

      Beaucoup de ce que la ville-centre offre n’est pas subventionné par le provincial (bibliothèques, activités récréatives, restos, théâtres).

      Pour l’éducation pré-universitaire, difficile de ne pas mutualiser ça. Et bien que les meilleurs institutions pré-universitaires soient à Montréal, elle n’a pas reçu de traitement de faveur pour ce faire.

      Le Centre Bell est privé.

      Pour les lieux majeurs subventionnés par la province (grande bibliothèque, OSM, CHUM, CUSM, universités), ils servent à toutes la RMR, voir à toute la province. Et leurs employés habitent partout dans la RMR. Les déplacer en banlieue serait contre-productif pour toute la région.

      Le métro coûte beaucoup moins cher à amortir et opérer par utilisateur que le réseau routier. La subvention par utilisateur est plus petite que celle du réseau routier. En plus, j’ai indiqué être en faveur d’abolir l’ensemble des subventions au transport, incluant le transport en commun. J’essaye d’être cohérent, tout comme le signal produit par un laser, si vous voyez ce que je veux dire. Sinon, demandez à Gab Taillon de vous expliquer.

    • Il n’y a pas longtemps, Baghdad nous affirmait traverser un pont vers Montréal 1 ou 2 fois par année.

      Maintenant, on est a une fin de semaine sur 2 pour skier à Tremblant. Il doit passer par Trois-Rivières.

      De la bouche d’un micro-entrepreneur qui a besoin de consulter son comptable pour connaitre son chiffre d’affaires.

      Du divertissement à l’infini ce Dr Lasik!

    • Est-ce qu’il va nous sortir l’hélico?

    • Tiens, notre scientifique dévot va surement apprécier la référence.

      “Les faits sont poster par les non-agent tel que pbrasseur, curieux, Garth et moi.”

      Les 4 cavaliers de l’apocalypse.

    • Pour attirer les petites familles, l’offre d’écoles primaires contaminées est grandissante! Au tour de Rosemont maintenant.

      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201411/20/01-4821076-qualite-de-lair-une-autre-ecole-doit-fermer.php

    • De nombreuses études furent présentées ici dans un débat précédent qui démontraient clairement les coûts importants de l’étalement urbain sans compter les coûts environnementaux. Évidemment Garth ne put rien brandir contre ça sauf sa mauvaise foi.

    • bob.lebrun

      «Justement, l’étalement urbain doit prendre fin le plus rapidement possible et il faut densifier les centres urbains au lieu de s’étaler inutilement vers les forêts et terres cultivables.»

      Les forêts oubliez ça, malheureusement elles ont disparues depuis longtemps dans la périphérie de Montréal et ça n’a rien a voir avec l’étalement urbain. De fait il y a plus d’arbres dans les zones résidentielles que dans les zones agricoles (les agriculteurs enlèvent presque tous les arbres pour drainer leur terre dans les cours d’eau environnants).

      En fait l’agriculture est un très gros pollueur qui détruit systématiquement lacs et rivières là où cette activité est intense. Je pense par exemple au magnifique lac des Deux Montagnes autrefois si plein de vie. Un scandale dont on ne parle jamais parce qu’apparemment l’agriculture c’est sacré (et protégé par un lobby très puissant).

      Encore une fois à cet égard le développement résidentiel est moins pire. En tout cas si c’est pour laisser la place à l’agriculture je suis plus que sceptique sur l’avantage du point de vue environnemental.

      La protection de l’environnement est une cause noble et utile, mais il y aussi beaucoup d’hypocrisie (et de jeu politique) dans ce domaine, qu’on commence donc par s’occuper des vrai problèmes, alors les arguments des “bien-pensants” qui veulent nous forcer à nous densifier deviendront peut–être un peu plus crédibles.

    • Concombre 6h58

      C’est lamentable. À la limite de l’odieux.

    • @opto

    • @opto

      Effectivement j’ai oublié ce point. Je suis à 14 min google maps (sans trafic) de mon travail et ça me prend en moyenne 25 minutes aller – 25 minutes revenir, porte à porte.

    • leguet

      Mais non, la taxes sur l’essence règle tout, tout tout.

    • @Concombre

      Pourquoi pas se fier sur des données annuelles à la place?

      http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/AIR/iqa/statistiques/region/2013.htm

      Je sais pas où vous vous considérez, je mettrais Île de Montréal, ou Centre … pas très beau!

    • arnolde

      Effectivement, une donnée, ca fait arbitraire, et les stats annuelles sont beaucoup plus représentative.

      Je considère habiter dans le plus grand oasis de verdure de l’Ile de Montréal. Quand vous prenez l’avion, tournez la tête vers le sud lorsque vous entrez sur Dorval, la foret avec la croix qui la traverse en diagonale, c’est chez moi.

    • M Brasseur

      Le véritable problème de l’étalement urbain, c’est le coût de la chose pour la société. Comme gars de droite, ca fait longtemps que vous avez compris cela.

      arnolde

      Votre job est excentrée. On le sait depuis un bout de temps déjà. Je vous parie que je m’y rends en 14 minutes, n’importe quand entre 7 et 9AM, et que j’en reviens en 18 minutes, a n’importe quelle heure entre 4 et 6PM.

    • arnolde

      Pour les données sur Montréal, les 14 postes d’observation sont situés en mileu urbain.

      Pour les données sur la Montérégie, 40% de vos postes sont situés en milieu agricole ou forestier…

      Trouvez-moi les données sur Longueuil, et on comparera avec Montréal.

    • arnolde et Concombre

      Les stats d’Arnold ont de l’allure. La situation montréalaise s’améliore, mais il y en encore du progrès à faire.

      Il semblerait que l’hiver, le chauffage au bois émet quelque chose comme 40% des particules fines à Montréal. Je crois que la réglementation à cet effet devrait être beaucoup plus aggressive. On pourrait obtenir des résultats concrets très rapidement, sans grands inconvénients (éviter le chauffage au bois dans la RMR, ce n’est pas un changement majeur à notre mode de vie).

      Également, inspecter régulièrement les émissions des véhicules de plus de 5 ans ne serait pas de trop.

    • Laurent

      Oui, et cela rend le gaspillage de fonds publics que constitue l’étalement urbain encore plus injustifiable. Tout ca pour que des gens vivensur le bras des autres un american dream en pierre artificielle, quelle belle société.

    • pbrasseur 8h05

      L’idée de “forcer la densification” est un peu forte. Et liberticide. Personnellement, retirer les incitatifs (vous savez, l’intervention déformante du gouvernement dans nos vies…) à l’étalement serait amplement suffisant.

      Si l’on s’assure que les péages et taxes sur l’essence sont suffisants pour couvrir le coût de construction et d’entretien des infrastructures, ce serait un bon début. Il y a aussi la question de réduction des émissions de gaz à effets de serre, mais le Québec fait déjà assez bien. Je ne crois pas que notre situation requiert une augmentation des taxes sur l’essence au-delà des coûts du réseau.

      Il faudrait réduire les autres taxes et impôts d’un montant équivalent à ces hausses de péages et de taxe d’assise. On se retrouverait collectivement à importer moins d’essence et d’autos (qui expliquent l’essentiel de notre déficit commercial) et à utiliser davantage le TeC (ça adonne bien, des géants mondiaux de la production de ce type de matériel roulant sont québécois!).

      En combinant une telle amélioration de la balance commerciale à une réduction de l’endettement gouvernemental servant à financer l’expansion des infrastructures routières et aux gains de productivités associés à la densification, on parle d’un facteur “supply side” qui pourrait aider le développement économique de la RMR.

    • arnolde, 9:32

      Brilliant!

    • @laurentkar
      Attention les particules fines en ville proviennent surtout du chauffage au Mazout lourd.
      (Également des feux de forêts et des poussières de pneus de la circulation.
      Viennent très loin derrière les particules du chauffage au bois.
      Ce qu’on ne nous dit pas. Même des données canadiennes ont été effacé d’une étude, je vais tenter de retrouver la référence.
      Mais il semble que des lobby qui veulent nous vendre du brut lourd de l’ouest soit ici à l’oeuvre.
      Comparaison bidon (auto comparé au foyer).
      Modification et tripotage de données.
      Information tronqué ou caché.
      Utilisation habile des lobby autre que ceux du pétrole pour nous convaincre.

    • Laurent
      Propos pleins de bon sens comme à votre habitude mais que je crains malheureusement utopiques.

      Comme Concombre, je m’interroge aussi. Y a t-il un domaine où vous seriez un peu moins calé que la moyenne des ours?
      Peut-être l’optique? Quoique vos conversations avec laser boy en juin dernier sur le laser phototonique étaient dignes de mention…

    • Pour l’étalement il est amusant de lancer une recherche image et de voir les villages de France par exemple parfaitement ceinturés de champs, et des villages de forte densité.
      Tout au contraire des développements d’Amérique du Nord, totalement anarchique ou des maisons, des champs, des usines, des commerces sont alignés pêle-mêle le long des routes qui ne mènent souvent nulle part. Ça ressemble à des antennes “râteaux” le développement par ici …
      Comme si les urbanistes d’ici n’ayant qu’une équerre étaient incapables de faire des courbes. Ou peut-être le maire, propriétaire du garage et du dépanneur voulait mordicus mettre sa maison entre les deux.

      http://www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/fr/montpeyroux-vue-aerienne
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Biencourt_%28Qu%C3%A9bec%29

    • Favori

      En effet, je m’amuse parfois à “survoler” des grandes villes américaines sur Google Earth. C’est ahurissant de constater les ramifications tentaculaires de la banlieue jusqu’à au moins 50 km de la ville-centre. Certaines villes situées à 100km une de l’autre sont en train de s’amalgamer à cause de l’étalement urbain. Dallas-Fort-Worth et Washington-Baltimore sont des exemples assez éloquents de ce phénomène.

    • opto

      Il y a un toton de trop dans votre phrase.

    • @Concombre

      Nope, VMR est plus long selon Google maps de façon pas du tout négligeable. Ceci étant vous êtes certainement plus proche des jobs du C-V c’est indéniable et à ce niveau vous êtes très bien situé j’en conviens.

      @laurent

      On paye déjà une partie importante de ces coûts, que ce soit en taxe sur l’essence, l’impôt en général, etc.

      Si on applique ce principe, ce doit être fair et le gouvernement doit d’autant réduire l’impôt en général pour tous.

    • Concombre

      Vous avez raison. Au début, je pensais que vous parliez de laser boy.

    • arnolde

      Google maps avec 70 de limite sur métropolitain est, right?

      Le moindrement que vous êtes proche des axes autoroutiers, je suis là vite en titi. Mais peu importe.

    • @garth:
      ”Pour une telle utilisation de l’auto, il n’y a pas de doute que c’est moins cher de la louer. Ce qui est stupéfiant c’est que cela vous ait pris 11 ans (2001-2012) pour vous en rendre compte. Pathétique”"

      Entre 2001 et 2005, je vivais à l’extérieur de l’île . Par la suite, j’ai constaté que mon kilométrage et mon désir d’avoir une meilleure emprunte écologique, l’utilisation d’une auto n’était pas nécessaire sauf lorsque je vais visiter de la famille, faire du ski etc.

      Non, je vais plus souvent que 18 fois par année à l’extérieur de la ville. Mais au contraire de vous, le 10/30 n’est pas un endroit que j’aime. J’ai tout ce que je désire à proximité.
      Vos insultes prouvent le manque total de profondeur de votre raisonnement.

      ”Nope ! avec la technologie, on a besoin de moins en moins de terre pour la même production. Allez vous renseigner sur ce qu’ils sont capables de faire au désert en Israel.”

      Sérieusement? Vous pensez que c’est Israel l’avenir de votre assiette? Des produits faites avec des normes environnementaux différents de la notre qui détourne l’eau potable de sa population et qui prends énormément de CO2 pour le transport et l’emballage…Bra-vo.

    • Un peu de matériel aux doomers en ce beau vendredi apres midi. Affiché sur le fil d’un de mes médias sociaux (cas réel):

      ‘Je badtrip ben raide. Avec un 3e bb dans le four et le notaire pour l’achat de notre 1ere maison dans 2 semaines. J’avais vraiment pas prévu ca dans mon budget (6000-7000$ de plus par année pour 2 enfants) ! Je l’a trouve pas drole pentoute !”

      Pas réjouissant du tout, mais quand j’ai lu, je me suis dit que ce serait d’intérêt pour le blogue (probablement au tant que les discussions sur les particules émises par les poêles a bois et sur leur impact sur la qualité de l’air).

    • Hey Roger

      Croyez-le ou non, je pensais justement à vous lors de l’annonce, vous êtes probablement le participant ici que cela affecte le plus.

      Je me suis dit que, bien que vous êtes un peu pingre (je me trompe?), cela ne vous empêcherait assurément pas d’en avoir un 2e.

    • opto

      “Propos pleins de bon sens comme à votre habitude mais que je crains malheureusement utopiques.”
      Vous avez probablement raison.

      La taxe sur l’essence est très visible. C’est le seul produit dont on affiche le prix taxe incluse sur des panneaux de 4 mètres carrés placés à 4 mètres de haut. Même en diminuant d’autant une autre taxe (disons la taxe santé ou les cotisations à la RRQ), plusieurs se plaindraient. Sans compter ces gens qui sont “obligés” de conduire de grandes distances (car ils ont choisi d’habiter un lieu archi-éloigné pour très paisible et peu dispendieux) qui se plaindront sur tout les toits qu’on ne comprend pas leur réalité; plus les fermiers, les gars de la construction et les vacanciers avec de grosses roulottes.

      Une fois que l’on a habitué les gens à un service subventionné, c’est difficile de l’enlever (c.f. les garderies).

      Sinon, je vous assure qu’il existe beaucoup de domaines où je suis un parfait néophyte. Mais merci du compliment (d’ailleurs, merci également, le Concombre).

      arnolde
      “Si on applique ce principe, ce doit être fair et le gouvernement doit d’autant réduire l’impôt en général pour tous.”
      Nous sommes sur la même longueur d’onde (blague d’optique). Le principe, à mon avis, c’est que l’on veut que l’impôt général serve à:

      1-payer des services dont on veut encourager la consommation, au-delà de ce que le libre-marché dicterait. Comme l’éducation et les soins de santé.
      ou
      2-à redistribuer la richesse. Comme, par exemple, en donnant aux jeunes familles, aux personnes âgées ou aux chômeurs.

      Dans le cas du réseau routier, une coordination gouvernementale est nécessaire, ne serait-ce que pour effectuer des expropriations. Par contre, je ne crois pas que c’est un service qui devrait être payé par l’impôt général.

    • BigMac

      Un 3ème enfant? En plus pogné pour s’acheter un van!

    • @Roger

      Le gouvernement préfère imposer davantage les pauvres parents de jeunes familles, qui, eux, n’ont pas le temps d’aller saccager le centre-ville ou l’Hotel de Ville. Je les comprend, c’est plus facile …

      Raison de plus de quitter la ville, pour les familles, pour diminuer le coût. Encore plus d’étalement à venir … je ne dis pas que c’est bon, mais simplement que je ne vois pas la tendance diminuer!

    • matis24 21 novembre 2014 13h58
      “Vos insultes prouvent le manque total de profondeur de votre raisonnement.”

      Non. Lorsque vous faites un post baveux où vous mettez ensemble mes bouts de phrases hors contexte m’accuser de dire des choses que j’ai pas dites (”c’est moins cher de louer une auto” alors que j’ai dit “ca dépend de votre fréquence d’utilisation…”), je vous répondrai de facon tout aussi baveuse.

      J’ai du respect pour ceux qui en ont à donner.

    • leguet 21 novembre 2014 07h39
      « De nombreuses études furent présentées ici dans un débat précédent qui démontraient clairement les coûts importants de l’étalement urbain sans compter les coûts environnementaux. »

      Oui vous avez raison. Les études montraient les couts importants, mais pas les coût nets et c’est là le problème. On montrait la colonne des dépenses mettant 0 dans les revenus.

      Le Walmart extra qui s’installe en banlieue grâce à l’étalement urbain n’apporte aucune plus value ? Aucun stimulus économique ? Il ne rapporte rien ? Enlevez ce Walmart et remplacer la par la forêt bien aimée en voie de disparition au Québec et dites moi de combien les taxes ramassées par la ville vont baisser.

      On a vu des gens brandir des rapports produits par des Institutions-machin-truc- pour-le-développement durable pour justifier leur points, des études où on ignore la TPS payée par les automobilistes dans les calculs, … Vous voulez que je prenne cela au sérieux?

      Moi je lis ici pas mal de blogue-onomics teintée d’idéologie, de montréal-centrisme et de mauvaise foi.

      « Évidemment Garth ne put rien brandir contre ça sauf sa mauvaise foi. »

      Très pratique lorsqu’on n’a plus d’arguments.

    • RogerBigMac 21 novembre 2014 14h06

      Les doomers ont du matériel en masse.C’est écrit sur tous les murs. Pas besoin d’aller chercher bien loin.

    • DocGuyRemaxCon 20 novembre 2014 22h43

      J’ai beau vous ignorer vous n’arrêterez jamais de me relancer hein?
      Auriez-vous un faible pour moi? Too bad je suis straight.
      Dites entre votre blonde et moi à qui pensez vous le plus souvent?

    • Le taux d’inflation « Core » au Canada est à son plus haut niveau depuis combien d’années ?

      http://fr.tradingeconomics.com/canada/core-inflation-rate

      M. Inaction devra sortir de son sommeil avant longtemps…

    • matis24 21 novembre 2014 13h58
      “Sérieusement? Vous pensez que c’est Israel l’avenir de votre assiette? ”

      Vous avez une drôle de facon de débattre. J’espère que vous faites semblant.

      Ma mention d’Israel est juste pour illustrer qu’on a des terres cultivables en masse ici, et que même si on en manquait comme Israel, on pourrait se débrouiller pas mal avec la technologie. En passant, lisez ceci ca vous éduquera un peu là dessus.

      http://www.reuters.com/article/2014/08/03/us-panasonic-singapore-farming-idUSKBN0G30R720140803

      Cela dit, une bonne partie de nos terres cultivable est utilisée pour l’exportation (pas pour nous nourrir), mais nous nous ramassons avec l’algue bleue dans nos lacs.
      http://www.greenpeace.org/canada/fr/actualites/cyanobacteries-algues-bleues-charest/

      On en parle peu des dégats des agriculteurs. C’est plus cool de s’attaquer à Enbridge, TransCanada et Steven Harper.

    • Off for the weekend.

    • Sans blague, concernant les garderies, c’est pas rien!

      On dit souvent en parlant de l’immobilier que bien des familles seraient incapables de subir une hausse de taux. Or, on parle de 400$ par mois de dépenses supplémentaires pour bien des familles typiques classe moyenne belle maison de banlieue. C’est un impact énorme.

    • Le gouvernement préfère imposer davantage les pauvres parents de jeunes familles, qui, eux, n’ont pas le temps d’aller saccager le centre-ville ou l’Hotel de Ville. Je les comprend, c’est plus facile …

      Arnolde, je ne vous ai pas entendu dire quoi que ce soit quand la décision de poursuivre la 19 jusqu’a la seconde couronne (une décision épouvantable) a été prise. Ben maintenant, vivez avec les conséquences. On est 600 millions de plus dans le trou à cause de cela, faut couper, taxer ou tarifer. You’re next, I hope.

    • Pingre, non. Proche de ses finances, oui. 20 dollars par jour par enfant (x2), c’est pas mal ce que ça va nous coûter. Pour le deuxième, c’est trop tard. Ça pourrait retarder le 3e par contre… ou simplement accélérer nos plans et aller le concevoir et délivrer ailleurs. Au moins, on aura pas un trop gros ‘overlap’.

      Ceci dit, j’ai déjà payé 55$ par jour dans le passé pour mon plus vieux, donc on est loin du drame. Sauf que je payais beaucoup moins d’impôt pour un salaire légèrement supérieur. Je pense que ce qui fait le plus mal, c’est la manière: de mon point de vue, on peut parler d’une taxe a l’enfance au même titre que la taxe santé. Ça me dérangerait moins de payer le 20$ par jour directement a la garderie et de récupérer le retour d’impôt au printemps. Me semble que j’aurais moins l’impression qu’on nivèle par le bas.

      Un point sur le gouvernement : ça commence a manquer franchement de vision leur truc. Le programme de garderie était le seul que je comparais favorablement par rapport aux autres provinces. Sur tout le reste (droits de scolarité, gestion du réseau de la santé, écoles publiques), je suis d’avis qu’on s’enligne droit vers un mur. Et que la manière dont le gouvernement s’en occupe, ça ne va qu’accélérer le problème. Je lisais cette semaine l’exode dans la tranche des 25-34 ans. Bonne chance aux finances publiques dans un avenir pas trop loin.

    • Opto: minivan, non. Cargo bike, oui.

      http://babboecargobike.com/product/babboe-big-cargo-bike/

    • Pour une fois, je suis presque d’accord avec lui (Vrai Garth, ce soir):

      The doomers almost always end up being incorrect, as the last six years have so richly proven.

      Presque? Pourquoi?

      Parce que cela fait 16 ans, pas 6, qu’il prédit un crash immobilier, ce génie parmis les génies.

    • Baghdad

      j’adore vos vacances. Le bord de mer au Maine en mai, la plage en Europe en juin, les périples pan-canadien en truck cheap en tout temps (un grand classique, thanks!).

      Lorsque vous aurez déniché un Spa nordique à rabais digne de votre budget famélique en Arabie Saoudite, faites-moi signe. Je vous enverrai une carte.

      “Grâce à l’étalement urbain”? Ben oui, pourquoi pas? Walmart, le Dieu du 450, rah, rah, rah. Franchement Elvis Longueuil bad de duplex, si j’étais un 450 et que j’avais le moindre self-respect, je me dissocierais de vous, et hier plutot que demain.

    • Baghdad Gab

      Vous et moi pourrons avoir une relation normale lorsque vous admettrez que vous êtes gabytaillon.

      Le 23 juin était fumant de comédie, mais vous pourriez y mettre fin, si vous aviez un minimum de testo en vous.

      Ce n’est pas comme si 100% des posters ne le savaient pas déjà, Baghdad. Allez. Un peu de courage. Le Saint-Esprit est avec vous.

    • Matis

      Vous êtes un vieux de la vieille, et je suis désolé du traitement que certains vous ont accordé ici.

      Il n’y a pas si longtemps (disons, 1 mois), Baghdad Gab nous affirmait (sans rire!) qu’il ne dirigeait son fiel (il a assurément utilisé un autre mot en raison de son éducation de niveau Durocher-Rive sud) qu’envers un seul participant, i.e. moi.

      Je vous laisse, ainsi que les autre particpants, juger de sa franchise.

      C’est par ailleurs le signe d’un grand démocrate et d’un intellect supérieur qu’il n’ait jamais remis en question la moindre affirmation de Blais.

      Pis Baghdad, comment vous rendez-vous à Tremblant un week-end sur 2 en ne traversant pas un pont vers Montréal?

    • j-f-b

      Désolé. Le guichet automatique est vide. En fait, il est 3 milliards de dollars dans le trou. Je sais que cela n’est pas de votre faute. Mais la vie, c’est la vie. Faut payer pour vous et pour les sans-génie, so sorry.

    • Concombre
      Je ne veux pas gâcher votre fin de soirée à propos de l’étalement urbain.Mais il y a une petite nouvelle passée inaperçue en début de semaine. Paraîtrait que le ministère des transports aurait dans ses cartons un éventuel prolongement de la 13 jusqu’à l’autoroute 50. Un projet à long terme mais y en a, semble-t-il, qui n’ont pas encore compris…

      Bon weekend.

    • @ arnolde

      «On paye déjà une partie importante de ces coûts, que ce soit en taxe sur l’essence, l’impôt en général, etc.»

      Pas proportionnellement, mais pas du tout. Comme quelqu’un a dit sur ce forum (de mémoire):
      »J’ai rien contre la banlieue. Si ce n’était pas de mon travail, je pourrais très bien y vivre. Sauf qu’il ne faut pas se raconter d’histoires: l’échangeur Turcot et le pont Champlain, c’est surtout pour la banlieue. Ça va coûter des milliards et c’est tout le monde qui va payer.»

      Bref, quand les gens qui utilisent l’automobile (très largement les gens de la banlieue) réclament l’utilisteur-payeur proportionnel pour ceux qui utilisent le transport en commun, je leur dit de faire attention, your dream might come true…

    • Tony

      Bring it on, baby.

      Opto,

      Je vais demeurer zen. Il n’y a absolument rien qu’ils puissent faire qui va avoir un véritable impact digne de ce nom sur moi et ma famille.

      Faqu’ils fassent ce qu’ils veulent, nous allons agir en conséquence. Avec quelques milles d’avance, bien sûr.

      Ca sera dommage, mais c’est comme cela.

    • Garth/Gab à 17h00:
      “On a vu des gens brandir des rapports produits par des Institutions-machin-truc- pour-le-développement durable”

      Garth/Gab à 17h55:
      Il cite Greenpeace!

      PS: Dans les faits, j’ai “brandi” une étude de P-O Pineault, prof à HEC, un rapport de Transport Canada, ma propre analyse détaillée des dépenses d’infrastructures et revenus associés à l’auto, en consultant les sources primaires, et une étude de la New York Fed). Ah oui, et Garth qui justifie son calcul en incluant des revenus dignes des études de “retombées économiques”. Il n’a pas voulu admettre que si les consommateurs décident d’acheter un autre produit ou service qu’une auto, vu la diminution de la subvention à l’auto, les gens paieront tout autant de TPS. Aussi, il a balayé du revers de la main que payer des taxes fédérales sur l’essence n’aide pas la situation économique du Québec, car c’est un amoureux du Canada.

    • Laurent

      Baghdad Gab n’est pas qu’un amoureux du Canada. C’est un amoureux de la Médiocrité, avec un grand M. J’espère qu’un jour vous allez cesser d’être un bon gars et le réaliser, Donner la chance au coureur, c’a ses limites, vous savez,

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201411/21/01-4821430-deux-gratte-ciel-de-plus-prevus-autour-du-centre-bell.php

      L’homme dans la photo qui marche sur la plaza avec la tête basse, c’est moi.

    • La hausse des prix du bacon, des cigarettes et du gaz naturel a fait grimper l’inflation annuelle du Canada à 2,4% le mois dernier, sa cadence la plus rapide depuis le début de 2012, a indiqué vendredi Statistique Canada.

      Bacon?

      Je ne peux pas croire que c’est le prix du bacon qui va amener une hausse de taux. Je soupconne que c’est Curieux qui s’est pitché au Loblaws a Angus pour vider les étagères et provoquer une pénurie de bacon, dans le but d’influence Polodz.

    • Roger 20:32

      On peut sentir la déception dans votre post, c’est malheureux.

      Par contre, j’ai appris au fil des ans que “the grass is always greener” est loin d’être faux.

    • Déception, très certainement. J’étais très emballé quand le gouvernement a commencé a annoncé qu’il allait s’attaquer très sérieusement eux problèmes des finances publiques. Les échos que j’en ai, cependant, me rendent très inquiet, tant pour la santé que l’éducation (et l’économie). Dommage, mais si ils continuent dans cette voie, je ne vois pas d’avenir pour mes enfants au Québec. That’s it, that’s all.

      P.S. Pour les verts pâturages, le gazon n’est peut-être pas plus vert, mais on moins, on y choisi ses avantages et ses inconvénients… Pour connaître les deux mondes (ou plutôt trois), j’aime beaucoup mieux leurs avantages, et je peux vivre avec leurs inconvénients.

    • «««J’ai du respect pour ceux qui en ont à donner»»»

      ça c’est le commentaire d’un gars qui répond «crap» à tous les arguments chiffrés que je lui sert.
      D’Ailleurs c’est grâce à vous que j’ai quitté le blog…

    • «««Très pratique lorsqu’on n’a plus d’arguments.»»»

      crap !

    • ConcombreMasque

      « Je ne peux pas croire que c’est le prix du bacon qui va amener une hausse de taux. »

      C’est plutôt un taux d’inflation « Core » au Canada en accélération et à son plus haut niveau depuis 6 ans et qui va amener des hausses de taux. L’autre raison est que ce même taux d’inflation « Core » est également en accélération aux USA.

      http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/international-business/europe-china-tread-dangerous-waters-as-north-america-sets-sail-for-inflation/article21710551/

      http://fr.tradingeconomics.com/canada/core-inflation-rate

    • Concombre_Masque (1 novembre, 14h51)

      « Ceci dit, en ce moment, je vous confirme que je n’ai aucunement l’intention d’avoir un niveau d’implication aussi élevé qu’auparavant. »

      J’imagine que vous vous êtes encore trompé…

    • Bizarre que l’inflation soit à la hausse, malgré le surendettement des ménages et la baisse de consommation qui en découle selon certains…
      En plus, le gaz a baissé de 20 cents depuis 2 mois.

    • Dans la chronique “maison de la semaine”, belle maison renovée à VMR. Prix 1,349,000$ Avis aux intéressés.

    • Curieux

      C’était une blague. Vous devirez rire plus souvent, ca stimule pa pensée créative.

      Donc on peu laisser la déflation de coté, c’est cela?

      rodl

      Je ne me souvenais pas que c’était vous qui s’était fait servir la soupe à la crap. Voir mon commentaire d’hier, 22:10. Le dude se croit investit d’une mission divine à-la-Jeanne d’Arc, et il ne se rend pas compte de la facon qu’il agit.

    • Curieux

      Ca fait 2 fois que vous me la servez, je crois. Etes-vous en train de faire un Baghdad Gab- Kate Middleton de vous?

      J’imagine que tant qu’il y aura des clowns ici, je resterai. J’aime bien rire. Je ne peux quand mêm pas vous laisser ré-inventer l’histoire de toute pièce, hein?

      Et les posts de Laurent et al. sont par ailleurs très intéressant. Il y a donc une composante éducation à la chose.

    • ah oui. COntrairement à vous, Baghdad et Blais, je me trompe souvent.

      Bizarre que nos situations respectives soient si différentes dans les circonstances, hein?

      Je dois être très, très chanceux. Et vous, Baghdad et Blais très, très malchanceux. Ca doit être cela.

    • Une hausse des taux ? Pour le moment les investisseurs dans les frais fixes n’y croient pas ou du moins n’y voient rien de majeur. Les taux 10 ans autant US que canadien sont en chutent de 20 à 25% depuis 1 an. Globalement on assiste d’ailleurs au mouvement inverse; la Chine remets du jus dans le système et baisse ses taux et la BCE indique qu’elle envisage de faire de même. J’pense que la sortie des taux réels négatifs n’est pas pour demain la veille.

    • Curieux

      Et voila, un 5e de suite, juste pour vous. Vous le méritez bien, chanceux.

    • aurait dû lire : investisseurs dans les revenus fixes(lapsus révélateur ;-) )

    • Opto

      445, du coté est, c’est une très mauvais localisation. A 3-4 maisons de l’autoroute L’acadie (ce n’est pas une faute, l’Acadie entre la 40 et Jean-Talon, c’est une autoroute).

      Et c’est 1.399M, mais ce n’est pas comme si cela faisait une différence dans la vie de 3 de nos 4 cavaliers de l’apocalypse.

    • Concombre

      Ouais, je l’ai trouvée sur MLS. Mais pour une jeune famille de professionnels qui veulent s’établir dans le coin, c’est un bon début non?
      Il est écrit qu’ils se font rebâtir ailleurs, pas à Mont St-Hilaire j’espère !

    • opto

      Pas idéal, s’ils ont de jeune enfants, ou veulent en avoir a court terme. Parce qu’elle est du mauvais côté de la track. Ce serait alors une solutoin très temporaire, et avec les coûts de friction (mutations, commissions) qu’un déménagement comporte, ce serait un mauvais move.

      J’ai eu cette discussion avec un poster dont les amis favorisaient la taille de la maison plutôt que l’éducation de leurs enfants. Pour le même prix, vaut mieux avoir plus petit et moins rénové, mais envoyer ses enfants a la meilleure école.

    • Bonne game à date. Je ne sais pas comment je vivrais l’expérience sur une 50 pouces de locataire.

      Blais, Baghdad, Curieux, comment c’est comme expérience?

    • Roger

      Alors, partez au plus vite, avant que vos enfants aient des amis et des repères.

      The clock is ticking.

      Go.

    • Votre épithète se lira comme suit:

      Nés ici, faisant partie du 2%,
      des privilégiés
      ils ont quitté
      Pour 5 000 $ par année.
      Godspeed, Dr Holliday.

    • 5,000 dollars par année, non. Meilleur système d’éducation public, meilleur système de santé, meilleures conditions d’emploi, et proximité des grands parents, oui.

    • Le souper a passé a ce que je vois concombre?

    • Le 2% du Québec, ça doit correspondre a quoi, le 15% dans le ROC?

    • Bigmac
      SVP ne devenez pas comme Dan…

    • RogerBigMac

      Le plus génial, c’est que vous n’aurez pas à payer une commission salée dans l’éventualité d’un départ du Québec.

      Les avantages à ne pas être enchainé…

    • Roger

      J’avoue que réduire votre analyse a 5 000 $ par an, c’était cheap, compte tenu que vous semblez au contraire vous poser la question depuis un bon bout de temps déjà.

      Ne perdez pas de vue par contre que la qualité générale d’un système n’a pas besoin d’avoir un impact direct sur vous et vos enfants. Dans tout système, il y a du bon et du mauvais, vous n’avez qu’à faire en sorte de ne dealer qu’avec le bon.

      C’est platte le ROC. Et franchement, c’est changer 4 trente sous pour une piasse, coté futur économique et sociétal.

    • opto

      Bah, on est capable de prendre une petite shot de temps en temps, surtout que nos riches sont effectivement pas mal moins riches que dans certaines autres provinces.

    • “Le plus génial” dans la possibilité que quelqu’un s’exile est qu’il N,ait pas à payer de commission….

      Vous venez de gagner le prix pour l’hyperbole du mois, Curieux.

      Continuez de compter vos cennes noires.

    • Concombre
      Ce n’est pas que nos riches sont nécessairement moins fortunés,c’est plutôt qu’il y a en moins…

    • opto

      Pour le 0,01%, j’aurais tendance a vous suivre. Mais pour le 1%, je crois que c’est en nombre et en $ qu’on se “distingue”.

    • Curieux (22 novembre 10h01)

      Au sujet du “core inflation”, la cible de la BoC est entre 1 et 3% (2% à long terme). Elle a été dans le bas de la fourchette pendant quelques années. Elle peut rester dans le haut de la fourchette un certain temps pour compenser.

      Dire vrai, 2.4%, c’est pas mal une performance “parfaite” de la part d’une autorité monétaire qui vise entre 1 et 3 % d’inflation. Le PIB nominal, de 2013Q2 à 2014Q2 (les dernières stats disponibles) a augmenté de 4.5%. C’est un peu lent; le rythme pré-2008 était de 6%.

      Ces données n’indiquent pas que la politique monétaire a besoin d’être resserrée.

      Opto
      Au sujet des éléments expliquant l’inflation, il est probable que la chute du huard en soit un élément-clé.

    • Laurent

      Je parie que Curieux est rongé par la tentation d’écrire que Polodz doit impérativement hausser les taux pour relancer le dollar, freiner l’inflation, et surtout, le non-dit mais qui est le end-game de Curieux, faire crasher le marché immobilier pour qu’il puisse enfin avoir les moyens d’acheter, mais quand même ne pas le faire (parce qu’il va toujours trouver des problèmes avec n’importe quelle catégorie d’immeuble).

    • Quand t’es rendu à trouver que c’est génial d’être locataire parce qu’on n’aura pas à payer une commission si on quitte le pays, t’es rendu dans les égouts de l’argumentation en faveur de ta thèse qu’on est donc bien locataire, c’est tellllement mieux qu’être proprio.

      Ca sent le déspespoir profond. Ne vous en faites pa Curieux, le plus important c’est la santé et la famille.

    • Concombre

      Pas besoin d’habiter à Mont-Royal pour fréquenter une bonne école:
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2014/11/23/002-fausses-adresses-pour-frequenter-ecole-de-son-choix.shtml

    • Laurent

      Selon certains, c’est d’ailleurs un problème qui afflige le pavillon est de St-Clément, depuis quelques années, et l’une des raisons pourquoi je parlais du mauvais côté de la track….

      Les gens utilisent de fausses adresse, ou encore celle de leurs parents. Je pourrais vous en dire plus, mais je me tais.

    • Au moins on ne peut pas accuser les tricheurs de manquer de lucidité, contrairement à Curieux qui est complètement clueless (Quoi, il y a des gens qui envoient leurs enfants à l’école privée au primaire? Hein? Dekesé pour?) sur l’écart de qualité entres les écoles primaires.

    • ConcombreMasque

      Passé une belle fin de semaine ici ?

    • Oui merci. Mes enfants étaient chacun de leur côté invités à des fêtes d’amis, dans un cas pour une journée et la nuit, et dans l’autre cas pour le week-end entier.

      Mais a mon grand regret je ne suis pas allé skier en famille à Tremblant en passant par Trois-Rivières.

    • @concombre

      Arnolde, je ne vous ai pas entendu dire quoi que ce soit quand la décision de poursuivre la 19 jusqu’a la seconde couronne (une décision épouvantable) a été prise. Ben maintenant, vivez avec les conséquences. On est 600 millions de plus dans le trou à cause de cela, faut couper, taxer ou tarifer. You’re next, I hope

      Le gouvernement prend constamment des mauvaises décisions et je ne vais pas commenter chacune d’elles. Comme j’ai expliqué, je suis pour le principe de l’utilisateur payeur, sauf effectivement pour des besoins essentiels ou qui font profiter le public collectivement; santé, transport en commun, éducation, … J’ai aucun problème à payer plus cher pour la garderie quand j’aurai des enfants (quoiqu’on ne paierait toujours pas le plein prix). La seule chose qui me dérange, c’est que c’est une taxe déguisée, pour augmenter les revenus du même état qui prend ces mauvaises décisions. Bref, vous devriez être contre, parce que c’est justement cette hausse de taxes déguisée qui va venir davantage financer l’étalement urbain que vous dénoncez. Même chose pour les infras ; si la taxe sur l’essence et une partie des impôts finance déjà les infras et qu’on veut refiler 100% de la facture aux utilisateurs, il faudrait diminuer justement, la taxe sur l’essence et la partie ds impôts qui finance déjà les infras. Et tant qu’à faire, y aller rétroactivement, parce que la dette du Québec, ce sont les vieux qui l’ont créée.

    • arnolde

      Pour moi, l’argument de “ce qui me dérange, c’est que ce soit une taxe déguisée” n’en est pas un. Ce qui vous dérange vraiment, c’est de payer plus cher, la facon dont vous payez plus cher est secondaire, quoi que vous en disiez.

      Avant de se plaindre de la solution, faudrait peut-être adresser le problème à la source. On dépense beaucoup. Trop. Et dans ces gaspillages, il y en a qui sont pires que d’autres. Identifions-les, puis coupons.

      Pour moi, prolonger la 19 est un gaspillage d’argent, et une mauvaise décision de société. Mais on vit dans un monde ou tous veulent avoir leur petite maison avec un cloture en pquets blancs, ce qui contribue au fait que nous sommes dans le trou. Alors de 2 choses l’une: soit que vous changez la mentalité des gens, soit que vous les taxez. Faut croire que les taxer est plus simple. Ce ne serait effectivement pas mon choix, mais c’est ce que le 450 veut, et c’est lui le boss.

    • arnolde

      Ouais, pis les jeunes ne sont pas une miette mieux, avec leur chialage complètement dément sur les droits de scolarité.

    • Concombre

      Aussi, le dommage économique de ces diverses subventions (ou dépenses) n’est pas égal.

      E.g. l’argent donné pour la garde d’enfant reste presqu’à 100% au Québec. On prend de la poche des payeurs d’impôts et on en met dans la poche de certains parents et des opérateurs de garderies. Même qu’une partie (ou la totalité?) de ce coût est couvert par l’ajout de femmes sur le marché du travail.

      Quand on subventionne les routes, on encourage l’importation de pétrole et d’automobiles. Et on paye plus de taxes d’assises sur l’essence à Ottawa. Ça nous appauvri, vs le même investissement dans du matériel roulant électrifié fabriqué au Québec.

      Les subventions pour le manufacturier et les exportateurs sont plus complexes. Elles semblent utiles pour structurer les industries de haute-technologies (biotech, aéronautique, multimédia), mais on se retrouve aussi à subventionner des produits et services consommés à l’étranger.

      PS: C’est vrai qu’à 50-60% du PIB, les dépenses publiques sont très élevées dans la province (dans le top 5-8 mondial) et rendent l’économie moins compétitive qu’elle ne le pourrait. Mais je crois que l’on s’attend à trop de miracles de la part des réformes structurelles. Compte tenu du contexte monétaire, économique et fiscal canadien, je ne vois pas comment le Québec peut sortir de sa situation de dépendance économique aux transferts financés par l’exploitation de combustibles fossiles de l’Ouest et par les centres décisionnels corporatifs et financiers à Toronto. À moins d’une révolution technologique (ou politique) qui diminuerait significativement la valeur relative des combustibles fossiles.

    • Concombre

      Au sujet des droits de scolarité, je ne crois pas que ce soit la partie la plus dommageable de notre façon de procéder en éducation post-secondaire. Après tout, il y a aussi des avantages à subventionner l’accès l’éducation supérieure. Le calcul quant à savoir si ces avantages justifient le coût est non-trivial.

      Le pire, à mon avis, ce sont tous ces quotas à l’entrée. On subventionne l’accès à l’université, mais on empêche les gens d’aller dans le programme de leur choix et de maximiser le retour économique de l’effort investi dans leurs études. Ces contingentements servent à protéger les revenus et la sécurité d’emploi au sein d’une poignée de professions. On crée ni plus ni moins un système de gestion de l’offre, au même titre qu’en agriculture ou que pour l’industrie du taxi. Plusieurs des déboires du système de santé sont causés par ce phénomène (on a l’un des plus petits nombre de médecins par habitant au monde, justement à cause de nos contingentements).

      Permettons au gens d’accéder au programme de leur choix, à condition de réussir les cours préparatoires, et je suis certain que l’on verra les jeune choisir des programmes qui rapportent davantage.

      PS: Personnellement, mes résultats académiques m’ont ouvert à porte à tous les programmes universitaires. Mon avis sur la question n’est pas motivé par une quelconque frustration passée.

      PPS: Cesser les contingentements à l’entrée ne signifie pas qu’il faut niveler par le bas. Au contraire, rehausser les standards des programmes d’étude serait une mesure complémentaire à l’abolition de la gestion de l’offre.

    • Laurent

      Taxes d’accise.

      Vous êtes tellement bon que c’est à peu près la seule chose que je trouve à dire sur vos posts.

    • @concombre

      Comment paierais-je plus cher? je n’ai pas (encore) d’enfant?

      Et bien sûr que ça me dérange de façon générale de payer plus cher et d’envoyer de plus en plus d’argent au Gouvernement qui prend des mauvaises décisions. C’est ça la démocratie malheureusement.

      Vous n’enleverez jamais le ‘American Dream’ de la tête des gens. Faire du développement immobilier c’est une façon de faire beaucoup d’argent assez facilement quand on a de bons amis à la mairie et au gouvernement – pour le zonage et pour annoncer des projets (train de banlieue, nouvelle route), qui viennent augmenter la valeur de votre terrain que vous développez ensuite pour revendre en pièces détachées. Et il y a un retour d’ascenseur.

      Bref, au contraire, je ne mets pas la faute sur le dos de M et Mme tout le monde qui aspire à avoir une maison avec un terrain pour leurs enfants. La faute est bel et bien à tous ces politiciens corrompus qui dépensent notre argent pour mettre en marche des projets qui profitent surtout à leurs amis ou leur financiers.

      Parlant de payer sa juste part, vous êtes fiscaliste right? Votre job est bien de faire payer le moins d’impôt possible à vos clients par tous les moyens possibles (hum, toujours selon la loi – bien sûr) non?

    • DocGuyRemaxCon

      ConcombreMasque 20 novembre 2014 22h43
      « … Maintenant, on est a une fin de semaine sur 2 pour skier à Tremblant. …»

      ConcombreMasque 21 novembre 2014 22h10
      « … comment vous rendez-vous à Tremblant un week-end sur 2 …. »

      Vous me l’avez attribué 2 fois. Pouvez vous nous dire où j’ai écrit que je faisais cela? Un Copy-Paste serait bienvenu.

      Ainsi comme les autres vous êtes rendu à m’inventer des affirmations pour les critiquer?
      Mon cher Agent, je suis décu, z’êtes plus à la hauteur. Faut que je me casse.

    • Laurent

      Je vais vous donner l’exemple du droit à l’université de Montréal. Domaine contingenté, mais pas autant (et de loin) que la médecine.

      Ca ne coute rien de former des avocats. On en entasse 80-100 dans une salle de cours, on installe un prof, et paf, la formation se donne. Comme les subventions aux Universités sont octroyées par tête de pipe, si j’étais l’université de Montréal et je ne pensais qu’en fonction de maximiser mon profit (ou minimiser ma perte) je formerais 1000 bacheliers en droit par année, et 0 médecin. Parce que former des médecins, ca coute cher.

      Sauf que le Barreau rattraperait la chose. SI l’UdeM envoie 1000 finissants par année, c’est le Barreau qui va faire l’écremage, i.e. la gestion de l’offre. Et là, on va se retrouver avec 600 bacheliers en droit qui coulent leur Barreau et n’obtiennent pas le droit de pratique.

      PS: si quelqu’un ne fait pas le cut avec les normes actuelles (pas si élevées que cela) pour devenir avocat, il n’a tout simplement pas d’affaire dans la profession. Pour la protection du public, et, j’avoue, pour la gestion de l’offre. On a beau se dire que la crème remonte toujours et que les moins bons s’élimineraient d’eux-même, ce n’est quand même pas une bonne chose de laisser des pas-bons s’essayer sur le dos du public.

    • Laurent

      Le contingentement peut-être aussi nécessaire pour des raisons budgétaires.Il en coûte bcp plus pour former un médecin qu’un bachelier en anthropologie.

    • On manque tu à ce point d’universitaires au Québec pour réclamer la gratuité ?

      http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201312/18/01-4722270-un-million-de-travailleurs-surqualifies-au-quebec.php

      Pendant ce temps là on manque de techs dans des secteurs comme la santé.

    • @laurentkar
      ”C’est vrai qu’à 50-60% du PIB, les dépenses publiques sont très élevées dans la province”
      C’est toujours en relation avec les services rendus, c’est normal que le % PIB venant du public soit plus élevé au Québec qu’en Alberta….nous avons plus de service.

      J’aime bien votre réflexion concernant 1$ dépensé au Québec n’a pas la même valeur qu’un 1$ dépensé à l’extérieur. J’aimerais bien qu’au prochaine élection les partis politiques nous proposent chacun 3 idées pour augmenter nos exportations ou de réduire nos importations, ça nous changerait des débats sans valeur sur la charte, mariage gai, séparation…..

      Le problème avec

    • Baghdad

      18 novembre, 16:07

    • ConcombreMasque 21 novembre 2014 21h58
      “Vous et moi pourrons avoir une relation normale lorsque vous admettrez que vous êtes gabytaillon. »

      Nous n’avons jamais eu une relation quelconque Mr l’Agent. On échange sur un blogue pas plus.

      Au fait vous et vos sbires m’avez déjà accusé d’être qui ? ou associé à qui ? Gaby Taillon, Gaétan Toupin, DocHolliday, L’ignorant, …. Faut pas s’arrêter en si bon chemin. Keep-on the good job.

      Quiconque poste qqch de contradictoire à vous doit être un Garth. Il doit vous faire perdre sommeil celui là.

    • arnolde

      Je m’y connais effectivement très bien en fiscalité, et dans le secteur privé, la descriptino de tâche correspond effectivement à ce que vous en faites.

      Mais votre petit commentaire concernant la loi m’agace. Les mauvais fiscalistes ont besoin d’éviter la loi pour survivre. Les bons fiscalistes vivent très bien tout en respectant la loi, les trucs illégaux, on laisse cela aux minables.

      A Manhattan, en Europe, au Japon, etc… y’a plein de monde qui vivent très bien sans avoir une petite maison avec une cloture en piquets blancs. Pourquoi en sont-ils capables, et nous non?

      Si on charge le prix juste pour que les gens aient leur american dream, il y en a plusieurs qui vont changer leurs idéaux, quasi-instantanément, je dirais. Je ne crois pas non plus qu’on puisse changer cette mentalité avec un coup de baguette magique. Il faut malheureusement passer par ou ca fait mal.

    • DocGuyRemaxCon 24 novembre 2014 13h19

      Vous n’avez pas le courage de faire un Copy-Paste afin que tout le monde voie que vous m’attribuez ce que je n’ai pas dit?

      Quelle honte!

    • Mais puisque vous saviez pertinemment à quel post je réfèrais, c’est donc que vous allez évidemment nous dire que ce n’était qu’une liste comme cela sortie de nulle part, qui n’a rien à voir avec vos propres loisirs.

      Or, un lecteur normal comprend de votre post que ce sont vos activités, et que vous riez de barzach avec sa proposition de s’y rendre en auto louée, à moindre coût.

      C’était donc soi un faux exercice de name-dropping à-la-Elvis Gratton, ou encore une vrai liste d’activités qui entrent en contradiction avec votre affirmation précédente que vous ne prenez presque plus jamais les ponts.

      Peu importe Baghdad, on s’en fout.

      Dans la catégorie “paraphraser tout croche” ou pure invention de propos, c’est vous le king incontestable ici, Baghdad. Sans compter que vous êtes allé encore plus bas.

      Désolé de ne plus être à la hauteur de vos attentes.

    • “Quiconque poste qqch de contradictoire à vous doit être un Garth. Il doit vous faire perdre sommeil celui là.”

      Il y a pleins de gens ici qui ne pensent pas comme moi, et avec qui j’ai des échanges musclés. Mais il n’y a qu’un seul Baghdad Gab.

      Je suis chanceux, je n’ai a peu près pas de souci dans la vie (faudrait franchement que je me force pour en trouver). Et, bien que vous m’ayez déjà royalement tappé sur les nerfs, vous êtes devenu, depuis le 23 juin 2014, une quantité parfaitement insignifiante.

    • @concombre

      ‘Mais votre petit commentaire concernant la loi m’agace. Les mauvais fiscalistes ont besoin d’éviter la loi pour survivre. Les bons fiscalistes vivent très bien tout en respectant la loi, les trucs illégaux, on laisse cela aux minables.’

      Parce que vous savez encore mieux que moi que la loi est pleine de failles dont les fiscalistes profitent, toujours en ne tenant pas compte de l’essence de la loi.

      ‘A Manhattan, en Europe, au Japon, etc… y’a plein de monde qui vivent très bien sans avoir une petite maison avec une cloture en piquets blancs. Pourquoi en sont-ils capables, et nous non?’

      Ils ne connaissent pas autre chose je suppose. Y’a aussi des banlieues à NYC et beaucoup de ponts pour s’y rendre.

    • Concombre

      Le financement des universités n’est pas identique pour tous les étudiants. Ceux de droit amènent le minimum de subvention et ceux de médecine le maximum (de mémoire c’est du 4 contre 1, mais je me trompe peut-être).

      Ces barèmes sont réévaluées périodiquement. En fait, un programme devrait idéalement faire augmenter ses coûts de formation par étudiant au moment de cette réévaluation, question de maximiser sa subvention par étudiant future. Médecine s’est retrouvée à faire ça avec ses cours de style approches par problème tout juste avant la ronde d’évaluation de 2006. Ils ont fait la piastre.

      Mais en réalité, les coûts de formation par étudiants peuvent être mis à un niveau presqu’arbitraire. On le voit du côté des cours en ligne. Il est possible d’offrir des formations complexes, parfois de qualité, à des prix dérisoires. Le reste, c’est pour financer, indirectement, la recherche et des activités para-académiques. C’est bon pour la réputation.

      opto

      Les avantages que comporterait un nombre de médecins par habitant digne d’un pays développé (genre 3/1000 habitants, au lieu de 2.4) valent amplement le coût de tripler les admissions en médecine (mettez 10k$ de plus par an que l’étudiant normal * 1000 étudiants de plus, ce qui triplerait le nombre de nouveaux médecins dans le réseau chaque année). Un gros 10M$. Grâce à ça, es médecins feraient des 40 heures au lieu de 60 heures. Les patients pourraient plus facilement trouver un médecin de famille, voir changer de médecin s’ils le veulent. Les facultés pourraient même se permettre de faire échouer les moins performants, ce qu’elles ne peuvent se permettre présentement.

      Comparé au coûts du réseau de la santé, ce sont des “peanuts”.

    • arnolde

      Il y a justement une disposition (245 LIR) qui nous empeche d’utiliser la lettre de la loi, tout en abusant de son esprit. Et toute une série de règles anti-évitement spécifiques.

      Maintenant, une petit défi intellectuel pour vous. Lisez la Loi de l’impôt sur le revenu, et venez me parler de son esprit.

      Oui, et vous ne convaincrez jamais quelqu’un qui habite la 82e qu’il serait mieux a Rye.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives