Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 25 juin 2014 | Mise en ligne à 15h20 | Commenter Commentaires (873)

    Investisseurs étrangers: quelle est la vraie proportion?

    Photo Olivier Jean, Archives La Presse

    Photo Olivier Jean, Archives La Presse

    Le Québec est-il populaire auprès des acheteurs internationaux? Très peu, si l’on se fie à une nouvelle étude de JLR Recherche immobilière.

    Selon le rapport, les étrangers ont acquis à peine 0,35% des propriétés mises en vente dans la province, entre 2005 et 2013. Cela représente 3837 transactions.

    La proportion grimpe quelque peu dans le marché des résidences de plus de 800 000$.

    Source: JLR

    Source: JLR

    *

    D’ailleurs, le prix payé par ces acheteurs internationaux est en moyenne 50% plus élevé que celui payé par les Québécois, pendant la période de 2005 à 2013.

    Source: JLR

    Source: JLR

    *

    Et d’où viennent tous ces acheteurs étrangers?

    Sans surprise, les Américains sont majoritaires, même si leur pourcentage a fortement diminué pendant la crise économique.

    Source: JLR

    Source: JLR

    *

    Autre fait prévisible: les acquéreurs étrangers se tournent surtout vers Montréal au moment d’investir dans la province.

    Source: JLR

    Source: JLR

    *

    L’étude de JLR, si intéressante soit-elle, soulève certaines questions.

    La méthodologie utilisée se défend bien, mais au Québec –comme dans le reste du Canada d’ailleurs–, les données fiables sur l’investissement immobilier étranger sont rares. Voire inexistantes.

    Au fil des ans, j’ai parlé à plusieurs gros promoteurs qui ont admis ignorer combien d’investisseurs étrangers avaient acheté des condos dans leurs projets.

    Dans bien des cas, ces acheteurs effectuent la transaction par l’entremise d’un proche qui habite au Québec. Il devient donc impossible de savoir la réelle provenance de ceux qui achètent une copropriété dans un immeuble donné.

    Les promoteurs font aussi de plus en plus la promotion de leurs projets à l’étranger, alors que la demande intérieure ralentit.

    Le mégaprojet YUL, au centre-ville de Montréal, a ainsi ouvert plusieurs bureaux des ventes en Asie et au Moyen-Orient.

    Ni la SCHL, ni les chambres immobilières ne possèdent de statistiques fiables sur sur la question de l’investissement étranger.

    Pour tenter d’y voir plus clair, des firmes immobilières comme JLR publient ponctuellement des études. Mais encore là, leurs conclusions varient grandement.

    Ce rapport de Sotheby’s indique par exemple que 49% des acheteurs de résidences de luxe sont des étrangers à Montréal, soit la proportion la plus élevée au Canada.

    Bref, les données parfaitement vérifiables sur le sujet se font toujours attendre…

    ***

    Sur ce, veuillez noter que le Blogue immobilier prendra une pause en juillet. Merci pour votre intérêt continu, on se retrouve bientôt.


    • Il serait très intéressant de savoir quelles donnés ont été utilisées pour faire cette étude. Car, je ne sais pas qui détient cette information et cette information n’apparaît pas à l’index aux immeubles.

    • Pour ceux que ça intéresse, voici une étude sur le potentiel hydroélectrique de l’Ontario:
      http://www.owa.ca/assets/files/links/Waterpower_Potential_Nov2005.pdf

      Près de 20000MW potentiels… ce n’est pas rien. Ceci étant dit, la solution la plus intelligente serait effectivement que l’Ontario achète nos surplus. C’est ce qu’on appelle un win-win… gageons pourtant que ça ne se produira jamais à cause de la petite politique partisane.

    • Pour revenir au sujet de ce blogue, les acheteurs de mon appartement étaient Chinois, restaient évasif sur leur travail et ont fourni une énorme mise de fond (40%).

    • Sans compter qu’ils prévoyaient le payer complètement en 5 ans…

    • On ne donne pas de détails sur les achats du crime organisés. Si vous avez 300 000$ d’argent comptant et que vous êtes inconfortable de garder une telle somme d’argent il vous est impossible d’ouvrir un compte à la banque où d’acheter des actions à la bourse. Par contre vous pouvez tout bonnement allé voir un agent d’immeuble avec une mallette pleine d’argent et vous acheter un magnifique condo au centre-ville !

    • J’imagine qu’il est difficile d’estimer le nombre d’acheteurs étrangers. Il y a des quartiers où l’on retrouve de plus en plus d’acheteurs étrangers. Je pense entre autres à Laval-des-Rapides; avant les nouveaux arrivants s’installaient dans des quartiers pré-établis dans la grande région de montréal (comme Chomedey si je reste dans le cas de Laval), mais ce n’est plus le cas.

      D’ailleurs, si on ratisse un peu plus large, je remarque un plus grande mixicité un peu partout comparé à, disons, il y a 10-20 ans. Avant, les anglophones restaient dans certains quartiers plus concentré. Maintenant, les plus jeunes (j’imagine??) ne ressentent pas ce même besoin que leurs parents; ils s’installent à Villeray, Rosement, Plateau, sans se soucier de la langue. Suis-je la seule à faire cette observation?

    • elisef

      Je pense que la plupart des nouveaux arrivants louent a Montréal, et qu’ils quittent ensuite pour la banlieue.

      La notion d’acheteur étranger ici, ce sont des gens qui n’habitent pas au Canada et achèetent pur investir (y compris dans l’éducation de leurs enfants, qui ont ainsi de beaux pieds-à-terre.).

    • http://www.greaterfool.ca/2014/06/24/canaries-3/

      Ah oui, ici a Montreal nous sommes different avec nos lunettes roses.

      Les prix plongents, most likely ca va se vendre plus bas que 369 000 $, si ca se vend.

      =)

    • @sujet

      Donc l’idée d’une bulle (qui va éclater) propulsée par les investissements étrangers, c’est de la foutaise pure et simple ?

      …du moins dans le contexte Québécois…

    • Ben non Blais.

      Ok, voyons voir. Le dude dit qu’il habite dans un nice part of town.

      Et on parle d’un duplex rénové, qui ne se vend pas pour 420, ni 400, ni 390.

      Ben oui.

    • Jon

      Je ne sais pas qui a évoqué ou même pensé une seconde que l’augmentation des prix a Montréal découle d’argent étranger, mais il ou elle en a fumé de l’assez bon pour voyager dans l’espace.

    • Ouin, j’ai fait une petite recherche. Tout tourne autour de la définition de nice part of town, de la grosseur du duplex, et de ce qu’on entend par rénové.

      Mais en stretchant un peu, son anecdote est plausible.

      Sauf qu’un listing qui baisse de prix peu avoir 2 significations, toutes les deux aussi possible l’une que l’autre. Je ne sais pas pourquoi vous choisissez toujours celle qui fait votre affaire, et ignorez systmatiquement l’autre, d’autant plus que ce n’est pas la première fois qu’on en parle.

      Dogmatisme, m’est avis.

    • “si ca se vend”

      J’entends le criquet.

    • lol GDP US Q1 2014 -2,9%

      En fait ce n’est vraiment pas drôle, outre la déconfiture de nos (notre) Perma-Bull US.

    • oups! suite et fin.

      …. ‘coordonne’ le tout avec les banques à charte afin d’être en mesure d’analyser la question et en publier les résultats.

    • @docf

      la baisse du PIB est déjà pas mal spinné par la FED qui parle de la météo pour le justifier. Je me demande si vrai Garth va en parle de ça, lui qui rit des agents d’immeubles qui disent que la météo affecte les ventes.

      Faut tout de même espérer pour l’économie du Québec que les États-Unis se contracte pas trop longtemps, parce que ça pourrait finir par faire mal ici.

    • Vinny

      3% c’est gigantesque. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, ca ne va pas bien. Leur consommateurs sont brulés, eux aussi.

      Bon, on doit s’attendre a un rebound pour Q2, mais la croissance pour l’ensemble de 2014 va être famélique.

    • C’est fou pareil comme les médias américains et le gouvernement veulent absolument nous mettre des lunettes roses sur le nez. À chaque fois que des mauvais chiffres se pointent, on les excuses avec des trucs bidons comme “la météo”. Comme les chiffres d’avril sur l’emplois: wow, 282k jobs de créées (mais ne parlont pas trop fort des 700k qui eux, viennent de se retirer du marché parce que leur chômage a expiré et qu’ils ne trouvent pas de travail…)!

      Les ventes au détail sont au neutre, les chaînes de magasin enregistrent des pertes, le GDP dans le trou… MAIS NON TOUT VA BIEN.

      Personne n’a osé s’avanver l’autre jour sur votre estimation de quand la prochaine crise économique. Ça fait 6 ans déjà depuis la dernière, je réitère mon guess: automne 2014. D’autres veulent s’essayer?

    • Ouais, la prédiction de croissance aux É-U pour 2014 est rendue à 2%.

      Comme dit vinny53, la Fed se cherche des raisons pour continuer le taper (e.g. la météo). Elle ne veut pas admettre que le ralentissement de la croissance correspond au resserrement monétaire en cours.

      Le bon côté, c’est que l’économie a quand même créée des emplois pendant Q1, bien qu’au ralenti. Et le rythme semble être revenu à sa tendance depuis 2009 (i.e. 200k emplois par mois).

      En fait, tout semble indiquer que c’est le rythme que la Fed désire. Ils ont eu peur que le sequester le ralentisse, donc ils ont introduits QE3 pour compenser. Maintenant que le resserrement fiscal est moins grand, ils diminuent le soutien monétaire.

    • Tant qu’à moi nous avons pris le champ en 2008, et nous y sommes encore.

    • @doc
      Personnellment, j’ai bien de la difficulté avec l’anecdote de G.T. (le vrai) et son duplex à 369,000. Si on parle d’un quartier central, on oublie ça. Si on parle d’un “beau” quartier mais assez éloigné, c’est plausible… Difficile de se prononcer sans avoir les détails. En tout cas, si quelqu’un voit un duplex rénové à ce prix disons à Rosemont ou Villeray, n’hésitez pas! C’est presque le prix d’un rez-de-chaussé uniquement.

    • En passant suis-je le seul à trouver ridicule la façon dont l’inflation est calculée? Wow, on est tout fier parce que l’inflation a atteint 2% au Canada, sans trop mentionner le fait que celle-ci est gonflée en grande partie par le coût de l’énergie.
      Wow, tout va bien, l’essence est rendu à 1,50$ à la pompe, l’économie est en pleine expansion!

    • On s’enligne vers un maintient des bas taux t’intérêt et, ce, pour longtemps.

    • labo

      Le calcul de l’inflation est tout un art, effectivement. Diverses méthodes donnent des résultats divergents (par un ou deux points de pourcentage), surtout à court terme. À mon avis, ça limite son utilité comme outil pour guider la politique monétaire. C’est pourquoi je préfèrerais que les banques centrales visent plutôt les revenus nominaux.

    • @doc

      lu sur le blogue de MCL nIc et Pbras.

    • Dan

      Bah, si vous voulez lire des trucs vraiment disjonctés, allez voir le blogue de Gilbert Lavoie.

    • @laurentkar

      Vous avez bien raison. Pour moi, l’indice idéal calculerait la différence entre la hausse des revenus et la hausse des coûts. Par contre, la politique monétaire n’aurait pas beaucoup d’impact sur cette mesure.

    • La dernière récession, une des plus sérieuse de l’histoire a corrigé un excès de crédit et de consommation. Aujourd’hui aux USA le crédit est resserré et il ne faut pas s’attendre à une reprise rapide basée sur la consommation, et c’est tant mieux même si évidemment la réorganisation de l’économie qui est nécessaire pour permettre de croitre sur des bases plus saines prend plus de temps et qu’il y a des ratés comme ce premier trimestre.

      Par contre au Canada on commence à peine à faire le ménage et ça c’est réellement inquiétant.

    • @Labo

      Comme les salaires sont moins volatils que les prix, au contraire la politique monétaire aurait un impact important sur cette mesure. Une augmentation de la masse monétaire provoquerait une hausse des prix et les salaires n’augmenteraient pas aussi vite.

      Les salaires n’augmentent pas aussi rapidement car ils sont sujets à des conventions collectives et, pour les gens non syndiqués, ils sont renégociés annuellement.

      Une augmentation généralisée des prix et des salaires stables se traduisent par une augmentation de productivité artificielle.

      Je suis près à élaborer si quelqu’un veut en discuter.

    • phraseur

      Mon “credit union” m’annonce par la poste que je peux réhypothéquer à 97% de la valeur de mon domicile avec un taux garanti 15 ans à 3%. Je ne crois pas que ça se trouve au Canada.

      La principale raison pour laquelle les ménages se sont désendettés, c’est parce qu’ils ont fait faillite et que plusieurs n’ont toujours pas d’emploi (et ne peuvent donc pas redevenir proprio).

      “La dernière récession, une des plus sérieuse de l’histoire a corrigé un excès de crédit”

      Le ratio dette totale/PIB est revenu exactement au niveau de décembre 2007 aux É-U. Autrement dit, l’endettement total est identique à celui pré-récession. Faudra réviser votre modèle. http://www.macrotrends.net/1381/debt-to-gdp-ratio-historical-chart

    • Guillaume

      Si personne ne relève votre invitation, vous pourriez poster quelques trucs, je vous promets de vous lire attentivement!

    • labo et Guillaume

      Les autorités monétaires n’ont pas beaucoup de contrôle sur l’écart entre l’augmentation des prix à la consommation et l’augmentation des salaires. Ces deux quantités sont nominales; elle peut tenter de contrôler l’une ou l’autre. Mais leur écart est une quantité réelle, qui ne peut pas directement être contrôlée par des injections (ou en retirant) des devises.

      L’idée, c’est qu’il est plus facile de mesurer les revenus nominaux que la variation du prix d’un panier représentatif. Aussi, le marché de l’emploi est davantage relié aux salaires qu’aux prix à la consommation. À mon avis, les autorités monétaires devraient s’assurer que les revenus augmentent à un rythme constant, par exemple de 4-5% par année. Historiquement, c’est un rythme qui a permis de maintenir le plein emploi. Aussi, ce genre de mesure permettrait aux dirigeants d’entreprises de prévoir plus facilement le niveau des ventes, car elles sont reliées de près aux revenus nominaux; idem pour la planification des budgets gouvernementaux. C’est une quantité beaucoup plus importante que les prix à la consommation.

      Ceci dit, je crois qu’il est important de combattre les spirales inflationnistes. Heureusement, ma proposition empêche aussi les spirales inflationnistes. En effet, pour qu’une spirale s’enclenche, ça prend une hausse des prix à la consommation et des revenus. Si on limite la hausse des revenus (e.g. à 4%), alors on empêche la spirale.

    • pbrasseur

      La dette totale aux É-U est à 3.48 fois le PIB. Au Canada, c’est 2.87. La dette totale est donc presque 20% moins imposante au Canada qu’aux É-U.

    • il grand temps d’epurer ce nid de pequisteries.

    • oups mauvais blogue

    • Laurent

      La dernière, mais alors là la dernière chose que je nous souhaite c’est que quelque chose comme ce qui est arrivé aux États Unis.

      En fait il y a pire (Chypre, etc..) mais ca on n’en parle meme pas.

    • Laurent

      Mais une hausse des prix à la consommation sans hausse de revenus au moins aussi grnade (ce que l’on vit depuis deja un bon petit bout de temps je crois) c’est un très mauvais scénario pour le 99%. On ne peut pas souhaiter cela.

    • “Épurer” est particulièrement innaproprié, Dan. Je vous invite à retirer ses paroles.

    • @doc

      je retire mes paroles du mauvais blogue.

    • DocF

      “Mais une hausse des prix à la consommation sans hausse de revenus au moins aussi grande c’est un très mauvais scénario pour le 99%”

      Évidemment, vous avez raison. Mais c’est un phénomène réel, que les autorités monétaires ne peuvent contrôler directement. La question est de savoir comment elle peut influencer cet écart indirectement.

      On voudrait essentiellement à augmenter le pouvoir de négociation des employés. À mon avis, ce n’est possible que si le marché de l’emploi est serré. Et le plein emploi s’atteint plus rapidement si les salaires nominaux augmentent à bon rythme. Au fur et à mesure, les prix s’ajusteront pour correspondre à la productivité réelle de ces travailleurs.

      L’exemple du R-U est assez bon. Malgré une baisse de la productivité réelle sur plusieurs années, ils ont réussi à garder un marché de l’emploi nettement plus vigoureux qu’aux É-U en générant des revenus nominaux relativement intéressants. Même qu’ils approchent la surchauffe. Mais pour ce faire, la BoE a du tolérer une inflation à 3%+ pendant quelques années.

      voir, e.g. http://www.ons.gov.uk/ons/resources/employmentratechart_tcm77-355908.png

    • @doc
      ”3% c’est gigantesque. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, ca ne va pas bien.”

      ”gigantesque”.. ohla, faut pas charrier non plus…
      êtes-vous un de ces doomers qui, en 2009, prévoyais l’apocalypse, le Dow à 500 et l’implosion du continent américain sur le blogue de stockmarket ?

    • On parle de la taille de l’économie américaine.

      On parle de la plus grande baisse (de loin) depuis la crise de 2008-2009.

      On parle d’une telle baisse, alors qu’en principe ils doivent être en pleine expansion.

      Qu’est-ce que vous y connaissez?

    • Selon vous Jon, c’est arrivé combien de fois au cours des 30 dernières années que l’économie US s’est contractée de 3% au cours d’un trimestre?

    • Bon, ultime tentative après deux échecs hier à publier un commentaire complet. Je soustrais une citation en anglais, que je vous invite plutôt à aller lire (plus particulièrement le paragraphe au sujet de la SCHL reconnait…): http://www.theglobeandmail.com/globe-debate/editorials/cmhc-doesnt-believe-in-the-housing-bubble/article19191183/

      Je disais donc que ce blogue m’a fait pensé à cet article du Globe et qu’il ne serait pas surprenant de voir que la SCHL ‘coordonne’ le tout avec les banques à charte afin d’être en mesure d’analyser la question des investisseurs étrangers en publier les résultats.

    • @jon8
      PIB à -3% est effectivement énorme lorsqu’on parle de pays développés à faible volatilité comme les USA. Il ne faut pas partir en peur non plus, mais c’est un signe consternant à tout le moins.

      Le point le plus intéressant et rapidement balayé sur ce blogue est l’impact de la météo.
      Je trouve les blogueurs rapides à rire de cette externalité alors que des analyses sérieuses sont sorties récemment qui tentent (tant bien que mal) de quantifier les effets des changements climatiques. Si ces effets sont quantifiables et acceptés comme tels, il est évident que la hausse de la fréquence et de la sévérité des conditions climatiques aient un impact notable, quoique dans le cas présent, la Fed attribue la majeure partie à un report des dépenses évidemment.

    • Jon

      Vous regarderez sur 60 ans, ou 100 ans, ou la période que vous voulez, et revenez me dire que -3% n’est pas gigantesque, champion.

    • epitonic

      A l’échelle du Canada, les investisseurs étrangers ne valent meme pas la peine de faire l’objet d’une analyse quelconque.

      A Vancouver? You bet.

      A Toronto? Ouin.

    • @doc

      il trop neige et gele au US au premier quart.le marche n’a meme pas eu peur.They got it all figured out.Des analystes predisent meme une croissance de 5% pour Q2….
      this time it’s different qui disent.

    • Dan

      Le consommateur US est finito presto, pour un bon petit bout.

      Ils vont exporter leur way out de leurs problèmes? Laissez-moi rire, M. Brasseur.

      Sur un mois ou un trimestre, la température a évidemment une influence sur l’immobilier et la consommation, dans les secteurs affectés par ceux-ci, quoi qu’en pense feu Garth.

      Sauf que quand on parle de l’économie US, on parle, disons, d’une certaine diversité de conditions météorologique. Surtout sur un trimestre, lol.

      On parie que Baghdad Gab va nous revenir sous son (leur) nick(s) après ses “vacances en Europe sul’bord d’la playe”? Assez incroyablement, je pense que oui. Quand tu es capable de faire ton Baghdad Bob autant qu’il l’a fait, qu’est-ce qui va t’arrêter?

    • @DOC

      mes espions me rapportent que Gaby et Garth auraient etes apercus sirotant un petit ouzo
      a Mykonos .Garth et Gab aurait splitte l’addition et ils auraient pris la direction de la plage pour se joindre au fameux Rave party de l’ile…

    • Pour ceux que cela intéresse.

      Simon Picotte, en quelque sorte l’inspiration de notre propre Baghdad Gab en est rendu a son N ième nick.

      Milan_topmode. Il ne se cache même pas. Faut croire que Rendu au N ieme, on s’en fout de l’opinion des autres.

    • Dan

      Wrong. 7 heures. Ou zéro, si on arrête de se compter des peurs et réalisons qu’il est à Longueuil-les-thermes, à se demander s’il va être en mesure de payer le loyer qui s’en vient dangereusement vite.

    • Dan

      Quand vous dites “se joindre”, pensez-vous à ce que je pense? Les deux, ensemble? Non….

    • @doc

      se joindre….Mykonos…je vous laisse decider

    • ”champion.”

      Ce seul mot vous aura mérité au moins une semaine d’hostilité Johnnyhuitesque.

      Stay tuned and bon appétit. ;-)

    • http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/jean-philippe-decarie/201406/26/01-4779043-six-ans-pour-sortir-enfin-de-la-crise.php

      Avant de grimper aux rideaux comme une petite écolière, faudrait peut-être attendre les trimestres qui vont suivre, tsé j’veux dire ?

      *baillement*

    • ”Tant qu’à moi nous avons pris le champ en 2008, et nous y sommes encore.”

      Vous êtes effectivement dans les patates.

      *étirements*

    • Johnny “mon condo fait 12 pieds de large”

      Lâchez-vous lousse.

    • Jonathan

      Je vous le redemande. A combien de reprise l’économie américaine s’est-elle contractée de 3% au cours d’un trimetre, au cours des 100 dernières années?

      Allez, un peu de sérieux, cessez de faire votre cabotinage habituel.

    • *reprises

      *trimestre

    • @elisef

      Nous avons acheté dans Hoclegaga-Maisonneuve il y a 4 ans et oui, nous entendons parler anglais sur la rue Ontario, surtout dans sa partie plus ”trendy” entre la Place Valois et le marché Maisonneuve. Pas énormément mais c’est quand même perceptible, ce sont des jeunes dans la vingtaine/trentaine. Ce qui eut été impensable il y a 10 ou 20 ans. Il y a aussi plusieurs familles chinoises dans les condos autour de chez nous, pas de riches investisseurs mais des familles de classe moyenne essentiellement. Personnellement je trouve que c’est positif, surtout si on compare à nos drop-outs de l’UQAM ou du cégep du Vieux recyclés dans l’anarchisme petit-bourgeois et qui vandalisent périodiquement le quartier au nom du nivellement par le bas.

    • Doc

      Après 3 ou 4 villes max au Canada, on s’entend, et le tour est joué. Plus facile à dire qu’à faire mais bon… on aurait une bien meilleure idée par ailleurs de la fameuse surévaluation qui serait causée en partie par les investisseurs étrangers.

    • epitonic

      Je suis persuadé que la présence d’investisseurs étrangers n’a aucun impact sur les prix au Québec,y compris au centre ville ou à Westmount. Bon, il y a peut-être quelques projets de condos en ville dont les prix auront été plus faciles a supporter en raison d’achats étrangers.

      Au Québec, ils achètent au prix du marché.

    • @doc

      http://bit.ly/1m4g80G

      c’est un peu folklorique au niveau du timing,mais c’est interessant.

    • Doc
      pas souvent moins de cinq fois, je dirais. C’est gros comme chiffre. Comme d’hab le BLS sortira des révisions. I hope !

    • Ni

      Il y a deja eu deux revisions. C’est le chiffre final.

    • Je ne veux pas faire dire à ce chiffre plus qu’il ne le dit.

      A mon avis, il révèle seulement à quiconque affirme que les choses vont bien aux États-Unis qu’il se trompe. Un print comme cela, meme s’il est un “blip” n’est pas in tune avec une économie qui va bien. Ce qui ne signifie pas non plus qu’elle va mal.

    • Dan

      Le GDI faible serait du à une chute des bénéfices des sociétés, tels que mesurés par le BEA.

      Une analyse intéressante de la situation:
      http://www.themoneyillusion.com/?p=26987

    • @-alexandre-

      L’affaire avec la température, c’est qu’elle a le dos vraiment large de nos jours. Je comprend que le temps des fêtes à surement été moins profitable EN PARTIE du au froid. Sauf que ça c’est Q4 2013. Là, les gens ont quand même besoin de consommer même si il fait -20C dehors. Mais c’est un peu comme en immobilier, on aime nous expliquer que les chiffres sont moins bon car y’avait juste 20 jours ouvert dans ce mois-là par rapport à 21 l’année d’avant, qu’il a fait froid, qu’il y a eu canicule, pis que les playoffs ont empêché le monde d’aller se magasiner un condo…

      @planglois3

      Et c’est tant mieux pour un quartier comme Hochelaga. Je parlais avec mon amie l’autre jour et elle me disait croire que ce quartier ne pourra jamais vraiment se débarasser de ses BS et autres paumés du système car ils sont déjà tous entassés là et que y’a plus nul part aller pour eux… Disons que j’ai mes doutes sur sa théorie, mais sans doute qu’elle n,a pas complètement tort non plus.

      @jon8

      Un bon article sur la baisse du GDP américain, ça va vous donner quelques pistes de réflexion:

      http://fivethirtyeight.com/datalab/the-economy-got-off-to-a-historically-bad-start-in-2014/

      “Last month, I noted that negative quarters are rare outside of recessions. Quarters this bad are even rarer. There have been only two other non-recessionary quarters since World War II when the economy shrank at a rate over 2 percent. Both times, the economy entered a recession the following quarter.”

      D’ailleurs, je ne peux que chaudement recommander ce blogue de Nate Silver, en stats, c’est du solide. Et c’est de l’excellente lecture sur une grande variété de sujets.

    • @elisef

      Le Plateau était un quartier de paumés dans les années 70-80… parlez-en à vos parents ou grand-parents! Ils vous le confirmeront. Comme quoi les choses peuvent changer. Si “HoMa” s’embourgeoisit, les paumés partiront peu à peu vers d’autres quartiers plus en périphérie. Des quartiers paumés, ce n’est pas ça qui manque à Montréal (sans en nommer pour ne pas offusquer quiconque, mais je suis sûr que vous pouvez en identifier plusieurs). Par contre, avec la Régie qui protège les loyers, ce phénomène peut être très long avant de se mettre en place pour de bon.

    • Doc
      Ha bon je ne savais pas. Donc la situation ne peut pas etre pire que cela. LoL. Le ralentissement etait perceptible depuis fort longtemps aux States. Fais que selon le site d’elisef, seulement 2 fois une telle chose s’est produite. Plus de 2 fois moins que je ne le pensais. Hé Bin ! On sentait la soupe chaude déjà au 3Q 2013. Les recettes fiscales au Trésor étaient fortement en baisse. Nonobstant les beaux chèques signés par les TBTF. La situation au niveau des entrées fédérales s’est stabilisée depuis. Vraiment tuf a sizer en ce moment, tout est fonction je crois de la tenue des indices boursiers, à savoir, qu’une correction éventuelle ne devienne pas une perte de contrôle totale.

    • Anyway ! Tranchez ça comme vous voulez. Ce chiffre vient renforcer l’idée que les taux à moyen et long terme ne sont pas à la veille de monter en cavale. Encore une fois, la FED gère les perceptions et les anticipations. La FED dit publiquement qu’elle souhaiterait monter les taux de manière ordonnée, c’est sa ferme intention. Ensuite bang, un chiffre comme celui-ci. Le discours changera légèrement pour semer le doute . Question d’accompagner le marché boursier dans une correction éventuelle. Tout baigne, tant que tout le monde y croit, nonobstant un dérapage géopolitique.

    • Nic

      Avec la création d’emploi qui a repris pendant 2014Q2, il serait surprenant que le PIB Q2 soit désastreux.

      Ceci dit, une chute spontanée des indices boursiers faciliterait énormément le travail de la Fed. En ce moment, il semble que l’effervescence boursière est l’un des facteurs qui motivent le taper. Avec un recul de la bourse, la Fed hésiterait moins à se lancer dans une autre ronde de stimulation monétaire.

    • @elisef
      Le marché des produits dérivés va être fortement influencé par la météo.
      Des experts sont d’ailleurs embauchés pour les secteurs comme l’agriculture (évidemment), mais aussi le gaz, l’électricité, le pétrole.
      Il existe même des produits dérivés dont le sous-jacent est la météo ce qui permet à divers secteurs de hedger ce facteur (comme les centres de ski au Colorado par exemple ou le Cinéma!).
      De toute évidence, il peut avoir le dos large, mais avec une analyse sérieuse, il est très intéressant d’étudier son impact qui est trop souvent délaissé aujourd’hui parce que notre société actuelle donne l’impression de fonctionner quelque soit la température grâce aux technologies.
      Je trouve que c’est un sujet intéressant qui peut mener à une revue de nos manières de gérer nos ressources et l’impact qu’on peut avoir sur l’environnement.

      @NicMef
      Je dirai que c’est plutôt le contraire: la Régie accélère le processus de gentrification et la rotation des quartiers.
      En contrôlant fortement les loyers et en écrasant au maximum les coûts transférables aux locataires, la Régie encourage le vieillissement du parc immobilier. Donc, comme propriétaire de locations, vous laissez votre immeuble vieillir parce que le rénover devient trop cher, vous downgrader progressivement dans la catégorie de locataires.
      Une fois que l’immeuble devient très vieux, le proprio n’a plus le choix, il va rénover de fond en comble. Qu’est-ce qu’il va faire? Des condos, car sinon, il sera cash flow négatif, dans le trou et avec un rendement minable si la Régie se met sur son dos.
      Voilà, vous venez d’attirer des jeunes professionnels à la recherche de leur première propriété et les locataires doivent chercher ailleurs un secteur rénové il y a environ 10 ans que les premiers acheteurs revendent pour s’établir dans une propriété plus chère.

      Et quand je lis qu’ils étudient l’idée de forcer les propriétaires à accepter tous les animaux parce que la SPA est débordée, sans accepter que les proprios puissent retenir un dépôt, alors ils ne comprennent pas à quel point ils vont précipiter davantage la détérioration des conditions de location.

    • @elisef et @labo

      Dans Hochelaga-Maisonneuve, plus on va vers le sud et l’ouest du quartier et plus c’est paumé effectivement. En allant vers le nord et l’est c’est plus prospère, sans être riche naturellement mais disons classe moyenne-classe moyenne inférieure. C’est là où des usines abandonnées et des terrains en friche furent développés à parti de la fin des années 1990.

    • @alex

      Votre point de vue est intéressant. C’est vrai qu’à long terme, la Régie contribue peut-être à empirer le problème. J’ai l’impression que nous assistons à un virage historique à Montréal, ou les vieux duplex et triplex sont tous en train d’être converti en condos. Cette conversion ne sera possible qu’une seule fois dans l’histoire. Jackpot pour ceux qui savent / peuvent en profiter…

    • labo

      C’est clair que l’incapacité des proprios de bien entretenir leurs immeubles dans le modèle locative fait en sorte qu’a un certain moment, ils veulent en sortir pour rentabiliser leur investissement de la seule manière qu’il leur reste.

      Le phénomène n,est pas nouveau. Faites une petite recherche sur l’adoption du premier moratoire de conversion en condo par la Ville de Montréal…

    • La régie est effectivement un gros problème; en forçant le prix des loyers, il accélèrent le vieillessement du parc immobilier, et forcent ainsi des milliers à convertir en condo. En quoi est-ce que ça aide les locataires?

      On pense à tort que sans régie, les prix seraient hors de contrôle; on dirait que trop de gens oublient la base du système: l’offre et la demande! Si tous les proprios se mettent à augmenter leurs prix de 20-30% d’un coup, ils vont louer à qui? Personne ne va vouloir de cet apartement trop cher! Et si tous se mettent à rénover en fou afin de doubler les loyers, encore une fois, la quantité de locataires capable de payer ce montant lui n’a pas doublé…

      Si les proprios avaient le droit de demander un dépot, plusieurs s’occuperaient mieux de leur logement, et plus d’animaux seraient permis. Et si on pouvait rapidement évincer un mauvais locataire, et bien ils seraient moins souvent dans des situations où ils doivent investir 20k à retaper un logement.

      @labo

      En effet je savais pour le Plateau. D’ailleurs certains quartiers sont encore très hétéroclite (je pense au mien, à l’ouest du parc Laurier). On pourrait dire la même chose du Mile-End il y a dix ans à peine. Ce sont des quartiers centraux, déservit par un métro, ce qui les rend attrayant. Hochelaga a le même avantage.

    • Je prends la gentrification du Plateau pour acquise, à force d’en entendre parler. Et je suis persuadé qu’elle a eut lieu.

      Pourtant 60% des ménages y ont un revenu annuel de moins de 50K, ce qui est assez similaire a un coin que je connais très, très bien, HOMA (63%).

      Donc, la gentrification peut avoir lieu sans entraîner un exile en masse de gens moins fortunés.

    • Il y a déjà bien des endroits à Laval qui auraient besoin de gentrification…
      Dans un autre ordre d’idée,j’avais un r-v dans le Vieux hier à 7h am.Parti de Laval a 6h00, arrivé a 7h10…Peux pas croire que certains se tapent cela tous les matins…

    • doc

      En effet, c’est marginal tout au plus les investisseurs étrangers au Québec et à Montréal. Il y a bien quelques projets qui en auront un pourcentage non-négligeable mais au total, on parle de rien…

    • Le parc locatif montréalais vieilli, les règles de la Régie du Logement ayant un effet pervers clair à ce sujet. Pourquoi investir quand tu es propriétaire alors que tu ne pourras même pas récupérer tes billes? La conversion en copropriété est quasi inexistante à Montréal avec le moratoire en place. Rien de nouveau de ce côté donc. Certains promoteurs avec des terrains en banque initialement espérant faire du condo regardent maintenant du côté du locatif où la demande demeure existante et le profit davantage certain. Ça risque d’être intéressant à suivre.

    • Opto

      Tous les matins… Tous les soirs….

      Ca vaut combien de ne pas avoir à se taper cela?

      Una fortuna.

      Ce matin, mon confrere de St-Lambert est arrivé 20 minutes en retard, a 8:20AM. Un vendredi d’été. De St-Lambert, i.e. Pont Victoria. Pour ma part, le trajet total a pris 15 minutes, il n’y avait pas un chat sur CDN.

      Ca vaut combien? Priceless, non suelement monétairement, mais en stress évité.

      A nos taux horaires, disons que mon temps de commute vs le sien paie une très très grosse hypothèque. Genre presque la mienne.

      Jon8 s’est déchiré un truc en s’étirant (ou était-ce en baillant?) hier soir.

    • Tu sais que le plateau est au comble de la gentrification quand, dans le mile-end (oui, oui!), tu discutes dans la ruelle avec tes voisins pendant que les enfants jouent et que le sujet de conversation, c’est le contenu de leur cave a vin (et pas de la piquette, si j’en juge par les prix)…

      J’hésite encore a leur avouer le prix de mon loyer quand je sais le prix qu’ils ont payé pour leur belle petite unifamiliale en ville (une brindille en dessous des 7 chiffres)… Ils sont complètement malade.

    • Tiens, petit après-midi dans Outremont. C’est franchement bien Outremont. Je pense que mon coeur commence a pencher du côté de la bourgeoisie…

    • Si vous n’allez pas trop à l’ouest, c’est un peu moins “isolé” (lire a peu près rien à pieds) qu’ici.

      Mais c’est cher Outremont.

      Faites le test avec vos amis. Dites-leur combien vous payez par mois. Laissez-les calculer la différence. Et puis demander-leur: eille, as-tu pensé ce que tu pourrais faire avec cet argent? Dans bien des cas, la réponse sera qu’il ne changerait probablement pas grand chose dans leur vie.

    • Doc
      Bon matin dans votre îlot de fraîcheur…la bière ou le champagne au frais ce weekend?
      Dans mon cas,c’est assez rare,je ne vais dans le 514 qu’une ou deux fois par mois et exceptionnellement durant les heures de pointes.
      Mais quand je vois les dudes seuls dans leur voiture,je me dis comme vous que ces gens-là ne savent pas calculer…
      Ce qui m’a surpris cette semaine,c’est rendu dans le Vieux,il n’y avait pas un chat.Ils étaient tous pris sur les ponts…
      Quant à votre confrère de St-Lambert,il est probablement plus proche que vous du travail à vol d’oiseau mais ça lui prend quatre fois plus de temps!

    • petite tournée familiale au marché Jean Talon ce matin.

      33% des européens et 26% des américains ne savent pas que la terre tourne autour du soleil. J’imagine que nous ne sommes pas plus intelligents qu’eux, ce qui explique bien des choses.

    • Doc
      Copernic doit se retourner dans sa tombe…

    • Nah, il habitait en ville et non de l’autre bord de la Vistula.

    • Jon8

      Je vous souhaite un prompt rétablissement. Si vous le voulez, la semaine d’hostilité débutera dès que votre truc débloquera. Deal?

    • @ Doc 00h17. Je me promet de faire le test, tiens, juste pour voir leur réaction. Je me doute que la réponse sera probablement ‘bof’ (ça ne change pas grand chose a leur vie, ni a la mienne d’ailleurs), mais ça pourrait être drôle. J’ai déjà eu droit au moment de silence la première fois qu’ils m’ont demandé ce que je faisais dans la vie: ce sera peut-être une autre occasion d’entendre les mouches voler.

      Faudra voir pour Outremont. J’aime bien les nouveaux aménagements qu’ils ont fait pour les cyclistes. Par hors de prix, mais il faudrait bien choisir le secteur pour garder une certaine proximité avec les commerces de quartiers.

    • Tiens, apparemment il y a aussi des duplex a Outremont, pour calmer les angoisses financières des travailleurs autonomes…

      http://maison.lapresse.ca/habitation/presentation-speciale/201406/27/01-4779464-outremont-un-jour-outremont-toujours.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO23_maison_3732_accueil_POS1#Slide-4-box-0

    • Doc

      Si cela ne change rien à votre vie, ni à la leur, puis-je vous demander pourquoi vous les qualifiez de “malades”.

      Si j’omets de me penchez pour ramasser un trente sous dans la rue, suis-je un “malade”?

      Si la différence monétaire est un non-event, comment cela serait-il drôle?

    • *pencher

    • Bon déménagement à tous nos locataires demain…à 32 deg et humidex 40!

    • @doc
      Je me suis fais pogner dans les filets de la censure… Réplique trop spicy, je suppose.

      Faudra penser à un autre terrain de jeu pour la franche camaraderie. Or not.

    • jon8

      J’ai pensé à vous aujourd’hui. Un proche a emménagé dans un condo très récent du centre-ville. Son sofa, qu’il a traîné dans deux vieux appartements du Sud-Ouest, ne peut pas être transporté dans le condo. Comme quoi le neuf n’est pas nécessairement mieux conçu, loin de là…

    • dandumais

      Parlant de Toronto, il semblerait qu’un vrai “Canadian” (Josh Gorges) ne veuille pas quitter Montréal pour la Ville-Reine. Hey ben…

    • Bonne fete du Canada a tout les Canadiens et de la province de Quebec!

    • @laurent

      il y avait 15 villes dans lequelles il ne voulait pas etre echange

    • Laurent

      Des meubles? Who needs that?

      Les condos actuels sont concus ainsi. les gens n’y habitent pas vraiment, ils ne font qu’y passer de temps à autres entres 2 voyages gastronomiques autour du monde.

      Jon

      Dommage, j’en avais une ou 2 pas pire pour vous, mais j’imagine que pour le greater good du blogue, c’wst mieux ainsi.

    • Meme Rob Ford a avoué qu’il était en denial.

    • @Laurent

      j’apprends que Gorges serait un separatiste de la colombie britanique

    • @dan22h08
      Lol.
      Bonne fête à vous aussi,compatriote canadian.

    • Qu’est-ce que vous pensez du marché des condos à Tremblant ? Je regarde pour en acheter un et de le louer toute l’année en utilisant les services de gestion de copropriété (ils se gardent une cote de 25-30% je crois). Tout inclus ce serait 1600$ /mois … Il faudrait que je le loue au moins 2 semaines par mois .. Je pense que ce serait très possible mais je ne sais pas si je peux me dégager un profit de ça , et si le parc immobilier de Tremblant est juste arrivé à un point où il y a trop de demandes.

      J’ai un ami qui vient de s’acheter un condo dans le vieux montréal et le loue avec un profit de 100 à 200$ /mois … Je me disais que nous aussi on serait capable de faire ça !

      Alors, acheter à Tremblant pr louer, intéressant ou pas ?

    • Erreur dans mon dernier message : je voulais dire trop d’offres et non trop de demande

    • Ils vont célébrer la culture canadienne. Enfin, ils vont la chercher, et s’ils la trouvent ils vont la célébrer.

    • Jenn

      Pas vraiment, non, désolé.

    • Opto, juste pour vous faire sourire

      http://blogues.lapresse.ca/trotter/2014/06/30/10-choses-a-faire-au-quebec-cet-ete/

      En 3e position: “visiter une région du Québec, pourquoi pas Laval?”

      C’est sur que lorsqu’on monte une liste qui comprend également “manger du fromage”, et “aller dans un parc avec son chien”, c’est parfaitement envisageable d’aller visiter Laval.

    • @doc

      Faux Garth upgrade aujourd’hui ..il sort du sous-sol pour s’installer au premier etage dans un 5 1/2…pourriez lui donner un coup de main….Gaby sera la …

    • @doc

      je regarde aller Coderre et je pense que lui aussi est en deni….

    • @doc

      votre culture….tout le monde qui demenage le meme jour…c’est en memoire du patriarche du clan Panneton?

    • sous le radar :http://www.businessinsider.com/dubai-stocks-tank-again-2014-6

    • J’ai effectivement moi aussi été déçue du blogue sur les 10 choses à faire cet été. Faire du kayak à Laval … S’ils misent là-dessus pour tirer les touristes américains ici je comprends pourquoi c’est un échec. On dirait que le blogue a été écrit pour ceux ayant un petit budget de vacances, ce qui devrait être spécifié.

    • @Laurent

      Gorges s’en va a 1HR de route de TO lol

    • @laurent

      le capitaine America du CH qui s’en va a CGY

    • Oups Cpt America aussi a BUF

    • Doc8h20
      Lol…mais on peut pas faire du kayak à VMR…vous devriez essayer au Parc des Mille-îles dans le vieux Ste-Rose.C’est agréable sur la riviere et il y a plein de petites îles où accoster pour faire un pique-nique.Peut-être que vos enfants aimeraient.:)

    • @Dan
      Ne vous en déplaise,le Québec fera toujours partie du Canada pcq c’est là “qu’on fait des rations”…

    • @opto

      hihi

    • ”C’est sur que lorsqu’on monte une liste qui comprend également “manger du fromage”, et “aller dans un parc avec son chien”, c’est parfaitement envisageable d’aller visiter Laval.

      Oh! pas n’importe quel fromâÂâge: le meilleur du monde! yeah right.
      hahaha

      quelle liste tout de même, j’en ris encore.

    • Vive le Canada libre du Québec!

      (mais pas de Montréal, sa 10e/11e province)

      *smiley heureux*

    • Meanwhile…
      La situation économique aux USA ”gigantesquement” catastrophique propulse de nouveaux records:

      http://affaires.lapresse.ca/bourse/201407/01/01-4780154-le-dow-jones-et-le-sp-500-atteignent-des-records.php

      préparez-vous à frapper le mur et re-re-vivre la dépression ‘29 style!
      Apple, Google et Exxon vont faire faillite no later than november!

      Lâchez vos maisons pis vos plex, c’est l’temps de creuser un bunker de survie sous-terrain!

      ;-)

    • Opto

      Je vais essayer, entre 2 descentes au Mont Laval et sorties de scuba diving au Centre de la nature.

    • Jon, vous vous trouvez drôle? Sans blague?

      Quelques intervenants sérieux ont pris le temps de vous dire que ce n’était pas jojo l’économie américaine qui rétrécit de 2.9% dans un trimestre, qu’il s’agit d’une situation assez extraordinaire, et tout ce que vous trouvez à faire c’est tenter de tourner la situation au ridicule, en utilisant vos procédés usuels.

      De toute évidence vous n’y connaissez que dalle; en ridiculisant la situation, vous accomplissez probablement un tout autre objectif, que je sui persuadé que vous n’aviez pas.

    • http://www.lapresse.ca/actualites/regional/201407/01/01-4780279-laval-lance-un-avis-debullition.php

      Opto, attention! Vous pourriez perdre les quelques points de quotient qui vous séparent de Blainville.

      PS: dites-le moi si j’exagère. J’arrêterai.

    • BTW, pour l’entertainment value, les 2 derniers blogues de Cardinal, et ceux de Gilbert Lavoie sont absolument déments.

      Simon a complètement perdu les pédales.

    • jon8

      30 juin 2014
      19h36
      Cette liste me donne surtout le goût… de sortir du Québec! hahaha

      Ha ha ha. Ha ha. Ha.

    • On nomme mon nom ici ça l’air? Ben oui! Papi m’a fait perdre le contrôle de mes émotions. Mais je l’aime pareil. C’est tout ce que j’ai dire pour ma défense. Je l’aime. Que voulez vous je vous dise. Et lui aussi m’aime. Belle affaire hein?

    • @gg : T’endors ta clique comme j’endors la mienne? On t’a banni pis ta pris un nouveau pseudo? C’est ça? Je compatis. Ils ont fait le coup à respectable. Paf !banni de tous les blogues. Une Madame s’est plainte. Une affaire de cancer. J’ai pas compris. Sans autre forme de procès. Pouf! Fini respectable. Je me cherche un nouveau pseudo.

    • Vous les gens qui avez une hypothèque vous êtes chanceux avec les bas taux. Nous les gens sans on en profite pas. Veinard!

    • Doc
      Pas de problemes! C’est l’été, les vacances , on reste cool. J’ai un bon sens de l’humour et rire un peu de moi-même ne m’a jamais dérangé.En tant que “fier” lavallois, je dois m’attendre a ce genre de moqueries de temps en temps…De toutes façons, quand on demeure dans la capitale mondiale du semi-détaché, faut assumer.
      Donc,comme vous dites de temps en temps a Dan, lâchez-vous lousse!
      Pour le problème de l’eau potable,toute première fois en 30 ans…bonne moyenne au bâton même si vous n’aimez pas le biseball…

    • @opto85 @doc

      Les problèmes d’eau, ça arrive pas juste à Laval; rappelez-vous Montréal l’an passé. Ça avait duré 2-3 jours, affectant un grosse partie de l’île…

      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201305/22/01-4653243-carte-des-zones-touchees-par-un-avis-debullition-de-leau.php

    • @elisef

      J’imagine que VMR avait été épargné…

    • http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/montreal/archives/2014/07/20140701-074519.html

      “En trois ans, le nombre de condominiums en location sur l’île de Montréal a augmenté de plus de 40%.”

      Quand tu n’est pas capable de vendre a prix ridicule, tu le mets en location en esperant que kkun le loue.

      On est vraiment different a Montreal, c’est pour cela qu’on porte tous des lunettes roses.

    • Boire de l’eau du robinet? Pouah!

    • @opto

      Pas selon la carte que j’ai sous le nez (voir le lien)…
      Mais bon, quand on est riche on boit pas l’eau du robinet anyways! ;)

    • elisef

      Tiens, trouvez-moi donc un p’tit headline avec un Coco-thon qui a dérapé dans le coin!

    • @Picotte_Simon

      respectable… je l’avais oublié, il n’est pas revenu avec un nouveau pseudo, dommage, il était très divertissant

    • lol elisef, on dirait que je suis prévisible.

      Le plus étrange, c’est que je me rappelle de cet incident, mais je ne me rappelle pas qu’on ai plus eut d’eau

    • blaisabcde

      Lu dans votre lien:

      “Selon les chiffres de la SCHL, le coût de location moyen d’une unité en copropriété sur l’île de Montréal est de 1227$, contre 716$ pour un logement locatif traditionnel.

      «Cette différence contribue à la hausse du coût moyen du logement sur l’île, critique François Saillant. On donne aux propriétaires une indication du coût des loyers qui est beaucoup plus élevée.»”

      Son analyse économique est, disons, étriquée…

    • M.. Blais

      J’espère que vous réalisez qu’ils sont loués, right?

      Pas un super bon placement, mais tranquillement pas vite le proprio se bâtit un actif.

      Et c’est bon signe pour le futur, car les locataires qui louent un condo (70% plus cher qu’un appart normal) sont vraisemblablement plus susceptible de devenir proprios un jour.

    • Et ou prenez-vous cela que ce sont des vendeurs “désespérés” qui mettent en location? Votre articel supporte plutôt la thèse d’investisseurs (pas les meilleurs investissuers au monde, mais loin d’être les pires également).

      J’ai la réponse mais je ne veux pas le dire.

    • Y parait que les riches de TMR remplissent leurs piscines avec de l’eau Labrador ! Que dire des commentaires de la Fed, hier. Me tarzan you Janet ! WoW ! Mille neuf cent quatre-vingt-dix-huit de nouveau.

    • 2 parts d’eau, 1 part de champagne et une part de Courvoisier, c’est Leon Phelps lui-même qui supervise le remplissage.

    • @doc

      “Rob Ford rembourse le salaire qu’il a reçu durant son absence”

      me souviens pas ou j’ai deja vu ca

    • Il va survivre avec les revenus de son sideline.

    • Doc

      J’irais bien me baigner dans votre piscine,miam,miam!

    • Gigantesque recul:

      http://affaires.lapresse.ca/economie/etats-unis/201407/03/01-4780678-le-taux-de-chomage-recule-a-61-en-juin-aux-etats-unis.php

      ;-)

    • @docf

      Moi juste un petit verre ou deux de ce cocktail de piscine je dirais pas non!

      Blague à part, en effet le speech de Yellen hier avait au moins le mérite d’être moins vague que d’autres de ses interventions: jobs, jobs, jobs. Un moment donné, ça va faire de nourrir le monstre; le tapering fonctionne à date. Par contre, cet article lu hier attire mon attention:
      http://www.nytimes.com/2014/06/30/business/international/central-bankers-issue-strong-warning-on-asset-bubbles.html?_r=3

      Et notre petite leçon Zero Hedge quotidienne du “new normal”:
      http://www.zerohedge.com/news/2014-07-02/inevitable-stock-market-reversal-new-normal-just-another-bubble-awaiting-pop

    • NiCMef

      USA Today: “Yellen: Fed could raise interest rates to pop bubbles”
      NYTimes: “Janet Yellen Signals She Won’t Raise Rates to Fight Bubbles”

      Disons que son message est assez ambivalent.

      Sinon, la création d’emploi a été très bonne en juin aux É-U. 288k emplois. Avec ce genre de chiffres, je serais très surpris que Q2 montre une contraction du PIB. Les salaires horaires ont augmenté de 2% y/y. Rien pour laisser croire que l’inflation soit un problème.

    • Oui. Ambivalent. What else is new…Dans la meme lignée que ses prédécesseurs. Comme d’hab. Je dis ceci mais pas cela, je voulais dire ceci mais pas cela. J aimerais faire ceci mais je ne peux pas. Il aurait faire cela mais je dois faire ceci….

    • US

      Emplois a temps plein en baisse de 500K, temps partiel en hausse de 800K

      Revenus réels en diminution.

      Ca va super bien.

    • et non, une baisse de 0,2% du taux de chomage n’est pas gigantesque, alors qu’une contraction de 2,9% du PIB l’est.

      Vous n’apprenez pas?

    • docF

      600k emplois temps plein créés depuis janvier. Et ce, malgré la chute du PIB durant Q1.
      2M créés depuis 1 an. http://research.stlouisfed.org/fred2/graph/fredgraph.png?g=EMe

      Ceci dit, il est clair que si le PIB a une croissance de 0% sur 6 mois et que l’on crée 1.4M d’emplois, les salaires n’augmenteront pas, à moins de voir les profits corporatifs chuter de façon massive. Mais je préfère nettement voir l’emploi se raffermir sans croissance économique qu’un “jobless recovery”.

    • Gigantesque record ou pas ?

      http://blogues.lapresse.ca/hetu/2014/07/03/le-dow-jones-a-17-000/

      (week z’not over yet)

      haha
      ^^
      *rire sardonique

    • @laurent

      C’est certain que des jobs c’est l’idéal. Mais encore mieux serait des jobs payantes, ce qui n’est pas le cas:

      http://www.zerohedge.com/news/2014-07-03/june-full-time-jobs-plunge-over-half-million-part-time-jobs-surge-800k-most-1993

      Voir le graphique ici:
      http://www.zerohedge.com/sites/default/files/images/user5/imageroot/2014/06/Real%20Hourly%20Wages%20May.jpg

      Donc, le phénomène de la destruction de la classe moyenne continue, et même pire, se solidifie en s’assurant de payer de moins en moins les salariés. Deflation anyone?

    • @jon8

      yes the week is over

    • elisef

      Destruction de la classe moyenne? Votre second graph (le salaire horaire) montre une stagnation des salaires réels et non une baisse. Ça veut dire que les nouveaux emplois payent autant que les anciens (ou que les anciens ont eu des augmentations qui compensent pour d’hypothétiques nouveaux emplois moins payants).

      Je crois que parler de destruction, alors que l’emploi temps plein croît à assez bon rythme depuis des mois, voir des années, (cf le graph de mon intervention de 11h57) avec des salaires moyens qui se maintiennent, c’est le mauvais terme.

    • Laurent

      Avez-vous acheté de la viande haché récemment? Du Coke? Du poisson?

    • DocF

      Indeed. Quelle portion du budget les aliments représentent-ils comparé à 1960, le supposé âge d’or de la classe moyenne?

      Aussi, quand on voit le développement de la restauration (rapide et moins rapide) des dernières années, j’ai de la difficulté à croire que la classe moyenne est en train d’être détruite. Idem pour les voyages.

      Autrement dit, notre population grandit, la classe moyenne forme une proportion environ stable de la population et son salaire reste environ stable. Ce n’est pas la catastrophe. Pendant ce temps, la classe moyenne mondiale est en pleine expansion.

    • Laurent

      Détruite est effectivement un trop grand mot.

      Tiens, je vais faire mon M. Brasseur (parce que je serais de toute facon d’accord avec lui): quel pourcentage de la consommation de notre classe moyenne est financée à credit aujourd’hui, vs les années 60?

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201407/03/01-4780691-le-marche-residentiel-tourne-au-ralenti.php

      “En mai 2014, on dénombrait 82 764 propriétés à vendre au Québec, ”

      La realite est que :
      - Le nombre total de propriete est beaucoup plus important quand on tient compte de l’inventaire duproprio d environ 20% = 82 764 + (20 % x 82 764) =99 316
      - Personne ne veux faire affaire avec un agent immobilier quand duproprio coute pas mal moins cher et fait la meme job ou mieux
      - Personne ne veux acheter une propriete pour la louer car les revenus de location sont tres bas apres les depenses encourus (hypotheque, maintenance, etc)
      - Personne ne veux un bungalow des annes 60 avec la boule disco au sous-sol, la salle de bain vert bouteille et la cuisine tout en brun.
      - Personne ne veux un condo a 700 pieds carre a 350 000$ sans stationnement.
      - Personne ne veux un duplex ou un triplex, car les revenus de location sont tres bas
      - Personne ne veux acheter quand les prix chuttent depuis deja plusieurs mois et ca va continuer pour encore un bout
      - Personne ne veux acheter car ils sont endetter jusqu au coup meme si les taux d interets sont a un niveau historiquement bas
      - Personne ne veux acheter quand l’emploi tourne au ralenti et que le gouvernement du quebec reduit ses depenses.
      - Personne ne veux acheter quand les jeunes familles demenage a l’exterieur de Montreal, car c’est rendu innabordable pour eux a Montreal.

      Est-ce que j’oublies quelque chose d’autre?

    • M. Blais

      Votre liste d’absolutismes est pleine de trous.

      En voici quelques uns.

      Les prix n’ont même pas commencé à chuter. Soyez sérieux un instant.

      Je n’envisagerais jamais acheter une propriété sans me faire représenter par un agent.

      Le dude qui achète le bungalow que vous décrivez le paie bien moins cher que s’il achetait une unifamiliale neuve ou grandement rénové située dans le meme quartier. Dans la vie, on en a généralement pour notre argent. De fait, si j’étais acheteur en ce moment, je viserais de vieux a rénover plutôt que du neuf fait cheap et décoré au gout d’un autre.

      J’ai trois jeunes (26, 27 et 29) dans mon entrouage immédiat qui sont en processus d’achat. Dans 2 des cas, je trouvais qu’ils pouvaient se permette d’attendre, et j’ai eu de longues discussions avec eux sur les probabilités de baisse. S’en foutent.

      Je suis une jeune famille (je me qualifie pas les peau des fesses, mais quand meme). Montréal est dirt cheap au plan immobilier.

    • La pire nouvelle dans votre article est la suivante:

      Contre toute attente, la construction de logements en copropriété a bondi de 38% en un an dans la région métropolitaine de recensement de Montréal, alors que les spécialistes s’attendaient à un repli.

      Ca s’est stupide.

    • Curieux

      De toute évidence, vous êtes impatient de commenter l’article qui suit:

      http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201406/11/01-4774956-montreal-et-quebec-de-moins-en-moins-dappartements-libres.php

      J’vous le dit, le jour ou UN doomer va faire UN commentaire qui va le moindrement à l’encontre de sa thèse, je vais perdre mon dentier.

    • http://www.td.com/document/PDF/economics/special/QuarterlyRegionalHousing_July2014.pdf

      “Overall, the Montreal market has been navigating through a soft landing.”

      N’importe qui qui ne porte pas des oeillères ferait la même constation. Mais non, il faut porter des lunettes roses pour constater que le marché ne fait que poireauter. Seigneur.

    • Est-ce que j’oublies quelque chose d’autre?

      Oui et comme toujours, les stats du big picture qui ne vont toujours pas dans le sens de votre scénario catastrophe.

      HPI MLS Montréal composite + 1,16% 6 derniers mois

    • Perso, si on m’avait dit dans les années 90 que dans le futur, on forcerait des taux 0 pendant presque 6 ans + quelques trillions on QE, j’aurais parié pour un Dow à au moins 40,000 points.

    • En passant, si je pouvais m’acheter un condo de 700 p2 au Ritz pour 350 000 $, meme sans stationnement je me pitcherais dessus. A 500 000 $ aussi.

    • écrire ca s’est stupide avec un s, ce n’est pas fort non plus. Désolé.

    • Ce soir à 20 heures sur Radio-Canada vous allez comprendre pourquoi les américains sont hallucinants (je cherchias un meilleur mot, mais je ne trouve pas; ca va me venir).

      Leguet

      Vous ne comprenez pas. M. Blais suit les baisses de Ask d’une couple de listings et extrapole cela comme une baisse de prix à l’échelle de Montréal ou du Québec. Il ne loue pas un condo, on se comprend?

      Et ce malgré un rendement boursier composé de 25% durant la décennie 2003-2013. Celle ou il aurait du être proprio, mais ne le regrette aucunement.

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201407/03/01-4780691-le-marche-residentiel-tourne-au-ralenti.php

      Lisez bien l’article, il dit bien des faits :

      - le nombre de propriétés à vendre a progressé de 9% au cours des 5 premiers mois de l’année.
      - Les délais de vente se sont aussi allongés de 11 jours pour une maison et de 12 jours pour un condo.
      - L’offre de condos à vendre estdonc appelée à augmenter, ce qui viendra détendre encore davantage les conditions de marché.

      Les prix descendent c’est facile a verifier :

      http://www.registrefoncier.gouv.qc.ca

      http://univs.ca/

      http://argent.canoe.ca/vos-finances/immobilier/les-saisies-de-maison-grimpent-encore-3072014

      «C’est inquiétant car ce sont des hausses marquées et que ça fait dix mois consécutifs que les délaissements progressent»,

      Et liser les commentaire en bas de l’article.

      =)

    • L’immobilier un bon investissement depuis 2010??? Non, en plus d’etre non liquide, ca performe – bien que d autre type dinvestissement.

      http://www.greaterfool.ca/2014/07/03/gasbags/

      “The compound annual rate of return for the past four and a half years is 11.28%, which means $100,000 invested at the beginning of 2010 is now worth $150,730.Real estate? Houses have appreciated an average of 5.9% during this time.”

    • Non Blais.

      Les prix n’ont pas commencé a chuter. Aucun des liens que vous nous donnez n’indique de bassie de prix.

      Vous faites dur.

      Vous nous citez du Garth Turner? Fiou. Avec le leverage de 90% qu’il mentionne lui-meme dans le post que vous citez, le rendement immobilier depuis 2010 clenche le rendement boursier, ce n’est meme pas drôle. Le rendement annuel est genre 25%-30% par année… vs 11,28%. Y’a pas photo mon chum.

      Garth est comme un poisson dans l’eau dans les demi-vérités. N’aspirez-vous pas à mieux?

    • Les prix descendent c’est facile a verifier cette information:

      http://www.registrefoncier.gouv.qc.ca

      Index des immeubles, 1$/consultation.

      Prenez le peu de proprietes qui se sont vendu dans votre quartier et comparez le prix demander initialement (sur MLS, Duproprio) et le prix de vente final (registre foncier).

      C est facile a voir qu’ils sont tous a la baisse, peu importe le type d habitation : condo, unifamiliale, duplex, etc.

      Ou sont mes lunettes roses?

    • “Est-ce que j’oublies quelque chose d’autre?”

      Personne ne veut acheter lorsqu’autour d’eux les gens se font retirer les cles de leur maison par les banques.

      Lorsque les panneaux A Vendre et Prix Reduits se multiplient dans leur coin les gens ne veulent plus acheter. Ils comprennent que la baisse a commence.

      Lorsque le plus gros employeur de la province annonce des coupes les gens ne veulent plus acheter.

      Avec le carburant rendu a 1.5$ les gens sont squizzes, malgres les autos finances sur 84 mois, et ne peuvent plus acheter. Va falloir ramener les hypotheques de 40 ans pour qu’ils soient capables.

      Personne ne veut acheter lorsque les carres rouges vont etre remplaces par des flics chapeaux rouges.

      et amis

    • Ok Sébastien, pour résumer votre pensée, quand une propriété se vend moins cher que le prix initialement demandé, c’est une baisse du marché immobilier?

    • Garth

      Est-ce que c’est possible de se vendre sa maison a soi-même à 40% de rabais, et de prétendre par la suite que le marché a crashé de 40% et qu’on est un génie?

    • Vous êtes officiellement le plus grand, Baghdad Gab.

    • Garth

      Il n’est pas 5-6 heures du matin dans votre coin?

    • -Montly absorbsion rate : http://www.chpc.biz/uploads/9/7/9/5/9795010/9983982.png?731

      Montreal : Buyer market

      - of inventory : http://www.chpc.biz/uploads/9/7/9/5/9795010/9890075.png?731

      Montreal : Buyer market

      -Listing : http://www.chpc.biz/uploads/9/7/9/5/9795010/1223426.png?736

      Montreal : plus de listing que toronto et vancouver

      Un chausson avec cela???

    • Bonjour à tous, je ne contribue pas beaucoup à ce forum mais je lis régulièrement les posts avec beaucoup d’intérêt.

      Je suis le marché immobilier montréalais de très près depuis maintenant quelques années et je fais parti de ceux qui croient que le marché immobilier montréalais est effectivement au bord de l’essoufflement; et ce, malgré toute la propagande positive qui circule à travers les différents chambre de commerce immobilières et les grandes parties prenantes (SCHL, Banques Canadiennes, Courtiers, etc…).

      Justement, compte tenu de toute cette propagande, le marché met beaucoup trop de temps à s’ajuster car les gens continuent à acheter (lire s’endetter); donc à supporter un certain niveau de prix, malgré que dans certains secteurs, on commence effectivement à y constater des légères baisses de prix. Avant de voir des baisses drastiques par contre, il faudra qu’il y ait vraiment un événement catalyseur.

      Une hausse des taux d’intérêts viendrait fort probablement refroidir le marché mais c’est peu possible dans le court terme compte tenu de la situation économique du Canada ; et plus subjectivement compte tenu du nouveau gouverneur de la Banque du Canada (Stephen Poloz, anciennement d’EDC) qui est pro-exportation, donc pour la faiblesse du $ Canadien. (Hausse de taux d’intérêts = Appréciation du CAD)

      Comme les taux d’intérêts ne bougeront fort probablement pas d’ici peu, ce devrait être d’autres mesures qui devraient être prises. Personnellement, je crois que les gens devraient se responsabiliser financièrement et eux-mêmes prendre la décision de ne pas acheter s’il n’en ont pas les moyens. Malheureusement, c’est un peu de la pensée magique.

      Ce qui devrait être fait au Canada, c’est de revoir de fond en comble le régime d’assurance hypothécaire de la SCHL.

      Est-ce normal que le coût d’une assurance hypothécaire (Prime de la SCHL) soit seulement basé sur le ratio prêt-valeur (LTV) et non pas sur la capacité de payer de l’emprunteur ?

      Pourquoi 2 individus gagnant disons 40,000$ et 80,000$ par année, respectivement, peuvent obtenir (pratiquement) le même coût de financement pour une même propriété malgré leur capacité de payer totalement différente ?

      Je joins à ce billet une petite analyse des prix de vente historique à Montréal ; on peut bien constater que la décroissance des prix est bel et bien commencé, et devrait y être pour rester si on se fit à la tendance.

      N’hésitez pas à la faire circuler. Ce sera ma contribution pour la propagande négative… mais au moins basé sur des faits.

      Lien : http://goo.gl/DqXfzI

    • Sébastien

      Je ne vous demande pas un chausson, c’est beaucoup plus simple, et beaucoup plus relié à votre affirmation que le marché baisse en ce moment.

      Je répète ma question (mais plus lentement cette fois-ci):

      Ok Sébastien, pour résumer votre pensée, quand une propriété se vend moins cher que le prix initialement demandé, c’est une baisse du marché immobilier?

      C’est ce que vous pensez, oui ou non?

    • « Contre toute attente, la construction de logements en copropriété a bondi de 38% en un an dans la région métropolitaine de recensement de Montréal, alors que les spécialistes s’attendaient à un repli. »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201407/03/01-4780691-le-marche-residentiel-tourne-au-ralenti.php

      Conclusion: bulle du condo à Montréal.

      Les premiers acheteurs devraient éviter la copropriété.

      http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/top-business-stories/homebuyers-face-tougher-time-trading-up-from-condo-to-house-td-warns/article19441724/

    • VinceMTL

      Lien intéressant. Mais votre ligne brune (les ventes) est essentiellement stable depuis 2006. 8 ans de stabilité des ventes. Cool. La hausse des prix est effectivement terminée. Chose intéressante, ça semble être l’inventaire qui ralentit la hausse des prix et non le manque de demande.

      Mais sérieusement, c’est une belle intervention, à mon avis.

    • Vince

      Propagande est un bien grand mot. Je vous soumets qu’il n’est pas approprié.

      Le marché n’est pas au bord de l’essouflement, il est essouflé. Le marché québécois. Pas juste montréalais.

      “Pourquoi 2 individus gagnant disons 40,000$ et 80,000$ par année, respectivement, peuvent obtenir (pratiquement) le même coût de financement pour une même propriété malgré leur capacité de payer totalement différente ?”

      Ben, ils ont le meme pourcentage de cash down, donc la meme discipline d’épargne, selon votre exemple. Comme prêteur, n’est-ce pas quelque chose que vous considérez très important?

      EN passant, les gens qui achèetenet en ce moment font parite du marché, je ne vois pas pourquoi le marché devrait “s’ajuster” comme si ces gens n’existaient pas. Et par ailleurs, comme les reprises de finance sont à un niveau largement inférieur à celui d’il y a quelques années à peine (lol Sébastien) je ne vois pas ce qui vous fait dire que les gens n’ont pas les moyens d’acheter? Ils n’ont pas les moyens mais effectuent leurs paiements?

    • blaisabcde

      Merci pour les graphiques à 21h18.

      Assez clair que l’offre surpasse amplement la demande à Montréal…

    • Vince

      J’irai voir votre lien. Mais je vous remercie à l’avance si votre analyse repose effectivement sur des faits (i.e, sur les variations de prix….), ca fera changement de l’approche retenue par nos analystes habituels.

    • Vince

      En passant, c’est aussi parce que le dude à 40K se paie une propriété qui représente le même pourcentage de sa capacité de payer que le dude a 80K. Donc le meme risque.

    • Welcome back, Curieux

      Qu’est-ce que vous pensez de Garth/Gab Taillon?

    • docteurfolamour

      « Et par ailleurs, comme les reprises de finance sont à un niveau largement inférieur à celui d’il y a quelques années à peine (lol Sébastien) je ne vois pas ce qui vous fait dire que les gens n’ont pas les moyens d’acheter? Ils n’ont pas les moyens mais effectuent leurs paiements? »

      Allez vérifier les limites de crédit qu’un ménage moyen peut obtenir présentement avec certaines compagnies de crédit. Par exemple, allez vérifier du côté de MBNA et Capital One, vous allez comprendre assez vite pourquoi « ils » continuent tant bien que mal à effectuer leurs paiements…

    • “Les prix descendent c’est facile a verifier cette information”

      A-t-on besoin de verifier un secret de polichinelle?

      Un billet precedent de MB indiquait des baisses de -12 et -11% sur an pour des plex dans certains coins de Montreal.

      Decrivons la situation avec un peu de prose
      Ainsi, l’inventaire de maisons a vendre explose
      Tout comme la hausse les reprises de maisons
      Alors que les taux d interet sont au plancher
      Au risque que les doomers aient raison
      Les ventes de maisons s’enfoncent
      Car les acheteurs ont choisi de se cacher
      Ceci avant que les ventes des boomers commencent

      Interessants vos liens Mr Blais

    • VinceMTL 3 juillet 2014 21h31

      La baisse v effectivement xdeja amorcee malgre la tendance a la baisse des taux.

      Poloz n’est pas proexportation. Il est juste coince sans marge de manoeuvre.

    • DocF
      “Emplois a temps plein en baisse de 500K, temps partiel en hausse de 800K
      Revenus réels en diminution… ”

      Ca fait combien d’annees que vous etes doomish sur l’economie US? Vous voulez battre le record de vrai garth sur l’immobilier?

      Tous les indices pointent vers une economie US en feu. Give-up dude.

    • laurentkar
      “Lien intéressant. Mais votre ligne brune (les ventes) est essentiellement stable depuis 2006. 8 ans de stabilité des ventes. …”

      Cherry picking? Moi je lis une baisse de ventes de 27% par rapport a 2002, malgre la croissance demographique et 40K immigrants de + chaque annee a Montreal.
      Je lis aussi une baisse de prix sur la courbe bleue sur 2004.

    • Je suis doomish sur l’économie mondiale depuis la crise, Garth.

      S’il y a des baisses de 12 et 11% dans certains coins, mais que le marché en général est stable, c’est donc dire qu’il y a des coins ou il y a des hausse, right? Si je me fie stupidement seulement aux coins ou il y a des hausse pour venir affirmer ici que le marché est en hausse, qu’est-ce que les gens qui ont le moindrement de cervelle vont penser de moi?

      Probablement la même chose que les gens qui ont le moindrement de cervelle pensent de vous, Baghdad Gab: v’la un dude qui est près a faire/dire n’importe quoi pour avoir avoir l’air d’avoir raison.

      Pensez-vous que Gabriel va se pointer pour nous réciter votre poueme cette fois-ci?

    • Curieux

      Si cela ne vous dérange pas trop, je vais continuer de me fier aux statistiques, plutôt que sur vos impressions.

      Que pensez-vous de Garth/Gab?

    • Garth

      “Un billet precedent de MB indiquait des baisses de -12 et -11% sur an pour des plex dans certains coins de Montreal. ”

      Quand vous avez affirmé ceci, je vous ai posé la question suivante:
      “Hausse de 5% pour les duplex du Plateau et baisse de 12% pour les triplex du Plateau.
      Qu’est-ce que ça veut dire, d’après vous?”
      Vous n’avez pas répondu. J’ai donc rajouté:
      “Avez-vous une réponse à ma question de 21h31? Je pense que c’est signe que l’échantillon quartier par quartier n’est pas très grand et donc qu’il est statistiquement assez bruyant. Non?”

      Mais vous n’avez pas répondu. Curieux que vous rameniez ces données sur le tapis…

    • Garth

      “Moi je lis une baisse de ventes de 27% par rapport a 2002″

      Et une hause de presque 30% depuis 1996. So what? C’est stable depuis 8 ans. La chute a eu lieu de 2002 à 2006. C’est du passé.

      “Je lis aussi une baisse de prix sur la courbe bleue sur 2004.”

      2014, j’imagine. Une chute à un rythme annualisé de 1%. La fin du monde, quoi…

    • Toujours le même verbiage des mêmes doomers over and over et la réalité elle est pourtant simple à résumer lorsqu’on enlève nos verres déformants.

      HPI MLS Montréal composite +1,16% sur 6 mois . Flat market sur 1 an

    • leguet

      ouep. Quand quelqu’un nous avait sorti les reprises, quelqu’un ici (vous je crois) avait pris le temps de creuser un peu et de mettre l’info en contexte, démontrant que contrairement a ce que le doomer initial présentait, la situation des reprises est parfaitement ok en ce moment.

      Et la, quelques semaines plus tard, Blais revient avec la meme bouette, et Baghdad Gab renchérit en ajoutant une petite couche de n’importe quoi, comme si vous n’aviez jamais existé/pris le temps de creuser. Incroyable.

      C’est ca qui arrive quand on tente d’avoir un débat/discussion avec des gens qui sont complètement bouchés, au point même de s’inventer des nicks doner l’impression que leur point de vue est partagé par d’autres gens.

      Pour ma part, ce que Garth a fait est innaceptable, d’autant plus que GabTaillon ne servait pas a promouvoir le courant doomer immobilier, mais plutôt le courant anti-docteur, et a s’auto-louanger: faut le faire!

      Mais encore pire est ce qu’il y a fait par la suite, soit son démenti encore plus ahurissants que ceux que Baghdad Bob nous servait pendant la guerre du golfe. Quand tu es prêt à nous prendre comme des caves comme ca, et à nous pitcher du n’importe quoi comme ca, ce que tu dis ne vaut rien, et cela ne sert à rien de tenter de le convaincre de quoi que ce soit. J’avais deja eu plusieurs indications que c’était la facon d’opérer de Gab, mais là il nousd en a fait une démonstration sans équivoque, et dégoutante.

      Nous perdons notre temps a répondre aux arguties de Baghdad Gab. Considérez-le vous pour dit. Voyez, même Laurent tombe dans le piège d’argumenter avec quelqu’un qui n’a de toute évidence aucun respect pour la crédibilité et la validité des informations qu’il vomit ici. Pour ma part, je vais probablement continuer de lui répondre, en lui mettant dans la face qu’il a maintenant perdu le peu de crédibilité qu’il avait à mes yeux.

    • Dans les films de cowboy, quand quelqu’un se fait goudronner et emplumer, il a un minimum d’honneur et de fierté de ne pas se repointer dans le village une semaine plus tard.

      Ca en dit long.

    • Laurent

      2002-2003 a été un peak de la frénésie immobilière au Québec. Il me semble que le marché a monté de 23% en 2002 ou 2003. Il ne réalise pas que si les ventes étaient au niveau des peaks, les prix seraient en train de lui exploser encore plus dans la face. C’est ca qui arrive quand tu ne prends pas le temps de mettre les choses en perspective, ce qui est pourtant si facile dans ce cas-ci.

    • docteurfolamour

      « Que pensez-vous de Garth/Gab? »

      Aucune idée de quoi vous parlez. J’étais en vacances ces 2 dernières semaines (pour ceux qui comprennent le sens du terme « vacances »)…

    • @VinceMTL

      Intéressant graphique. Pas certain que mon interprétation est aussi catastrophique mais bon.

      Pour ce qui est des assureurs hypothécaires comme la SCHL, vous avez pris ça ou que c’est ’seulement basé sur le ratio prêt-valeur (LTV) et non pas sur la capacité de payer de l’emprunteur’?

      Les prêteurs et assureurs hypothécaires utilisent des ratios d’endettement (ABD et ATD). Nous pouvons débattre qu’ils sont trop généreux ou non mais ils en utilisent. Bonne chance également si vous avez une cote de crédit inférieure à 600 ou 630: pas un grand prêteur va vous prêter un sous. Vous allez vous retrouvez avec un prêteur B, avec un joli taux d’intérêt (i.e. élevé) et j’espère que vous avez plus de 20% de mise de fonds importance parce que votre prêt ne sera pas assurable.

    • leguet

      « HPI MLS Montréal composite +1,16% sur 6 mois . Flat market sur 1 an »

      L’IPP composé pour l’île de Montréal est en baisse de 0,6% sur un an (tout type de propriété confondue).

      http://www.cigm.qc.ca/fr/nouvelles_comm.aspx?id=744

      Et vous pensez que le marché de la copropriété est sur un flat market sur l’île de Montréal?!

      La chute des prix est bel et bien débutée dans le segment de la copropriété sur l’île de Montréal et cela aura inévitablement un impact plus tard sur les autres segments de propriétés.

      http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/top-business-stories/homebuyers-face-tougher-time-trading-up-from-condo-to-house-td-warns/article19441724/

    • Et comme si ce n’était pas encore assez, nous avons vu hier que la construction de logements en copropriété a bondi de 38% en un an dans la région métropolitaine de recensement de Montréal, ce qui aura pour effet d’alourdir encore plus l’offre excédentaire actuelle de ce type de propriété.

      Vous considérez toujours que la copropriété dans la région de Montréal est un bon investissement leguet?

    • Les prêts hypothécaires en souffrance sont à 0,34 en mars 2014 au Québec selon les données des grandes banques canadiennes (en excluant Desjardins). Un chiffre qui a bougé de 0,05% (vers le bas et le haut) sur 5 ans. http://www.cba.ca/contents/files/statistics/stat_mortgage_db050_fr.pdf

      Les prêts en souffrance sont donc stables et à un niveau extrêmement bas.

    • Curieux

      J’espère que vous avez passé de belles vacances.

      Prenez quelques minutes s’il vous plait, et lisez les posts entre le 22 juin, 13:30, et le 23 juin, 20:01.

    • En passant, une hausse ou une baisse de 2% sur 1 an, ca entre dans ma définition d’un flat market, surtout compte tenu du genre de marché que l’on étudie.

    • Moi aussi je trouve qu’une hausse de 38% de la construction de condos dans la RMR de Mtl, c’est bad.

      Mais faut relativiser un peu…

      Selon le rapport de la TD que j’ai linké hier, les housing starts a Montréal étaient en baisse de 19% en 2012, et 24% en 2013… Et le nombre d’unité qui vont se construire en 2014, 17 500, est 30% inférieur au peak de 2011, et seulement 500 unités de plus que ce dont nous avons besoin pour combler le taux de formaiton des ménages de 17 000….

    • correction: baisse de 9,4% en 2012

    • Enfin, le blog a repris une vitesse de croisière et je m’instruis à nouveau…Merci à ceux qui contribuent avec leurs commentaires intéressants et pertinents.

    • “Dans les films de cowboy, quand quelqu’un se fait goudronner et emplumer, il a un minimum d’honneur et de fierté de ne pas se repointer dans le village une semaine plus tard.”

      C’etait donc ca votre objectif, Gabriel ou Albert (Albert_Einstein) ou whoever ?

    • En cette saison ayant un inventaire record de propriete invendues, de plus en plus de vendeur et agents immobilier desesperes tente d’utiliser ces vieux trucs pour attirer les personnes :

      - open-house a chaque mois
      - relisting de la meme propriete sous un nouveau code MLS pour faire croire que c’est une nouvelle propriete sur le marche
      - cadeau de toute sorte (electro-menager, meuble, auto, frais de condo, cash-down, frais de notaire, etc)
      - appartement/maison vide qui a ete “home stager” pour les photos
      - pancarte : prix revise
      - pancarte : reduction de prix
      - pancarte : baisse de prix
      - pancarte : reprise de finance
      - pancarte : vente rapide
      - pancarte : doit demenager
      - pancarte : vendeur motive
      - pancarte : propriete “unique”
      - pancarte : disponible maintenant
      - pancarte : completement renove, plusieurs options, clef en main
      - pancarte : beau projet pour bricoleur
      - regarder si la personne paye ses taxes et ses frais de condo (registre foncier)
      - prix en bas de l’evaluation municipal
      - prix en bas de la valeur paye (registre foncier)
      - discours qui denigre les proprietes sur duproprio en faisant peur au acheteur potentiel
      - vendeur et agents immobilier qui vous rappele plusieurs mois apres une visite pour vous demander si vous etes toujours interesse
      - discours du genre : acheter maintenant ou soyez “pricer out” du marche forever
      - discours du genre : plusieurs offres soumises, depechez vous a soumettre votre offre
      - discours du genre : le meilleur “investissement” que vous pouvez faire dans votre vie
      - discours du genre : l’immobilier augmente toujours en valeur

      J’en oublies d’autres?

      Dans ces situations “low baller”, soumettez une offre beaucoup plus basse que le prix demande.

      Demandez que l’agent reduise sa commision pour vous refiler le rabais au prix d’achat.

      Demandez qu’on ajoute plus de choses non-incluse a la vente.

      Le prix de vente dans un buyer market est le prix que l’acheteur veut bien payer =)

    • “En passant, une hausse ou une baisse de 2% sur 1 an, ca entre dans ma définition d’un flat market, surtout compte tenu du genre de marché que l’on étudie ..”

      Lorsqu’on est rendu la apres des hauses a 2 chiffres dans les annees precedentes, c’est un trend pas beau. Je ne suis pas un adepte de technical analysis, mais si la tendance des donnes de VinceMTL se poursuit ….

    • DocF
      “2002-2003 a été un peak de la frénésie immobilière au Québec. [...] Si les ventes étaient au niveau des peaks, les prix seraient en train [d'exploser]”

      Exactement.

    • epitonic
      “Les prêts en souffrance sont donc stables et à un niveau extrêmement bas.”
      Merci pour le lien.

      DocF
      09h54
      Le taux d’inoccupation qui diminue à Montréal semble aussi indiquer que ces nouveaux appartements ne sont pas complètement inutiles.

    • Laurent
      “Avez-vous une réponse à ma question de 21h31? Je pense que c’est signe que l’échantillon quartier par quartier n’est pas très grand et donc qu’il est statistiquement assez bruyant. Non?”

      Je ne pense pas que ce soit la premiere fois qu’ils font un echantillonage qui soit bruyant. Je note que l’effet du bruit cette fois a ete une baisse des prix a deux chiffres (-12%) au Plateau Mont Royal. Y a t il eu precedent?

      Ce qui est a retenir c’est que les baisses ont commence et les evidences pour etayer ce fait s’accumulent.

    • Baghdad Gab

      Mon objectif est que ni moi ni les autres participants ici ne se fassent prendre pour des caves, et ne se fassent pas bull…ter

      Je croyais que vous reviendriez ici (pour quelqu’un qui m’accuse d’être addict, faut le faire!) en évitant d’adresser la question de votre imposture, comme si rien ne s’était passé, un peu comme vous faites haibtuellement. Ben non, vous continuez à nous prendre pour des épais. Bravo Baghdad Gab.

    • Le prix de vente dans un buyer market est le prix que l’acheteur veut bien payer =)

      Cet énoncé est grossier.

    • DocF
      “Pensez-vous que Gabriel va se pointer pour nous réciter votre poueme cette fois-ci?”

      Vous seul avez la reponse a cette question.

    • Baghdad Gab, 11:25, et maintes autres fois auparavant

      Petite question mathématique pour vous

      Trouvez X dans l’équation suivante

      0 % = X + -12%

    • Laurent DocF
      “2002-2003 a été un peak de la frénésie immobilière au Québec. [...] Si les ventes étaient au niveau des peaks, les prix seraient en train [d'exploser]”

      Des si si si partout. Comme dirait l’autre its the “Taux de proprio/endettement”-stupid. Ces ratio sont aux sommets.
      Pourquoi la frenesie ne continue pas alors que les taux hypothecaires sont au plancher et le prix flats?

    • epitomic
      Merci pour votre lien.
      En parcourant les donnees sur les prêts en souffrance, je constate que c est relativement flat meme pendant les annees difficiles de l’immobilier.

      Y a t il lieu de pence que c’est pas un indice indicateur des prix/tendance de l’immobilier?

    • “Le prix de vente dans un buyer market est le prix que l’acheteur veut bien payer ”

      Cet enone n’est pas faux, meme si certains avec un relent d’agent immobilier vont essayer de suggerer le contraire.

      Dans un buyer’s market au ralenti, les prix sont fixes par les comparables. Si votre voisin coince vend a rabais, il redefinit +- le prix dans votre voisinnage, jusqu’a ce qu’une autre vente vienne le rectifier. Or si les ventes sont rares …

    • 11h51: Y a t il lieu de “penser” …

    • Garth
      11h25

      “Ce qui est a retenir c’est que les baisses ont commence et les evidences pour etayer ce fait s’accumulent.”

      Non Garth. Vous ne pouvez pas prendre la donnée la plus extrême d’un échantillonnage et vous en servir pour tirer une conclusion générale. Les données de ce tableau, sur un an, vont de -12% à +15%, dans des secteurs assez rapprochés géographiquement (Plateau et Ville-Marie). Les deux indicateurs du Plateau, i.e. les prix des triplex et duplex sont de 5% et -12%. Ça veut juste dire que des gens ont acheté des duplex plus chers que l’an passé et des triplex moins chers. Ça ne dit pas que les duplex ont perdu 12% de valeur. Pas du tout.

      Combiné à des indices comme MLS-HPI et Teranet, ce qui est à retenir, c’est que les prix stagnent. Pour les condos, c’est une chutes de l’ordre de 2%.

      Le reste, c’est du “wishful thinking” de votre part.

    • Baghdad Bob, 11:34

      Bien sûr. C’est moi également qui suis ferré en laser, forces Coulombienne et effet de Kerr…

      Votre démenti est un des trucs les plus hallucinants que j’ai lu depuis longtemps.

    • L’énoncé de Blais est aussi grossier que de dire que dans un sellers’ market, le prix de vente est le prix auquel le vendeur est disposé à vendre. Complèetement ridicule. Des 2 bords.

      Ben non les boys, un marché, c’est un marché. Le pouvoir de négotiations entre les 2 parties dépends en partie du type de marché, mais cela demeure un deal entre 2 personnes….

      Il n’y en aura pas de vente de feu généralisée, sauf si l’emploi crashe ou les taux grimpent. Pure and simple.

    • @curieux

      Au lieu de poster toujours le même post depuis 1 an et probablement plus sous des alias, dites nous donc ce que vous voulez acheter et à quel prix ? Au moins ça alimenterait positivement la discussion.

    • leguet

      “probablement plus”

      C,est très cheap d’accuser Curieux ainsi. Je suis convaincu à 100% qu’il n’utilise pas ce genre de tactiques.

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201407/04/01-4781130-les-emprunts-hypothecaires-des-menages-ralentissent.php

      Pour mon ami Jonathan qui a de la misère à juger de l’ampleur des données économiques, la baisse, de 5.1% à 5%, n’est pas gigantesque.

    • @Garth,

      En effet, je ne vois pas trop personnellement de lien entre les prix et le prêts en souffrance.

      Mon point sur le pourcentage des prêts en souffrance est de rectifier un peu les faits quand je lis que c’est inquiétant présentement (ou pire, la catastrophe) les reprises, les saisies, les délaissements, etc.

      C’est du n’importe quoi.

    • Euh…

      http://affaires.lapresse.ca/economie/canada/201407/03/01-4780793-les-prix-des-maisons-pourraient-grimper-de-5-a-6-cette-annee.php

      @Laurent

      Les chiffres sur les salaires étaient des stats américaines; la réalité ici est tout autre. Quand les salaires stagnent sur de longues durées et que l’inflation elle, continue, je considère qu’il y a détérioration de la qualité de vie (mais bon je ne vous apprend rien!). La classe moyenne, on le voit quand même aux USA, n’a pas autant récupéré que ce que l’on aime croire.

      @doc

      Serais-ce possible de ne pas rallumer de feu? L’idéal serais que vous l’ignoriez complètement. Ça éviterais au blogue de dérapper une ènième fois. Vous êtes mieux que ça, élevez-vous de la situation, tout le monde parle d’autres choses bien plus pertinentes en ce moment, ce qui est génial. Soyez le plus “smart” dans tout ça. ;-)

    • laurentkar 4 juillet 2014 12h17

      “Pour les condos, c’est une chutes de l’ordre de -2%. ”

      Ce n’est pas tout. L’indice teranet pour Montreal pour le mois de Mai est en baisse de -1.15% a/a, il est en baisse de -1.57% à Québec, -1.4% à Gatineau. Voici le lien:
      http://www.housepriceindex.ca/Default.aspx

      Quasi-exactement les chiffres dans le lien de VinceMTL

      Désolé Laurent, le “wishful thinking” c’est de votre coté.
      Les baisses de prix ont effectivement commence, bien vouloir enlever vos lunettes rose.

    • @doc

      Pas bien grave cette petite insinuation, curieux en a fait aussi sur moi. Que voulez vous me fait penser à notre rick85. Bottom line c’pas méchant et sans importance. Par contre z’êtes pas ”curieux’ de savoir ce qu’il voudrait acheter et quel serait le montant de la baisse qui le ferait entrer dans le marché. Me semble que là on parle !

    • elisef

      Les salaires réels, i.e. ajustés pour l’inflation, sont stables.

    • Wow -1.15% sur 1 an (HPI MLS nous dit lui +,13% sur 1 an). Même les supposées lunettes roses ici avaient prévues pire.

    • Garth

      J’ai dit hier:
      “Une chute à un rythme annualisé de 1%.” (en parlant du marché immobilier montréalais en 2014). C’est ce que j’appelle une stagnation.

      Je dis après: “Pour les condos, c’est une chutes de l’ordre de -2%.” Ça me semble être une estimé réaliste.

      Pendant ce temps, vous revenez avec des stats qui affirment que les prix des plexs baissent de 12% sur le Plateau (en fait, vous disiez au début VMR, car vous aviez mal lu le tableau). Pour me contredire, vous me dîtes que Teranet baisse de 1.15%. Mais voyez-vous, c’est exactement ce que j’affirmais!

      Ainsi, je persiste à croire que le portrait que vous dressez de l’immobilier montréalais, qui veut qu’une correction matérielle soit en cours, témoigne davantage de vos désirs que d’une lecture objective des stats. Les données actuelles tendent à montrer une stagnation.

      Sérieusement, je crois que je vais suivre les recommandations du DocF à votre égard.

    • L’indice teranet pour Montreal pour le mois de Mai est en baisse de -1.15% a/a, il est en baisse de -1.57% à Québec, -1.4% à Gatineau.

      J’en «shake» dans mes culottes….

    • leguet

      Curieux n’a jamais nié être Rick85, a son plus grand honneur. Sa faute initiale, bien que fort peu glorieuse, n’est pas compoundée par un déni totalement loufoque.

      Il nous a deja dit ce qu’il visait initialement, j’ai deja dit que je croyais que c’était complètement irréaliste, et il a modifié son plan (et je ne prétend pas du tout que c’est en raison de mon intervention, mais plutot a un changement de style de vie) depuis. Et non, franchement, je ne suis pas curieux de le savoir. Ce n’est pas un mauvais gars, il est juste confiné dans sa boite.

      Pouvez-vous croire que dire de deux facons différente qu’il y a une une baisse de 2% fait en sorte que la baisse est de 4%? Lol.

      elisef

      Garth est knockout, il ne s’en rend tout simplement pas compte.

      J’ai quelques altenratives concernant l’approche que je devrais préconiser, mais je vous avoue que je ne sais pas laquelle choisir. Je vais probablement jouer cela èa l’oreille, mais j’apprécie votre input et je vous asusre que je vais en tenir compte.

      PS: la hausse de 5-6 pourcent, c’est ailleurs au pays, nous c’est un gros zéro. Le seul aspect intéressant (et ca l’est beaucoup) que le marché du ROC a pour nous, c’est l’impact qu’il va avoir sur l’économie canadienne, les décisions de politique monétaire, et l’environnement réglementaire bancaire/SCHL.

      PPS: vous pourriez aussi dire à Garth ce que vous pensez de lui. Parce que si ce blogue dérape pour la n ième fois, je pense que c’est pas mal de sa faute. Mais libre à vous.

    • Voici la réponse, Baghdad Gab

      X = 12%

      Parce 0 = 12 + -12

      Comprenez-vous l’absurdité de vos commentaires, maintenant?

      Désolé elisef. Mais ne perdez pas espoir.

    • rodl

      Quand GarthTuner et gabytaillon shakent dans leurs culottes, il n’y a qu’une seule paire de fesses qui tremblent. Weird?

    • En passant leguet, je pense avoir adressé des reproches un bon nombre de fois a ceux qui font des insinuations stupides sur vous (i.e, que vous êtes agent immobilier).

      Mais ca va des deux bords. Quand on a un minimum de décence.

    • @doc

      Je vous laisse la job de redresseur de torts. Pas une mince affaire ici ;-) Ouf ! Que Laurent a été patient avec vous savez qui.

    • @doc

      Vous êtes aussi très patient et entêté. J’sais plus quel prévaut sur l’autre.

    • leguet

      Je n’ai pas l’habitude sur ce blogue de féliciter les gens pour rien. Et je me rappelle fort bien vous avoir félicité à quelques reprises de bien porter votre nick, en raisons des faits que vous apportez. Ca fait longtemps que je ne l’ai pas fait. Je m’ennuie.

      Et dès fois, je suis fatigué de combattre la rhétorique à sens unique de nos champions du monde en thinking inside the box et faits tronqués. Je suis persuadé (en fait, je le sais) qu’il y a plusieurs autres personnes ici qui ont un sens critique, de la jugeotte, un peu de temps, et plus de “pull” auprès de nos ayatollahs que moi (au point ou nous en sommes, j’aurais beau affirmer que la terre tourne autour du soleil, ils me contrediraient, parce que c’est moi qui l’affirme). Mais la plupart du temps, ces posters intéressants ils se content de regarder le show.

      Come on, boys and girls. L’immobilier, l’économie, la finance et la politique (dans ce dernier cas, marginalement), ca peut être passionnant.

      La vie à Montréal aussi peut l’être. Pouding, chez Damas dans 15?

    • Pour quelles raisons les acheteurs étrangers auraient une forte proportion dans l’immobilier résidentiel ?

      Avoir un condo pour eux ou des proches cela se comprend ou quelques petits investissements mais encore…

      Je les vois plus dans l’immobilier commercila, dans les bureux ou dans les projets avec beaucoup de logements ou encore avec les promoteurs mais doivent revendre après…

      Non mais autrement quel intérêt ? Il faut être sur place ou avoir un gérant mais si les projets sont trop petits cela n’amortit pas les coûts.

    • Doc 19h24 (heure du Canada): nous ne sommes pas tous avocat a temps partiel et commentateurs de bloque a temps plein. Faut quand même conserver un minimum de productivité. Encore un peu (beaucoup) d’aéroport demain: une demande spéciale pour un commentaire avec un peu de contenu?

    • leguet

      Je repose la question à tous :

      Aujourd’hui pour un ti-jeune (ou un couple de ti-jeunes), est-ce un bon investissement d’acquérir un condo à Montréal considérant l’offre et la demande actuelle?

    • Curieux

      Je vous repose la question à vous.

      Qu’est-ce que vous pensez de fauxGarth?

    • Curieux_

      Réponse: ça dépend. Si c’est pour se bâtir de l’équité et upgrader plus tard, non. Si c’est pour habiter a très long terme (et non pour investir), peut-être, mais la localisation doit être intéressante, la bâtisse en bon état (attention aux acheteurs potentiels, pour obtenir un rapport d’inspection, c’est la corporation qui doit accorder le mandat a l’inspecteur: l’acheteur potentiel peut seulement accorder un mandat d’inspection pour l’intérieur de son unité), et la corporation bien gérée (pas toujours évident a vérifier).

      Personnellement, je n’achèterais pas de condo a Montréal. Pas avec le cadre législatif actuel: les fonds de prévoyance sont souvent mal garnis, ce qui peut se traduire par de belles surprises aux propriétaires. Aussi, et particulièrement au Québec selon ce que j’ai pu observer, les travaux sont souvent négligés. Quand les autres ‘proprios’ gratte les cennes, bonne chance au moment de la revente. Si quelqu’un tient absolument a habiter un immeuble de condominiums, la meilleure solution, a mon avis, demeure de louer. Moins risqué.

      http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/top-business-stories/homebuyers-face-tougher-time-trading-up-from-condo-to-house-td-warns/article19441724/

    • Curieux

      Je peux vous parler d’un cas réel. La fille de mon meilleur ami et son conjoint ont achete un condo neuf il y a 2 ans.Environ 300 000$ pour environ 900 pi.ca. près du Stade Jarry. Elle est près de tout et à 15 min de son travail. Lui travaille sur la rive-sud mais c’est appelé à changer éventuellement.Ils ont pu vendre une de deux voitures et ils ne sont pas du genre à entretenir un petit terrain dans le 450.Si un jour, ils décident de le revendre pour quelques raisons que ce soit(enfants), ils ne feront peut-être pas de gain en capital mais je crois que dans leur situation présente, ils ont fait un bon move.

    • Curieux

      Un proche a acheté il y a 24 mois un condo 3 chambres, 1300 pc., complètement rénové, avec finitions moyen-haut de gamme, au 4e (et dernier) étage et garage. Dans Longe-Pointe, à 1km du métro. Tout près de son travail. Total: 225k$.

      Sa qualité de vie est 10x meilleure qu’avant. Intérêts+frais de condo+entretien: moins de 800$/mois. Je crois que c’était une bonne décision.

    • Doc

      Le fond de prévoyance et la gestion de l’immeuble, c,est vous qui les contrôlez. Faites-vous une couple de chum, et faites-vous élire sur le CA du syndicat, et le tour est joué. Quand on a des inquiétudes sur la gestion, rien de mieux que de s’en charger.

      Avec égards, l’article du Globe n’est pas super pertinent. A Montréal, l’écart entre l’unifamiliale médiane et le condo médian est de 114K. Au Québec, l’écart est de 16K.

      Par contre, compte tenu des conditions de marché et des coûts de friction (vente, etc…) acheter en ce moment avec un plan d’upgrader a court terme (votre très long terme, c’est de la fiction pour un jeune couple) va être couteux.

    • “Un proche a acheté il y a 24 mois un condo 3 chambres, 1300 pc., …. Sa qualité de vie est 10x meilleure qu’avant”

      10x meilleure? Sans joke, ils vivaient ou avant? Dans un terrier?

    • Séminiare pour apprendre comment faire de l’argent avec l’immobilier (4 représentations a Laval, il doit se passer qqchose!)

      http://findandflipevent.com/dtm/index-banner.asp?Contact0State=qc&AFID=100205&SID=SA%2cMontreal&ClickID=07_54142207_1f5668a0-54f6-4054-b3be-6f29b17cc5c0

      Pour ceux que cela pourrait intéresser. J’ai la meme chemise qu’Al Ferguson.

    • Nah. Comités de condo, très peu pour moi. J’ai déjà assez de comités comme ça. J’insiste quand même sur les problèmes d’inspection avant achat, parce que les mauvaises surprises du genre un avis de cotisation spécial pour 30,000-40,000 dollars a payer reçu dans les jours après avoir pris possession du condo, j’en ai vu plus d’un cas dans mon entourage. Mais bon, encore la, ça dépend du type d’édifice et du mode de gestion.

      J’avoue que le très long terme, j’y vais un peu (pas mal) fort. On va dire au minimum 5-6 ans. Plus réaliste. Et c’est vrai qu’on gros pire, un condo, ça se loue (mieux qu’une maison, si je me fis a ma discussion de ce midi), donc j’imagine que ça peut compter comme forme d’investissement. Les exemples de laurent et opto me suggèrent d’ailleurs que dans certains secteurs, ça fait beaucoup de sens. Faut dire par contre que lorsque j’avais regardé il y a quelques mois, les prix pour les secteurs ou j’étais intéressé étaient complètement ridicules, alors c’est certain que mon jugement est un peu biaisé.

      Tiens, je lance une idée comme ça: qu’est-ce que vous pensez du modèle dans certains pays européens pour la location, avec le court (1 an), moyen (3 ans) et long terme (15 ans), et ou les locataires peuvent louer l’appartement fini ou non fini? Dans le non fini, le locataire peut aménager son décor et mettre les armoires, les comptoirs et les revêtements de plancher qu’il veut, et le propriétaire est responsable de la structure. Le prix du loyer, dans ce cas, revient a une fraction du prix d’un loyer fini. Me semble que c’est un bon compromis entre le condo et l’appart. Évidemment, il faut que le propriétaire entretienne bien la structure, mais c’est un modèle a explorer si je me fis aux discussions précédentes sur le problème des logements a Montréal.

    • Garth

      “Un proche a acheté il y a 24 mois un condo 3 chambres, 1300 pc., …. Sa qualité de vie est 10x meilleure qu’avant”

      10x meilleure? Sans joke, ils vivaient ou avant? Dans un terrier?

      Un 4.5 à 800$ dans CDN et un petit 3.5 à 650$ dans Tétreauville. Avec des dépenses (intérêts-frais copropriété-entretien) comparables, i.e. moins de 800$/mois, il n’y a pas photo.

      Ah oui, et une belle vue sur le Stade, le centre-ville et la Montagne. Et possibilité d’aménager une terrasse sur le toit.

      Remarquez, j’imagine que vous avez mieux pour moins cher en colocation avec Gab Taillon à Longueuil.

    • Curieux_ 5 juillet 2014 09h31

      Le condo est la pire option. DocH a presque tout dit.
      Cependant si cela vous demange tant d’acheter quelque chose de temporaire pour upgrader dans quelques annees, mettez y un peu plus d’argent pour aller vers 3-plex 4-plex ou plus pour proprio occupant. Avec entre 400-550K vous pouvez trouver qqchose d’interessant sur l’ile. Negociez fort.

      J’arrive pas a croire que j’ai ecrit ca. C’est vrai que les doomers n’ecrivent jamais rien de positif sur l’immobilier sur ce blogue.

    • Sinon, je peux vous parler de copains qui ont vendu leur loft pour acheter un penthouse neuf dans le même complexe immobilier. Quelques 400k$, soit environ 250$ le pc dans St-Henri, près d’Atwater. Ils ont en masse les revenus et ils sont bien heureux avec le poupon et l’animal domestique.

      Ils ne savent pas si ce sera possible de revendre facilement quand ils voudront une unifamiliale, mais ils sont confiants de pouvoir le louer à un prix qui leur permettra facilement de couvrir leurs frais avec un petit profit. J’estime les coûts à 750$ intérêts+300$ taxes + 250$ frais condos = 1300$ / mois. Combien se loue un tel penthouse? 1800-2000$?

    • Et vous Garth, les vacances ont été belles? Votre qualité de vie est-elle meilleure depuis qu’on vous a déculotté?

    • DocF

      Je ne comprends pas que la censure vous ait laissé publier votre lien de 13h16. Sérieux…

    • Doc

      Suffisait de lire les procès verbaux des assemblées du syndicat et du CA pour éviter de telles surprises. 40 000 $ de cotisation spéciale, fois le nombre de proprios (enfin, au prorata des pc), c’est pas le genre de truc qu’on apprend à la dernière seconde. Please.

    • Baghdad Gab

      Non, les doomers ici n’ont jamais rien de postif a dire sur l’immoiblier, ne se challengent jamais entre eux, et ne se critiqunet jamais.

      Parie-t-on que vous avez fait votre petit commentaire juste dans le but de me contredire, encore une fois?

      La trappe de plancher barrée a clé dans votre salon, qu’est-ce qu’il y en en-dessous? C’est là ou vous le gardez?

    • Garth

      Good man.

    • laurentkar 5 juillet 2014 13h54

      Merci pour les details. Ouais! 10x meilleure. Mon oeuil!
      Le quartier que vous appelez Longe-Pointe, c’est bien dans le secteur Mercier-HOMA n’est-ce pas.
      Pour pas bien loin de ce cout ils peuvent se louer un appartement similaire dans ce coin. Pas besoin d’acheter un condo pour cela. Ouais ils passent d’un apart a CDN/Tétreauville a un apart dans HOMA et leur qualite de la vie devient 10x meilleure.

    • Laurent

      Pourquoi? C’est quoi les règles pour les liens?

    • GuyRemax 5 juillet 2014 13h16
      Les MLS ne suffisent plus, vous allez lister sur ce blogue maintenant?

    • docteurfolamour 4 juillet 2014 12h30

      “Bien sûr. C’est moi également qui suis ferré en laser, forces Coulombienne et effet de Kerr”

      Vous? je ne sais pas! Votre chum par contre? peut-etre! Vous ne manquez pas d’imagination de tricheur Guy, lisez-vous plus bas (22 juin 2014 18h05):

      “Pour ma part, il est également plausible qu’il ait tout simplement donné sont nom d’usager et son mot de passe a un chum, pendant qu’il prend ses vacances habituelles a Longueuil-les-bains. ”

      Gaby, Albert, des personnages fabriques par vous pour vous servir? Quelle bassesse?

    • docteurfolamour 5 juillet 2014 14h22
      “Non, les doomers ici n’ont jamais rien de postif a dire sur l’immoiblier, ne se challengent jamais entre eux, et ne se critiqunet jamais. ”

      A ma connaissance, pBrasseur entre dans la categorie des Doomers sur ce blogue.

      “pbrasseur 3 juin 2014 11h43 GarthTurner
      C’est quoi la patente, qu’est-ce que ça peut vous faire que docf soit ceci ou cela. On s’en tape, SVP revenez-en sinon ce blogue va redevenir invivable. ”

      On peut-tu arreter de chialer et avaler sa propre medicine?

    • Garth

      Personne ne vous crois. Arrêtez de vous humilier.

    • @Doc

      Bonjour Doc, une simple question fiscal pour vous:

      Une personne décède. Elle légue à son enfant les actions d’une société fermés possédant 2 immeubles. Est-ce qu’il y a une imposition sur le gain en capital au décès?

      Merci,

    • Curieux_ 5 juillet 2014 09h31

      Quelques suggestions de petits plex a des prix pas loin de condos (si ca vous demange d’acheter).

      http://www.remax-quebec.com/en/triplex-for-sale-3967-3971-boul-henri-bourassa-o-saint-laurent/13783887.rmx?source=centris

      http://passerelle.centris.ca/Redirect2.aspx?CodeDest=EGPTECH&NoMls=MT25169150&Source=BETA.REALTOR.CA&Langue=E

      http://duproprio.com/triplex-a-vendre-anjou-quebec-252972

      http://duproprio.com/triplex-a-vendre-mercier-hochelaga-maisonneuve-quebec-497499#description

    • Doc:

      En tant qu’”Outsider”, c’est pas toujours facile d’obtenir les informations exactes. Un procès verbal pas encore publié, ou encore une décision qui est discuté dans les couloirs mais pas encore entériné en assemblée, ça arrive. J’ai au moins trois cas en tête. Mais bon, pas tout le monde a cette ‘malchance’ et je connais des propriétaires de condos qui n’ont pas connu d’histoires. Tout ce que je dis, c’est qu’il faut être très prudent. Et que même si on fait ses devoirs (by the way, les personnes a qui c’est arrivé avaient consulté les derniers procès verbaux – sauf pour un cas, ou le dernier procès verbal n’était apparemment ‘pas disponible’), on peut avoir de mauvaises surprises.

      By the way, pas de réponse sur le “petit peu de contenu”.

      Garth:
      Lisez entre les lignes s.v.p. Pour plusieurs personnes, le condo est une bonne option. D’ailleurs, c’est une option que certains membres de ma famille ont choisi, et c’est un excellent choix pour leur situation (stables, établis pour le long terme, prêts a s’impliquer dans leur vie professionnelle, et pas d’enfants – dans aucun de ces cas il ne s’agit d’un investissement). Il faut simplement être un acheteur très averti et faire plus de recherches que pour une unifamiliale (parler au président du comité, consulter les PV, poser des questions a un inspecteur sur le contenu des factures pour réparations, discuter avec d’autre résidents a propos du building qui ne sont pas impliqués dans la transaction – et pas un ami du vendeur -, bien étudier la charte de copropriété, regarder le background du comité de condo – des personnes avec un background en finance, comptabilité et droit, c’est un meilleur départ qu’un amuseur public ou une infirmière mettons-, et surtout, ne faites pas confiance au vendeur).

      Ici, la ville est orange.

    • * vie professionnelle aurait du se lire “comité de condo”

    • Guillaume

      En passant, meme si un des 2 immeubles constitue une “résidence principale”, le gain sur les actions sera imposable, car la détention sous forme corporative empêche de réclamer l’exemption de résidence principale.

      Une détention en fiducie aurait été ok, pourvu que la fiducie comporte certains caractéristiques que l’on ne retrouve pas habituellement dans une fiducie familiale.

    • Guillaume

      Je présume que les deux immeubles ne sont pas utilisés dans uen entreprise agricole exploitée par la société, hein?

    • DocHolliday 5 juillet 2014 16h25

      je parlais bien sur de familles (avec enfant), celles qui s’achetent des condo 3 chambres, 1300 pc …

    • Guillaume

      Vous aurez compris que mon 16:41 suivait un autre commentaire, qui a été censuré. Voici donc la réponse a votre question:

      Guillaume

      70(5) LIR. Disposition réputée des actions à la JVM. La JVM des actions comprendra la JVM des immeubles. Soustrayez la dette hypothécaire. Soustrayez le coût fiscal des actions, et vous avez votre gain en capital (vous pouvez aussi tenter de soustraire un partie de l’impôt corporatif latent, dpéendant de l’horizon futur de détention des immeubles).

      Notez que puisqu’il s’agit d’une dispostion d’actions, il n’y aura pas de récupération de DPA.

      Notez par contre également qu’il y a possibilité de double imposition, puisque le gain sur les actions est calculé en tenant compte du gain sur les immeubles. Or, si la compagnie vend les immeubles après le décèes, elle réalisera ce gain. Le même gain est donc imposé deux fois, en quelques sorte. Un fiscaliste de compétence moyennement supérieure à la moyenne (désolé) vous sortirz de ce problème.

      Je vais retourner peaufiner mes listings maintenant, si cela ne vous dérange pas.

      Baghdad Gab

      C’est tellement positif votre commentaire sur l’immobilier que vous prenez la peine de mentionner que seuls ceux que cela démange devraient procéder. Z’etes impayable.

    • Garth:

      3 chambres et 1300 pc, ça peut très bien faire l’affaire pour une famille stable (i.e. pas en expansion ou en voie de s’agrandir). Peut-être pas optimal, mais si l’espace est bien pensé avec un bon design, une famille peut y être très confortable. Tous dépend des services offerts dans l’immeuble (terrasse avec BBQ, piscine, salle de réception, cinéma, salle de jeu, cour intérieure, etc.) et de la démographie du building.

    • Le rdc que vous louez a Longueil, il ressemble a ça? Quand même pas si mal pour une famille… Et c’est même pas 1300pc. En plus, ça vient avec une piscine pour les kids au parc Jeanne-Mance et un magnifique parc urbain a même pas 5 minutes de marche…

      http://www.remax-quebec.com/en/condo-for-sale-4895-rue-hutchison-plateau-mont-royal/15024040.rmx?fromsearch=formSearch_residentielle

    • @Doc

      Pas de fiducie agricole.

      Si je comprends bien la succession se fait imposer. La JVM sera établie en fonction du prix d’achat ou il y a une réévaluatation des actifs?

    • guillaume

      Par définition, la JVM c’est la valeur aujourd’hui.

    • DocH

      Je trouve cela intéressant que vous tentiez de faire comprendre quelque chose a Baghdad Gab.

      Ca marche?

    • @doc

      Merci beaucoup pour votre temps.

    • Gui

      De rien. Vous serez par ailleurs content de savoir que mes connaissances sont infiniment plus payantes que celles de Gabriel.

    • Non. Je vais juste l’ignorer.

      Ici, la ville est party.

    • DocHolliday 5 juillet 2014 17h16

      Je ne suis pas sûr de vous comprendre. Je presume que les choix pour cette famille c’est un condo ou une unifamiliale. J’insinue que le pire choix c’est le condo. C’est quoi le problème? Est-ce qu’une famille peut trouver ce dernier choix correct? Tout à fait. Pas à moi de juger.

      Vous me donnez l’impression de vouloir de creer une tempete dans un verre d’eau.

      Je loue un rez de chaussee + une partie du sous-sol que j’estime à plus de 1400 pc. Pour les les piscines à Longueuil, voir lien plus bas. Il n’y a pas match compare a Montreal!

      Je sais que DocGuyRemax va lever la main pour dire que c’est lui qui paie pour.

      http://www.longueuil.ca/fr/piscines-exterieures

    • DocH

      Est-ce que Baghdad Gab vous respecte?

    • Oubliez ma dernière question Doc, c’était rhétorique et pointless.

    • Non, Baghdad Gab

      Je lève la main pour dire beurk.

      2 enfants la-dedans?

      Beurk.

    • DocH

      Compte tenu de la réponse de Baghdad Gab, je crois que ma question de 20:48 demeure malheureusement d’actualité. Sorry.

    • Garth/gab

      “Pour pas bien loin de ce cout ils peuvent se louer un appartement similaire dans ce coin.”

      Ben oui, 3 cc, 1300pc, garage, locker, 1km du métro, finition assez haut de gamme, bonne insonorisation, quartier assez homogène avec beaucoup de maisons unifamiliales, bien qu’un peu excentré et enclavé (Longue-Pointe), on trouve ça facilement pour moins de 800$ par mois, à en croire vos propos. Vous dîtes vraiment n’importe quoi.

      DocF

      La première fois que j’ai tenté de partager la patente un peu louche “Vivacité” sur le blogue, les censeurs m’avaient empêchés car ils croyaient que je faisais de la promotion de cet organisme. J’étais surpris qu’ils vous aient laissé partager ce lien qui sent l’arnaque à plein nez. J’ai bien compris que vous le partagiez avec ironie, mais reste que je suis surpris que ça ait passé.

    • Garth/Gab

      Deux de vos supers suggestions sont presque collées sur les rails du train.

      À ce sujet, ce que Taxman55 regardait, dans Verdun, avait pas mal d’allure, je pense. Pas mal mieux qu’un triplex sur le bord des “tracks”.

    • Rien qui me prouve le contraire. La vrai question est: est-ce que j’ai besoin du respect de Bahgdad gab? Poser la question, c’est y répondre.

      Ici, la ville est hangover.

    • laurentkar

      Ben oui Laurent, augmenter sa qualité de vie de 10 fois en achetant un condo à Longue-Pointe!

      Allo la crédibilité…

    • DocHolliday

      « Personnellement, je n’achèterais pas de condo a Montréal. Pas avec le cadre législatif actuel: les fonds de prévoyance sont souvent mal garnis, ce qui peut se traduire par de belles surprises aux propriétaires. Aussi, et particulièrement au Québec selon ce que j’ai pu observer, les travaux sont souvent négligés. Quand les autres ‘proprios’ gratte les cennes, bonne chance au moment de la revente. Si quelqu’un tient absolument a habiter un immeuble de condominiums, la meilleure solution, a mon avis, demeure de louer. Moins risqué. »

      Très bien dit. Un texte qui vient compléter votre pensée.

      http://argent.canoe.ca/nouvelles/affaires/le-condo-un-trou-noir-financier-17112011

      Et comme docteurfolamour le mentionnait hier, il est très peu courant de voir un jeune couple acheter un condo pour le très long terme…

    • DocH

      Ce n,est pas une question d’avoir son respect, c’est une question de ne pas “dealer” avec des gens comme cela.

      C’est un peu gros comme exemple, mais vous êtes leJohn Ciaccia de son Lasagne.

    • opto85, 10h43

      Merci de votre réponse.

      Mais louer le même condo (pas ça qui manque dans ce coin-là…) aurait été un bien meilleur choix, compte tenu de tout ce qui a été discuté hier, notamment par DocHolliday. En louant, tu laisses tout ces risques dans la cour du propriétaire du condo.

      Et financièrement, votre couple serait en bien meilleure posture et aurait eu exactement la même qualité de vie durant ces 2 dernières années…

    • DocH

      Quand je voyais Baghdad Bob à la télévision, je le trouvais complètement ridicule, et qu’il fallait vraiment prendre les gens pour des imbéciles pour dire ce qu’il disait (bon, lui n’avait pas le choix pour conserver sa tete sur ses épauples, mais cela n’enlève rien au fait que son discours était une insulte à l’intelligence des téléspectateurs).

      Il ne m’insultait pas moi en particulier, il insultait tous les téléspectateurs dotés d’un minimum de cervelle.

      C’est la meme chose pour Gab. Ils nous prends tous pour des épais avec son démenti. Personnellement, je n’ai pas envie de discuter avec des gens qui n’ont pas un minimum de respect pour mon intelligence.

      Je me demande tout simplement comment vous faites.

      Alors, comment fait-on pour qu’il arrête de nous prendre pour des imbéciles?

    • Laurent

      Le conférencier est quand meme un dude de la tivi. Arnaque est un peu fort, disons que c’est plutôt probablement une perte de temps compte tenu de nos conditions de marché. Encore que si je m’y présentais, je suis sur que j’apprendrais au moins une chose, lol!

      Je me rappelle du truc que vous aviez posté (sans l’endosser), fallait pas etre fort fort en maths pour embarquer la-dedans…

    • Curieux

      On louant, vous laissez les décisions à quelqu’un d’autre. En achetant, vous pouvez prendre les décisions.

      Parce qu’on s’entend que ce que DocH reproche aux condos (manque d’entretien, etc….) on voit cela au cube dans le locatif.

      En passant, “un multiple d’amélioration de qualité de vie” c’est une expression, pas une formule mathématique. Je suis sur que vous vous sentez deux fois mieux de suivre Baghdad Bob dans son reproche puéril.

      Tiens, parlant de Baghdad Gab, qu’en pensez-vous? Vous respectez cela vous quelqu’un qui s’invente un nick pour s’auto congratuler et renchérir sur ses attaques sur un autre poster? Vous avez envie d’être associé à celui d’une quelconque facon? Go Gab/Garth go, c’est cela?

    • Curieux

      “Allo la crédibilité…”

      Vous pensez que j’invente l’histoire? Je vous assure que ce proche a vu sa qualité de vie augmenter substantiellement en emménageant en copropriété. Et tout indique que le coût financier est très raisonnable. Je ne comprends pas pourquoi Garth, Gab et vous tentez à tout prix de montrer que c’est impossible que ça ait été la bonne décision à prendre dans son cas.

      Fait comique, j’avais initialement écrit 100x meilleur, puis je me suis repris car je ne voulais être accusé d’exagérer.

      Aussi, j’avais oublié, il a habité un bas de duplex sur la Rive-Nord. Il était plutôt content d’en sortir.

    • Curieux
      Leur Condo leur coûte environ 1200$ par mois tout frais inclus(beau-papa a fourni une très bonne mise de fond).Alors c’est ici un cas particulier je l’avoue.Ils ne s’enrichiront peut-être pas à la revente mais en attendant il n’enrichissent pas un tiers propriétaire.

    • Laurent

      C’aurait pu être pire, ils auraient pu habiter un bas de duplex à Longueuil…

    • docteurfolamour

      Je n’ai pas eu le temps de lire les posts que vous m’avez demandé de lire (il y en a vraiment beaucoup à lire…). Depuis mon retour de vacances, j’arrive à peine à suivre ceux des 3 derniers jours, tout simplement parce que j’ai autre chose à faire de mes journées.

      Je ne suis associé à personne ici. Je suis ici pour discuter de finances personnelles et de marchés, point à la ligne.

      Par conséquent, la « petite gue-guerre ridicule » entre votre tag team (docteurfolamour / laurentkar) VS Garth, vous allez la régler entre vous, je ne m’en mêle pas.

    • opto85

      « Ils ne s’enrichiront peut-être pas à la revente mais en attendant il n’enrichissent pas un tiers propriétaire. »

      Mais qu’est-ce que cette façon de penser?! Vous croyez qu’il est impossible qu’un propriétaire et un locataire puissent s’enrichir en même temps durant une même période de temps? Vous devriez lire un peu plus sur le coût d’opportunité…

      Et comme vous dites, votre histoire est un cas particulier, surtout si la somme d’argent de beau-papa était conditionnelle à une acquisition de propriété.

    • opto85

      « …beau-papa a fourni une très bonne mise de fond »

      Dans votre histoire, la notion de risque n’existe pas pour ce couple puisque que ce n’est pas l’argent dudit couple qui est risqué dans ce projet d’acquisition de condo.

    • laurentkar

      Longue-Pointe est devenu un petit paradis comme par magie?

    • Curieux

      Je vous posais la question simplement pour vérifier jusqu’a quel point vous manquez d’objectivité.

      Vous ratez une belle chance de démontrer que vous êtes pplus qu’un perroquet à une sele toune. C’est très dommage, j’avais bon espoir que vous prendirez cette occasion servie sur un plateau d’or (Garth s’est si clairement comporté en goujat qu’absolument personne n’oserait prendre sa défense) pour sortir de ça.

      PS: bien que j’ai beaucoup de misère à le croire, je vous donne le bénéfice du doute pour la lecture des posts.

    • Je vous lis depuis votre retour de vacances, Curieux, et vous investiriez mieux votre temps en lisant les posts que je vous ai poliment demandé de lire qu’a écrire. C’est mince.

    • Si je comprends bien Curieux, faut que les prix baissent pour que vous achetiez et que probablement le condo n’est même pas sur votre liste d’achat. Dommage que vous n’indiquiez pas ce qui vous intéresserais et à quel prix. Nous allons donc subir encore quelques centaines de posts de votre part qui se résument à une phrase : louer plutôt qu’acheter. J’espère que vous allez finir par vous convaincre !

    • Curieux

      Vous connaissez Longue-Pointe? Vous et vos amis y habitent ou bien y ont habité? À quelle époque? Comment décririez-vous le secteur, son urbanisation, son architecture et sa population? Que reprochez-vous à ce secteur?

    • En pssant Curieux, parler de « petite gue-guerre ridicule » entre votre tag team (docteurfolamour / laurentkar) VS Garth” est complètement, mais alors là complètement off-track.

      C’est le blogue au complet qui n’a plus aucun respect pour Baghdad Gab; du moins c’est ma conclusion basée sur:

      1. ma connaissance des participants du blogue;

      2. l’absence total de support quelconque que Baghdad Gab a recu depuis qu’il s’est c… dessus.

      3. le gros bon sens.

      Avant de commenter à travers votre chapeau, vous devriez peut-être lire ce qui nous a amené ici. Comme je vous l’ai suggéré. COmme vous l’avez fait. Comme vous refusez de vous prononcer.

    • DocGuyRemax
      “Je lève la main pour dire beurk.”

      J’attends toujours le jour un poster lèvera la main pour dire “je suis agent immobilier”.

      Ce blogue immobilier (probablement le + populaire au Quebec) est aussi le seul au monde où aucun agent immobilier n’intervient (supposément). Parlant de maths, cela me semble mathématiquement impossible.

      Ici un poster peut crier “Buy Buy Buy” (real estate) tout en s’indignant d’etre soupconné d’etre agent immobilier. Devrais-je être le seul à trouver cela bizzarre?

    • “Nous allons donc subir encore quelques centaines de posts de votre part qui se résument à une phrase : louer plutôt qu’acheter. ”

      Ouais! C’est plutot correct de continuer a subir les votres sur teranet-HPI/Plus-grand-détournement-de-fonds-de-l’histoire.

    • Baghdad Gab

      Je ne sais pas si vous êtes le seul à trouver cela bizarre, mais vous êtes le seul (avec votre ami Gab) à vous croire, ça j’en suis certain.

      Cessez de vous humilier.

    • Curie
      Beau-papa a fourni 50000. Donc, risque de 250000 pour mon petit couple quand même…
      Coût d’opportunité…je suis peut-être idiot mais mon livre, le locataire donne 1200$ par mois au propriétaire. Résultat,à chaque fin du mois, le propriétaire à 1200 $ de plus dans ses poches que son locataire…faudrait m’expliquer kekun…
      Je suis propriétaire depuis l’âge de 24 ans. Je n’ai jamais été locataire,ça manque peut-être à ma culture.

    • Curie…je voulais écrire Curieux mais mon iPad a gelé, désolé.

    • laurentkar 6 juillet 2014 11h13

      N’essayez pas de faire diversion, je ne pense pas que vous avez inventé l’histoire. Je vous reproche d’avoir présenté l’histoire comme un vendeur de condo. “Sortez de votre appartement locatif et achetez cet appartement à HOMA et votre qualité de vie augmentera de … quel facteur encore? ”

      Je crois que votre meilleure défense vient de l’autre perroquet;
      “un multiple d’amélioration de qualité de vie” c’est une expression, pas une formule mathématique. Il fallait y penser! incroyable!

      Le quartier que vous appelez Longe-Pointe, c’est bien dans le secteur Mercier-HOMA n’est-ce pas? Je sais qu’il n’y répondra pas.

    • opto85 6 juillet 2014 21h48
      “… le locataire donne 1200$ par mois au propriétaire. Résultat,à chaque fin du mois, le propriétaire à 1200 $ de plus dans ses poches que son locataire … ”

      Je suis sûr que vous êtes capable de poster quelque chose de plus intelligent.

      Vous pouvez rétorquer que votre phrase n’était pas “mathématique”, mais plutot une “expression”, comme l’autre perroquet. Je trouverai cela correct comme réplique.

      Ce blogue me fait vraiment triper.

    • N’essayez pas de faire diversion!

      Wow, venant de Baghdad Gabriel Taillon le laser scientist, c’est magique!

    • Pis Opto?

      Vous ne le connaissez pas depuis aussi longtemps que moi, ce qui explique votre faiblesse.

      Maintenant, pourriez-vous expliquer à Curieux avec quoi il s’associe en refusant de répondre à ma simple question?

    • DocGuyRemax 6 juillet 2014 22h31

      Comment savez vous que GabyTaillon est en fait “Gabriel Taillon”?

      Vous savez les choses les plus profondément enterrées dans notre subconscient ressortent parfois malgré nous.

      Il y a certaines info dont seuls ceux qui ont visité le lieu d’un crime peuvent avoir.

    • Garth

      L’arrondissement s’appelle Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. On y trouve notamment les secteurs Hochelaga, Maisonneuve, Louis-Riel, Longue-Pointe, Tétreauville et peut-être d’autres. Évidemment, chaque secteur est un peu différent, de la même façon que le district Lachine-Ouest n’a rien à voir avec le district St-Pierre, pourtant tous deux dans Lachine.

      Officiellement, Longue-Pointe est un sous-district de Mercier-Ouest. C’est le secteur au sud de Sherbrooke, à la hauteur de la base militaire.
      http://en.wikipedia.org/wiki/Longue-Pointe
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mercier-Ouest

      Parlant de diversion, comment trouve-t-on un appartement comparable dans ce secteur à moins de 800$ par mois, tel que vous le suggérez? J’ai regardé sur Kijiji; à ce prix, dans ce secteur, on trouve bel et bien des 5 1/2, mais rien qui ne me semble comparable. Est-ce si difficile de croire que des gens ont acheté des logements en copropriété dans les dernières années en améliorant leur qualité de vie à coût raisonnable?

      Tiens, je peux aussi vous parler d’un autre proche qui s’est trouvé un 2 cc (900 pc, il me semble) à SJSR à 115k$. Nous voici rendu à 3 exemples dans mon entourage, qui ont fait des “moves” qui semblent faire du sens, compte tenu de la situation de ces gens.

    • Ok Garth, vous nous avez démasqué.

      Mon proche dans HOMA n’est nul autre que Gabriel Taillon, spécialiste d’optique non-linéaire, coloc de Guy Gadbois, un avocat fiscaliste divorcé dont les enfants vont à l’école à VMR. Nous allons tous les vendredi à la lutte, où nous avons appris les tactiques de “tag-team”.

    • Comment savez vous que GabyTaillon est en fait “Gabriel Taillon”?

      J’entends le criquet. Celui qui hésite entre Gabyel, Gabyelle, El Gabong, Gabrielle, et Gabriel.

      Clown.

    • Baghdad Gab, 22:51.

      M’est avis que vous posez là une question très, très étrange. Non?

    • @garth turnoff

      Votre mauvaise foi devenue légendaire sur ce blogue, fait en sorte qu’on se sent obligé de vous ramener à l’ordre avec des stats globales et officielles.

    • opto85

      Aucun problème pour les fautes de frappe.

      « Coût d’opportunité…je suis peut-être idiot mais mon livre, le locataire donne 1200$ par mois au propriétaire. Résultat,à chaque fin du mois, le propriétaire à 1200 $ de plus dans ses poches que son locataire…faudrait m’expliquer kekun… »

      Lire et effectuer quelques simulations à partir du lien ci-bas serait un bon départ.

      http://www.nytimes.com/interactive/2014/upshot/buy-rent-calculator.html?_r=0

      En passant, votre petit couple ne risque pas 250 000 $ car on sait tous pertinemment que la valeur du condo acheté ne tombera jamais à zéro. Le 50 000$ donné par beau-papa signifie que le couple peut essuyer une perte de valeur d’environ 17% sur leur condo sans perdre un sou* car cette somme de 50 000$ ne sera jamais remise à beau-papa.

      Disons que ça change passablement la perspective de risque.

      * En considérant qu’aucun autre risque ne se matérialisera [voir lien du 6 juillet (9h01) ainsi que les commentaires de DocH (5 juillet)].

    • Curieux

      Merci de me répondre avec des commentaires constructifs et des liens pertinents pour mieux eclairer ma lanterne.

    • Doc

      Curieux a décidé de rester neutre, c’est son choix.Qui sait, il a peut-être des origines suisses.
      Quant à ma faiblesse, je l’assume.Cela vient probablement du fait que je suis un très (trop?) bon gars dans la vie.

    • Sur un ton plus léger,entendu à la radio ce matin; record mondial du rassemblement de personnes déguisées en nain de jardin battu ce week-end à Terrebonne! Et dire que je vis dans le même indicatif régional…misère!

    • Améliorer sa qualité de vie en achetant un condo. Ca peut tout simplement faire référence au dicton: “On n’est jamais aussi bien que chez soi.”

      Ce n’est pas que du vent, loin de là. En fait, je n’ai jamais entendu de ma vie quelqu’un qui a acheté me dire: “j’étais si bien dans mon logement loué”. Cela ne signifie pas qu’on ne peut pas être bien en location, ça signifie qu’on ne regarde pas en arrière après avoir acheté.

      ___________

      Trop souvent ce facteur est négligé dans vos redondantes analyses. Financièrement, je n’achèterais pas en ce moment, ce n’est juste pas le bon moment. Mais tous facteurs considérés, je rachèterais mon unité à nouveau demain matin sans hésiter.

      C’est aussi pour ça que le marché stagne en ce moment au lieu de planter.

    • j_le_partisan

      Paroles sages, comme d’habitude.

      Opto

      Des nains de jardin? Bah, nous avons le record mondial pour le plus grande nombre de laser scientists sur un blogue immobilier.

    • @Curieux & Opto85
      Curieux a raison dans ce débat.

      Le loyer ne va pas directement dans les poches du propriétaire, seul le profit (soit loyer après entretien, intérêts, taxes, assurance et impôts – notez que cela inclus le remboursement en capital). Si on parle d’un nouveau propriétaire (soit depuis 2012 à Montréal), alors son rendement doit être d’environ 5%, soit environ 1 800$ par an, et non 14 400$ comme vous le prétendez. Notez que je n’accorde aucune valeur à la plus-value, ce qui est conservateur mais pas excessif en ce moment.

      Et c’est la même chose pour le risque de votre couple.
      Évidemment, avec un don de 50 000$, le couple ne court virtuellement aucun risque, il est faux de prétendre qu’il risque 250 000$, car soyons sérieux, comment voulez que la valeur tombe significativement sous la valeur de reconstruction? Il faudrait assister à un exode massif de la population québécoise et montréalaise pour arriver à un tel scénario. C’est vraiment la marge du promoteur qui est réalistement à risque, soit sous les 50 000$ donnés.

    • Alexandre

      Je sais pertinemement que ce n’est 1200$ clair dans les poches du propriétaire.Je suis idiot mais pas à ce point:). Masi ce qui m’interpelle, c’est qu’au lieu de prendre son propre argent pour assumer ses dépenses liées au condo, c’est son locataire qui le lui fournit gracieusement…

      Pour le “risque” de mon petit couple, mettons que le terme n’était pas vraiment approprié.Parlons alors d’une dette qui est garantie par un actif.

      Résumons: à la fin de l’année, le locataire a sorti $14400 de ses poches et le propriétaire a fait $1800 de profit avec… Donc, proprio 1800 et locataire 0 et le proprio a toujours son condo…
      On jase là…
      Corrigez-moi mais a ce que je sache, vous louez des logements alors vous savez de quoi vous parlez je présume.

    • Doc 9h35

      I’ll drink to that!

    • @opto85
      Je suis justement dans cette business depuis suffisamment longtemps pour porter un regard critique.

      Vous voyez 1800$-0$ pour le proprio et moi, je vois des pinottes en comparaison du travail et des risques pris.
      Vous pognez un mauvais locataire qui vous coûte 5 000$ en réparations et vous venez de voir disparaître vos 3 prochaines années de profits. Et ce n’est qu’un exemple des problèmes qu’un proprio peut rencontrer et qui vont lui coûter plusieurs fois ses profits annuels.
      De plus, lorsqu’on parle du coût d’opportunité, la plupart des “investisseurs” immobiliers oublient le temps qu’ils y consacrent. J’en connais qui passent 20-30 heures par semaine pour dégager 20 000$ au bout de l’année; c’est pas drôle quand c’est plus payant de flipper des boulettes.

      Vous dites que cela vous interpelle qu’un proprio utilise l’argent du loyer pour les dépenses plutôt que le sien alors que j’y vois du gros bon sens. Qui louerait des logements si cela était en plus une dépense????

    • Et mon intention n’était pas de vous insulter.
      J’étais simplement absent lorsqu’ils distribuaient les gants blancs.

    • Alex:

      D’accord avec l’ensemble de votre analyse. Une remarque s’impose, à mon avis:

      Quant on loue à soi-même (i.e. un proprio-occupant), on court beaucoup moins de risque, on s’impose moins de travail et on s’épargne le fisc. Même les paiements d’un éventuel chambreur ne sont pas imposable. Un logement qui ne vaudrait pas la peine d’être acheté pour location à autrui peut quand même valoir la peine d’être acheté pour occupation par le proprio.

      M’enfin. Dans l’exemple ci-haut, 1800$ de surplus comparé 50k$ de mise de fonds, c’est 3.6% de rendement après impôts, mais avant les frais de transaction.Et l’épargne peut être investie à +- 3% après impôts (remboursement du principal hypothécaire). Ce n’est pas le Klondike, mais on ne parle pas d’une suicide financier.

    • Alexandre

      Rassurez-vous, je sais que nous ne vouliez pas m’insulter.En me traitant moi-même d’idiot, je me référais à mon post d’hier 21h48.
      Le mot “interpeller” n’était pas le bon mot.Je voulais dire justement que l’avantage était que le proprio assumaient tous les risques avec l’argent de son locataire.Comme vos arguments le démontrent, le gain net ne semble pas toujours en valoir la chandelle cependant. J’imagine qu’on peut alors se rabattre sur la plus-value éventuelle à la revente quoique le marché stagnant que nous connaissons présentement n’y est pas favorable pour un nouvel acheteur.

    • Pendant ce temps, les profits des entreprises du SP500 sont de l’ordre 5% de leur prix de vente (avant impôts sur les dividendes). Et le Shiller P/E (10 ans) équivaut à 3.8%.

      Remarquez, je comprends bien que les attentes de croissance des profits des entreprises sont différentes des attentes de croissance des loyers. Mais la comparaison me semble intéressante.

    • Tiré de l’Enquete annuelle de la SCHL sur le marché locatif

      Le loyer moyen des appartements de deux chambres s’est élevé de 2,6 % à l’échelle de la province, comparativement à avril 2013, pour se fixer à 709 $ par mois. Particulièrement, la RMR de Montréal, dont le nombre de logements compte pour les deux tiers du parc locatif de la province, a vu son loyer moyen grimper de 3,2 %. À l’opposé, la seule baisse du loyer moyen pour les appartements de deux chambres a été enregistrée dans la région de Gatineau (-0,8 %).

      3.2%. Et moi qui croyais que les loyers augmentent moins que l’inflation. C’était combien l’inflation à Montréal en 2013?

    • C’est cher ou c’est pas cher.

    • Toujours intéressant

      http://www.caamp.org/meloncms/media/Spring%20Report%20FINAL%202014-05-24_FRN_.pdf

    • @doc

      Effectivement, contrairement à ce qu’on entend sur ce blogue, on est loin de l’Eldorado pour le locataire, d’autant plus qu’on calcule le 3,2% d’augmentation sur l’ensemble des logements disponibles dont la moitié à mon avis son des ‘dive’. Ceci dit, tant mieux pour les locataires subventionnés, j’en connais certains. Mon conseil : restez dans votre logement les amis et profitez de l’aubaine si votre situation familiale reste satisfaisante à loyer. Perso, un logement comparable à mon condo actuel(à peu près pas trouvable dans mon coin) me reviendrait plus cher que ce que ça me coûte de rester ici.

      @nicmef

      Historiquement c’est cher. Dans le monde parrallèle créé par la répression financière, y a plus de référence qui tienne. Basta le Schiller !

    • @doc

      On l’a dit 100 fois mais encore bon de le re-mentionné puisque ça figure dans votre lien de la CAAMQ :
      ”Une habitation est à la fois un lieu de vie et un investissement. Selon l’enquête
      ACCHA/Maritz du printemps 2014, 69 % des propriétaires canadiens (ceux qui ont
      acheté au cours de la dernière décennie) voient leurs habitations comme un endroit pour
      vivre et 31 % comme un placement.”

    • leguet

      Vous me l’avez probablement expliqué, mais je ne suis pas certain. Quelle est l’alternative que vous préféreriez à ce que vous appelez la “répression financière”?

      Je crois que vous connaissez mon avis sur la question et je sais que vous n’êtes pas d’accord, mais je ne suis pas certain de ce que vous proposez pour rétablir une situation financière plus normale, i.e. plein emploi, taux d’intérêt non-nuls, ratios P/E plus modérés.

    • Pour les dur de compreneux, “on l’a dit 100 fois” ne doit pas être pris litéralement. C’est une facon de parler.

    • Laurentkar
      Je crois qu’il n’existe pas vraiment de solution à proprement dire. Seulement des mesures d’atténuation et de transition. Pas grand-chose à faire contre ce mouvement séculaire de déflation. Ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, dans une période de résistance au progrès technologique. A toute fin pratique, c’est ce que nos sociétés font depuis bientôt 20 ans, elles gèrent l’arrivée et l’intégration du Tiers-Monde et p-e éventuellement du Quart-Monde en même temps que l’adoption graduelle des nouvelles inventions et technologies. Par contre, il faut admettre que le ZIRP n’est plus ni moins qu’une forme de répression financière. Une guerre ouverte contre les rentiers privés et publics.

    • Ni

      A quelques reprises, j’ai qualifié les rentiers de “victimes collatérales”. La Fed ne les vise pas et ce n’est pas son objectif de les appauvrir (donc elle ne leur fait pas la guerre), mais elle n’a pas trop le choix afin d’atteindre ses objectifs.

      D’accord?

    • @laurent

      Résumé vite fait, il y avait au moins une alternative, celle de laisser le libre marché s’épurer de lui-même mais on a pas eu le guts de le faire. On vole donc Paul depuis 5 ans au profit de Jean(l’endetté) pour sauver le ‘modèle’. Ceci dit, on ne saura jamais ce que cela aurait donné de laisser un peu plus faire les acteurs de notre soi disant système capitaliste, on a préféré socialiser les pertes. Une chose est certaine ; on constate que le 1% s’en tire très bien dans les circonstances. Je dit depuis belle lurette que nous vivons dans un Corporate World, les 6 dernières années sont encore plus éloquentes.

    • http://www.lapresse.ca/le-soleil/maison/habitation/201407/06/01-4781566-payant-un-flip-immobilier.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO23_maison_3732_accueil_POS3

      Article intéressant aujourd’hui, c’est rare quand meme qu’on parle des flips au Québec. Je me trompe ou y’a des règles en place qui rendent la chose plus compliquée?

      Y’en a un qui s’est fait justement proche de chez moi, je passé souvent devant et je peux dire qu’ils n’ont pas juste fait du cosmétique; je les ai vu stripper l’intérieur au complet jusqu’à la charpente. Le quadruplex (maintenant deux cottages) se vendait pas cher de mémoire (genre autour de 600k?). Là, ils vendent chaque unité pour 695k$. C’est grand mais je sais pas si du monde vont vraiment vouloir payer aussi cher pour habiter sur Boucher… Perso j’enlèverais un 100k du prix pour que ça fasse plus de sens. Opinions?

      http://www.vendre-ma-maison.com/maison-a-vendre-Plateau-Mont-Royal/475-Boucher-H2J-1B8/

    • leguet

      Je crois comprendre ce que vous dîtes. Imaginons que, plutôt que de passer par les institutions financières et autres grandes entreprises pour soutenir la croissance nominale, le gouvernement avait donné un congé prolongé de “payroll tax” (comme les cotisations à Medicare et à la Social Security), payé directement par la Fed, dans d’assurer une croissance raisonnable des revenus nominaux. Vous seriez davantage en accord avec ce genre de scénario, si j’ai bien compris. Est-ce bien ça?

      DocF 12h29
      J’aurais tendance à croire cela. Je dirais même que la plupart des membres du FOMC préférerait nettement un monde avec des taux d’intérêt près des niveaux historiques.

      Tant qu’à moi, s’il y a bien eu répression financière, c’est quand la BCE a augmenté ses taux (deux fois!) en 2011, créant de toute pièce le “second plongeon” européen. Ça fera pas mal plus mal, à long terme, aux épargnants européens que le QE américain.

    • payé directement par la Fed, *afin* d’assurer

    • leguet

      Théorique.

      Laisser le marché s’épurer lui-meme n’était pas une option.

    • @leguet

      Bien d’accord avec vous. Les gens pensent souvent à tort que le système capitaliste ou le libre-marché ne fonctionnent pas car ils croient observer ses failles en ce moment. Le problem c’est que l’ont n’est PAS dans un système capitaliste de libre-marché, malheureusement. En voulant protéger le système, on a donné beaucoup trop de pouvoir aux gouvernements (qui devraient avoir ZÉRO pouvoir sur les marchés), pouvoir qui est en fait au service d’entreprises bien occupée à faire passer leur agenda en lobbying et graissage de patte.

      Si le gouvernement n’avait pas ces pouvoirs, il ne pourrait pas faire advancer des agendas de grosses corpo, qui eux, en retour, seraient “obligés” de faire de la vraie business en bonne et due forme, dans un marché qui se dicte lui-même. Et le consommateur en sortirais évidemment gagnant, avec en bonus un minuscule gouvernement non-interventionniste qui prend peu/pas de taxes, mais fonctionne sur un système utilisateur-payeur.

    • leguet
      “On vole donc Paul depuis 5 ans au profit de Jean”

      D’un autre côté, si Jean fait faillite, Paul n’aura plus rien. Également, si Jean et Paul perdent leur emploi car l’économie s’effondre (comme dans mon expérience par la pensée dont je vous avais fait part), tout le monde est perdant.

    • elisef

      S’ils enlèvent 100K du prix, ils ne font pas d’argent. En fait, ils en perdent probablement.

    • @leguet
      épuration = crash

      Et vous confondez plusieurs forces (ou conséquences).
      Ce n’est pas l’action des banques centrales qui a créé notre environnement économique actuel avec un accroissement de l’écart entre riche et pauvre exponentiel.
      Évidemment, il y a eu le laxisme législatif autour des institutions financières mais pire que la maxime maintenant populaire de “socialiser les pertes et privatiser les profits”, je crois que le bobo fondamental est que nous avons mondialisé la finance mais localisé la fiscalité. Ajoutez à ce cocktail, la médiocrité ambiante des politiciens qui ne pensent qu’au court terme (ré-élection) et la puissance des lobbys (sous le couvert de plus en plus légalisé comme aux EUA) et vous assistez à un strip tease fiscal public.

      La réponse n’est pas simple.
      1- autorité gouvernementale mondiale (hahaha – mais ce serait bien)
      2- retour des mesures protectionnistes: douanes, circulation restreinte des espèces dans le cadre d’un accord élargi, disons avec l’OMC.

    • Ils ont strippé au complet, mais le chauffage est a plinthes électriques, et la clim est murale?

      Pas fort.

    • La médiocrité ambiante peut-être certes associée a des objectifs à court terme, mais il faut aussi reconnaitre que les politiciens sont condamnés a l’échec car foncièrement incompétents pour la tâche. Le seul prérequis étant de se faire élire, leurs expériences passées n’a, pour 95% des cas, absolument rien a voir avec la prise de décisions sur des problèmes fondamentalement complexes. On ajoute a ça le manque de stabilité chez nos élus comparativement a ceux qui tentent d’influencer le gouvernement, et youp!, environnement parfait pour qu’ils échouent lamentablement a la tâche!

      Le problème de la gouvernance mondiale est un autre cas d’espèce. Même à l’intérieur d’un même pays, ou le cadre institutionnel est pourtant bien défini, les politiciens sont incapables de s’entendre. Alors imaginez lorsque les cultures sont différentes (difficultés de bâtir la confiance nécessaire pour y parvenir et problèmes de communications) et les intérêts divergent… Axelrod résume bien l’ensemble du défi.

    • Pour la mondialisation de la finance, on parle surtout d’une évolution du système, en grande partie influencée par l‘intégration des grandes entreprises mondiales. Elles n’ont aucun intérêt à voir la fiscalité être ajustée mondialement, car ça leur permet de négocier des ententes avec chaque pays individuellement en fonction de leurs propres intérêts. Surtout, comme elles contrôlent l’information (ou du moins, sont mieux en mesure d’intégrer une information diverse pour bien comprendre les grande tendances mondiales), elles ont un net avantage lorsque vient le temps de négocier avec les gouvernements. Je suis peut être naïf, mais c’est en partie par ces grandes entreprises que nous serons en mesure de régler plusieurs des grands problèmes du XXIe siècle (malheureusement, pas celui des finances publiques).

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201407/08/01-4782142-les-residences-haut-de-gamme-toujours-prisees-selon-sothebys.php

    • http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/immobilier-le-prix-des-maisons-unifamiliales-recule-a-montreal/570421

    • @docholliday
      C’est évident qu’étant incompétents, il est encore plus facile pour eux de prendre des mauvaises décisions. Mais le problème fondamental est toujours l’arrimage des objectifs et la paie à mon avis.
      Même en plaçant des politiciens compétents au pouvoir, ils vont calculer leur intérêt personnel (c’est normal) et comme leur intérêt personnel diverge du bien public, on assistera grosso modo au même résultat final (plus en finesse).

      Quant aux grandes entreprises, je lis un bon livre sur l’innovation et le progrès co-écrit par Marcel Côté et Roger Miller (L’innovation réinventée), et ayant passé ma vie antérieure en gestion de portefeuille techno, je suis persuadé que l’innovation (et le progrès) ne vient pas des grandes entreprises mais des start up et des labs embryonnaires universitaires.
      Non, la contribution des multinationales à la société n’excuse pas leur absence de support financier à ladite société.
      Ce qui n’implique pas que certaines multinationales vont accomplir de merveilleuses actions, mais j’imagerait cela ainsi: Voulez-vous vivre sous une dictature en espérant avoir un dictateur éclairé (philosophie populaire à l’Âge des Lumières fortement sponsorisée à l’époque par Catherine de Russie, on ne sait pas pourquoi…) ou vivre sous une démocratie (aussi imparfaite soit-elle)? C’est exactement notre situation actuelle: on concentre TOUTES les ressources dans quelques mains seulement en espérant qu’elles désirent (et agissent) dans le bien public.
      J’ai une expression pour cela: la pensée magique.

    • @DocH

      Tout à fait. Alors si les politiciens (même si on part du principe qu’ils on le bien commun à coeur) ne sont foncièrement pas des “experts”, et encore moins des éminences grises dans leur domaine, pourquoi ceux-ci ont-ils un pouvoir décisionnel si important avec souvent des impacts majeurs sur le peuple? Après tout, les décisions sont souvent teintés par “l’éducation” que certains lobbyistes font auprès d’eux… Et pourtant on persiste à croire que ceux-ci doivent en faire plus à grands coups de nouvelles législations et de socialisme? Misère.

      @doc

      Ouais. Je passe devant presque quotidiennement. Je suis d’avis que si on assume un 600k pour le bloc, autour 200k de réno dans chaque cottage (malgré que là je lance un chiffre en l’air), plus le “carrying cost” des unités sur plus d’un an (car ils rénovent depuis l’automne passé!), on arrive à un coût total qui doit tourner autour de 1-1.1 million. Si ils les vendent à disons 650k chaque, on arrive à environ 200-300k de profit? Je suis d’avis que c’est excellent… Si je suis réaliste (?) avec les coûts de réno.

    • @elisef

      Je ne crois pas que les gouvernements prennent trop de place, en fait n’ont à peu près plus de pouvoirs. Ça veut pas dire qu’on ne peut pas réduire la bureaucratie mais c’est foncièrement Corporate qui décide et qui en plus pait de moins en moins sa part ce qui n’aide pas nos finances publiques. Nos gouvernements décident les mains liés !

    • @elisef

      Aux USA le peuple pense aussi que le gouvernement doit être le plus petit possible et qu’on devrait payer le moins de taxes possible. Le résultat : la société développée la plus inégalitaire sur terre.

    • 400K de rénos pour un strip total?

      No way. Meme s’ils n’ont meme pas pris la peine de faire un système de HVAC qui a un minimum d’allure.

      On parle de transformer un quadruplex en 2 maisons de ville, avec modifications importantes de séparations.

      Et si vous aviez raison, viser à réaliser un profit de 200-300K sur ce genre de projet, dans les conditions de marché ou nous sommes, et avec un manque d’attention à des trucs aussi important que le HVAC (et que dire des colonnes de bois, qui auraient pu etre évités s’ils avaient construit solide avec des h-beams), c’est rêver en couleur.

    • elisef

      En passant la TOS TVQ n’est pas jojo dans ce genre de projet. S’ils ne la chargent pas (en cela ne semble pas être le cas) c’est donc qu’ils l’ont mangée en s’auto-cotisant à la fin des travaux.

      Ou pas. Et alors, ca devient un dossier pour notre ami Taxman

    • @doc

      Sur votre lien de 15:47 :
      ”La demande a été si élevée à Toronto que 36 % des copropriétés inscrites entre 1 million et 2 millions ont été vendues à un prix supérieur à celui demandé, 41 % de celles inscrites entre 2 millions et 4 millions ont trouvé preneur à un prix plus élevé, et toutes celles inscrites à plus de 4 millions ont été vendues à un prix supérieur.”

      Comme je disais ; ça va bien pour le 1% !

    • leguet

      Regardez quels étaient les taux d’impôt marginaux aux USA dans leur véritable âge d’or industriel.

      And weep.

    • Parlant de médiocrité, le plus grand problème sociétal en ce moment au Québec, ce sont les syndicats. Et de loin.

    • doc
      Oui !
      Collateral damage ! J’aimerais bien y croire. C’est sûr que la FED ne part pas avec la ferme intention de distribuer des posters most wanted des plus gros épargnants. Mais le résultat est là !

    • leguet, 18:58

      Je suis preeesque jaloux!

    • Ni

      Je suis absolument persuadé qu’il s,agit de victimes collatérales.

      Et je pensais aux petits épargnants. Je ne sais pas c’est quoi un gros épargnant.

    • http://www.remax-quebec.com/en/condo-for-sale-4895-rue-hutchison-plateau-mont-royal/15024040.rmx?fromsearch=formSearch_residentielle

      Doc, ca vaut vraiment 680K?

    • Photo de vacances de Baghdad Gab. Prise le 23 juin dernier.

      http://www.lapresse.ca/photos/international/201407/08/12-12577-le-monde-en-images.php#877282-homme-fait-encorner-taureau-vile

    • @ Alexandre
      Je suis très loin d’être convaincu concernant l’arrimage des objectifs avec la paie. C’est, à la base, fondé sur une prémisse en partie erronée (superbe article sur le sujet par Sumatra Ghoshal et Moran si ça vous intéresse), sans compter que pour la paie soit arrimée aux objectifs, il faut définir ces dits objectifs. Dans le cas du gouvernement, on arrime les objectifs a quoi? Le surplus a la fin de l’année? Le bonheur collectif? Le faible tôt de corruption? Le sens de l’état est beaucoup plus porteur a mon avis. Malheureusement, c’est une notion qui s’est perdu, et qui a été complètement dénaturée.

      Pour les entreprises, c’est vrai que l’innovation provient en grande partie des Universités et des start-ups. Mais leur diffusion et leur adoption demeure le fait des grandes entreprises. Regardez des entreprises comme IBM, Accenture, Microsoft. Leur influence est énorme si ce n’est pour identifier des partenaires avec des solutions innovantes, contribuer a leur financement, pour ensuite offrir ces solutions à leurs clients. La même chose dans le biotech. Les petites entreprises innovent pour ensuite être rachetées par les grandes entreprises qui peuvent assurer la diffusion de leurs innovations.

      Les entreprises multinationales sont un vecteur. Le gros problème, c’est de savoir ou leurs impôts devraient être payés. Surtout dans un contexte où elles peuvent changer le pays ou elles sont enregistrées en un tournemain. Certaines en abusent, c’est certain. Mais je crois que de plus en plus (du moins pour certaines entreprises), il y a une conscientisation de leur impact et de leur rôle en tant que citoyen. L’engagement de certaines sociétés pour la lutte aux changements climatiques n’en est qu’un exemple.

      Ceci étant dit, je ne suis pas aveugle pour autant : il reste beaucoup de travail. C’est simplement que ces firmes occupent présentement un vide institutionnel, et en l’absence d’alternatives, elles représentent une partie du problème mais aussi de la solution.

      Pour le reste, la démocratie à l’occidentale est imparfaite et inefficace. D’accord avec vous.

    • Doc :

      Un gros épargnant: BlackRock. Contrôle virtuellement ‘Corporate America’ (and beyond).

      http://en.wikipedia.org/wiki/BlackRock

    • Doc 20:46 :

      Niet. On enlève un petit 15-20% facile a mon avis. Surtout que la localisation est couci-couca pour l’accès aux épiceries/fruiteries et cafés/restaurants comparativement a d’autres endroits du Mile-End. A ce prix la, on peut probablement trouver un triplex ou un duplex en piteux état et le convertir.

      Mais bon, c’est pas mal comme la maison a pas loin d’un million de mon voisin…

    • Doc, 21:15

      Pense pas que je suis d’accord. A ce compte-la, la Caisse de depot serait un gros epargnant, or c’est plutôt un pool de petits epargnants.

      Je dis je ne pense pas plutpot que pas d,accord pacre que je n’ai pas verifie leur capitalisation.

      J’espere que votre voisin a eu le bon sens de ne pas utiliser du pin pour ses plinthes, et de ne pas utiliser des retailles de bois pour ses tetes de fenetres. Ca fait pic pic.

    • Doc

      Pour moi , la rue Hutchison c’est la rue aux milles dos d’anes. Pire que Westmount. Remarquez, je comprends pourquoi ils les ont installés, mais quand meme.

    • J’aurais du être plus précis. Les gros petits épargnants. LoL ! Les semis-retraités, retraités, chomeurs chroniques, proprios occupants…Bref, comme disent les anglais ”Being asset rich is not enough, unless you are a 1%er’’.

    • leguet

      « On l’a dit 100 fois mais encore bon de le re-mentionné puisque ça figure dans votre lien de la CAAMQ : ”Une habitation est à la fois un lieu de vie et un investissement. Selon l’enquête ACCHA/Maritz du printemps 2014, 69 % des propriétaires canadiens (ceux qui ont acheté au cours de la dernière décennie) voient leurs habitations comme un endroit pour vivre et 31 % comme un placement.” »

      Et puisque l’habitation constitue un endroit pour vivre, payer un prix exagéré et s’endetter jusqu’aux oreilles pour la propriété représenteront toujours des décisions sensées…

    • « D’après le dernier sondage trimestriel des gestionnaires de risques des banques nord-américaines réalisé pour la firme FICO, 56 % des personnes interrogées ont exprimé leurs craintes qu’une «bulle immobilière non durable soit en train de se créer» aux États-Unis et au Canada.

      La croissance de la dette à la consommation et la montée des prix des résidences inquiètent la plupart des banquiers interrogés.

      De plus, les nombreuses demandes de crédit effectuées par les consommateurs soulèvent également l’inquiétude chez les prêteurs. »

      http://argent.canoe.ca/vos-finances/immobilier/des-preteurs-craignent-une-bulle-immobiliere-8072014

    • CUrieux

      Prenez cela différemment. C’est comme manger chez Pacini vs Da emma, ou acheter une Toyota plutôt qu’une Mercedes.

    • Doc
      Je me souviens lorsque Da Emma était St-Laurent coin St-Viateur. WoW ! Ouin ! Il y a 10 ans le mot bulle immobilière était associée par 95% des experts à la BUBLICIOUS. A présent, tout le monde est conscient des risques. Le 95% est maintenant convaincu que ce n’est plus associé à la BUBLICIOUS. C’est inquiétant. C’est clair. Mais le dérapage viendra du champ gauche, kke chose qui n’est pas sur nos radars, encore. Comment vulgariser. Mettons qu’une fois que les médecins sont parvenus à isoler le bacille de la peste, les épidémies apocalyptiques étaient pratiquement éliminées, mais la maladie, elle n’est pas éradiquée. Nous savons seulement comment la contrôler.

    • NiCMef

      ” Mais le dérapage viendra du champ gauche, kke chose qui n’est pas sur nos radars, encore.”

      Le cygne noir, quoi!

    • On dirait que Paul Krugman a lu notre discussion au sujet des gagnants et perdants lors de périodes de bas taux d’intérêt et a décidé de commenter:

      http://krugman.blogs.nytimes.com/2014/07/08/class-and-monetary-policy/?_php=true&_type=blogs&module=BlogPost-Title&version=Blog%20Main&contentCollection=Opinion&action=Click&pgtype=Blogs&region=Body&_r=0

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201407/09/01-4782360-le-prix-des-maisons-devrait-continuer-sa-hausse-en-2014.php

      Je vais revisé ma prédiction 2014. J’étais trop doomer.

    • Parle-moi de cela un headline baveux!

      http://www.finance-investissement.com/nouvelles/economie-marches/immobilier-le-pire-est-passe-a-montreal-selon-royal-lepage/a/56817

    • DocGuyRemax 8 juillet 2014 20h51

      I don’t miss you.

    • Oui. Le célebre cygne noir qui ne donne jamais de signe encore moins le soir. J’ai appris a respecté Monsieur Krugman. Depuis qu’il a une tribune au NYT, mais il demeure Herr Krugman. Il met rarement de l’eau dans son vin.

    • @leguet

      Mon ordi a planté deux fois aujourd’hui, effacant à chaque fois le commentaire que je vous écrivait… Alors je serai un peu plus brève:

      L’affaire, c’est que non, le gouvernement est pas petit aux USA; il grossit toujours plus, et c’est pour cela qu’autant de gens de nos jours tiennent le discours de “less government”. C’est justement car le gouvernement en mène plus large et influence le système (car des entreprises et groupes d’influences réussissent à faire passer de la législation qui leur convient) que le peuple lui, s’en retrouve affaiblit. C’est ça qui creuse le fossé de l’inégalité. Quand le vrai marché libre sera de retour, que les entreprise apprendront à redevenir compétitive naturellement et que le gouvernement n’aura AUCUNE influence sur les marché, là on verra des inégalités moins prononcé.

      http://www.truthfulpolitics.com/http:/truthfulpolitics.com/comments/u-s-federal-government-size-as-measured-by-spending-by-president-political-party/?utm_source=twitter&utm_medium=friendly%2Blinks&utm_campaign=twitter%2Bfl%2Bplugin

      Par rapport à ce que doc à dit sur la révolution industrielle, un papier fort intéressant à lire:
      http://www.fee.org/the_freeman/detail/the-industrial-revolution-working-class-poverty-or-prosperity

      @NiMef et laurent

      Bien sûr que le dérapage viendra de la gauche, on arrête pas de se socialiser à l’échelle de la planète, et ça empire la situation pour tout le monde. Tant qu’on laissera pas le marché se corriger de lui-même (ce qui entrainera probablement une crise sans précédent), il n’y aucune façon de vraiment se sortir de là. On ne sera pas les premiers sur terre à vivre des révolutions dans le système…

    • Bagdhad Gab

      Ca tombe bien, pensez-vous qu’on s’ennuie de vous?

    • elisef

      Non. Vous allez voir une gang de monde payé 5 $ de l’heure.

    • @elisef
      Réduire la taille du gouvernement sans changer la législation actuelle?
      C’est du suicide collectif et cela ne fera qu’empirer l’écart entre les riches et les pauvres.
      Voyons donc, c’est la fiscalité qui créé le fossé et non la taille des gouvernements! Et la meilleure preuve serait de regarder la corrélation entre la taille relative des états et le fossé.

      Les Américains qui blâment la taille de l’état pour les problèmes de répartition de richesse sont complètement dans le champ. Ils n’ont qu’à regarder les taux d’imposition des entreprises, les barrières au commerce extérieur et les taux d’imposition des riches pendant la période dorée des États-Unis pour trouver une racine profonde aux déficiences actuelles.
      Surtout qu’il est prouvé empiriquement qu’un état fort offre une volatilité de la richesse beaucoup plus faible! Il suffit de comparer le Canada et les États-Unis ou la Scandinavie et le Royaume-Uni.
      Écouter le Tea Party et les Républicains en général ne va que précipiter davantage les États-Unis vers l’éclatement de la classe moyenne et on verra un sosie de la Russie apparaître avec une classe oligarque et une masse grouillante, sans éducation et sans protection sociale.

    • Alex

      http://en.wikipedia.org/wiki/Government_spending#As_a_percentage_of_GDP

      Le Japon, le Canada et les É-U ont environ la même taille de gouvernement, mesuré comme les dépenses publiques en % du PIB, à 42%. Pourtant, ces trois pays ont des écarts riches-pauvres complètements différents. Les É-U ont l’un des plus grands écarts dans les pays développés et le Japon l’un des plus petit. Le Canada est entre les deux.

      Un autre exemple: la Corée du Sud a un gouvernement beaucoup plus petit que la Belgique, mais a un coefficient de Gini plus petit (i.e. que la Corée est plus égalitaire).

      J’admets qu’il y a corrélation entre la taille du gouvernement et les inégalités, mais elle est loin d’être parfaite. Il y a d’autres aspects qui jouent des rôles très importants.
      http://stumblingandmumbling.typepad.com/.a/6a00d83451cbef69e20133f1f6ebc8970b-pi

    • Parlant de législation intelligente…

      http://www.theglobeandmail.com/globe-debate/the-insidious-truth-about-bcs-carbon-tax-it-works/article19512237/

      Alcoa up 5.66% whoop whoop! +102% depuis septembre.

    • Piketty-Saez semblent indiquer que, toutes proportions gardées, les revenus d’intérêt jouent un beaucoup plus grand rôle chez les très riches que chez les moins riches. (via Krugman: http://krugman.blogs.nytimes.com/2014/07/09/more-on-class-and-monetary-policy/)

    • Pas compliqué d’agrandir les inégalités : plus de revenus aux plus riches et moins d’impôts payés proportionnellement.

      http://iris-recherche.qc.ca/blogue/le-1-au-quebec-1-plus-de-revenus-moins-dimpots

    • @alex

      Ça, c’est le gros méchant épouvantail qu’on sert pour faire peur au peuple. Bien sûr que les gens au pouvoir vont vous trouver de super bons arguments pour justifier leur job…
      Le truc, c’est que les républicains et les tea baggers ont une partie de la solution (tout comme les démocrates), mais pas tous. Le républicains veulent autant de gouvernement que leurs collègues démocrates. Ce dont je parle, c’est de libertarianisme, ou de moindre mesure de libéralisme classique (et non social). C’est ce que prônait des Adam Smith, des F.A. Hayek et même M. Friedman et j’en passe. Le modèle libéral social à la Keynes qu’on a vastement adopté (et qui à mon avis contribue à notre fausse interprétation du mouvement libéral), n’a, de toute évidence, pas porté ses fruits.

      Et si vous voulez un bel exemple justement de libre marché, regardez ceci:

      http://www.businessspectator.com.au/article/2012/10/4/commodities/swedens-secret-free-market-success
      http://www.thecommentator.com/article/1438/free_market_chile_contrasts_with_disastrous_venezuela

      Et non, doc, les salaires baisseraient pas à 5$/h. À moins que le système tombe en déflation majeure du même ratio. La majorité du monde travaille déjà au-delà du salaire minimum.

    • elisef

      Il y a une couple de milliards de personnes qui aimeraient cela travailler pour 2 $ de l’heure.

    • FOndamentalement elisef, la réglementation, les filets sociaux, etc.. ne visnet qu’une chose: réduire les écarts qui existeraient autrement.

      Enlevez-les, et les écarts exploseront. Parce que comme individu, à moins de faire partie du très petit pourcentage d’individus qui est véritablement capable de se démarquer des autres, vous (et c’est un vous “général” que j’utilise ici) ne valez absolument rien dans une économie de libre marché mondialisée pure et dure.

    • elisef

      On parie-tu qu’en Suède, il y a des normes du travail?

      L’article praise le modèle suédois par comparaison avec ses voisins européens. Avez-vous la moindre idée ceci revient à dire que L’Académie est un excellent restaurant parce que c’est meilleur que Tim Horton?

    • En passant, de toutes les stats et tableaux que nous échangeons ici, je trouve ceux-ci les plus intéressants. Ca en dit long.

      http://credit.bankofcanada.ca/householdcredit

    • Je paierais cher pour avoir les données sur une plus longue période. Malgré que 25 ans, c’est deja pas pire, mais juste pour avoir une idée ce serait l’fun.

    • A mon avis les inégalités ne sont pas un problème tant que globalement la société s’enrichit.

      Et la société s’enrichit grâce au système capitaliste, une méritocratie dans laquelle les inégalités sont évidemment inhérentes, c’est peut-être malheureux mais c’est comme ça. Le système n’est pas parfait mais il est de loin le meilleur que l’espèce humaine ai trouvé pour améliorer son sort et son niveau de vie.

      En conséquence combattre les inégalités équivaut à combattre le capitalisme, ce qui à la fin est absurde et sera nécessairement contre productif.

      Certes on peut avoir un filet social (ne serai-ce que pour préserver la paix sociale) mais ce qu’il faut surtout combattre ce sont les inefficacités et les barrières qui empêchent le capitalisme de bien fonctionner (librement) et d’être une véritable méritocratie. A cet égard ce n’est pas le boulot qui manque, parlez en à une certaine madame Charbonneau…

      Comparer des pays aux cultures profondément différentes et aux tailles arbitraires est un exercice biaisé et futile, il vaudrait mieux comparer les grands blocs économiques comme l’Amérique, l’Europe et autrefois le bloc communiste. Or là je pense que les résultats de la grande expérience du mélange entre socialisme et capitalisme commencent à être clairs. Les inégalités sont peut-être encore moindre dans la plus socialiste Europe mais le chômage y est près du double et surtout les perspectives d’avenir sont plutôt sombres car de toute évidence le “modèle” file vers la faillite et l’état providence européen ne pourra pas tenir ses promesses. A mon avis c’est pire que d’éviter les promesses utopiques.

    • M. Brasseur

      VOus avez peut-être raison (je ne suis pas assez connaissant pour en juger).

      Le problème est qu’une bonne partie de notre société (et surtout de la société américaine) s’appauvrit. Donc le système ne marche pas.

    • @pbrasseur

      Effectivement. Les inégalités sont normales, seulement en ce moment elles sont excessives. Ce que je trouve d’assez ironique c’est que ça s’est produit à force de laisser le gouvernement intervenir dans les affaires des entreprises, de sauver les banques et en imprimant de l’argent, tous des mesures qui aident les plus riches. Et donc la solution serait de taxer plus? Voyons donc! Trop de gouvernement est le problème, et donc la solution c’est encore plus? Bien sûr… Faut aller de l’autre coté du balancier; arrêter de financer les plus riches, les laisser gérer leur business eux-même; si ils coulent, tant pis. Un moment donné, c’est à eux de gérer leur risque, pas aux contribuables. Et le contribuable s’en sortira bien mieux.

      @doc

      Doc, le modèle suédois est un des modèles les plus prisé et envié sur la planète. On parle pas de l’Académie, mais d’un Toqué… Et je ne dit pas de tomber dans l’anarchie, bien au contraire! Oui, des filets sociaux temporaire (tel que le chômage) sont bénéfique est nécessaire au bon roulement (anyways, c’est la collectivité qui se fournit elle-même ce service). Une charte de droits et libertés peut très bien elle aussi s’assurer d’un minimum en tant que respect humain, et oui, des bases de normes du travail.

      Sauf que, c’est faux de croire que les inégalités exploseront. On est déjà pratiquement dans une économie mondiale; si on veut des bébelles cheap, faut les produire ailleurs qu’ici. Par contre, en enlevant le salaire minimum, on peut permettre à des gens qui ne valent pas 11$/h (et oui y’en a plein) de, tout d’un coup, trouver du travail plutôt que de rester sur le BS. Si tu veux de l’argent, tu travailles pour.

      Les filets sociaux tel qu’ils sont présentement, contribuent à garder les gens pauvre. Il y a de meilleures façons de les repenser. Regardez à cet effet ce que Milton Friedman proposait en échange qui fait beaucoup plus de sens: le negative income tax. C’est une bien meilleure alternative qu’un gouvernement pourrait faire pour non seulement réduire sa taille et son coût (donc plus de BS, de “food stamps”, salaire minimum, remboursement de logement et autres transferts), mais en plus sert d’un unique filet social pour non seulement valoriser l’individu autrement “pris” dans le cycle de pauvreté, mais aussi l’économie et les emplois. Ce n’est pas magique évidemment; un filet social va toujours rester un “incentive” pour ne pas travailler, et ce système ne change que légèrement la donne. Sans doute que moins de travail au noir aurait lieu si les gens ne perdaient pas leur “BS” du moment qu’ils travaillent un peu.

      C’est quand même mieux que le présent système. Des gens qui n’osent pas travailler pour ne pas perdre tous leurs avantages sociaux pourraient donc travailler, continuer à recevoir une compensation modulé sur leur revenu, qui lui serait donc bonifié. Tout d’un coup, ça devient plus payant de travailler.

    • pbrasseur

      “A mon avis les inégalités ne sont pas un problème tant que globalement la société s’enrichit.”

      Le problème, c’est que le revenu médian ne suit pas la productivité depuis plus de 40 ans. Il y a eu une amélioration dans les années 90, mais pas durant le reste de la période. Remarquez il y a des raisons statistiques (la taille des ménages a diminué), mais reste que l’ensemble de la population ne semble pas profiter de la croissance de la productivité.

      http://www.stateofworkingamerica.org/m/?src=http://stateofworkingamerica.org/files//Median-income-productivity-growth-47-11.png&w=640

      On le voit aussi la part des profits corporatifs en proportion du PIB augmenter, alors que celle des salaires diminue.
      http://www.businessinsider.com/corporate-profits-just-hit-an-all-time-high-wages-just-hit-an-all-time-low-2012-6

      Ceci n’est pas universel. Prenons l’exemple de la G-B, où les revenus médians ont suivi le PIB/habitant essentiellement jusqu’en 2000. Je ne sais pas ce qui explique ce comportement différent entre les É-U et la G-B. http://qmteaching.files.wordpress.com/2012/01/uk-family-income.jpg

      Et en France? Les revenus disponibles médians ont augmenté tout au long de cette période. Autrement dit, le ménage français médian a vu son revenu disponible augmenter de 60% depuis 1970, contre environ 15% aux É-U.

    • pbrasseur

      Oups, ma source pour les données françaises: http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&id=45

    • elisef

      Non, tout à coup vous vous trouvez dans un système à l’américaine ou plein de monde doit avoir 2 3 jobs simplement pour survivre.

      En amérique du nord en 2014, me semble qu’on devrait être rendu plus loin que cela.

    • @Doc et elisef

      Par contre, quand une mère monoparentale avec 3 enfants doit se trouver une job de plus de 35k/an pour avoir un revenu net supérieur à ce que l’aide sociale et les prestations fiscales lui donnent, c’est qu,il ya peut-être un problème…

    • opto

      Ca paie combien l’aide sociale et les prestations fiscales dans la situation que vous décrivez?

    • Doc

      Je me souviens que cela avait été démontré il y a quelques années lors d’une émission télé.J,ai quand même pris le temps de faire quelques recherches sur les sites du gouvernement.

      Alors, si nous prenons un revenu brut de $35000, cela donne environ un revenu net de $2000 par mois, plus $1021 de prestations féd et prov pour enfants donc grosso modo $3000 par mois.

      Si est est sur l’aide sociale,elle aura droit à la prestation de base de $740 plus $1329 de prestations pour enfants. Donc $2069/mois.
      Rajoutez qu’elle doit faire garder ses 3 enfants: environ $400 mois, la perte de certaines gratuités(soins dentaires et vision et médicaments) et de frais supplémentaires pour son emploi(transport. habillement etc) et il n’y a pratiquement plus de différence.
      Bien sûr, un emploi aide à sa réinsertion sociale mais ça , c’est un autre débat.

      Il y a certainement des variations cas par cas mais cela donne une bonne idée de la situation.
      Notez aussi qu’elle peut déclarer des revenus d’emploi jusqu’à $200/ mois sans voir ses prestations coupées.Donc , en travaillant 5 h par sem, elle le même revenu net que si elle a un emploi à temps plein.
      35k, c’est limite, mais il est certain qu’à 30k, elle est aussi bien de rester à la maison.

    • Opto

      En effet, les systèmes canadiens et américains mènent souvent à des taux implicite d’imposition qui frôlent ou dépassent le 100%. C’est d’ailleurs un aspect sur lequel ils ont travaillé très fort en Suède.

      Voici l’étude de Godbout sur la question:
      http://www.usherbrooke.ca/chaire-fiscalite/fileadmin/sites/chaire-fiscalite/documents/Cahiers-de-recherche/TEMI.pdf

    • Je ne veux pas vous écoeurer avec cela opto mais comment arrivez-vous a 2000 net sur un revenu brut de 35 000 $?

    • opto

      Les gens sur l’aide sociale sont tous nus (litéralement)?

    • @pbrasseur

      D’accord avec vous que les inégalités sont inhérentes au système capitaliste. Mais ces inégalités font en sorte qu’on ne peut parler de méritocratie, puisqu’un enfant naissant dans une famille riche aura plus de chances de succès qu’un enfant d’une famille pauvre.

      C’est là le grand challenge de notre système économique: Récompenser ceux qui le méritent, mais en même temps s’assurer que tout le monde a, au départ, la même chance de réussir. Si vous avez la solution pour concilier ces deux éléments, j’aimerais vraiment la connaître!

    • Laurent

      Je me souviens il ya une vingtaine d’années,une de nos employée nous avait demande une forte augmentation de salaire , passant de 25k à 30k/an. Quelle ne fut pas sa surprise de voir que pour une augmentation brute de $100 par semaine, il ne lui revenait qu’environ 11 dollars net de plus après avoir recalculé à la baisse ses prestations fiscales pour la famille…

    • @ elisef 9 juillet 2014 17h54
      Donc si je suis votre raisonnement, les États-Unis ont un gouvernement trop gros (41,6% du PIB) et devraient s’inspirer du libre marché tel que pratiqué en Suède (51,2% du PIB en dépenses publiques)? Je ne suis pas sûr de vous suivre, bien que je sois tout à fait d’accord avec l’inspiration du modèle suédois (dépenses publiques performantes = économie performante).
      Vraiment difficile aussi d’imaginer la Suède en lisant votre prophétie de 15h07: “Quand le vrai marché libre sera de retour, que les entreprise apprendront à redevenir compétitive naturellement et que le gouvernement n’aura AUCUNE influence sur les marché, là on verra des inégalités moins prononcé.” :o ) En passant un État (ou un pouvoir) qui n’a aucune influence sur les marchés, ça n’a juste JAMAIS existé, quoi qu’en pensent les économistes (et toutes choses étant égales par ailleurs, ça non plus c’est pas possible, à moins de devenir marxiste hahaha).

    • Doc

      35k/an donne environ 2900 dollars/mois et facilement 2000-2100 net.Je payais à l’époque un de mes employé $850 brut par semaine et il lui revenait $561 net. Ça se tient…

    • @olivier_71

      Le problème n’est pas nécessairement que le pauvre à une moins grande chance de s’en sortir; c’est plutôt qu’il n’a pas toujours les meilleurs modèles. L’environnement joue un rôle, mais la personnalité de l’enfant aussi. Bien des gens riches viennent de familles démunis, et verce versa; des jeunes de riches qui vivent sur le dos de leur parents toute leur vie et qui foutent rien, y’en a plus qu’on pense (car juste de mémoire j’ai plusieurs exemples connu/entendu autour de moi). Je pense qu’un des plus grands impact qu’on peut avoir sur l’enfant en bout de ligne c’est de le mettre dans un bon quartier, et l’éducation qu’il reçoit (doc va sans doute être d’accord avec moi sur ce point ;) ).

      @barzach

      Ce que je dis sur le modèle suédois, c’est qu’il y a moyen d’avoir des mesures sociale ET un libre marché simultanément. Je ne prêche pas sur leurs mesures sociale, je parlais uniquement de leur économie axé sur le libre-marché et qui fonctionne très bien.

      Ceci dit, juste parce que ça ne s’est jamais fait ne veut pas dire que c’est impossible (quoique quasi). Le truc, c’est qu’il faut viser haut. On ne parle pas d’avoir la perfection, mais au moins limiter au maximum le pouvoir qu’un gouvernement peut avoir sur les marchés. Passer des lois pour des agendas précis, financer des activités commerciales, donner à l’un mais pas à l’autre, imprimer de l’argent, ce sont tous des choses qui ne devraient pas arriver. Je ne dis pas que ça se ferais parfaitement en ce moment; juste que c’est ce qu’on devrait viser.

    • opto

      Donc, c’t'au pif basé sur “l’époque”? Laurent a linké un calculateur d’impot très précis l’autre jour.

      Entendons-nous, je n’ai aucune ide du chiffre réel, et je ne pense pas quoi vous soyez si off que cela (quelques centaines de dollars par mois probablement) mais je voulais connaitre votre source….

      Donc, notre système encourage les femmes a potentiel économique limité a ne pas travailler, etre sur le BS, etre monoparentales et avoir 3 enfants, c’est cela qu’il a de mauvais, elisef?

    • Doc 15h09

      Hi hi sur le coup.je n’avait pas compris…Je veux juste dire que quand tu passe ton temps en mou à élever tes enfants et que du jour au lendemain, tu dois travailler, mettons que t’as besoin de nouveaux vêtements, à moins que l’uniforme soit fourni. Par contre, ce n’est pas j’avoue, une dépense mensuelle récurrente.

    • @opto

      Votre exemple est éloquent et on ne parle même pas du travail au noir de certains BS pour ‘arrondir ‘ les fins de mois.

    • “Très probable”, ca veux dire quel pourcentage de chance que quelquechose survienne?

    • elisef

      Vous dites que les enfants pauvres n’ont pas moins de chances de s’en sortir, mais vous enchaînez en disant que l’environnement joue un rôle. Vous ne trouvez pas ça contradictoire?

      Imaginons deux groupes de 100 enfants: Groupe A, des enfants défavorisés (parents toxicomanes, pauvreté, violence, etc.). Groupe B, enfants favorisés (classe aisée, famille unie, parents présents, etc.). N’êtes-vous pas d’accord que les enfants du groupe B, de façon générale, s’en sortiront mieux que les enfants du groupe A?

      Cela ne signifie pas que tous les enfants du groupe B réussirons dans la vie et que tous les enfants du groupe A échoueront. Mais dire que ces enfants auront tous une chance égale de succès est tout simplement faux. C’est pourquoi on ne peut prétendre à une véritable méritocratie.

      D’ailleurs, alors que les inégalités augmentent aux États-Unis, la “class mobility” régresse.

    • Désolé elisef

      Je pense qu’un des plus grands impact qu’on peut avoir sur l’enfant en bout de ligne c’est de le mettre dans un bon quartier, et l’éducation qu’il reçoit (doc va sans doute être d’accord avec moi sur ce point ;) ).

      Nope. Le plus grand impact qu’on peut avoir sur son enfant, ce sont les gênes. Ca pardonne très peu souvent.

    • c’est vrai que c’est gênant de parler des gènes.

    • parler de gènes, c’est tabou, encore plus tabou, parler de mauvais parents
      si t’as de bons gènes + de bons parents, t’es en business et vite

    • Ok Pouding passons a autre chose alors.

    • Famille aisée n’égale pas nécessairement milieu sain et vice-versa. Petite discussion l’autre jour avec un prof de St-Clément. École pleine de fric mais problèmes cachés. Le médecin ou l’avocat trop occupé a travailler pour payer son hypothèque que donner du temps a ses enfants, ça amène son lot de problèmes a l’adolescence. Bien choisir son école, ça compte, mais l’éducation, ça se fait avant tout a la maison.

    • Pouding, parlez en au doc Mailloux…

    • DocF et Pouding

      Au sujet de l’éducation vs génétique (Greg Mankiw était le top économiste sous GW Bush et directeur du département à Harvard):
      http://gregmankiw.blogspot.com/2009/08/test-scores-and-income.html
      http://gregmankiw.blogspot.com/2006/07/nature-vs-nurture.html

      Et aussi:
      http://gregmankiw.blogspot.com/2014/01/how-much-inequality-does-parental.html

      En gros, le revenu des parents détermine un peu moins de 10% du revenu des enfants. Un peu moins de la moitié de ce 10% serait associé à l’éducation et un peu plus de la moitié serait associé à la génétique héritée des parents. L’autre 90% serait associé à d’autres facteurs.

    • Doc

      Bien sûr que non.

      Et oui, trop de gens travaillent trop, et passent trop de temps à l’étranger loin de leur enfants.

      Une fois que tu gagnes très bien ta vie, les dollars marginaux que tu peux aller chercher en travaillant comme un fou en valent-ils la peine? Moi je crois que non. Mais je suis très, très minoritaire. Espérons que la prochaine génération (qui a l’air partie dans cette direction-là, et se le fait d’ailleurs reprocher par les plus vieux) sera plus intelligente.

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201407/11/01-4782995-le-taux-de-chomage-augmente-a-81-au-quebec.php

    • @DocHolliday
      quand je vais à son ranch, je préfère donner des carottes à ses cheveaux :)

    • Doc

      “au pif,basé sur l’époque”, on remonte quand même pas à la grande dépression…c’était en 2000 pour être plus précis. Mais je suis quand même allé refaire quelque peu mes devoirs. J’ai donc utilisé le calculateur de mon épouse (elle a une TTE). Donc : 35k/an = $673 brut/sem et selon le calculateur, $515 net/sem =2231/mois.Voilà un portrait plus précis de la situation.
      Rigueur,rigueur,rigueur comme disait Pierre Bruneau.

      Quant aux gènes et au milieu familial, tout se joue avant 6 ans disait Germain Duclos.

    • Laurent

      C’est parce que faire l’équation génétique-revenu un peu réducteur. Ce n’est pas parce qu’on est brillant qu’on va faire de l’argent.

      Et ce n’est pas parce qu’on a de l’argent qu’on est brillant. Oh que non.

      Mais de bons gènes, combinés avec un bon milieu de vie, combiné à des parents qui ont de belles valeurs, c’est tout un head start.

    • Cool link Laurent. Un R2 de 0.09, on parle pas d’une très grande magnitude. Je serais intéressé a voir le modèle complet et comment ils ont mesuré les différentes variables. Lecture de chevet peut-être.

      Faudrait définir le trop de temps a l’étranger. Tout est dans la manière. Sur ce, c’est l’heure du parc!

    • Curieux va passer un mauvais week-end

      http://www.lesaffaires.com/bourse/nouvelles-economiques/emploi-a-temps-plein-fort-rebond-au-quebec-en-juin/570492

    • Pour ma part, une journée ou je ne vois pas mes enfants est une journée ou il me manque quelque chose. Mais je suis un peu freak la-dessus.

      Bonne baignade, Doc. Je croyais que vous n’aviez pas d’enfants.

    • Deux nouvelles un peu paradoxales,taux de chomage à la hausse mais rebond des emplois à temps plein. Donc, diminution des emplois à temps partiel? inclusions des emplois étudiants?

    • D’après wikipedia, la corrélation du QI parent biologique-enfant est de 0.22 chez les enfants séparés des parents biologiques et 0.44 chez les enfants élevés par leurs parents biologiques. On parle environ de la même chose chez les frères-soeurs (non-jumeaux).

      Ce sont des coefficients plus grands que ceux de la corrélation avec le statut socio-économique, mais c’est tout de même comparable. La majorité de la variation du QI au sein d’une population n’est pas expliquée par le QI des parents biologiques et par l’éducation des enfants.

    • source: http://en.wikipedia.org/wiki/Heritability_of_IQ

    • Doc 11h15

      C’est tout à votre honneur. les miens sont maintenant de jeunes adultes et ça fait bizarre de ne les voir qu’une fois ou deux par semaine.Je me rend compte qu’ils n’ont plus vraiment besoin de moi comme avant et j’ai un peu de difficulté avec cela.Profitez des bons moments avec les vôtres, ça grandit vite!
      Sur ce , bon week-end et n’oubliez pas le Courvoisier dans la piscine.

    • opto

      Petite crampe…. augmentation de la population active.

      Mais effectivement, il y a eu beaucoup de pertes d’emploi en temps partiel.

      Laurent

      Il y a effectivement bien des enfants brillants dont les parents sont stupides, et vice-versa. Mais si j’avais le choix…. De plus, j’ai regardé votre wiki très rapidement, et disons qu’il contient d’autres données pas mal plus corrélées…

    • opto

      Je suis très, très lucide sur ces questions.

      J’ai déjà du vivre le choc qu’ils préfèrent maintenant être avec des amis qu’avec nous. Et aussi la réalisation que bientôt il seront à mi-chemin de quitter la maison.

      D’ou l’importance de slacker la job pour être avec eux le plus possible (typiquement, je suis à la maison a 3PM pour les accueillir de l’école; les accueillir, parce qu’ils trouveraient cela loser uqe j’aille les chercher, lol!), meme si ma blonde est essentiellement une house wife. Ca ne vaut juste pas la peine de faire autrement!

    • DocF

      Les données avec les jumeaux identiques semblent dire que l’influence de la génétique sur le QI est très forte. Mais il semble aussi que le parent ne peut pas directement transmettre la majorité de son intelligence par la génétique. Le mélange aléatoire de chromosomes avec ceux du partenaire peut donner des résultats génétiques assez inattendus.

      Ça fait qu’en bout de ligne, on ne peut prédire qu’une relativement petite, bien que non-néglgeable, fraction (disons 10-20%) de l’intelligence des enfants en regardant celle des parents. La moitié de cette fraction est attribuable à la génétique et l’autre moitié à l’éducation/milieu de vie.

      D’ailleurs je crois que l’on dit un peu la même chose. J’essaye simplement de préciser et de quantifier votre affirmation.

    • http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/140711/t140711a003-fra.htm

      Les données d’emploi: création de 3.5k emplois au Québec. 23.1k emplois temps plein créés, 19.6 emplois temps partiels perdus. Sur un an: perte de 14k emplois (moitié temps-plein, moitié temps-partiel). La plus mauvaise nouvelle: le taux d’emploi a baissé de 0.7 points de pourcentage sur un an. C’est un problème.

      Attention, les erreurs-types sont de l’ordre de 20k. Comme dirait leguet, ces données sont très bruyantes.

      Opto

      Les données sont désaisonnalisées. Elles sont implicitement ajustées pour tenir compte des mouvements causés par les emplois étudiants.

    • Laurent

      merci de la précision,où avais-je la tête?

    • Un portrait des revenus des 65+ ans aux É-U (vu sur le blogue de Krugman). http://www.aarp.org/content/dam/aarp/research/public_policy_institute/econ_sec/2013/sources-of-income-for-older-americans-2012-fs-AARP-ppi-econ-sec.pdf

      1) En 2012, le revenu d’intérêt moyen annuel était de 3000$ et le revenu médian était de 255$. Il semblerait donc qu’une infime minorité de la population ait des revenus d’intérêt substantiels (voir aussi mes commentaires ci-haut).

      2) Les 40% des 65 ans+ les plus riches ont ceci en commun: ils travaillent. En fait, ceux dans le quintile le plus riche voient leurs revenus d’emploi représenter près de la moitié de leurs revenus.

    • J’ai pas terminé de le lire mais je crois que c’est très intéressant à date:

      http://www.theatlantic.com/magazine/archive/2009/12/the-science-of-success/307761/

      Reste qu’on peut sans doute pas pinner sur un facteur majeur; y’a trop de variables et de résultats différents pour assurément savoir ce qui impacte l’enfant le plus. Malgré que y’a quand même des méthodes qui permettent de mettre plus de chances de notre bord.

      @olivier_71

      En fait, je crois que la façon dont l’environnement “deal” avec le talent et les efforts déployés par l’enfant fera la différence. Un enfant pauvre, bien encadré, pourra certainement se faire une vie très adéquate. L’affaire aussi c’est qu’on mélange pauvreté et foyer tout croche; une famille peut être pauvre et quand même bien élever ses enfants, tout comme des riches peuvent se tapocher et mal s’occuper de l’enfant. Je pense que même un enfant avec les outils nécessaires ne pourra faire grand chose si son environnement le regarde comme un bon à rien. On devient un peu ce que les autres projettent sur nous.

    • Y en a un qui a calculé la perte en revenus d’intérêts depuis QE1. ”Combining Savers and Bond Investors we’re most likely well past $1 Trillion in lost Interest Income due to the Fed’s actions”

      http://www.zerohedge.com/news/2014-07-10/what-if-federal-reserve-has-it-all-backwards

    • C’est des pinottes comparé aux gains boursiers. Too bad, so sad.

    • http://www.macleans.ca/economy/realestateeconomy/why-canada-isnt-immune-to-a-u-s-style-housing-crash/

      Fantastique. Pas un mot sur les vrais questions.

    • @doc

      Qui est plus doomer sur ce blogue?

      ceux qui n’ont pas profite des bas taux d’interet ou ceux qui en subissent les consequences?

    • leguet

      Désolé, vous devrez trouver beaucoup mieux pour me convaincre que ça. Son contre-factuel est très mal pensé et remet en doute tout son calcul. En fait, Krugman plante exactement cet argument dans un billet tout récent (http://krugman.blogs.nytimes.com/2014/07/10/the-monetary-fever-swamps/?_php=true&_type=blogs&module=BlogPost-Title&version=Blog%20Main&contentCollection=Opinion&action=Click&pgtype=Blogs&region=Body&_r=0). L’idée que l’on puisse fixer les taux d’intérêt sous le taux du marché sans créer d’inflation est absurde.

    • Stat immobilière:
      La taille des maisons neuves a plus que doublée depuis les années 50 :
      https://www.census.gov/construction/chars/pdf/medavgsqft.pdf
      http://www.nahb.org/assets/docs/publication/fft2001_8142002101506AM.pdf

      leguet
      Qu’est-ce qu’un taux d’intérêt normal? On peut regarder le taux d’intérêt réel (donc en soustrayant l’inflation) depuis les années 1950. On voit que les taux pendant la période 1980-2008 étaient beaucoup plus élevés que les taux de la période 1950-1980. Lesquels sont “normaux”? Si on croit que les taux de 1950 à 1980 étaient normaux, alors les taux actuels ne paraissent pas si bas que ça. Non?

    • leguet

      J’ai même fait un petit graph: http://research.stlouisfed.org/fred2/graph/fredgraph.png?g=FqY

    • En ce marche ou les prix plongent voici les desesperes de la semaine :

      “LE PLUS BEAU CONDO DU MONDE..Vendeurs motivés”
      http://www.kijiji.ca/v-condo-a-vendre/ville-de-montreal/le-plus-beau-condo-du-monde/1002481492?enableSearchNavigationFlag=true

      “À qui celle belle opportunité? Un prix irrésistible pour tout ce qu’il vous offre ”
      http://www.kijiji.ca/v-condo-a-vendre/laval-rive-nord/a-qui-celle-belle-opportunite/592259949?enableSearchNavigationFlag=true

      “J’offre 2.5% pour l’agent de l’acheteur.”
      http://www.kijiji.ca/v-condo-a-vendre/laval-rive-nord/condo-4-1-2-a-vendre-visite-libre-dimanche-de-14:00-a-16:00/567545539?enableSearchNavigationFlag=true

      “lots of charm, really low price, come and see, the sellers are really motivated, ”
      http://passerelle.centris.ca/redirect.aspx?CodeDest=PROPRIO%26NoMLS=MT27327805

      Kijjii et duproprio deviennent de plus en plus populaire.

      Je me demande bien ce que font de leur journee les agents immbobilier c’est temps-ci?? Hmmm poster sur des blogues immobilier?

      J’ai mis mes lunettes roses aujourdhui =)

    • Il en a plus … que j oubliais

      “Si vous avez une propriété à vendre, commission à partir de 1%.
      http://www.lespac.com/montreal/29103902_dx0g17387k1R1.jsa

      “VENDEUR MOTIVÉ”
      http://www.lespac.com/montreal/28579755_dx0g17387k1R1.jsa

      “Reprise finance.Vraiment idéal pour familles”
      http://www..lespac.com/montreal/29509198_dx0g17387k1R1.jsa

    • Que du bonbon!

      “Évalué à 262 000 $ par une firme indépendante ! Au goût du jour.Superbe maison à Laval, la meilleur affaire en ce moment !NÉGOCIABLE.Venez la voir il ne manque que vous.. !”
      http://www.lespac.com/montreal/29479037_dx0g17387k1R1.jsa

      “PRIX 10000$ DE MOINS QUE LA CONCURRENCE.facile a visiter”
      http://www.lespac.com/montreal/29321032_dx0g17387k1R1.jsa

      “Condo à vendre à Rosemont en bas de l’evaluation municipale. À ce prix ce condo est également inscrit en bas la moyenne par pieds carre au Rosemont et en bas de l’évaluation municipale. ”
      http://www.lespac.com/montreal/29291451_dx0g17387k1R1.jsa

    • Le plus grand détournement de fonds de l’histoire chapître 22 :

      ”Campaigners last week branded Funding for Lending a “silent assasin” and claimed savers had already lost out on £2.6 billion-worth of interest on their savings pots since the scheme began almost a year ago.”

      http://www.telegraph.co.uk/finance/personalfinance/savings/10209953/Savers-hammered-as-long-term-interest-rates-hit-nine-year-low.html

    • Ler dernier Ramone est mort.

      Son seul regret: il n’aura pas vécu assez longtemps pour voir le crash imobilier canadien qui va survenir d’un jour à l’autre.

    • leguet

      Faut tout simplement savoir s’adapter, misère…

    • M Blais

      J’ai rencontré votre prédiction à l’hopital hier, elle est en phase terminale et fait dire qu’elle aimerait mourir dans la dignité.

    • @docteurfolamour
      certains pensent que vous êtes un agent…ouf

    • Dan

      “Doomer” n’est pas le mot que j’aurais utilisé. Mais ca rime.

    • pouding

      Je ne crois pas qu’ils le pensent. Ils tentent juste de m’écoeurer et de me discréditer. Il ne le font pas tant parce qu’etre agent soit une plaie en soi, mais plutôt afin de discréditer mes propos, comme “personne ayant un agenda”.

      Cette attitude en dit long sur les raisons pour lesquelles je suis ou je suis dans la, et ils sont ou ils sont. Au début je trouvais cela franchement enrageant, mais maintenant je trouve cela plutôt drôle. The joke’s on them.

    • OMG, j’ouvre un des liens de Blais pour rire un peu. “Superbe maison à Laval”, je ne pouvais évidemment pas résister.

      Eille, c’est sur la rue du Bonheur. A Laval? La comprenez-vous?

      La photo de la cour est une des plus révélatrices de l’absence complète de valeur des prpriétés au milieu de nulle part….

    • leguet

      Alors, votre avis sur mes 23h21? Le graph, c’est le [taux 10 ans - augmentation y/y du CPI] et le [taux 1 ans - augmentation y/y du CPI]. Malheureusement, le site de la Fed de St-Louis ne remonte pas plus loin dans le temps. Mais vous pouvez de faire l’exercice. Vous verrez que les taux réels de 1980 à 2008 étaient anormalement élevés.

    • les cuisines et les meubles ”brun chocolat” … jamais été capable

    • 10:27 *la vie

    • pouding

      Moi ce sont les faux-finis antiques. L’horreur.

    • Moi,c’était plutôt les cuisines en mélanine blanche qui jaunissaient au bout de trois ans…

    • les gros stools chrome et siège blanc en vinyle…please

      fascinant quant même les monsterhouse meublées chez Brault, Brick et co.

      et cette mode de bois de grange …. come on

    • Pas vécu cela, ma première cuisine était en mélamine grise. Le promoteur devait être un visionnaire (garantie 5 ans)

    • @opto85

      il faut acheter le pvc ”blanc antique” pour ne pas attendre 3 ans :)

    • pouding

      Voyez pour ma part les matériaux récupérés je trouve cela bien.

      Pour les cuisines, sont tous alls chez cuisine BCBG à Laval pour “s’inspirer”

    • laurentkar, 11 juillet (13h49)

      merci pour ces précisions…

    • docteurfolamour, 11 juillet (20h29)

      La réalité, c’est que les ménages canadiens sont enfoncés dans l’endettement hypothécaire et de consommation comme jamais ce fut le cas auparavant dans l’histoire.

      J’ai particulièrement aimé lire les mythes #3 et #4 de votre lien.

    • dandumais

      Pouvez-vous nous expliquer ce phénomène?

      http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201407/11/01-4782979-le-deficit-migratoire-du-quebec-gonfle-a-nouveau.php

    • Curieux

      Pis, les données d’emploi sont-elles volatiles et noisy finalement?

    • CUrieux

      Moi a chaque jour j’apprécie l’information que vous nous apportez en contradiciton avec votre thèse.

      Et j’apprécie votre manque de colonne vertébrale dans l’affaire Baghdad Gab.

    • Dan

      Ce serait drôle que vous exigiez de Curieux qu’il se prononce sur Baghdad Gab avant de lui répondre? Allez, surtout que Baghdad vous a quand même accroché par la bande?

    • Curieux

      On dirait par ailleurs que ceux qui quittent ne sont pas la crème de la crème; franchement, mettre son garcon dans une boite!

    • Le plus grand détournement de fonds de l’histoire ré-expliqué : 10 ans de taux réels négatifs dans les 13 dernières années.

      http://leblogalupus.com/2014/07/12/a-propos-de-linflation-aux-usa-par-charles-gave/

    • leguet….

      Bon, disons qu’un voleur prend le temps de vous appeler, il y a 10 ans, pour vous dire: si vous ne barrez pas votre porte, je vais vous voler.

      10 ans plus tard, si vous n’avez pas encore barré la porte, qui est la dinde?

      Rassurez-moi, dites-moi que vous lisez quelqu’un d’autre que ce français de temps à autres?

    • @doc

      Vous ai déjà conseillé de ne pas lire ce lien si vous n’êtes pas capable de commenter et êtes forcer de verser dans la condescendance. En passant ‘le français cité’ est multiple et mon opinion bien antérieure à ce qui peut se dire sur ce site.

      N.B. Perso j’ai la chance de pouvoir m’adapter mais pas la majorité spoliée.

    • Curieux_

      2 décembre 2013
      21h50
      blaisabcde

      Si la très positive SCHL voit une baisse des prix de plus de 5% pour les condos à Montréal en 2014, ça en dit long sur l’état actuel de ce marché…

      guygadbois

      2 décembre 2013
      22h01
      “Up to 5%” se transforme miraculeusement en “plus de 5%”.

      Bravo Curieux, c’est à vos standards de rigueur habituels.

    • leguet

      La majorité spoliée n’avait qu’à avoir un poul.

      Lire ce dude, c’est comme lire un 4e derivative. Intéressant, mais il y a tellement mieux. Et non, je n’ai meme pas pris la peine de consulter votre lien de 18:31. Assez perdu de temps avec lui et son loup maléfique.

    • @doc

      l’affaire Gaby/Garth est dans le classeur de grossiere atteinte a l’intelligence.

      Pour le deficit d’immigration ca devrait redevenir positif avec l’essouflement du mouvement separatiste et la demande de main d’oeuvre causee par la demographie.

    • parler du plus grand detournement de fonds de l’histoire depuis 2 ans et se donner des tapes dans le dos parce qu’on a fait 50% sur son condo est un peu paradoxal non?

    • Dan

      Bien d’accord. Curieux ne l’est juste pas assez pour le reconnaitre.

      Peut-etre que la situation économique en Ontario va aider un peu aussi, hein?

    • @doc

      “Peut-etre que la situation économique en Ontario va aider un peu aussi, hein?”

      Sais pas…. quand je regarde aller l’immobilier a TO je suis confus…

    • Dan

      Il s’est tapé dans le dos pour cela? Sans comprendre que c’était en grande partie (disons, 80% juste pour le fun) en raison du “plus grand détournement de fonds de l’histoire”?

      Ben coudonc.

    • leguet

      Les liens de Krugman que j’ai partagé ici montrent que votre Français se trompe. Les gens les plus touchés par les bas taux sont les très riches et non les pauvres. Votre Français dit: “Dans le fonds, une politique de taux réels négatifs est une immense subvention à ceux qui contrôlent des actifs financiers ou immobiliers et l note est payée par ceux qui n’ont que leur force de travail à offrir. ”

      C’est complètement faux. Au contraire, les bas taux favorisent le plein emploi au détriment de ceux qui possèdent des actifs à revenu fixe à court terme. Les stats montrent que ce sont principalement les plus riches.

      Mais je commence à être un peu las. Je lis chacun des trucs de politique monétaire que vous partagez, je prends le temps de réfléchir, je les commente et je tente d’y apporter une suite appuyée par des statistiques précises et des économistes sérieux. Cependant, j’ai l’impression que vous ne faites pas le même exercice. Notamment, j’aurais bien aimé avoir votre avis sur mon expérience par pensée du 6 mai. Je vous l’ai demandé à plus d’une reprise, sans que vous répondiez. Je vous ai lancé plein de perches dans les dernier jours et j’ai directement discuté des prémisses douteuses à la base de votre argumentaire. Et vous les ignorez. Mais vous continuez de parler de “répression monétaire” et de nous citer du zerohedge et son équivalent français.

      Je trouve que DanDumais vous manqué de respect par le passé et je ne compte pas faire comme lui, mais je comprends mieux pourquoi il peut parfois vous trouver décourageant.

    • Dandumais

      “Pour le deficit d’immigration ca devrait redevenir positif avec l’essouflement du mouvement separatiste et la demande de main d’oeuvre causee par la demographie.”

      Quelles sont les provinces qui connaîtront des déficits migratoires interprovinciaux pour que le Québec soit en surplus, d’après vous? Ou du moins celles qui verront leur surplus migratoires diminuer pour que le Québec soit en équilibre?

    • dandumais
      21h25

      Bien d’accord. De même, les retraités qui possédaient des obligations à long terme et des rentes viagères avant la crise sont présentement en plutôt bonne position. Les fonds de pension sont en bien meilleur posture qu’en 2009. Et comme vous dîtes, les retraités proprios sont assis sur un beau petit actif.

      Mais il semblerait qu’un “risk-free rate” réel positif, à court terme, soit un droit.

    • Laurent

      Leguet est un bon gars. Il est juste un peu (beaucoup, en fait) hors de son élément (comme moi, ceci dit).

      Il va s’en rendre compte éventuellement. C’est déjà mieux que plusieurs, ici (dont Brasseur).

    • Laurent

      L’Ontario.

    • DocF

      “Il est juste un peu (beaucoup, en fait) hors de son élément (comme moi, ceci dit).”

      Dire vrai, à part Alex et Bassin, nos CFA, je crois que nous le sommes tous.

    • @laurent

      1- Ce n’est pas ‘le français’ puisqu’il y a plusieurs intervenants sur ce site
      2- Une multitude de références que j’ai donné vont dans le même sens
      3- Les riches s’enrichissent de plus en plus mais c’est eux qui écopent ? je pense que j’ai raison de stopper la discussion là.

      Je vous laisse à vos analyses mais comme vous aimez le name dropping, Buffet est d’accord avec mes liens: ”Il y a une guerre de classes et c’est la mienne qui gagne”

    • docteurfolamour

      Vous avez raison, tout va très bien du côté du marché de l’emploi.

      « Celles de juin paraissent un peu plus reluisantes pour le Québec où on a observé 3500 emplois de plus en juin par rapport à mai, tous à temps plein de surcroît. Le taux de chômage a néanmoins monté d’un cran, à 8,1%, à cause du gonflement de 10 000 personnes de la population active, celle qui détient un emploi ou tente d’en trouver un.

      Ce dernier élément, souvent perçu comme une manifestation d’optimisme, masque toutefois que les rangs de cette même population active se sont dégarnis de 9100 éléments depuis décembre. »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/canada/201407/11/01-4783178-le-marche-du-travail-en-pleine-lethargie.php?

      Population active en régression de 9100 personnes depuis décembre 2013 malgré l’arrivée de dizaines de milliers d’immigrants…

    • Justement l’opinion d’un CFA concernant l’intervention des banques centrales (voir 1ere partie).

      http://argent.canoe.ca/videos/video-sinvestit-10-juillet-2014

    • ”Mais il semblerait qu’un “risk-free rate” réel positif, à court terme, soit un droit” Pourquoi me faire dire ce que je n’ai pas dit. Je fais simplement le constat de ceux qui écopent de cette dictature des taux. Si vous avez des actifs(boursiers, maison etc) c’est bien évident que ça va bien pour vous, par contre pour les moins nantis qui n’en ont pas et qui vivent d’une petite pension + un peu d’épargne personnelle là y a un problème depuis 6 ans.

      @doc

      Facile d’avoir la phrase lapidaire qui vise le messager. Vais essayer de faire mieux que vous là dessus.

    • Je ne trouve pas de chiffre mais c’est le 3eme couple de retraités du West Island que j’entends parler qui vendent leurs maisons pour aller rejoindre leurs enfants installés en Ontariorio… Hmm!
      Ah oui les débats économiques. Futiles ! Trop figer dans les idéologies encore.Il y a la droite, il y a la gauche, il y a le centre, plus il y a ce qui fonctionne, ce que l’on pense qui fonctionne, puis ce que l’on prie à genoux pour que ca fonctionne.

    • @laurent

      Si le plan nord decolle (ie si le gouvernement du QC prend en charge la construction des infrastructures pour le transport des matieres premieres) c’est certain qu’il y a beaucoup de main d’oeuvre qualifiee en Alberta et en Ontario… s’agit d’etre competitif..

    • Curieux

      Encore une fois, vous tombez dans l’exagération. J’ai l’air de quelqu’un qui croit que tout va bien? Soyez sérieux un peu. Je fais simplement rire de vous un peu et de votre triomphalisme du mois dernier, et souligner a quel point je trouve cela un peu dégueux de “rooter” pour les troubles des autres. Ca va vous rattraper, vous savez.

      Le bottom line des chiffres de l’emploi? Les données mensuelles sont volatiles et noisy comme cela ne se peut pas. Etes-vous au moins d’accord la-dessus maintenant? Lorsque vous aurez confirmé que oui, nous pourrons discuter de la situation actuelle, en regardant sur plusieurs trimestres, pour éliminer cette volatilité.

      leguet

      Votre pension a été affectée par la baisse des taux? Sweet pas pantoute, je parie. Quant a composante épargnes personnelles, il y a pleins de produits qui permettent d’aller chercher un exposure boursier risk-free, come on.

    • @doc

      C’est pas mon cas personnel que j’expose ici et tout le monde sait que lorsque que vous êtes en mode décaissements(retraités) c’est pas le temps d’augmenter votre exposure au risque surtout si vous avez besoin de ce fric pour combler vos besoins primaires. Y a pas de risk-free, en fait, cette dictature des taux courts sous l’inflation a plutôt l’effet pervers contraire de faire prendre de plus en plus de risques à des gens que ne sont pas dans une position de le faire(à moins de vouloir défier la logique d’une saine planification financière) dans l’espérance d’un peu plus de rendement sur leurs épargnes. Je sais que cette évidence vous agace mais dites plutôt que vous vous en fouté au lieu de la nier, ce sera plus crédible.

    • Juste un exemple du niveau de prise de risque présentement dans le marché : ”corporate bonds as “the most expensive they’ve ever been in history”.

      http://www.telegraph.co.uk/finance/personalfinance/investing/bonds/10772113/Bonds-most-expensive-in-history.html

    • leguet

      1) Vous m’accusez de déformer vos propos (”les intérêts sont un droit”), puis vous parlez de “dictature des taux” une phrase plus tard…

      2) “Les riches s’enrichissent de plus en plus mais c’est eux qui écopent ?”
      Oui, exactement:
      http://krugman.blogs.nytimes.com/2014/07/09/on-losing-interest/?_php=true&_type=blogs&module=BlogPost-Title&version=Blog%20Main&contentCollection=Opinion&action=Click&pgtype=Blogs&region=Body&_r=0

      Diverses inégalités économiques sont grandissantes depuis les années 70 aux É-U. J’en ai d’ailleurs discuté un peu plus tôt cette semaine. Il y a plusieurs facteurs en jeu. Mais blâmer les bas taux d’intérêt est la mauvaise piste. Les bas taux sont symptomatiques d’une économie avec une demande globale trop basse. Contracter la masse monétaire dans le but de les faire remonter empirera la situation, exactement comme l’Europe a fait en 2011.

      3) Buffet parlait du système de taxation et non de la politique monétaire.

      4) “Les moins nantis qui n’en ont pas et qui vivent d’une petite pension + un peu d’épargne personnelle là y a un problème depuis 6 ans.”

      Cet effet est marginal. J’en ai parlé le 11 juillet à 15h53: le revenu d’intérêt médian des 65 ans+ n’est que de 255$ par année. Les “moins nantis”, par définition, sont en-dessous de la médiane. Ce sont des peanuts. Pour eux, c’est la Social Security et le travail qui décident de tout. Ceux qui ont des actifs qui produisent des intérêts substantiels, ce sont les riches.

      DocF et Curieux

      À bien y penser, le CFA n’est pas du tout orienté pour comprendre la macroéconomie. C’est principalement de la gestion de portefeuille et de la lecture de rapports financiers. La partie macro est, disons, simplifiée, à la limite du simpliste. On est probablement pas mal tous hors de notre élément.

    • non leguet: vos retraités n’ont qu’a acheter des billets boursiers. C’est la 3e fois que je vous le dis.

      oui leguet: le niveau de risque dans les marchés financiers est présentement ahurissant. Plus complacent que cela, tu meurs. A témoin: les yields sur les junk bonds, et les yields sur les obligations espagnoles. Une vrai joke. Qu’est-ce que cela a a voir avec vos retraités a régimes de retraite a prestations déterminées, indexés à l’inflation (et qui devraient donc être content que la politique monétaire actuelle soit en place, sinon ils subiraient de l’indexation négative).

    • leguet

      ”corporate bonds as “the most expensive they’ve ever been in history”

      Hum, les données ne semblent pas dire cela: http://research.stlouisfed.org/fred2/graph/fredgraph.png?g=Ful

      Je me demande quelle est la métrique de ce type.

      J’ai aussi regardé le “spread” avec des 10-year Treasury. Il est en fait à un niveau assez élevé. Peut-être regarde-t-il des obligations corporatives à plus haut rendement que du Aaa et du Baa?

    • @doc

      quand vous parlez de billets boursiers,ce sont ces produits qui protegent votre capital et vous donnent une participation a la plus value?

      Pour ce qui est des regimes de retraites a prestations determinees du secteur publique risk on ou risk off who cares?…qui va combler ces deficits no matter what?

    • leguet

      Ok, je pense savoir de quoi ils parlent. Une recherche Google semble montrer que la plupart des observateurs utilisent une variante du graph suivant: https://www.lordabbett.com/content/dam/lordabbett/en/images/articles/charts/FII_05.21.2014_Chart%201.jpg

      On parle du spread entre les “high-yield” et les Treasury 10-year. Le problème, c’est qu’il ne semble pas y avoir d’indices high-yield qui ont beaucoup plus que 20 ans. Disons que ça remet en perspective le concept de “données historiques”.

    • @laurent

      C’korrect laurent, les écarts riches pauvres s’aggrandissent mais ce sont les riches qui écopent. Heureusement que vous êtes pas beaucoup à croire cela.

      Hé oui y a dictature monétaire, c’est un constat et y a des dommages collatéraux, ça aussi c’est un constat. Ils sont négligeables selon vous ? Parfait c’est votre opinion ou je ne sais de quel name drop !

    • Dan

      Exact. L’upside est pas mal amputé (une garantie de capital, ca se paie) mais c’aurait permis de profiter du plus grand détournement de fonds de l’histoire…. Misère.

      Pour les régimes on s’entend que quand le marché prend trop de risuqe, ca ne peut pas vraiment être bon.

      Laurent

      Si on a deux super-spécialistes à post-docs multiples en laser, nous devons bien avoir quelques personnes ici qui savent minimalement de quoi elles parlent lorsqu’on parle d’économie, non?

    • Bizarre qu’il y ait encore un marché pour les revenus fixes alors qu’il serait semble t’il logique et risk free de tout virer dans des billets boursiers ?

    • poudingchomeur 12 juillet 2014 10h13
      “@docteurfolamour certains pensent que vous êtes un agent…ouf”

      Je pense que Mr Blais n’avait nommement cite personne.
      Qu’est ce qui vous fait croire qu”il s’agit de DocGuyRemax.

    • “On dirait par ailleurs que ceux qui quittent ne sont pas la crème de la crème; franchement, ..”

      Quelle PQisterie! C’est evident que c’est pas les BS qui partent, mais les plus entreprenants/combattifs dans l’espoir d’ameriorer leur sort.

      Allez revoir les statistiques, l’exode dans la categorie investisseurs/entrepreneurs est catastrophique.

    • leguet

      “C’korrect laurent, les écarts riches pauvres s’aggrandissent mais ce sont les riches qui écopent. Heureusement que vous êtes pas beaucoup à croire cela.”

      C’est pourtant pas compliqué.

      1) Les riches sont ceux qui ont le plus d’actifs immobiliers.
      2) Les riches sont ceux qui ont le plus d’actions de compagnies publiques et privées.
      3) Dans le contexte actuel, les gens à très haut revenus sont ceux les plus susceptibles de recevoir des bonis importants si le prix des actifs augmentent (e.g. par une rémunération lourde en options, ou les dirigeants de hedge funds qui font du 2%+20%).
      4) Les riches sont ceux qui ont le plus plus d’obligations. Les stats disent aussi que plus ils sont riches, plus les revenus d’intérêts forment une partie importante de leur revenus.

      Conclusion: avec les rendements (yields) qui diminuent, le prix des actifs augmentent. Évidemment, les riches en profitent car ils possèdent les actifs. Reste qu’ils sont aussi ceux que la baisse des taux d’intérêt affecte le plus.

      Pour le monde “normal”, ce qui est important, c’est:
      1) le chômage
      2) la proportion des salaire par rapport au PIB
      3) la redistribution de la richesse par la fiscalité
      4) dans une moindre mesure, l’immobilier résidentiel

      Ceux qu’eux ont besoin, c’est un marché de l’emploi serré, un peu de wage inflation et un filet social (genre la social security/medicare).

    • @laurent

      Who cares si la proportion fixe du portefeuille du riche a pris une débarque puisqu’il se reprends par la bande avec ses autres actifs. À ce que sache l’écart riche pauvres ne se rétrécit pas sauf pour une courte période lors du crash boursier. Par contre qu’est ce qui arrive à celui qui est retraité et principalement sur revenus fixes avec un portefeuille d’épargnes plutôt mince ? C’est en termes relatifs qu’il faut regarder pour voir l’impact sur le niveau de vie. Perso côtoie des gens qui ne la trouve pas drôle depuis 6 ans. Ceci dit c’est peut-être négligeable en termes absolue mais pas négligeable sur le terrain. Là on ne parle même pas de l’inflation qui frappe plus fort proportionnellement la personne à faible revenu que le riche.

    • docteurfolamour, 9h40

      Je l’ai répété à plusieurs reprises : l’important est plutôt de tenter de comprendre pourquoi la situation de l’emploi est aussi morose au Québec. À mon avis, la bulle immobilière et de l’endettement des ménages est directement responsable.

      Trop de gens se sont enfoncés jusqu’au cou dans l’endettement pour la propriété et d’autres cossins, ce qui fait en sorte que l’économie de consommation (représentant plus de 60% du PIB du Québec) s’en trouve gravement affectée et idem pour les emplois liés à ce vaste secteur économique.

    • leguet

      Pensez-y, 1980-2010 a connu une croissance importante des inégalités économiques, alors que les taux d’intérêt réels étaient très élevés comparés à leur tendance historique. Manifestement, des taux d’intérêts élevés ne sont pas la clé pour contrer les inégalités économiques.

    • DocF
      12h03

      Good point.

      Pour les billets basés sur les indices boursiers, c’est effectivement un marché en croissance qui génère de juteuses commissions!

      Pour les obligations à risque, les données que j’ai présentées semblent montrer que l’écart entre le high-quality-corporate et les T-Bonds est à un niveau correct, mais que l’écart entre le junk et le high-quality-corporate soit en chute libre. À mon avis, on ne doit pas tant l’interpréter comme un transfert des T-Bonds vers le corporate, mais plutôt comme un transfert inter-corporate.

      Quant à l’Espagne, vous avez raison que les créanciers ont une confiance peut-être non-fondée envers l’Europe et la capacité de la BCE à la sortir du trouble.

    • leguet, 12:02

      C’parce que les riches ont compris depuis longtemps qu’ils fallait faire du carry trade, misère…..

    • leguet

      Je comprends qu’une diminution de 150-300$ de revenus d’intérêts du 65 ans+ médian (c’est à peu près le bon chiffre) a un effet important sur son niveau de vie, vu ses revenus totaux de 20k$. Il devra couper quelque part d’important.

      Pour un ménage du 0.01%, on parle plutôt de 2-4 M$ de diminution de revenus d’intérêts sur un total de 30 M$. Ça n’a aucun impact sur son niveau de vie. Ça aussi je le comprends.

      Mais quand vous affirmez que la baisse des taux est un transfert de richesse du retraité médian vers le riche, je crois que c’est tout simplement faux. Ça représente 1-2% du ménage médian (au mieux) et un dizaine de pourcent du revenu des ménages riches.

    • Donc Baghdad Gab, les winners quittent pour “améliorer leur sort”?

      Égal à vous-même.

    • @laurent

      Quand je parle du plus grand détournement de fonds de l’histoire ce que j’ai en tête ce sont les trillions de revenus en moins pour le déposant(prêteur) qui profitent à l’endetté(l’emprunteur). La majorité des retraités étant surtout du côté déposant(prêteur) la picture est assez claire.
      Taux d’intérêt élevés ne sont pas une garantie d’une meilleure équité bien évidemment mais des taux réels négatifs sur une longue période je pense que c’est encore pire.

    • leguet

      Par définition, les locataires ne prêtent pas.

    • leguet

      “mais des taux réels négatifs sur une longue période je pense que c’est encore pire.”

      Faux.

      La BCE partageait vos préoccupations. Elle s’inquiétait du sort des pauvres épargnants allemands et de l’inflation. Elle a augmenté les taux deux fois, en 2011, en bonne partie pour tenter d’avoir des taux réels non-négatifs. Regardez le résultat.

    • leguet

      Je voulais dire les pauvres

    • @laurent

      Vous pouvez écrire faux autant que vous voudrez et en grosses lettres, je reste sur mes positions et j’suis pas le seul. En passant, quel raccourci ridicule dans le dernier commentaire.

    • leguet

      Vous auriez avantage à l’écouter. Il est quelques coches au-dessus de vous et moi.

      Pourquoi etes-vous si bouché? Ce n’est pas perso, vous êtes sûr?

    • Dan

      POuvez pas dire que je n’ai pas répondu à l’appel. Clean et mérité, ceci dit.

    • Baghdad Gab Taillon Turner … comment dire …

    • Pouding

      Le plus drôle, c’est quand il a écrit qu’à toutes fins pratiques je devais être un devin pour avoir deviné que Gab était le nick de Gabriel, plutôt que toutes sortes d’autres trucs plus absurde les uns que les autres.

      Remarquez que El Gabong Taillon laser scientist, de Longueuil-les-bains, j’aurais préféré.

      Cré Garth. A ce stade-ci, la logique n’y peut rien.

    • @doc

      Tiens encore rien à dire sur le message sauf quelques phrases lapidaires sur le messager. Je me demande bien pouquoi vous voulez des interlocuteurs ? Ah oui le gros égo de celui qui détient la vérité et qui se veut le grand inquisiteur du blogue !

    • @docteurfolamour

      à quand un come back de Gab Taillon …..où est-il parti

    • @docteurfolamour
      ”le gros égo de celui qui détient la vérité”

      vous vous faites encore des amis :)

    • @doc

      Vous avez le meme talent avec les mots que Messi avec le ballon rond.

    • @poudingchomeur

      C’est la cour du roi ici. Attention ! King doc call les shot et a le glaive tranchant ;-)

    • Pounding, leguet et DocF

      C’est de ma faute. J’ai poussé leguet un peu loin dans ses retranchements.

      leguet
      Grâce à notre échange, je crois comprendre l’ensemble de votre thèse:
      1) On considère un monde avec deux classes de gens, endettés et déposants .
      2) On considère que la création monétaire, ceteri paribus, aide les endettés (ça, c’est vrai).
      3) Les taux actuels sont artificiels et sont causés par une création monétaire exagérée.
      Conclusion: la thèse du “transfert de richesse”. On classe alors les gens comme gagnants ou perdants.

      J’argumente que:
      1) Les gens sont endettés, déposants, consommateurs, producteurs, salariés, patrons, contribuables, bénéficiaires de l’état et capitalistes tout en même temps. Soit directement, soit par le truchement des pensions publiques.
      2) Souvent, ceux avec les capitaux sont aussi les plus endettés et les plus gros déposants. Les archi-riches sont ceux pour qui les revenus d’intérêt jouent le rôle le plus important. Ce sont aussi des gens qui profitent des hausses des actifs. Aussi, ils sont bien positionnés pour profiter d’une économie forte.
      3) Ce n’est pas un jeu à somme nulle. S’il y a chômage parce que la demande globale est insuffisante (i.e. la création monétaire n’a pas été suffisante pour compenser une baisse de la vélocité, PY=MV), il y a une perte pour l’ensemble de l’économie. Tout particulièrement pour la classe moyenne. Aussi, ça défait les finances publiques.
      4) On ne sait pas quels sont les taux d’intérêt “naturels”. Par contre, plusieurs études qui tentent de l’estimer arrivent à des résultats négatifs. Ça concorde avec la très faible inflation que l’on observe.
      Conclusions:
      -Les autorités monétaires devraient s’assurer de fournir assez de liquidités pour que l’économie nominale croisse à un rythme stable d’environ 4-5%. Ça permet de minimiser le chômage et d’avoir une économie près de son plein potentiel. Ça peut aider à créer du wage inflation. Ce sont d’ailleurs des conditions qui aideraient, à terme, l’économie à revenir à des taux réels positifs.
      -Vu que les riches reçoivent beaucoup plus de revenus d’intérêts (payés principalement par les compagnies, les gouvernements et les propriétaires/consommateurs) que les petits retraités, tant en termes absolus que proportionnellement à leurs revenus, il n’est pas du tout clair que les bas taux actuels contribuent à accentuer les inégalités. Je dirais même le contraire.

    • Je me rappelle qu’il y avait un commentaire il y’a quelques semaines sur les parents qui regardent leurs investissements grandir et que la plupart des commentateurs jugeait cela improbable. Apparemment, Kevin O’Leary n’est pas d’accord…

      http://business.financialpost.com/2014/07/12/should-you-give-your-child-a-down-payment-to-buy-a-house/

      Visites libres aujourd’hui: les vendeurs actuels sont franchement déconnectés dans leurs prix. Visite d’un condo a 500,000 rénové Ikea avec des divisions pas possible et l’immeuble d’a coté qui tombe en ruine. L’agent m’annonce que ça va partir vite et qu’il s’agit d’une occasion unique qui se louait a 2300$ par mois avant les travaux. Premier paradox: il y a un autre unité moins cher et mieux divisé juste a coté, et un autre qui sera a vendre dans pas long (information de l’agent). Deuxième parados: je paie 1100$ par mois et mon loyer est mieux rénové et plus fonctionnel que l’unité présenté (en fait, ça aurait été un ‘downgrade’, et j’habite a deux patés de maison). Quand on parle de déconnexion avec la réalité…

      Doc : venant d’un gars qui clame être a 4 pattes pour ses enfants mais qui commente a plein régime la fin de semaine (moments parfaits pour passer du temps avec eux), je trouve intéressant que vous doutiez que j’en avais.

    • Tiens, un analogie:

      Imaginez un village isolé avec trois habitants. Un hôtelier, un charpentier et une prostituée. L’hôtelier doit 100$ au charpentier pour des travaux entâmés, le charpentier doit 100$ à la prostituée pour ses services et la prostituée doit 100$ à l’hôtelier (elle effectue son travail à l’hôtel). Malheureusement, il n’ont pas accès à de l’argent. Et ils n’ont pas assez confiance pour octroyer davantage de crédit à leurs concitoyens, donc ils ont décidé d’arrêter de prodiguer leurs services. Ainsi, cette économie est en récession car le crédit est trop élevé.

      Imaginons maintenant qu’un touriste s’arrête à l’hôtel, met 100$ sur le bureau de l’hôtelier, mais insiste pour visiter le chambre avant de payer. Pendant que le touriste visite la chambre, l’hôtelier rembourse les 100$ au charpentier, qui rembourse alors les 100$ à la prostituée, qui à son tour rembourse les 100$ qu’elle doit à l’hôtelier. Tout le monde a payé ses dettes.

      Le touriste n’aime pas la chambre, reprend ses 100$ et part. Conclusion: tout le monde a payé sa dette et l’économie reprend son cours. Il a suffit d’une injection monétaire temporaire.

      Pensez-vous que cette analogie s’applique à la situation actuelle?

    • Doc

      Je me suis trompé, probablement en raison de vos commentaires concernant vos collègues, mais mea culpa. J’avais oublié vos vélléités d’envoyer vos kids à l’école Bancroft….

      Vous pensez que mes posts m’empêchent de passer l’immense majorité de mon temps de week-end avec les enfants? Get real.

    • leguet

      Soyons clair.

      Vous vous trompez. Les gens que vous “plaignez” n’ont pas à se plaindre.

      Rien à vois avec le messager, tout avec le message.

    • Pouding

      J’ai autant besoin d’amis ici que d’un second trou de balle.

      Dan

      Vous avez le don de m’envoyer des fleurs empoisonnées. Messi est déjà sur le déclin. Moins spectaculaire, demeure le 10 idéal, mais n’est plus capable de traverser une défense à lui seul comme il y a 2-3 ans.

    • 1100 $ par mois, et infiniment mieux que celui a 2 300 $ par mois avant les rénos. Z’etes un génie de la location, Doc. Keep up your good work.

    • laurentkar

      « -Les autorités monétaires devraient s’assurer de fournir assez de liquidités pour que l’économie nominale croisse à un rythme stable d’environ 4-5%. Ça permet de minimiser le chômage et d’avoir une économie près de son plein potentiel. »

      Bref, une économie complètement manipulée où la notion de risque n’existe pas! Et encourager la spéculation à plein régime pour atteindre vos standards de croissance? À quelle classe cela profiterait le plus selon vous? Qu’arriverait-il aux prix des biens les plus couramment consommés comme les aliments, vêtements, essence, etc.?

      Le problème dans votre argumentation est que vous semblez tout évaluer à la période zéro. Avez-vous déjà considéré que les interventions monétaires d’aujourd’hui pourraient créer des méga-crises dans les années futures?

    • laurentkar

      « Le touriste n’aime pas la chambre, reprend ses 100$ et part. Conclusion: tout le monde a payé sa dette et l’économie reprend son cours. Il a suffit d’une injection monétaire temporaire. »

      Temporaire jusqu’à quand dans le cas des banques centrales? Il me semble que le « temporaire » dure déjà depuis plusieurs années, non?

      Par analogie à votre touriste, ce sera quand le moment où les banques centrales commenceront à reprendre leurs injections monétaires « temporaires »?

    • Génie, sais pas. Mais plus je visite (unifamiliales et condos), et plus je me dis que mes proprios pourraient charger cher (nettement plus cher). Je soupçonne l’agent d’avoir exagéré sur le 2300$. Je peux pas croire que quelqu’un paierait 2300$ pour louer l’unité. Et ça, c’est après avoir vu les rénovations ‘cheaps’ qu’ils ont fait…

    • De plus en plus j’adhère à la thèse que les tx d’intérêts et par conséquent les rendements pour les 30 prochaines années vont tendre vers zéro, tout actif confondu. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Question. Dans un monde ou l’énergie est 100% renouvelable et complètement gratuite quelle serait l’allure macro de la croissance mondiale et l’impact sur les rendements des actifs

    • Doc

      Un condo se loue en moyenne 1 240 $ par mois, à Montréal.

      Vers l’an 2000, je louais mon condo de l’Ile des soeurs d’environ 1300 p2 pour 1 800- 2000 $ par mois.

      Vos proprios se croient en 1970, ou encore vous surestimez la valeur de votre milieu de vie.

    • Bref, une économie complètement manipulée où la notion de risque n’existe pas!

      Cette phrase révèle une méconnaissance profonde du fonctionnement de l’économie. Curieux, passez a un autre sujet de débat, là vous ne faites que désespérer un poster, qui va se tanner un jour de devoir répondre a de telles aneries.

    • Ni

      C’est la thèse de Gross. Et j’y crois.

    • http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/faits-divers/201407/14/01-4783630-un-enfant-de-5-ans-retrouve-seul-en-pleine-nuit.php

      A quand un tel headline pour des parents en train de faire une visite libre?

    • NiCMef

      Je ne suis pas certain de vous suivre complètement. Même avec des énergies renouvelables, les capitaux produisant l’énergie se déprécieront et devront être remplacés, non?

      Aussi, je croyais que fondamentalement, les taux d’intérêts représentaient le jeu entre les préférences temporelles des gens et la capacité de production. Dans le futur, les gens risquent toujours de préférer la consommation plus rapprochée dans le temps et l’économie risque d’avoir une capacité de production finie et en croissance. Dans ce cas, les taux peuvent-ils réellement être nuls?

      Remarquez, je ne comprends peut-être pas le fond de votre proposition.

    • Curieux

      Contrairement au DocF, je crois que ce sont deux bonnes questions.

      “Par analogie à votre touriste, ce sera quand le moment où les banques centrales commenceront à reprendre leurs injections monétaires « temporaires »?”

      Les attentes d’inflation (en regardant le spread des TIPS) et de taux d’intérêts (forward rates) du marché pointent vers des actions futures pour éponger ces injections. La Fed indique qu’elle procédera probablement par le biais des “interest on reserves”.

      Cependant, vous soulignez un élément important: le marché (et plusieurs membres de la Fed) lance le signal que les conditions monétaires seront resserrées à moyen terme depuis…fin 2009! Mais ces prédictions sont sans cesse reportées.

      Pourquoi? On peut débattre. Personnellement, je crois que les autorités monétaires n’ont pas été assez claires. Si elles avaient dit: “nous allons injecter les liquidités nécessaires pour faire croître les revenus nominaux des Américains de 5% par an pendant les 40 prochaines années”, on serait probablement déjà sorti de taux nominaux collés sur zéro.

      À la place, elles lancent des messages contradictoires: “nous allons combattre le chômage”,”l’inflation est trop basse”,”les pressions inflationnistes nous inquiètent”,”nous feront du QE jusqu’à ce que l’inflation dépasse 2.5%”,”nous retirons QE progressivement alors que l’inflation est à 1.5% et que le marché de l’emploi est encore assez faible”,”la Fed peut crever les bulles”,”la Fed ne devrait pas avoir comme priorité de crever les bulles”.

      En fait, QE3 est une conséquence du “sequester” et du “shutdown”; ça a suffisamment inquiété la Fed qu’elle a lancé ce programme d’injections. Quand le gouvernement s’est remis à fonctionner à plus haut régime, elle a retiré ce soutient. Autrement dit, par ces actions contradictoires, la Fed montre implicitement qu’elle aime bien le rythme de croissance nominale depuis 2009 (un peu moins de 4%). Ça se défend: c’est beaucoup mieux qu’en Europe (qui était pourtant en bien meilleure position en 2011), l’économie génère 200k+ emplois par mois depuis 5 ans, l’inflation est sous contrôle, les indicateurs industriels sont corrects, le déficit se résorbe, le P/E du SP500, à 19.5, est élevé, mais pas débile.

      Je crois personnellement qu’une croissance nominale à 5%, au lieu du presque 4% actuel, serait préférable. On serait probablement déjà de retour à production maximale, le gouvernement serait moins endetté et les employés auraient un meilleur pouvoir de négociation.

      PS: Un Keynésien vous dirait que le problème, c’est que le gouvernement n’a pas donné assez de soutien fiscale pour compléter le soutien monétaire. Je crois que l’expérience des dernières années nous montre le contraire: si le gouvernement offre du soutien fiscale, les banques centrales tendent à retirer le soutien monétaire et vice-versa. Utiliser la politique fiscale pour contrôler l’économie nominale est futile si une autorité monétaire peut imprimer ou retirer de l’argent à tout moment.

    • @doc

      Quand vous argumenterez avec du contenu et donc autrement qu’en balayant ce qui ne fait votre affaire du revers de la main avec la phrase lapidaire du guignol de service, je vous écouterai. Laurent fait de gros efforts d’analyse et Curieux apporte de bons points à la discussion ce matin. Vous ……pfffft

    • Curieux

      “Bref, une économie complètement manipulée où la notion de risque n’existe pas! Et encourager la spéculation à plein régime pour atteindre vos standards de croissance? À quelle classe cela profiterait le plus selon vous? Qu’arriverait-il aux prix des biens les plus couramment consommés comme les aliments, vêtements, essence, etc.?”

      C’est une excellente question.

      1) Je ne crois pas que les risques disparaissent. On fait disparaître plusieurs risques nominaux, mais pas les risques réels. Autrement dit, vous savez que les revenus nominaux de l’économie croîtront de, mettons, 5%. Par contre, vous ne savez pas ce qui arrivera à vos revenus personnels, quelles seront les avancées technologiques, si une tempête détruira les récoltes, si un tremblement de terre détruira une ville majeure, quels secteurs seront en déclin et quels secteurs seront en croissance, etc.

      Par contre, je crois qu’une stabilité nominale permettra d’absorber ces chocs réels plus facilement. Aussi, la stabilité nominale assure qu’un choc nominal (e.g. la bourse crash, l’immobilier crash ou bien tout le monde se désendette en même temps) n’effectuera pas trop l’économie réelle.

      La stabilité nominale faciliterait aussi les décisions d’investissement. Si on connait le niveau futur des revenus nominaux des consommateurs, on peut prendre des décisions d’affaire éclairées. On peut dire de même pour le gouvernement, qui pourrait faire une planification budgétaire de bien meilleure qualité.

      2) La stabilité nominale n’empêche pas une réglementation du crédit: règles hypothécaires, règles pour achats à marge, règles pour le crédit à la consommation, etc. Même qu’une stabilité nominale permettrait de resserrer le crédit des ménages sans crainte de plonger l’économie en récession.

      3) Par construction, l’inflation est contrainte. Elle l’est moins que par le régime actuel (qui vise 2% d’inflation). Les années de forte croissance réelle, l’inflation sera faible et les années de faible croissance réelle, elle sera forte. En limitant la croissance des revenus nominaux à 5%, ça empêche toute spirale inflationniste.

      4) En général, la politique monétaire ne peut pas faire grand chose pour ce qui est du prix réel des matières premières. Ok, en fait, elle peut essayer de mettre du monde au chômage pour diminuer la demande de matières premières (genre 2008…), mais si elle s’assure que l’économie fonctionne à plein régime, sans surchauffe, le prix des matières premières sera déterminé par des facteurs réels.

      5) Si on voit qu’année après année, l’inflation est forte, ça veut dire que l’on a choisi une cible nominale trop grande. Il suffit de la réviser à la baisse doucement. E.g. réduire la croissance nominale à 4.5% par an.

      6) Si le chômage est faible et que les revenus nominaux sont en croissance, je crois que la classe moyenne risque d’être hautement gagnante parce qu’elle aura beaucoup de levier de négociation salariale.

    • J’aime beaucoup lire Laurent, je le trouve très patient, et je suis simplement inquiet qu’il se tanne.

      Par ailleurs, je ne trippe pas beaucoup sur les gens qui passent leur temps à se plaindre. Surtout lorsqu’ils se plaignent pour rien.

    • Laurent

      Vos propos sont très instructifs.Merci de votre patience.

    • Tiens, même Yellen ne le nie pas et admet que la politique monétaire actuelle fait des dommages à certains pans de notre société mais en bonne keynesian elle le fait pour le bien de tous.

      http://dailycaller.com/2013/11/14/obamas-choice-for-fed-chair-hurting-savers-is-good-policy/

    • Bon, après j’avoue un peu d’emportement de ma part , revenons dans le sujet. L’Indice Teranet signale un beau pop-up en juin.

      http://www.housepriceindex.ca/default.aspx?langue=FR

    • leguet

      L’immobilier montréalais à des sommets historiques! Utilisons notre machine à voyager dans le temps:

      “docteurfolamour 11 avril 2014 15h03

      faux Garth
      Pour que vous compreniez bien, Gui et moi prédisons (eh oui) que le Teranet Montréal va augmenter de plus de 1,2% (dépassant ainsi la marque de 151.83 établie en juillet 2013) d’ici au 30 septembre 2014, afin d’établir un nouveau haut historique.”

      “laurentkar 12 avril 2014 10h45
      Doc et Gui, prédiction intéressante.
      Je vais faire la même prédiction, mais rajouter que les condos ne connaîtront pas une hausse de prix aussi importante que les maisons.”

      Hey ben.

    • lol leguet

      C’est bien mieux que cela! All-time high pour Montréal, exactement comme je l’avais prédis (en riant) il y a quelques mois…

      2,67% mois sur mois, 1% de hausse sur un an.

      Dans mon coin, 2 maisons de plus de 2.5M se sont vendues ultra rapidement (une listés a 2.9M sur Kenilworth s’est vendu en quelque chose comme 2 semaines). Bon, il y en a plusieurs qui sont a vendre depuis longtemps, alors il ne faut pas partir en peur, mais ces 2 transactions m’indiquent que la demande est là, si la maison est intéressante, et si le prix demandé est juste.

    • Ouepp ! Hausse surprenante … et prédiction ‘gutsy’ dans le contexte

    • Elle ne me suprend pas vraiment. Autant j’ai attribué le dip de mars aux élections, autant j’attribue le pop actuel a l’élection des libéraux majoritaires. L’incertitude est levée.

      tant et aussi longtemps qu’il n’y aura pas de développements importants sur les données macro qui dictent le marché, nous sommes condamnés a drifter. J’ai toujours pensé que ce drift serait à la baisse.

      La je me dis qu’il pourrait être à la hausse.

      Outre l’aspect franchement comique de la chose, on parle de drift, ici. Ca ne veut rien dire, vraiment.

    • Pendant ce temps, 2 maisons à vendre depuis 9 mois sur ma rue et deux autres qui se sont vendues en 3-4 semaines. Comme on dit, c’est du cas par cas…

    • Il me semble qu”il y a quelques jours on qualifiait une baisse de -1.5% comme “flat”.
      Maintenant une hausse de 1% s’appele un hausse, n’est-ce pas?

      Subitement les donnees ne peuvent pas etre bruitees. Il y a juste du bruit lorsqu’ils indiquent une baisse.

    • opto

      C’est peut-être le bon vieux concept du “listing brulé”. Lorsqu’une maison demeure anormalement (par rapport à la moyenne) longtemps a vendre, les acheteurs potentiels se disent qu’il doit y avoir un problème. Et ca fait boule de neige.

      D’ou l’importance de lister à juste prix. Sinon, on “brule” sa propriété. Leçon apprise de mon agent immobilier. Dans le bon vieux temps (2010) on pouvait se permettre de lister trop haut et laisser le marché “venir chercher notre prix”. Mais plus maintenant.

      L’autre possibilité est de lister un peu cher, pour tenter d’attraper un poisson. Ca marche parfois (mon ex-voisin en est un exemple patent). Mais on ne devrait pas faire cela si on veut absolument vendre, parce que j’imagine que le taux de réussite de cette stratégie, en 2014, doit être plutôt faible, et la conséquence est de, vous devinez, brûler le listing.

    • “Fitch est la deuxième agence financière américaine à sonner l’alarme au sujet des prix des habitations canadiennes depuis une semaine, après que Morningstar eut indiqué qu’une correction de 30% était possible au cours des années à venir.”

      http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201407/14/01-4783758-hausse-de-lindice-des-prix-des-maisons-teranet.php

    • Doc

      Tout à fait.Les deux maisons invendues sont trop chères demandées par rapport à l’évaluation municipale et aux comparables dans le secteur.Y en a qui rêvent encore en couleurs semble-t-il.

    • Pauv’ Gab-y-elle.

      C’est exactement ce que je dis dans mon post de 15:02.

      Contrairement aux poitras de ce monde, qui s’énervaient le poil des jambes lors du dip de mars.

      Ca m’arrive de dire des niaiseries. Soyez patient, ca va venir, vous pourrez me les remettre dans la face. En attendant, vos tentatives de créer de la polémique autour de rien pantoute sont risibles.

    • Garth/Gab

      Hausse 2.76% m/m. Hausse 0.97% y/y. C’est une hausse mensuelle importante. C’est stagnant depuis 1 an. En fait, ça stagne depuis 2012. Mais cela, vous le saviez très bien.

      Reste aussi que notre prédiction s’est avérée correcte. Et que notre description générale (marché stagnant) s’avère adéquate.

      Ça montre aussi que votre description de la situation “les baisses significatives ont commencées” est complètement dans le champ. Ça également, vous êtes au courant. Mais ce n’est pas ça qui vous arrêtera. Ça aussi, nous le savons.

    • opto

      Comparer à l’évaluation municipale est hasardeux. Fiez vous à votre connaissance du secteur, ainsi qu’aux comparables (comme vous le mentionnez).

      Une bonne partie du public ne sais pas encore que le marché a cessé d’augmenter.

    • Laurent

      Bienvenue dans la brigade des agacés.

      Baghdad Gab ne lâchera pas. Quelqu’un capable d’écrire les posts du 23 juin dernier est capable de soutenir que la terre est plate, le soleil est mauve, etc.. sans aucune gêne. Rendu là, on ne parle même plus de mauvais perdant.

    • Est-ce que le Dow Jones au-dessus de 17 000 points est surévalué ?

      Sans aucune analyse, à mon simple flaire, simplement laissé à mes émotions, je call une correction “2008 style” pour le mois d’octobre 2014.

      Qui m’aiment me suivent!

    • @laurent 16h05

      Bien résumé. Y a Mr Blais aussi qui devrait rappliqué beto avec ses verres déformants : ”les prix plongent”.

    • Fitch est la deuxième agence financière américaine à sonner l’alarme au sujet des prix des habitations canadiennes depuis une semaine

      Fitch @ M., Standard @ P . et les «maudits» Moody ont une aura de respectabilité extraordinaire.

      Je cours me cacher en dessous du lit aussitôt qu’ils donnent un avis…..

      En fait, quand une agence dit qu’une dévaluation de X % est «possible »
      je me sens bizarrement rassuré…..

    • “WOW! 96% of all jobs created in the past year and 67% over the past 5 yrs in Quebec were in the public sector. And now austerity…”
      https://twitter.com/BenRabidoux/status/488772830788460544

      Le quebec une force economique en terme d’emploi…
      https://ca.news.yahoo.com/why-quebec-is-closed-for-business-200414590.html

      “Opinion: Quebec cannot afford its public sector pension plans”
      http://globalnews.ca/news/1437060/opinion-quebec-cannot-afford-its-public-sector-pension-plans/

      Bon encore le terranet…qui est tres “reliable”. Les prix descendent, toute l’information est disponible a tout le monde sur le registre foncier : http://www.registrefoncier.gouv.qc.ca/

      “As well, a resale house price index is also maintained by the Canadian Real Estate Association, based on reported sale prices submitted by real estate agents, and averaged by region.”
      http://en.wikipedia.org/wiki/House_price_index#Canada

    • Doc

      L’évaluation municipale me fait penser aux consommations d’essence annoncées par les fabricants.Cela donne certains points de comparaison mais ce n’est pas toujours la réalité.
      Mon voisin d’en face demande un prix indécent, probablement 100k de trop.Comme vous dites, il va peut-être à la pêche mais il est plutôt déconnecté de la realité.

    • lol guillaume

      Pour ce qui est des prédictions, vous devriez vous retirer au sommet de votre gloire (lol) plutôt que de tout remettre en jeux ainsi avec un call dont le boldness n’a d’égal que son caractèere émotif.

      PS: Avez-vous suivi les aventures de notre ami Baghdad Gab?

      leguet

      Oui, il va nous linker des listings en baisse de prix, et le registre foncier du Québec.

    • leguet

      Que puis-je ajouter. Il l’a fait.

      opto

      Le problème des évaluations municipales est qu’elles sont essentiellement fondées sur du sampling, i.e. ils classent votre maison dans une “boite” selon ses caractéristiques générales (localisation, type de maison, footage, etc…), et lui appliquent le pourcentage de baisse (ou de hausse, habituellement, eh eh) des résidences qui se sont transigées dans votre boite.

      Ca tient compte très imparfaitement des variations d’entretien et de rénos d’une propriété à l’autre.

      Je simplifie, dans les faits ce n’est pas si dramatique (notamment parce que les propriétés qui ont été rénovées avec un permis font habituellement l’objet d’une visite d’un évaluateur et sont alors évaluées individuellement).

    • @doc

      Vous êtes 2 en 2 aujourd’hui. Good day.

      @guillaume

      Selon le Buffet ratio et le Wilshire, le marché est cher. Ceci dit, je considère que nous sommes dans un marché parrallèle depuis 2008 donc quelle mesure historique est utile dans ces conditions ?

      http://www.businessinsider.com/buffett-best-single-measure-of-value-2014-1

    • “Le problème des évaluations municipales”

      Encore dans le champs droite… le registre foncier montre le prix de vente et non l’evaluation.

      N’essayez pas de faire diversion encore une fois.

    • “De plus en plus de maisons à vendre, mais moins d’acheteurs.Les prix des résidences pourraient diminuer au cours des prochains mois, car il y a de plus en plus de propriétés à vendre au Québec.”
      http://argent.canoe.ca/vos-finances/immobilier/de-plus-en-plus-de-maisons-vendre-mais-moins-dacheteurs-14072014

      Ah ben les lunettes roses sont en rabais aujourdhui.

    • Bon ok, tranquillement on revient aux verres de la réalité. Y a rien qui plonge mais ça pourrait baisser.

    • leguet

      Le graph que vous partagez a ceci d’intéressant: pendant la période de création monétaire extrême des années 70, où les taux d’intérêts réels étaient négatifs, l’indice Buffet a diminué et est resté à de très bas niveaux.

      Le contraire se passe en ce moment. Ça va dans le sens de ce que j’avance: les taux, même réels, ne sont pas un bon indicateur des conditions monétaires (en fait, Friedman l’a dit bien avant moi; Keynes aussi, je crois).

    • Blais, 18:15

      Je m’adressais a opto, un être intelligent.

      D’ailleurs, j’ai écrit “opto” dans mon post, juste au-dessus de ma remarque sur les évaluations.

      Allez, de retour dans le shed.

    • Meme a ville mont-royal les prix vont vers le bas. Imaginez le prix de vente qui va etre encore plus bas que celui ci-dessous. (-6.3% en moyenne )

      http://www.montrealgazette.com/business/interactives/home-selling-prices.html

      -$1,050,000 (17.6%)
      http://univs.ca/property/120-crois-geneva-mont-royal-qc-h3r-2a8/

      -$101,000 (13.5%)
      http://univs.ca/property/1333-ch-canora-402-mont-royal-qc-h3p-2j5/

      -$101,000 (13.5%)
      http://univs.ca/property/1333-ch-canora-202-mont-royal-qc-h3p-2j5/

      -$300,000 (11.1%
      http://univs.ca/property/265-av-devon-mont-royal-qc-h3r-1b8/

      -$60,000 (10.2%)
      http://univs.ca/property/1481-ch-regent-mont-royal-qc-h3p-2l1/

      C’est facile a trouver, les prix plongent partout meme a VMR.

      Quelqu’un a besoin de plus de preuves???

    • Le marché est-tu cher est-tu pas cher ? Point de vue du ‘maudit français’ :

      http://leblogalupus.com/2014/07/14/pourquoi-les-hedge-funds-vendent-ils-leurs-actions-en-silence/

    • leguet

      OMG, il fait exprès. Quel clown.

    • M. Blais

      “C’est facile a trouver, les prix plongent partout meme a VMR.

      Quelqu’un a besoin de plus de preuves???”

      Criquet….

      Pour que vous arrêtiez de déconner (une fois pour toute, j’espère), le prix médian d’une unifamiliale dans mon coin a augmenté de 3% year over year au 2e trimestre 2014.

      C’est 1 077 500 $. All time high, je crois bien.

      J’ai presque hâte que cela cesse, je ne sais pas quoi faire avec toute cette plus-value. Payer le loyer de Baghdad Gab pour les 8 prochaines années (il n’aura pas d’augmentation de loyer puisqu’il ne déménagera pas)?

    • leguet

      Je vous incite fortement à lire davantage Krugman et Delong à gauche et Mankiw, Cochrane et Sumner à droite. Ou même Nick Rowe, David Beckworth et Marcus Nune. Ou Matt Yglesias. Je crois que ça élargirait vos horizons.

    • Tiens, Marcus Nunes parle du Canada. Avec une citation de Carney qui devrait faire plaisir aux pbrasseurs de ce monde.

      http://thefaintofheart.wordpress.com/2014/07/14/quite-comical/

    • Doc

      J’ai eu la chance de lire l’épisode Gab Turner. Disons que ça m’a fait sourire. Mais disons que M. Blais me fait encore plus rire.

      Mon call est effectivement bold, pour ne pas dire n’importe quoi. Still, i stick to my guts.

    • “encore dans le champs droite”

      Lui aussi s’il n’existait pas faudrait l’inventer.

    • Excellent posts Mr Blais.

      Une bonne dose de realite face au discours “ca monte toujours” d’une certaine gang sur ce blogue.

    • Le marche n’est pas cheap, il est en ligne avec les indicateurs economiques qui sont quasi tous au vert. On est loin de l’irrationalite. Pas de crash a moins d’un “black swan” event. Correction? Possiblement.

    • Guillaume

      Votre champion du monde est Blais, le mien est Garth. J’aime mes chances.

    • La réalité, Baghdad Gab, c’est que les prix ont continué de monter. Oui, très légèrement, et compte tenu du type de marché qu’on analyse, c’est probablement dans une marge d’erreur d’un flat market. Un non-event.

      Qu’est-ce que vous trouvé de bonne dose de réalité dans l’affirmation que “les prix plongent, meme à VMR”?

      C’est tout simplement faux.

    • laurentkar

      Merci pour vos réponses, intéressant.

      Dans votre système, l’effet sur les prix des MP demeure un gros point d’interrogation. Et ce gros point d’interrogation peut facilement faire basculer la classe moyenne. C’est rendu que les gros joueurs peuvent spéculer sur n’importe quoi et voyez le genre de résultat que cela peut donner.

      http://www.lefigaro.fr/matieres-premieres/2010/07/22/04012-20100722ARTFIG00590-le-speculateur-chocolate-finger-fait-flamber-le-cacao.php

      Il y a également d’importants excès passés à corriger dont le surendettement des ménages et des gouvernements.

      Comme ces excès ont été gonflés sur plusieurs années, je ne crois pas que ceux-ci pourront être corrigés par de simples interventions temporaires.

    • blaisabcde, 18h29

      Votre lien est une autre preuve que l’offre torche complètement la demande présentement (malgré des taux hypothécaires historiquement bas). Une baisse des ventes de 5% à Montréal YOY pour le 2e trimestre 2014 et je me souviens que le 2e trimestre de 2013 avait été particulièrement mauvais…

      Les prix des propriétés ont commencé à diminuer à plusieurs endroits au Québec. Si le nombre de propriétés à vendre continue d’augmenter, les baisses de prix deviendront de plus en plus généralisées à travers la province.

    • NiCMef

      « De plus en plus j’adhère à la thèse que les tx d’intérêts et par conséquent les rendements pour les 30 prochaines années vont tendre vers zéro, tout actif confondu. »

      Dans ce contexte, bonne chance à tous ceux qui considèrent la résidence principale comme leur principal fond de pension…

    • Curieux, minuit 24.

      et pourquoi donc?

      Au moins ils ont un actif. Actif qui leur permet d’ailleurs d’investir dans n’importe quel autre actif qui rapporte un rendement. Tout en déduisant les intérêts.

      Tout en évitant de devoir payer un loyer rendu à la retraite. La certitude d’avoir un toit sur la tête è très faible coût, ca vaut cher pour la retraite.

    • Baghdad Gab, 22:54

      Depuis longtemps deja, vous etes prêt a dire n’importe quoi, dans le seul et unique but de me contredire, ou de m’écoeurer.

      Je peux comprendre votre acrimonie envers moi.

      Mais ayez un peu de respect pour l’intelligence des gens ici.

    • Curieux

      Les print on continué d’augmenter à plusieurs endroits au Québec également. Comment expliquez-vous cela avec une offre qui torche la demande depuis bientot 50 mois?

    • Me souviens pu qui callait 1% de baisse /mois—- mais selon cette prediction on devrait etre down au moins 15% du top.Ca mine un peu la credibilite quand on revise pas ses positions…

    • Bon, ça l’air que je devrais élargir mes horizons ! Pas sûr que ça me tente de faire trop sérieux dans cet environnement clownesque.

    • Doc
      Dans son dernier billet Mr Gross semblait parler de 5% annuel pour les cinq prochaines années pour les stocks… Je suis pas mal moins bullish que ça. Nous souhaitons ici aussi une correction latérale qui s’étirera dans le temps, disons 3 à 7 ans, avec une amplitude moins importante que les précédentes hécatombes. Quel sera le déclencheur. Who knows ? Ça peut être une tache douteuse sur le visage d’Obama comme le grand rabbin David Lau qui invite Mechaal a cassé la croute chez lui pour fêter la fin du Ramadan

    • @Curieux 00h24
      Plus les taux vont baisser, plus la valeur des actifs va augmenter.
      Il me semble que les dernières années sont assez éloquentes en ce sens…
      Dommage pour votre théorie.

      @docfolamour
      Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable.
      La baisse des taux d’intérêt continue de ralentir la descente des prix. Considérant que les taux ont encore perdus environ 30 bps cette année, ceteris paribus, on aurait assisté à une hausse de 3.5% de l’immobilier.
      Tout hausse inférieure à ce niveau indique une force contraire et elle est de l’ordre de 1%-2% en ce moment AVANT inflation, donc disons, réellement 2%-4%.
      Ce qui n’est pas négligeable et démontre la faiblesse réelle du marché actuel (on ne parle pas de crash évidemment).
      La qualité de la finition augmente aussi perceptiblement en ce moment – ce qui maintient artificiellement les prix un peu plus haut: la qualité du parc doit augmenter pour obtenir le même prix. Cet argument est assez subjectif mais vous pouvez facilement constater que les extras qui étaient chargés le sont de moins en moins: comptoir en quartz ou en granit, armoires en bois massif, luminaires, électros inclus, etc.

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201407/15/01-4783984-la-fed-pourrait-relever-son-taux-plus-tot-que-prevu.php

      hey faut ‘ti qu’ça aille mal pour qu’ils pensent remonter les taux d’même ?

      ;-)

    • Dan

      C’est Blais. Et le plus drôle, c’est que si vous lui demandez si sa prédiction est accurate à date, il va vous répondre que oui.

      En vous pointant vers le registre foncier, des listings en baisse de ask, et 3-4 listings anecdotiques.

      Tout cela venant d’un dude qui prétend avoir eu un rendement annuel composé de 25% à la bourse, de 2003 à 2013.

      Et Curieux et Garth, dans toute la splendeur de leur objectivité, le félicitent….

      Une vrai perte de temps.

    • Alexandre

      Effectivement. A part les prix, toutes les autres données sont négatives: inventaire, niveau des ventes, délai de ventes (en hausse marquée), situation économique.

      J’ai affirmé a au moins une reprise que ce marché est sur respirateur. Je continue de le croire, meme si je suis légèrement moins pessimiste qu’en début d’année, ou que l’an dernier.

      Masi en fait je devrais probablement l’être un peu plus: situation de l’emploi subpar, austérité,possibilité qu’Ottawa prenne des décisions qui, me^me si elles seraient biens fondées, seraient nuisibles au marché québécois.

      Je posais la question concernant ce que je dois faire de ma plus-value juin 2013-2014 à la blague plus que d’autre chose: je vais la perdre, c’est sûr.

      Et comme vous, je ne pense pas qu’il va y avoir de crash. Sauf changement majeur dans nos 2 aiguilles, que je n’anticipe pas.

      En ce moment, le temps joue en notre faveur. Le capital se rembourse, les salaires augmentent, les impôt sont stables, le rythme d’augmentation du crédit est à un niveau historiquement bas. Ca se tasse. Mais ca va prendre encore un peu de chance (et pas mal de temps) pour qu’il y ait un soft landing complété.

    • elles seraient? Ouch.

    • Voici Curieux qui ne réalise pas que si les rendements financiers sont nuls, les chances que des locataires fassent dodo là à la retraite sont infiniment plus grande que pour les proprios.

      http://www.lapresse.ca/photos/international/201407/15/12-12603-le-monde-en-image.php#880450-philippines-garcon-fait-sieste-tuyaux

    • Photo de la réunion de famille des lasers scientists du blogue immobilier, si le trend se poursuit

      http://images.lpcdn.ca/924×615/201407/15/880451-hotesses-jeux-olympiques-jeunesse-nanjing.jpg

    • Jon, si je comprends bien on vous mets dans la colonne des “l’économie se porte bien aux États-Unis”, c’est cela?

      Les indicateurs économiques sont quasi-tous au vert, right?

    • @doc 12:48

      “Mais ca va prendre encore un peu de chance (et pas mal de temps) pour qu’il y ait un soft landing complété.”

      C’est cette affirmation, que je soutiens fortement, qui fait en sorte que ni vous et ni moi ne portons des lunettes roses. Avoir un soft landing qui s’étend sur 10 à 20 ans est pratiquement plus dramatique qu’un crash sur une période de 2 ans.

      Dans un environnement ultra régularisé comme l’immobilier, sur lequel les politiques monétaires, fiscales et administratives peuvent avoir une grande influence (taux d’intérêt, régie du logement, SCHL, taux d’imposition, lois sur les banques etc…), le risque d’un soft landing sur 20 ans est probable.

      PS: vous me permettez de retirer mon call pour octobre 2014. Même si ça l’arrive, ça fera pas mon bonheur ;)

    • Et je passe sous silence le fait que Yellen, depuis qu’elle leade la Fed, est parfaitement incapable d’exprimer clairement la direction de la Fed. Ca presque l’air délibéré. Les mixed messages se suivent continuellement, C’est une vrai blague.

      Le consommateur américain est tapped out.

    • http://www.lapresse.ca/photos/international/201407/15/12-12603-le-monde-en-image.php#880451-hotesses-jeux-olympiques-jeunesse-nanjing

    • leguet

      Je ne vous ferais pas ces suggestions de lecture si je ne vous croyais pas en mesure d’en retirer quelque chose de très bien. Vous me semblez être une personne très sensée et intellectuellement honnête, avec un vif intérêt pour la politique monétaire. C’est pourquoi je vous incite à vous éloigner de l’équivalent français de Zerohedge. Avec égards.

      Remarquez, avec la direction que mon intéressante discussion avec Curieux prend, je crois qu’il pourrait aussi profiter de ces lectures.

      Personnellement, il y a 3-4 ans, j’aurais bien aimé que quelqu’un me recommande ces weblogs.

    • Alexandre 12h19 (2e partie)

      Analyse intéressante. Merci.

    • @Doc

      on peut trouver des chiffres et des explications pour faire dire que n’importe quoi va bien ou va mal.

      Bottomline, les USA font parti des 5-10% des états de toute la planète qui sont dans la meilleure position politico-social-économique.

      Tout est affaire de comparatifs.

    • Contrepoids : légère baisse du HPI MLS en juin

      http://homepriceindex.ca/hpi_tool_en.html

    • Jon

      Exact. D’ou l’importance de lire beaucoup, de sources variées (et surtout en dehors des mass medias) afin de se faire une opinion la plus éclairée possible.

      Plus ou moins. Premièrement, pour les USA, être dans le le top 5 ou 10%, c’est une performance misérable. Politiquement, ca n’a jamais ét aussi mal. Socialement, il n’y a jamais eu autant de pauvres, et ceux-ci s’enfoncent. Économiquement: ca ne va pas bien, mais ca ne va pas vraiement bien en général dans le monde, et les USA ne sont pas ceux- qui sont le plus dans le trouble. Je remplacerais donc “meilleure position” par “moins pire position” dans votre phrase et on pourrait probablement s’entendre.

    • leguet

      Bummer!

    • pour Gab/garth et autres … pour passer le temps en attendant Judgement Day…

      http://goo.gl/b0xRRM

    • “Pour que vous arrêtiez de déconner (une fois pour toute, j’espère), le prix médian d’une unifamiliale dans mon coin a augmenté de 3% year over year au 2e trimestre 2014.”

      C’est quand meme etonnant que vous possedez les statistiques du barometre Q2 quand elle ne sont meme pas publie sur le site web de la FCIQ…. : http://www.fciq.ca/immobilier-barometres-montreal.php

      Attends une minute…. c’est qui encore une fois la FCIQ qui nous manipule le raw data des stattistiques immobiliere :

      “The Quebec Federation of Real Estate Boards (QFREB), or Fédération des Chambres immobilières du Québec (FCIQ), represents the 12,000+ real estate brokers and salespeople who are members of Quebec’s 12 real estate boards.”
      http://en.wikipedia.org/wiki/Quebec_Federation_of_Real_Estate_Boards

    • @Doc

      Pour Yellen…c’est evident qu’elle ne saisit pas ce que Oncle Ben lui murmure a l’oreille….

    • Quelque definition pour ceux qui essaient de vous melanger avec les termes immobilier:

      Prix demande :
      -c’est le prix afficher d’une propriete sur le web par le vendeur :
      http://www.centris.ca/
      http://duproprio.com/
      http://univs.ca/

      Evaluation immobiliere
      -c’est le prix estime par des evaluateur ou des site specialise d’une propriete:
      http://www.zoocasa.com/en/zoopraisal

      Evaluation fonciere :
      -c’est le prix evalue d’une propriete par la ville
      http://evalweb.ville.montreal.qc.ca/

      Prix de vente:
      -c’est le prix final que l’acheteur paie pour une propriete.

      En fait, c’est ce qui est le plus important pour un acheteur. Pour regarder les comparable dans votre quartier :
      1- http://evalweb.ville.montreal.qc.ca/ et trouver le “Numéro de lot :”
      2- http://www.registrefoncier.gouv.qc.ca/ et aller dans index des immeuble (1$/check) et mettre “Numéro de lot :” trouve dans le #1. Vous aller trouver toute l’historique de la propriete comme les prix de vente anterieur, si la personne paye ses taxes, frais de condo, etc

    • guillaume

      On va combiner la pensée d’Alexandre (surévaluation de 10%) avec celle de Ni (environnnement de rendements qui tendent vers zéro) avec une inflation (ainsi qu’un wage inflation) de 1.5% et ca prend effectivement un bout de bout de temps pour “purger” les excès.

      20 ans? Trop long. N’oubliez pas:

      1. les proprios voient leurs dépenses annuelles de logement diminuer à chaque année;

      2. ils remboursent leur capital hypothécaire.

      A un certain moment, ils vont vouloir utiliser cette valeur pour consommer (j’entends Curieux et Brasseur crier quand je dis cela).

    • Dan

      God almighty…

    • Dan

      Je présume qu’elle est très intelligente. J’ai rarement vu quelqu’un de très intelligent avoir l’air aussi perdu/confus lorsqu’il ou elle s’exprime publiquement sur son domaine d’expertise.

    • En ce marche ou les prix plongent voici les desesperes de la semaine a ville mont-royal :

      “NÉGOCIABLE.acile à visiter ! Occupation rapide possible! ”
      http://www.lespac.com/mont-royal/29514619_dx0g17386k1R1.jsa

      “Énorme potentiel. Occasion unique à Mont-Royal.”
      http://www.lespac.com/mont-royal/28637957_dx0g17386k1R1.jsa

      “PRICE FOR QUICK SALE / MUST SEE! You will enjoy making this home a masterpiece”
      http://www.kijiji.ca/v-maison-a-vendre/ville-de-montreal/tmr-nice-area-to-raise-kids-welcome/594200898?enableSearchNavigationFlag=true

      “maison offrant de nombreuses possibilités dont un agrandissement. Localisation exceptionnelle avec grand potentiel! ”
      http://www.kijiji.ca/v-maison-a-vendre/ville-de-montreal/ville-mont-royal-tmr:maison-detachee/1003899710?enableSearchNavigationFlag=true

      “TOWN OF MT-ROYAL// PEACE// SECURITY // COMFORT ALL YOU NEEDWe will be pleased to show you how to enhance the charm of this home with little”
      http://www.kijiji.ca/v-maison-a-vendre/ville-de-montreal/town-of-mt-royal-peace-security-comfort-all-you-need/600341361?enableSearchNavigationFlag=true

      “PRICE FOR QUICK SALE”
      http://www.kijiji.ca/v-maison-a-vendre/ville-de-montreal/town-of-mt-royal-5-bedrooms-3-5-bathrooms-price-for-quick-sale/598962117?enableSearchNavigationFlag=true

      Ben oui,…… c’est a VMR ou les prix font seulement “monter”.

    • Blais, 15:59

      Enfin un post qui est rigoureusement exact (outre la remarque a l’effet que d’autres personnes que vous tentent de tromper /induire les lecteurs en erreur ici, et outre le français exécrable évidemment), et ne fait pas dire à certaines données ce qu’elles ne veulent absolument pas dire.

      Félicitations.

    • Blais

      Les stats sur Q2 2014 sur sur centris.ca, pour VMR et les autres. C’est vous qui tenez un blogue immobilier?

      Bon. Les stats sont manipulées. Doux Jésus, enlevez votre casque en tinfoil.

    • Blais

      Dan a une bonne suggestion pour vous concernant la manipulation.

    • Vente a Montreal pour juin.Montreal “gagne” encore une fois avec ses vente a la baisse
      http://www.chpc.biz/uploads/9/7/9/5/9795010/1954639_orig.png?732

      listing a Montreal pour juin. Plus haut que Toronto et Vancouver. Montreal “gagne” encore une fois avec son inventaire astronomique,
      http://www.chpc.biz/uploads/9/7/9/5/9795010/121775_orig.png?724

      sale / listing ratio a Montreal pour juin. Montreal “gagne” encore une fois avec son inventaire astronomique et vente a la baisse
      http://www.chpc.biz/uploads/9/7/9/5/9795010/6697513_orig.png?724

      month of inventory pour juin. Montreal “gagne” encore une fois avec son inventaire astronomique
      http://www.chpc.biz/uploads/9/7/9/5/9795010/2161409.png?729

      On est vraiment different a Montreal avec nos lunettes roses.

    • Blais

      Personne n’a dit que les prix ne font que monter ici.

      Les stats démontrent qu’ils ont monté, de Q2 2013 a Q2 2104.

      Capiche?

      Tiens, voici un lien sur un pas désespéré de la semaine. Vous n’avez aucune idée je crois, et a 68K par an, ce n’est pas demain la veille. Too bad, so sad.

      http://ww2.equipelefrancois.com/Fiche.aspx?l=FR&id=MT26701853&search=1

    • @DOC

      Si elle est vraiment intelligente la confusion est deliberee….

    • @Doc 15h27
      “Ça ne va pas vraiement bien en général dans le monde” et “pour les USA, être dans le top 5 ou 10%, c’est une performance misérable”.
      Comme vous nous habituez à une certaine rigueur, je me demande par rapport à quelle période vous dites ça? Selon quels indicateurs?
      Les USA font effectivement partie des 10 meilleurs pays selon l’IDH (ou 5% des meilleurs sur 200), et il me semble qu’être dans le groupe de tête avec la Norvège, l’Allemagne, la Suède, l’Australie et les Pays-Bas, il n’y a rien de misérable là-dedans… http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_IDH#IDH_2012
      En ce qui concerne l’évolution du monde en général, je vous suggère d’aller jeter un œil sur http://www.gapminder.org/
      et on s’en reparle si ça vous dit.

    • @Mr Blais

      Il y a deja un Greaterfool qui se trompe l’immobilier canadien.
      Ceci dit je ne dis pas que vous n’aurez pas raison un jour.
      Il y tout de meme un difference en un marche qui stagne et un correction de 1%/mois pendant 30 mois….il n’y a aucun mal a reevaluer vos previsions…les analystes le font a tout les jours…

    • ouf!
      *il y a tout de meme une difference entre un marche qui stagne et une correction

    • @Doc

      ”Je remplacerais donc “meilleure position” par “moins pire position” dans votre phrase et on pourrait probablement s’entendre.”

      Bonnet blanc, blanc bonnet. Whatever floats your boat…

      Ce qu’il faut retenir de cette histoire c’est que le galvaudage et le sensationnalisme de doomer, c’est indigne d’une discussion de haut niveau.

    • doc

      Sur un horizon de 7ans ( approximativement 10/1.5 ), nous devrions subir une légère hausse de taux, un resserrement des conditions hypothécaires et un veillissement de la population. Nous devrions aussi repasser par une contraction de l’économie… Votre 7 ans, pourrait devenir un 15 -20 ans.

      Je suis peut-être le plus grand doomer sur ce blogue, car je le maintiens une baisse de 15% sur deux ans avec une reprise normale est mieux que 20 ans de flat market… même avec des taux bas.

    • Jon

      Si votre remarque vise ma remarque que la baisse de 2.9% du GDP US au Q1 n’est pas gigantesque, I take exception to it. Une telle baisse est exceptionnelle, comme d’autres posters vous l’ont démontré par la suite.

      Par ailleurs, ni vous ni moi ne peut prétendre avoir une discussion de haut niveau sur l’économie américaine, please. Vous m’avez habitué un peu à vos illusions de grandeur, mais quand même…

    • Cé vrai que ça doit être frustrant pour les Mr Blais de ce monde qui voudraient tellement que le marché plante pour acheter et que malgré toutes les stats négatives qu’ils soulèvent depuis des années, ce n’est toujours pas le cas. Manque pourtant encore un élément ou deux. Cherchez l’erreur Mr Blais, ça vous évitera de poster le listing complet de Montréal.

    • guillaume

      Je n’ai jamais dit 7 ans. Comme vous le savez, il y a une composante de balancier la-dedans. Purger les excès signifie normalement que nous devrions, dans cette phase, trouver des prix sous-évalués.

      Sur un horizon de 10 ans, nous aurons 300 000 nouveaux résidents au Québec qui vont former des couples, monter dans l’échelle salariale, etc…

      barzach

      Merci de votre intervention. Mon commentaire était “fondé” sur 4 trucs:

      1. demandez a un américain s’il pense si c’est bien si les USA sont 2e. Je sais, je sais, que c’est poche comme critère, mais bon, ca m’a passé par l’esprit lorsque j’ai écrit mon post, alors voici;

      2. La discussion porte principalement sur l’économie américaine. Laquelle est la plus grosse dans le monde depuis combien de décennies? Ils devraient par conséquence être bien en avance sur les autres, puisque l’économie drive pas mal tout.

      3. sur l’aspect social, ou se situent les USA quand aux inégalités? Dans mon scheme de pensée, le meilleur signe qu’une société “performe” est d’avoir le moins d’inégalités sociales possibles (ben oui, je vais me faire flamer et traiter de communistes par du mond e qui ne va jamais à la bibliothèque et pour qui la culture et les arts n’ont aucune importance, but so be it).

      4. mon gros gut feeling de dude qui lit beaucoup.

    • Ce que je retiens de l’économie US : après presque 6 ans de taux 0 + des trillions en QE, on devra se contenter d’une croissance de 2% en 2014(prévison de juin dernier du FMI). En plus, c’est une croissance à crédit puisque même s’il y a nette amélioration on parle à peu près d’un déficit 2014 de 3,5% du PIB.

    • Dan, 3 choses

      1. elle est intelligente;

      2. oui, c’est délibéré. Je suis persuadé que la Fed veut envoyer des mixed messages. Notamment parce qu’ils ne savnet pas quoi faire alors ils lancent des ballounes.

      3. elle a naturellement du trouble a s’exprimer.

      4. (sum it all). Quelqu’un d’intelligent (et qui n’a probablement pas une cenne de politicenne en elle, c’est une academique) mais qui a de la misère à s’eprimer et a qui ont dit d’envoyer des mixed messages, c’est un méchant mix.

    • Dandumais
      “Si elle est vraiment intelligente la confusion est deliberee….”
      C’est exactement mon impression.

    • Doc

      La composante immigration n’est effectivement non-négligeable. 10 ans de flat market ça reste très long pour une société gonflée au crédit.

      Tout ça pour dire, prédire le statu quo c’est pas être optimiste.

    • remplacer politicienne par malice, ca reflétera plus ma facon de penser

      Et remplacer “méchant mix’ par “ca fait quelqu’un d’inconfortable en titi, ce qui exacerbe les problèmes de communication.

      Voila

    • ”Vous m’avez habitué un peu à vos illusions de grandeur, mais quand même…”

      Hahaha :-)

      I smiled on that one.

    • ”Par ailleurs, ni vous ni moi ne peut prétendre avoir une discussion de haut niveau sur l’économie américaine, please.” – Doc

      Bottomline, le blogue de M. Bergeron fait parti du 5-10% de tous les blogues sur Lapresse qui sont dans la meilleure position pour pondre des discussions de haut niveau sur l’économie américaine.

      ^^
      See what i just did ? Yeah i know.

    • Guillaume

      Pour ma part, je trouve quand meme que c’est un scénario assez optimiste. Le scénario réaliste est une baisse. Admettons de 10%, peut-être 15%, sur un horizon de 3-5 ans.

    • Jon

      Je les calle comme je les vois.

    • Yellen se fait ‘’confusante’’ de manière délibérée et très bien planifiée. La FED souhaiterait une mini correction ou un assagissement des indices boursiers au préalable d’une montée des taux directeurs. En dehors des tx nominaux négatifs, la FED est à bout de munitions. Elle doit se distancer de ZIRP pour reloader. C’est la fiscalité qui prendra le relais aux E-U. Le Trésor a bcp de jeu, un cocktail de taxes d’accises sur l’essence, hausse des impôts sur le 2% et baisse des impôts sur les corpos (Yeah rigth)

    • Abolition des subventions a la rénovation: des impacts?

      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201407/15/01-4784158-acquisition-et-renovation-de-proprietes-montreal-suspend-son-aide.php

    • DocHolliday, 8h53

      Bonne nouvelle, la ville ne dispose pas de moyens financiers suffisants pour subventionner les acquisitions et rénovations de propriétés. De toute façon, le marché immobilier a été plus que suffisamment subventionné depuis 2006 (Ville, gouv. Fédéral, Banque du Canada, etc.).

      Les « cassés » devront aller voir ailleurs pour « éponger leur mise de fonds ».

    • @DocHolliday
      La nouvelle la plus intéressante de la journée (que j’attendais avec impatience) est le reportage sur les assurances à l’effet que plusieurs assureurs refusent maintenant d’assurer les copropriétés et que les primes montent en flèche.
      Cela fait des années que je constate la médiocrité des nouvelles constructions qui sont vouées à prendre l’eau en moins de 5 ans.
      Les statistiques des actuaires semblent me donner raison et d’un point de vue parfaitement égoiste, c’est l’occasion d’affaires que j’attends depuis 3 ans.

    • @ Alexandre
      Je viens de regarder la nouvelle. Très intéressant. C’est une très bonne nouvelle.

      Je suis parfaitement d’accord avec vous pour les nouveaux condos. D’ailleurs, il y a quelques chercheurs qui se sont penché sur la question du côté de l’Ontario…

      http://www.theglobeandmail.com/globe-investor/personal-finance/mortgages/what-does-the-future-hold-for-condos-and-how-long-will-they-last/article19295959/

      http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/economy/housing/urban-planner-beware-of-the-too-cheap-toronto-condo/article19345535/

      Et pour les (plus) vieux condos, certains sont bien entretenus mais d’autres sont carrément en décrépitude avancée. Je surveille le marché de manière passive depuis quelques mois, avec quelques visites, selon la localisation, et ça fait franchement peur de voir à quel point les prix actuels sont déconnectés de la réalité. Certains propriétaires se retrouvent forcés de vendre car ils ne peuvent assumer les couts des contributions spéciales, mais en même temps, le syndicat n’a pas appris de expériences et n’a pas pour autant adopté un plan d’entretien à long terme. Pour d’autres, ils veulent vendre, mais impossible de trouver un acheteur : une simple inspection visuelle permet de voir que des couts importants sont a venir, et ça, c’est si les autres copropriétaires sont d’accord pour aller de l’avant avec les travaux.

      Pas pour me réjouir du malheur des autres, mais c’est très sain pour le marché.

    • DocHolliday

      « Pas pour me réjouir du malheur des autres, mais c’est très sain pour le marché. »

      Oui mais ça fait tellement longtemps que c’est malsain… Retrouver un marché des copropriétés évalué au juste prix sera un processus long et douloureux pour plusieurs.

    • “Abolition des subventions a la rénovation: des impacts?”

      En tout cas c’est un pas vers le libre marche que certains reclament tant.
      On met aussi fin a un des non-moins-grands detournements de fond de l’histoire de l’ile.

      Q se passe-t-il? Trop de post doomish sur ce blogue depuis qq jours. Voyons donc! Le Teranet est en hausse de combien de %?

    • “Par exemple, les franchises de Sara Vézina Ulrick, propriétaire d’un condo, sont passées de 5000 $ à 15 000 $ depuis 2008. Selon le gestionnaire de son édifice, Guy René, une telle augmentation est devenue la norme. ”

      http://finances.ca.msn.com/actualites/difficile-de-trouver-un-assureur-pour-les-copropri%C3%A9t%C3%A9s

      Deja dit sur ce blogue: plusieurs recents condos construits avec du carton et des agraffes, et frais de condos a 50$ pour que ca “fitte” dans le budget.

    • Curieux

      J’ai un scoop pour vous: vous n’acheterez jamais. Et surtout pas une unifamiliale à l’extérieur de Montréal.

      Garth

      Doomish? Nah. Réaliste.

      On gagne toutes les batailles à date et on est bons gagnants, c’est tout. Quant à la guerre, si le marché suit ma prédiction, on l’aura gagnée également.

    • http://argent.canoe.ca/nouvelles/warren-buffett-fait-confiance-gm-16072014

      Il roulait encore un 2006?
      Pourquoi me sentais-je pingre avec une 2007?

    • Mon expérience personnelle au fil des ans avec les assureurs de condos(assurance du bâtiment) me permet de faire les conclusions suivantes :

      1) Y a de moins en moins de concurrence dans le domaine. Il y a réduction du nombre de joueurs entre autres parce que les cies s’achètent les unes les autres
      2) Mêmes si vous obtenez plusieurs soumissions, bizarrement y en a souvent qu’une qui est réaliste comme si les dés étaient pipés.

      Conclusion, si vous avez un bon dossier, magasinez.

    • Le programme de subvention à la rénovation était restreint à des secteurs plus délabrés de l’île et, au sein de ces secteurs, à des bâtiments dont la valeur par logement ne dépassait pas un certain seuil.

      C’était à peu près la seule subvention qui permettait de rénover un logement locatif. Québec l’a éliminée pour ne garder que les nouvelles subventions de à la rénovation pour les propriétaires occupants. L’écart entre la qualité des logements occupés par le proprio et la qualité de ceux en location va continuer de se creuser. Et on risque de voir davantage de bâtiments être laissés à l’abandon dans le but d’être démolis et reconstruits.

      Personnellement, j’étais ambivalent face à ce programme. C’était manifestement une façon d’accélérer la gentrification de ces quartiers et de rendre ces secteurs beaucoup plus agréables. Mais subventionner les proprios, i.e. le segment de plus riche de la population de ces quartiers, est probablement régressif. Québec se permettait probablement de subventionner car ça nuisait au travail au noir. Mais avec sa nouvelle subvention LogiRénov, cet avantage disparaît.

      Si ces mêmes sommes étaient réinvesties dans ces quartiers, sous forme de nettoyage de graffitis, aménagement paysager urbain, nettoyage des ruelles, nouveaux parcs, etc., ce serait probablement gagnant.

    • -alexandre-

      D’accord avec votre commentaire 10h19. Mais il semblerait que le problème ne se limite pas seulement aux mauvais matériaux de construction…

      « Par exemple, les franchises de Sara Vézina Ulrick, propriétaire d’un condo, sont passées de 5000 $ à 15 000 $ depuis 2008. Selon le gestionnaire de son édifice, Guy René, une telle augmentation est devenue la norme.

      Si certains dégâts ne sont pas causés par l’incurie du propriétaire, d’autres auraient pu être facilement évités, estiment les compagnies d’assurance.

      Les gestionnaires et les assureurs ne parlent pas de négligence dans tous les cas, mais dénoncent le laxisme de certains copropriétaires.

      « Les gens qui vont en copropriété sont des personnes qui ne veulent plus s’occuper de rien. Ils ne veulent plus faire de gazon, plus déneiger, ils ne veulent plus avoir à faire l’entretien d’immeuble », explique Guy René.

      Enfin, certaines copropriétés n’ont tout simplement pas de fonds de prévoyance pour effectuer les travaux importants.

      Ce laisser-aller est donc trop risqué pour les assureurs, qui préfèrent éviter une abondance de réclamations. »

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2014/07/16/001-assurance-copropriete-refus-reclamations-degats-eau.shtml

    • docteurfolamour

      « J’ai un scoop pour vous: vous n’acheterez jamais. Et surtout pas une unifamiliale à l’extérieur de Montréal. »

      Je ne pense pas acheter sur l’île de Montréal, les prix des propriétés sont trop surévalués pour la faible qualité de vie que cela apporte.

      C’est probablement ce qui explique l’explosion du nombre de propriétés à vendre sur l’île de Montréal depuis bientôt 50 mois…

    • Garth

      “On met aussi fin a un des non-moins-grands detournements de fond de l’histoire de l’ile.”

      La part de Montréal était de 11.5 M$. La part du gouvernement du Québec était équivalente.

      Ça faisait parti d’un programme québécois qui coûtait 75.3M$, auquel toutes les municipalités avaient accès. En voici les objectifs:
      -Adapter un logement aux besoins d’une personne handicapée
      -Aménager une habitation en fonction des besoins d’une personne âgée autonome
      -Améliorer des habitations situées dans les secteurs résidentiels dégradés de certaines municipalités (Garth, ça inclus Longueuil, ça…)
      -Corriger des défectuosités majeures dans la résidence d’un ménage propriétaire-occupant en milieu rural.

      Méchant détournement de fonds sur l’île.

      http://www.habitation.gouv.qc.ca/statistiques/regroupements/programmes/les_programmes_de_la_shq.html

    • NiCMef

      “En dehors des tx nominaux négatifs, la FED est à bout de munitions.”

      Vous croyez? Il y a encore plein d’actifs sur le marché que la Fed n’a pas acheté. Par exemple, si la Fed faisait un QE3 au même rythme que la Suisse depuis 2008, elle aurait besoin d’acheter 300G$ d’actifs par mois, soit presque 4 fois le rythme de QE3 à son plus fort!

      Ai-je mentionné que la crise n’a eu à peu près aucun impact, à moyen terme, sur l’emploi en Suisse, bien que la croissance réelle soit au ralenti et que le PIB/capita PPP stagne?

    • “Sur un horizon de 10 ans, nous aurons 300 000 nouveaux résidents au Québec qui vont former des couples, monter dans l’échelle salariale, etc…”

      La cadence des mises en chantiers se situe entre 40K et 50K par an. La construction devrait crasher de combien de % pour que l’inventaire n’explose pas plus que ce que nous vivons aujourd’hui?

      Lorsqu’on essaie d’y metre des chiffres, difficile de peindre un portrait “realiste” du QC qui ne soit pas doomish (avec les parametres actuels ).

    • laurentkar 16 juillet 2014 13h36
      Sans joke! Super cherry pick! Je vais vous aider en continuer la liste des items du programme qui est la suivante:

      Programme d’appui au développement de l’industrie québécoise de l’habitation
      -l’amélioration de la qualité de la construction
      -l’apparition et la promotion de nouveaux systèmes de construction
      -l’exportation du savoir-faire québécois sur les marchés extérieurs ayant un potentiel élevé
      -la transmission des connaissances et des technologies nouvelles afin de mieux faire face à la concurrence.

      Dites nous maintenant Laurent, l’industrie de l’habitation avait-elle besoin d’etre subventionnee en plein bull market de l’immobilier?

    • @Curieux
      Oui, vous soulevez un autre excellent point.
      Je reste perplexe quand je regarde certaines connaissances aller.
      Ils ne veulent rien avoir à faire, ne s’intéresse absolument à rien concernant la structure et n’ont aucune idée de ce qu’on peut faire (et surtout ne pas faire) avec des frais mensuels de 100$ (quand tu dois payer déjà pour le déneigement, la pelouse & jardin et le ménage des zones communes). La bonne réponse est qu’il ne reste rien.
      Je le redis: il va y avoir de l’argent à faire dans les prochaines années et une industrie va fleurir.

    • Garth

      “Sans joke! Super cherry pick! Je vais vous aider en continuer la liste des items du programme qui est la suivante:”

      Non, il s’agit d’un programme différent. Et de la façon dont c’est présenté sur le site web, c’est impossible de ne pas s’en rendre compte. Encore une fois, vous tentez d’induire tout le monde en erreur.

    • Curieux_ 16 juillet 2014 13h33

      Je ne vous apprend rien en vous disant que le 450 est cheap. Pour le prix d’un condo sur l’ile a l’air poluée, vous pouvez vous acheter une vraie maison ici.

      L’attraction du 450 va s’accentuer avec la fin du programme d’aide aux mise de fonds.
      Il va falloir construire plus de ponts.

    • LaurentKar
      Je faisais allusion aux méthodes conventionnelles. C’est clair LA FED eput aussi se faire mainteneur
      de marché. Acheteur de dernier recours pour une pinte de lait passé date ou une ford pinto de collection. Pas de probleme. Tant que la confiance regne et tous les acteurs y croient.La Suisse n’est pas un laboratoire comme les autres. On s’entend.

    • Gab/Garth

      Combien coûte votre maison de rêve sur la Rive-Sud? Pouvez-vous nous sortir 2-3 listings de maisons qui vous intéresseraient dans votre coin?

    • @doc
      Si on peut s’en tenir à du gut feeling, le mien c’est que faut juste oublier la croissance forte et soutenue aux USA/en Occident, et que ça n’a rien de misérable, à l’image des problèmes que traverse le Japon: faire au mieux avec ce qu’on a, qui est déjà beaucoup.
      Quant au reste du monde, au-delà des crises qu’on nous montre à la tivi, la majorité des pays nous rattrapent graduellement. Si vous voulez de la croissance véritable (+5%/an depuis plusieurs années), il faut investir du côté du Pérou, du Cambodge, de l’Indonésie, du Mozambique, de l’Éthiopie, etc… plein de beaux condos à bâtir pour une classe moyenne en expansion et avec une main d’œuvre pas chère!

    • Baghdad Gab, 14:13

      De toute évidence, vous êtes rendu à ne vouloir que provoquer.

      Pour faire plaisir à elisef, ainsi qu’aux autres lecteurs du blogue, je ne vous répondrai pas.

    • Curieux

      Allons jusqu’au bout du raisonnement.

      Quand vous analyserez la valeur de votre unifamiliale de banlieue, et ce que cela va représenter comme perte d’argent de l’entretenir et de la rénover, vous n’acheterez pas.

      Par ailleurs, il faut convenir que nos définitions respective de la notion de qualité de vie divergente diamétralement.

      Je comprends par ailleurs que vous pensez a un exil total, plutôt que partiel (i.e. vous allez vous trouvez une job à l’extérieur) ce qui fait en sorte que je ne peux pas par ailleurs vous accuser de ne pas savoir calculer, et que vous avez la “chance” (malchance en fait, mais ce n,est pas grave) d’avoir une profession qui vous permet de gagner le meme revenue en centre urbain qu’en banlieue/region. C’est au moins cela de gagné.

      Je n’insisterai pas plus, mais pensez à vos enfants.

    • désolé pour les “par ailleurs”.

    • blaisabcde

      « Attends une minute…. c’est qui encore une fois la FCIQ qui nous manipule le raw data des stattistiques immobiliere »

      Est-ce que quelqu’un sait si une entité indépendante vérifie ces données statistiques (ventes, listings, prix) avant que celles-ci soient publiées?

    • @Laurent

      un listing interessant pour laserGab

      http://passerelle.centris.ca/Redirect2.aspx?CodeDest=SUTTON&NoMls=MT19748440&Source=BETA.REALTOR.CA&Langue=F

    • NiCMef

      “La Suisse n’est pas un laboratoire comme les autres. On s’entend.”

      Nous sommes d’accord. Ce que le Japon fait en ce moment est peut-être un autre exemple à suivre. Les résultats de l’Abenomics sont phénoménaux. D’ailleurs, leur QE, à l’échelle américaine, est de 200G$ par mois. Autrement dit, près du 2/3 de l’effort monétaire Suisse.

      La référence de barzach au Japon est d’ailleurs très d’à propos. Nous vivons un mal comparable à ce qu’ils vivent depuis près de 25 ans. Dans leur cas, il semble que la solution soit de faire de la détente monétaire à fonds de train.

      J’avoue que ça prendra un certain temps avant de pouvoir porter un bon jugement sur les effets du “Abe”QE. Peut-être encore 18 mois. Mais les résultats préliminaires sont bons. J’espère qu’ils ne changeront pas stratégie d’ici là, comme ils ont eu l’habitude de faire ces 20 dernières années.

    • @doc

      “Pour faire plaisir à elisef, ainsi qu’aux autres lecteurs du blogue, je ne vous répondrai pas.”

      je respecte votre sagesse—mais si de nouveaux intervenants lisent le blogue ils doivent etre au courant de la double personnalite de Laser Garthgab

    • DocF

      Juste pour que ce soit clair, je trouve que Montréal a plusieurs avantages par rapport à la Rive-Sud, incluant des avantages par rapport à la vie de famille. Ceci dit:

      Jean-de-la-Mennais, le collège St-Hilaire et l’École internationale de McMasterville sont de très bonnes écoles. Les performances de leurs étudiants sont comparables aux meilleures écoles de Montréal. C’est un gros avantage de la Rive-Sud vs Laval, la Rive-Nord et l’Est Montréal (PaT, RDP,Mtl-Est,…).

      Le Cégep Édouard-Montpetit produit son lot d’étudiants exceptionnels.

      Le transport à l’université peut être un problème, tout dépendant de l’institution et de l’emplacement exact sur la Rive-Sud. D’un autre côté, j’avais un collègue qui habitait St-Lambert qui se rendait à l’UdeM en moins d’une heure. Si on utilise ce temps pour faire quelques lectures, ce n’est pas si mal.

      Plusieurs clubs sportifs et culturels y sont A1, si on habite au bons endroits. Pour le fun, comparez les résultats de la Rive-Sud à ceux de Montréal aux Jeux du Québec. Par contre, pour faire des activités d’élite, il faut souvent se déplacer à Montréal (Claude-Robillard, Stade Olympique, Conservatoire, …).

    • dandumais

      Mdr

      Remarquable trouvaille. J’imagine Garth et Gab en train d’arracher ces drapeaux pour les remplacer par des unifoliés. Ce serait parfait.

    • Dan

      Woh les moteurs! Je vise un post spécifique de Baghdad Gab, ou il me “bate-ait” de parler du 450.

      Parce que pour ce qui est de souligner les tactiques méprisables et la fourberie de Baghdad Gab, c’est le status quo, évidemment.

      J’encourage ceux qui croient comme moi que de tels agissements sont impardonnables (en fait, surtout son démenti subséquent qui démontre une absolue fermeture d’esprit et incapacité d’admettre les faits) à faire de même, peut être moins acerbement. Mais sincèrement les gens qui discutent ouvertement avec lui depuis lors comme si de rien n’était me font penser a John Ciaccia qui négociait avec des dudes masqués, et c’est loin d’être glorieux.

    • Laurent, 17:22

      I won’t go there, on me l’a assez souvent reproché. Vous savez ce que je pense, vous avez une bonne idée de mon profil et de mes expériences, enough said.

      Tiens, Guillaume pourrait vous parler un peu de la vrai vie.

    • Laurent, 17:28

      Mon seul commentaire sur le listing est que la salle de bain ressemble étrangement à celle de mon premier condo (ce n’est pas une blague).

    • Laurent, 17:07

      Pour ma part, je crois que le Japon court au désastre. On ne pourrait pas être plus en désaccord. Encore une fois, je me fierais plus à vous qu’a moi, mais parions un petit 10 $ la-dessus.

    • Curieux, 16:58

      C’est triste de lire des trucs comme cela.

      quand vous recevez votre circulaire Metro, faites-vous vérifier les prix par KPMG?

      Le tinfoil est en vente cette semaine.

    • Dan 17:15

      Je prévois malheureusement demeurer sage pendant une grosse heure maximum. Parce qu’il ne comprend pas qu’il est KO et que ce n’est presque même plus drôle de commenter ses commentaires.

    • barzach

      Je suis un “amateur” sur ces questions. Je me fais une opinion en raison de mes nombreuses lectures, et de mon expérience de vie, y compris mon expérience de travail. Alors a un moment donné, faut s’avouer à soi-même que son opinion ne revient à pas grand chose de plus que du gut feeling. Un jour, quand Jon aura atteint l’âge de sagesse, il comprendra ceci.

      C’est évident que leur misérabilisme est relatif, car ils forment quand même une des sociétés les plus riches sur la planète. Sauf que cela, à ce stade-ci, c’est de l’acquis, ou presque. Ils ont bien entamé leur déclin, et ca va prendre quelque chose d’assez grand pour l’inverser.

      Je me trompe sûrement, mais il y aura probablement une colonie sur la lune avant que le Mozambique ait un PIB par habitant comparable a celui du Canada. Le montant de 2013. Sans inflation.

    • @doc

      À mon avis, Garth ‘Turn off’ détient la médaille d’or de la mauvaise foi sur ce blogue et je ne sais même rien de cette histoire de Gab Taillon ….. qui me semble tellement enfantine. Anyway passons.

      @laurent

      Pensez-vous que tout se règlera par des politiques monétaires hyper accomodantes(Le Japon étant entré dans la danse ‘big time’ dernièrement) Est-ce une panacée selon vous et si oui, voyez vous quand même des conséquences collatérales non désirées qu’il faudrait tenir compte pendant le processus ?

    • leguet

      Si je m’inventais un second personne pour venir renchérir lorsque je vous “blaste gentiement” et pour m’autocongratuler de facon éhontée, j’espèere que vous me le reprocheriez sévèerement.

      Le plus révélateur de cette affaire est le démenti “Baghdad Bob-esque” (et l’analogie est tellement vrai que c’en est fantastique) qui a suivi. Qui démontre que Garth est prêt a dire et inventer absolument n’importe quoi pour ne pas admettre les faits, et “perdre la face”, ce dont j’étais personnellement deja persuadé, mais là il aen a fait la démonstration éloquente au vu et au su de tous. Si vous croyez pouvoir avoir une discussion le moindrement intelligente avec ce genre de personnage, be my guest.

    • jusqu’a ce moment-là, il s’en tirait en se pussant, en évitant les questions, en détourant le sujet, en déformant (je reste poli) les propos des autres, etc…

      Mais ce jour-là, il nous a pathétiquement révélé ce dont il est fait, et qui il est vraiment (Dan, il y a une inside pour vous ici, si vous la pognez, ne faites que dire “oui, je la pogne” svp)

    • DocF

      Dan a raison. Vous êtes rendu bien sage. C’est tout à votre honneur.

      leguet
      En ce moment, c’est ce qui semble départager les zones monétaires qui réussissent à se sortir du pétrin actuel de celles qui s’y enfoncent. Pour les dommages collatéraux, au-delà des clichés, je dois y réfléchir un peu.

    • En passant leguet, si vous faisiez le 1/10 de ce que Baghdad Bob a fait le 23 juin dernier, je vous enverrais coucher dans la niche, purement et simplement.

      J’aurais pensé que des gens comme Curieux auraient ce sens de l’honneur, mais nope, et ca m’a vraiment décu, je le croyais vraiment doté du minimum d’objectivité requis pour agir ainsi. Nope. Il a préféré faire un GSP de lui-même.

      Il me semble qu’il y a un minimum de fair play et d’honneur a respecter entre nous.

      De toute évidence, je me trompe.

    • leguet

      plutôt que de tourner le tout à la joke, je vais vous dire ce que je pense vraiment que je ferais si vous posiez ce type de geste.

      Je perdrais tout respect pour vous.

    • docteurfolamour, 17h46

      « Curieux, 16:58

      C’est triste de lire des trucs comme cela. »

      Vraiment? Il ne s’agit pourtant que d’une simple question.

      J’ai appris avec le temps que lorsque vous considérez une question comme étant triste, c’est peut-être qu’il s’agit d’une très bonne question…

    • Laurent

      Désolé, je vais probablement devoir (enfin, être incapable de m’empêcher de) vous décevoir.

    • J’ai appelé chez Fitch tout a l’heure et je leur ai demandé si une firme indépendante avait vérifié leurs données avant qu’ils publient leur estimation que l’immobilier canadien est surévalué de 20%.

      Il m’ont dit “bien sûr que oui, sinon Curieux et Blais affirmeraient que nous manipulons les données, et nous ne pouvons nous permettre de nous voir critiquer par des personnes qui ne sont même pas capable d’admettre qu’un des leurs prend les lecteurs du blogue immobilier pour des caves”.

      Ca m’a grandement rassuré.

    • docteurfolamour, 17h46

      « quand vous recevez votre circulaire Metro, faites-vous vérifier les prix par KPMG? »

      Il y a une marge entre un steak à 15$ et un condo à 300 000$…

    • Curieux

      Votre réponse laisse entendre que vous remettez également en question l’info contenue dans votre circulaire, mais que vous ne vous en scandalisez pas pour des raisons quantitatives.

      Je sais que ce n’est pas cela que vous vouliez dire.

      Avez-vous remis en question les stats lorsque Baghdad Gab s’est émerveillé des baisses de prix des plex à Mont Royal (sic, Plateau Mont Royal), le mois dernier?

      Non? Pourquoi?

      Pas besoin de répondre, on sait tous que c’est en raison de votre objectivité légendaire.

    • leguet

      1) Au risque d’avoir l’air d’éviter la question, je dirais d’abord que les taux à court terme proche de zéro (dans le fond, les achats d’actifs à court terme) et les achats d’actifs à long terme ne seraient pas autant nécessaires si on avait des banques centrales qui s’engagent à atteindre une cible de revenus nominaux “no matter what”. Idéalement, quelque chose de “level targeted”; autrement dit, si, en date d’aujourd’hui, la banque centrale vise 800$ de salaire moyen par semaine en 2015 et 830$ en 2016, elle continuera de viser 830$ pour 2016 peu importe si les salaires de 2015 se retrouvent finalement à 795$ ou 805$. Elle devra faire les ajustements qui s’imposent pour atteindre la cible originale. Si l’économie reste proche de son plein potentiel en tout temps et que les attentes nominales sont très fiables, on devrait éviter les situations où la vélocité monétaire s’effondre et oblige l’injection de plein de liquidités.

      Mais bon, ça ne répond pas à votre question.

      2) Lors d’une transaction donnée la Fed n’enrichit pas vraiment la personne à qui elle achète des obligations. En effet, la personne aurait pu vendre ses obligations à tout moment au même prix. Par contre, lorsqu’elle annonce ses achats d’obligations, les prix s’ajustent pour tenir compte de ces transactions futures. C’est clair que ça a un effet déformant sur le marché. D’un autre côté, ne rien faire et laisser l’économie se planter a aussi un effet sur les prix. Le gros problème, c’est que c’est ad hoc. On ne sait jamais trop ce que les banques centrales ont en tête. D’où l’idée de “level targeting” d’une quantité macroéconomique nominale.

      3) Si on fait ce type de transaction à fond la caisse, les revenus d’intérêts de banques centrales, reversées au gouvernement, peuvent devenir importants. Si le gouvernement devient accroc à ces revenus d’intérêt, on peut possiblement avoir un problème.

      4) Le mécanisme de transmission des investisseurs possédant des obligations vers le reste de l’économie n’est pas évident. Ce n’est peut-être pas la meilleure façon d’injecter des liquidités. La Suisse achète des portefeuilles équilibrés d’actions et d’obligations étrangères. C’est peut-être mieux. Peut-être devrait-on offrir des congéssur les prélèvements sur les salaires directement payés par les banques centrales?

      À toute vitesse, c’est ce que j’ai en tête. Mais je vais continuer d’y réfléchir.

    • légendaire? Que dis-je. Qui n’a d’égal que votre sens de l’honneur.

      Bon, je sais que vous ne commentez pas parce que me donner raison, sur quoi que ce soit, c’est une gérésie.

      Mais ne croyez-vous pas que votre crédibilité auprès des autres lecteurs en vaut le chandelle?

      Je vous laisse y penser. Et promet de ne pas commenter/gloater de quelque façcon que ce soit si vous décidiez de finalement donner votre opinion sur Baghdad Gab, franche, objective et non-osbstruée par votre biais anti-moi. il me semble que c’est fair comme proposition.

      Vous avez vous-meme fait une erreur dans le passé, oui, on la soulèeve quelques fois, mais de moins en moins (en fait, presque plus, si c’est encore le cas). Pour ma part, il me semble que cela fait très, très longtemps que je ne vous achale pas avec cela. Pourquoi?

      Parce que vous avez été assez homme pour l’avouer, meme si ne n’est qu’implicitement.

    • @doc

      oui je la pogne un cro…..

    • @curieux
      Wein pis le Teranet, et le HPI MLS qui arrivent à des données qui convergent avec ceux de la FCIQ. Collusion ?

    • ouh… hérésie.

      Et on laisse faire le chandelle, etc.. svp

    • @leguet

      nous avons eu nos differents…mais utiliser deux pseudos qui se repondent pour discrediter un autre blogueur….

    • lol Dan 19:49

      Grrr, incapable de suivre de simples instructions!

      Je ne comprends pas votre post mais je vais mettre mon armée de jeunes de 22-23 ans qui gagnent plus que Blais et Baghdad la-dessus et ils devraient y arriver à la gang. Celui qui me donne la réponse aura droit de quitter le bureau a 2PM vendredi pour venir avec moi voir La Planète des Singes au Méga Plex Jaques Cartier 14, summum de la culture de Longueuil (voyez, j’ai quand même toughé plus qu’une heure).

      Il parait que les singes envahissent Mourial après la catastrophe immobilière découlant de l’abandon du programme de rénos à la propriété à Montréal. Ca va être bon je le sens.

      leguet, 19:49

      Le Rotary de Laval est derrière tout cela, secret handshake and all.

    • @dan

      Je veux pas m’embarquer ds l’affaire des 2 pseudos, j’ai pas vraiment suivi ça. J’pense toutefois que j’ai assez décrié ses tactiques. C’est ‘turnoff’ pour moi, les autres n’ont qu’à faire de même.

    • Dan

      Nous jouons au bonhomme pendu depuis tout à l’heure, sans succès, à un taux horaire combiné d’environ 4 000 $ de l’heure.

      Les jeunes de nos jours ne sont pas particulièrement doués en maths. J’ai du rejetter Cro-nut, Cro-tté et cro-magnon avec un grand soupir de désespoir.

      Votre petite devinette commence à couter cher, mais cela meuble leur soirée de jeunes résidents du Vieux-Montréal sans enfant, donc sans rancune!

    • Je viens de trouver Dan. Je suis un peu décu que vous pensiez que c’était mon inside.

      Une inside, c’est une inside. Quelque chose qu’on partage et que les autres lecteurs ont peu de chance de deviner.

      Dans un sens c’est tant mieux, parce que nous avons convenu de ne pas aller là.

      Sorry, je n’en dirai pas plus. L’inside n’est pa ssi évidente que cela, mais quand meme assez pour que vous deviez vous forcer un peu, c’est pas comme si vous manquiez de temps.

      PS: suis investi a 100% (et plus) dans AAPL, depuis un bout. La diversification, je laisse ca a ceux qui ont besoin de leur argent.

      Zieute GTAT depuis quelques jours (lol). 50 ou 100K?

    • Guillaume

      Devinez ce qui joue présentement au poste préféré de Gab-y-elle et Blais. On s’en parlait justement hier. De la version originale, évidemment, mais quand même, quelle belle coincidence.

    • Laurent, 19:44

      Si la Fed n’avait pas acheté une grande parite des émissions d’obligations, le yield serait différent aujourd’hui. Pas besoin d’annoncer la chose. Juste à s’absenter de l’auction.

      Évidemment ils ne peuvent se permettre de s’absenter. Parce que cela va super bien la-bas, le GPD est une donnée macro économique qui ne trumpe absolument pas les autres.

    • DocF

      Ok. Étant donné qu’on aime les prédictions, voici les miennes pour le Japon.

      Si la BoJ continue ses achats d’obligations environ au rythme actuel, je prédis d’ici 2016:
      1) 64.5M de gens employés
      2) Chômage à 2.5%
      3) Déficit budgétaire à 5.5% du PIB

      On s’entend qu’il s’agirait d’une très bonne situation par rapport à la situation actuelle. Qu’en dites-vous? Quelle est votre prédiction alternative?

    • leguet

      Au sujet des risques de QE, Brad Delong, un vrai gauchiste de Berkeley, conseiller économique sous Clinton a une analyse économique assez intéressante:
      http://delong.typepad.com/sdj/2013/09/what-are-the-risks-of-quantitative-easing-really.html

      Il explique que QE devrait à la fois diminuer le prix du risque et la quantité de risque sur le marché. C’est une analyse intéressante, d’autant plus qu’il présente aussi l’explication alternative.

    • leguet 20:23

      C’est un cop out.

      Si vous prenez 30 minutes de votre vie, vous aurez suivi toute la saga, et pourrez ainsi vous faire une opinion éclairée. Le post de El Gabong du 23 juin a 10:31 est l’épicentre. Faut lire avant, et après. Mais pour vous macher le tout, du 22 juin, 13:30, au 25 juin, 17:13.

      C’est gratuit, mais on pourrait charger une fortune pour le tout.

      Vous ne reverrez probablement pas ceci dans votre vie, ca vaut la peine.

    • Laurent

      Projection de la consommation intérieur et du GDP?

    • leguet

      Faites-vous une opinion plus éclairée, mais sentez-vous bien à l’aise de la conserver pour vous. Quoi qu’il en soit, votre affirmation que c’est enfantin, à 18:07, fait dur.

    • Désolé de vous Blais-yer, Laurent.

      http://www.bloomberg.com/news/2014-05-01/japan-s-consumption-hangover-begins-as-car-sales-decline.html

      http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http://uk.reuters.com/article/2014/05/30/uk-japan-economy-idUKKBN0EA0F020140530

      Pour le GDP, je crois que je vous ai Baghdad-Gab-é. Sorry.

    • Laurent, 21:48

      Diminuer le prix du risque? J’ai hâte de lire cela.

    • DocF
      21h58

      Je n’ose pas faire une prédiction sur le PIB (certainement pas le PIB réel). Je n’ai pas de bon modèle pour ça. Loin de là.

      Prédisez-vous une baisse du PIB/capita PPP substantielle entre maintenant de 2016?

      Si ça se concrétise, je serais prêt à dire que le Japon ne va pas bien. Disons que le PIB/capita PPP reste stable et que mes prédictions de 21h28 se concrétisent, êtes-vous prêt à affirmer l’inverse?

      Aussi, quelle est votre définition de baisse substantielle?

      22h11
      Delong est dangereusement intelligent. Il affirme que Yellen (son ancienne collègue) est brillante et que Summers (son ancien boss au Trésor) dépasse tout le monde d’une tête.

    • Bon, je pense que j’ai pas mal tout dit. Ma remarque sur “le summum de la culture de Longueuil” était de trop, je m’excuse auprès des gens qu’elle offense.

      Curieux, 19:10

      Je suis sincère. C’est triste de se rendre là. Je vous ai posé une question a 19:41, je vous invite a réfléchir la-dessus, ca devrait vous éclairer quant a la validité de votre question.

    • Laurent, 22:111 vs 22:47

      D’oh, my bad. j’ai litéralement lu à l’envers. C’est évident que QE a diminué le prix du risque, en boostant le prix des actifs. Les obligations a peu près toutes catégories confondues sont overpriced. Les actions aussi.

      Lorsque j’ai lu votre post, j’ai lu “diminuer le risque” en escamotant la notion de prix.

    • Et il faut se demander ce que cela done de diminuer le prix du risque. Ca serait très certainement une bonne chose si le “risque” était pris par une entreprise qui emprunte pour faire du capex ou de la R&D.

      Mais ce n’est pas exactement cela qui se passe en ce moment.

    • @doc

      C’est enfantin d’avoir pris un 2 ième pseudo si c’est le cas. Pas plus de temps à perdre avec ça.

    • @doc

      oui je l’ai poigne et je ne ferai pas reference au post en Question.

    • docteurfolamour

      Je n’ai pas lu les posts que vous m’aviez demandé de lire. Et habituellement, je commente ce que je lis.

      Mais si l’ensemble des autres blogueurs disent vrai, ce n’est vraiment pas fort de la part de Garth d’avoir tenté de tromper l’auditoire de la façon dont il l’a fait.

      Ce n’est pas vraiment défendable mais s’il en est arrivé jusque là, c’est probablement parce que vous l’avez poussé à bout à plus d’une reprise dans le passé, notamment sur ses choix familiaux.

      Je trouve cela dommage car Garth peut apporter de très bons commentaires (et il le peut encore).

    • leguet, 19h49

      Déjà répondu à votre interrogation plus haut.

      Mais si c’est votre façon d’interpréter ma question, libre à vous…

    • DocF

      Selon son modèle, ce n’est pas seulement le prix du risque qui a descendu, mais aussi la quantité de risque que le privé prend en charge. Donc même si le prix des obligations augmente, le risque total prix par le marché est probablement en baisse. Assez contre-intuitif, mais c’est ce que ses courbes d’offre et de demande indiquent.

      Ça indique aussi que qu’un gouvernement qui se lance dans de grands programmes de relance fiscale financés par des obligations augmente la prime de risque et le risque total pris en charge par le privé.

    • Curieux

      Vous manquez le plus juteux de l’histoire. Garth nous a convaincu qu’il avait décroché un doc en physique, spécialisé en optique quantique et fait deux séjours post-doctoraux reliés à ce domaine. Et la plupart d’entre nous continuons de le croire.

      Et moins d’une demi-journée plus tard, il envoie par accident un commentaire avec son second pseudo (Gab) qui fait référence à des effets d’optique non-linéaire subtils pour répondre à une question de ma part et qui nargue le DocF au passage. Nous sommes retournés en arrière et avons constaté que depuis quelques temps, Gab et Garth se renvoyaient la balle, souvent pour planter le Doc ou pour donner crédibilité à leurs propos.

      Il a réussi l’exploit de gagner beaucoup de crédibilité et de toute la perdre presqu’aussi rapidement. Et il nie tout. Il accuse même le DocF d’être le créateur de ce second pseudo.

    • Merci Curieux

      Laurent

      Je ne comprends pas. Pas sûr que si me me l’expliquiez, je comprendrais plus.

    • Laurent

      Excellent résumé.

      Le procédé Gab était vraiment poche (je reste poli).

      Mais le pire, et de loin, c’est le démenti éhonté subséquent.

      C’est d’ailleurs souvent le cas: le cover up est toujours pire que l’acte original.

    • @Doc

      histoires d’horreur emanant de chez HB

    • @doc
      “une colonie sur la lune avant que le Mozambique ait un PIB par habitant comparable a celui du Canada”. C’est sans doute proche de la réalité, quoi que ce sera probablement sur Mars avant la Lune. ;o)
      J’en conclus donc d’excellentes perspectives de croissance soutenue pour plusieurs années en Afrique. N’est-ce d’ailleurs pas pour cette raison que les Chinois, qui pensent à long terme, y investissent toujours plus? http://www.pwc.com/gx/en/capital-projects-infrastructure/chinas-infrastructure-investment-in-africa.jhtml

    • DocF

      Delong considère la demande de la prise en charge de risque et l’offre de prise en charge de risque. Le gouvernement demande à se décharger de son risque de duration en le transférant au privé en échange de paiements. Le privé offre de prendre en charge le risque de duration, en échange d’un paiement.

      QE revient à dire que le gouvernement arrête de demander au marché de prendre en charge son risque de duration et arrête de verser ces paiements. On a donc un “shift” de la courbe de la demande, mais la courbe de l’offre ne bouge pas. Conclusion: baisse du prix du risque et baisse de la quantité de risque sur le marché.

    • barzach

      Je lis votre commentaire, et la premiere chose qui me vient à l’esprit (sans avoir lu le link) est: ressources naturelles.

    • Ok docteur, voici un extrait du premier paragraphe du lien pour vous faciliter un peu le travail: “While oil and mining remain an important focus, Chinese foreign direct investment (FDI) has flooded into everything from shoe manufacturing to food processing. Chinese firms have also made major investments in African infrastructure, targeting key sectors such as telecommunications, transport, construction, power plants, waste disposal and port refurbishment. ”
      Et un peu plus loin: “Chinese investors have been far quicker than their counterparts in developed nations to acknowledge — and benefit from — this economic outperformance.”
      Qui produira nos bébelles dans 10 ans? Qui contrôlera cette production (et les ressources nécessaires à proximité)?

    • barzach

      Pas sûr de suivre ou vous voulez en venir?

    • PS: désolé, ma paresse est légendaire.

    • http://www.lapresse.ca/sciences/astronomie-et-espace/201407/17/01-4784679-ottawa-finance-une-mission-pour-etudier-un-asteroide-menacant.php

      C’est là qu’on vois à quel point les conservateurs se foutent complètement du Québec (et je les comprends, sauf qu’il y a quand meme un duty of care)

    • L’astéroide devrait frapper la Terre vers 2100,ça devrait être suffisant pour stopper l’exode vers les banlieues…:)

    • Doc
      Ah ça, où vais-je et dans quel État j’erre, c’est toute une question!
      Mais on était bien censés parler d’investisseurs étrangers sur ce blogue, non? Et accessoirement s’essayer à un peu de futurologie économique mondiale?
      Vrai qu’après plus de 700 commentaires dans tous les sens, on ne peut cependant reprocher à personne de perdre le fil… ;o)
      Mais pour répondre à votre question plus sérieusement, d’habitude quand je vous lis, ou laurent ou alexandre et d’autres, j’apprends beaucoup et n’ai pas grand chose à redire. Mais quand vous affirmez que la performance US est misérable et que ça va pas mieux dans le monde, disons que je trouve que c’est un très très gros raccourci, et je tentais bien humblement de relativiser cette impression, voilà tout!

    • barzach

      Je vous avoue candidement que pour moi le monde économique c’est Can, US, Europe, Chine, Japon.

      Je surveillle a peine les autres BRICs, alors imaginez l’Afrique….

      Et je continue de trouver que la performance économique américaine est misérable.

      Et je suis d’accord avec vous (du moins, c,est ce que je crois que vous disiez lors d’une de vos premières interventions) à que le modèle économique des pays développés est appelé a changer. Et je crois qu’ils n’y sont absolument pas prêts.

    • Ce sont les “et” qui sont en vente aujourd’hui.

    • opto

      C,est vers la fin des années 2100. Soit plus de 200 ans après que le fédéral aurait du commencer a s’occuper véritablement de Champlain.

    • barzach

      Quand on parle de façon aussi “macro” et aussi succintement, c’est difficile de ne pas tomber dans la simplification (qui n’est pas un problème en soi; ca manque de nuance, mais ce genre de sujet et le genre d’interlocuteurs que nous sommes va toujours avoir pour effet qu’on manque de nuances, quoi qu’on fasse). Tant que l’affirmation “simplifiée” n’est pas complètement dénuée de bon sens, faut vivre avec.

    • Pour ceux qui se questionnent sur les messages contradictoires de la FED depuis 2008. Ça date pas d’hier :

      ”If I turn out to be particularly clear, you’ve probably misunderstood what I’ve said ”

      Alan Greenspan

    • barzach
      Dans ce sens, la mission est accomplie. Je vous suis. Exemple, l,economie nippone est zombifiée depuis 25 ans mais les vrais zombies sont ébolisés en Afrique. Pour l’Afrique, les chinois sont présents depuis fort longtemps. Ils accumulent les terres arables africaines pour soi-dis aider le continent a fermer le gap des rendements agricoles.

    • Leguet
      Dans la longue lignée des prez de la FED. Qui se souvient du célebre Dammit Janet: https://www.google.ca/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=rocky%20horror%20picture%20show%20dammit%20janet

    • barxach

      Le début de votre post mérite d’être tabletté.

    • Doc
      Tabletté, dans quel État j’erre: vous suivez et on se comprend!
      D’accord que le modèle est en train de changer en Occident. C’est bien pour ça que qualifier de misérable une faible croissance alors qu’on produit déjà 50 000$/habitant, c’est penser selon l’ancien modèle je trouve. Le défi est de conserver et d’allouer cette richesse de manière efficace/rentable. On s’entendra pour dire que consommer de l’énergie importée bloqué dans le trafic sur des routes subventionnées, ça fait plus partie du problème que de la solution. Quant aux pays qui sont en phase d’industrialisation, les choses ne vont pas si mal, leurs populations vivent généralement mieux et plus longtemps, ils sont justes confrontés aux problèmes de l’Occident du XIXème siècle, mais à une cadence accélérée.

    • Tabletté…L’état j’erre…Batinse que j,ai mis du temps à comprendre! C’est moi qui devrais être tabletté ou je suis dû pour des vacances…

    • http://maison.lapresse.ca/decoration/trouvailles/201407/18/01-4784903-un-pique-nique-signe-avenue-coloniale.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_hotTopics_sujets-a-la-une_1664122_accueil_POS3

      Si ces jeunes-là sont encore en affaires dans un an, le marché immobilier va reprendre en 2016.

    • Barzach

      J’ai dit que le modèle est appelé à changer.

      Mais il n’est absolument pas en train de le faire, au contraire.

      Ca va prendre qqchose de majeur (et majeur est l’euphémisme du siècle) pour qu’il commence meme à envisager de changer.

    • Opto

      Vous etes passé proche de devoir vous taper une couple d’autres blagues plattes de 450.

      Les blagues de newfies, c’est tellement 20e siècle. Grand temps qu’on remplace cela par autre chose.

    • « Plus tôt cette semaine, le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, a reconnu que l’inflation était plus élevée que ce qu’il avait prévu, mais il s’en est tenu au scénario voulant que les tensions sur les prix commenceront sous peu à s’atténuer. »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201407/18/01-4784890-inflation-de-24-au-canada-un-sommet-en-deux-ans.php?

      S’il n’a pas été en mesure de voir cette inflation plus élevée arriver, comment peut-il être en mesure aujourd’hui de savoir que les prix s’atténueront sous peu?

      L’inaction de la BdC va-t-elle prendre fin bientôt?

    • Solution pour éviter l’inflation au Canada : cesser de manger et consommer des biens électroniques.

      http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/economy/food-costs-help-drive-inflation-to-24/article19670875/

      Selon vous, quelle classe de la société (pauvre, moyenne, aisée ou riche) est la plus affectée en ce moment?

    • Question à nos experts : Avec 4.5 trillions $ au bilan de la FED soit plus de 5 X 2007

      1) Ça va prendre combien d’années pour ramener ça à des niveaux plus ‘normaux’ ?
      2) On réduit notre bilan en vendant graduellement ou on laisse les échéances de nos obligations venir à terme sans les renouveller ?
      3) Qu’est-ce que la FED voudra faire avec son taux d’escompte dans les prochaines années considérant un tel bilan à son actif ? J’imagine que ce n’est pas dans son intérêt de voir les taux monter trop vite si elle est en processus de vendre.

    • leguet

      1) Il me semble que 75% de son portefeuille est de moins de 10 ans.

      2) Le consensus semble être que les obligations vont arriver à maturité. Je ne crois pas que la Fed va monétiser, mais plutôt qu’elle va les revendre juste avant, “at par”. Mais je peux me tromper.

      3) Il faut comprendre que le “Fed Funds rate” n’est pas dicté directement par une décision de la Fed, mais plutôt par ses opérations d’achat et de vente d’actifs sur le marché, selon les directives du FOMC (Fed Open Market Committee), qui détermine la cible de taux d’intérêt que ses opérations doivent atteindre. Autrement dit, elle ne peut pas à la fois contrôler le “Feds Fund Rate” et vendre ses actifs. L’idée serait plutôt de se servir des intérêts sur les réserves déposées à la Fed (un concept qui n’existe que depuis 2009) pour diriger un éventuel resserrement monétaire. Tant que ces versements restent plus faibles que les intérêts qu’elle reçoit sur ses actifs, la Fed continuera de faire des profits qu’elle versera au Trésor. On passerait de versements au Trésor de l’ordre de 80G$ en 2013 à quelque chose comme 10G$ .

      Curieux
      Et qui le chômage aiderait-il? Drôle de vous entendre parler d’inaction. Depuis fin-2011, l’inflation était sous la cible au Canada et l’emploi ne va pas bien. Que faisait la Banque Centrale? Rien, car elle avait peur des bulles.

      Aussi, l’inflation monétaire touche à la fois les prix et les salaires. Si le coût des aliments augmente plus rapidement que les salaires, ce n’est pas un phénomène monétaire (à moins que le chômage soit causé par une insuffisance monétaire!), mais bien un phénomène réel qui reflète des facteurs hors de la portée des autorités monétaires.

    • Curieux

      Ca vous prenait un article du Globe pour réaliser que le prix de la bouffe augmente a un rythme effrené?

    • Curieux, je viens de comprendre la direction de vos derniers posts: vous pensez que la BdC devrait augmenter ses taux pour contrer l’inflation alimentaire, lol?

    • Moi non. Mais contrairement a ce qu’affirme LaurentKAr, les politiques de la Fed ont des effets de débordements sur la spéculation des denrées et des commodités.

    • Ni 9:50

      Absolument.

      Quand meme drôle que Curieux et Brasseur s’inquiétait de la déflation il y a environ 1 mois.

    • NiCMef

      ” les politiques de la Fed ont des effets de débordements sur la spéculation des denrées et des commodités.”

      C’est peut-être vrai. Mais c’est un effet de deuxième ordre. En première approximation, les prix réels de aliments et des ressources naturelles sont des conséquences des facteurs réels.

      Pensez-y: pour que la politique monétaire fasse augmenter le prix des ressources naturelles et des aliments sans faire changer la quantité consommée, il faudrait que la dite politique monétaire “shift” les courbes de la demande et de l’offre en même temps (malheureusement, je ne peux pas dessiner le diagramme dans cette boîte-commentaire)! Ça m’indique que s’il y a un effet de débordement, ce n’est pas un effet de premier ordre.

    • @ NiCMef:

      Exact. Le secteur de la production bovine est un bon exemple des effets de la spéculation sur les prix du boeuf.

      Ce secteur a été financièrement durement frappé pendant une décennie par la “panique” de la vache folle et de la bactérie E-Coli. Aujourd’hui, c’est chose du passé pour un des nombreux secteur alimentaire où il fait très bon investir pour l’instant, gracieuseté des banques centrales. :)

      Le tout agrémenté des mêmes arguments qui tentaient de laisser croire à une pénurie à long terme de pétrole avant la crise financière. ;)

    • “S’il n’a pas été en mesure de voir cette inflation plus élevée arriver, comment peut-il être en mesure aujourd’hui de savoir que les prix s’atténueront sous peu?”

      Curieux : right on une encore une fois

      Le taux cible est de 2%.

      Quand on voit que ca depasse le 2%, c’est clair que les bond du canada 5 ans vont augmenter dans pas longtemps.

      https://ycharts.com/indicators/canada_5_year_benchmark_bond_yield

      Ca veut dire quoi pour l’immobilier????

      L hypotheque 5 ans est calquer aux bond 5 ans du Canada.

      Les taux vont augmenter bien avant 2016.

      Donc les taux d’interet pour les hypotheque vont augmenter ce qui va accelerer les baisses de prix de l’immobilier.

      Que de bonne nouvelles aujourdhui.

      Pendant ce temps les investissements boursier donnent des rendement de beaucoup superieur a ce que l’immobilier va donner dans les prochaine annees.

      Et en plus c’est liquide et ca se vend en moins de 30 secondes.

    • daffy_duck75 et NiCMef

      Vous croyez que les banques centrales et la spéculation ont un gros impact sur les prix des poulets de Tyson (principalement de l’élevage à contrat) vendus chez Walmart ou Kroeger?

      D’ailleurs, le pétrole est un bon exemple. Malgré les interventions de la Fed, son prix est hyper-stable depuis bientôt 3 ans. Et il semble que l’augmentation drastique de son prix de 2000 à 2008 ait bel et bien été du à des facteurs réels (émergence de nouvelles puissances industrielles+pic de production du pétrole conventionnel).

    • “1/2 Active MLS inventory by Cdn metro relative to 5 yr average: #Toronto -0.1%, #Montreal +35%, #Vancouver -2%, #Ottawa +46%, #Calgary -20%”
      https://twitter.com/BenRabidoux/status/489072292463263747

      Bien oui, l’inventaire augmente (offre) ce qui fait descendre les prix.

      Economie 101
      “If demand decreases (demand curve shifts to the left) supply remains unchanged, a surplus occurs, leading to a lower equilibrium price.”

      http://en.wikipedia.org/wiki/Supply_and_demand

    • L’offre de logements, condos, maison a louer explose a Montreal

      Sur Centris seulement on trouvent 3 315 propriétés.

      Sur Duproprio seulement on trouvent 840 propriétés.

      Total : 4155 proprietes a louer (Imaginez tout ceux non repertories : lespac, kijji, etc)

      Si l’offre augment aussi dans le secteur de la location, les prix vont diminuer a la location et a la vente aussi.

      On est vraiment different a Montreal, avec nos lunettes roses.

    • Si j’avais à identifier une mesure gouvernementale qui fait augmenter le coût des aliments, les subventions à l’éthanol de maïs me viennent en tête. Faut le faire, des dépenses gouvernementales qui visent à augmenter le coût de la bouffe pour faire baisser le prix de l’essence.

      Ou les systèmes de quota. Ou le protectionnisme, en général.

      Les interventions monétaires jouent un rôle secondaire, à mon avis.

    • Si on prends

      Ahuntsic et Saint-laurent c’est quand meme halucinant de faire l’addition des proprietes a vendre et a louer

      Centris
      A vendre : 1033 proprietes
      A louer : 248 proprietes

      Duproprio
      A vendre : 249 proprietes
      A louer : 62 proprietes

      Total : 1592 proprietes

      Imaginez c’est seulement 2 quartier de Montreal.

      Autre observation, il y a presque 25% de ces proprietes a louer.

      Probablement des proprietaire qui ont “essayer” de vendre a un prix disconnecter de la realite et la a decider de le louer en pensant que c’est un “bon” investissement.

      =)

    • “Vous croyez que les banques centrales et la spéculation ont un gros impact sur les prix des poulets de Tyson (principalement de l’élevage à contrat) vendus chez Walmart ou Kroeger?”

      “Les consommateurs ont notamment déboursé 16,6% plus cher pour de la viande de porc fraîche ou surgelée et 18,2% de plus pour du jambon et du bacon. Le boeuf frais ou surgelé s’est pour sa part vendu 12,8% plus cher en juin dernier par rapport à la même période il y a un an.”

      http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/general/en-pleine-saison-du-bbq-les-prix-de-la-viande-flambent/570669

      Oups laurent les articles vous contredisent.

    • Les maisons “home stager” et vide de la semaine :

      http://www.remax-quebec.com/fr/maison-a-vendre-1585-rue-de-l-everest-saint-laurent/9287742.rmx?source=centris

      http://www.centris.ca/fr/maison~a-vendre~saint-laurent-montreal~montreal-ile~1429-rue-de-l-everest/28507376?view=Summary&sort=Random&uc=1

      http://passerelle.centris.ca/Redirect2.aspx?CodeDest=EXPERT&NoMls=MT15530762&Source=WWW.CENTRIS.CA&Langue=F

      http://www.remax-quebec.com/fr/maison-a-vendre-1442-rue-de-l-everest-saint-laurent/10175609.rmx?source=centris

      Des candidats parfait pour “low-baller” et reduire la comission des agents immobilier.

    • “Certaines personnes tenteront de vous vendre la facilité mais ne soyez pas dupes ! « Rien n’est facile en immobilier » mentionne M. Jacques Lépine.”
      http://www.lesaffaires.com/blogues/yvan-cournoyer/immobilier–les-flips-seraient-ils-devenus-une-mode-/570667

    • Prix demande vs evaluation fonciere.

      http://duproprio.com/house-for-sale-ahuntsic-cartierville-quebec-en-416723

      $449,000 New Price

      Evaluation fonciere : 306 000$

    • blaisabcde

      Si vous voulez regardez l’effet des interventions de la Fed, pourquoi ne pas regarder les prix américains? Et au lieu d’un article dans Les Affaires, pourquoi pas les stats du Bureau of Labor Statistics?

      Poitrines de poulet désossées (car c’est ce dont je parlais):
      http://data.bls.gov/timeseries/APU0000FF1101?data_tool=XGtable

      Janvier 2006: 3.30$/livre
      Janvier 2008: 3.45$/livre
      Janvier 2010: 3.30$/livre
      Janvier 2012: 3.10$/livre
      Janvier 2014: 3.45$/livre

      Méchante inflation.

      Ceci dit, les prix du bœuf et du porc ont bel et bien en augmentation:
      Pour le porc, c’est des augmentations soudaines et des plateaux: http://data.bls.gov/timeseries/APU0000FD3101?data_tool=XGtable
      Pour le boeuf, augmentation constante depuis 2006: http://data.bls.gov/timeseries/APU0000703111?data_tool=XGtable

      Trois “staples”, trois comportements différents des prix. Si c’était monétaire, on s’attendrait plutôt à ce que les comportements soient assez semblables. Aussi, les prix du boeuf et du porc ont un gros “spike” en début 2014, alors même que le “taper” commençait, soit exactement le contraire de ce que l’on prédirait si la Fed était responsable des hausses des coûts de l’alimentation.

    • Blais, 14:20

      L’évaluation municipale est de 379 400 $ mais ne laissez pas les faits vous arrêter. 309 000 $ est l’ancien rôle de 2009.

      Pour le fun, avez-vous calculé le rendement de ces proprios depuis 4 ans, meme s’ils vendaient 379K?

    • Blais, 12:49

      Ca ne va a pas passé par l’esprit une seconde que le niveau des prix actuels et leur taux de croissance (0%) est justement le lower equilibrium price qu’a entraîné la hausse de l’inventaire, et que si l’inventaire était beaucoup moins élevé, les prix seraient beaucoup plus élevés?

    • DocF 15h37

      Je crois qu’on a avancé cette explication, graphique qu’un autre commentateur avait partagé à l’appui. C’est tombé dans les oreilles d’un sourd.

    • Laurentkar
      Euh ! Je parlais d’incidence sur la spéculation pas de l’impact sur l’IPC. Un baril de WTI en 2014 va pas mal plus loin qu’un baril de WTI en 1982. Eventuellement, il n’y aura plus de WTI ou avec un baril on pourra faire le tour de la planete 2 fois. Mon pt étant que les pettits joueurs se font étrangler, mais en bout de ligne, comme vous dites, un succulent poulet provenant du bled de Clinton ne coutera pas plus cher si tu l’achetes chez WalMart ou bientot dans une distributrice réfrigéree dans une station de métro proche de chez-vs.

    • Avec 10 des 13 dernières années dans une situation de taux réels négatifs, il est bien évident que des taux qui protègent de l’inflation ne sont pas dans les objectifs de la FED. C’pas une inflation qui dépasse un peu les 2 % qui va changer la donne. On a juste à regarder ce qui s’est passé au Royaume Uni dans les dernières années (des taux d’inflation de 4 et 5% n’ont rien changé à la politique monétaire). Plusieurs autres années de taux réels négatifs sont donc à l’agenda n’en déplaise à Blais . Le but est de garder des taux bas(short et long) quitte à ce que l’inflation gruge le pouvoir d’achat des plus pauvres. Après tout ce n’est pas dans le mandat de la FED de redistribuer la richesse. Si les taux montent un jour, c’est que la croissance et l’économie le justifieront. En attendant c’est le désendettement(quoique que les taux bas encourage le ré-endettement aussi) et quoi de mieux que de le faire par la bande en re-soufflant les actifs en forçant des taux 0.

    • Quand on regarde le Teranet, il est assez clair que le marché a plafonné en juillet 2012, et que depuis ce temps-la il est essentiellement flat.

      La question est la suivante: sommes-nous en train de plafonner, ou tout simplement en période de consolidation des gains?

      Ce sont le marché de l’emploi et celui des taux d’intérêts qui possèdent la réponse. Pas moi. Et surtout pas Blais.

    • Une de seules choses dont je suis certain en génétique, c’est que l’on ne devient pas intelligent comme cela du jour au lendemain rendu dans la vingtaine ou trentaine.

    • leguet

      Le R-U est un excellent exemple. Ils ont eu une baisse massive de la productivité (baisse de la production pétrolière et des activités lucratives de la Cité), ce qui a mené à 11 trimestres à croissance nulle ou négative du PIB réel.

      Ils ont été relativement agressifs du point de vue de la politique monétaire (du moins comparé à la BCE ou la Fed). Croissance des salaires assez stable à 2% par an, malgré la décroissance et la récession. Croissance du PIB nominal à un peu plus de 3% par an à partir de 2009. Comme vous dîtes, ils ont continué même si l’inflation dépassait le 3% certaines années.

      Résultats: ils ont réussi réussi à rattraper tous les emplois perdus pendant la crise dès janvier 2013, bien avant les É-U ou l’Europe. Le chômage, à 5.5% avant la crise, est resté stable à 8% pendant 5 ans et est maintenant à 6.5%. Leur ratio emploi-population en âge de travailler est très bien (essentiellement au niveau pré-récession): http://research.stlouisfed.org/fred2/series/LREM25TTGBQ156S

      Comme vous dites, le pouvoir d’achat des gens a diminué, baisse de la productivité oblige. Mais ils ont réussi à le faire en gardant un marché de l’emploi assez vigoureux, surtout comparé aux exemples américains et européens.

      Qu’est-ce que les pauvres préfèrent:
      1) Zéro inflation, zéro hausses de salaire et chômage?
      2) Inflation à 3%, hausses de salaire de 2% et emploi?

    • leguet

      *11 trimestres à croissance nulle ou négative du PIB réel depuis 2008.

    • leguet

      Également, le R-U sera l’un des premiers pays à devoir resserrer sa politique monétaire, peut-être début 2015, étant donné qu’il risque d’être de retour à pleine capacité, ou presque. Autrement dit, avoir accepté de subir un peu plus d’inflation pendant sa récessions lui a permis de faire les ajustements nécessaires plus rapidement et lui permettra de rester moins longtemps avec des intérêts près de zéro.

      En comparaison, la hausse prématurée des taux de la BCE en 2011 pour s’assurer que l’inflation de dépasse par 2% aura finalement pour effet de prolonger leur calvaire.

    • Bon, on va résumer la situation pour leguet.

      La BdC a le choix entre laisser l’économie s’effondrer et faire plaisir aux vieux qui aiment cela détenir des CPG, ou maintenir l’économie en vie et exiger des vieux le minimum d’intelligence requis pour acheter des billets boursiers.

    • leguet

      “En attendant c’est le désendettement(quoique que les taux bas encourage le ré-endettement aussi)”

      Stats pour le R-U, page 45:
      http://cdn.budgetresponsibility.independent.gov.uk/Economic-and-fiscal-outlook-December-2013.pdf

    • *s’assurer que l’inflation ne dépasse pas 2%

    • DocF 19h13

      Indeed. Sans compter, comme on l’a montré, que le petit vieux médian reçoit environ 300$ en intérêts par an…

    • @doc

      Quand vous avez rien à dire sauf des ‘nasty liners’ restez donc sur les lignes de côtés ça ferait plus mature.

    • @laurent

      Les stats sur la dette hypo me montre qu’il y a remboursement mais aussi accumulution d’autres dettes donc pas de réelle amélioration malgré des taux 0 depuis 5 ans. Même chose au Canada, on carbure avec un taux d’endettement au plafond qui ne diminue pas vraiment. Évidemment pas de hausse de taux dans un cas comme ça mais où cela s’arrête t’il ?

    • leguet

      “Les stats sur la dette hypo me montre qu’il y a remboursement mais aussi accumulution d’autres dettes donc pas de réelle amélioration malgré des taux 0 depuis 5 ans.”

      Vous faites une drôle de lecture. Voici la mienne:
      1) Les autres types de dettes (non-gouvernementales) ont diminué.
      2) Les dettes hypothécaires nominales sont stables. Elles sont donc en baisse p/r au PIB et aux revenus.
      3) Les gens ré-hypothèquent beaucoup depuis 2013, probablement parce qu’ils anticipent une hausse des taux.

    • leguet

      Croyez-moi, vos plaintes pour rien sont encore plus immatures.

      Get with the program.

    • Laurent

      Vous avez oublié le choix de réponse idéal pour Blais et Curieux!

      3. taux directeur à 2%. Obligations 5 ans du Canada à 5%. Déflation. Wage inflation? oubliez cela.

      Enfin, ils pourront gratter les fonds de tiroir et se payer ce qu’ils veulent depuis toujours.

      Blais, quand vous avez parlé de bonnes nouvelles a 12:42, je suis parti à rire. Faut être mal pris en ta pour dire ce genre de truc.

    • @doc

      Remplacé plaintes par constat. Ce constat je le fais en regardant simplement autour de moi, par contre il y a de mutiples liens qui en parlent. Les gens prennent de plus en plus de risques avec leurs épargnes, ça aussi c’est un constat. L’endettement est au plafond : autre constat.

    • @blais

      ”Quand on voit que ca depasse le 2%, c’est clair que les bond du canada 5 ans vont augmenter dans pas longtemps.”
      La hausse des taux fait 4 ans qu’on nous la prédit. Don’t hold your breath on this one.

      La bonne nouvelle de 12:42 c’est que le marché s’équilibre en douceur. Autre conséquence c’est que moins de ventes dans l’immobilier signifie moins de pression à la hausse sur le niveau d’endettement des ménages. 2 bonnes nouvelles mais pas celle que vous voudriez pour satisfaire votre petit cas personnel.

    • leguet

      Ce n,est pas parce qu’il y a beaucoup de gens qui sont bouchés que cela ne fait pas d’eux des gens bouchés.

      Question pour vous: qui s’endette, et pour acheter quoi?

    • @doc

      70 % de la dette sont des hypothèques et le reste de la dette à la consommation(autour de 500 milliards je crois).

      http://www.cba.ca/fr/media-room/50-backgrounders-on-banking-issues/548-household-borrowing-in-canada

    • je suis curieux de savoir comment se décompose ce 30%.

    • “Quand vous avez rien à dire sauf des ‘nasty liners’ restez donc sur les lignes de côtés ça ferait plus mature.”

      Leguet
      Vous avez raison, mais joe connaisant ne connait rien d’autre que cela pour ses arguments.

    • Toute vos questions sur l’immobilier se retrouvent la : http://pacificapartners.com/blog/2012/12/07/the-canadian-real-estate-housing-correction-chartbook/

      A quand serieusement quelqu’un sur ce blogue va commencer a vraiment en discuster??

      A Montreal, sommes nous vraiment les gaulois????

      Atterissage en douceur, vraiment ???

    • “Let’s bring back longer amortizations and let the industry control itself. Government has no business in our real estate lives.”
      http://www.ottawasun.com/2014/07/16/looking-for-longer-amortizations#.U8wuFAVwa4E.twitter

      Attends….. je vais verser une petite larme.

      Sans la CMHC (qui est gouvenemental), il y a encore moins de personne qui pourrait s’acheter une maison a prix deraisonable.

    • Blais

      Atterissage en douceur, vraiment ???

      Je sais que vous aimez bien nier les fsaits, mais depuis juillet 2012, c’est exactement cela que nous vivons, mon homme.

      Les trois points d’exclamation révèlent votre éducation trash.

    • Blais

      Nous commencerons a “vraiment en discuster” quand elle aura la moindre chance de survenir.

    • lol, d’interrogation.

    • Sébastien

      Vous voudriez qu’on se fie sur un article écrit par des gestionnaires de fonds, qui ne font pas une cenne quand quelqu’un investi dans l’immobilier et qui font une tonne d’argent quand les gens investissent en produits financiers, mais d’un autre côté il ne faut pas se fier aux stats publiées par les associations immobilières, c’est bien cela?

      Voyez comme c’est puéril comme approche?

      Pacifica a des choses très intéressantes à dire (ils m’ont notamment fait réaliser quelque chose de très important), et ils ne méritent pas de se faire discréditer ainsi. Ni les banques. Ni les associations immobilières.

    • À la question: sommes-nous en train de plafonner, ou tout simplement en période de consolidation des gains?

      Je trouve même étrange que l’on puisse concevoir être en période de consolidation des gains. À moins que l’on se considère vraiment comme un petit village gaulois, je ne vois pas pourquoi à peu près tous les marchés immobiliers occidentaux auraient subis des corrections variables, mais celui du Canada résisterait.

      Strangelove, s’il vous plaît, éviter d’être trash vous-même avec des choses comme: “votre éducation trash”. C’est gratuit, dégradant et inutile. Il semble que ce soit plus fort que vous, ce besoin de descendre les autres. Mais qu’est-ce qui vous complexe tant? Ces “nasty liners” émanent plus souvent qu’autrement de vos posts. Soyez donc à la hauteur de votre soi-disant intelligence.

      Pacifica produit des chiffres de façon assez objective, selon moi. Ils ne disent pas grand chose d’éditorial, ils ne présentent que des chiffres. Oui, ils abondent dans le même sens que Moody’s et S&P, mais peut-on leur reprocher?

      Pour revenir à la question “consolidation ou plafonnement?”, Shiller l’a dit: I worry that what is happening in Canada is kind of a slow-motion version of what happened in the US”. On était à 12% de gain par année. On est à 0%. La surconstruction se poursuit. Les taux d’intérêts montent dans un an. Les boomers vieillissent (Pacifica). les ménages sont au bout de leurs cordes en fait d’endettement.

      Ça baisse. En ce moment même. Certains ont évoqué 1% de baisse des prix par mois. Sans être très précise, je trouve cette prédiction réaliste pour Montréal.

      Une chose est certaine, il faut arrêter de faire croire au néophyte que “l’immobilier, ça monte toujours”. Rien n’est moins vrai en ce moment dans le monde du condo montréalais. L’unifamiliale? Quand les condos vont chercher preneur à des prix de plus en plus bas l’été prochain, l’effet domino se fera de plus en plus sentir pour ce type de propriété. Slow-motion, qu’on disait.

    • Post intéressant, monopinion.

      Parfois, on mérite d’être “descendu”, ce qui est le cas de M. Blais. Mais j’accepte vos reproches concernant la façon de le faire. Je me dis que quelqu’un qui se fait tourner en bourrique prendra la peine de réfléchir la prochaine fois. Mais parfois c’est sans espoir. Et en plus Blais m’a balance des balivernes concernant son rendement boursier, ce qui réduit considérablement l’estime que je pourrais avoir pour lui.

      J’ai écrit mon post sur la consolidation avec un grand sourire, parce qu’effectivement c’est bold en titi comme affirmation, et plutôt “novel”. Étrange qu’a la bourse ce soit un phénomène qu’on prend pour acquis, et que dans l’immobilier on ne puisse meme pas concevoir que cela puisse meme être possible.

      Quant au phénomène du village gaulois, ce n’est pas parce que mon voisin a eu la grippe que je vais l’avoir. Nous connaissons bien les raisons du crash immobilier US. Celui-ci découle d’une situation qui n’existe pas et qui ne semble pas vouloir survenir au Canada (hausse marquée et rapide des taux).

      Si vous voulez parlez d’autres marchés, il faudrait analyser les raisons qui les ont mené à un crash. Or, je n’ai pas fait l’exercice. Si vous l’avez fait, tant mieux, ca m’intéresse.

      “Ca baisse. En ce moment meme.” Les stats ne vous donnent pas raison.

      Et oui, l’immobilier ne monte pas toujours, c’est une évidence. Par exemple, l’immobilier a baissé de valeur au début des années 90. Et tout propriétaire immobilier devrait s’attendre, de son vivant, à voir sa propriété perdre 10% de valeur sur quelques années, a au moins une reprise durant sa vie (et probablement a 2 reprises, les cycles étant assez long). D’ailleurs, je suis du pour ma première fois.

    • “Les Québécois sont 48% à avoir pris certaines mesures afin de rembourser leurs prêts hypothécaires plus rapidement. La moyenne canadienne est de 55%. Les Québécois s’attendent tout de même à être libérés de leur hypothèque vers 56 ans, soit un peu plus tôt que le reste des Canadiens à 58 ans.”
      http://www.lesaffaires.com/mes-finances/immobilier/remboursement-hypothecaire-les-quebecois-sont-moins-presses/570690

      Les quebecois en remboursant moins vite que la moyenne canadienne vont finir de payer leur hypotheque plus rapidement.

      Un peu de pensee magique ici.

    • @blaisabcde 16h07
      C’est un peu beaucoup le problème avec le 3/4 de vos commentaires.
      Vous partez d’une prémisse intéressante et avec 5% de l’information, vous arrivez à une conclusion catégorique.
      Il existe 800 scénarios logiques et mathématiques qui feraient que cela peut effectivement être le cas. La première étant que l’immobilier est au départ beaucoup plus abordable au Québec que dans les autres provinces (excepté pour les petites communautés des Maritimes).
      Ensuite, il faut savoir c’est quoi le solde moyen et le revenu moyen. La vigueur relative d’un marché va fausser les données: plus il y a de transactions dans un marché haussier, plus le solde des hypothèques augmentera (ceteris paribus). Ainsi, un secteur en santé, pourrait avoir l’air “plus à risque”.
      Puis, il faut savoir quelle est la valeur de ces remboursements accélérés en moyenne.
      Alors on peut tirer des conclusions.

      Sinon, on a l’air d’un dandumais qui ne cherche qu’à blaster les Québecois inutilement.
      Dans tous les cas, il ne faut pas lire grand chose dans des sondages aux questions subjectives et somme toute, théoriques: 95% de la population étant incapable de déterminer quand ils seront véritablement libre d’hypothèque.

      On tape sur le mauvais clou ici de toute façon.
      Une hypothèque n’est pas une “mauvaise” dette (ce qui ne signifie pas que tout achat immobilier soit un bon achat).
      Le problème, c’est le crédit à la consommation ET les marges hypothécaires (on sait tous à quoi elles servent vraiment, hein).

    • Qui a dit que les particuliers canadiens se désendettent en cette période de très faibles taux d’intérêts?

      « En moyenne, les Canadiens s’attendent à avoir remboursé leur prêt hypothécaire à 58 ans, soit une légère augmentation comparativement à l’an dernier, alors qu’ils s’attendaient à se libérer de leur prêt à 57 ans, selon un sondage de la Banque CIBC »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201407/21/01-4785581-hypotheque-les-canadiens-sattendent-a-payer-jusqua-58-ans.php?

      Et ça veut donc dire que 50% des canadiens termineront de rembourser leur hypothèque à 58 ans OU PLUS, sans commentaire!

      Merci à la très responsable Banque du Canada de si bien gérer le surendettement des ménages canadiens…

    • Alexandre

      ” La première étant que l’immobilier est au départ beaucoup plus abordable au Québec que dans les autres provinces ”

      c’est vrai si vous habitez au Saguenay :http://www.desjardins.com/ressources/pdf/iad0414e.pdf?resVer=1398792151000

      C’est un peu beaucoup le problème avec le 3/4 de vos commentaires.
      Vous partez d’une prémisse intéressante et avec 5% de l’information, vous arrivez à une conclusion catégorique.

    • monopinion

      Laussiez-moi vous l’exprimer différemment. Lorsque quelqu’un insulte mon intelligence, ce quelqu’un a droit au traitement du woodshed.

      Blais a insulté mon intelligence avec ses prétentions boursières. Alors il est dans le woodshed.

    • Ce soir sur le blogue de vrai Garth, nos locataires qui gagnent une fortune nous parlent de leur valeur nette.

      Priceless.

    • D’où proviendra le prochain choc financier selon vous?

      « Les financements bancaires en Chine ont ainsi bondi de près de 17% en juin – à 1080 milliards de yuans (187 milliards CAN) -, un niveau nettement plus élevé que les prévisions des experts.

      Si bien que la poussée du crédit en Chine a excédé la croissance économique du pays à chacun des trimestres depuis 2008, selon des données de Bloomberg.

      D’autres sources indiquent qu’en ajoutant le fameux financement «non officiel» en Chine, une activité parallèle au système bancaire et surnommée «shadow banking», la hausse du crédit serait plutôt de l’ordre de 40% en un mois. »

      « Résultat: l’ensemble des dettes – privées et publiques – représentait 206% de l’économie chinoise (PIB) à la fin du deuxième trimestre 2014, selon Bloomberg, contre 202% au trimestre précédent.

      D’autres analyses, dont celle de la société de gestion Gavekal, de Hong Kong, évaluent plutôt le poids de la dette chinoise à 240% du PIB à la fin de 2014, contre 220% à la fin de 2013. Un niveau dangereusement élevé qui excède celui des pays les plus endettés d’Europe, dont la Grèce (environ 175%) et le Portugal (130%).

      De toute évidence, Pékin est préoccupé ces jours-ci par les risques d’un ralentissement économique, surtout dans le fragile secteur immobilier et ses milliers de logements tout neufs encore vacants. Une crise immobilière serait catastrophique en Chine, cette industrie générant plus de 20% de l’activité économique du pays. »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201407/21/01-4785363-la-chine-carbure-encore-au-credit.php

    • C’est juste normal, Curieux.

      C’est etre encore locataire a 58 ans ou plus qui n’est pas normal.

    • Curieux

      J’espère que vous ne venez pas de découvrir la bulle du crédit en Chine?

      On pourrait également se parler longtemps de leur croissance économique.

    • dandumais

      Votre lien dit:
      Québec: 141.5
      Ontario: 116.6
      Canada: 119.6

      Plus le chiffre est élevé, plus l’immobilier est abordable. Alexandre a raison et vous avez tord. J’imagine que vous faîtes référence au tableau “Gap between the DAI and its historical average”. Mais ça n’a rien à voir avec l’affirmation d’Alexandre.

      D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’on en parle sur ce blogue.

    • DocF

      Je viens de lire le vrai Garth. Son interprétation des données de Statcan sur la valeur nette des gens est très malhonnête.

      Voici les données qu’il commente (les liens vers les tableaux sont dans le bas:
      http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/140225/dq140225b-eng.htm

      Curieux et leguet, qui s’en font pour nos vieux (je vous taquine):
      la richesse médiane des 65+ a augmenté de 70% de 1999 à 2012 et s’établit maintenant à 460k$ au Canada.

    • Comment dire Laurent, Garth est égal à lui-même.

      Ce soir, ce sont les commentaires qui y fournissent l’entertainment.

    • Curieux, 17:55

      Merci à la très responsable Banque du Canada de si bien gérer le surendettement des ménages canadiens…

      Que suggérez-vous qu’elle fasse, pourquoi, et quelles seront les conséquences?

    • @dandumais
      Oh boy.
      Rien de plus amusant qu’une personne qui s’auto-cale.

      Good job Dan.

    • d’accord

      disons que les marches dans plusieurs villes Quebecoises sont dangeureusement abordables dans le contexte canadien par rapport a leur moyenne historique.

      Desjardins utilise tout de meme le DAI pour identifier les marches qui sont chers…

    • Dan, le commentaire d’Alexandre était crystal-clear:

      La première étant que l’immobilier est au départ beaucoup plus abordable au Québec que dans les autres provinces (excepté pour les petites communautés des Maritimes).

      Et il a parfaitement raison. Sorry bud, you lose this one. C’est des choses qui arrivent.

    • aucun probleme avec ca

    • Yep, on en fait tous

    • dandumais

      La prochaine fois qu’on me corrigera, j’espère réagir avec la même classe que vous aujourd’hui. Good man.

    • http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201407/22/01-4785853-la-banque-du-canada-ne-reduira-pas-les-taux-croit-la-td.php

      Damn!

      lol

    • DocF 13h17

      Autrement dit, s’ils le font, ce sera une surprise, ce qui en augmentera les effets. On jase, là.

    • Ok on jase.

      Du pessimisme surprise fait out of control. De plus le message en est un d’inquiétude sur l’économie.

      Not good policy.

      De l’optimisme surprise, je prendrais bien. Mais pas en bluff.

    • Qui dit vrai???

      C’est a Toronto, mais on a le meme discours des agents immobilier a Montreal

      http://m.theglobeandmail.com/report-on-business/economy/housing/are-toronto-condo-rents-poised-to-climb/article19704774/?service=mobile&utm_source=twitter.com&utm_medium=Referrer:+Social+Network+/+Media&utm_campaign=Shared+Web+Article+Links

    • On s’en fout des discours d’agents d’immeubles individuels.

      Ce qui compte, c’est les stats. Et les stats démontrent que les loyers sont en hausse à Montréal, et de plus que l’inflation.

      On se revoit dans 10 ans pour savoir qui a le coût de logement le plus élevé, finalement.

    • docteurfolamour

      « On se revoit dans 10 ans pour savoir qui a le coût de logement le plus élevé, finalement. »

      Ça se chiffrera à combien le coût total de votre logement pour les 10 prochaines années? Et l’inflation sur vos dépenses de logement?

    • Curieux

      Je vous rappelle pour la Xième fois que la principale dépense d’un proprio, et de loin, c’est l’intérêt hypothécaire, lequel diminue à chaque année.

    • docteurfolamour

      « Je vous rappelle pour la Xième fois que la principale dépense d’un proprio, et de loin, c’est l’intérêt hypothécaire, lequel diminue à chaque année. »

      En autant que les taux d’intérêts demeurent stables jusqu’à la mi-2024. C’est votre prédiction?

      Mais sinon, à combien se chiffrera vos dépenses de logement pour les 10 prochaines années (excluant la dépense d’intérêts)? Et l’inflation sur ces dépenses de logement (excluant l’intérêt)?

    • DocF et Curieux
      “Ça se chiffrera à combien le coût total de votre logement pour les 10 prochaines années? Et l’inflation sur vos dépenses de logement?”

      Prenons un voisin du DocF.
      Maison à 2.5M$.
      Hypothèque de 1M$.
      Taxes: 25k$ Assurances: 8000$ Entretien: 15k$ Loyer équivalent: 120k$/an libre d’impôts
      Tout ça à inflation de 3%.

      Roulez ça 10 ans, en mettant les profits pour diminuer l’hypothèque:
      Taux d’intérêt / Rendement composé annuel (après impôts, car c’est une résidence principale)
      2% / 4.2%
      3% / 3.8%
      4% / 3.3%

      Si on prend un taux d’intérêt à 4% et qu’on varie le loyer (mensuel), ça donne un plutôt un rendement annuel composé de:
      5k$: 1%
      10k$: 3.3%
      15k$: 7.2%

      Et je répète, ce sont des rendements après impôts. Et j’ai complètement négligé les gains et pertes en capital. Il faut donc comparer à des rendements mobiliers après impôts. Divisez les chiffres par 10, et on a la situation d’un logement typique à Montréal. Cotiser à son REÉR et à son CÉLI est donc probablement préférable à l’achat d’un logement, mais l’achat est probablement supérieur aux investissements hors-REÉR et hors-CÉLI.

      Ceci dit, on a fait cet exercice plusieurs fois ici, mais ça reste un jeu intéressant.

    • Curieux

      Bien sûr, toutes choses étant égales.

      J’ai délibérement omis de presenter mes propres chiffres. On me l’a reproché trop souvent. Mais si vous insistez, je le ferai; par contre, ce qui est important, c’est qu’au fil des ans, cela coûte de moins en moins cher de se loger pour un proprio, alors que cela coût de plus en plus cher pour un locataire. A court terme, vous gagnez, à long terme, on gagne, c’est aussi simple que cela.

    • Pour un petit calcul rapide… On ajuste pour les déductions d’intérêts, et comme Laurent l’a mentionné, on prend en considération le REER et CELI, et ça devrait donner un chiffre pas mal proche de la réalité.

      http://www.nytimes.com/interactive/2014/upshot/buy-rent-calculator.html?smid=tw-upshotnyt&_r=0

    • docteurfolamour

      « A court terme, vous gagnez, à long terme, on gagne, c’est aussi simple que cela. »

      Mais à court / moyen terme pour le premier acheteur, il peut être très avantageux d’attendre et grossir substantiellement sa mise de fonds par les économies de la location, surtout lorsque que l’on appréhende qu’une baisse de prix va inévitablement survenir (considérant l’offre et la demande actuelle et votre commentaire du 15 juillet à 21h54).

      Et vous minimisez encore une fois l’ampleur des dépenses récurrentes reliées à la propriété dont le coût des réparations normales, les taxes foncières, etc…

    • C’est surtout préférable d’attendre quand on aime cela attendre.

      Je ne minimise rien. Les postes de dépenses moins substantiels augmentent. Le poste de dépense le plus substantial diminue, pour éventuellement disparaitre. Pour un locataire, tous les postes de dépense augmentent.

      Je vais également le redire pour une Xieme fois. 10%, c’est un non-event.

    • J’ai une question niaiseuse (parce que je devrais vraiment avoir la réponse, après 20 ans….)

      Les rôles fonciers sont ajustés aux 3 ans. Lorsque les rôles sont ajustés, les taux de taxes sont ajustés. Et les maires annoncent habituellement avec fanfare que les hausses sont limités à l’inflation (du moins c’est ce qu’ils ont fait la dernièere fois).

      Présumons que l’inflation est de 2%, et que la valeur d’une propriété n’a pas varié. Est-ce que les taxes:

      1. vont augmenter à 1.0612 fois ce qu’elles étaient avant l’ajustement (2% composé sur 3 ans) pour rester stables par la suite pendant 3 ans;

      2. vont augmenter à 1.02 fois ce qu’elles étianet auparavant, pour rester stables pendant 3 ans.

      3. vont augmenter à 1.02 fois ce qu’elles étaient auparavant, et par la suite augmenter encore de 2% la seconde année, et un autre 2% la troisième année?

      Si personne n’a la réponse j’irai consulter mes archives.

    • Pas pour revenir sur le 10% et le non-event, mais 10% en bourse, on appelle ça une correction et une opportunité d’achat. Sur une maison de 800,000, on parle de 80,000 dollars + l’intérêt payé sur la portion du prêt hypothécaire. Pas un drame, mais c’est quand même significatif. Et quand on sait que la satisfaction que l’on retire d’un bien est indubitablement associé a son prix d’achat, ça peut faire la différence entre un achat perçu comme rehaussant la qualité de vie ou comme un mauvais achat, peu importe que ce bien soit matériellement le même et sans égards aux revenus…

    • Curieux

      J’ai pris un scénario où le rendement après-impôt est de 5.6% sur une somme investie de 50k$. (coût de 225k$, hypothèque de 175000$, loyer de 1000$/mois, hypothèque à 3.5%).

      Maintenant, supposons que la valeur baisse de 10%. Au bout de dix ans, ce rendement serait réduit à 2.4%.

      Si on attend 2 ans sans investir, et qu’on achète à 10% d’escompte, notre rendement sur 10 ans, à un rythme annualisé, sera de 5.3% sur notre 50k$. Évidemment, les rendements pendants ces deux années changent la donne. Un rendement annuel de 2.5% après impôts (difficile de faire plus avec des investissements sur un horizon de deux ans) pendant ces deux années vous mène à 5.8% pour l’ensemble de la période de 10 ans.

      En résumé, si les prix ne bougent pas pendant 10 ans, l’acheteur “rapide” aura un rendement annualisé de 5.6% et l’acheteur “lent” (deux ans plus tard) aura un rendement de 4.2%. Si les prix baissent de 10$ au bout de deux ans et restent stables pour huit autres années, le rendement de l’acheteur à l’année 1 sera de 2.4%. Le rendement d’un acheteur ayant attendu deux ans serait de 5.8%.

      Qu’est-ce que ça représente? Le 50k$ vaudrait 86k$ dans le scénario “flat” et acheteur “rapide”, 79k$ pour le scénario “flat” et acheteur “lent”, 64k$ pour notre acheteur qui a transigé “trop tôt” et 88k$ pour notre acheteur qui a attendu 2 ans si la baisse se concrétise.

      Autrement dit, notre acheteur patient qui attend la baisse de 10% aura 22k$ de plus s’il a raison et 7k$ de moins s’il a tord. C’est un montant non-négligeable, mais loin de changer une vie. C’est pratiquement un non-enjeu.

    • DocF

      Ça dépend si la moyenne des autres propriétés de la municipalité a été ajustée à la hausse, à la baisse ou si l’ensemble de la valeur foncière de la municipalité est inchangée.

      Si l’ensemble de la valeur foncière de la municipalité est stable, autrement dit, si votre situation est typique pour votre municipalité, vous connaîtrez trois hausses de 2% en trois ans, si j’ai bien compris le système.

      Si votre municipalité a pris beaucoup de valeur foncière, mais que votre propriété est au neutre, alors vos augmentations seront plus faibles (voir même négatives) et vice-versa.

    • leguet et docf

      Une analyse en 11 parties qui explique comment les bas taux diminuent le “leverage”.
      http://idiosyncraticwhisk.blogspot.com/2014/06/risk-and-valuations-series.html

    • Doc

      Voyez-le différemment.

      Il y a plein de gens qui a tous les jours achètent des maisons en payant 10% trop cher, ou 10% pas assez cher, sans même le savoir. Est-ce que cela change quelque chose dans leur vie? Pas vraiment.

      Quand le marché va avoir baissé de 10%, il va se passer quoi par la suite? Exactement.

      Est-ce que les investisseurs boursiers devraient s’attendre a subir une correction de 10% au cours des prochaines années, et est-ce qu’il devraient s’en faire? Est-ce vraiment différent en immobilier?

    • Laurent

      Grr, j’élimine justement de ma question la variation causées par la valeur de la propriété. Mais je vous le donne, ce n’était pas totalement clair que cela s’appliquait à l’ensemble du marché….

      La question porte sur l’impact de l’ajustement triennnal des rôles vs inflation.

      Le truc le plus facile à vérifier, c’est si les taxes ont augmenté en 2011 vs 2010. Si la réponse est non, c’est que l,ajustement à l’inflation ne se fait que tous les 3 ans. et alors il faut vérifier si l’ajustement à l’inflation est de 2% (ce qui serait franchement drôle) ou de 6% (ce qui serait plus logique).

    • En passant, le meter servant à déterminer si le prochain rôle d’évaluation de Montréal sera à la hausse ou à la baisse est déjà très avancé, la prochaine date de référence étant dans moins d’un an (et plus intéressant encore, la comparaison se fera directement avec la date magique du 1er juillet 2012, qui est largement perçue comme étant la date du peak).

      Au moins, comme nous ne sommes pas à la bourse, il n’y aura pas de tape-painting.

    • DocF

      Je crois que les taux sont ajustés chaque année.

    • Une correction de 10 % sur le marché boursier, c’est assez fréquent (18 mois environ – donc on est dû) et même souhaité. Pour l’immobilier, ça l’est moins.

      Ceci dit, pour le 10 pour cent sur une base individuelle, je vous accorde qu’on parle d’un non-event, surtout que la plupart des gens n’ont aucune manière de savoir si oui ou non ils ont payé trop cher (pas de transaction sur la même propriété au même moment ou a peu près qui pourrait servir de comparable, et les comparables ne le sont pas nécessairement). Sur l’ensemble du marché, par contre, on ne peut parler de non event, car a ce moment, le -10% devient la nouvelle base de référence, et cette base de référence est connue. Ceux qui sont le plus a même de regretter sont ceux qui ont acheté a ce moment la. Bref, probablement une très petite minorité d’acheteurs.

      Cas extrême mais qui illustre quand même le point: je peux vous dire que ceux qui ont acheté en 1989 a Toronto s’en rappellent encore presque 30 ans plus tard. Ceux qui ont acheté 2 ans avant ou après, pas mal certain qu’ils n’ont pas été autant marqué par le crash.

    • Doc

      Sur l’aspect psychologique et irrationnel de la chose, nous sommes d’accord.

      Quiconque achète de l’immobilier à n’importe quel moment (avant d’avoir 50 ans) doit s’attendre a vivre au mois une baisse de 10% dans sa vie. C’est sur qu’elle pince plus (irrationnellement) lorsqu’elle survient le lendemain plutôt que 15 ans plus tard (alors que la propriété a deja doublé de valeur).

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mars 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité