Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 4 août 2014 | Mise en ligne à 13h51 | Commenter Commentaires (412)

    Le pep disparu

    Nouveau trimestre, nouvelles statistiques couci-couça pour le marché immobilier québécois.

    Pour le troisième trimestre d’affilée, les ventes ont affiché un recul à l’échelle provinciale, rapporte la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).

    Source: FCIQ

    Source: FCIQ

    Pire: c’est la septième fois en huit trimestres que le nombre de transactions diminue.

    En d’autres mots, le marché québécois ramollit sans cesse depuis deux ans, alors qu’il s’est redressé de façon assez solide dans plusieurs autres provinces.

    Voici en détails la situation au deuxième trimestre, par catégorie de propriétés (pardonnez la petitesse des caractères):

    Source: FCIQ

    Source: FCIQ

    Le rapport de la FCIQ, qu’on retrouve ici, permet de constater les dynamiques hautement contrastées entre les différentes régions de la province.

    Je parlais la semaine dernière du marché montréalais, dont les ventes atteignent ces jours-ci un creux de 10 ans.

    En vrac, quelques autres données frappantes:

    GRANBY:

    Le prix médian des condos a reculé de 18% au deuxième trimestre, effaçant du coup les gains totaux de 14% réalisés depuis cinq ans.

    TREMBLANT:

    Les unifamiliales, tout comme les condos, ont vu leur prix médian bondir de 11%, à 221 500$ et 239 000$ respectivement. (Eh oui, les copropriétés y valent plus cher que les maisons.) Notons qu’il y a l’équivalent de 50 mois d’inventaire de maisons à vendre à Tremblant!

    SAINT-SAUVEUR:

    Le prix médian des maisons unifamiliales a là aussi bondi de 11% pendant le trimestre, à 250 000$.

    VILLE DE QUÉBEC:

    Après des années de constructions effrénée, le marché stagne. Le prix médian des maisons unifamiliales n’a pas bougé d’un iota, à 252 250$, tandis que celui des condos a reculé de 1%, à 200 000$.

    SEPT-ÎLES:

    Les ventes de maisons ont explosé de 39% dans cette région minière, alors que le prix médian a grimpé de 13%. Il s’établit maintenant à 220 000$.

    THETFORD MINES:

    La valeur de revente des maisons a grimpé de 11%, pour s’établir à tout juste 100 000$.


    • Les courtiers immobilier et hypothécaires sont à veille de nous dire que c’est le temps d’acheter.

    • “SAINT-SAUVEUR – Le prix médian des maisons unifamiliales a là aussi bondi de 11% pendant le trimestre, à 250 000$.”

      Avec les ventes en baisse de 22%, 25% en volume ($), il faut choisir ses manchettes avec soins pour garder le moral. Nul doute que les pt’its journeaux locaux y parviendront…

      C’est comme à Gatineau, ventes de condos en baisse de 30% et inscriptions en hausse de 15% mais Ô miracle prix en hausse de 2%

      Je dirais que le prix médian parle plus du type de propriété vendue que de la santé du marché…

      Une chance qu’on a Sept-iles parce qu’à partir de Baie-Comeau ça a pas l’air de respirer trop fort…

    • Bonjour M. Brasseur

      Je ne me rappelle pas vous avoir vu dans le passé vous précipiter pour dire la même chose pour expliquer des baisses de prix médians….

    • docteurfolamour

      Pourtant c’est le cas.

    • Baisse des ventes d’unifamiliales de -5% dans la RMR au 2-eme trimestre (periode la + effervessente de l’annee), pendant que les inscriptions en vigueur font un bond de 10%.
      + de 13 mois d’inventaire pour toute unifamiliale de +de 400K. Plus le prix monte plus le nombre de mois d inventaire augmente.

      Etre “prisonnier de sa maison” prends de plus en plus tout son sens.

    • Ça va vraiment pas bien. J’ai soudainement le goût de vendre ma maison 20% de moins que je l’ai achetée y’a deux semaines avec ces statistiques abracadabrantes.

    • Et pourtant, vous n’aviez alors rien dit.

      Vous venez de réaliser qu’avec des stats portant sur des petits marchés, sur des courtes périodes, le “mix” de vente fait en sorte que le prix médian peut subir d’importantes variations qui n’ont rien a voir avec l’évolution des prix du marché en question? Eh ben. Mieux vaut tard que jamais.

      Mais j’imagine plutôt que vous savez cela depuis longtemps, mais que vous attendiez de pouvoir vous en servir comme argument de doomer.

    • Val d’Or inscriptions en vigueur +69%. Il y a surement un typo ou des tats “bruitees” diront certains.

      Si ce n’est pas le cas, c’est “The amazing race to the Exit”.

      Bombardier a des activites dans ce coin?

    • c’est trim sur trim, twit.

    • En passant M Brasseur, “certains”, c’est notamment vous.

    • docteurfolamour

      Ça fait au moins un an sinon deux que c’est comme ça. Et ce n’est qu’un début, normal que le marché des premiers acheteurs et la villégiatures soit touchés en premier. Après ça sera le reste.

      Vous vous faites des illusions avec vos exceptions, au mieux certains quartiers résisterons mieux, mais tous seront touchés.

    • “Les courtiers immobilier et hypothécaires sont à veille de nous dire que c’est le temps d’acheter.”

      En effet, vous avez raison.

      Comme les commissions sont plus genereuse quand les prix sont plus eleve, c est facile de deviner les interets de certain elephant.

    • “Ça va vraiment pas bien. J’ai soudainement le goût de vendre ma maison 20% de moins que je l’ai achetée y’a deux semaines avec ces statistiques abracadabrantes.”

      Bravo et regardez votre “investissement” perdre en valeur dans les prochains mois.

      Il y a des gens qui magasine a 10 endroit pour acheter une tele a 1000$ et pour acheter une maison il font confiance a leur beau-frere aveuglement.

      C’est pour cela que le Quebecois moyen, se plaint toujours et demande de l’aide a gouvenemaman quand il fait de mauvaise decision.

    • M. Brasseur

      Désolé, je ne comprends pas votre post de 17:02.

      Nous avons eu le débat ici en profondeur sur l’impact que des variations qualitatives des propriétés vendues dans un petit échantillon, et sur une courte période peut avoir. c’était une discussion téhorique, ie. ne portant pas sur une série de données en particulier. Et c,est un impact qui peut aller à la hausse, ou a la baisse, et qui crée des distortions au niveau du prix médian.

      Par exemple, il se vend a peu près 14 unifamiliales par mois dans mon coin. A des prix variant entre, disons, 700K et 2M. Suffit que dans un mois donné un couple de maison de plus que la normale se vendent dans les prix plus élevés pour causer une hause substantielle (et artificielle) du prix médian, et vice-versa.

      Donc, toutes les stats de prix médian que nous regardons, pour de courtes périodes et pour des quariters ciblés doivent être prises avec un gros grain de sel, tant à la huasse qu’à la baisse.

      Ce que je disais, c’est que vous avez sauté sur l’occasion de souligner ceci, pour justifier que la hausse de 11 est peut-être causée par cette distorsion, mais que par le passé (par exemple, on parlait ici d’une baisse de 15% sur le Plateau je crois) vous n’vez pas cru bon d’avancer la même explication pour justifieur une distorsion artificielle à la baisse….

      En passant, moi aussi j’aimerais cela être “touché” par une hausse de prix de 11%.

    • Blais

      Arrêtez d’insinuer que je suis agent immobilier. C’est jaune, gratuit, et répugnant.

    • Blais

      Ah ben mon petit subventionné par le système qui chiale sur le gouvernemaman.

      Typical.

    • ah oui, pour que vous compreniez: je voulais dire “insignuer”

    • Selon :

      http://www.greaterfool.ca/2014/08/04/the-empty-bubble/

      Il parle de Montreal, et ……Garth a bien raison.

    • Blais

      Garth a le pire record de prédictions immobilières de l’histoire du Canada.

    • Dans son post, Garth s’en tient essentiellement aux faits (je ne les ai pas vérifié, mais je présume que c’est le cas).

      Sa seule “opinion”, donc le seul élément pour lequel on peut dire qu’il a “raison” est que si l’inventaire de condos représente plus de 6 mois de ventes, c’est “a disaster”.

      Euh, non Garth. En-dessous de 10 mois, on est dans un marché équilibré, sans plus.

      Cré Garth, il me semble qu’a son âge et dans sa situation, on n’a pas besoin de dire des naiseries.

    • Mes sites favorit de “foreclosure”, reprise de finance :

      http://www.remax-quebec.com/en/reprises-de-finances/index.rmx

      http://www.elistit.com/search/forsalesearchresults.aspx?RegionID=9&CountyID=3208

      https://secure.centris.ca/Authentification.aspx?Application=a3da7c5b-dd51-4316-84b5-17ea9996b90f

      Avec ce nombre de foreclosure qui augmentent sans cesse, c’est certain que ca tirez vers le bas le prix des maison du quartier que vous cherchez.

      Regle general une propriete qui est en reprise de finance se vend au moins 10% – cher que les comparables.

    • Si ce n’est pas le cas, c’est “The amazing race to the Exit”.

      L’exit, c’est un appart, un dessous de pont, ou un poncho. Vous êtes fier de votre call?

    • En fait, je vais vous le dire plus poétiquement. L’exit que vous décrivez avec tant d’horreur sous-entendue, ce sont vos conditions de vie actuelles, Baghdad Gab. J’avoue que j’en perdrais le sommeil également.

    • « GRANBY:

      Le prix médian des condos a reculé de 18% au deuxième trimestre, effaçant du coup les gains totaux de 14% réalisés depuis cinq ans. »

      À qui le tour?

    • docteurfolamour

      “En passant, moi aussi j’aimerais cela être “touché” par une hausse de prix de 11%.”

      Une aberration statistique, et vous le savez très bien.

    • C’est effectivement ce que je pense, M. Brasseur. Quoiqu’aberration soit un trop grand mot, c’est juste normal d’avoir de telles variations avec un petit échantillonage et une courte période de temps.

      Maintenant, allez-vous faire la meme remarque a Curieux?

    • Curieux

      Je ne veux pas avoir l’air du gars qui n’est pas capable d’admettre qu’il a tort. Les chiffres sont les chiffres. Je vous soumets quelques points sur votre stat de Granby, simplement pour réflexion:

      1. il s’est vendu 33 condos durant le trim.

      2. les ventes sont en hausse de 50% trim over trim

      3. l’inventaire de condos, tous prix confondus, est de 32 mois….

      Se pourrait-il qu’il se soit construit une tonne de condos a Granby récemment, dans une gamme légèrement inférieure au marché habituel (pour attirer par le prix)? Je vos avoue que je n,ai absolument rien pour backer cette théorie, outre certains chiffres (la hausse spectaculaire des ventes, et la baisse marquée des prix).

      Il y a au moins un régulier ici qui connait bien Granby et pourrait peut-etre nous fournir la réponse.

      Et pour répondre a votre question (a qui le tour), réveillez-moi lorsque Montréal aura un inventaire de condos tous prix confondus de 32 mois.

    • @blais

      4 août 2014
      17h33

      Bravo et regardez votre “investissement” perdre en valeur dans les prochains mois.
      ___

      En quoi je devrais être inquiet? J’ai ma job et je pense rester là pour un bon 5 ans au minimum, mais mon horizon est plutôt de 10 ans.

      Pensez-vous que je vendrai ma maison à rabais dans 5 ou 10 ans?

    • L’exit c’est aussi plus de temps sur ce blogue pour le perroquet d’agent immobilier.

      Va falloir qu’il se rabatte sur certaines assurances vies.

    • “Regle general une propriete qui est en reprise de finance se vend au moins 10% – cher que les comparables.”

      C’est vrai dans un marche normal. Dans un marche acheteur on descend bien plus bas.

    • @ blais

      Comment on fait pour accéder à ce site? Ne faut-il pas être agant d’immeulbe?:
      https://secure.centris.ca/Authentification.aspx?Application=a3da7c5b-dd51-4316-84b5-17ea9996b90f

    • agent d’immeubles*

    • “Pensez-vous que je vendrai ma maison à rabais dans 5 ou 10 ans?”

      Peut-etre bien que non.

      Mais la realite implacable c’est qu’il y en a de plus en plus qui veulent vendre et de moins en mois qui veulent acheter.

      La valeur de votre maison depend en general plus du comportement des autres que du votre.

    • Taxman

      Intéressant, et weird.

      Baghdad Gab

      Heureusement que le ridicule ne tue pas, hein?

    • @blaisabcde

      Au risque de me répéter, les chiffres que j’ai vu et cité ici il y a quelques temps, le nombre de reprises est plutôt stable et à un niveau très bas au Québec.

      @blaisabcde et Garth

      Je vous soumets que n’est pas le fait que ce soit un reprise en soit qui fait qu’une propriété se vende moins cher qu’une autre comparable mais plutôt qu’elle soit vendue sans garantie légale, que sa condition est plutôt moyenne comparativement à une autre dans le même marché, qu’elle est inhabitée depuis un certain temps et qu’un acheteur averti se gardera une marge de manoeuvre (la prime de risque) lors de son achat.

      Avez-vous des chiffres pour supporter le 10% avancé? Et s.v.p. pas deux ou trois ventes de propritiés choisies… Je serai curieux de voir ces chiffres.

    • taxman

      Sur la transparence et la facilité d’accès à l’information immobilière, les É-U sont bien meilleurs. Sur Zillow, on peut voir les transactions passées d’une propriété à vendre, de même qu’un estimé des variations des prix sur plusieurs années dans le quartier, de même qu’obtenir un estimé de la valeur des maisons environnantes.

      Au Québec, il faut être courtier pour avoir accès à ces infos aussi facilement.

    • epitonic

      Bah, Garth est capable de se prendre un second nick pour s’autocongratuler et se supporter dans sa croisade anti-moi, alors ca en dit long sur les chances que ses stats soient valides.

      Il va vous googler un truc pour faire comme si.

      Mais leurs “statistiques” sont quand même alignées sur le gros bon sens: il y a quand meme le fait que le vendeur ne soit pas particulièrement motivé, puisqu’une fois sa créance et les frais remboursé, l’excédent du prix de vente va a quelqu’un d’autre (le proprio). Si le proprio a une équité pas trop élevée, il va donc fort probablement se faire wiper par la vente.

    • Laurent

      Vous n’êtes quand même pas en train de nous dire que Sébastien est courtier? Ca serait le comble de l’ironie (enfin, après les incidents du 23 juin, qui, eux, sont dans une catégorie spéciale).

      Franchement je ne peux pas croire cela, mais j’avoue que le post de Taxman m’a profondément troublé.

    • @ laurentkar

      Bien d’accord, c’est bien plus facile et transparant au É-U. Par contre, il y a JLR qui collige ici l’information du registre foncier et de d’autres sources et qui s’y approche, bien que moins complet et visuel. Et c’est payant. Voici un exemple tiré de leur site: https://www.jlr.ca/Exemples/ExempleFiche.pdf

      Cet exemple est un peu mauvais et devrait être mis à jour en ce qui me concerne pour une propritété qui a eu quelques transactions dans le temps: celle présentée en a une seule! Un peu dommage.

      Ça pourrait être une idée intéressante que la SCHL publie arriver à donner ce type d’information gratuitement. La SCHL a par ailleurs publié dernièrement un portail d’information sur le marché de l’habitation mais on ne descend jusqu’au niveau de la propriété. Intéressant pour des données plus macro et pour comparer des marchés: http://www.schl.ca/pimh

    • @eponic

      Je ne connais pas grand-chose aux reprises de finance, mais il me semble que la situation d’insolvabilité du proprio est forcément un des facteurs qui expliquent que le prix de vente est inférieur au prix du marché (la JVM actuelle). La banque n’a pas le même intérêt que le proprio à aller chercher le dernier dollar de valeur marchande. Elle ne veut que couvrir sa créance. Bien sûr, la banque (ou le syndic, sais pas trop) a surement un genre de devoir de fiduciaire de veiller à aller chercher le meilleur prix. Mais en pratique, il va y avoir un écart simplement à cause du fait qu’aucun proprio ne patronne voracement le prix de vente.

      Aussi, le vendeur est forcé de vente. Pour aller chercher la JVM, ça prend on vendeur qui n’est pas forcé de vendre (qui peut attendre la bonne offre, etc.). Ça baisse le prix.

      Une question : dans les cas de reprises de finance, est-ce que les acheteurs potentiels peuvent négocier le prix de vente? GG, un cours sur le sujet svp.

    • @ Laurent :

      Je suis d’accord, mais il faut signaler que les gens ne se forcent pas trop pour aller chercher des infos. Je connais peu de premiers acheteurs qui savent que l’historique des ventes d’une propriété (en fait, un lot), incluant les prix de vente, constitue de l’information publique. Alors voici une contribution personnelle au blogue. Pour accéder à une foule d’infos utiles sur une propriété :

      1) Trouvez l’adresse de la maison
      2) Rendez vous sur le site du rôle foncier
      3) Cliquez sur « consulter le rôle »
      4) Entrez la rue de la maison
      5) Cliquez sur la bonne adresse
      6) Notez le numéro de lot sur la fiche de la maison,
      7) Rendez vous sur le site du registre foncier
      8) Consultez alors l’index des immeubles. Vous devez entrer votre numéro de carte de crédit. C’est 1$ par index et par acte.

      Sur l’index des immeubles, vous pourrez découvrir combien le vendeur à payer, quel est le montant de la dernière hypothèque qu’il a pris sur sa maison, les servitudes qui grèvent le lot (et plein d’autres infos qui pourrait être utiles, mais rarement, pour quelqu’un d’imaginatif. Par exemple, l’état matrimonial du vendeur à l’achat)

    • Le bonhomme avec les lunettes n’était pas intentionnel! Comprends pas…

    • @Garth

      Effectivement c’est un marché, pour l’instant, on parle d’un marché d’acheteur. Est-ce que selon vous nous allons rester dans un marché d’acheteur pendant 5 ou 10 ans encore? Ou bien pouvons-nous dire que c’est tout à fait normal qu’il y ait des variations?

      Pouvons-nous dire aussi que la Bourse a chuté fin 2007 pour atteindre un creux en 2009 et que depuis elle n’a cessé de remonter?

      Si le marché immobilier plante est que le marché boursier est susceptible de planter aussi? En général, je suis pas mal certain que le monde va préférer retirer ses billes de la bourse avant de perdre leur maison …

    • Taxman

      Je suis loin d’être un spécialiste en reprise. Mes connaissances remontent a mes cours sur les Sûretés et sur l’insolvabilité et à quelques lectures que j’ai fait depuis.

      On dit la meme chose, par ailleurs (12 vs 12:13).

      Pas sûr de comprendre la question, mais bien sûr que le prix est négociable. J’ai d’ailleurs acheté mon premier condo d’un syndic de faillite.

    • HAHAHA, sur le site de jlr.ca, il y une section:

      ” Recherche de titres

      Le Registre Foncier simplifié!

      Commandez par, l’entremise de JLR, les actes notariés ou l’index des immeubles! ”

      - pour ceux qui sont trop *&?%$ pour consulter le registre foncier, et qui préfère payer plus cher pour leur actes. Et notez l’emplacement de la virgule après “par”.

    • http://affaires.lapresse.ca/bourse/201408/05/01-4789388-wall-street-semble-craindre-une-hausse-de-taux.php

      Quand les É-U vont monter leur taux, est-ce que notre Banque sera “forcée” de le faire aussi? Je sais que le Canada est un État souverain, mais en pratique, qu’en est-il? Si oui, devra-t-elle le faire sans délais?

    • taxman 12h51

      Alexandre a discuté de ces données il y a quelques mois. Dans les années 90, les écarts de taux entre le Canada et les É-U pouvaient être importants (de mémoire, 3-4 points de pourcentage). Même dans les années 2000, l’écart pouvait atteindre 1 à 2 points de pourcentage.

      Difficile de dire ce qui se passera. La récession aura-t-elle agrandi ou réduit les différences de pression monétaire qui s’exercent au Canada et aux É-U? Personnellement, je n’ai pas de réponse à cette question. Mais je suis pas mal certain que les indicateurs canadiens sont beaucoup plus utiles pour faire une telle prédiction que les indicateurs américains.

    • epitomic
      j’ai pas de statistique. Sortez en si vous en avez.

      Si je me fie a l’agent special sur ce blogue 10% est un “non-event”, en se forcant un peu on peut toujours acheter 10% moins cher.
      Dans le cas d’une reprise, vendue en plus sans garantie legale, -10% est un no brainer. On devrait aller plus bas.

    • GG

      On négocie avec qui?

    • arnolde 5 août 2014 12h36

      Je crois que ca va rester un marche acheteur pour plusieurs decennies, au moins jusqu’a ce que la plus grosse vague des baby boomers casse la pipe.

      “En général, je suis pas mal certain que le monde va préférer retirer ses billes de la bourse avant de perdre leur maison …”

      Oui mais impact sera mineurs. J’ai pas les derniers chiffres, mais le Mr tout le monde a pratiquement deserte la bourse. Institutions et fonds detiennent la tres grande majorite des actifs boursiers. Et puis Bof, la bourse canadienne ne represente pas grand chose a l’echelle mondiale.

      La chute de 2007 etait unique, pratiquement la fin du monde. Depuis lors les corpos ont tellement ameliore leur balance sheet que si un crash similaire se produit les 5 prochaines annees a cette echelle, y aura plus de valeur a ramasser.

    • @taxman
      Pour compléter ce qu’a écrit Laurent.
      Les taux auraient augmentés plus rapidement au Canada si ce n’était de la situation américaine.
      Le spread est déjà positif de 1%. En suivant les courbes historiques, les USA pourraient augmenté leurs taux de 2% avant que cela ne créé de fortes pressions sur les taux canadiens.
      Notez que cela n’implique pas que le Canada n’augmentera pas ses taux mais qu’il n’a pas à le faire parce que les USA le font.

    • Ha les pessimstes, ils trouvent toujours une raison pour être déprimés!

      Avant, il n’y en avait que pour la bulle immobilière qui rendait l’accès à la propriété impossible, puis qui allait ruiner les propriétaires quand les prix allaient chuter et que les taux d’intérêts allaient exploser (fin 2012! non en 2013, euh, non en 2014, non non, là c’est certain, en 2015). Maintenant que la “bulle” se dégonfle tranquillement et que les prix restent stables, ce n’est pas encore correct. Maintenant les gens sont prisonniers de leurs maisons qu’ils ne peuvent pas vendre (et qu’ils continuent à habiter! Mais, j’imagine que c’est pas encore correct parce la maison doit être laide, forcément).

      Ironie à part, cet article ne parle que des reventes de maisons. Il faut aussi se rappeler que les mises en chantier diminuent. Donc l’offre s’ajuste à la demande réduite. Au final, le marché s’adapte et les variations sont minimes. Le marché au Québec est tellement discipliné (les banques freinent les développeurs assez vite merci) qu’il en est ennuyant. Ça monte ou ça stagne. La dernière baisse de prix date du milieu des années 1990. Ça va faire 20 ans et la baisse a été petite. On a pas vu de drames sociales avec des hordes de quéteux jettées à la rue.

      On est dans une période de stagnation qui va permettre aux gens d’accumuler du capital pour passer à l’achat lorsque la situation de l’emploi va s’améliorer. Avec la reprise qui se confirme aux États-Unis, les perspectives sont encourageantes.

      Arrêtons de paniquer à la moindre nouvelle.

    • @taxman55

      Par défaut, en général, si un prêteur entreprend ses recours, c’est qu’il va avoir une perte sur sa créance. Sinon, l’emprunteur a tout intérêt à vendre et à se pousser avec son profit de la vente. Le prêteur a donc tout intérêt à vendre à la JVM pour minimiser ses pertes.

      Bien d’accord pour ce qui est du temps: comme le prêteur a des frais récurrents liés à la gestion d’une propriété reprise, il veut s’en débarasser au plus vite. C’est donc des ventes avec un horizon dans le temps limité, qui pousse vers le bas la valeur.

      Pour ce qui est de négocier le prix, c’est avec la personne désignée par la Cour pour les ventes sous contrôle de justice donc un notaire ou un huissier de justice qui a nommée par la Cour suite au recours du prêteur ou avec le prêteur directement (ou son courtier mandaté) dans le cas des prises en paiement.

    • @Garth

      Je n’ai pas de statistiques à ce sujet, d’où ma demande de dire de où sort le 10% en question.

      Mon point par ailleurs est qu’il est possible j’imagine que ce soit soit davantage que 10% puisqu’il s’agit de transactions effectuées dans des conditions qui sont loin d’être idéales.

    • arnolde

      “Si le marché immobilier plante est que le marché boursier est susceptible de planter aussi? En général, je suis pas mal certain que le monde va préférer retirer ses billes de la bourse avant de perdre leur maison …”

      L’immobilier c’est gros, très gros, ça inclus la construction bien sûr mais aussi tous ses fournisseurs, la finances, la consommation boostée, les marges de crédit hypothécaire et j’en passe. Durant la bulle (ou le boom si ce mot vous plait mieux…) c’est comme si l’économie était dopé aux stéroïdes et parce que ce secteur n’est pas propice aux délocalisations des centaines de milliers d’emplois sont créés, des emplois spécialisés et payant. C’est très TRÈS perceptible économiquement. La croissance de l’endettement des ménages est perçue par l’économie comme une croissance des revenus (”au carré” parce qu’intégralement dépensée dans l’économie). Pas étonnant que les politiciens (entre autre) adorent ça…

      http://davidstockmanscontracorner.com/trouble-brewing-up-north-canadas-giant-housing-bubble-cracking/

      Quand la musique arrête c’est l’inverse et les conséquences sur l’économie peuvent être très sérieuses (aussi très TRÈS perceptible ), voire catastrophiques comme ce fut le cas aux USA. Reste a voir ce que sera le scénario pour le Canada mais une chose est claire ça sera pénible.

      Bref dans ces conditions il est clair que la bourse Canadienne serait affectée, mais la bourse c’est de la petite bière comparé à l’immobilier.

    • Un marché d’acheteur pour plusieurs décennies? donc au moins 2 décennies …

      Les institutions et les fonds détiennent les actifs pour quoi au juste? c’est pas pour la retraite de nos baby boomers justement?

      Les corpos ont amélioré leur b/s sur le dos des travailleurs. Ils auront pas le choix d’augmenter les salaires s’ils veulent que la consommation reprenne car le crédit est au max. Les corpos savent pas quoi faire avec leur $.

    • Autant les cheerleaders de l’immobilier que les gloom and doomers ont tort. Il ne faut pas tomber en amour avec son véhicule de placement, c’est la meilleure façon de ne pas avoir de rendement, à long terme. L’immo a connu de spectaculaires rendements depuis 15-20 ans, mais comme tout ce qui monte redescend, il est illusoire de penser que ça continuera de monter éternellement en immobilier. Idem pour les placements boursiers, les temps sont bons pour ceux qui ont investi après la terrible chute de 2008, ça ne durera pas éternellement de ce côté non plus. À surveiller, la Fed, ce ne sera pas très long (mi-2015 max selon les gouverneurs) avant qu’elle relève les taux, à ce moment-là, ça risque de frapper solide.

    • Tax

      La SCHL, la banque, ou le syndic. Ca marche comme d’habitude, offre et contre offre.

    • Question pour Max B : j’aimerais savoir quel genre d’exposure a votre blogue. Par exemple, combien de gens, en moyenne, se rendent sur ce blogue quotidiennement pour y lire les commentaires? #pourlireGG

    • M Brasseur

      J’étais sur que vous n,auriez pas le courage de répondre a mon post de 8:31. Ne me denadez pas pourquoi.

      epitonic

      Je vous l’avais dit: ces gens là pitchent des chiffres en l’air comme si c’était des faits avérés.

      Encore une fois, le comportement auquel on peut s’attendre de gens comme Baghdad Gab.

      PS: quand tu perds ta job, tu perds ta job. Ca doit être derrière un pourcentage faramineusement important des reprises (lesquelles sont par ailleurs effectivement a un niveau bas, comme nous, les gens sérieux, l’avons vérifié il n’y a pas si longtemps), en ce moment. Et alors, avec une équité “ordinaire”, les créanciers peuvent fort bien être payés en totalité.

      Dans le condo le moindrement “sérieux” (lire, les membres du syndicats ne sont pas des complets deux de piques), c’est d’ailleurs souvent l’hypothécaire du syndicat de copropriété pour frais de condos impayés qui déclenche la vente sous contrôle de justice.

    • imoi

      Désolé je suis en amour avec ma maison, et je souhaite à tous ici de tomber en amour avec leur chez-soi; c’est un élément important de qualité de vie d’être bien chez soi.

      Pour le portefeuille d’immeubles locatifs, 100% d’accord avec vous par contre.

    • http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/justice-et-faits-divers/201408/05/01-4789479-cadavre-decouvert-derriere-la-cour-supreme.php

      C’est celui de la Constitution canadienne, tué par les conservateurs avec leur travesti de processus de nomination des juges de la CSC.

    • Imoi
      Petit conseil, pas besoin que les tx montent pour qu,il y ait une correction.

    • @docteurfolamour
      C’est la 3e fois que je viens sur ce blogue et j’hésite à poser des questions. Pourquoi tant de condescendance dans vos réponses? Pourquoi toujours chercher à rabaisser? On ne peut malheureusement pas ignorer vos commentaires car vous inonder le blogue au point de vous répondre à vous-même.
      Vous vous pèter les bretelles d’une notoriété dont je doute mais que je vous souhaite pourtant. Malheureusement les gens que j’ai rencontré dans ma vie qui sentaient le besoin d’enseigner leur supériorité aux pauvres ignorants faisaient souvent partie d’une des catégories suivantes :
      1.Adolescent qui du jour au lendemain a tout connu et compris sur la vie et se désole de constater que les autres n’ont pas encore atteint son niveau d’intelligence.
      2.Quelqu’un qui vit sur le succès d’un proche (fils à papa qui s’approprie les accomplissements de papa alors qu’il a lui-même rien accompli de semblable)
      3.Imposteur (frustré des objectifs non atteint qui s’est inventé une vie qu’il aurait rêvé avoir)
      J’espère me tromper royalement et m’en excuse d’avance. J’aimerais bien profiter de vos trucs et expertise mais avouer que c’est intimident.

    • Peu importe… savez-vous à combien on peut chiffrer l’écart raisonnable entre une propriété en ville vs la banlieue (pour un bien similaire).
      j’essais d’évaluer les impacts (durée et frais transport, frais de stationnement, écart de taxes etc.) et d’en arriver à un pourcentage d’écart acceptable.

    • Bonjour!

      Y’a-t-il moyen de savoir à partir du web qui a une hypothèque sur sa demeure ou si une propriété fait l’objet d’une hypothèque? Ya un gars qui veut se partir en affaire avec moi et il dit que sa maison est paye. Au pire je vais demander a mon avocat il sait tout.
      En passant, jai eu acces a quelques serveurs d<hotels pour supprimer mes ardoises de mini-bar et les E/f mensuel sont decevants. L<immobilier c<est pas payant. Je le savais déjà mais je ne pensais pas que cetait si pire. Le Olympia a Venise a fait seulement 48k de BN en juin. Je suis reste surpris . Cest la grosse misere noire ca.

      simon picotte, rapallo, Italia

    • Haha ya des fireworks dehors et je pensais qu<on me buchait dessus. Je suis au penthouse et je me posais des questions a savoir qui me cognait dessus.

    • 12h58 taxman: Heu répête moi ça avec les hyperliens pour voir si ça marche. Commençons par une maison à Trois-rivières mettons.

      merci! Tu vas me faire sauver 500$

    • @taxman: Le site de la ville donne l’évaluation et les taxes mais pas l’hypothèque. Aide moi.

    • benny

      Désolé que vous vous sentiez ainsi. A lire mes échanges avec certains participants, vous êtes parfaitement justifié de penser ainsi, et c’est fort dommage.

      Par contre, si vous aviez pris le temps de lire mes centaines (milliers?) d’interventions (ne vous lancez surtout pas la-dedans, croyez-moi sur parole!), vous en trouveriez plusieurs parfaitement clean. En réponse a des gens parfaitement corrects.

      Ca me ferait plaisir d’échanger avec vous. Je ne fais pas partie des 3 catégories que vous avez identifié. Essentiellement, je suis un parfait quidam, chanceux (a plusieurs égards), et qui a travaillé fort pendant quelques années. Rien de plus.

    • benny

      Vous trouvez certains infos intéressantes ici

      http://affaires.lapresse.ca/finances-personnelles/train-de-vie/201303/30/01-4636242-vivre-en-ville-ou-en-banlieue.php.

      Faites attention, ils comparent un duplex a une unifamiliale, c’est pour cela que la ville est plus avantageuse. Si c’était uni vs uni, ca reviendrait grosso modo kif kif.

    • Tax, 14:52

      N’oubliez pas que GarthTurner et gabytaillon ne comptent que pour un lecteur!

    • Les gens insécurent rabaissent les autres. Le phénomène est connu et DOCumentée.

    • Bien sûr, je suis très insécure Simon.

    • @bennypboy

      Intéressant commentaire, vos catégories.

      Mais plus simplement, des chercheurs ont expliqué que si, dans nos vies de tous les jours nous agissons en fonction du lieu et de l’environnement et nous y adaptons (ex: une game de football entre amis VS une messe d’enterrement), sur internet tout est transformé en game de football peinturé en bédaine avec un sac sur la tête pour pas qu’on vous reconnaisse. Plus ou moins. Ca donne ce que ça donne : des échanges désinhibés mais souvent plus près de la pensée réelle des intervenants.

      A ce titre, les “imposteurs” sont souvent nos rôles respectifs dans nos vies réelles. Pas ici.

      Faut juste pas prendre tout ça trop personnel. Et le plus cool, c’est que ça s’autorégule, généralement. Si quelqu’un dépasse trop la limite, il se fait replacer par le groupe ou est mis à l’écart. Comme dans la vraie vie.

      ps : ceci est juste mon opinion : )

    • Hey snooze

      Ca fait un bail qu’on ne vous a pas vu ici!

    • On s’inquiète pour nous:

      http://fr.canoe.ca/argent/chroniques/fabienmajor/archives/2014/08/20140805-112222.html

      Mais heureusement ici on a nos cheerleaders du marché (certains en amour avec leur maison) pour nous rassurer!

    • Quand vous aurez une once d’objectivité et d’ouverture d’esprit, M Brasseur, vous deviendrez peut-être un interlocuteur intéressant.

    • @ Brasseur

      Wow! J’étais au courant des affirmations de tous ces acteurs, mais mises back à back comme ça, c’est assez percutant. Argument d’autorité, s’il en est… Honnêtement, comment penser que tant de gens ulra compétents se trompent sur le sort de notre immobilier?

    • Ce que Narcisse finira peut-être par comprendre un jour c’est que des commentateurs externes commes Fitch,Goldman Sachs ou The Economist ont plus de chance d’être objectif que des parties prenantes du marché Canadien comme les banques Canadiennes, les médias Canadiens ou la SCHL.

    • @docteurfolamour

      merci pour le lien. effectivement on peut faire dire n’importe quoi au chiffre. Si j’enlève la ligne location et corrige la ligne frais auto et transport (je prends l’auto ou le transport en commun, pas les 2 et de plus nous allons conserver 2 voitures peu importe le lieu), on arrive pas du tout au même résultat en faveur de la ville.
      Ce que je constate par contre c’est que le prix d’unifamilliale est 35-55% plus cher en ville et que ça va prendre bien plus de 25 ans pour le rentabiliser. Alors c’est vraiment juste une question d’être prêt à perdre une heure de sa vie à chaque jour dans le transport.

    • Benny

      Effectivement, si vous n’etes pas en mesure d’enlever une voiture de l’équation, ca coute plus cher habiter en ville.

      Il faut alors effectivement tenter de quantifier des trucs plus difficile à l’être, comme le temps, etc…

    • bennypboy

      Attention, dans l’exemple le citadin se ramasse avec une dette de 400K et plus, et ça pour vivre dans un appartement, un plex (une unifamiliale de la même qualité à Montréal coûtera aussi cher, sans les revenus…)

      Mais le pire c’est qu’on calcule un taux de 3.1% sur 25 ans, ce qui est hautement improbable. Seulement dans 5 ans si le taux des de 2% supérieur allo les problème si sa passait un peu juste à l’origine et les revenus n’ont pas beaucoup augmentés.

      Ça reste un choix personnel, du cas par cas, mais attention aux raccourcis faciles et cet exemple en est un.

    • benny

      Ceci dit, la différence entre la ville et la banlieue ne se résume pas a juste une heure par jour dans le transport.

    • tax et pbrasseur
      “Comment penser que tant de gens ulra compétents se trompent sur le sort de notre immobilier?”

      Cette gang, sauf exception, n’a pas vu 2007-2009 arriver. Leurs modèles sont complètement inadéquats. Pourquoi croire leur analyse maintenant? Essentiellement, ils se basent sur du “conventional wisdom”: c’est le plus cher (vs, e.g. les loyers ou le revenu moyen), donc c’est une “bulle”. Essentiellement, ils veulent être certains de pouvoir revendiquer avoir averti leurs lecteurs/clients non-canadiens en cas d’effondrement de l’immobilier.

      Pendant ce temps, 6 ans après 2008, le marché québécois ne s’est pas encore effondré, alors même que le fédéral a resserré les conditions de prêt; le marché canadien a continué sa progression. Nos doomers ne révisent pas leur modèle. À la place, il invoquent des artifices, (taux d’intérêts “artificiels”), et l’exubérance irrationnelle. Ils se tournent vers des analyses superficielles d’observateurs étrangers, souvent avec un bilan médiocre, pour qui le marché immobilier canadien est une considération très, très secondaire. C’est clair qu’ils n’ont pas embauché le A-team pour étudier la question en détail; ce n’est pas un dossier très important pour eux.

      Je ne dis pas que les analyses canadiennes plus détaillées sont sans biais. Mais au moins, leurs modèles indiquent pourquoi la situation se maintient et donnent des idées de scénarios qui pourraient mener à un effondrement du marché (essentiellement une combinaison de chômage et d’une hausse des taux). Ces analyses indiquent aussi que la BoC et le gouvernement peuvent entreprendre plusieurs mesures pour empêcher une débâcle.

    • @docteurfolamour
      oui 1hr de plus. je suis actuellement sur MTL et c’est déjà une hr par jour de métro. Je parle de banlieue proche comme St-Lambert pas Beloeil.
      @pbrasseur
      vous avez raison mais il faut se baser sur du concret. dans 5 ans l’essence, l’électricité, les taxes… vont être plus cher et va falloir continuer à vivre pareil. Si on ne peut assumer une hausse de 2% de son taux hypothécaire et bien on vit au dessus de ses moyens. On sait que les taux son historiquement bas alors si on a prévu son budget sans prévoir de hausse (comme la plupart du monde) on est dans le caca.
      Moi c’est plus le 200K-250K de plus que je devrai débourser pour avoir l’unifamilliale près du métro (pas rénové en plus) donc un autre 100K a jouter que je ne pense pas récupérer en 25 ans.

    • Benny

      Le bottom line, c’est que le 200K de plus que vous payez, c’est un actif que vous possédez.

      Soit que avez un actif, sois que vous perdez du temps et de la qualité de vie. Normalement, cet actif devrait ne pas vous couter tellement plus cher que l’acitf moindre que représente la maison de banlieue. Dans votre cas, puisque vous ne semblez pas en mesure de réduire vos dépenses peu importe le lieu xou vous habitez, la question devient donc: est-ce que les dépenses (intérêts et taxes plus élevées, pas le capital supplémentaire!) supplémentaires valent l’augmentation de votre qualité de vie?

      La réponse varie selon vos valeurs et vos priorités.

    • “Pourquoi croire leur analyse maintenant? – laurentkar”

      Premièrement je ne suis pas sûr que ça s’applique à toute la gang…

      Deuxièmement justement parce qu’on a eu la crise de 2007-2009 beaucoup ont appris, possiblement de leur propres erreurs. C’est pas mal plus évident de repérer les signes d’une crise quand tout ça est déjà arrivé avant.

      De plus je pense que vous sous-estimer ces gens quand vous parlez de “conventional wisdom”, ces intervenants sont très qualifiés et très capable d’analyser une économie.

      Le marché ne s’est pas effondré vous dîtes, et ça prouve quoi au juste?

      C’est très simple, la marché Canadien ne s’est pas effondré parce que le crédit est resté disponible et facile au Canada grâce à l’intervention de l’état, mieux encore la crise a fait baisser les taux et le marché a pu s’enflammer même en pleine crise…

      Si vous ne comprenez pas à quel point il y quelque chose qui cloche là dedans je ne peux pas vraiment vous aider davantage.

    • @docteurfolamour

      792$ par mois pour 1 voiture ? Comment LaPresse en arrive a des chiffres aussi ridicules? J’ai une voiture pas mal du tout et ça me coûte pas 800$ par mois, probablement même pas 400$ par mois tous frais inclus, surtout que l’étude considère le coût d’une TRAM en plus du coût des 2 voitures. Et sans voiture en ville il faut considérer le coût de multiplies livraisons, une location occasionnelle (parce qu’on sort de son patelin, des fois), etc.

      Et une mise de fond de seulement 25′000$ pour un plex de 420′000$ ? Ca ne prend pas au moins 10% aujourd’hui?

    • @docteurfolamour
      je sais que je suis plate mais pour moi la seule augmentation de qualité de vie que j’obtiens d’habiter MTL est de réduire mon temps de transport. C’est un avantage considérable mais je n’accepte peut-être pas que ça doit représenter autant d’argent. c’est le bien en soit qui m’importe et non sa valeur. Payer 200k de plus pour avoir un actif de 200k de plus, c’est comme mettre 200k à la banque. on est pas plus riche. J’aimerais bien mieux que la valeur d’une propriété ne soit que de 100k tant quà ça

    • pbrasseur

      1)
      “Premièrement je ne suis pas sûr que ça s’applique à toute la gang…”
      En effet, c’est pourquoi j’ai précisément écrit “sauf exception”.

      2)
      Les pays qui n’ont pas laissé leur économie s’effondrer et connu une explosion du chômage n’ont pas vu leur immobilier baisser de façon spectaculaire. Des exemples:

      Australie, Canada, Suisse, Israël, Autriche, Norvège.

      Tous ces pays ont des marchés immobiliers qui ont progressé.

      Suisse: http://www.homegate.ch/acheter/etapes-vers-la-propriete/analyses-marche/evolution-des-prix/iazi
      Israël: http://www.globalpropertyguide.com/Middle-East/Israel/Price-History
      Autriche: http://www.globalpropertyguide.com/Europe/Austria/Price-History
      Australie: http://en.wikipedia.org/wiki/File:Household_Prices_and_Debt_1980_-_2010.pdf
      Norvège: http://www.ssb.no/en/priser-og-prisindekser/statistikker/bpi/kvartal/2014-07-15

      Si vous ne comprenez pas qu’un marché de l’emploi fort offre un soutien important à l’immobilier résidentiel, je ne peux pas vraiment vous aider davantage.

    • M. Brasseur

      Avec égards, faut que vous soyez un peu delusional pour vous imaginer pouvoir “aider” Laurent à comprendre des trucs économiques.

      Il est, pour être poli, plusieurs coches en-haut de vous.

      Quelques (genre 1 ou 2) intervenants ici peuvent soutenir une discussion économique le moindrement sérieusement avec Laurent. Et ni moi ni encore moins vous ne faisons partie de ceux-ci.

      Reality check, aisle 3.

      Pour ma part, je me contenterai de dire que l”analyse” de The Economist était du stock de maternelle.

    • Pbrasseur
      Ca fait 45 ans que j ai lu mon premier asterix, a mon age j,ai achetė asterix chez les pictes, pis je suis encore amerement decu que le ciel ne s,est pas abattu sur leurs tetes. Chriff c,est evident que le marchė est dispendieux la n,est pas la question, chaque acheteur doit evaluer de lui meme s il peut oui ou non encaisser une correction eventuelle qui peut ou ne se produira pas qui peut etre profonde et vicieuce ou etiree et interminable sans etre mortelle.

    • Je suis un peu tanné de lire des gens affirmer péremptoirement que parce que le marché US a crash., nous devons nécessairement crasher.

      Comprenez-vous au moins a quel point la structure meme de notre marché du prêt hypothécaire est complètement différente de celle qui a causé la perte du marché hypothécaire américain en 2006, et donc a quel point les “leçons” que l’on pourrait vouloir tirer de leur crise ne s’appliquent en grande majortié même pas dans notre marché?

      Eille, pour commencer, au Canada on force les gens à se qualifier a des taux artificiellement haut avant de leur prêter, alors qu’eux qualifiaient les gens en leur offrant de taux artificiellement bas.

      Come on les amis, wake up.

    • Nos pauvres doomers pensent toujours que tout est prévisible, canné d’avance.

      Sans se rendre compte que des game changers surviennent constamment.

      Tiens, voici quelque chose qui pourrait fort bien se transformer en game changer.

      http://globalnews.ca/news/1492400/albertas-household-debt-skyrocketing-bmo-report/

      Si vous pensez une seconde que les conservateurs vont laisser leur base s’aliéner, ben continuez de penser de facon linéaire et idéologique, sans jamais ajuster vos paramètres, tout va bien se passer, le bateau est déjà parti anyway.

    • stead

      C’est le CAA qui a fait cette étude. Plaignez-vous a eux. Histoire d’épargner votre sensibilité, je ne commenterai pas votre affirmation que votre auto “pas mal du tout” vous coute 400 $ par mois tout frais inclus. Je fais quelque chose comme 20 000 KM par an et ca doit me couter plus de 300 $ par mois en essence seulement….

      La comparaison démontre un véhicule en ville., vs 2 en banlieue. Vous allez pouvoir sortir de votre patelin…

      Prenez le temps de respirer, vous êtes meilleur que cela d’habitude.

    • benny

      Vous venez de nous faire part de vos valeurs, et de vos priorités. On va s’en tenir à cela, ok?

    • Ni

      Ah, vous voyez, moi c’est le fait qu’Iznogoud ne soit pas devenu calife à la place du calife qui me déçoit amèrement.

      Me semble qu’il ferait une meilleure job.

    • M. Brasseur

      SVP, choisissez vos batailles un peu mieux la prochaine fois. Laurent a beau être très, très poli, il va se tanner éventuellement, et soit se tranformer en docteur2, soit cesser de participer.

      Tiens, parlez-nous de l’hopital de Vaudreuil, vous connaissez le dossier mieux que nous.

    • laurentkar

      « Cette gang, sauf exception, n’a pas vu 2007-2009 arriver. »

      C’est combien le pourcentage d’exception parmi les 10 intervenants cité dans le lien de pbrasseur (10h37)?

      Dans la vidéo suivante (1ere partie), on y indique qu’il ne reste presque plus de sous dans le « petit cochon » des québécois et que les coupes des dépenses discrétionnaires commencent à se faire sentir sérieusement chez plusieurs commerçants.

      http://argent.canoe.ca/videos/video-sinvestit-25-juillet-2014

      Rien à voir avec le surendettement pour la propriété selon vous?

    • Curieux

      Vous direz a votre dude de s’acheter du linge (et des lunettes, seigneur…) qui a de l’allure pour passer à la tivi la prochaine fois, gros malaise quand je l’ai vu.

      Ceci dit, je vais garder cela simple pour vous: si les gens font leurs paiements, il n’y a pas de surendettement. C’est bold, mais c’est grosso modo ce que vous méritez pour la profondeur, l’objectivité, et l’ouverture d’esprit que vous démontrez dans vos analyses.

    • stead

      POur le 25K de mise de fonds, j’appelle cela “du grand journalisme”.

      Good pick up, nos avons commenté cet article a plusieurs reprises (en fait, quelques participants ici ont tout fait pour le discréditer) et vous êtes le seul a avoir signalé ceci.

    • Curieux

      Plus de 50%.

    • Grace à harper nous éviterons tout crash.

    • Il semble que je sois rendu le seul ici qui est assez cave pour interragir avec vous, Simon.

      Vos selfies en Italie vont être disponible sur votre site bientôt?

      Je n’en reviens pas encore que vous ayez refusé mon offre de ramasser votre courrier, gratos, au bon vieux P5. Même votre avocat, avec qui vous voyagez (quand à Madame Respectable, on ne sais pas trop) ne s’aventurerait pas là.

    • docteurfolamour

      « Ceci dit, je vais garder cela simple pour vous: si les gens font leurs paiements, il n’y a pas de surendettement. »

      S’ils ont besoin de leur « petit cochon » (épargne) pour faire leurs paiements, ce n’est pas du surendettement?

      Et s’ils ont besoin de toujours plus de crédit à la consommation pour faire leurs paiements, ce n’est pas du surendettement?

      Désolé mais ce « dude » est pas mal mieux placé que vous pour émettre des opinions sur l’état des finances personnelles des québécois…

    • @pbrasseur

      “Si vous ne comprenez pas qu’un marché de l’emploi fort offre un soutien important à l’immobilier résidentiel, je ne peux pas vraiment vous aider davantage.”

      C’est un marché fort de l’emploi ça?

      http://www.macleans.ca/wp-content/uploads/2012/10/unemp_emp_rates1.png

      Le taux d’emploi au Canada c’est effondré en 2009 (ce qui n’a pas empêché le marché immobilier de flamber par la suite) et ne s’en est jamais vraiment remis depuis. Le vieillissement ne laisse pas grand espoir de ce côté, au contraire

      Et encore, ça c’est avec une activité immobilière historiquement hors norme basée sur une croissance insoutenable de l’endettement des ménages. Pendant ce temps à part le pétrole le reste de l’économie fait au mieux du surplace et le secteur manufacturier fond comme neige au soleil.

      Et rien ne cloche dans cette image? Si vous croyez vraiment ça bienvenue dans “lala land”!

    • @laurentkar … bien sûr :)

      Je ne suis pas rendu assez narcissique pour me répondre à moi même…

    • @docteurfolamour Avec l’essence a 1.5$/L ca ca vous donne une consommation de 12L/100km… un Pickup en ville c’est pas terrible.

      M’enfin j’ai peut-être moins remarqué l’augmentation du coût de l’essence, je fait p-e 8000km/an, mais si un jeune couple avec peu d’économies dépense beaucoup plus en transport que sur son loyer/hypothèque, je pense qu’ils ont un gros problème dans leurs choix et leurs priorités.

    • Curieux

      Vous pensez que des gens paient leurs hypothèeques en prenant le cash sur leur carte de crédit?

      En situation de perte d’emploi, peut-être. Mais pour l’immense majorité des gens, bouliez ca, c’est n’importe quoi.

    • http://www.lapresse.ca/actualites/education/201408/06/01-4789901–on-va-construire-des-ecoles-promet-yves-bolduc.php

      100 000 nouveaux étudiants. C’est pour cela qu’on s’en va tout droit vers une grande noirceur immobilière de plusieurs décennies.

    • stead

      Vous m’avez fait douter, mais je viens de vérifier, ma consommation correspond grosso modo aux specs publiées par le manufacturier. Un plein par semaine, a peu près 80 $ le plein, c’est ce que cela me coute.

      Quand a votre point sur les priorités de gens (autos vs maison) vous êtes bang on. Une auto, c’est de l’argent pitché par les fenêtres, purement et simplement. C’est tellement un mauvais calcul de s’éloigner pour payer sa maison moins cher, tout en augmentant nos dépenses de transport, ca me donne envie de pleurer quand je vois de trucs comme cela.

    • On en a eu des “game-changers” sur ce blogue.
      – Ceux qui s’essaient seulement sans vouloir vraiment vendre.
      – Ceux qui vont manger du baloney …
      – Le deficit US qui va tellement exploser qu’il va epouser Kate Middleton …
      – Le japon qui est kaput …
      – Wall street qui va crasher …
      – Les gens qui ne vendront pas a rabais pour aller vivre sous un poncho …
      – Les assurances vies qu’on va casher …
      – Les taux d’interet qui ne monteront jamais …
      – ….
      – maintenant c’est la gouvernemaman qui va intervenir? Holly cow!

      On ne lui en voudra pas de pas avoir tout essaye. Mais quel clown!

      On dirait que ca pannique de plus en plus fort lorsque les indices de baisse s’accumulent.

      De grosses baisses de commissions en vue pour Mr l’agent?

    • pbrasseur

      Voici le nombre d’emplois au Canada, au R-U et aux É-U depuis 2004. http://research.stlouisfed.org/fred2/graph/fredgraph.png?g=HdS

      Et le taux d’emploi pour ces mêmes pays (vous nous avez présenté les données canadiennes, mais je crois que comparer à ce qu’il s’est passé ailleurs est pertinent).
      http://research.stlouisfed.org/fred2/graph/fredgraph.png?g=HdW

      Le Canada a réussi à garder un marché de l’emploi nettement plus vigoureux que celui du R-U, qui est lui-même en bien meilleure posture que le marché américain. Sans surprise, les marchés immobiliers de ces divers pays sont à l’avenant.

    • Bien sur qu’il faut ignorer les opinions les Goldman Sacks et Moody de ce monde sur l’immobilier .

      On a mieux ici, des bloguistes “amoureux” de leur maison.

    • Immobilier canadien et demographie selon BMO.

      http://www.huffingtonpost.ca/2014/06/12/housing-market-canada-bmo_n_5487772.html

    • Le coût d’une voiture neuve qui a de l’allure (pas de luxe) en banlieue c’est à peu près 10 000$ par an, incluant essence, entretien, assurances. Un peu plus cher si votre femme fait un accident / an. J’ai travaillé quelques années au centre ville et en plus il faut ajouter le parking entre 10$ et 18.50$ par jour. Donc je dirais que l’article sous-évalue le coût de la voiture.

      Comment je vois ça, être à Montréal vs banlieue ce sont deux modes de vie complètement différents. Pour que ça va vaille la peine de rester à Montréal, il faut une voiture, et pas se déplacer trop à l’extérieur. Pour moi c’est impossible d’avoir une seule voiture car nous avons chacun des obligations et on se déplace souvent parce que nous venons des banlieues et nos familles, amis y sont tous. C’est ça mon critère principal et non le coût.

      @pbrasseur

      L’économie arrive à expliquer ce qui s’est passé avant, mais rarement prédit correctement ce qui va se passer dans le futur.

      Moi, je vois davantage une correction des bourses qu’un effondrement de l’immobilier en ce moment. Donc tous ces locataires qui ont toutes leurs économies dans la bourse devraient sortir du marché maintenant.

    • https://ca.finance.yahoo.com/blogs/balance-sheet/canada-banks-trouble-housing-bubble-pops-report-162811862.html

    • On a bien mieux que cela ici Baghdad Gab, on a vous qui vous prenez un second nick pour vous donner un peu d’amour!

      Pauvre Baghdad Gab.

    • Vous voyez, si j’étais un doomer, je plaiderais justement que ce sont des game changers qui ont fait en sorte que ma prédiction de crash immobilier ne s’est pas encore réalisée, histoire de sauver la face (comme Curieux et surtout M. Brasseur le font, d’ailleurs).

      Parce que l’alternative c’est avouer que je suis juste un cave qui ne sait pas de quoi je parle.

      Mais bon, la seconde alternative a au moins l’avantage de montrer un peu de courage.

    • Garth/Gab

      Sauf que la prédiction du “clown” s’est réalisée, i.e. un sommet de Teranet avant septembre 2014. Il a avoué ses tords au sujet du déficit américain. Et lui et moi avons tenu un pari au sujet de la croissance future japonaise.

      Et vous, comment vont vos prédictions? Et celles de Gaby?

    • @ FauxGarth:

      Concernant votre commentaire 9 h 31, vous devriez gader une petite gène puisque vous avez déjà affirmé ici avoir été lavé en 2008.

      Pour un gars qui semble être “super capable” de “timer” le marché immobilier, comme se fait-il que vous ne l’ayez pas vu venir au niveau de la bourse avant 2008?

    • @Gaby

      Si vous êtes bien en location et placez votre argent ailleurs, tant mieux pour vous si vous êtes confortable dans vos choix.Mais sans être nécessairement amoureux de ma maison, je ne casherai pas pour aller vivre en location dans un 5 et demi avec une cour arrièrre qui ne m’appartient pas pour vous donner raison. C’est mon choix et je respecte le vôtre.

    • Doc
      Vous êtes a 10 min du centre-ville et vous mettez $80 d’essence par semaine. Faites-vous des visites à domicile chez vos clients?

    • Vous voulez dire vous afin de donne un peu de haine aux autres?

    • Tiré de l’article posté par Baghdad Gab a 9:51

      A new report from Morningstar says investors in Canadian banks should start worrying about a potential housing market downturn that could be triggered by an eventual rise in interest rate.

      Prenez le temps de lire cet extrait. “worrying”, “pontential”, “could”, “eventual”

      Plus conditionnel et non-commital que cela, tu meurs.

      Comme avocat, si j’émettais ce genre d’opinion à mes clients, j’habiterais dans un rez de chaussé et sous-sol de duplex à Longueuil,et je tougherais mes minounes un bon 7 ans.

    • Je suis en train de lire “The Signal and the Noise” de Nate Silver (celui qui opère le blogue FiveThirtyEight). Son observation neutre du marché immobilier américain lui a fait voir qu’en réalité, l’immobilier n’est pas un bon investissement: sur les 70-100 dernières années, en ajustant pour l’inflation, l’immobilier donne un retour de 0.6% annuellement. On s’entend, n’importe quel portfolio conservateur peut battre ça. L’immobilier, c’est donc avant tout une façon de se loger, et pour ceux d’entre nous qui économisent difficilement, une façon de bâtir un bas de laine, mais rien de plus.

      Je serais curieuse de voir par contre des chiffres canadiens car avec les dernières années, je me doute que le retour est plus élevé ici. J’ai d’ailleurs envoyé un email à FiveThirtyEight leur demandant d’étudier la trajectoire de l’immobilier canadien, avoir leur avis sur ce qui se passe ici. En espérant qu’ils prennent note de ma suggestion!

      Cela dit, je reviens du Costa Rica et pour quelqu’un qui souhaite réellement investir dans l’immobilier, je ferais ça là-bas! Le nombre de français, de canadiens et d’américains qui se sont bâti un parc immobilier et qui roulent dans le cash, c’est vraiment impressionnant. Une belle propriété, proche de la ville et de la plage (disons 2500 pi2, 3 chambres, piscine, autour de 400-600k), ça se loue facilement 2000-3000$ la semaine (plus dans la saison haute), et les gens font normalement autour 100-150k par année avec leur propriété. Imaginez maintenant quelqu’un avec un bloc de condos et 2-3 maisons? Cette personne roule pas loin d’un million en revenus par an, et en ayant acheté ces propriétés sur 10-15 ans, est sans doute rendu à en mettre une bonne partie de cet argent direct dans ses poches. Et je ne parle même pas du segment de luxe…

      @doc
      “Ah, vous voyez, moi c’est le fait qu’Iznogoud ne soit pas devenu calife à la place du calife qui me déçoit amèrement.”

      Mon dieu! Iznogood c’était une de mes bédés préférées, j’en ai d’ailleurs une dizaines chez moi… Et oui, il ferait une bien meilleure job qu’Haroun El Poussah!

    • Ceci dit, Morningstar prédit une baisse (quasi inévitable) de 25%-30%, au cours des 5 prochaines années.

      Nos doomers lovataires (par opposition a nos doomers proprios) vont peut être enfin pouvoir se payer quelque chose avant d’avoir 50 ans.

    • laurentkar

      Normal que le nombre d’emplois augmente avec la population.

      Le taux d’emploi a chuté drastiquement en 2009 et stagne plus ou moins depuis. C’est un fait.

    • @GarthTurner
      je crois qu’il faut arrêter de paniquer. Les 2 certitudes est que peu importe ce qui arrivera, les gens devront se loger et se nourrir. Les banques sont rapide pour enlever la maison de quelqu’un qui ne paie pas pour la revendre à un autre quand le marché va bien. S’ils n’ont plus personne à qui vendre votre maison, dites-vous qu’ils vont tout faire pour que vous puissiez la garder en payant le minimum pour étaler vos paiement dans le temps et faire encore plus d’intérêt sur vous. Comme cela ils n’assument pas l’entretien du bien si innocupé. Il faut bien sur payer un minimum donc si plus d’emploi et de p’tit cochon on oublie ça.
      Aux USA, les gens étaient endettés bien au delà de la valeur de leur maison et cela avant même que le crash commence. Et même en étalant leur paiement, ils n’arrivaient pas à payer juste les intérêts. Les banques savaient qu’ils ne seraient jamais payé alors ils se sont rabattu à la limitte pour réduire les pertes (sur la valeur du terrain).
      J’pense pas qu’on est là au Canada

    • Arnolde, vous faites le même raisonnement poche concernant la bourse que celui qui a été fait récemment sur la maison. Personne ne peut anticiper avec certitude quand un crash va arriver. Si vous vendez tout en pariant sur une correction du marché, vous risquez de vous retrouver le bec a l’eau si le marché continue de croître pour une autre année (ou 2, ou 3). Si vous croyez réellement a une correction (ou un crash), la meilleure stratégie s’est de conserver vos investissement (en prenant pour acquis que ceux-ci sont solides et que vous y êtes sur le long terme – pas de spéculation), mais d’accumuler les dividendes et les économies en vue d’être prêt lorsqu’une correction se présentera. Si une correction se produit, je vous garanti que je vais être au rendez-vous. Et si une correction ne se produit pas, je dors tranquille. Mes actions continuent de monter et je touche mes dividendes (qui sont maintenant a des pourcentages ridicules par rapport au montant investi au départ – vive le buy and hold).

    • docteurfolamour

      “100 000 nouveaux étudiants. C’est pour cela qu’on s’en va tout droit vers une grande noirceur immobilière de plusieurs décennies.”

      Ben oui on sait tous que les dépenses gouvernementales sont dues pour exploser dans les prochaines années…

      Risible! Et ça complète d’autres arguments brillants du genre: il n’a pas plu depuis longtemps alors il ne pleuvra pas…

      Z’avez rien de mieux à faire?

    • @elisef

      Je présume que vous devriez préciser vos mots. L’immobilier n’est pas un bon investissement? Personne n’est jamais devenu riche en investissant dans l’immobilier? My god

    • @DocHolliday

      http://www.forbes.com/sites/robertlenzner/2014/02/22/the-stock-markets-valuation-is-at-a-dangerous-115-2-of-the-gdp/

      http://www.businessinsider.com/warren-buffett-stock-market-indicator-2014-7

      Moi j’ai peut que tout le $ injecté dans le système a fait monter les stocks artificiellement comme le suggère le chart ci-dessus. Bref, dès que la Fed arrête, ça va planter.

    • elisef – “l’immobilier n’est pas un bon investissement: sur les 70-100 dernières années, en ajustant pour l’inflation, l’immobilier donne un retour de 0.6% annuellement.”

      Absolument vrai, et la raison est que la valeur intrinsèque d’une habitation n’augmente pas. Normal, le pourcentage de richesse accordé au logement dans une économie doit rester relativement stable, sans quoi le reste de l’économie en pâtira et une correction de ce déséquilibre devient alors inévitable.

      Même chose s’applique pour les commodités d’ailleurs.

      Ce qui bien sûr ne veut pas dire qu’il n’y a pas de fluctuations et que la spéculation ne profite pas à certains ou que d’autres ne sont pas simplement chanceux dans leur timing, comme en 1999 où bien des boursicoteux se prenaient pour des génies!

    • @arnolde
      à propos d’elisef, je pense qu’elle veut dire une seule propriété vs un logement. En connaissez-vous qui sont devenu riche avec une seule propriété?

    • Arnolde: c’est possible, mais le futur est incertain. Si vous vous attendez a une correction, accumulez des liquidités pour être prêt au moment opportun. Si vous vendez tout, vous pouvez vous retrouvez le bec a l’eau. Moi, j’investis dans des entreprises, pas dans le “marché”. Et des entreprises avec un bon potentiel de croissance et une évaluation raisonnable, il y en aura toujours. Suffit de bien chercher, d’être patient, et de garder la tête froide.

    • pbrasseur

      “Le taux d’emploi a chuté drastiquement en 2009 et stagne plus ou moins depuis. C’est un fait.”

      1) Avez-vous regardé les graphs que j’ai partagé? C’est exactement ce que ma deuxième image montre. Elle montre aussi que la chute au Canada était nettement moins brutale que la chute américaine. Et que le taux d’emploi canadien est nettement supérieur au taux d’emploi aux É-U et au R-U.

      2) C’est le nombre total d’emploi qui compte le plus en immobilier: la création d’emploi mène à la formation de ménages qui veulent acheter des propriétés. La destruction d’emploi mène à des ménages qui ne peuvent plus être propriétaires.

      Le Canada a rattrapé tous les emplois perdus pendant la récession dès la fin-2010. Au R-U, c’était début-2012. Aux É-U, c’est mi-2014. Guess what: l’immobilier canadien a mieux fait que l’immobilier britannique. Ce dernier a mieux fait que l’immobilier américain.

      Tiens, un autre exemple: la région de Denver a évité le crash immobilier aux É-U. Leurs prix sont à des niveaux records. Pourquoi? Votre théorie de l’intervention étatique ne peut pas expliquer la situation: l’accès au crédit est identique à celui du reste des É-U. Par contre, leur marché de l’emploi est l’un des plus solides au pays.

      Un autre exemple: Dallas-Forth Worth. L’immobilier est à des sommets historiques. L’emploi est super fort.

      Vous voulez parler de lalaland? L.A. n’a toujours pas rattrapé tous les emplois perdus pendant la crise. L’immobilier est à 17% sous son sommet historique.

    • Lol – je viens de voir vos liens.

      http://www.businessinsider.com/warren-buffett-stock-market-indicator-2014-7

      Un peu de sérieux quand même. Ça fait des mois que ça circule. Ceci étant dit, Buffet n’a pas tout vendu: il a accumulé des liquidités (50 milliards je crois). Voyez? Pas nécessaire de paniquer pour autant.

    • Pas comme si je suivais ça de si près, mais selon mes souvenirs le stock que Buffett possède, c’est pas le même stock que le monde ordinaire possède.

      Aussi, de la même façon que si le marché immobilier plante, pensez-vous que les magnats de l’immobilier vont se mettre à vendre tous leurs actifs immobiliers?

      Ce que je dis simplement c’est que le marché boursier va planter plus fort que le marché immobilier, that’s it. Donc même si vous annoncez que le marché immobilier va planter de 25, 30%, je n’ai aucun doute que si c’est le cas, la Bourse fera pire!

      Ça fait des mois que ça circule et ça a empiré. Les profits des entreprises, c’est le fondamental. Le fondamental ne justifie plus le prix des stocks. Attendez vous à un crash. By the way, ça fait combien de temps que vous dites que le marché immobilier va planter? des années … et des années, vs des mois … pas de leçon à faire

    • opto

      C’est la voiture familiale, nous n’avons qu’un seul véhicule. On sort.

      C’est 18 minutes du centre ville.

      Et oui, assez régulièrement je vais chez les clients. 1 je constate de visu comment ils opérent (particulièerement pour le manufacturier), et 2 ils apprécient beaucoup que les gens sortent de leur tour d’ivoire du centre ville.

      elisef: je savais qu’Iznogoud en ferait sourire quelques uns. Ca fait partie de ma description de tâches.

    • Laurent, 10:10

      Torts: les vieilles habitudes ne lâchent pas, hein!

      PS: si j’étais Baghdad Gab, je prendrais mon trou en titi de me faire mettre a ma place par vous. Mais le dude n’a aucune pudeur, ni classe.

      PPS: êtes-vous en train d’essayer de convaincre Brasseur que la situation de l’emploi au Canada est bien meilleure qu’aux States? Pensiez-vous un jour avoir a faire cela?

    • daffy_duck75

      Je le repete, quiconque investi a la bourse en 2008 qui dit qu’il a pas perdu du fric lors du crash est malhonnete. Faut peut-etre clarifier ce que vous appelez “lave”. Ce qui compte c’est comment on reagit apres. Les plus stupides sont ceux qui sortent au niveau plus bas imaginant que c’est la fin du monde.

      Reardez la progression des indices et imaginez combien j’ai gagne depuis 2008.
      Les investisseurs intelligents rebalancent regulierement.

      arnolde 7 août 2014 12h33
      Les $ injectes ont aussi pompe l’immobilier. D’un cote on a un marche immobilier sous la pression d’un d’un consomateur a bout de souffle, de l’autre cote on a des corpos avec une balance sheet qui n’a jamais ete aussi meilleure. Il n’y a pas match.

    • benny, 13:05

      C’est quoi, riche pour les fins de votre question?

    • Malhonnête comme dans s’inventer un second nick pour s’auto-congratuler et planter un autre participant, en niant le tout lorsqu’on se fait prendre les culottes baissées? Dans ce sens-là?

    • Laurent

      Ca fait combien de fois qu’on leur dit: les jobs, et les taux.

      Et entre les 2, surtout les jobs. Quand on perd sa job et qu’on n’en retrouve pas une vite, ca sent la vente forcée.

      En cas de hausse des taux, la grande majorité des proprios vont trouver le moyen de s’ajuster, plutpot que vendre et retourner a loyer.

      C,est tellement simple. Mais il faut qu’ils s’inventent toute sorte de trucs pour rationnaliser leurs mauvaises décisions.

      Eille les amis, “je me suis trompé”, et “j’ai fait une erreur” fait partie du vocabulaire de tout être humain doté d’un minimum d’intelligence.

    • Si la bourse plante suite a une correction de l’immobilier (Canadien), elle se relevera beaucoup plus rapidement que l’immobilier.

      Le monde ordinaire qui ne possede pas une bonne partie du genre de stock que Buffet possede ne sait pas ce qu’il fait a la bourse. Il sont les premiers a chialer lors d’une correction qui est en fait une opportunite d’achat.

      Si un amateur de steak se presente au magasin et constate que son steak prefere coute 40% moins cher, sa premiere reaction sera d’en accumuler. A la bourse Mr tout le monde fait le contraire.

    • Non! Malhonnête comme lorsqu’on espere secretement le desces des siens pour l’assurance vie.

    • “En cas de hausse des taux, la grande majorité des proprios vont trouver le moyen de s’ajuster, plutot que vendre et retourner a loyer.”

      C’est une minorite qui fait crasher le marche, pas la majorite. Wake up dude!

    • Pour un observateur non-averti, on dirait que Baghdad Gab et moi échangeons des insultes.

      L’observateur averti sait que je ne fait que lui rappeler que des faits, alors qu’il me balnace des trucs qu’il invente. Classe, pas d’classe. Vous faites honte à vos fellow 450, Baghdad Gab, j’espère (mais probablement pas, obtu que vous êtes) que vous le réalisez.

      S’il n’y a pas de pertes massives d’emploi, ou de hausse subite et substantielle des taux, il n’y en aura pas de crash.

    • “Ça fait des mois que ça circule et ça a empiré. Les profits des entreprises, c’est le fondamental. Le fondamental ne justifie plus le prix des stocks. Attendez vous à un crash. By the way, ça fait combien de temps que vous dites que le marché immobilier va planter? des années … et des années, vs des mois … pas de leçon à faire”

      Arnolde, je n’ai aucune idée de quoi vous parlez. Si vous avez suivi mes interventions, j’ai toujours été critique par rapport à l’achat à court terme. J’ai aussi émis des commentaires par rapport aux prix de certaines résidences qui étaient trop chers par rapport aux prix demandés, notamment les condos. Par contre, je n’ai jamais prédis que le marché allait se planter royalement et qu’il fallait s’attendre a la fin du monde. D’ailleurs, si vous avez suivi mes interventions, j’ai déjà affirmé que je n’hésiterais pas à acheter en ce moment si c’était pour m’établir dans la région de Montréal à long terme.

      Pour le reste, vous gérez vos investissements comme vous l’entendez, il reste que des bons investissements, il y en a toujours (bien qu’aux multiples actuels, j’aime mieux m’abstenir). Suffit de chercher et d’être patient. Quant a moi, essayer de « timer« le crash d’un marché et vendre ses actifs, tant pour l’immobilier que pour les investissements en bourse, c’est un plan poche.

    • @Garth:
      ”Le monde ordinaire qui ne possede pas une bonne partie du genre de stock que Buffet possede ne sait pas ce qu’il fait a la bourse. Il sont les premiers a chialer lors d’une correction qui est en fait une opportunite d’achat.”

      Comme on est à un sommet, on est donc en temps de vendre. C’est possible que ça monte encore un peu, quoique peu probable. Mais éviter le crash qui s’en vient serait payant pour ensuite réinvestir quand on atteint le creux. Non? Si vous conservez maintenant, vos gains futurs suivant le crash ne seront en fait qu’une récupération de vos pertes.

    • Baghdad Gab, 10:22

      Drette-là, vous avez l’air un peu fêlé.

    • laurentkar

      “Elle montre aussi que la chute au Canada était nettement moins brutale que la chute américaine. ”

      Évidemment que la chute était plus brutale aux USA puisque là bas la bulle a pété et pas ici, c’est mon point justement, l’emploi malgré qu’il stagne est soutenu par l’immobilier qui est en bulle, une situation très risquée.

      “C’est le nombre total d’emploi qui compte le plus en immobilier”

      Oui et non, pas si la croissance de l’emploi ne fait que suivre la croissance démographique (donc en réalité stagne comme c’est le cas au Canada en ce moment). Au Canada c’est l’accès au crédit qui est le facteur déterminant, et de loin.

      “Le Canada a rattrapé tous les emplois perdus pendant la récession dès la fin-2010″

      Pas en terme de proportion de gens qui travaillent, là il n’a pratiquement rien rattrappé.

      “Tiens, un autre exemple: la région de Denver a évité le crash immobilier aux É-U”

      Le Canada n’est pas Denver. Par contre il y a des Denver au Canada et aussi des Phoenix.

    • http://www.fciq.ca/pdf/Communiques_presse/stats/stats_prov_201407_f.pdf

      Ca y est, on crash!!!

    • laurentkar 7 août 2014 10h10
      Ma prediction c’est qu’on a atteint les sommets de l’immobilier et qu’il y aura une correction (soit sous la forme d’un crash soit d’un slow melt) de 30-40%.

      Pour les prediction de Gabriel, vous savez a qui poser la question.

      bennypboy 7 août 2014 11h36
      “Aux USA, les gens étaient endettés bien au delà de la valeur de leur maison et cela avant même que le crash commence. ”

      Je n’ai de donnees pour confirmer ou nier. Ce qui est sur, c’est apres le crash que beaucoup ses sont retrouves “under water”, la valeur de la maison ayant plonge tandis que la dette etait inchangee.

      Avez vous les donnees sur la proportion canadienne des hypotheques sans mise de fonds ou avec mise de fonds de 5% financee par les banque? Ca prend une correction de combien pour que ceux la soient aussi underwater.

    • M. Brasseur

      Si le nombre d’emplois augmente, la demande pour des habitations augmente, c’est ce que Laurent voulait dire, doh….

    • Laurent

      Ne demandez pas a Baghdad Gab d’horizon temporel pour sa prédiction. Il est incapable d’en fournir un.

      Vous pourriez peut-être essayer par la porte d’en arrière en posant la question à notre deuxième laser physicist en résidence, gabytaillon.

    • arnolde 7 août 2014 15h22

      Oui c’est le temps de rebalancer, pour ramasser une partie des profits afin de diminuer son risque et se positioner pour profiter d’un crash s’il intervient. Toujours avoir en tete de ramasser une partie des gain de facon continue, surtout pour sur un titre qui a “beaucoup monte”.

      Vous partez d’une fraction qui vous convient (selon votre tolerance au risque), par exemple 60% action et 40% titres a revenue fixe/plus stables/cash. Lorsque par exemple les actions montent comme c’est le cas depuis quelques annees vous ramassez une partie des profits au fur et a mesure. Faites vous une regle, par exemple chaque fois qu’un titre monte de 70% vous en vendez 10% (a une frequence conforme a votre risque).

      Supposons qu’un crash des actions intervient lorsque vous avez 60% actions 40% “revenue fixe”. Vous commencez graduellement a vendre le 40% pour acheter moins cher les actions qui ont baisse. On ne sort jamais completement de la bourse car on ne sait pas quand ca repartira. Impossible de timer.

      Par ailleurs je ne sais pas si on peut vraiment parler de “sommet” pour la bourse, car il s’agit de compagnies qui creent continuellement de la richesse, des produits dont on ne peut se passer et nous inventent meme parfois des besoins (comme le Ipad).

    • http://argent.canoe.ca/nouvelles/les-reprises-hypothecaires-la-hausse-en-juillet-1082014

      Ces données sont très intéressantes pour quiconque veut tenter de prédire l’avenir a court terme du marché immobilier.

    • arnolde 7 août 2014 15h22
      La plupart des investisseurs regardent investir a la bourse de facon binaire, vendre ou pas vendre, acheter ou pas acheter, placer tout son argent ou ne rien placer.

      On peut vendre ou acheter une fraction, …, investir une partie de son cash plutot que tout son cash, on peut acheter graduellement plutot qu’en une seule fois.

      Se donner des regles fixes, une discipline et ne pas ceder a l’emotion.
      Il y a de bons livres pour apprendre a s’y prendre.

    • En effet, on n’arrête pas le progrès. Un jour, il y a quelqu’un d’extrèmement brillant qui va inventer un clavier d’ordinateur qui permet d’écrire avec des accents.

    • pbrasseur

      1) L’immobilier américain a atteint son sommet début-2006. La construction a ralenti à partir de ce moment. L’emploi a stagné dans ce domaine tout le long de 2006. L’emploi dans le domaine a diminué de 4.1% d’avril 2006 à mars 2008. Comment l’emploi en général a-t-il fait fait pendant cette période? Il a progressé de 1.1%. Pourquoi? Ma théorie, c’est que la Fed a relâché les conditions monétaires en faisant passer son taux directeur de 5.25% à 2.25%. Ils auraient probablement du faire plus, mais ça a limité les dégâts. La société américaine réussissait à faire la transition de la construction vers d’autres occupations. C’est par la suite que ça s’est gâté: la Fed n’a rien fait d’avril 2008 à octobre 2008, car le pétrole était cher. On connait la suite: la vélocité monétaire s’effondre, crise de la demande agrégée, chômage, faillites, crise financière très grave.

      Je ne crois pas que les autorités canadiennes laisseront cela arriver. Les conditions de prêts peuvent être relâchées, comme Flaherty l’a déjà fait. On a l’option de faire du QE. Notre marge de manoeuvre est assez grande. D’ailleurs, vous et moi avons fait l’exercice l’autre jour: le Canada a présentement beaucoup moins de dettes (ménages+entreprises+gouvernements) que les É-U.

      2) Le DocF a bien compris. Le nombre d’emploi est beaucoup plus important pour l’immobilier que le taux d’emploi. Ce qui donne de la valeur aux terrains, c’est le nombre grandissant de ménages qui veulent occuper un espace limité.

    • “Ne demandez pas a Baghdad Gab d’horizon temporel pour sa prédiction. Il est incapable d’en fournir un.”

      S’il y a un crash la reprise pourrait etre plus rapide. Si c’est un “slow melt” pas de reprise avant que la grosse vague des baby boomers se retrouve sous terre ou en CHSLD.
      Voila quand meme un horizon temporel.

    • Ceux qui ont un bout de cervelle peuvent decoder un texte sans accents, plutot que de chialer.

    • Garth/Gab

      Donc chute de 35%, réelle, sur 2 à 35 ans. Ça a le mérite d’être clair, mais pas particulièrement utile pour une famille qui veut prendre une décision.

    • Difficultés de compréhension, Baghdad Gab?

      Nous avions déjà l’horizon temporel pour la reprise. Ca va prendre plusieurs décennies avant que l’immobilier retrouve les sommets (qu’il n’a pas encore atteint, lol). c’était il y a quelques jours\heures euelement. Là cette période pourrait être “plus rapide”. Ouverture d’esprit ou vous vous mélangez dans vos trucs?

      Ce qu’on veut (plus pour rire que d’autre chose, mais bon, puisque cela fait si longtemps qu’on vous le demande, pourquoi arrêter simplement parce que vous avez perdu toute crédibilité ici) c’est l’horizon temporel du crash ou du slow melt (vous démontrez une belle ouverture d’esprit en évoquant maintenant cette possibilité alors qu’il n,y a pas si longtemps le crash était une quasi certitude il me semble, 1 point pour vous)?

    • En fait, dans votre cas particulier, je sais très bien que ce n’est pas de l’ouverture d’esprit, mais plutôt une façon pour vous de tenter de “sauver la face” si votre réelle prédiction ne se réalise pas.

      Dans votre monde un peu étrange, un dude qui a fait ce que vous avez fait ici le 23 juin dernier peut “sauver la face”. Même complètement gelé je ne pourrais pas penser ainsi. Je ne sais pas comment vous faites.

    • Baghdad Gab

      Je ne chiale pas, je ris de vous.

    • “Il y a de bons livres pour apprendre a s’y prendre.”

      La phrase est un petit bijou d’intellectualité, en soi. Mais plus important encore, voici la bible de Baghdad Gab, son livre de chevet (il l’a probablement acheté, parce que ni lui ni la petite famille ne sait ou se trouve la biblio municipale):

      http://www.amazon.ca/finances-personnelles-pour-nuls-sp%C3%A9ciale/dp/2754015027/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1407451894&sr=8-1&keywords=finances+pour+les+nuls

    • laurentkar

      Une famille intelligente ne suit pas de directives quiconque sur ce blogue. En y lisant l’info conflictuelle ainsi que les multiples liens, elle sera assez eclairee pour prendre sa propre decision et l’assumer.

    • “assumer” comme dans ne pas reconnaitre qu’on a utilisé deux nicks pour s’auto-congratuler et tenter de légitimiser ses tentatives de planter un autre participant, c’est ca mon Baghdad Gab?

    • DocGuyRemax
      Regardez-vous dans un miroir et repeter vos ecrits, Gabriel(le)/Einstein.

    • Pov’ Baghdad Gab.

      Personne ici ne croit vos balivernes. Ce n’est plus vous c. moi. C’est vous c. tous les participants, laser boys.

    • docteurfolamour et GarthTurner

      Ça devient franchement déplaisant votre petite gue-guerre.

      Fraudrait en revenir un moment donné.

    • D’accord avec Curieux_

      On parlait des jobs pas stressantes et je pense que ça doit être le no1

      http://www.lapresse.ca/cinema/nouvelles/201408/07/01-4790077-lindustrie-du-porno-en-panne-a-los-angeles.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_cinema_1975293_accueil_POS4

    • lol arnolde

      J’ai lu cet artcile hier, et je me disais que je devais ajouter l’ouverture d’un studio de porn à LA a ma liste de business ventures prometteurs (juste après un club vidéo).

      arnolde, vous êtes au courant de la situation au moins? Je vous lisais hier et j’avais l’impression que non.

    • laurentkar

      L’immobilier résidentiel (et industries reliées) occupe au Canada une part plus grande qu’au USA à leur peak. Restructurer l’économie canadienne vers d’autres activités n’est pas une mince affaire. C’est pourtant impératif car la structure actuelle basée sur un endettement croissant des ménages n’est pas viable.

      “Je ne crois pas que les autorités canadiennes laisseront cela arriver. Les conditions de prêts peuvent être relâchées”

      C’est vrai, du moins en théorie, et si ça fonctionne ça pourrait atténuer les effets d’une correction. Mais ça ne résout pas nécessairement le problème. Par exemple si on devient trop laxiste ou si on agit trop top on aggrave le problème en incitant les ménages à s’endetter davantage. Il y aussi de nombreux risques, par exemple si on agit trop tard c’est le flop ou encore comment réagiront les marché si le Canada devient plus laxiste alors que les USA commencent à resserrer? Pas sûr que la BdC ait les mains aussi libres que vous semblez le penser.

      Dans le meilleur des cas le marché se dégonfle juste assez lentement (et il faudrait que ce soit vraiment très très lentement) pour laisser le temps à d’autres secteurs de prendre la relève, ces même secteurs qui ont été sérieusement déplumés depuis des années… Nul doute que c’est à ce scénario dont rêvent les autorités Canadiennes, mais y croient-ils vraiment?

      Les gouvernements peuvent certes dépenser pour amortir les choses, mais les provinces sont déjà dans les problèmes avec un démographie défavorable et les coûts de santé qui explosent. Toute faiblesse économique viendrait sérieusement amocher leurs perspectives. Reste le fédéral pour le moment en relative bonne position. Mais que peuvent-il réellement faire à par fuir par en avant?

      Les risques sont évidents et très sérieux. C’est pourquoi ils n’échappent pas à plusieurs observateurs étrangers (et neutres) qui ont parfaitement raison de s’inquiéter.

    • -34K jobs a temps plen, plus 20K jobs a temps partiel.

      Pas jojo.

    • Pendant que l’industrie immobilière nous claironne des bons résultats cet été….

      Les données confirment la tendance de l’emploi qui est en difficulté au Canada:

      http://www.lesaffaires.com/bourse/nouvelles-economiques/emploi-le-temps-plein-recule-au-quebec-et-au-canada/571116

      http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/economy/unemployment-rate-falls-to-7-per-cent-despite-minor-jobs-gain/article19967683/

    • @arnolde

      “Je présume que vous devriez préciser vos mots. L’immobilier n’est pas un bon investissement? Personne n’est jamais devenu riche en investissant dans l’immobilier? My god”

      En premier lieu, je cite un statisticien (d’ailleurs une des meilleurs BTW), c’est son observation. Et honnêtement, je crois qu’une personne moyenne, possédant une maison (pas un investisseur), ferait mieux si il investissait le même montant à la bourse, sur, disons, 25 ans. C’est grosso modo ce que ça veut dire. Mais on sait tous qu’il faut tout de même payer un loyer au minimum, et la quantité de gens qui pourrait réalistiquement mettre 1000$/mois dans un portefeuille, je doute que ça court les rues.

      Alors en bout de ligne, une maison ça permet au moins de préserver le capital, qui lui augmente avec l’inflation (et parfois plus comme on a pu le voir au Canada depuis 10 ans). C’est d’ailleurs pourquoi je suis d’avis que cette courbe doit se corriger; soit en pétant (ce qui semble de moins en moins probable), soit en stagnant pendant plusieurs années (ce qui semble arriver présentement). Mais bon, j’ai pas de boule de cristal; je me dis juste “the mean normally reverts to the norm”, comme on dit en anglais!

      Pour ce qui est de votre 2e phrase, vous le savez, je n’ai rien dit de tel. Évidemment qu’on peut faire de l’argent avec l’immobilier, j’ai même donné un super exemple par rapport au Costa Rica! Seulement, monsieur-madame tout-le-monde n’ont normalement pas ce qu’il faut pour faire de l’argent ainsi. Dommage pour eux.

    • @doc

      Quelle situation? la porno à LA?

      @Holliday

      Désolé j’ai dû vous méprendre avec un autre

    • La zone Euro en plein marasme

      http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/11020183/Germany-close-to-recession-as-ECB-admits-recovery-is-weak.html

      Bel effort pour la photo d’ambiance :-)

    • @Arnolde

      Porno à LA: au contraire ,c’est super stressant! Faut toujours garder la barre haute et performer TOUT le temps…

    • Le nombre d’heures travaillées en fort déclin au Canada ce dernier trimestre. Si ces données sont exactes (au Canada il y a toujours un doute…) et si on se fie au passé (effet sur le PIB) cela pourrait présager de sérieux problèmes!

      http://www.otterwoodcapital.com/2014/07/14/canada-watch-hours-worked-is-back-at-recession-levels-concerning/

    • -40k d’emplois au Québec depuis janvier…Les dépenses discrétionnaires vont baisser et Dan va sûrement venir mettre son grain de sel.

    • Lu ce matin: Laval au 5ème rang des villes les plus économes en eau par habitant.A voir le nombre de mes voisins arroser en plein jour, j’aurais juré le contraire…

    • @elisef

      C’est bien ce que je pensais, c’est juste que vous avez lancé, noir sur blanc ‘l’immobilier n’est pas un bon investissement’.

      Vous parlez d’une résidence en fait. Je n’ai même pas lu l’article, mais je suis prêt à mettre ma main au feu que l’article ne tient pas compte du levier. Anyway, le but d’une résidence c’est pas de faire du rendement, mais d’habiter un endroit qu’on apprécie. Une place où on peut dire, qu’on est chez soi.

      Si tout plante du jour au lendemain, une maison reste un endroit où habiter, c’est tangible. Vous avez bien beau avoir toutes les actions que vous voulez, si tout plante, il vous reste niet. Être proprio c’est la base vers la liberté. Si vous avez pas assez d’argent pour être propriétaire et investir, c’est que vous ne serez jamais riche. Je ne parle pas de vous, mais je parle en général.

    • Non arnolde, “la situation”, c’est ce qui m’amène a être aussi acerbe avec Baghdad Gab.

      Voyez-vous, il y a environ 1 an, un nouveau personnage est apparu ici, gabytaillon. Les quelques interventions de gaby visaient à m’attaquer, et a supporter GarthTurner. Mais comme c’était plutôt anodin, je n’en ai pas trop fait de cas, bien que je soupconnais qu’il s’agissait peut-être de Garth en déguisement (les initiales et le style d’écriture, notamment).

      Maintenant, si vous avez une demi-heure et une envie de rire, allez lire les posts
      a compter du 22 juin, 13:30 (le billet est intitulé “Luxe 101″).

      On y voit Garth qui se vente de sa formation de laser physist (comme si cela changeait quoi que ce soit, mais bon, passons). Puis, gabytaillon revient faire un petit tour, pour me narguer et féliciter Garth. Puis étrangement, gabytaillon se transforme lui-meme en laser scientist (faut le faire, lol!), a 9:07, mais surtout a 10:31 (notez comment a 9:07 il en profite pour s’auto-congratuler, euh.. féliciter Garth, du vrai bonbon). C’est labo a 11:04 qui a dévoilé le pot aux roses en premier.

      Confronté à l’évidence même (lisez mon post du 22 juin 18:05, et la fin du post de gabytaillon du 23 juin, 10:31, ou l’art de se planter complètement), GarthTurner s’est trransformé en Baghdad Bob (lisez sur ce personnage fantastique de la guerre du golfe) en nous sortant toutes sortes de trucs les plus invraisemblables les uns que les autres pour tenter de nous convaincre qu’il n’est pas gabytaillon (du 23 juin, 11:51, jusqu’a disons mon post du 23 jun, 20:01). Il est même allé jusqu’a dire que je suis gabytaillon, et l’hilarité générale s’ensuivit.

      Cet événement démontre que Baghdad Gab est prêt a dire et inventer absolument n’importe quoi pour avoir raison/ne pas avoir tort. Il n’y a aucune discussion intelligente a avoir avec ce type d’être humain.

      Come vous le verrez, la faut initiale était grave, mais pardonnable. C’est le cover up qui est épouvantable, comme c’est souvent le cas.

      Et je sais maintenant qui est GarthTurner.

      Bonne lecture, pour ma part j’ai rarement autant ris en lisant cyberpresse.

    • opto

      J’espère que vous avez une reglementation municipale qui empêche cela et qu’il s’agit donc de cowboys récalcitrants (et trop cheap pour investir une couple de milles dans un système de giclage).

    • Ahhh enfin je vais savoir l’historie derrière Baghdad Gab!

      J’étais effectivement en vacances pendant ces dates là. Mais ça semble assez drôle je vais voir ça sans faute dès que j’ai un peu de temps!

    • arnolde

      Si vous avec eu la (rare) malchance d’avoir placé toutes vos billes dans le S&P 500 précisément en octobre 2007, juste avant un des pires crash de l’histoire, vous aurez tout récupéré en moins 4 ans et demi et c’est sans compter les dividendes.

      Bref à moins de tout vendre au creux de la vague votre affirmation su la bourse “si tout plante, il vous reste niet.” est totalement fausse et cela se prouve relativement rapidement.

      De plus si comme la plupart des investisseurs le moindrement intelligent vous achetez des actions régulièrement vous aurez acheté durant toute la période déprimée et aurez fait de très bon placements, votre situation seulement quelques années plus tard est loin d’être mauvaise.

      En ce qui concerne l’immobilier il est normal d’avoir à placer “toutes ses billes” au même moment. Si on se fie au passé, lors d’une correction, il n’est pas rare d’avoir à attendre une décennie et parfois même beaucoup plus (surtout si on considère l’inflation) pour retrouver sa valeur. Dans bien des cas, surtout depuis quelques années, l’immobilier hors de prix empiète largement sur les autres objectifs financiers des ménages, c’est pourquoi une mauvaise décision peut avoir des conséquences pour le reste de leur vie, si ce placement n’est pas bon il n’y a pas de backup. Historiquement on vous dit preuve à l’appui que les habitations prennent peu de valeur, elles suivent à peu de chose près l’inflation. C’est pourquoi il est riqué d’y mettre trop de “billes”. Hors compte tenu des prix actuel le risque est encore bien plus grand.

      C’est bien beau d’avoir un toit sur la tête mais est-ce que ça justifie de compromettre sa vie financière?

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201408/08/01-4790221-la-copropriete-plus-populaire-dans-le-grand-montreal.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_hotTopics_sujets-a-la-une_1664122_accueil_POS5

      Voyons voir si cela va se poursuivre dans les prochains mois. Disons que le marché de l’emploi ne laisse rien augurer de bon, mais quand même.

    • Curieux_ 8 août 2014 07h56

      Franchement j’avais arrete pendant plusieurs semaines. DocGuyRemax a continue a attaquer alors a un moment donne je dois riposter. Trackez bien les posts.

    • Doc
      Il y en a une depuis des lunes mais les petits bonhommes verts ne passent pas souvent…Quand je vois cela, j’ai le goût de stooler mais je me garde une petite gêne pour ne pas gâcher les relations entres voisins.

    • arnolde

      J’ai un peu sous-estimé le temps de récup du S&P500 pour la crise, mais le principe demeure…

    • Opto

      Vous pouvez toujours vous réconforter en vous disant que vous payez moins de taxes.

      Jusqu’au moment ou vous allez vous rendre compte qu’en pourcentage, vous payez plus de taxes municipales que moi. Et pour un niveau de service qui ne se compare même pas.

      Je vous dit tout cela pour vous tirer la pipe!

    • “A un moment donné, je dois riposter”

      Pour défendre quoi? Votre honneur?

    • M. Brasseur

      Et surtout beaucoup surestimé le temps que l’immobilier québécois a pris pour se relever de sa correction (qui, on le sait maintenant, n’a pas vraiment eu lieu) des années 90.

    • M. Brasseur

      Vous pourriez aussi prendre l,exemple d’un investisseur boursier de la fin 99, qui a du attendre 13 ans avant de récupérer sa mise de fonds nominale, et qui commence a peine a faire de l’argent en termes réels.

      C’est drôle que lorsque vous regarder l’investissement boursier, vous regardez le nominal, alors que vous vous faites un malin plaisir de parler en termes réels pour l’immobilier.

      C’est quoi cette manie d’utiliser deux poinds, deux mesures? Essayez plutôt de rester objectif, votre discours y gagnera en solidité et en crédibilité, vous êtes meilleur que cela.

    • « GRANBY:

      Le prix médian des condos a reculé de 18% au deuxième trimestre, effaçant du coup les gains totaux de 14% réalisés depuis cinq ans. »

      In other news:
      « Metro:
      Le prix des raisins secs a reculé de 12% au deuxième trimestre… »

      Les condos à Granby sont à peu près aussi indicatif du marché immobilier que le prix des raisins secs chez Metro pour le prix du panier d’épicerie.

    • Doc

      C’ est de bonne guerre Doc.Faudrait peut-être comparer nos taux respectifs du 100 $.Ça nous donnerait une petite idée mais vous devez avoir raison.Je me console en pensant que je paie moins cher en pourcentage que Blainville et Terrebonne etc.

    • http://www.lesaffaires.com/mes-finances/immobilier/le-nombre-de-maisons-a-vendre-a-un-sommet-depuis-1997/571098

      elvince

      C’est encore plus drôle. Allez sur le site de la FCIQ et consultez les stats 2008-2013 sur les condos a Granby. Vous y constaterez que les prix ont essentiellement stagné entre 2008 et 2012, pour jumper de 14% en 2013.

      Ils ne sont donc que grosso modos revenus dans leur trend (médiocre comparativement au reste du marché, ceci dit). 2013 était fort probablement une aberration statistique, due a la taille du marché. Suffit qu’un gros projet de condos plus luxueux se vende cette année-là pour fausser les comparaisons subséquentes.

      Mais il ne faut pas trop en demander a Curieux. Il est dans le désert, a soif, et croit apercevoir toutes sortes d’oasis…

      Opto

      Depuis le temps qu’on se connait, vous savez que je suis allé vérifier votre taux du 100 $ avant d’affirmer qu’il est plus élevé que le mien. Quand même….

    • leguet

      Si vous avez 1 minute, allez lire mon article de 13:04. Il confirme des trucs que vous savez déjà.

    • My bad Doc.Je sais pertinemment que vous n’avez pas l’habitude de parler à travers votre chapeau. Où avais-je la tête?. Heureusement le w-e s’en vient!

    • pbrasseur

      Notre discussion progresse. C’est agréable.

      Je vous dirais que ce qui m’inquiète le plus, c’est que la BoC n’a pas bougé depuis 2011, essentiellement car elle craint les “bulles”. Le ralentissement de l’emploi a commencé exactement à ce moment. À mon avis, la BoC aurait du simultanément détendre la politique monétaire et le fédéral aurait du restreindre l’accès au crédit hypothécaire. En fait, si le taux directeur avait été à 4% au lieu de 1%, je suis convaincu que la BoC aurait injecté de l’argent dans le système et abaissé ce taux. C’est le danger de politique monétaires qui visent les taux d’intérêt à court terme pour injecter des liquidités: elles se mettent à devenir inefficace quand ces taux approchent zéro.

      Mais bon, le mal est fait, même s’il n’est pas trop tard pour agir. Mais l’inaction de la BoC malgré la stagnation de l’emploi au Canada me semble de plus en plus problématique. Chaque mois qui passe, la situation risque de s’empirer. Je crois que l’on se rejoint à ce sujet. Mais je garde espoir que les autorités canadiennes ne laisseront pas la situation déraper autant qu’aux É-U en 2008 (quand le chômage était en explosion, que des banques majeures faisaient faillite et que la Fed ne voulait pas abaisser son taux…).

    • @pbrasseur

      Quand je dis que tout plante, je parlais vraiment du système. Pas une correction. Je parle d’un worst case scenario. Une maison, c’est un actif tangible.

      Une action en bourse, c’est une espérance de rendements futurs, un droit dans une cie sans garantie, un vote parmi des millions. C’est du vent.

      Je doute que quelqu’un qui ne peut se permettre d’être propriétaire puisse devenir riche en investissant en bourse seulement.

      pbrasseur, historiquement considérez-vous l’immobilier comme être un marché plus risqué que la Bourse?

    • @docteurfolamour
      riche pour moi c’est beaucoup plus qu’une couple de 100K. Donc même si ça peut vous servir de levier, l’augmentation de la valeur de votre maison ne va être effective qu’à la vente si vous n’en racheter pas une autre donc probablement jamais ou seulement à la fin de votre vie active.
      Ceux que j’ai vu capitaliser sont des agents imm. qui ont acheté plein de reprise dans les années 90 et les ont loué jusqu’à la bulle avant de les vendre.
      @garth
      non je n’ai pas de donnée sur les manque de mises de fond. Le problème s’était résolu avec la loi et pour ceux qui n’en avait pas avant la loi, l’augmentation du marché est venu leur donné. Ce qui est inquétiant c’est que les banques continuent à tricher en hypothécant cette plus value à 100%

    • @docteurfolamour
      bémol sur les taxes de mtl et les services. Je n’ai jamais chialé en voyant mon compte augmenter jusqu’au moment où ils ont coupé les services. Je ne sais pas par contre si c’est la même chose à Laval.

    • pas sur que le taux du 100$ est un bon élément de comparaison.

    • bennypboy

      Les gens qui empruntaient au-delà de la valeur de la maison était un problème bien documenté aux É-U avant la crise. Chez moi, aux É-U, je continue de recevoir des annonces de mon institution financière qui me suggèrent de réhypothéquer à 97%.

      Pour les taxes, c’est ironique que les taxes montréalaises servent beaucoup à payer de très bonnes conditions de travail à des employés qui, pour plusieurs, vont s’installer en banlieue. Un autre exemple de transfert de richesse.

    • Laval: taux de 0,786 $ du 100
      VMR: taux de 0,7126 $ du 100

      Vous gagnez Doc! En plus, nous avons une taxe d’eau de 324$, 55$ suppl. pour une piscine creusée,$30 pour contrôle des moustiques et 214$ pour le chargement de la neige. Cette dernière m’énarve! Ils pourraient la souffler sur les terrains mais il faut donner de la job aux tinamis.
      Quant à la qualité des services, je crois qu’effectivement, c’est plus facile d’en offrir de meilleurs dans une petite ville riche de 20000 habitants que dans une grande ville de 400 000.

    • Laurent

      Je ne savais pas que vous résidiez aux USA.Au moins, vous ne” bashez” pas sur le Québec comme notre ami Dan.

    • Boucherville = 0.6475 du 100$

    • By the way j’ai lu rapidement la saga Baghdad Gab et c’est digne d’un roman savon web.

      Je viens ajouter un peu de piquant à cette saga. J’ai de la difficutlé à croire que Faux Garth soit calé en physique. Il était en vacances. Peut-être avec quelqu’un qui le feedait sur ses posts?

      Pseudo Gaby Taillon: j’ai cherché pour le fun sur linkedin Gabriel Taillon et voici ce que j’ai trouvé:

      http://ca.linkedin.com/pub/gabriel-taillon/89/93b/b4b

      Un étudiant en physique à la maîtrise à la Polytechnique.

      Alors ma théorie de la conspiration est que, en vacances, un peu chaud, Garth a.k.a. Baghdad Gab fait part de son exaspération à sa famille ou ses amis qui sont avec lui, et Gaby Taillon se propose pour lui prêter main forte et dire déverser du stuff de physique quantique ou whatever dans le but de je-ne-sais-trop-quoi pour que vous le respectiez enfin, ce qui semble peut-être finalement son but.

      Est-ce que ça rend le tout un peu plus intéressant?

    • Voici la citation qui m’a mis la puce à l’oreille en fait:

      Luxe 101:
      Gabytaillon 23 juin 10h31
      (fin du post)
      ”Heureusement qu’il est a l’affut mon chum a qui j’ai donne nom d’usager et son mot de passe.”

      Donc bref Gaby Taillon doit probablement être l’ami de Baghdad Gab qui est venu lui prêter main forte dans le but de probablement gagner de la crédibilité.

      Mais bon c’est juste une théorie.

    • @opto85
      le taux du 100$ baisse à chaque année pour nous éviter une hausse trop drastique des taxes en fonction de l’évaluation qui explose. Les coûts augmentent et le taux devrait normalement suivre. J’pense qu’il doit exister un calcul un peu plus précis pour servir de comparatif genre coût du service per capita. On a aussi notre taxes d’eau à MTL mais elle n’est pas encore en fonction de la consommation alors nous avons aussi nos irréductibles arroseurs d’asphalte. C’est vrai que Mtl a besoin d’être nettoyé plus souvent que Laval…

    • benny

      Je suis a Ville Mont Royal. Mes services municipaux sont hallucinants.

      Je paie grosso modo la moitié de mes taxes a la grande, dont le service est poche, et l’autre moitié a ma petit coin de paradis.

      Lors du référendum sur les défusions, je ne suis pas allé voteré Je trouvais cela egoiste de se défusionner de Montréal, mais je savais bien qu’il n,y avait aucune chance que la défusion ne passe pas.

      Mais je dois vous dire qu’après un dizaine d’année, je suis maintenant en mesure de confirmer que j’en ai tellement pour mon argent comparé à ce que ce serait si la défusion n’avait pas eu lieu que ce n’est même pas drôle, et ca a ébranlé mon “sens civique” tellement que si le référendum avait lieu aujourd’hui, je voterais probablement en faveur (en me sentant un peu cheap, mais bon…)

    • arnolde

      Vous êtes allé là ou nous ne devrions pas aller. Au moins un autre participant (moi en l’occurence) a fait les mêmes recherches que vous et trouvé les mêmes résultats, mais les révéler au grand vent ne donne rien. Ce n’est pas chouette (je choisi une expression un peu rigolo, mais en vérité les mots que je voudrais utiliser sont beaucoup plus durs, sorry) de donner des infos personnelles sur un autre participant. J’espère que vous (et moi) nous trompons. Personne, et j’insiste, ne mérite cela.

      Je partage votre doute par contre. C’est tellement out-of-character par rapport a sa facon de s’exprimer, a ce qu’il dit et ce qu’il pense que je trouve qu’il y a un disconnect majeur (c’est d’ailleurs pourquoi j’avais soulevé la possiblité que cela soit un de ses chums qui utilisait son nick).

      Et de plus, l’utilisation d’accents dans la partie plus scientifique des posts (tant ceux de Garth que ceux de gaby, par ailleurs!) fait penser a du copier coller. Mais encore là j’ai des doutes, car même les parties scientifiques omettent beaucoup d’accents super basic, alors du copier collé “édité”, il me semble que cela fait beaucoup de job pour “prouver” qu’un est un scientifique de haut niveau qui dwellent dans un logement de Longueuil…

      Mais quel vaudeville! Il y a des posts dans cette série qui sont du bonbon, je pense notamment aux posts de Dan avec les jods de mots simplets (mais O combien efficaces!) comme “lasernière fois” et “j’ai lasertitude”, a j-f-b qui nous ressort l’affaire Lewinsky, et je me donne encore une petite tape dans le dos pour le nouveau surnom, qui représente tellement ce que Garth est devenu ce jour-là à mes yeux.

      En fait, je viens de me rappeler, il me semble que Baghdad Bob était tellement devenu familier pour ceux qui suivaient la guerre du golfe que Saturday Night Live avait fait quelques sketch sur lui.

    • ah oui Arnolde

      Je ne pense pas que Garth était véritablement en vacances en Europe. Call it a hunch.

    • arnolde

      J’ai bien mieux: Rosemere, 0,55 du 100 $.

      Sauf qu’il n’ont pas vraiment de services d’incendie.

      Faque si vous passez au feu, ben vous allez passer au feu, too bad for you.

      Ces petites villes la, c’est comme les frais de condos d’un nouveau projet: on mets cela bas, pis on espère qu’il n’y ai pas de problème.

      Ici, si quelqu’un quitte en vacances, il appelle notre service de sécurité municipal privé, qui va se faire un plaisir lors de leur ronde de venir ramasser le courrier.

      Et lorsqu’on répare les rues, on les répare dans les règles de l’art. Montréal? Not so much.

      Etc…

    • En fait, pour être précis, les promoteurs de nouveaux projets de condo mettent les frais bas pour vendre, en sachant très bien qu’au moment ou les grosses dépenses vont arriver, ils ne sont deja plus dans le portrait depuis un bout et s’en foutent des cotisations spéciales et augmentations dramatiques des frais de condo..

    • opto

      FYI, j’ai une taxe d’eau aussi, et elle est en fonction de la consommation. Je n’ai aucune idée de combien elle est (une couple de centaines de dollars, il me semble) mais je la trouve ridiculement basse. Le gaspillage d’eau au Québec est épouvantable, il faudrait discipliner les gens un peu (et quoi de mieux pour discipliner quelqu’un que de s’en prendre à ason portefeuille).

      On devrait taxer plus l’essence (sauf pour les camions de transport de marchandise, pour lesquels on pourrait adopter un crédit de taxe “proxy”) et jacker les tarif d’Hydro Québec.

      Les ti-counes qui se font tout payer par les autres finiraient bien par comprendre. Un jour.

    • opto

      Et oui, il n’y a effectivement aucun mérite a avoir un taux de taxe peu élevé, et des services municipaux hallucinants ici.

      Au moins, on paie pour Montréal, sinon ce serait une vrai joke.

      En psssant, ce ne sont pas seulement la valeur des maisons qui cause ceci. Le trésor caché (du moins, en terme de revenus municipaux) c’est la partie industriellecommerciale, à l’ouest de Décarie. Le jackpot.

      Par exemple, Westmount est a 0,94 du 100 $, et je ne crois pas que leurs services municipaux soient à la hauteur des nôtres, bien qu’ils ne doivent pas être très loin (et des années-lumières devant Rosemere).

    • arnolde

      Vous etes la preuve que quelqu’un avec qui je me pogne peut assez facilement avoir des échanges constructifs avec moi. Notre relation avait commencé assez rock and roll, et voyez, maintenant il y a un respect mutuel qui s’est installé.

      En passant, ce qui est très drôle, c’est d’aller lire les vieilles interventions de gabytaillon, avec la perspective que vous avez maintenat aujoud’hui. Un google de “gabytaillon” et vous y etes. Il n’y en a pas beaucoup, mais avec hindsight, elles sont priceless.

    • Pour Arnolde…

      http://www.theglobeandmail.com/globe-investor/investment-ideas/strategy-lab/value-investing/timing-the-market-is-tempting-but-it-doesnt-end-well/article19976871/

    • J’avoue mais en même temps c’est public et je ne dénigre personne, mais plutôt lance une supposition. Disons que je soulève une coïncidence assez étonnante après une recherche ultra rapide.

      Oui effectivement, plutôt mal – si je me souviens je vous voyais basher la rive-sud, d’où je viens et j’habite toujours et ça m’a pris un peu à l’époque. Mais bon je suis à l’aise avec qui je suis et où je suis!

    • arnolde

      Pour être plus précis je “critiquais” votre temps de commute…

      J’en beurre parfois épais, mais surtout lorsqu’un participant affirme ou sous-entend qu’il a choisi Outrepont pour ses multiples attraits par rapport a Outremont, au lieu d’avouer purement et simmplement que c’est une question de sous.

      L’exemple parfait étant toutes ces jeunes familles qui quittent Montréal. Elles quittent parce qu’elles n’ont pas les moyens de se payer leur résidence de rêve sur l’ile. Point final, end of discussion.

      Bon, il y a ceux qui occupent des emplois la-bas, alors c’est plus “logique” d’y résider. Mais encore la, il faut réaliser que choisir d’occuper un emploi en banlieue, c’est souvent choisir d’occuper un emploi moins bien rémunéré qu’en ville.

      POur ce qui est de gaby, j’avoue qu’il y a un peu d’hypocrisie dans mon reproche, puisque la recherche était basic et c’est lui qui utilise son propre nom, mais il y a quand meme un certain nombre de participants qui n’ont pas notre niveau de curiosité, et je continue de croire qu’on ne devrait pas insister sur la chose et ne pas divulguer at large les résultats de telles recherches, meme si on peut soupconner que ces résultats sont publics anyway.

      Bon, soyons plus léger, le teranet va-t-il sortir en hausse encore ce mois-ci? Je parie que oui, et le dude du Plunge-O-Meter va devoir remettre son tableau de doomsday a jour pour la millième fois.

    • normal , une maison tu changes pas ça aux deux ans

    • je suis d’accord avec tout ce que Garth dis ici…

      Le marché immobilier est cyclique, ce n’est pas une question de doom ou autre!
      Nous sommes dans un sommet historique un point c’est tout!
      j’ai acheté ma première propriété il y a des années donc je suis ok…mais je sais très bien que il y aura une correction de marché…combien quand comment personne ne le sait!

    • elisef:

      parfaitement d’accord avec vous, l’immobilier suit la courbe d’inflation. Ça double en 25 ans. Donc, pas un placement mais un endroit pour se loger..
      sauf, naturellement la montée des dernières années, qui est attribuable aux taux d’intérêt extrêmement bas.

    • Copper

      Ca fait presqu’exactement 2 ans que la correction a commencé. Dites-le moi quand ca va commencer à faire mal.

      Depuis 1973 (41 ans!) l’immobilier Montréalais bat l’inflation de 1.76% par année.

      Libre à vous de faire comme elisef et de vous fonder sur les données d’il y a 70 et 100 ans. Tsé quand la population de Montréal était de 600 000 personnes.

    • Je ne sais pas quand ça va “commencer à faire mal”. Je ne le souhaite pas non plus…
      La seule chose que je sais est que personne ne connaît l’avenir, mais que d’après les données historiques, le marché immobilier est cyclique.
      Et d’après d’autres théories économiques, nous serions à la fin d’un grand cycle de 50 ans.

    • Copper

      A 20:09 vous avez prédit l’avenir, soit une correction de marché, et à 21:13, vous nous dites que vous ne pouvez pas prédire l’avenir.

      Faudraut juste se brancher, pour commencer.

      Mais parlez-nous plus de ce grand cycle de 50 ans. Ca a vraiment rapport avec l’immobilier? Je n’ai jamais entendu parler de celui-ci, alors je suis franchement curieux.

      Merci.

      Et tant qu’a y être, parlez-nous des grands cycles immobiliers québécois.

    • http://www.economistesquebecois.com/files/documents/fr/a0/rodriguetremblay-grands-cycles-economique05_1.pdf

    • http://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_de_Kondratiev

      Les cycles immobiliers auraient une durée d’environ 18 ans… nous sommes dans un sommet historique qui dure plus longtemps que d’habitude.
      Vous pouvez fouiller vous-même pour trouver ou nous en sommes rendus dans le cycle immobilier au quebec.

    • Copper

      On parle d’économie ou d’immobilier?

      50 ou 18 ans? C’est parce que cela fait une différence pour la plupart d’entre nous.

      C’est vous qui avez besoin de fouiller. J’ai fait mes devoirs.

      231 500 $ pour une unifamiliale. Une vrai joke.

    • Copper

      Désolé, mais pour moi ces histoires de grands cycles, c’est un peu comme l’astrologie.

      Bélier ou sagittaire?

    • S & P révise ses perspectives sur six grandes banques canadiennes à négatives

      17h36 HNE le vendredi 8 août 2014

      Toronto – Standard & Poor a déclaré vendredi qu’il avait révisé ses perspectives sur les banques canadiennes à «négatives», en raison des préoccupations du gouvernement qui est de moins en moins disposé à renflouer les banques en cas de crise financière.

    • Docteurfolamour:
      Tout est inter-relié, je n’ai pas à vous en faire la démonstration.
      Le marché immobilier est sur-évalué pas mal partout dans le monde. Les bas taux d’intérêt sont la cause. Nous sommes dans un sommet historique, et nous serions paraît-il à la fin d’un grand cycle de 50 ans….Comment cela va se terminer? personne ne le sait, et je vous laisse lire les informations attachées parlant des cycles économiques.
      Comment cela va-t-il se terminer en Chine? ils construisent des immeubles qui ne sont même pas habités. Ils veulent soutenir une croissance effrénée…comment s’arrêtera-t-ellle? Si eux connaissent un crash immobilier cela aura un effet domino partout dans le monde et nous serons affectés inévitablement.

    • Copper

      Nous savons maintenant que le marché immobilier mondial n’est absolument as interrelié. De fait, meme le marché immobilier canadien est une multiple de marchés immobiliers, et il en est de meme du marché québécois (le marché immobilier a Val d’or n’est que très peu influencé par le marchbilier a Sherbrooke, etc…), et peut-être meme aussi le marché montréalais.

      Le marché immobilier québécois est, en ce moment et selon les conditions économiques et financieres qui prévalent, a peine plus cher que sa moyenne historique (certains diraient meme qu’il est exactement a sa moyenne historique). La seule facon pour vous d’avoir raison sur une surévaluation, c’est de prévoir une hausse des taux d’intérets et des prix qui sera plus “rapide” que la hausse des revenus.

      Ce que l’on voit en ce moment, ce sont: prix stables, revenus en faible hausse, et taux d’intérêts stables et même, dare I say, en légère baisse.

      Votre affirmation sent le préjugé, le “c’est surévalué parce que cela a beaucoup monté”. c’est tentant de penser ainsi, mais inexact.

      Il y a pleins de game changers potentiels, et la très grande majorité (comme dans 95%) de ceux-ci auraient, s’ils surviennent, un effet négatif sur le marché immobilier.

      En attendant, je vais continuer d’avoir du plaisir a prendre mon café dans ma cour de campagne urbaine.

    • une multitude

    • Copper

      Un crash immobilier en Chine n’aura, en tant que tel, aucun impact sur le marché immobilier canadien.

      Ce qui pourrait avoir un impact, c’est une crise financiere en Chine, qui causerait une crise financiere mondiale.

      Je ne connais pas l’exposure des banques non-Chinoises au marché financier chinois, mais je doute qu’il soit a un niveau qui puisse entrainer une telle contagion. Mais là, je suis en pleine spéculation.

      J’ai deja un peu plus peur du trouble en Europe que du trouble en Chine.

    • J’ai moi-même profité de la montée du marché immobilier ici…je n’ai rien à envier à personne.
      Tout ce que je dis c’est que oui, on ne sait pas ce qui se passe en Chine, et je crois que oui, si ça se termine mal, ça va affecter leur économie, ce qui va affecter tout le monde.
      Et ça risque de mal finir justement.
      Si eux retirent des billes du marché obligataire US et actions, ça affectera le marché US, donc mondial.
      D’autre part, quand la Chine sera “autonome” à tout point de vue, ils retireront leurs billes également des marché US, et cela fera très mal…
      La seule chose qui leur manquera sera quoi…des terres cultivables non polluées?

      Ici on parle de la Chine uniquement.
      On n’a pas abordé le vieillissement des baby-boomers, qui affectent l’Occident….

    • Je sais Copper.

      La Cine n’est qu’un exemple. Il y a plein d’autres trucs qui peuvent arriver.

      Tant que nso taux d’intérêts ne jumpent pas, et tant que notre situation de l’emploi n’empire pas trop, il ne va rien se passer de mémorable.

    • Je sais ..

      Je m’intéresse aussi à la macro=économie….pour le fun….

    • @docteurfolamour
      9 août 2014 – 20h49

      N’oubliez pas que les stats que je mentionnais étais pour les USA uniquement. J’ai même mentionné que les chiffres canadiens devaient sans doute être plus gonflé… Faudrait pas trop extrapoler mon propos.

      http://observationsandnotes.blogspot.ca/2011/06/us-housing-prices-since-1900.html

      “You might be more interested to know that the average annual home price increase for the U.S. during the whole 1900 – 2012 period was only 3.1%/year — just a shade better than the inflation rate of 3.0%/year.”

      L’index canadien:
      http://www.macleans.ca/wp-content/uploads/2014/03/Rabidoux_house_chart.png

      Dans les infos du document de la TD de l’an passé, ils expliquent que le rendement (avant l’ajustement pour l’inflation) était en moyenne de 5.4% au Canada, et pour les prochaines années projettent du 3.5%.

      AVERAGE ANNUAL RATE OF RETURN ON CANADIAN REAL ESTATE 1980-2012:
      Nominal: 5.4
      Real: 2.1

      Donc au Canada le retour sur la propriété est plus forte qu’au États-Unis. Par contre le fait de ne pas avoir des chiffres pour les 100 dernières années comme pour les USA fait sans doute gonfler les chiffres canadiens quelque peu. Je ne serais pas surprise de voir le taux réel coupé de près de la moitié si nous avions les chiffres, mais c’est normal j’imagine que plus le sample est grand, plus la moyenne devient plate.

    • Un simple reserrement de l’accessibilité pan-canadien (une réalité fort possible) ferait très mal au marché québécois, car l’idée de “1 seule règle au travers tout le Canada” affecte chaque secteur différement. Est-ce que la SCHL peut offrir des différentes règles régionaliste? ex: Vancouver/GTO 20ans max vs le reste du Canada 25ans?

    • @Sur le sujet

      Le ralentissement de la CROISSANCE des prix est peut-être la cause de la baisse du niveau des ventes et non l’inverse. Comme les gens y pensent deux fois avant de s’engager, cela retarde le processus.

      Un effet spiral comme celui-ci n’est que psychologique: -baisse des prix- engendre – baisse des vente- engendre- baisse des prix engendre etc… S’il-vous-plaît n’encouragez pas la psychose.

      @Doc

      Quel est le désavantage, s’il y a, à mettre des immeubles dans une fiducie familiale? Il ne semble y avoir aucun imposition au décès?

    • elisef:
      Il y a par contre une différence entre les US et le Canada. C’est que eux n’ont pas d’avantage à payer leur maison car les intérêts sont déductibles d’impôt, ce que nous n’avons pas.
      Peut-etre que nous avons plus de maisons payées ici? plus d’équités sur les maisons que eux?
      Notre sommet historique tire à sa fin, ça tout le monde le sait.
      Comment ça va finir?

    • @guillaume

      bien que je ne sois pas un expert, je crois que la fiducie ne sera pas avantageuse si vous n’êtes pas dans le niveau d’imposition le plus élevé. Il me semble bien qu’une fiducie entre vifs est taxé au plus haut palier.

    • @guillaume et vinny

      les revenusdans la fiducie sont effectivement imposés au taux maximum et ce peu importe le type de fiducie utilisé, à quelques rares exceptions à cause du dernier budget. ( les fiducies testamentaires profitent d’un 36 mois de taux progressif)

      Il peut y avoir plusieurs raisons de mettre (ou ne pas mettre) des actifs dans la fiducie, et plusieurs types de fiducies peuvent être utilisées dépendant de vos objectifs.

      Il y a disposition réputé de tous les biens de la fiducie après 21 ans, donc distribution automatique.. sauf si on les “roule” à la sortie un peu avant cette date.

      quel serait l’objectif recherché de votre fiducie? fractionnement de revenus?

      Des frais supplémentaires pour produire le T3..

    • @Voyarin

      “Il y a disposition réputé de tous les biens de la fiducie après 21 ans, donc distribution automatique.. sauf si on les “roule” à la sortie un peu avant cette date ”

      Il y donc un moyen pour éviter le gain en capital à perpétuité?

    • @guillaume

      Non, car quand je vais les sortir de la fiducie, ils seront détenus au nom de quelqu’un. Lorsque cette eprsonne mourra, imposition des G/C latents. La règle générale pour les fiducies est : “sa roule pas quand sa rentre mais sa roule quand sa sort..” Bien sur c’est très de base.

    • @Cooper

      Je trouvais votre question intéressante et je suis allée fouiller un peu, question de comparer l’état de la dette des ménages canadien et américain. Première observation: j’ai un peu de difficulté à avoir un portrait clair, car la façon dont ils calculent les dettes (moyenne/médiane, household vs consumer, etc.) entre USA et Canada changent. Et en gros, une petite partie de la population TRÈS endetté viens jouer fort sur les chiffres.

      http://www.census.gov/people/wealth/files/Debt%20Highlights%202011.pdf

      La seule chose que je remarque, c’est qu’il y a une MÉCHANTE différence entre la moyenne et la médiane américaine:
      http://www.nerdwallet.com/blog/credit-card-data/average-credit-card-debt-household/

      ◾Average mortgage debt: $156,474;
      ◾The average indebted American household owed $17,630.

      La médiane taux d’endettement de foyer américain a passé de 50 971$ en 2000, à 70 000$ en 2011 (en baisse de 74 619$ en 2010). Les chiffres sont par contre plus élevés si on parle de dette sécurisée.

      Au Canada, ce qui “semble” être l’équivalent en chiffres se situe autour de 122 000$ de dette totale par foyer. En 2013, le canadien moyen a une dette (non-hypothécaire de 27,131$. C’est à peu près tout ce que j’ai pu trouver rapidement, car au Canada on aime parler de ratios ou de valeur totale pan-canadien plutôt que de chiffres (les montants par foyer font peur ou quoi?). Parce que lire qu’on est endetté à hauteur de 507 milliards (excluant les hypothèques) c’est tellement clair et précis, ça me donne immédiatement une image mentale claire de la situation….

      Enfin, si d’autres trouvent mieux, ça serait intéressant de voir ce que vous trouvez.

    • Vorayin

      Excellentes explications. Il manque juste deux trucs:

      1. Pour le bénéfice des lecteurs, le gc sur résidence principale ne sera pas un problème au 21ème anniversaire si vous utilisez le bon genre de fiducie

      2. La fiducie qui permet d’avoir des parts devoLues irrévocablement (vested indefeasibly) n’est pas assujettie à la disposition réputée au 21ème anniversaire. Ce n’est pas parfait mais dans bien des cas cela va faire la job.

      Bon je retourne chasser des listings en compagnie de Blais….

    • Fmenard

      Dans le temps (disons 15 ans) la limite de valeur des propriétés éligibles a la schl était modulée en fonction des marchés (limite plue élevée dans les grands centre, notamment)

    • Copper

      Plus vous remboursez votre prêt hypo rapidement plus vous pouvez mettre en place un Singleton.

      Mes intérêts hypo sont pleinement déductibles. Un gros merci a mes amis locataires dont le loyer ne l’est pas. Pouin Pouin Pouin.

    • Robin Williams nous a fait vivre “Le monde selon Garp” et ici on a le “monde selon Garth”…

    • Avait.

    • Tout le monde a droit a son opinion.
      et je suis tout à fait d’accord avec les propos de Garth ici sur ce blog.

    • Effectivement, tout le monde a droit en son opinion.

      Les opinions ne se valent pas toutes par ailleurs.

    • @doc et voyarin

      Au bottom line, est-il intéressant de détenir un immeuble à revenu en fiducie familial si on désire céder notre immeuble à nos enfants et que ceux-ci désire le conserver sans le vendre?

      En passant, merci énormément pour ces conseils à 200$ de l’heure.

    • bien sur que tous ont droit d’exprimer leurs opinions.

      Mais toutes les opinions ne se valent pas.

      Prenez le relais cOpper et dites-nous si nous alloNs crasher cette année, en 2025, en 2035 ou en 2050 c’était un peu imprécis lors qu’exprime par Bagdad gab.

      Quels seront selon vous les causes de ce crash?

    • Gui

      Oui.

      Le teranet sort bientôt, nouveau haut? Je parie que oui.

      200 c’est un taux de parajuriste même pas senior….

    • d’accord avec doc pour le 200$. Sans compte qu’on doit charger au moins une heure, et surtout pas de fraction d’heure, c’est le minimum. 200$ c’est surement à Gaspé, cela semble raisonnable !

      @ Gui effectivement c’est envisageable. Il est par contre un peu plus difficile de faire un financement via la fiducie, les banques ayant fait quelques pertes par le passé puisque l’acte de fiducie n’était pas valide selon 1275 C.c.Q. (le tier indépendant)

      au plaisir

    • Vorayin

      Je m’inscrit en faux sur l’heure minimale.

      Les bénéficiaires avaient ratifié mais cela n’a pas été plaidé….

    • Et la sanction du non respect de 1275 est la nullité des actes posés par les fiduciaires et non
      La nullité de la fiducie.

      Ne laissez personne (bon, sauf la CA) vous convaincre du contraire.

    • Epitonic

      Votre post de ce matin me fait halluciner

    • oui vous avez raison pardon !

    • Quand S&P souhaite la réduction des inégalités de revenus pour relancer l’économie US, ça mérite d’être souligné: https://www.globalcreditportal.com/ratingsdirect/renderArticle.do?articleId=1351366&SctArtId=255732&from=CM&nsl_code=LIME&sourceObjectId=8741033&sourceRevId=1&fee_ind=N&exp_date=20240804-19:41:13

    • @doc 10:41

      Je crois qu’un nouveau sommet est possible. Mais le sujet m’intéresse de moins en moins car il semble de plus en plus évident que l’on se dirige vers une “flat line” sur une longue période.

      Combien un senior charge de l’heure?

      @doc 11:31

      Faute d’orthographe très faible pour un gars de Brébeuf non-dyslexique.

      PS: vous restez mon meilleur malgré tout.

    • Et pourquoi donc doc?

    • Gui

      J’ai l’excuse de ne pas vous écrire de mon ordi.

      Les nouveaux sommets sont amusants parce qu’ils ridiculisent les prévisions de certains qui se prennent vraiment trop au sérieux.

      Ce dépend comment vous définissez un senior. Mais disons entre 500 et 1000.

      Barzach

      Je crois que cela s’appelle des bondieuseries.

    • Épitonic

      Le fait que nous ayons pense a exactement la même réponse en même temps.

    • @barzach

      Très bon lien et bien documenté. Suite à la richesse qui semble se concentrer de plus en plus dans le haut le l’échelle(le 1%) me suis souvent demandé ironiquement si l’achat de corporate jet et autres objets de luxe comblaient les dépenses en moins du middle et low class dans les Wallmart de ce monde. Semble que non.

    • @doc

      A ce taux horaire, il ne faut pas grand semaines de travail pour faire mon salaire annuel.

      Je vais essayer de me convaincre que l’argent ne fait pas le bonheur ;)

    • http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/constructionandproperty/11015301/UK-homeowners-start-to-panic-sell-in-the-face-of-house-price-uncertainty.html

      http://www.businessinsider.com/panic-selling-in-london-and-uk-housing-bubble-2014-8

    • http://www.huffingtonpost.fr/jeanluc-buchalet/question-prix-immobilier_b_5364056.html

      http://tempsreel.nouvelobs.com/immobilier/marche-immobilier/20140711.OBS3506/paris-une-baisse-des-prix-encore-insuffisante.html

    • http://fr.canoe.ca/argent/planifier/retraite/archives/2014/08/20140812-073250.html

      Apparemment les Québécois pensent qu’ils vont s’en sortir avec 447K (en REER taxables…) pour la retraite. Malgré ça ils leur manque un autre 267K pour atteindre cet objectif!

      L’article dit:

      «Toutefois, il apparaît clairement qu’ils ont besoin d’aide pour planifier et établir l’ordre de leurs priorités financières pour l’avenir»

      Non … sans blague?

    • Gui

      Il y a des coûts mais disons que les marges sont bonnes.

    • Ils vont tous finir en dessous d’un pont m. Brasseur. C’est l’évidence même.

      Ainsi que les américains.

      Les français.

      Les italiens.

      Les anglais.

    • @Doc

      J’ai beaucoup de difficulté à comprendre l’indice Teranet. Je regarde le graphique, la ligne semble être en croissance. Le % change m/m dit 0,52% et y/y me dit 1,48%. Mais c’est impossible car les prix sont en chute libre depuis si longtemps. (SIC)

      PS: si la tendance des dernières années se maintient nous devrions sentir une légère baisse sur les prix jusqu’à la fin de l’année. Il ne faudra pas paniquer mais ça va m’énerver voir certains s’exciter de la chose.

      @Pbrasseur

      La retraite s’est surévaluée. Il suffit de travailler jusqu’à son dernier jour. Personnellement, je rêve de mourir au travail. L’argent que je met de côté ressemble plus à une assurance maladie.

    • pbrasseur
      C’est sur que si tu veux ta BMW de l’annee, ton membership au tenis et au golf plus le ti-condo a Pompano ce n’est pas assez….J ai tres hate de voir la 1ere camoagne d’une banque, arreter d’epargner et de deposer de l’argent dans nos comptes vous en avez assez pour votre retraite, on ne sait plus koi faire de votre argent….

    • Doc
      Bondieuseries soit, mais quand les apôtres reconnaissent que la terre est plate sans référer à la main invisible, c’est peut-être un signe que le dogme évolue, lentement comme il se doit.
      leguet
      Sans doute que le jour où on taxera les transactions financières comme celles de biens et de services (+ lutte aux paradis fiscaux), on pourra rediriger des fonds des Bahamas vers les PME.

    • Leguet

      Vous aviez déjà la réponse dans Wall Street

      How many yachts can you waterski behind?

    • Barzach

      Le système ne changera pas à moins d’un game changer gigantesque.

    • Gui

      Ayons le triomphe lowkey et nous les inspireront peut-être. Not!

      Mais j’avoue que c’est plaisant de s’enrichir en plein crash.

    • GarthTurner, 23h25

      Merci pour les excellents articles concernant le UK.

      Nos cheerleaders de l’immobilier devraient prendre des notes…

    • Seule façon de freiner cette bulle immobilière au UK, hausser les taux d’intérêts.

      http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/10985991/Mark-Carney-rates-must-rise-to-avoid-housing-bubble.html

      Nos autorités monétaires devraient prendre des notes…

      P.S.: Les ménages au UK sont-ils plus endettés que nos ménages canadiens en ce moment?

    • Ça a peine plus d’intérêt que l’immobilier en Turquie, Curieux.

      Vous n’avez aucune idée de l’image de désespoir que vous projetez présentement. Granby, l’Angleterre, ce sera quoi next , Windsor?

    • Autre pays où l’immobilier est très problématique présentement: la Chine.

      Ça évolue rapidement là-bas après plusieurs années de surchauffe immobilière.

      « Les établissements bancaires ont accordé 385 milliards de yuans (68,4 milliards de dollars CAN) de nouveaux prêts le mois dernier, contre 1080 milliards de yuans en juin, a indiqué également mercredi la banque centrale chinoise (PBOC .

      Ce niveau, quasiment moitié moins qu’attendu par les analystes, représente une chute de 45% par rapport à juillet 2013.

      Cette baisse drastique des prêts bancaires peut s’expliquer par «une faiblesse de la demande de crédit dans l’économie réelle», a observé Wang Tao, analyste de la banque UBS.
      La PBOC elle-même a mis en avant les «pressions négatives sur l’économie» et en particulier «les ajustements» du secteur immobilier, qui connaît un refroidissement marqué après des années de surchauffe. »

      « Refroidissement contagieux de l’immobilier

      Les prix moyens des logements neufs ont reculé sur trois mois consécutifs, ce qui a poussé des promoteurs à suspendre voire annuler certains projets. Les ventes immobilières sur les sept premiers mois de l’année ont chuté de 10,5% par rapport à 2013, a précisé le BNS mercredi.

      Or, construction et immobilier représentent, directement et indirectement, plus de 30% du PIB chinois selon certaines estimations.

      «Un tel effondrement du volume des prêts bancaires correspond peu ou prou à un resserrement de la liquidité», ce qui pourrait renchérir le coût du crédit et «mettre en péril les objectifs macroéconomiques de la Chine», ont averti les experts de la banque australo-néozélandaise ANZ. »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201408/13/01-4791325-chine-inquietudes-sur-la-croissance-economique.php?

    • Ah ok la Chine, pourquoi pas.

    • Curieux
      Le problème chinois existe depuis fort longtemps et oui il s’agit d’une bombe à retardement mais je serais plus inquiet pour les économies ANZAC que celles chinoises. Je suppose qu’un pays centralisateur et communiste aura aucun problème a socialiser la dette qu’en dites-vous. Qu’elle soit bonne ou mauvaise, productive ou contre-productive, remboursable ou non remboursable.

    • Ni

      Vous êtes généreux si vous pensez que curieux a reflechi plus que 5 secondes avant de poster son commentaire.

    • docteurfolamour

      L’été achève, vous devriez en profiter pour vous payer des petites vacances…

      C’est sain prendre des vacances!

    • NiCMef

      Comment socialiser une nouvelle dette découlant de l’éclatement d’une bulle immobilière en Chine si la dette publique et privée ressemble déjà à ceci?

      « Résultat: l’ensemble des dettes – privées et publiques – représentait 206% de l’économie chinoise (PIB) à la fin du deuxième trimestre 2014, selon Bloomberg, contre 202% au trimestre précédent.

      D’autres analyses, dont celle de la société de gestion Gavekal, de Hong Kong, évaluent plutôt le poids de la dette chinoise à 240% du PIB à la fin de 2014, contre 220% à la fin de 2013. Un niveau dangereusement élevé qui excède celui des pays les plus endettés d’Europe, dont la Grèce (environ 175%) et le Portugal (130%).

      De toute évidence, Pékin est préoccupé ces jours-ci par les risques d’un ralentissement économique, surtout dans le fragile secteur immobilier et ses milliers de logements tout neufs encore vacants. Une crise immobilière serait catastrophique en Chine, cette industrie générant plus de 20% de l’activité économique du pays. »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201407/21/01-4785363-la-chine-carbure-encore-au-credit.php

    • pbrasseur, 8h08

      Il n’y a aucun problème à se surendetter pour une propriété surévaluée que l’on n’a pas les moyens financiers de se payer.

      Il n’y a aucun problème non plus à se surendetter pour plusieurs cossins inutiles que l’on n’a pas les moyens financiers de se payer.

      Nous sommes au Québec ici et à l’abri d’absolument tout!

    • Ne vous inquiétez pas pour moi,, j’en suis a ma 4ème semaine Curieux. Comme si j’en avais besoin…

      En plus elles se paient toute seule! Un avantage d’être proprio en 2014.

    • Voyez-le différemment: l’argent est gratuit, Curieux.

      Et votre première phrase est fondée sur de mauvaises hypothèses factuelles. Votre conclusion ne peut donc qu’être erronée.

    • @PBRASSEUR

      Vous parlez des baby boomers je présume?

      Je me demande vraiment comment on arrive à ces stats? des sondages? je ne connais personne qui est à l’aise financièrement qui répond à des sondages dans la vie.

    • Arnolde

      Garth Turner a fait un tel sondage sur son blogue. Tous ses lecteurs sont des locataires multimillionnaires.

    • Je ne suis pas sinologue mais la Chine m’a tjrs fasciné. La seule chose dont je suis certain au sujet de la Chine est que dans l’esprit d’un chinois, le pays n’a jamais cessé d’être un empire et que le pays est éternel. Les chinois et par conséquent le PCC n’ont absolument pas le même horizon temporel que vous et moi. Ce qui peut sembler être une perte financière énorme sur une base générationnelle perd toute son importance en Chine à la lumière d’un amortissement qui peut être de 50,100 ou 200 ans, je ne dis pas que ça fera moins mal je dis juste qu’ils vont tourner la page sans trop d’introspection existentielle. Les seuls chiffres qui comptent sont ceux réservés pour les membres du comité central du PCC. Le reste ce n’est que de la conjecture. J’ai bien évidemment autre chose à faire dans la vie que d’éplucher les comptes nationaux de la Chine mais mettons que le niveau d’endettement est élevé mais c’est un pays qui se développe à la vitesse grand V, bien que le tx de croissance est en décélération et c’est tout à fait normal (nonobstant la validité des chiffres) par conséquent, encore au stade de l’industrie lourde ou semi-lourde et infrastructures, bref, oui de l’endettement mais beaucoup d’actifs tangibles qui peuvent ou ne peuvent pas être productifs à court ou moyen terme. L’immobilier risque de s’effondrer, oui c’est possible et comme d’habitude les moins bien nantis vont se faire littéralement baiser, comme d’habitude on trouvera quelques magouilleurs dégénérés que l’on se dépêchera d’envoyer à la potence, question de ne pas les laisser impliqués trop de gens, anyway, who knows, si j’avais à parier sur un pays qui va prendre le virage vert se serait la Chine. Pkoi, parce qu’ils sont vraiment sérieux à nettoyer l’atmosphère souillée de leurs villes et banlieues, ils peuvent le faire par simple décret, pis cré moi si le pays entier est forcé de se taper un panneau solaire, bin le cout unitaire des panneaux va chuter de manière vertigineuse, pas besoin d’être ingénieur ou MBA pour comprendre ça me semble.

    • Un opinion la dessus doc?

      http://business.financialpost.com/2014/08/14/let-non-lawyers-own-canadian-law-firms-bar-association-says/

    • Pendant que Curieux voudrait bien que l’immo plante pour son profit personnel, le Teranet y va d’un nouveau sommet dans la région de Montréal.

      Doc et Gui avaient vu juste.

      http://www.housepriceindex.ca/default.aspx?langue=FR

    • arnolde

      “Je me demande vraiment comment on arrive à ces stats? des sondages?”

      Oui dans ce cas c’est bien un sondage (faux croire qu’il y en a quelques uns qui répondent…).

      Rien de précis donc, mais ça donne une idée et dans ce cas le résultat ne me surprend pas vraiment.

      Ce n’est pas la première (ni la dernière) fois qu’une étude montre à quel point les gens sont en général inepte en matière de finance:

      http://www.finrafoundation.org/web/groups/foundation/@foundation/documents/foundation/p240590.pdf

      (en passant selon La Presse+ 39% des québécois ne pouvaient pas répondre aux 3 questions…)

      Même que les femmes sont particulièrement ignorantes dans ce domaine, doit-on se surprendre si ce sont souvent elles qui poussent pour l’achat d’une maison alors que ça implique de mettre tous ses oeufs dans ce même panier au sommet du marché? :-)

    • Ca a toujours été mon rêve de me transformer en mini-Michael Dell…..

      J’adore Le paragraphe ou on souligne que cela permettrait d’avoir des one-SHOP de professionnels. Comme si cela n’avait pas déjà eu lieu, avec des résultats ma foi pas loin de désastreux. Et comme si enron n’avait pas eu lieu.

      Mais bon si le grand public veut décupler ma rémunération en me payant en options, je serais bien stupide de ne pas le faire.

      Par ailleurs, ce serait borderline vis a vis certaines obligations déontologiques, et le secret professionnel doit être conservé intégralement.

    • Je suis de ceux qui croient que l’immobilier est très surestimé au Québec, que lorsque les taux d’intérêt monteront légèrement (1% et +) la bulle risque de dégonfler.

      Je me demandais ce qui se passerait avec nos fameux constructeurs de tours à condo si le marché baissait de 10% ou 20% ou même 30%.

      Conclusion après avoir lu cet article…..
      http://www.lapresse.ca/actualites/201408/11/01-4790990-laval-poursuivie-pour-plus-de-64-millions-.php

      Pas de problème, 64 millions de ”profit NET” pour un projet de 328 condo (200000$/condo), j’en croyais pas mes yeux, j’ai relu l’article 3 fois.

      Au gens qui ont payé 400000$ pour un condo à Laval dans les 5 dernières année…mes sympathies

    • Leguet

      C’est grace a mes lunettes roses.

    • Lesir

      Vous fondez votre opinion sur quoi?

    • M Brasseur

      Les femmes qui ont poussé pour l’achat il y a 10 ans sont-elles ignorantes elles aussi? Il y a 5 ans?

    • @docteurfolamour
      Si les marges de profits sont si grandes, ils pourrons continuer à inonder le marché même si les prix sont en baisses. Ils vont être en mesure de concurrencer le marché de la revente.

      C’est déjà commencer au centre ville de MTL, les projets du milieu des années 2000 ont beaucoup de difficulté à trouver preneur car beaucoup de projets neufs au même prix sont en concurrences.

    • Lesir

      On veut des noms et des chiffres.

    • Lesir

      PS: calmez-vous avec les chiffres du Commodore…

    • lesir3
      Vous avez surement raison pour l’inventaire des vieux projets qui cherchent preneurs. Je ne veux pas generaliser, mais mettons qu’un plus vieux projet pourrait avoir un meilleur emplecement. A prix égal, je priviligierait le plus vieux projet, compte tenu de l’emplecement bien evidemment.

    • @docteurfolamour

      “Les femmes qui ont poussé pour l’achat il y a 10 ans sont-elles ignorantes elles aussi? Il y a 5 ans?”

      Peut-être juste chanceuses, mais pas autant qu’elles le croient…

      Mais bon faut pas généraliser y’en a quand même le quart qui sont capables de répondre à trois questions hyper simples sur la finance…

    • @Lesir

      Nous sommes d’accord pour dire qu’une augmentation substantielle des taux d’intérêt aura un impact majeur sur l’immobilier. Est-ce que 1% est substantielle comme augmentation? Je ne crois pas mais le sujet est à débattre.

      Par contre, demandez-vous si les taux vont augmenter à court terme? Le réponse est complexe et rempli d’incertitude.

      Selon moi, laissons les américain en finir complètement avec le Quantitative Easing et nous pourrons parler d’augmentation de taux.

      Lequet 12:42

      Je crois que nous devrons attendre septembre pour affirmer que nous avons vu juste. Si on observe la tendance historique du graphique, nous devrions avoir atteint le sommet pour l’année en juillet et nous irons en pente descendante jusqu’en janvier 2015.

    • @docteurfolamour
      PS: calmez-vous avec les chiffres du Commodore…???

      C’est quoi le problème?

      On veut des noms et des chiffres….
      http://www.remax-quebec.com/en/condo-for-sale-montreal/630-rue-william-ville-marie-central-28544967.rmx?source=centris

      Tout ce qui est à vendre dans ce vieux projet ne se revendra jamais au prix que les gens ont payé entre 2011 et 2013….c’est sur
      Tu peux trouver mieux mieux à 2 rue dans le neuf
      http://passerelle.centris.ca/Redirect2.aspx?CodeDest=MCGILLIMMOBILIER&NoMls=MT10963894&Source=BETA.REALTOR.CA&Langue=E

    • Lesir

      C’est une poursuite…

      Gui

      Le pattern saisonnier est aussi facile a spotter qu’une belle fille à Longueuil.

      Pouvez-vous croire qu’il y a un pattern saisonnier similaire pour les sfd de Toronto (sauf qu’eux peakent en avril) et que garth Turner a écrit un blogue tout récemment ou il annonce que le marche de Toronto a peake en avril et que leur correction est débutée? Le dude est hallucinant.

    • @guillaumetd
      ”Par contre, demandez-vous si les taux vont augmenter à court terme? Le réponse est complexe et rempli d’incertitude.”

      Effectivement, c’est une grande question. Par contre l’incertitude à seulement un sens…. à la hausse. 1% ce n’est pas substantiel mais ça représente quand même 10% d’augmentation considérant un taux à 3%. Avec une stabilité des taux, les prix vont aussi rester stable. Si J’étais 1er acheteur je serais très prudent…..

    • lesir3
      la seule certitude dans ce que vous dites est caveat emptor. Il faut tjrs etre prudent lorsqu’on procede a un gros achat ou un gros investissement.

    • Lesir

      Vous n’êtes pas un premier acheteur?

      Vous semblez par ailleurs suivre le marche du Condo dans ville-Marie, zone particulièrement à risque. N’hésitez pas a partager vos infos elles sont très intéressantes.

    • Lesir

      L’an dernier c’était brasseur (et quelques autres) qui nous affirmaient péremptoirement que les taux ne pouvaient que monter.

      Aujourd’hui ils se gardent une petite gêne.

    • docteurfolamour

      « Ne vous inquiétez pas pour moi,, j’en suis a ma 4ème semaine Curieux. Comme si j’en avais besoin… »

      C’est bien ce que je craignais…!

    • docteurfolamour

      « En plus elles se paient toute seule! Un avantage d’être proprio en 2014. »

      Donc, on se paie un condo surévalué et on se retrouve par magie avec 4 semaines de vacances payés!

      Vous êtes vraiment tout un clown monsieur!

    • Curieux

      Vous oubliez avec qui vous échangez.

      1,48 pourcent de la valeur de ma maison, ça paie de belles vacances (celles de cet hiver et les présentes, pour tout vous dire).

      Vous me le direz lorsque vous aurez commence à vivre comme quelqu’un de votre âge.

    • Doc, les taux vont restés bas et pour longtemps. Ne me demandez pas de vous le prouvez, c’est une question de feeling appuyés sur certains raisonnements basés sur des “faits” flous, incomplets et non maîtrisés … Par compte ma conclusion ou plutôt mon affirmation n’est pas nécessairement fausse. Question de logique.
      Je suis d’accord avec Lesir lorsqu’il dit que l’écart entre les coûts de construction versus les prix de vente sont parfois invraisemblable.
      Je regarde depuis un bon petit bout de temps un projet échelonné en plusieurs phases à Rosemont et les prix des phases antérieures ont chuté de 5 à 10% au cours des 2 dernières années. Le principal concurrent est la phase en cours, ils font toutes sortes de promotion car ils peuvent se le permettre. Ils échelonnent volontairement les travaux également.
      L’esthétisme de ces bâtiments est bien mais la qualité des constructions est plutôt douteuse. L’immobilier est selon moi arrivé à un plateau à Montréal et ça va rester longtemps stagnant + ou – 5% à 10% parce que nous allons cuvé notre vin pendant une certaine période avant de repartir vers d’autres sommets. Ce qui serait intéressant ce serait de voir des statistiques prix de vente versus évaluation municipale (+ amélio) sur plusieurs années et ce par secteur pour voir vraiment ce qui se passe. On ne voit pas ce qui se passe réellement et il faut le voir par secteur. Les indicateurs (Teranet) et les statistiques (FCIQ) ne sont pas suffisamment précis à moins que vous en connaissiez d’autres. Pour ce

      Question de transparence pour les inquisiteurs du 21e siècle, je souhaite personnellement la stagnation car j’ai vendu il y a deux 2 ans et je loue présentement un condo plus agréable que la maison que j’habitais auparavant et ce à un coût comparable. Ce qui réduira j’espère mon envie d’acheter car mon feeling est bon selon moi.

    • j’avoue ne rien comprendre aux doomers de l’immobilier sur ce site.
      On achète pas une maison comme investissement , mais comme le toit familial…
      Comprende ?

      À Québec , un cinq et demi , ça coutait 1000$ en 2013….

      Dans le cas des logements familiaux de trois chambres à coucher et plus, le loyer mensuel moyen a augmenté de 48 % à Québec, passant de 597 $ en 2000 à 886 $ en 2013. Les ménages locataires pour trois chambres et plus de la Haute-Ville déboursent en moyenne un loyer mensuel de 1086 $ et 968 $ pour le secteur Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge et Saint-Augustin

      Ma petite cabane à Québec me coûte 950$ par mois. (taxes, hydro, hypothèques, assurances inclus…)
      Le coût d’opportunité est donc nul !
      Pour pouvoir placer ce capital , il faut donc que je mette la famille dans une tente ????

      Bien sûr, pour un gars moyen, il faut acheter MODESTE ( M. brasseur ne semble pas envisager cette possibilité, on dirait selon lui, que nous habitons tous des cottages 40 X 50 …)
      et en plus , on ne mets pas de poignée de portes en or 14K et des bols de toilettes en platine comme le Doc…
      Il faut donc repousser les rénovations ostentatoires…

      Ceci étant dit , je m’en fout qu’elle descende à 200,000$ . Elle sera payée dans 54 ans…
      le long terme parle toujours en faveur de l’immobilier…

      Et surtout les enfants! Je ne sais pas comment des gens fortunés peuvent envisager d’élever une famille dans un mauzusse de bloc, où tu dois apprendre à tes enfants de marcher sur le poil des yeux !!!

      La maison , c’est le solage de la structure financière
      Et ça, je le dit MÊME si j’ai fait 11,5% composé à la bourse depuis 2004 !

      Diversification . ça vous dit rien ?

    • dans 5 ans ….

    • Diversification … Immobilier commercial à la bourse et peu au Canada

    • docteurfolamour, 19h44

      « Vous oubliez avec qui vous échangez.

      1,48 pourcent de la valeur de ma maison, ça paie de belles vacances (celles de cet hiver et les présentes, pour tout vous dire). »

      Vous oubliez encore de calculer vos frais récurrents annuels reliés à votre propriété (intérêts, taxes, assurances, réparations, etc.)! Ceux-ci totalisent combien annuellement? J’avais déjà posé la question mais vous n’aviez pas répondu…

      Remarquez que vous ne semblez pas vraiment avoir sorti de Montréal depuis le début de l’été et il y a certes des économies qui ont été réalisé de ce côté.

    • docteurfolamour, 19h44

      Votre affirmation initiale était très générale hier à 8h44.

      Vous oubliez qu’au Québec, les surendettés de la propriété n’ont pas de vacances car ils consacrent toutes leurs paies à payer leur hypothèque et autres dettes.

      Pire, ils vident même leur « petit cochon » pour joindre les 2 bouts! Souvenez-vous de la première partie de cette vidéo récente.

      http://argent.canoe.ca/videos/video-sinvestit-25-juillet-2014

    • Salut l’ignorant (ca fait du bien d’insulter qqun sans vraiment l’insulter!)

      D’accord avec vous sur les taux, et de la meme façon que vous (feeling)

      Pas vraiment d’accord avec vous pour les coûts de construction. Vous sous-estimez probablement ceux-ci.

      D’accord avec vous sur votre prédiction de marche

      Ca va être plate ici pour l’avenir prévisible. Je vais peut-être devoir changer de lecture de divertissement.

      Rodl

      Je leur donne encore 1 an. Si le marche continue sur “sa lancée” et qu’ils ne modifient pas leur pensée faudra tirer des conclusions fort malheureuses.

    • Salut curieux

      Ma maison me coute moins cher que si je la louais, nous en avons déjà discuté.

      Donc, je n’ai pas de coût d’opportunité, et meme le contraire.

      Si vous voulez des chiffres, je vous les donnerai mais je me garde une petite gène jusqu’à nouvel ordre.

      Je n’ai effectivement change de fuseau horaire qu’une semaine. Mais je n’ai pas vu une de mes 5 salles de bain depuis un bon bout de temps.

      PS: une semaine dans le sud c’est 20 000 $.

    • Curieux

      Intérêts (apres impôts), taxes, assurances, chauffage, entretien: 60 000 $

      Maintenant essayez de louer ma maison en dessous de 10 000 $ par mois pour le fun.

    • Rodl

      Vous avez tout faux!

      Nos locataires habitent tous dans des blocs super bien isoles et insonorises, ils ne sentent rien , n’entendent rien et peuvent faire jouer la muse au max sans déranger personne.

      Tout le monde sait cela voyons!

    • “Ma petite cabane à Québec me coûte 950$ par mois. (taxes, hydro, hypothèques, assurances inclus…) Le coût d’opportunité est donc nul ! ”

      De la crappe votre truc. Savez-vous c’est quoi le cout d’opportunité?

      “Pour pouvoir placer ce capital , il faut donc que je mette la famille dans une tente ???? ”

      En meme temps que vous parlez de capital non-placé, vous braillez d’un cout d’opportunité nul. Vous savez certainement entendu parler de “sortir de l’argent de votre maison” qu’il vous reste 5 ans a payer (ne lisez pas ceci comme une recommandation). J’espere q vous faites semblant en ecrivant du n’importe quoi.

      “Ceci étant dit , je m’en fout qu’elle descende à 200,000$ .”
      Pas sur! On s’en reparle lorsque cela va arriver.

      “le long terme parle toujours en faveur de l’immobilier…”
      On vous comprendra mieux lorsque vous nous aurez définit ce que vous entendez par “long terme”. Les conditions du passé sont quasi impossible à repliquer (boom demographique, croissance economique, pouvoir d’achat des consomateurs, …). On anticipe l’inverse.

      “La maison , c’est le solage de la structure financière”
      More crap!

    • Curieux

      Je parlais de mes vacances, qui se paient toute seule….

      Ne vous inquiétez pas trop pour la très grande majorité des proprios québécois. Leurs paiements hypo constituent de l’épargne forcée, comme cela a toujours été le cas. On prend des sous dans le petit cochon pour les mettre dans un autre petit cochon, qui lui nous donne par ailleurs une qualité de vie…

    • Les taux très bas témoignent de la lenteur de la reprise mondiale.

      Normalement les reprises économiques sont plus rapides mais contrairement à la plupart des récessions qui sont causées pas une surchauffe et par l’inflation la dernière (qui se poursuit dans plusieurs pays notamment en Europe) fut causé par un excès de crédit.

      C’est beaucoup plus long se remettre de ça, en particulier parce que les économies dopées au crédit (qu’il soit privé ou gouvernemental) ont subi des changements structuraux qui doivent être en partie défait pour que l’économie reparte sur des bases plus viables. De plus l’ignorance (économique) et la résistance au changement sont des facteurs qui jouent contre la reprise.

      Le Canada est affecté par ce problème. Par exemple les provinces occupent grâce à des finances insoutenables une part de l’économie qui n’est pas viable à long terme. Ou encore une grosse portion de l’économie Canadienne, en particulier l’immobilier résidentiel et industries reliées (dont la consommation), n’existe en partie que grâce à une croissance fulgurante et insoutenable de l’endettement des ménages Canadiens. Forcément ces déséquilibres devront être corrigés, on ne sait pas encore comment mais c’est inévitable et cela n’a aucune chance d’être plaisant. (Un problème que le Canada partage avec d’autres pays comme la Suède et les Pays-Bas est que les taux très bas sont survenus avant une correction et entretiennent et aggravent les déséquilibres au lieu d’aider à amortir une correction)

      La même chose est vraie en Europe, en France par exemple où la taille de l’état n’a pu se maintenir que grâce à une explosion de son endettement. Comment sortir d’un tel marasme avec une économie en panne et que dire de l’Italie qui en est à sa troisième récession depuis 2008?

      Les américains connaissent des excès semblables et comme leur économie est disons plus libre, plus adaptative et plus exposée aux marchés ils ont été touchés plus rapidement et s’adaptent et s’en remettent aussi plus rapidement (même si encore loin d’être sorti du bois), mais même dans leur cas ça prend du temps.

      Les taux d’intérêt très bas ne font en fait que refléter l’ampleur du marasme et les craintes des investisseurs qui refusent de dépenser, de risquer (ie: la demande pour le cash est très élevée), bref les taux sont bas parce que ça va mal. Nul doute que les courtiers immobilier et promoteurs Canadiens trouvent cette situation formidable mais il faut vraiment avoir la vue très courte pour être d’accord avec eux…

      Voila à mon avis pourquoi les taux restent bas longtemps. Mais longtemps ne veut pas dire tout le temps et quand ils sont déjà au plancher il reste moins de marge pour réagir à une crise.

    • Baghdad Gab

      Pensez-vous vraiment qu’un lecteur doté de la moindre intelligence pourrait suivre une de vos recommandations?

      Ce n’est pas comme si votre track record et votre crédibilité étaient compelling vous savez, laser boy.

    • Données StatCan revues et corrigées sur l’emploi:

      http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/140815/t140815a003-eng.htm

      Québec:
      temps plein -20,800 (-8000 en un an)
      partiel + 22,700 (24,000 en un an)

      Au Canada perte temps plein -18K mais gains de temps partiel +60K

      Économie en santé?

    • @ laser Garth

      Expliquez moi donc ce qu’est le coût d’opportunité de ce monsieur alors ? Si l’on considère que ses coûts pour se loger dans un appartement sont comparables. Il a été très fair en plus, il a mis son hypothèque au complet, pas seulement les intérêts. En plus, il ne semble pas avoir mis de coût d’assurances pour son appartement. Bon, il a négligé les coûts d’entretien de sa maison, mais ils ne sont pas si élevés que ça tout de même.

      Ultimement, la différence est tellement minime entre les deux que ça serait stupide de rester en logement. Son seul vrai coût d’opportunité c,est sa mise de fonds et sa taxe de bienvenue. Pas un gros prix à payer pour avoir une maison. Il faut bien n’avoir jamais possédé une maison pour raisonner seulement en chiffres.

    • D’accord avec vous presqu’a 100 pourcent, M. Brasseur.

    • @Garth

      Juste un exemple pour vous. J’ai un ami qui a loué son condo sur la rive-sud, avant de s’acheter une maison. Il le loue pour le coût de son hypothèque + frais de condos + taxes municipales / scolaires. Il est même légèrement cash flow positif.

      Qui est mort de rire là dedans? Louer un condo 4 et demi sur la rive-sud pour 1200 / mois? quand j’ai entendu ça, j’en revenais pas.

      Ici on a un vrai comparatif; pas un condo neuf vs un vieux demi sous-sol. Bref, pour un comparable, ce sera toujours plus avantageux d’être proprio.

    • @docteurfolamour
      ”Intérêts (apres impôts), taxes, assurances, chauffage, entretien: 60 000 $
      Maintenant essayez de louer ma maison en dessous de 10 000 $ (j’imagine que c’était 5000$/mois) par mois pour le fun.”

      Regarder celle-ci pour le fun, un peu négocier je pense que tu peux louer pour 3000-3500$/mois
      http://passerelle.centris.ca/Redirect2.aspx?CodeDest=KRYZALID&NoMls=MT12150964&Source=BETA.REALTOR.CA&Langue=E

    • @lesir

      À ce que je sache, Doc n’habite pas dans un condo. vous comparez deux trucs totalement différent.

    • @vinny53
      You right…je l’avais pris au hazard sans regarder
      http://passerelle.centris.ca/Redirect2.aspx?CodeDest=EGPTECH&NoMls=MT25563971&Source=BETA.REALTOR.CA&Langue=E

    • @lesir3 13:53

      M. Docteur nous a déjà fait savoir que son compte de taxe avoisine le 17K par année. On est loin du compte avec votre proposition.

    • De la crappe votre truc. Savez-vous c’est quoi le cout d’opportunité?
      More crap!

      Garth, je vous aime. Vous êtes un cerveau.

    • Vinny et lesir

      Vous voulez rire, right?

      lesir: la vôtre est un demi-duplex. J’ai l’air de Baghdad Gab?

      vinny: la vôtre est grosso modo moitié moins grande que la mienne, terrain minuscule, mal située, pas (et je veux dire pas) de cour arrière.

      Mais dans les 2 cas, the price is about right, c’est a peu près 4 000 $ du million. Faites les maths ou vous allez voir que mon 10 000 $ est loin d’être exagéré…

    • Gui

      C’est malheureusement pas mal plus que cela.

      Je suis de retour a la maison, on avait l’air un peu nuls en tshirts gougounes et shorts, fait frette!

      J’ai fait le tour de mon marché. Il n’y a absolument rien d’intéressant a louer ici. Comme dans même pas proche. Quand bien même que je voudrais écouter vrai Garth, j’pourrais pas.

    • Tiens, voici l’ancienne maison d’un président du Canadien. Le dude qui l’avait acheté en 2012 l’a un peu rénovée et essaie de la flipper. Il ne fera pas beaucoup d’argent il me semble.

      Elle aussi est beaucoup plus petite que la mienne.

    • L’article d’hier de vrai Garth est intéressant. Probablement a prendre avec un gros grain de sel, mais néanmoins intéressant.

    • Y a 1 an, 2 ans , 3 ans, 4 ans …… les taux ne pouvaient que monter selon nos grands experts.

      Taux 10 ans allemand sous le 1% en date d’aujourd’hui, soit une drop de 50% en un an.

      http://www.bloomberg.com/quote/GDBR10:IND

      Taux canadien 10 ans pas si mal finalement à 2%(en chute de plus de 25% en 12 mois)

      http://www.bloomberg.com/quote/GCAN10YR:IND

      http://www.bloomberg.com/quote/GDBR10:IND

    • lesir3, 11h25

      On s’entend qu’il faut être obèse en SVP pour avoir besoin d’une plus grande superficie pour vivre…

    • pbrasseur

      Votre message de ce matin (9h08) est excellent.

      Il n’existe à-près plus de potentiel de croissance économique viable (c.a.d., sans entrer dans un endettement insoutenable).

      Ceux qui achètent de l’immobilier à gros prix présentement vont écoper…

    • leguet

      Vous oubliez les taux US….

      Ca a passé la plus grande partie de sa vie adulte à se tromper, mais ca continue d’affirmer des vérités absolues, et ce sur des sujets ou leurs connaissances frôlent l’amateurisme.

      J’aurais envie de dire “eh, jeunesse se passe” mais je ne peux même pas…

    • Curieux…

      Histoire de conserver un minimum de décorum, je ne vous dirai pas ce qu’il faut être pour habiter chez vous.

      Pour ma part, je ne fait que m’assurer que ma petite famille n’écoppe pas de choix douteux, c’est tout.

    • Brasseur nous résume ce qu’on a compris depuis un bout et Curieux ramasse ça comme parrallèle maladroit pour nous re-poster over and over son éternel même liner. Rendez-vous demain et suivants pour le jour de la marmotte.

    • Pour ceux qui ont consulté les nouvelles des derniers jours en lien avec la sortie des nouvelles données MLS qui font encore état d’une croissance des prix au Canada:

      Malheureusement, les médias ne semblent pas considérés les disparités locales dans leur analyses… les chiffres à l’échelle nationale sont tirés à la hausse par les marchés de Toronto et Vancouver. La réalité montréalaise est pourtant bien différente. Petite analyse des chiffres MLS pour Montréal au lien ci-bas:

      http://goo.gl/keaIH3

    • Ici, 4 000 $ par mois pour une valeur de 3 millions $.

      http://www.greaterfool.ca/2012/03/16/say-a-prayer/

    • @doc

      je crois que vous avez fait erreur sur la personne. les deux listings viennent de lesir. Je m’essaierai même pas à deviner ce que peut sembler être votre chez soit. Jen e comparerais pas non plus nos net worth, je sais reconnaître quand je suis pas dans la même ligue.

    • docteurfolamour, 19h52

      C’est certain qu’il y a aucun excès à avoir besoin de plus de 4000 pi2 de superficie habitable pour loger sa famille;

      Également, c’est certain que des coûts récurrents à la propriété de 60 000$ annuellement est tout ce qu’il y a de plus normal pour loger sa famille au Québec. Aucun excès là non plus…

    • docteurfolamour

      J’oubliais, 60 000$ annuellement après impôts!

    • Dans une réponse à un commentaire sur son blogue d’aujourd’hui, vrai Garth dit :

      “US jobs = 1.2 million in six months, unemployment rate 1% below ours. — Garth”

      Selon lui, le taux de chômage est 1% plus faible aux États-Unis, ce qui indique une économie plus forte. Soit il est incompétent, puisqu’il ne sait pas que les méthodes de calcul sont différentes entre le Canada et les USA (âge de la population active différente), soit il est de mauvaise foi en utilisant ce chiffre le sachant faux.

      Dans les deux cas, j’espère que ses disciples commenceront à questionner ses analyses…

    • vrai Garth est un expert en littérature Anglaise….

    • Oups Vinny, scusi…

      Curieux, c’est clair que personne n’a “besoin” de 4000 p2 pour une famille de 4. Pas grand monde n’a besoin d’avoir une Mercedes plutôt qu’une Honda. La n’est pas la question.

      Mais écouter de la musique, écouter un film, faire une fête d’enfants ou de famille chez moi est une expérience beaucoup plus intéressantes que dans la petite maison linkée par lesir.

      N’oubliez pas que ce 60 000 $ me permet de sauver 20 000 $ par an en écoles privées (pendant 6 ans) et en véhicules.

      On en a toujours pour son argent.

    • @Arnolde Ton ami loue son condo 1200/mois et couvre son prêt hypothécaire, tx mun+scolaires, frais de condo.En théorie oui mais en pratique c’est un revenu brut de location de 14400 $ qui se rajoute à son salaire.Si on met un taux d’imposition à 38.4% ton ami a une facture fiscale de 5530 $ à rembourser donc il lui reste 8870 de revenu net÷12mois=739net pour couvrir 1200/mois de dépenses. Il doit sortir 450 $/mois de sa poche pour couvrir son 1200 dans une situation parfaite où le condo sera toujours loué. Si on est réaliste et on met un rendement de 80% de location on passe de 739 $ net à 592 $ net/mois.

    • lesir

      Bon, notre ami au 630 William veut vendre 524 $ le p2 (garage compris).

      Maitenant, une unité de 589 p2 avec garage, au 3e étage se vend combien dans le M9-4?

    • eric

      Les intérêts, taxes, frais de condo sont déductibles….

      Son ami peut également réclamer une déduction pour amortissement relativement au coût de la batisse.

      Je ne sais pas ou vous prenez votre “rendement réaliste de 80% de location”. J’espère que vous ne parlez pas de vacances ici, parce qu’avec les taux d’innocupation que nous avons au Québec en ce moment….

    • Doc
      je m’apprêtais à répondre à Eric mais vous m’avez devancé.Pas un fin connaisseur mais je pensais bien qu’on pouvait déduire nos dépenses et vous le confirmez.

      Dans un autre ordre d’idée, j’ai de la misère à vous imaginer en gougounes….Petite réflexion anodine d’un samedi matin tristounet comme ça…
      Bon retour de vacances.

    • Doc 15 août 17h30

      De quelle maison parlez-vous?
      Que pensez-vous du 2160 Cambridge? Plus petite que la vôtre certes et petite cour arrière mais elle semble bien rénovée. Le prix me semble élevé par contre, le gars veut rentrer dans son argent.

    • http://www.rbc.com/economics/economic-reports/pdf/canadian-housing/housespecial-aug14.pdf

    • Opto

      Oups.

      http://www.remax-quebec.com/en/house-for-sale-montreal/386-av-portland-mont-royal-16037443.rmx?source=centris

      Je précise, c’est l’ancienne maison d’un ancien président du Canadien. Dans le temps, il avait aménagé son gym dans le loft au 3e étage.

    • Opto

      Ouin, j’imagine que vous m’imaginez (sorry) plus comme cela:

      http://cdn.wall88.com/51a51633c5b3f21339.jpg

    • Opto

      Cambridge est une belle rue tranquille. Par contre, la proximité de la 40 est un problème important, et cette maison n’en est peut-être pas assez éloignée.

      Je ne peux pas dire que je trippe sur le long espace a l’arrière. 12 pieds de large (faut jamais se fier aux photos) ca ressemble quasiment a un corridor. Et la cour est effectivement minuscule.

      Ils ont rénové les bonnes choses (electricité, drains francais, isolation, etc…) mais comme le dit Alexandre, les acheteurs ne le voient pas alors ils ne paient pas pour…

      La cave a vin fait cheap, l’escalier fait cheap, je ne trippe pas du tout sur les fenetres a guillotines (quelques Marvin qu’elles soient), les faux panneaux (créés avec des moulures cheap collées au mur) sont, ben, faux, il doit y y avoir ben du MDF. Ils ont refait l’électricité mais réinstallé les commutateurs “a l’ancienne” (i.e., trop haut). Garage simple

      Mais ca va se vendre, les maisons rénovées se vendent bien. 2.5M? No way, mais il n’y a a peu près jamais rien ici qui se vend au prix listé.

    • Olivier

      Garth, Turner a deux objectifs:

      1. le principal. Tout faire pour planter le Parti conservateur. Tout faire inclut déformer les chiffres et les faits, faire les comparaisons les plus boiteuses au monde, etc… il n’y a rien qu’il n’est pas prêt à faire dans sa quête de vengeance. Tiens, ca me fait penser a quelqu’un ca.

      2. le secondaire. Aller se chercher de la business comme conseiller financier (et oui, il n’a qu’un Bac. en lettres….).

      Une fois qu’on sait cela, il y a de temps a autres des trucs intéressants sur ce blogue (disons, une fois par 2 semaines, il écrit bien et est drôle. De plus, il a un “cult following” assez marrant.

    • Opto

      En fait, ils ont agrandi cheapo, c’est-a-dire en ajoutant de l’espace a l’arriere sans “intégrer” celui-ci au reste de la maison. Ca fait un espace un peu batard, et c’est pour cela que la cour arriere est rendue minuscule.

      l’architecte devait grincer des dents en silence.

    • Doc
      Merci de prendre le temps de répondre.
      A choisir, j’opterais peut-être pour celle de l’ancien président.
      Etait-ce PB ou RC?

    • Opto

      Je ne vous le dis pas, meme si techniquement c’est public. Fouineux!

      Elle est superbement bien située mais Dan n’aimerait pas parce qu’elle est sur un coin.

      PS: j’aime cela parler de belles maisons.

      PPS: vous aurez deviné q

    • que je me force pour soulever tous les défauts, petits et grands. Mais évidemment 2190 Cambridge ferait le bonheur d’a peu près n’importe qui, et je me débrouillerais bien avec si je n’avais pas connu mieux (difficle de downgrader, comme pour n’importe quoi d’autre).

      Et je vous assure que ce serait un méchant downgrade.

    • Doc 14h36

      Un gars s’essaie…Pour le reste, j’ai quand même une plus grande cour et une piscine creusée…on se console comme on peut :)

    • Opto

      Pensez-vous que Curieux va avoir une grande cour et une piscine creusée un jour? Y’est mal parti entouka.

    • Le problème de VMR est le bruit causé par la 40, la voie ferré en plein milieu et évidemment le boul. Graham où les gens roulent en fou.

    • Vous avez tout analysé cela comme un grand, mathieu?

      Z’etes un vrai petit génie de l’immobilier.

    • opto85

      « Bon retour de vacances. »

      Quelles vacances?

    • Votre première apparition sur Cyberpresse, et pouf, vous vous lancez à l’attaque du Doc et de son mode de vie.

      Bring it on.

    • Il n’y a pas que les agents immobiliers qui s’y connaissent. Si j’étais musicien, j’irais habiter sur Graham près de la 40. Avec tout ce bruit, je n’aurais plus besoin de mon orchestre.

    • Curieux

      Vous etes de plus en plus thick, i.e. Garth. Ce n’est pas exactement à votre honneur.

      Les miennes. Celles qui coutent 50% de votre paie annuelle.

    • Le 2925 Graham s’est vendu à 425 000. Donc une maison comme le 2613 se vend pas plus que 400 000$ par exemple. Pourquoi ces maisons sont si peu chères? The noise.

    • Doc 18h33
      Bah! Je lui souhaite bien un jour.Seul les fous ne changent pas d’idée.

    • Si vous ne me croyez pas appeler l’huissier de justice Richard Gauthier. Le 2631 graham lui appartient. Allez voir le rôle. Il vous l’a donne pour la valeur du bâtiment inscrit seulement et vous fait cadeau du terrain. Parce que personne ne veut vivre là. C’est trop bruyant qu’il dit. Donc le terrain vaut 0 à ses yeux.

      J’ai failli l’acheter. Mais c’est trop bruyant pour moi. Mais peut-être que pour vous ça fait si vous dormez ben dur.

    • Je parlais du 2631 à 22h39. Je m’excuse. Tenez moi au courant.

    • Cré Simon.

      Oui je vous tiens au courant.

    • @Doc Merci pour les infos.J’ignorais que l’on pouvait deduire ces depenses etant donne que l’ami d’Arnold avait habite le condo comme residence principale.

    • eric

      De rien. Changement d’usage.

      La plus value future ne bénéficiera pas de la déduction pour résidence principale (après 3 ans si je ne me trompe pas, pourvu qu ‘il ne réclame pas de DPA)

    • Mais comme tout le monde le sait, il n’y aura pas de plus-value future. On s’en va dans la grande noirceur immobilière pour au moins une génération.

    • @docteurfolamour
      ”Bon, notre ami au 630 William veut vendre 524 $ le p2 (garage compris).
      Maitenant, une unité de 589 p2 avec garage, au 3e étage se vend combien dans le M9-4?”

      Le gars du William demande 309000$ pour son 589pi2 avec garage. La même superficie das le M9-4 est 244000$ +Tx environ = 270000$ après le remboursement des tx

      http://passerelle.centris.ca/Redirect2.aspx?CodeDest=RCIIQ&NoMls=MT11789843&Source=BETA.REALTOR.CA&Langue=E

      Je vous laisse faire votre choix….

    • Merci lesir.

      Le garage est combien, parce qu’il ne semble pas inclut.

    • http://www.greaterfool.ca/2014/08/17/the-change-2/

      “And places like Canada could be massively impacted by environmental refugees.”

      Eh ben, voici Garth Turner qui prévoit un boom démographique au Canada.

    • Vrai Garth est en feu aujourd’hui avec son billet d’apocalypse environnementale et immobilier en même temps.

    • Salut gg. Si une personne achète un terrain plus cher que la juste valeur marchande est-ce que la ville va l’évaluer au prix d’achat ou au prix de sa valeur? J’aimerais acheter un terrain, IL vaut 60k, le type en demande 275k. Qu’est-ce qui pourrait justifier ça? Dans ce cas çi c’est la ville qui a le bon chiffre.

      J’ai lu le 8h44 et je ne suis pas mathieu. Mais je me doute c’est qui. Et je ne suis pas content. C’est méchant et mesquin faire ça.

    • “And places like Canada could be massively impacted by environmental refugees.”
      Eh ben, voici Garth Turner qui prévoit un boom démographique au Canada.

      LMAO! Superbe analyse.

      Problemes de comprehension? “Refugies/deplaces internes” ca vous dit quelque chose?

      http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9plac%C3%A9s_internes

    • UK Property Prices Suffer ‘Largest Decrease Ever’ As London Real Estate Goes Into Full-Scale Collapse

      https://ca.finance.yahoo.com/news/uk-property-prices-suffer-largest-091442797.html

      http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/11040337/Homeowners-slash-house-prices-in-largest-ever-summer-sale.html

    • Baghdad Gab

      Pour que le Canada soit impacté, il faut que les réfugiés viennent de l’extérieur du pays, laser boy.

      Simon

      La valeur marchande, c’est la valeur marchande. Normalement, si vous payez X pour une propriété, vous devriez etre en mesure de contester toute autre évaluation que la ville pourrait en faire, avec de très, très bonnes chances de succès.

    • “Pour que le Canada soit impacté, il faut que les réfugiés viennent de l’extérieur du pays, laser boy.”

      Oh God! More crap.

      Mr GuyRemax, vrai Garth parle de refugies environnementaux internes. Ils doivent etre deplaces parce que leur environnement (terre, eau) est devenu dangeureusement polue ou bien la montee des eaux place leur communaute en dessous du niveau de la mer. Des B$ d’immobilier qui se retrouveraient sous l’eau ou sans eau potable.

      La notion de boom demographique resultant du changement climatique est le fruit de votre “imagination”, ne l’attribuez pas a qq d’autre.

      Really LMAO.

    • Non Baghdad

      “Places like Canada” est une liste de pays, dont l’exemple donné est le Canada. Garth fait un commentaire macro. Il y a des pays dans le monde qui vont devenir de plus en plus inhabitables, et d’autres qui au contraire vont voir leur climat devenir plus agréable. Dont le Canada. Alors il va y avoir des mouvements de populaiton, et le Canada sera une destination de choix.

      De toute évidence vous n’êtes pas allé dans de bonnes écoles pour apprendre à lire ainsi, Baghdad.

      Vous êtes le champion de la fausse crap Cessez de vous ridiculisez avec vos commentaires, Vous avez l’air complètement détraqué, Bagdhad Gab.

    • @simon.picotte
      Vous ne comprenez pas le rôle de l’évaluation foncière.
      La valeur marchande est ce qui est évalué.
      Si vous transigez, vous venez de valider une valeur marchande.
      L’évaluation est faite lorsqu’il n y a pas eu de transaction dans le dernier rôle en subsitut à la valeur marchande réelle.
      Cependant, je CROIS que, dans la foulée des hausses galopantes des dernières années, la plupart des villes (Montréal en tout cas) ont décidé d’étaler la différence (à la hausse) entre le prix payé et l’évaluation municipale antérieure sur 3 ans. Pas de valeur légale au dernier paragraphe – j’insiste sur le verbe croire.

      @Garth
      Pensez-y 2 minutes.
      C’est un argument pour être proprio.
      Si vous êtes dans une zone épargnée, votre valeur vient de se multiplier, simplement par la magie de l’offre et de la demande.
      Si vous êtes dans une zone sinistrée, vous allez être dédommager par le gouvernement.
      Si vous êtes locataire, vous vous retrouvez avec rien à vous battre pour un inventaire qui vient de péricliter.
      Mais on parle pour parler là.
      Si on commence à croire ce genre de scénario, autant vous inscrire à survivants de l’extrême à Canal D ou rejoindre la communautés des survivants de l’apocalypse imminente dans un quartier près de chez vous.
      Il y aura au maximum UNE grande ville qui sera touchée par un phénomène comme ceux décrient dans l’article et ce sera fini. Vous sous-estimez la capacité de réaction et de résilience de la plus grande bactérie de tous les temps: l’être humain.
      Note: les Pays Bas sont situés sous le niveau de la mer depuis des siècles et ont trouvé une solution à une époque où Caterpillar n’existait même pas.

    • GT

      Dans le futur immédiat, à part l’érosion de certaines berges et le pergélisol qui fond, y a pas grand chose de menaçant. La montée des eaux de 1 uo 2 mètres prendra une couple de centaines d’années… On s’en reparle en 2200…

    • opto

      On s’entend que vrai Garth fait comme d’habitude, il sort des épouvantails pour faire peur au monde, et qu’on parle d’effets à long terme.

      Mais avant d’acheter une petite ile dans les Bahamas pour la transformer en resort familial à long terme, je checkerais les courbes d’élévation…

      Pour le Canada, ceci ne m’énerve pas, au même titre (enfin, presque) que la retraite des boomers.

    • Doc

      Va pour les Bahamas et probablement quelques atolls dans le Pacifique.Ici, ça pourrait devenir un jour inquiétant pour les Îles de la Madeleine.
      Les villes côtières seront à surveiller.On en a eu un aperçu lorsque l’ouragan Sandy a inondé quelques rues du Lower Manhattan.Dans quelques décennies, une simple brise de mer pourrait causer les mêmes effets. Faudra prévoir quelques digues…

    • Opto

      Les proprios en zones qui seront inondées ont, tant qu’a moi, signé un bail emphytéotique, et doivent vivre avec.

      Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils auront été prévenus d’avance de l’expiration de l’emphytéose…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité