Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 1 mai 2014 | Mise en ligne à 15h11 | Commenter Commentaires (194)

    Insalubrité des logements: à qui la faute?

    Photo David Boily, La Presse

    Photo David Boily, La Presse

    Coquerelles, moisissures, murs et plafonds percés…

    Les logements insalubres abondent encore à Montréal, comme en témoigne la série troublante publiée cette semaine par mes collègues Katia Gagnon et Hugo Meunier.

    Huit ans après avoir fait la «tournée des taudis» montréalais, ils sont retournés sur le terrain.

    Et comme on peut le constater dans cette vidéo et dans ce texte, la situation demeure alarmante.

    Harold Leavey, spécialiste en gestion parasitaire chez Maheu Extermination, dresse dans l’un des articles un portrait peu reluisant de l’état du parc locatif montréalais.

    L’homme et son équipe traitent souvent des logements contenant entre 10 000… et 100 000 punaises de lit!

    «Ça fait 30 ans que je suis dans le métier, a-t-il dit. Les problèmes d’insalubrité n’ont pas été multipliés par deux, mais par 20!»

    Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) critique le peu d’ardeur de la Ville de Montréal à appliquer sa règlementation en matière de salubrité.

    Dans un communiqué publié jeudi après-midi, l’organisme somme la Ville de Montréal d’utiliser davantage les «outils coercitifs» mis à sa disposition.

    «L’approche conciliatrice de la Ville laisse aux propriétaires délinquants des délais aberrants pour faire des travaux correctifs, dénonce Catherine Tragnée, porte-parole du RCLALQ. Il n’est pas étonnant que des locataires demeurent dans des situations inadmissibles pendant des mois, voire jusqu’à une dizaine d’années. »

    Selon vous, qui est à blâmer pour le problème grandissant de l’insalubrité à Montréal? Et comment le résoudre?

    • “Selon vous, qui est à blâmer pour le problème grandissant de l’insalubrité à Montréal?”

      Si je me fie à ce blogue c’est la faute aux banlieues….

    • Maxime, excellente question. La bonne réponse est: “Ça dépend”. Certains propriétaires sont sans scrupules. Mais dieu sait que certains locataires sont dégueulasses.

      Je viens d’expulser un locataire qui a laissé son studio dans un état d’insalubrité incroyable. J’ai à peine pu rester quelques minutes dans ce studio lors de la visite. L’homme était tellement gros qu’il ne rentrait même pas dans la douche. Une toilette jamais lavée depuis des années. J’ose même pas vous décrire les armoires de cuisine. On doit tout détruire, même les murs!!!! Ailleurs ce sont les proprios qui ne veulent pas dépenser un sous, alors ils se retrouvent évidemment avec une clientèle qui va aussi faire peu attention à son logement.

      Il y a de bons proprios et d’excellents locataires, et vice-versa.

      Steve, un proprio qui commence à en voir de toutes les couleurs!

    • Je détiens 16 portes bientôt 20 grâce a un offre d achat accepté chaque foi que je met un logement en location il se doit d’être parfaitement propre sinon LES GENS NE LE LOUE PAS. Pourtant 50% du temps mes logement (bas de gammes) sont dégeux pendant la location et lors du départ du locataire, quand je le rappel 100% de mes logement sont très propre et en parfait état a la location. Louer des logements est un service il y a de la concurrence alors quelle genre de clients vas vraiment louer un taudis…Je dirais que beaucoup plus souvent qu’autrement les locataires malpropres rendes des appartements bas de gamme en taudis

    • En tout cas,ça semble être plus présent dans des complexes locatifs de 20-30 logements que dans un haut de duplex entretenu par le proprio qui demeure en bas.Quand ton proprio est une cie à numéros et que le concierge passe une fois par mois…

    • Je seconde Jeuneinvestisseur. En tant que locataire, une chose que j’ai pu observé c’est que les propriétaires sont généralement ouverts à réaliser des travaux lorsqu’ils voient que l’occupant a a cœur le maintien de l’édifice (example: on passe un coup de fil dès qu’on soupçonne un problème, ou on donne un coup de main pour garder l’extérieur en bon état). Évidemment, ça ne va pas jusqu’à l’installation d’un plancher chauffant, mais ça aide si on veut un nouvel évier ou comptoir de cuisine. Ça évite une hausse de loyer et ça permet de bonnes références pour le prochain logement (ce qui permet de négocier le prix ou la date de début du bail).

    • C`est jamais tout noir ou tout blanc. Il est vrai que tant du coté des proprios que du bord des locataires on a la notion de salubrité élastique. Souvent d`ailleurs les conséquences de la négligeance sont assumées par le locataire qui vient d`aménager.

      Il serait facile de dire que la régie du logement ou le département de salubrité de la ville devraient être plus rapides et severes dans l`application des reglements et la sanction des contrevenants mais on sait tous que ce n est pas réaliste dans les conditions actuelles des finances des différents gouvernements.

      Une chose est certaine c est qu il ne devrait pas y avoir de niaisage avec la réalisation de travaux correctifs car on ne parle pas ici d`une priorité financiere mais bien de la santé des gens.

      Le problême la dedans c est justement les empêcheurs de tourner en rond, les groupes de pression qui veulent lyncher kekun n importe qui.

      La réalité montréalaise c`est que les bâtiments sont vieillissants et que les moeurs du multiculturalisme apportent des conditions de vie pour lesquelles les habitations québécoises n`étaient pas concues. Je ne crois pas qu`il soit de mauvaise volonté ici de dire les choses comme elles sont si vraiment l`idée soit de rendre meilleur le quotidien des deux partis.

      Oui mais qui va payer hein ? Question prévisible et obstacle majeur qui empeche les gens de bonne volonté de rectifier des situations urgentes. Il devrait y avoir un fonds insalubrité assumé par les 3 partis,la ville,les proprios et les locataires qui pour un cout minime constitueraient un fonds qui servirait à traiter immédiatement les cas dangereux.

    • J ai eu 6 cas notables d’insalubrité qui ont presque tous fini par évincement rapide et changement de serrures pendant l’absence du locataire. En voici un

      chien et enfants qui détruisent tout et se font des tunnel a travers les murs d’une chambre a l’autre (3 Feuilles de gips 4×12 on été nécessaire). Caca été sang partout sur les murs odeur infecte, trace de consommation de cocaïne partout. J’ai fait un signalement a la dpj elle n’a pas donné suite.

      la majorité des cas d’insalubrité que j ai vu est du a des occupants avec des troubles mentaux ou qui se drogue

    • Autant certain propriétaires ne font pas l’entretient requis pour éviter les fuites et infiltrations d’eau, dans bien des cas c’est des locataires malpropres qui ont transformé un logement acceptable en logement malpropre.
      Certains locataires ne font pas de ménage du tout, la moisissure se développe à l’intérieur du logement et puis contamine les murs… Certains immeubles sont vraiment en mauvais état, mais certains locataires sont de vrais porcs!

    • Sur mon ancienne rue, il y avait un véritable taudis. Un quadruplex (il me semble), dont trois des logements étaient condamnés. Le devant de la maison était un vrai dépotoir. Les locataires passaient beaucoup de temps à fumer sur le balcon avant, manifestement dépendants de l’aide sociale (possiblement avec des problèmes mentaux). Ça dure depuis des années.

      Quelques maisons plus loin, une proprio-occupante, début-soixantaine, a fait refaire le devant de son duplex. Complètement changé son balcon, escalier, pavé-uni et boîtes à fleurs. L’effet est réussi. Elle m’a expliqué que l’arrondissement lui a causé toutes sortes de problèmes parce qu’elle voulait installer des escaliers en aluminium, plutôt que de restaurer le fer forgé.

      Manifestement, la ville ne s’en prend pas aux bonnes personnes et pourrait déployer ses efforts de façon plus constructive…

    • .@M. Bergeron: «…à qui la faute?»

      Je suis propriétaire d’une maison unifamiliale. Si je déroge à une quelconque réglementation, municipale ou autre, ou si je laisse ma propriété décrépir au point de ressembler à un taudis, est-ce que les autorités vont se demander qui est responsable?

      Non, n’est-ce pas? Alors, pourquoi faudrait-il se poser la question quand il s’agit d’immeubles à logements?

      On me dira sans doute: Oui, mais il y a des locataires malveillants. Peut-être. Mais il y a des baux avec des exigences et des responsabilités pour les locataires.

      Perso, je maintiens que ce sont les propriétaires qui ont la responsabilité de conserver leurs biens en bon état. Point à la ligne. Et il faut des responsables municipaux ou autres capables de faire respecter les lois et règlements. Et d’en ajouter de plus pertinents si les moyens légaux sont déficients.

      Nous manquons dangereusement de gens avec de la «colonne» dans nos cités et villes. Triste à mourir de constater pareille carence en leadership. Et qui en subit les conséquences? Eh oui! Vous gagnez une étoile dans votre cahier si vous répondez les gagne
      petit. Comme d’habitude.

    • Le problème vient des deux côtés.

      Ne nous leurrons, il y a de très mauvais propriétaires, des propriétaires passifs qui attendent que ça brise et même juste des propriétaires incompétents qui ne savent pas maintenir un édifice. Pour ceux là, les amendes devraient être salées, et ne devraient pas seulement avoir à effectuer la réparation (qui finalement renfloue la valeur de leur bloc au final).

      Puis il y a les mauvais locataires. Un mauvais locataire n’est pas intrinsèquement méchant. Par exemple, ils ne vont pas avertir que leur toilette coule jusqu’à ce que ça défonce le plafond du locataire en dessous, ne diront pas que la moisissure est pognée avant que ça devienne irrespirable ou ne suivent tout simplement aucune règle d’hygiène.

      Le problème est que la régie du logement va systématiquement faire porter le blâme sur le propriétaire. Je crois que c’est une façon de faire totalement irresponsable. Si je peux prouver que mon logement et ma structure sont parfaitement en état et que l’état des lieux délabré est dû au locataire, je ne devrais pas avoir à payer (ou à tout le moins, avoir le pouvoir de charger mon locataire). Même chose pour les punaises, je suis tanné de payer un exterminateur alors que c’est les locataires qui font entrer des punaises en ramassant des matelas n’importe ou.

      J’ai une centaine de locataires et malgré que je suis dans la business depuis moins de 10 ans, je pourrai écrire une encyclopédie de toutes les saloperies que j’ai pu voir; c’est à se demander comment la personne fait pour vivre dans un dépotoir aussi insalubre. Récemment, j’ai repris un de mes logements et j’avais peur qu’il y ait un cadavre tellement ça puait – c’était indescriptible.

      Évidemment que je suis biaisé par mon côté propriétaire, mais comme le souligne laurentkar, c’est frustrant d’être pris à partie par la Régie (ou la ville) alors que je fais tout en mon pouvoir pour donner un logement décent.

      La conclusion de mon message est que la situation est au détriment des personnes à faibles revenus.
      Dès que je prends possession d’un tel logement, je m’assure de l’upgrader suffisamment pour éliminer une frange nuisible de locataires. C’est dommage pour les plus démunis qui savent vivre car ils perdent un loyer potentiel parce que cela ne vaut tout simplement pas la peine de louer dans cette catégorie vu les coûts d’entretien qui explosent par rapport au revenu encaissé à moins d’être un shylock sans scrupule. Et voilà où nous en sommes…

    • Les problèmes initiaux sont souvent dus aux locataires qui hésitent à rapporter les problèmes car ils ont peur de se faire expulser. Dégâts d’eau, infestation de punaises/coquerelles, bris… les locataires essaient de fixer le problèmes eux-mêmes, ne réalisant pas que les appartments voisins sont aussi affectés… À la longue, les problèmes s’accumulent.

      Mais il y a aussi des proprios qui ne sont pas vigilants. Ce sont souvent des proprios qui ont plusieurs (trop…) d’immeubles. Dans mon ancien appartment, quand j’ai amménagé, j’ai appelé le proprio pour savoir s’il rembourserait la peinture si je peinturait l’appartment. Lorsqu’il a dit non, je lui ait rappelé que le bail spécifiait que les murs devaient rester de couleurs pâle, et je mon appartment avait des murs rouge sang et bleu marin. Il ne le savait pas. Il n’avait pas vu l’appartment avec ces couleurs-là. Le locataire précédent m’avait dit que les murs étaient de cette couleur-là quand il a emménagé, mais il trouvait ça cool, alors il les a laissé rouge et bleu. Il a habité à cet endroit 4 ans. J’y ai véçu 5 ans et le proprio n’y est jamais venu pendant ce temps-là non-plus. Je parierais qu’il n’y a même jamais mis les pieds.

      Je lui ai aussi mentioné que le plancher était très usé et qu’il pourrait utiliser les 2 semaines où l’appartment serait vide avant que j’emménage pour sabler/cirer le plancher. Ça n’a jamais été fait. Lorsque j’ai quitté 5 ans plus tard, je ne pouvais plus marcher dans le salon sans souliers car je me faisait des échardes. Je lui ai rappelé l’état du plancher à mon départ, et je doute fort qu’il a fait quoi que ce soit. Je me demande dans quel état est ce plancher aujourd’hui.

      C’était un bloc qui semblait avoir été assez haute de gamme lors de sa construction, c’est peut-être pourquoi c’était loin d’être un taudis, même s’il était évident que seul un entretien très minimal en était fait. Mais à un certain moment, ce laissez-faire va rattraper le proprio…

    • Pour les locataires, un dépôt de garantie. En France on demande un mois, ici on pousse les hauts-cris mais il faudrait instaurer cette pratique. Ça laisse un peu le temps au proprio de faire expulser le mauvais payeur ou celui qui fait du tir à la cible dans ses portes d’armoire.

      Pour les propriétaires qui sont des bandits sans scrupules et qui louent pour un prix prohibitifs de vraies porcheries, que la Ville donne UN avertissement assorti d’une amende, un temps raisonnable pour effectuer les réparations avec vérification d’un inspecteur et en cas de fin de non-recevoir de la part du proprio, la saisie de l’édifice comme ça s’est fait récemment. Par délai raisonnable, je ne veux pas dire 6 mois ou un an. Pas les moyens de faire les travaux? Pas les moyens de posséder un immeuble locatif. Vend ou on saisit.

      Que la Régie du Logement soit donnée en gestion aux différentes villes et municipalités au lieu d’être le monstre étatique lent et inefficace qu’il est dans le moment, et avec l’argent des amendes, qu’on laisse les villes mettre en place leur propre régie.

      C’est vraiment moche qu’on en soit rendus à la coercition, mais comme les gens sont incapables de se responsabiliser…

      Je ne serais pas contre un site du type “ratemds” mais pour les logements où autant les proprios que les locataires pourraient mettre en ligne leurs mises en garde. UNE critique, ça peut être de la mauvaise foi ou de la vengeance. 50 critiques, c’est une fichue de tendance.

      Ça rappellerait aux deux côtés de faire attention, très attention.

    • À la Régie et au marché.

      Un peu comme les appart hyper clean c’est la faute à qui? Au marché

      y’a pas personne qui va manger de l’argent pour faire plaisir à un locataire. Aussi bien de fermer.

    • Mon prof d’économique des problèmes urbains disait:

      «pourquoi il y a des taudis ? »
      «parce qu’il y a une demande pour les taudis….»

      Traduction en terme sociologique:
      Dans une société compétitive, il y a des perdants…
      Ces pauvres bougres là ne peuvent que se rabattre sur les taudis….

    • C’est du au rent control. Permettez aux proprios de faire de l’argent, et ils vont investir dans leur machine a imprimer de l’argent.

    • La pauvreté d’abord. Et ensuite ceux qui n’ont pas de complexe ni remords à profiter de ces gens.

      Les loyers convenables sur le marché sont trop chers pour eux. Des exploiteurs peuvent louer mais dans des logements entretenus le moins possible. À moins que les propriétaires soient pauvres eux aussi mais quand ils ont de multiples logements bien c’est un système pour profiter de cette clientèle là.

      L pauvreté , la maladie, le manque d’information et toutes sortes de choses comme cela.

    • Je suis inspecteur municipal, c’est mon métier, c’est ce que je fais dans la vie. Je peux vous dire que les villes et municipalités possèdent les outils pour intervenir… Il n’y a pas 56 solutions… Il faut visiter les logements, constater et documenter l’insalubrité et exiger un rapport d’expert reconnu et réputé et exiger que les correctifs contenus dans son rapport soit apportés dans les 30 jours suivant la réception du rapport par l’inspecteur. Pas de sauf-conduit. Il faut sévir froidement. Mais la plupart du temps, les effectifs manquent pour faire le travail. Pourtant, chaque arrondissement devrait monter sa propre équipe et se mettre au travail.

    • @docteurfolamour : non, ils n’investiront rien du tout. Vous le savez très bien. Les propriétaires consciencieux, dans un quartier, on les compte sur les doigts d’une main. Même en banlieue, des quartiers faits de magnifiques triplex, bien construits, sont laissés à l’abandon. Du vrai gaspillage. C’est honteux.

    • M. Jarry

      Merci de votre intervention. Investir dans un logement est nécessaire, pour maitenir la valeur de celui-ci. C’est à l’avantage du proprio de s’assurer que son actif ne dépérit pas, meme que c’est essentiel de le faire.

      Alors pourquoi ne le font-ils pas? Parce que les règles de la régie les empêchent d’entrer dans leur argent. Parce que la valeur qu’une réno donne a un logement ne peut être récupérée assez rapidement en revenu de location.

      C’est stupide pour un proprio de négliger son actif. Il le fait par dépît.

    • On s’entend par contre qu’il y a des slums lords, qui ne visent qu’a profiter du fait que la plupart des gens qui louent leurs logement ont pour seule autre alternative que de coucher sous un pont.

      Ca, je vous invitite à faire des crackdowns. Est-ce de cette catégorie de proprios dont vous parliez, et non de monsieur madame tout le monde proprio qui entretient, mais au strict minimum?

    • *slum

    • Voici le contenu du email envoyé à vos collègues Me. Gagnon et M. Meunier.
      je suis propriétaire d’un 5plex dans Hochelaga et j’aimerais réagir à vos articles sur le Montréal insalubre. Je trouve dommage que vous ne montrez qu’un côté de la médaille, celui des pauvres locataires et des propriétaires exploiteurs.
      Je crois qu’il serait extrêmement intéressant si vous pouviez aborder un autre angle qui explique pourquoi le parc locatif est en déclin à Montréal.

      À mon avis, la Régie du Logement est un cancer qui empêche au marché locatif de s’autoréguler. Lorsque la Régie rend impossible d’aller chercher un retour sur investissement à travers des hausses ridicules, il ne faut pas s’étonner que les propriétaires sont découragés et ne désirent pas investir pour les rénovations. De plus, leur reglementation continue de protéger à tord de mauvais locataires (ceux qui ne paient pas leurs loyers, ceux qui rendent insalubres les logements, ceux qui ne respectent pas les reglements contre la cigarette, contre les animaux… ). Les propriétaires ne sont pas tous des millionnaires avec plusieurs portes à gérer. Je n’ai que 5 portes et pour moi, chaque sous dépensé compte. Ma motivation d’avoir acheté un bloc à l’origine consiste en un investissement pour ma retraite, et non pas une oeuvre de charité.

      Pour moi, le renouvellement du parc locatif commence également par une refonte de la Régie.
      @Bergeron: pourquoi ne pas faire une analyse des impacts nocifs qu’a la Régie sur le système?

    • 2 problèmes:

      1) La régie, qui fait interférence avec le libre marché. La règlementation des augmentations est ridicule, ainsi que les petits montants authorisés. C’est toujours en dessous de l’inflation, donc les propriétaires s’appauvrissent d’année en année. Quelle est l’incentive de faire des rénovations dans ces conditions? En plus, c’est très difficile de mettre des locataires dehors. Il faudrait pouvoir mettre dehors beaucoup plus facilement en cas de non paiement, été comme hivers. Fait froid dehors? Fallait y penser avant d’essayer de flouer son propriétaire.

      2) Les locataires eux-mêmes. Dans toutes les vidéos mises en lignes dans les derniers jours, on voit des maisons dégeulasses avec l’intérieur sale. Si les locataires ne font pas d’efforts pour garder leurs espaces propres, c’est normal qu’ils vont avoir des problèmes. Les dégats d’eau pourraient a la rigeur être la fautes des proprios, a condition qu’ils ne soient pas causés par la négligence.

      Dans mon cas, je ne loue que du haut de gamme, et je n’ai jamais eu de problèmes avec mes locataires. Je suis payé a temps, et mon logement est gardé propre et n’est pas détruit. Même histoire avec mon propriétaire actuel: je paye mon loyer a temps, je maintiens un niveau de salubrité adéquat, et je ne fais rien que je ne ferai pas dans un logement que je possède.

      A la fin du compte, il faut comprendre que c’est une business, pas de la charité.

      T. Rightman

    • @Jeanfrancoiscouture:

      Vous dites: “On me dira sans doute: Oui, mais il y a des locataires malveillants. Peut-être. Mais il y a des baux avec des exigences et des responsabilités pour les locataires.”

      Trouvez-moi la clause du bail qui dit que les locataires sont responsables de bien conserver un logement????? Ça n’existe pas. On réussi à le mettre dans des règlements d’immeubles qu’on joint au bail, mais bon. Y’a pas mal de locataires qui s’en foutent pas mal du ménage. Je ne vois qu’une solution, et c’est d’imposer des dépôt de garantie (équivalent à un ou deux mois de loyer) comme d’autres provinces le permettent. Certains y réfléchiraient à deux fois avant de frapper à coup de marteau dans un mur ou de laisser un frigo dans un état catastrophique et nauséabond.

      Je crois que bien souvent, les gens qui font ça à leur logement ont aussi un problème psychologique. La désinstitutionnalisation qu’on a fait dans les années 90 me cause personnellement des problèmes en ce moment. Y’a des gens avec de grands problèmes mentaux. On est assez démuni en tant que propriétaires devant ces cas.

    • jeune

      Pas besoin de claudse dans le bail. Les agissements (ou non-agissements) d’un locataire, s’ils constituent une faute et entraîne un dommage a votre logement, sa resposabilité civie est engagée .

      Sauf qu’il ne sont pas solvables…

    • C’est vrai que l’approche conciliatrice de la Ville laisse aux propriétaires délinquants des délais aberrants pour faire des travaux… car la notion d’insalubrité est trop floue. On commence par un avis, suivi d’un 2e, 3e… Puis une amende pas très élevée. Puis, on attend, le proprio paye l’amende mais ne fait pas de travaux, avis, 2e amende, etc. Ça n’en finit plus! La Ville pourrait donner une définition claire en quoi consiste un cas d’insalubrité et donner moins de “chances” aux proprios: tu fais rien après un seul avis doublé d’une forte amende? On condamne le-les logements!

    • Dans toutes les grandes villes il y a des pauvres, donc des taudis. Le problème c’est qu’à Montréal il semble y en avoir vraiment beaucoup. En fait avec l’exode des familles vers la périphérie le tissu social de Montréal se désagrège, lentement mais surement la classe moyenne disparait, restent quelques “riches” dans leurs enclaves, tout le reste est de plus en plus pauvre et décrépit. Les pauvres ont besoin de logement pas cher et quand c’est pas cher généralement c’est pas beau, parfois vraiment pas beau! C’est particulièrement vrai quand vous arrivez sur la fin d’une bulle immobilière qui a rendu le logement hors de prix (et qui encourage aussi la classe moyenne à s’enfuir vers les banlieues, elle fuit les taxes et les prix élevés bien sûr mais aussi l’ambiance qui change avec le tissu social).

      Ce qui ajoute au problème dans le locatif c’est bien sûr le contrôle des loyers qui décourage l’investissement dans ce secteur, le délabrement du parc locatif est un problème qui existe depuis longtemps, encore une fois, comme pour la bulle immobilière on peut remonter à la source du problème: l’intervention de l’état dans un marché.

      Dans le contexte économique et démographique actuel ça va être très difficile de renverser cette tendance. Comme disait Desautel à la circulation “le mal est fait”, maintenant il faut vivre avec les conséquences.

    • Quelle bulle?

    • Que de nouveaux venus sur le blogue? Tout se monde la se contentait juste de lire a date? Impressionant! Pourriez vous continuer a contribuer autant. Merci

      DocF, pas mal de monde a lu vos niaiseries sur ce blogue?

    • U.S. economy gains 288,000 jobs in April Unemployment rate drop 6.3% from 6.7%, lowest since fall 2008
      http://www.marketwatch.com/story/us-economy-gains-288000-jobs-in-april-2014-05-02?dist=beforebell

      Je sais qu’ils vont me dire que c’est des jobs de flippeux de burgers.

    • Que ce soit la faute des proprio ou des locataires, c’est clair que la situation des taudis a Montreal ira en s’aggravant. Si les proprios n’ont pas renove leurs immeubles a date, c’est pas dans un contexte de ralentissement immobilier, tendance a la hausse des taux d’interet et de croissance economique anemique q’ils vont le faire. De plus, la Regie a dans ses plans de nouvelles reglementations en la defaveur des proprios d’immeubles a logement.

      Montreal est pris dans un cercle vicieux, la banlieue va continuer a vider Montreal de la classe moyenne.

    • Quelle bulle?

      C’est vrai que ce n’est jamais une bulle jusqu’a ce qu’elle pete.

    • Ca va aller en s’empirant aussi en banlieue, puisque les loyers y sont encore plus bas, alors que le coût d’une réno est similaire. Ce n’est qu’une question de temps.

    • Les seuls bons locataires que j’ai rencontrés soit ils étaient d’anciens propriétaires soit ils allaient le devenir, à chaque fois que nous les perdions c’était le processus habituel: détective, enquête de crédit appels ou rencontres avec les anciens proprios, vérification d’identité aller à la régie pour consulter la base de données (seulement 2 ans ils archivent le reste et c’est compliqué d’avoir accès à l’historique complet) assurance sociale, compte de banques etc… et dans le doute on s’abstient, mieux vaut un logement inoccupé qu’un logement qui prendra de 2 à 6 mois à le vider. Je n’ai rien contre le principe du dépôt, mais ils déduiront le dernier mois ou les 2 derniers mois du dépôt initial. Les coûts de filtrage deviennent de plus en plus onéreux mais c’est moins cher qu’un locataire qui reste sans payer.Nous aimons mieux souvent qu’ils déguerpissent, on rénove et on augmente le loyer.

    • Non Doc, Ca va s’empirer et s’enfoncer plus vite et plus loin a Montreal.
      1) Pour un peu plus que le loyer d’un taudis a Montreal tous les bons locataires (qui passent une bonne enquete de location) peuvent s’acheter un condo dans le 450.
      2) Les immeubles a logement du 450 sont plus recents en majorite. On a encore du temps avant que ca atteigne les niveaux de Montreal. Le condo voisin est vendu tres proche du cout du loyer, donc c’est plus incitatif pour le proprio a renover sinon son immeuble se vide. Le marche est donc plus efficient.
      3) Les BS ont interet a s’installer a Montreal ou la CAM est moins chere (souvent offerte par les services sociaux) et ou les possibilites de queter sont plus grandes. Essayez de queter quelque part sur le boulevard Taschereau ou il n’y a presque pas de pietons et ou quasi tous les automobilistes ont les vitres fermes aux intersections. Pris sous le froids en hivers a Montreal le sans-abri peut se rendre au prochain refuge a pied, en prenant des pauses au Metro pour se rechauffer. Try that in Brossard. Tous les centres commerciaux sont fermes des la fermeture, pas d’opportunites de se mettre au chaud. Doc, les pauvres sont plus intelligents que vous le pensez et ils “savent calculer” les risques de vires dans le 450.

      Non DocF! Montreal est plus attractif pour les pauvres et l’offre des taudis y trouvera de la demande.
      Sans rancune.

    • les risques de vivre dans le 450

    • Garth

      Donc les sans-abris louent des logements à Montréal?
      Pensez-y deux secondes…

    • Bonjour,

      je vais encore me faire des ennemis, tant pis.

      Notre petit bloc à appartement a change de main en juillet dernier. L’ancien propriétaire avait tout refait les appartements du sous-sol. On le sait parce qu’on a endure les marteaux pendant quelques semaines. mais bon, comme c’était pour améliorer son bien on s’en est accommodé avec grâce (ça veut dire qu’on a pas chialer).

      Puis, vente de l’immeuble.

      Le nouveau propriétaire un jeune d’à peine 30 ans (s’il les a c’est beau), a acheté – mais selon ce que je peux voir il n’a pas d’argent pour l’entretenir. Nous présumons que la banque lui a accorder un prêt sans regarder comme c’est souvent le cas, en se fiant que les revenus de location feraient le remboursement tout seul.

      Et au train que les augmentations vont – c’est sûr ! Mais, il se trouve qu’il n’a pas d’énergie non plus pour nettoyer, les couloirs et les escaliers n’ont pas été balayés depuis juillet dernier.

      Comme c’est un jeune il a loué à des gangs de jeunes, à coté ils sont 5 avec 5 chars, en haut ils sont de 4 à 6 dependant des semaines et avec 4 ou 6 chars aussi, et – là où ça a été rénové, – en dessous – c’est un mystère, j’en ai compté jusqu’à 12 différents. Du sous-sol il monte des bruits de musique tribale (oui, ce sont des gens de couleur) qui dure parfois jusqu’à 2 jours 24h sur 24 et des odeurs indescriptibles, des cris la nuit, et les parkings je ne vous dis pas. Il y a des véhicules là qui dffèrent d’une nuit à l’autre et des tops de cigarette.

      L’autre jour je suis descendue pour ramasser une débarbouillette partie au vent et j’ai vu l’état des lieux dans l’appartement du dessous, je vous dis tout de suite que ça ne prendra pas longtemps qu’on va voir les insectes se multiplier. J’ai vu un tas de detritus, des cartons détrampées, des sacs poubelles éventrés, un matelas dans un état (Yeurk) on peut pas croire que quelqu’un aiit pu dormir là-dessus.

      Vous demandez qui est coupable moi je vous réponds : la banque.

    • Garth

      Il n’y a pas de locataires dans le 450?

      Bien sûr que les immeubles sont plus récents. C’est pour cela que ce n’est qu’une question de temps….

      Dude, quand on loue un taudis à Montréal, on n’a pas 5 000 $ à mettre comme cash down sur un condo. Ni un emploi qui permet de passer au financement. N’importe quoi.

      Bien sûr que les pauvres vont majoritairement rester à Montréal, puisque bien que le loyer y soit plus élevé, ils économise sur bien d’autres choses, comme vous le mentionnez si bien. C’est le même argument cout maison ici vs coût de maison la-bas, contre lequel vous vous débattez depuis quelques jours. LOL.

      Le bottom line, c’est qu’il y a des locataires en banlieue. Et la qualité de leur logement va se dégrader. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il y ait des taudis à Laval et à Longueuil. C’est d’ailleurs fort probablement déjà le cas.

    • laurentkar 2 mai 2014 10h52

      Ou ai-je dit que les sans-abris louent des logements?
      Parlant de louer j’ai mentionne les BS. Les sans abris c’etait pour dire qu’ils prefereront Montreal au 450. Beaucoup de sans abris ont des logement si vous ne le savez pas (souvent des chambres qu’ils louent, parfois dans les taudis justement), mais du fait de leur maladie mentale ou de leur dependance a la drogue, ils oublient ce logement ainsi que leur bail et se retrouvent dans la rue. De l’autre cote un proprio est pris avec un bail qui n’est pas honore.
      C’est sans mepris pour les sans-abris qui ont un probleme dont le monde s’en fiche.

    • Magique.

      “Ou ai-je dit que les sans-abris louent des logements?”

      “Beaucoup de sans abris ont des logement si vous ne le savez pas”.

      Drette-là mon brave.

    • ..@jeuneinvestisseur: Vous dites: «….Je vois qu’une solution, et c’est d’imposer des dépôt de garantie (équivalent à un ou deux mois de loyer) comme d’autres provinces le permettent. Certains y réfléchiraient à deux fois avant de frapper à coup de marteau dans un mur ou de laisser un frigo dans un état catastrophique et nauséabond. »

      Au risque de vous surprendre, je suis tout à fait d’accord avec vous. Il devrait y avoir des limites à permettre à des gens qui ne risquent rien d’abord de presque confisquer un logis et ensuite, de se permettre d’y faire n’importe quoi sans qu’il y ait des conséquences.

      Mon fils habite à L.A.(Californie) et le dépôt de sécurité y existe. Le montant peut être un mois de loyer ou un montant moindre, dépendant à la fois du prix du loyer et du profil du locataire. Et vous avez intérêt non seulement à laisser le loyer en bon état, mais à le remettre dans l’état où on vous l’a laissé à la prise de possession, même si cela doit signifier de repeindre la place au grand complet et pas seulement se contenter d’un «grand ménage». Je suis allé l’aider à déménager il y a quelque temps et j’ai pu constater de visu comment ça marche.

      Je suis un social démocrate mais pas de ceux qui pensent que les droits sont tous du même côté et les devoirs de l’autre. Mon opinion sur les «immeubles taudis» visait exclusivement les proprios qui n’ont rien à foutre des locataires, de la qualité de leur immeuble, de l’entretien et des réparations. Ils achètent pour attendre une hausse de la valeur de l’emplacement pour vendre à profit, un profit d’autant plus considérable qu’ils n’auront rien ajouté en matière de dépenses. Ces individus devraient être traqués par la ville et mis au pas. Quant aux mauvais locataires, ils ne méritent pas mieux eux non plus.

      J’ai été, selon mes déplacements au pays, tour à tour locataire-propriétaire-locataire-propriétaire et ainsi de suite. J’ai toujours entretenu mes loyers comme si j’en avais été le proprio. Mais compte tenu de la situation au Québec, surtout «en ville», j’ai évité l’achat d’immeubles à loyers genre triplex. Trop de travail dans mes emplois et surtout, pas le goût de me pourrir la vie avec des problèmes de locataires ingrats.

      Je vous souhaite bon courage et bonne chance. dans vos projets.

      JFC

    • C’est déjà rendu à Laval.Certains secteurs de Chomedey et de Pont-Viau sont pas très jojos…

    • JFC
      Ouin ! On appelle ca des videux d’immeubles. Rien comme des slums lords pour dechiqueter une communauté. Mettons que nous avons un probleme, mais nous sommes tres tres tres loin de ce que NYC pouvait ressembler a la fin des 70 ou debut 80, meme Camden actuellement est une sinécure comparée au South Bronx de cette époque. La criminalité a fortement chuté la-bas, ici aussi d’ailleurs, il faut etre vigilent mais il faut pas capoter non plus citron. Ca prend quand meme une race spéciale d’individu pour sciemment pratiquer de la néglicence dans le but de vider un immeuble. Personnellement, nous n’avons jamais eu de mauvaises expériences avec des locataires (je touche du bois) mais il est vrai que la Régie ou la fiscalité immo (en dehors d,un REIT ou d’une société immo) n’aide en rien les petits proprios de plex.

    • Le parc de location est la responsabilité de la Régie du Logement, donc ils sont, par leurs politiques, responsables de la situation

      Soyons honnêtes là. Un logement ça devient pas insalubre tout seul. Les locataires ont une responsabilité d’entretient aussi. Pour avoir des cafards ça prend 1- de l’humidité 2-une source de nourriture. Un appartement propre ça n’a pas de coquerelles, et c’est la responsabilité du locataire de garder ça propre. Les punaises de lit ça vient de quelque-part, et ce n’est pas le proprio qui vient les mettre dans le lit, c’est les gens qui ramassent du linge, matelas ou divans dans la ruelle.

      Les politiques de la régie à la fois ne donne aucune conséquence aux locataires dégueulasses, rend leur expulsion incroyablement difficile et décourage les proprios d’investir dans leur logements. Les proprios honnêtes se découragent et vendent convertissent en condo, les locataires qui le peuvent deviennent proprio, alors un a un parc locatif ou les mauvais locataires et les mauvais proprios occupent une place de plus en plus grande.

    • opto

      Laval des rapides, Laval ouest et St-Francois ne doivent pas être en reste…

      Je connais mon Laval, j’ai déja daté une roturière.

    • steadtler

      Je vous suggère de revoir vos sources. Des maisons très propres peuvent avoir des blattes. Ça voyage par le moindre petit trou en provenance d’endroits insalubres. Ou de la livraison de votre commande d’épicerie. Ou il y en a UNE qui s’est accrochée à vos vêtements dans un resto sale sans que vous soyez au courant. Et ça existe! Juste à lire régulièrement les nouvelles. Il faut alors désinfecter le coin au complet, pas juste le logement de celui qui se plaint.

      Le punaises de lit ne se ramassent pas uniquement dans la récupération à la ruelle. Vous pouvez en avoir ramené d’un taxi, du cinéma, d’un séjour dans un hôtel ou dans une maison affectée sans que vous ne le sachiez.

      Le reste n’est que préjugés d’autant plus dangereux que vous ne vous méfiez pas.

    • Ainsi , dans une autre vie, le Roi est déjà descendu de sa montagne pour aller a Outrepont.J’espère que vous vous en êtes bien remis. Ne voyez rien de malicieux dans ces propos, je me moque gentiment :)

    • Je possède un triplex dans le 450 et je loue des logements depuis 14 ans. La Régie du logement aurait grandement avantage à établir d’autres règles qui favoriseraient à la fois les locataires et les propriétaires. Je suis tout à fait d’accord avec plusieurs personnes ici concernant les dépôts de sécurité. Des demandes répétées de la Corpiq ont été faites auprès de la Régie. Lorsqu’on loue 1 chambre d’hôtel, on nous demande notre numéro de carte de crédit en cas de bris ou de vol. Dans ton logement, il y a de beaux planchers de lattes de bois? Ils peuvent facilement être abimés par la façon que les locataires l’entretiennent. Plusieurs locataires payent bien à chaque mois mais ne savent pas comment entretenir un bain en acrylique, peinturent les portes de métal, les plaques d’interrupteur, l’importance de laver les filtres de la hotte de cuisinière, etc…Je crois qu’il y a beaucoup de formation à faire. Avec la hausse des prix de l’immobilier et des services depuis les dernières années, tout le monde aurait intérêt à ce que les règles changent. Ton locataire s’en va le 1er juillet au matin et laisse son logement sale? Le prochain arrive et doit nettoyer parce que l’autre n’a pas cru bon de le faire et que même s’il ne le fait pas, il n’y a pas de conséquences. En tant que propriétaire, cela prend beaucoup de temps, de vigilance et de plus en plus de règlements d’immeubles. Si on s’en occupe pas et on tombe sur des locataires qui n’entretiennent pas ou pas bien, oui le beau logement peut se transformer en un logement moins propre.

    • opto

      Je serais bien mal placé de m’offusquer d’une remarque a peine désobligeante…

    • Quand c’est rendu qu’un locataire de duplex Longueuil se vante d’avoir un avoir net plus élevé qu’un proprio de VMR, on voit bien que la Régie va trop loin.

    • mon opinion ici est partage , oui les proprio sont responsable de leur bien , mais la regie qui protege ehontement les locataires mauvais payeurs est a 110% responsable de certains cas , j’ai eu le plaisir d’avoir a faire a ses bon services a deux reprises au cours des 8 dernieres annees , deux fois pour des locataires qui ne payaient pas leur loyer , le premier a ete une perte nette de ~ 10000$ et le deuxieme une perte de 15000 , la deuxieme m’a laisse un logement totalement detruit que j’ai du faire renover totalement ce qui m’a coute un autre 15000 , on parle la d’une perte de 40000$ pour un pere celibataire qui n’a qu’un seul revenu et dont la location permet de reduire l’hypotheque , je ne suis pas une companie qui loue des centaines voir des milliers de logements , a chaque fois non seulement la regie n’a pas leve le petit doigt pour recuperer les sommes dues , mais en plus m’a literralement dit que c’etait a moi d’engager un bailif et de subir le cout des recherches et procedures , c’est pas comme si un arbitrage avec un “montrez moi vos recu de loyers paye ” leur aurais pris plus de 15 minutes , en attendant je me la ferme et oui je ne loue plus a n’importe qui , pas capable de demontrer 2 revenu d’emplois pour la meme companie depuis au moins 2 ans ? dommage mais tu n’emenage pas ici (et je suis un pere celibataire donc je suis tout a fait au courant des realites d’un(e) monoparental) , il y a un dossier a l’asso des proprio ou a la regie , desole mais passe ton chemin , il y a une virgule chez equifax ou autre agence de credit , sorry deja loue , je sais qu’on peut avoir un coup dur dans la vie , j’en ai eu , mais c’est fini le temps ou je vais subir le risque pour les autres , et ca la regie avec son laxisme et ses procedure discriminatoires envers les proprio en est totalement responsable.
      et puis finalement dernier detail , il me reste 8 ans a mon hypotheque , dans 4 ans ce logement ne sera plus sur le marche de la location , le risque n’en vaut tout simplement pas le retour , par contre quand viendra le temps de vendre , ce que j’aurais perdu en revenu de location sera ajoute au prix demande , et la ce sera les nouveau proprios qui payerons la note , donc les locataires perdent un logement et il y auraplus de pression sur les couts du a une reduction de l’offre , et les proprio payerons plus cher pour un bien qui est en quantite limite et que rien au monde ne me fera brader puis que hypo payee

    • Bonne fin de semaine!

      http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/faits-divers/201405/02/01-4763059-accident-et-bouchon-monstre-sur-la-15-nord.php

    • @loubia

      Les blattes ne vivent pas d’amour et d’eau fraîche. Dans un logement propre avec la nourriture proprement entreposée la blatte va partir ou mourir. Évidemment si votre voisin est insalubre ya des coquerelles qui peuvent venir visiter en passant par les murs, mais encore une fois c’est causé par un mauvais locataire.

      Les punaises de lit attrapées dans un taxi, je ne voit pas comment ça en fait la faute ou la responsabilité du proprio.

    • @Doc 14h40

      J’ai regardé les caméras de transport-Québec,ça recule jusqu’au Cosmodome…

      Décidément, vous n’en manquez pas une…Bon week-end à vous aussi!

    • @docteurfolamour

      10000000000 % d’accord

    • Personne ne parle de la régie du logement?

      @Doc

      Une chance que je suis en train de banlieue. Commencer ma fin de semaine 3 heures plus tard m’aurait rendu fou.

      - Papa, pourquoi n’étais-tu pas présent quand j’étais jeune?

      - J’écoutais le 98,5 fm bien assis derrière le volant. Malheureusement, on ne vit qu’une fois et je pourrai jamais récupérer ses précieux moment perdu avec toi.

      - Papa, pourquoi… pourquoi?

      - J’ai sauvé un peu d’argent… en tout cas… je crois.

      (Michel Tremblay n’aurait pas pu faire mieux)

    • guillaumetd

      Sympathique commentaire

      D’après Google Maps, 1h50 de Sauvé à Blainville sur l’autoroute des Laurentides. Remarquez, le reste de la RMR n’est pas jolie-jolie.

    • @re3e
      Bonne chance pour ajouter les revenus perdus de vos locataires à la JVM de votre immeuble.
      Je comprends votre frustration mais si vous croyez cela, vous serez seulement davantage frustré plus tard.

    • docteurfolamour 2 mai 2014 12h11

      Cheap and weak shot.

    • Doc
      “Quand c’est rendu qu’un locataire de duplex Longueuil se vante d’avoir un avoir net plus élevé qu’un proprio de VMR, on voit bien que la Régie va trop loin.”

      Vous avez toujours cette tendance à confondre la maison de votre boss avec la votre Doc. Il est 17h, allez preparer le diner. Combien de fois vous etes obligé de passer les nuits chez vous à HOMA?

    • Garth, 16:49

      Pour une fois que vous avez le courage de ne pas simplement disparaitre et réapparaitre quelques heures/jours plus tard, disons que vous n’avez pas grand chose à dire.

      Vous devriez revenir à votre bonne vieille stratégie de la poule mouillée.

    • Guillaume

      effectivement, votre commentaire de 15:39 résume très bien notre discussion des derniers jours. Thumbs up, surtout pour la chute.

      Des fois cela parait que vous êtes allé dans les bonnes écoles.

    • Garth

      “Roturier”, ca veut dire les gens qui sont une coche au-dessus des gens dans votre bloc.

    • Garth

      Vous que la nature a doté d’un créativité débridée, vous devriez sortir un peu du “Kate Middleton – majordome, rah rah rah”

      Montrez aux enfants que papa est capable de mieux, pour une fois.

    • Garth

      Je suis persuadé que quelques personnes ici se bidonnent royalement. Mais plusieurs trouvent cela franchement pénible.

      Ne faites que remplir votre promesse (c’est le strict minimum, vous l’avies promis, après tout), et on fait une trève, ok?

      Je crois que ceci est juste.

    • un travailleur de Quebec pourra arriver au centre-ville de Montreal en moins de temps qu’un travailleur de Blainville.

      http://bit.ly/Rd3xdZ

    • Dan

      C’était également dans La Presse d’hier. Pensez-vous que c’est pour Garth que l’article spécifiait qu’en hiver, le service ne serait pas disponible?

    • Fed fund rates

      1.25% en juin 2004

      5.25% en juin 2006

      Avec des options ARMs plein le marché…

      C’est comme cela qu’on pète une bulle, mon Garth.

      Pensez-vous un seul instant que ceci va arriver ici au cours des 5 prochaines années?

      Time to get back to reality, old chap. Un jour ou l’autre, faut se sortir du circle vicieux de la pauvreté.

      Votre théorie, et dites-le moi si je me trompe, c’est que les gens vont paniquer et vendre à n’importe quel prix. Sans raison.

      Pauvre Garth. Non seulement le train est-il passé, mais le cheval, le chameau, et la trottinette également. Ne reste plus que la tortue (et pas des plus performantes, en plus), ou encore le Pogo stick. Mais ca sera déjà ca de pris…

    • @Doc

      pour un montant non specifie quelques hydravions peuvent se convertir en skidravions.

    • @doc

      je voulais le poster avant votre ami

      http://bit.ly/1hkNeSU

    • Dan

      On n’arrête pas le progrès!

      Sauf dans le coin de mon ami, s’entend.

    • “En avril, la majorité des propriétés saisies se trouvaient dans les régions Laval-Laurentides (163 unités), Montérégie-Rive-Sud de Montréal (114 unités) et en Outaouais (99 unités).É

      Tsé, les ceuses qui pensaient payer moins cher pis qui finalement ne sont pas capable de résister à la tentation de s’acheter un 2e truck, et qui ne mettent pas une cenne dans leur REEE pour pourvenir aux besoins de leurs enfants lorsque ceux-ci vont accéder à l’université.

      Lights out Garth.

    • La valeur moyenne des résidences saisies le mois dernier se chiffrait à 165 094$. Pour les quatre premiers mois de l’année, le prix moyen atteint 174 148$.

      Allez-y, venez saisir mon jardin de légumes.

    • marche boursier surevalue?

      http://bit.ly/1pYIhZf

    • J’exagère. Venez saisir ma piscine.

    • steadler

      Oui justement, les cucarachas vivent d’amour et d’eau fraiche. Elles peuvent même passer un mois sans manger ce qui, dans un logement impeccable, n’est pas trop difficile.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Blattaria

      Elles mangent aussi leurs déjections et ne dédaignent pas le cannibalisme si nécessaire:

      http://www.infoinsectes.ca/bug/crawling/6.aspx

      Pour ce qui est des punaises, dommage cher ami, mais si votre immeuble locatif est infesté, et les cas se multiplient à Montréal même chez des gens rigoureusement propres, une fois le locataire parti et votre appartement contaminé, ça devient VOTRE problème.

      Ne me remerciez pas pour les infos. J’ai eu le plaisir de vivre dans un nid à coquerelles, gracieuseté de voisins pas trop scrupuleux sur le ménage, et j’ai su quelque temps après avoir été passé deux semaines chez une amie, qu’elle avait des punaises de lit et qu’elle était trop gênée pour me l’avoir dit. Au risque que je contamine ma propre maison en revenant et que je me tape le coût astronomique de la désinfection. C’est comme ça que les infestations se multiplient.

    • ”Je connais mon Laval, j’ai déja daté une roturière.”

      Eh bin eh bin!

    • Les locataires du haut de mon duplex ont eu des punaises de lit et en ont tellement eu honte qu’ils ont fait appel à l’exterminateur et l’ont payé, sans rien me dire pendant près d’un mois, jusqu’à ce que je leur demande pourquoi il y avait autant de stock sur leur balcon. Ils n’avaient pas réalisé que les punaises pouvaient migrer au rez-de-chaussée…

      Il y a aussi les semaines sans me dire que la clenche de leur porte avait flanché. Ou que la toilette était brisée. Enfin, vous voyez le portrait. L’appartement est très propre (ils sont maniaques du ménage), mais des fois, je ne comprends pas trop ce qui leur passe par la tête.

    • Du côté des saisies, on dirait bien qu’une tendance est en train de s’installer… Quand on dit que l’endettement des ménages a une limite.

      « Chez Jean Fortin et associés, un syndic exploitant une cinquantaine de bureaux au Québec, on ne s’étonne pas de ces données. «Il y a un essoufflement en ce moment en raison de l’endettement élevé des consommateurs. Les gens étirent mais à un certain moment, ils ne sont plus capables», a commenté Pierre Fortin, président du conseil de l’entreprise.

      M. Fortin a ajouté que les faillites et les propositions de consommateur ont progressé au Québec, au cours des trois derniers mois. Il estime que la situation n’est pas à la veille de se résorber. »

      « Jean Fortin craint que l’état du marché immobilier nuise à certains vendeurs en difficulté dans les prochains mois. «On prévoit qu’il y aura plus de vendeurs que d’acheteurs parce que les acheteurs anticipent des baisses de prix », a-t-il dit. »

      http://argent.canoe.ca/vos-finances/immobilier/les-saisies-de-maison-continuent-daugmenter-2052014

    • Ouf ! Ça va driller à Montréal cette été. La halte dans les contrats municipaux semble terminée. Contrats accordés en 2014 = 10 X 2013. Vivement le vélo.

      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201404/30/01-4762148-contrat-publics-montreal-ouvre-les-vannes.php

    • Je viens juste de terminer la corvée de la ruelle avec quelques voisins. Bon voyons voir, 80 tracts de collaboration livrer porte à porte sollicitant la contribution des voisins de la ruelle, 4 volontaires se sont présentés ce matin.. À plus grande échelle imaginer un peu l’implication générale des citadins pour l’avenir de la métropole…Il faut se déniaiser là là ! Bon game tout le monde.

    • Saisies hypothécaires doit-on s’en inquiéter ?

      Voici le big picture des 5 dernières années(baisse notable). De même quand on se compare à ce qui se passe au sud de la frontière on se console.

      http://fciq.ca/pdf/mot_economiste/me_042014.pdf

    • leguet

      Le tendance est a la baisse, c’est clair, le crash s’en vient, la bulle va pêter, run for cover.

    • @loubia

      Et bien voila si elles se canibalisent le probleme va se régler tout seul! On parle de logements insalubres ici et vous vous parlez d’une seule blatte entrée accrochée sur un gilet qui survivrait cachée sans manger. Des appartements propres = pas d’infestations.

      Si quelqu’un part en laissant une infestation ca devient le fardeau du proprio mais c’est quand même la faute du locataire.

      Regardez le titre on parle de “a qui la faute” pas de “a qui se ramasse avec le trouble”, parce que ca, en fin de compte, c’est toujours le proprio, gracieusetée de la RLQ.

    • 3.7 fois plus de saisies en Montérégie qu’a Montréal.

      On dirait bien qu’il y a quand meme un pourcentage anormalement élevé de gens qui ne savent pas compter dans ce coin-là.

    • @doc

      Ile de Montréal : 20% des ventes 5,6% des saisies
      Montérégie : 11% des ventes 21% des saisies

    • Ouch. Il y a assurément plusieurs malchanceux la-dedans, mais aussi du monde qui ne sait juste pas compter.

    • Ouf ! Parenthèse hockey. Trois buts en cinq minutes, pas aussi pire que la maintenant célèbre déconfiture des Leafs en 3eme période d’un 7ème match contre ces memes Bruins, mais presque. Qui disait que l’on pouvait pas matcher Toronto….

    • Ni

      Ouais….

      Remarquez bien qu’il y a un match qui dure maintenant plus d’un an est qui est dominé outrageusement par une des parties et l’autre ne lâche pas (enfin pas complètement). Pugnacité mal placée..

    • Vrai Garth a fini son blogue d’hier comme suit: “I don’t know when to quit”.

    • Garth, 27 avril 2014, 23:49

      “Sans joke j-f-b, pouvez vous m’indiquer une chose que vous me reprochez d’avoir fait a DocF que ce dernier n’a pas fait a au moins 3 personnes sur ce blogue? je vous prie de citer une seule chose et je vous promet de repondre avec des “copy-paste” des posts de DocF.
      J’attend!”

      Hum, non. C’est nous qui attendons, mon brave.

      Une fois que vous aurez trouvé les 3 fois ou j’ai faussement accusé quelqu’un ici d’avoir un second nick, comme vous l’avez fait avec moi et dandumais, j’ai un deuxième (en fait j’en ai également un 3e, mais on va garder celle-ci pour plus tard, si cela ne vous dérange pas trop) dare concernant votre promesse du 27 avril, 23:49.

      A plusieurs reprises, j’ai affirmé ici que j’habite à Ville Mont Royal. Que vous avez nié (m’accusant ainsi de mentir), en affirmant que j’habitais a HOMA.

      Trouvez-moi les 3 fois ou, après qu’un poster ait affirmé habiter à un endroit, affirmé qu’il habitait plutot ailleurs?

      La fois ou je me suis trompé sur le lieu de résidence de Taxman ne compte évidemment pas, puisque je m’étais trompé, et m’étais excusé.

      L’alternative est d’avouer que votre promesse vaut la même chose que votre votre avoir net. Pas grand chose. Je vous promets de ne pas le dire à votre femme, si je la rencontre.

      SPM (stratégie de la poule mouillée), Garth?

    • * j’ai affirmé

    • RIP, faux Garth.

    • Garth

      Puisque je suis persuadé que vous allez ressusciter d’entre les morts (compte tenu que ceci ne se décide pas au mérite).

      Garth, 27 avril 2014, 23:49

      “Sans joke j-f-b, pouvez vous m’indiquer une chose que vous me reprochez d’avoir fait a DocF que ce dernier n’a pas fait a au moins 3 personnes sur ce blogue? je vous prie de citer une seule chose et je vous promet de repondre avec des “copy-paste” des posts de DocF.
      J’attend!”

      A plusieurs reprises, j’ai affirmé ici que je suis avocat. Que vous avez nié (m’accusant ainsi de mentir), en affirmant que j’étais butler, ou autre chose.

      Trouvez-moi les 3 fois ou, après qu’un poster ait mentionné son occupation, j’ai affirmé qu’il avait une autre occupation?

      Je vous écrit sur le 3e dare, parce que j’en ai maintenant un 4e.

      L’alternative est d’avouer que votre promesse vaut la même chose que votre votre avoir net. Pas grand chose. Je vous promets de ne pas le dire à votre femme et à vos parents, si je les rencontre.

    • Moi je m’en vais faire du ménage; salut!

    • En ce qui concerne la vermine, la faute ne serait-elle pas aux écologistes, qui ont fait en sorte que les DDT et autres pesticides puissants et efficaces sont maintenant illégaux?

      Il est certes important de protéger l’environnement, mais cela est valable seulement si les bénéfices de cette protection sont inférieurs à ses coûts.

    • Dernière année de répit pour les surendettés à taux variables?

      « La Réserve fédérale pourrait amorcer une remontée des taux d’intérêt dans un an à peu près, si l’on en croit l’évolution du marché américain des futures de taux après la publication vendredi d’une solide statistique de l’emploi. »

      « Ils indiquent que les marchés évaluent à 50% environ la probabilité d’une première hausse des taux de la part de la Fed en juin 2015, selon CME FedWatch, qui suit l’évolution des anticipations sur les taux à partir de celle des contrats futures. »

      http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKBN0DI0Y720140502

    • Il me semble d’avoir entendu le même refrain l’année dernière, puis l’année précédente, puis l’année avant ça. Soit dit en passant, le sondage mensuel de Bloomberg auprès de 60 ou 65 économistes, plusieurs questions d’intérêts économiques en rafale, à la question où seront les tx à LT dans 1 an, 100% ont répondu à la hausse, fé-ke fiez-vous à 100% des économistes. Un jour, ils finiront par avoir raison, 100% d’entre eux !
      nm

    • La remontée du taux directeur U.S. débuterait au 2e trimestre 2015 selon cet économiste.

      « La forte baisse du taux de chômage (de 6,7% en mars à 6,3% en avril) pourrait causer quelques soucis quant à ce que fera la Fed”, dit Russell Price (Ameriprise Financial). “Mais je continue de penser que le deuxième trimestre 2015 représente une bonne probabilité pour ce qui est d’envisager une première hausse des taux »

      http://argent.canoe.ca/nouvelles/international/la-fed-pourrait-relever-les-taux-en-juin-2015-2052014

    • Curieux

      En présumant que la Fed va monter ses taux en période de croissance anémique, en présumant que la BdC va suivre la Fed en, va tout simplement falloir que les surendettés au taux variable gèelkent leur taux a 2,99% pour 5 ans.

      Quelqu’un qui a acheté en 2010 aura remboursé une tonne de capital sur son hypotheque au moment de renouveller, en 2019 ou 2020….

      Par ailleurs, m’est avis que la plupart des surendettés sont deja a taux fixe, mais je n’ai que mon petit doight pour me backer, alors ca vaut ce q

    • *que ca vaut.

    • ..@Curieux_,NiCMef & Peter Sellers: S’agissant des taux d’intérêt et des prévisions les concernant, depuis bientôt 5 ans le taux de réussite des économistes a été substantiellement sous le taux de succès des météorologues. En fait, je les rangerais dans la fourchette des astrologues et des diseuses de «bonne aventure». À affecter à ce CEGEP qui offre des cours en «médiumerie». :-)

    • M. Couture

      A ce compte-là, je vais y aller avec ma prédiction: la planèete entière ne peut pas se permettre des taux d’intérêts significativement plus élevés. Pour l’avenir prévisible.

    • Même si la FED remontait finalement son taux d’escompte de .25 ou .50 point, j’pense pas que ça changerait grand chose. En té ka, les taux longs ont pas l’air de trop s’énerver avec ça ; autant aux USA qu’au Canada, les taux 10 ans sont en baisse de 14% depuis fin décembre.

    • bien sur que 0,25 ,0,5 ne changerait rien.

      Les nouveaux acheteurs doivent se qualifier au taux 5 ans affiché, soit plus de 5%.

      De plus, il est vraisemblable que les hausses se feront progressivement, ce qui donnera une chance a ceux (du moins, a ceux qui savent compter) qui ont profité des bas taux pour par ailleurs consommer à crédit d’ajuster leur situation.

    • docteurfolamour 2 mai 2014 19h30
      “C’est comme cela qu’on pète une bulle, mon Garth.”

      Borne comme vous etes, vous avez pas pense que ca peut prendre plusieurs aiguilles pour lapeter. D’autres aiguilles viennent de s’ajouter comme le plus gros employeur du QC qui gelle les embauches et plannifie un gel des salaires. Les syndicat et la go-gauche qui se preparent pour la bataille, je me rappelle du “liberez nous des liberaux” contre charest vers 2003. L’ambiance va etre interessante en plein ralentissement immobilier et d’explosion du deficit.

    • docteurfolamour 2 mai 2014 20h19
      “En avril, la majorité des propriétés saisies se trouvaient dans les régions Laval-Laurentides (163 unités), Montérégie-Rive-Sud de Montréal (114 unités) et en Outaouais (99 unités).”

      Pas sur que vous devriez brandir cela fièrement Doc. Ils ont acheté après avoir lu vos posts sur ce blogue leur disant qu’ils seraient “minables en restant locataires”, “que les proprios sont au nirvana”, que l’avenir de leurs enfants est menace, et que les assurances vie les mettraient a l’abri …. Bla bla bla bla.

      C’étaient des proprios et ils avaient probablement une assurance vie. Doc avez vous un autre truc a proposer a ceux qui sont dans leur situation (en dehors de savourer sur l’assutance vie de leur parents)? Apparemment les assurances vie n’ont pas pu les sortir de leur situation de manque de cash. Please help!

      Y en a certains qui ont probablement mange du baloney pendant des moins sans que ca change le résultat.

      Votre théorie selon laquelle “les proprios ne vendront pas pour aller en location” vient d’être malmenee. Eh bien ceux qui s’entêteront a ne pas vendre ou qui n’y arriveront pas seront pousse néanmoins vers la location semble-t-il.
      Doc, la propriété n’est donc plus le “nirvana”?

    • docteurfolamour 2 mai 2014 20h19
      En passant les REEE, c’est ~ 20% de free cash du fédéral (plus pour ceux a faible revenus), en plus le gouvernement du Quebec top-up + croissance a l’abri de l’impot.. Une stupidité pour les parents d’aller acheter une maison en oubliant de ramasser ce free cash. Et puis si on est pris a perdre sa maison, on peut vider le REEE pour la sauver.

      Mais bon ils avaient préféré écouter les conseils de DocF sur ce blogue.

      Pour finir Doc, lorsque l’enfant va a l’univ, si son programme lui permet de bosser un peu, il le fait. Le parent manœuvre pour que son fils ouvre un TFSA et un compte cheque (sans frais) et donne les droits d’accès a Papa. Chaque année papa prend soin de faire la déclaration d’impôt de son gosse et transfère une partie du REEE au CELI en minimisant l’impot. La +20% de subvention des gouvernements au REEE vient d’être intelligemment confisquée. Voila comment agissent ceux qui “savent calculer”.

    • Quand un enfant décaisse son REÉÉ, ça compte dans ses revenus. Si je ne me trompe pas, ça implique une réduction du montant que le parent reçoit pour enfant à charge, non? À moins que l’enfant gagnait déjà assez avant les décaissement REÉÉ pour que ses parents n’aient pas droit au montant pour personne à charge, auquel cas c’est l’enfant qui paiera des impôts (ou plutôt, brûlera ses crédits d’impôts pour droits de scolarité, qu’il aurait pu utiliser dans le futur).

      Mais bon, Garth savait certainement tout cela. Lui sait calculer.

    • Votre théorie selon laquelle “les proprios ne vendront pas pour aller en location” vient d’être malmenee. Eh bien ceux qui s’entêteront a ne pas vendre ou qui n’y arriveront pas seront pousse néanmoins vers la location semble-t-il.
      Doc, la propriété n’est donc plus le “nirvana”?

      Prenez 5 minutes Garth, et expliquer-nous tout ce qu’il y a de complètement déconnecté de la réalité dans le paragraphe ci-dessus, en vous rappelant que la population du Québec est de 8 155 000 individus, et après avoir lu l’article linké par leguet.

    • Garth

      Savez-vous qui contribue le plus a des REEE? Pensez-vous quer c’est le 30% le plus pauvre, ou le 70% le moins pauvre?

      Come on dude.

    • Garth

      A date, vous nous avez inventé, dans votre défense de votre statut de locataire de la rive-sud:

      1. des stationnements incitatifs ou il y a de la place;

      2. des TECs intéressant en banlieue;

      3. un exode des jobs payantes vers le 450;

      4. un prolongement du metro sur la rive-sud;

      5. des facultés universitaires intéressantes dans le 450;

      6. un bac em médecine à domicile;

      7. une chute brutale des prix, sans aucun horizon temporel;

      8. des locataires qui mettent plus d’argent dans leur REEE que les proprios;

      9. des promesses que vous n’avez jamais eu l’intention de respecter.

      10. et j’en passe.

      Sur quelle planète habitez-vous pour sortir des trucs comme cela?

    • Mais je dois vous donner un peu de crédit, vous avez le tour pour me faire rire. Votre ““Ou ai-je dit que les sans-abris louent des logements? (…) Beaucoup de sans abris ont des logement si vous ne le savez pas” est un grand classique de Garth-speech.

    • laurentkar 4 mai 2014 14h32
      C”est quoi le credit d’impot pour enfant a charge? A quel revenu L’enfant commence-t-il a payer de l’impot. Faites les calculs et revenez-nous nous dire ce qui est mieux pour la famille, que l’enfant gagne des revenus (qu’il peut completer avec son REEE) jusqu’a un certain cut-off ou se croiser les bras et “profiter” des credit d’impots pour enfant a charge. J’attends.

    • docteurfolamour 2 mai 2014 20h29
      “La valeur moyenne des résidences saisies le mois dernier se chiffrait à 165 094$. Pour les quatre premiers mois de l’année, le prix moyen atteint 174 148$.”

      En supposant que ces proprios avaient 0 équité, une hypothèque de 170K @ 3% sur 25 ans c’est seulement 800$ environ par mois. Voila des proprios qui ont été incapables de payer une hypothèque de 800$ par mois, a peu près le loyer moyen a Montréal. C’est clair qu’ils n’auraient pas du être proprio, ils n’ont pu y accéder que grâce a la SCHL et vos collègues agent immobiliers qui ont livre, et aussi probablement vos conseils sur ce blogue.

      Incapable d’être proprio au cout de 800$, ils vont devoir s’installer dans les taudis près de chez vous a Montréal Doc. Ca leur permettra d’économiser en frais d’autos et de REEE.

      Peut-être que ce n’était pas leur résidence principale, si c’est le cas c’est encore plus inquiétant et ca indique qu’il y a plus de spéculateurs des le système qu’on l’imagine.

      Doc, je savais pas qu’il y avait des proprios incapables d’avoir 800$ par mois. Ra ha ha locataires pauvres.

    • docteurfolamour 3 mai 2014 20h25

      Vous avez dit plein de choses sur moi qui ne sont pas vraies. Je ne vous l’ai a peine reproche et je ne vous ai jamais demande de vous retracter. Continuer d’arroser mais ne vous plaignez pas d’etre arrose.
      Man up Dude! Grow a pair.

    • Garth

      Personnellement, j’aimerais mieux que mes enfants passent l’été en voyage que de leus faire travailler dans des jobs minables, mais c’est une question de goût.

    • Garth, 15:40

      Ni dans la vie, ni sur ce blogue, me placerais-je dans une situation de ne pas respecter ma parole.

      Aucun honneur. Faut croire que l’honneur ne fait pas partie des valeurs de la famille Garth.

    • docteurfolamour 4 mai 2014 14h56

      Lisez mon post du 2 mai 2014 10h41 auquel laurentkar répondait à 10h52 et se demandant si les sans-abris louent des logements à Montréal. Effectivement dans mon 2 mai 2014 10h41, j’y mentionne justement pas de sans-abris ayant un logement, mais plutôt les BS. Lisez bien SVP
      Laurentkar avait shooté dans le vide et c’est pour cela qu’il est pas revenu là-dessus.

      Puis effectivement je me suis rappelé d’un programme Tivi qui expliquant qu’effectivement des sans-abris avaient des logements qu’ils « oubliaient » du fait de leurs problèmes mentaux et dépendance aux stupéfiants. C’était l’objet de mon 2 mai 2014 11h31.
      Tout est consistent, mais DocF à cours d’argument doit inventer des faussez-vérités pour « avoir raison ».
      Doc vous avez ramoli, je ne vous sens plus à la hauteur. Vous commencez à manquer du punch. Low-T vous arrive très tôt.

    • docteurfolamour 4 mai 2014 15h52
      Doc, j’ai pas parlé de job d’été, mais pendant les cours normaux. Lisez bien, c’est pour cela que j’ai ajouté “si son programme lui permet de bosser un peu, il le fait”.

      Je sais que vous entendez des voix Doc, j’ignorais que vous aviez aussi des visions.

    • DocF et garth

      Pas d’armistice entre vous deux SVP, le blog deviendrait plate.

    • Garth

      “Laurentkar avait shooté dans le vide et c’est pour cela qu’il est pas revenu là-dessus.”

      Nope. Je ne suis juste pas revenu là-dessus parce que le doc a visé dans le mille et que je ne voyais pas ce que je pouvais ajouter.

      Votre paragraphe 3 du 2 mai 10h41 est absurde et votre réponse de 11h31 l’est encore plus. Avancer que les logements de Montréal vont être en plus mauvais état que ceux du 450 car la quête y est plus facile, évoquant que les sdf peuvent être au chaud dans le Montréal sous-terrain est risible.

    • Quelqu’un peut-il m’expliquer c’est quoi “Low-T”?

    • Garth

      Pour la question fiscale, elle est complexe. Je ne suis pas certain de la réponse. D’où la phrase ” Si je ne me trompe pas [...], non?” Mais de toute évidence, vous vantez très fortement les REÉÉ sans en connaître la réponse, tout en lançant, au passage, que ceux qui ne le font pas ne savent pas compter.

    • Garth

      Votre post de 15:36 sur les jobs, auquel je répondais, ne fait aucune distinction entre les jobs d’été, et les jobs durant les sessions.

      Je sais que vous avez travaillé pendant vos longues études universitaires de haut niveau, Garth. Ca parait.

    • En effet, les couteaux volent bas, tres bas et tant mieux, aux chevilles, à moins de s’appeler Achilles, les blessures ne sont pas mortelles.

    • OUi Garth, le post de Laurent de 10:52 faisait une mauvaise interpération de votre post initial.

      Mais ca ne change au rien que vous avez brillamment trouvé le moyen de vous contredire, en quelques phrases, avec cette pièce d’anthologie:

      Ou ai-je dit que les sans-abris louent des logements? (…) Beaucoup de sans abris ont des logement si vous ne le savez pas”

      Votre 15:38 est exact. Il y a plein de gens qui ne devraient pas accéder à la propriété. Ca s’appelle des pauvres. Ils auraient dû demeurer locataire, mais ont eu l’appétit plus gros que la panse.

      175 000 $, ca achète une beille piscine bien aménagée. Pas une maison…

    • Je remarque qu’encore une fois, pas d’classe que vous êtes, vous affirmez que je suis agent immobilier, alors que je suis avocat.

      Jaloux de meme, ca ne se peut pas.

    • G aby T aillon

      Je vous assure que j’aimerais beaucoup mieux qu’il en soit autrement. Mais que sera, sera.

    • docteurfolamour 4 mai 2014 15h58
      “Faut croire que l’honneur ne fait pas partie des valeurs de la famille Garth.”

      Les valeurs dans votre famille je n’en sait rien. Mais dans la mienne, on ne salive pas à l’idée du descès des autres:

      docteurfolamour 3 avril 2014 13h13
      “C’est un peu morbide, mais avez-vous la moindre idée du montant d’assurance vie que je vais encaisser au décès de mes parents? ”

    • C’était factuel, Garth. Rien dans mon post indique que j’anticipe la chose en salivant. Bien au contraire, même.

      Alors que vous, c’est clair, n’avez pas l’intention de respecter votre parole.

      C’est ce que vous apprenez à votre enfant?

      Il faudrait mieux choisir vos “démonstrations”, à l’avenir.

    • Garth

      Nous savons tous que votre promesse était une promesse d’ivrogne. Avouez-le, et nous ne vous en tiendrons pas rigueur.

      Allez, ce n’est pas si dur que cela.

    • laurentkar 4 mai 2014 18h00

      Regardez la conclusion de votre post. Relisez aussi votre “4 mai 2014 17h56″, manifestement peu honnete et que Doc a du contredire avec son “4 mai 2014
      18h16″ dans une crise d’honneteté simplement parce-qu’il attend une certaine “confession” de moi.

      Ce blogue est rendu ainsi, dire le moins que l’on peut et mettant asez de “gardes-fou” pour se protéger des attaques. Je l’ai appris tard, mais je crois que je maitrise maintenant bien la technique. Dommage parcequ’il y en a qui auraient pu en profiter. Mais bon. Who cares.

    • docteurfolamour 3 mai 2014 18h55

      Il a trouve un petit truc sur lequel il va essayer de s’accrocher, comme l’histoire du PQ et les tentatives d’interdiction aux immigrants d’aller au cegep/universites. Un gros pétard mouille.

      “Une fois que vous aurez trouvé les 3 fois ou j’ai faussement accusé quelqu’un ici d’avoir un second nick, …”

      Doc, l’avantage des écrits c’est qu’ils restent. Vous avez accusé Curieux_ au moins 3 fois (vraiment ou faussement, j’en sais rien) d’avoir un second nick, il a eu la classe de ne jamais vous répondre. Voir liste des dates et heures de vos accusation :

      .guygadbois 26 septembre 2013 06h58
      “Rick, c’est votre jour de chance, enfin déménager la pettie famille dans un milieu de vie plus intéressant.”

      guygadbois 1 octobre 2013 19h17
      “Le fédéral a fait sa job (feu Rick85 dirait qu’il ne faisait que corriger ses erreurs passées, et aurait raison, dommage qu’il se soit métamorphosé et ne puisse prendre le crédit directement).”

      guygadbois 22 décembre 2013 10h31 @Curieux
      “C’est dur de prétendre le contraire; ils prennent mon argent, l’utilise pour créer une job bidon pour quelqu’un d’autre que Rick, et là ce quelqu’un d’autre achète une maison pour empêcher Rick d’acheter la sienne …”

      guygadbois 31 décembre 2013 23h06 Rick
      “Pensez-vous être en nomination pour le Grand Gagnant de 2013?”

      Vous avez chialé lorsque j’ai écrit “docteurfolamour =Guygadbois”. Vous ne pouvez pas etre un gosse et un adulte en meme temps. Man-up dude.

    • Garth

      “Ce blogue est rendu ainsi, dire le moins que l’on peut et mettant asez de “gardes-fou” pour se protéger des attaques’.

      Nope. Il y a juste les couillons qui pensent comme cela.

      Lisez mon 11:37. Ca prend du guts pour dire ce genre de truc. Tiens, je spécifie: le foreseeable future, c’est 5 ans.

      Y’a juste vous qui n’avez pas de guts.

    • docteurfolamour 4 mai 2014 20h58

      Rien de mieux que ce post pour illustrer que “Ce blogue est rendu ainsi, dire le moins que l’on peut et mettant asez de “gardes-fou” pour se protéger des attaques’.

    • gabytaillon 4 mai 2014 17h56

      Low testosterone.

    • Doc 3 mai 2014 20h25
      Lisez mes post a mes débuts sur ce blogue. Je me limitais au débat, jamais d’attaques personnelles. Je ne peux compter vos post questionnant l’intelligence des autres blogueurs, leur diplômes (pour ceux qui les avaient mentionnes), sur leurs enfants, leur façon d’écrire, et autres, bref, sur des sujets n’ayant aucun lien avec le débat..
      L’impertinence de vos post envers les autres blogueurs n’a pas d’égale “accross the board”. Quant a moi, j’essayais de vous répondre poliment en espérant que quelque part le message passerait, mais non, ca semblait toujours attiser le feu. Je me rappelle que certains blogueurs m’ont dit qu’il faut vous accepter ainsi. Moi, jamais, j’ai pas été élevé ainsi Doc. JAMAIS. Je riposte toujours. Just so you know.
      Puis, je me suis rappelé une leçon que j’avais apprise plus jeune dans une lecon de boxe: Si votre partenaire s’entête a donner des coups en dessous de la ceinture malgré de multiples mises en gardes, arrêtez les mises en gardes et jouez son jeu.

      A lire votre chialage, la stratégie a marché. Malheureusement j’y ai pris gout. Notez que vous êtes le seul sur ce blogue avec qui je me comporte ainsi et vous l’avez bien mérité. Sans rancune.

    • Essayons de recentrer le débat. Au sujet des logements insalubres à Longueuil:
      http://mediasud.ca/nouvelle4652-logements-insalubres-13-des-infractions-perdurent-plus-de-huit-mois.html

    • Encore à ce sujet:
      http://fr.canoe.ca/infos/regional/archives/2012/01/20120124-183040.html

      À Longueuil, “De plus en plus de cas d’insalubrité morbide”.


      Ce ne sont pas que des pauvres ou des personnes démunies intellectuellement qui sont aux prises avec ce problème. M. Ranger cite le cas d’un juge à la retraite. «Il avait utilisé tout l’espace disponible chez lui et commençait à mettre des objets chez son père. C’est son frère qui s’en est aperçu. Comme il n’avait plus de place chez lui, il commençait à accumuler chez leur père. C’est comme ça qu’on l’a trouvé.»”

      On est loin des sdf qui cherchent un coin pas trop froid dans le métro.

    • @doc:
      Monsieur Garth qui nous parle de ” Low-T “…je vous rassure, à 52ans, ça fonctionne encore très bien!

    • Garth

      Sans rancune?

      Laissez-moi rire.

    • “Ce ne sont pas que des pauvres ou des personnes démunies intellectuellement qui sont aux prises avec ce problème.”

      Vrai. Il y a eu le cas d”un futur ministre PQiste :
      http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2012/11/20121128-170414.html

    • opto85
      Low-T ca ne veut pas dire que ca ne fonctionne plus bien, juste plus comme avant.

    • leguet, 11h51

      Malheureusement, ce n’est pas une maigre hausse de 0.25% à 0.50% du taux directeur U.S. qui attend le ménage surendetté.

      Ici, on indique que les FEDS prévoient un taux directeur de 1% et plus d’ici la fin de 2015 et un taux directeur supérieur à 2% d’ici la fin de 2016.

      http://www.breitbart.com/Big-Government/2014/03/19/Fed-Chair-Yellen-Politely-Indicates-Higher-Rates-Ahead

      jeanfrancoiscouture et NiCMef

      Depuis l’arrivées des assouplissements quantitatifs aux USA, à-peu-près personne ne prédisait une hausse du taux directeur U.S. (car hausser le taux directeur en présence de ces assouplissements quantitatifs ne faisait aucun sens).

      Mais maintenant que les assouplissements quantitatifs sont en train de disparaître et que le taux de chômage U.S. diminue substantiellement de mois en mois, le début d’ici un an d’une série d’augmentations du taux directeur U.S. semble beaucoup plus probable.

      Et comme le taux directeur U.S. donne direction au taux directeur canadien, vous pouvez deviner la suite…

      Pensez-vous que l’offre déjà très élevée de résidences à vendre ainsi que la faible demande pour l’immobilier depuis 2 ans pourraient supporter une hausse des taux hypothécaires de 2%?

    • @alexandre
      prix d’achat 360k
      prix de vente actuel 762k ( moyenne de deux vendu dans l’annee)
      differencesur 9 ans 402k
      4 ans de loyer : 57k
      plus reno du aux destructions : 40k

      donc on parle sur 20 ans de ~ 1 million , ajoutez ++ pour une unifalimiale de 4 chambre a coucher a 10 minutes du centre ville , les 97k perdu a de mauvais locataires vont etre tres tres facile a recuperer, il n’y a pas que des pauvres a montreal , des familles capables d’allonger 2 mil pour se loger correctement ca existe aussi

    • ..@curieux: «……supporter une hausse des taux hypothécaires de 2%?»

      Supposons un prix d’achat aujourd’hui qui soit de 300K$ avec mise de fond de 20% ce qui laisse une hypothèque de 240K$.

      Aujourd’hui, 5 mai, on peut obtenir une hypothèque à taux fixe/5 ans à 3,49%. Le paiement mensuel serait de 1,197$. Dans cinq ans, il resterait 207 000K$ à rembourser. Un taux qui aurait progressé à 5,49%, soit 2% de plus, requerrait alors un paiement mensuel de 1,262K$ ce qui est minime comme différence.

      Mais supposons que le feu ait pris dans les taux et qu’au lieu de 2% de plus, on ait atteint 4% de plus soit 7,49%. Dans ce cas le paiement mensuel serait de 1,513 soit 400$ de plus.

      Bien entendu, une hausse brutale à très court terme handicaperait certainement les premiers acheteurs ainsi que ceux qui ne se seraient pas prémunis en adoptant le taux fixe pour cinq ans.

      En effet, une valeur de 300K$ avec 20% de mise de fonds et un taux de 5,49% donnerait un paiement mensuel de 1,463$ et à 7,49%, un paiement de 1,754$. Cela aurait certainement une influence négative même si nous serions à des années lumière des taux des années 80 qui ont franchi la barre des 10% voire des 15% à certains moments.

    • M. Couture

      Multi taux annonce 2,99% pour du 5 ans.

      Alexandre va venir poster pour vous dire qu’il ne s’agit pas du plus bas taux disponible sur le marché en ce moment, sans donner l’info, juste pour faire son fin finaud.

    • Garth, 20:57

      C’est parce que Curieux est Rick. La classe, il l’a parce qu’il n’a pas nié ceci….

      Et votre promesse est comme suit (on dirait que vous ne vous en rappelez pas)

      Sans joke j-f-b, pouvez vous m’indiquer une chose que vous me reprochez d’avoir fait a DocF que ce dernier n’a pas fait a au moins 3 personnes sur ce blogue? je vous prie de citer une seule chose et je vous promet de repondre avec des “copy-paste” des posts de DocF.
      J’attend!”

      3 personnes, Garth.

      Et c’est le “faussement” qui fait la différence entre un comportement correct, et un comportement fautif. Si quelqu’un utilise 2 nicks, c’est fair de le souligner. Lorsqu’on accuse quelqu’un (de facon complètement malhonnete dans le cas de moi et dan) d’utiliser un second nick, que cette personne nie la chose (et que l’autre personne nie également), continuer d’insinuer que ces 2 personnes n’en constituent qu’une est un comportement méprisable.

      Un genre de comportement à la Garth.

    • Curieux_
      Vous n’avez probablement pas suivi tous mes commentaires depuis le temps que je reviens ici, mais disons que personne ne croit a un environnement baissier permanent des taux depuis 1998, la vérité étant que l’arrivée sur la scène économique des BRICS et autres super niveleurs de facteurs de productions a fait en sorte que nous nous trouvons en déflation structurelle. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, cela dépend pour qui bien sûr. Alors voilà, oui 100% des économistes peuvent avoir raison et les tx à LT continueront de monter comme ils l’ont fait dans au moins une demi-douzaine de corrections d’importance depuis 16 ans.

    • Ni

      Très intéressant. Donc, vous n’etes pas prêt à dire que le secular bull market en obligations a pris fin?

    • .@Peter Sellers a.k.a. docteurfolamour :-) : Je sais qu’on annonce du 2,99% mais j’ai sciemment choisi un % un peu plus haut car on annonce aussi des % plus élevés que 4%. J’ai juste voulu me situer vers le milieu.

    • @M.Couture

      Eté 81: 21 ¼ % pour 1 ans…la belle époque!

    • M. Couture

      Ok, mais vous savez comment cela marche. Compte tenu de la compétition dans le marché, si une institution sérieuse offre du 2,99%, vous allez obtenir le même taux de votre institution sérieuse.

    • Au sujet des taux futurs, voici le “implied forward rate” pour les hypothèques et obligations du trésor aux États-Unis (15 ans).
      http://static.cdn-seekingalpha.com/uploads/2014/5/420043_13989837618931_rId11_thumb.jpg

      Le marché estime que les taux iraient de 3.5% à 5% en environ 4 ans. On peut le voir comme une première approximation pour l’avenir des taux. En fait, il faudrait calculer la “forward rate curve” pour les hypothèques 5 ans au Canada. Pas le temps ce matin, mais peut-être ce soir.

      Caveat emptor. Les forward rates n’ont pas un historique de bonnes prédictions. Par contre, il s’agit du taux que l’on peut réserver (”lock-in”) à l’avance. Autrement dit, il y a façon de gagner (ou perdre) de l’argent si vous pensez que la prédiction du marché est mauvaise.

    • @guygadbois
      Vous êtes incapable de simplement discuter des sujets, il faut toujours que vous fassiez des attaques personnelles sorties de nulle part en plus de polluer le blogue avec une centaine de commentaires inutiles par sujet.

      2.99% pour 5 ans n’est pas le taux le plus bas, ce n’est pas être un fin finaud: c’est un fait.
      Maintenant, je ne suis pas payé pour faire de la publicité pour certains institutions financières (et vous connaissant, vous iriez dire que je suis un représentant pour cette banque juste pour partir une guerre de mots aussi vaine qu’inutile), les gens peuvent se renseigner eux-mêmes. Toutes les banques plient en ce moment au niveau des conditions d’emprunts du moment que la note de crédit est supérieure à 700.
      Il n y a aucune raison de payer son notaire en ce moment non plus.
      Ceci n’est pas pour votre bénéfice mais celui des autres lecteurs qui viennent ici chercher de l’information et non un compte-rendu de votre vie.

      @re3e
      Je ne dis pas que l’immobilier n’est pas rentable, je dis que les loyers perdus sont, par définition, perdus et que vous ne les “récupérerez” pas à la vente. Votre prix de vente sera le même que vous ayez perçus 100% des loyers sur 20 ans ou non, contrairement à ce que vous affirmiez en parlant d’être patient à la vente pour obtenir votre dû.

      @jean-françois couture
      Votre calcul n’est pas bon.
      S’il vous reste 207 000$ à payer dans 5 ans (et vous semblez avoir pris une hypothèque de départ de 25 ans), que les taux montent à 5,49%; alors votre paiement sera de 1 425$ par mois au renouvellement (vs 1 200$ auparavant) pour une augmentation non négligeable de 225$ par mois, soit 2 700$ par année (net d’impôt, c’est beaucoup pour le Québécois moyen).
      Vous pouvez évidemment repasser chez le notaire pour étirer votre hypothèque de 5 ans, mais il demeure un coût futur important dû à la hausse de 2%.

    • DocF

      Quand j’ai renouvelé mon hypothèque, mon institution financière n’a pas été en mesure d’accoter ce que multi-prêt a déniché.

    • Alexandre

      Je faisais référence a votre répartie, lorsque nous discutions des taux variables. Justement, nous tentons d’informer les gens, et dire que “2,6% n’est pas le taux le plus bas sur le marché” comme vous l’aivez alors fait n’aide pas beaucoup les lecteurs…

      Mais je comprends votre point de vue: personnellement, je vous assure que je ne me sens pas ocmme un publicitaire de Multi prêt, je prends mes infos de sources publiques, et les rapportent tout simplement. Persuadé que tous les courtiers hypothécaires ont les mêmes taux, c’est un marché très compétititf.

      Ne vous inquiétez pas: ce n’est pas moi qui remet en question les affirmations des gens sur leur profession. Vous nous avez deja parlé de votre passé, et de votre occupation actuelle, et je vous crois sans hésitation.

      Le calcul de M. Couture est bon, il avait tout simplement oublié de spécifier expressément qu’il refinancait, ce qui était clair par ailleurs.

      Laurent: désolé d’entendre cela. Plusieurs auraient changé d’institution financière si la votre refuse de matcher l’offre de ses compétiteurs. Personnellement, j’iame bien l’idée de conserver une excellente relation avec ma banque, a long terme. D’autant plus que je n’ai jamais essuyé un tel refus.

    • @laurentkar
      Parier sur les spot rates en utilisant les forward est une game de bips.
      Pour que le ROI vaille la peine, il faut être leveragé comme un employé de Wallmart qui s’achète une maison à Vancouver (pas conseillé). :)

    • .@alexandre-: Vous avez raison. Quand j’ai utilisé ma table de calcul, j’ai rééchelonné sur 25 ans au lieu de tenir compte qu’il y avait cinq ans d’écoulés sur la période initiale. En refaisant le calcul sur 20 ans pour le solde de 207K$ à 5,49%, j’arrive au même chiffre que vous. Et en effet, 2,700$ sur un an, pour certaines personnes, ça peut être trop; encore qu’en 5 ans, les revenus de cet emprunteur devraient avoir augmenté sinon, il serait bon de penser à changer d’emploi. Et à 7,49% l’écart serait alors vraiment grand, peut-être trop, en effet. Alors imaginez à 10-12-15% !!

      Merci de m’avoir fait remarquer mon erreur…. et poliment, sans me «crier des noms» car sur le WEB, il y a des fois….!

      Bonne journée.

    • Nous avons dépassé la fin du début depuis longtemps mais je ne suis pas certain que nous nous trouvions même au tout début de la fin. Mais qui suis-je ?

    • alexandre
      Indeed.

      Tout ce que je voulais avancer, c’est que les forward rates, même s’ils ont une valeur prédictive limitée, sont quand même utiles pour jauger les attentes du marché. Sinon, je suis d’accord avec vous.

      DocF
      En effet, mon institution m’a perdu. D’un autre côté, j’ai développé une assez bonne relation avec mon courtier.

    • @NiCMef: Ben cou’don. Vous aussi, tout comme notre nouveau P.M., Philippe Couillard, vous vous inspirez de ces mots de Churchill quand l’armée britannique a pris pied en Afrique lors de la Seconde Guerre?

      «Now this is not the end. It is not even the beginning of the end. But it is, perhaps, the end of the beginning.»
      http://www.brainyquote.com/quotes/quotes/w/winstonchu163144.html#Wi2zIIk20AlbkXw8.99

    • JFC
      Que voulez-vous ? Au moins l’avantage de bien condenser le propos. Pas envie de faire un cours magistral sur la chose ! Mettons que la génération actuelle citera Jay-Z !Pis why not !?

    • jeanfrancoiscouture, 7h48

      Ce n’était pas ma question…

      Ma question était (en d’autres mots):

      Si le marché immobilier est tourné à l’avantage des acheteurs en ce moment malgré un environnement de taux hypothécaires extrêmement bas, qu’est-ce que ce sera lorsque ces taux se mettront à augmenter progressivement?

      Pour vous mettre aux faits, le nombre de résidences à vendre dans la région de Montréal se situe présentement à un niveau historiquement élevé…

    • Curieux

      Les prix se sont stabilisés.

      Les salaires continuent d’augmenter.

      L’emploi pourrait facilement se redresser.

      Les tuax sont stables.

      La population augmente.

      La construction neuve a ralentit.

      Si la situation actuelle se poursuivait pendant 5 ans, pensez-vous que l’inventaire va nécessairement demeurer élevé?

      Moi non.

    • docteurfolamour

      « Les prix se sont stabilisés. »

      La descente des prix est débutée à plusieurs endroits, notamment pour le segment des condos.

      http://blogues.lapresse.ca/lapresseaffaires/immobilier/2013/11/01/des-baisses-de-plus-de-10-a-montreal/

    • docteurfolamour

      « L’emploi pourrait facilement se redresser. »

      Facilement? Comment? Dans quel(s) secteur(s)?

    • docteurfolamour

      « Les salaires continuent d’augmenter. »

      Affirmation fausse, du moins, pour le Québec.

      « Plus inquiétant, le sous-indice régional du Québec indique que le sentiment des gens d’affaires s’est détérioré assez pour passer sous la barre névralgique de 50. Et ce, en dépit de la dépréciation appréciable de la devise, susceptible de stimuler les exportations.
      Cela explique en grande partie la piètre création d’emplois en 2013 et au début de 2014.
      Cela a un impact sur les salaires. De novembre 2012 à novembre 2013, la rémunération hebdomadaire moyenne des salariés a même reculé au Québec, qui se distingue ainsi tristement du reste du Canada, selon Statistique Canada. »

      http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201402/04/01-4735307-leconomie-du-quebec-au-dela-des-apparences.php

    • docteurfolamour

      « Les tuax sont stables. »

      Pour combien de temps encore?

      « Tôt ou tard, les taux vont repartir à la hausse. Aux Etats-Unis, le récent bilan de l’emploi pour avril, publié vendredi, montre que le marché du travail se raffermit plus vite encore qu’on ne le pensait. Si la tendance se maintient, la Réserve fédérale pourrait être tentée d’agir d’ici la fin de l’année, ou au plus tard début 2015. »

      http://www.lesaffaires.com/blogues/rene-vezina/des-hausses-de-taux-tot-ou-tard-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire/568600

    • docteurfolamour

      « La population augmente. »

      La population active?

      « La construction neuve a ralentit.»

      Le très dépensier PLQ veut la repartir!

      Impression que l’inventaire de résidences à vendre va demeurer très élevé et pourrait continuer d’augmenter au cours des prochaines années.

    • Curieux

      Mes affirmations sont super macros. Les prinx ont monté dans d’autre secteurs, vous savez…

      Nous sommes en ce moment dans une période de stabilité, à tous les niveaux. Tout, presque sans exception, est stable, c’en est plate à mourir.

      Vous me sortez des stats d’emploi novembre 2012 a novembre 2013, et de prix trim3 2012 à trim3 2013, pourquoi?

      Ca ne serait quand meme pas pour cela:

      http://argent.canoe.ca/nouvelles/lemploi-repart-la-hausse-au-quebec-4042014

      Bien malin celui qui, a partir de ce qui se passe en ce moment, va prédire quoi que ce soit a court ou moyen terme. En fait, ce n’est pas une bonne idée de regarder ce qui se apsse sur un trimestre, sur un mois, etc… L’immobilier est un gros paquebot qui vire lentement. Eb ce moment le paquebot est en panne, mais je ne sais pas s’il va arrêter ou se mettre à reculer, ou s’il va continuer d’avancer, sur son aire d’aller, assez longtemps pour que les batteris (pourquoi pas!) se rechargent.

      Faut choisir vos données, Curieux. Si l’emploi va mal, les salaires vont mal, l’immobilier va mal, alors ce ne sera pas demain la veille que les taux vont aller mal…

      Je suis content que vous ayez l’impression que l’inventaire va demeurer élevé. Au moins, vous n’en êtes pas certain. Moins non plus.

    • Facile de prendre la période qui fait notre affaire ! Le big picture est : augmentation de la rémunération hebdomadaire à chaque année depuis 5 ans au Québec.

      http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/labr79-fra.htm

      Effectivement doc, la remontée des taux ira avec une amélioration de l’économie et surtout une inflation dans le système. L’immo fait normalement très bien sur le long terme vis à vis l’infaltion.

    • “Faut choisir vos données, Curieux. Si l’emploi va mal, les salaires vont mal, l’immobilier va mal, alors ce ne sera pas demain la veille que les taux vont aller mal…”

      Oui et non, si vous parlez du taux directeur de la BdC oui, pour les obligations c’est différent. Le risque en ce moment est qu’avec la reprise US qui se poursuit les taux montent même si ça ne convient pas du tout à la situation très différente du Canada.

      C’est vrai que des banques Canadadiennes offrent du 2.99 sur 5 ans, mais contraitement à 2012 ce n’est pas parce qu’elles suivent les taux (qui ont atteint leur creux en 2012), cettes fois elles réduisent leur marge pour y arriver, sans doute pour attirer des clients.

      Au moins vous reconnaissez que le “paquebot” immobilier est en panne.

      L’immobilier c’est de la consommation, quand les gens n’ont plus d’argent ou veulent moins s’endetter ils consomment moins (et ça peut très bien arriver même si les taux restent stables).

      Le problème c’est que les gens qui travaillent pour le paquebot forment un grande partie de l’économie…

    • Le titre de l’article est l’insalubrité de certains logements et les derniers au moins 40 commentaires ne parlent même pas de ça… C’est ce qu’on appelle hors sujet?

      Revenons donc à nos moutons. L’insalubrité est la faute de certains proprios qui ne font jamais d’entretien. La Ville n’est pas assez sévère à leur endroit et les amendes trop basses. Toutefois, il arrive aussi que la dégradation d’un logement est dû aux locataires. J’ai eu un locataire qui a fait pour 20 000$ de dégâts dans le logement et je n’ai eu aucun recours, ce locataire étant insolvable. Il devrait y avoir une liste noire de mauvais proprios et de mauvais locataires.

    • M. Brasseur

      Bien sur qu’il est en panne, depuis bientot 2 ans. A date, ca se passe plutôt bien pour le scénario soft landing, qu’au début je croyais peu réaliste.

      Je crois autant à la reprise américaine que vous au soft landing immobilier canadien.

      Les gens ont deja commencé a consommer moins; baisse des ventes, stabilité des prix. Et le taux d’endettement s’est stabilisé également si je ne me trompe pas.

    • Leguet “L’immo fait normalement très bien sur le long terme vis à vis l’infaltion.”

      C’t'une blague?

      A long terme l’immobilier suit d’assez près l’inflation (ce qui quand on y pense est bien normal…).

      http://theeconomicanalyst.com/content/house-prices-and-inflation

      Le problème est la déconnexion complète depuis le début de ce siècle. Nouveau paradigme?

      Évidemment pas, au contraire, c’est pour ça qu’il faut s’attendre à un retour à la norme et ça va brasser.

      L’hébergement est un aspect essentiel de nos vies, c’est pour ça qu’il occupe une part si importante de l’économie et cette part reste assez constante avec le temps. Mais si pour diverses raisons cette part augmente l’équilibre avec le reste de l’économie productive est brisé, et quand il y a un déséquilibre cela finit toujours par un correction..

    • docteurfolamour

      ” A date, ca se passe plutôt bien pour le scénario soft landing”

      Ce n’est qu’un début, mais en attendant essayer d’expliquez ça au ministre des finances du Québec!

      “Je crois autant à la reprise américaine que vous au soft landing immobilier canadien.”

      Pour la reprise ce n’est pas une question de “croire” ou pas, c’est une question de chiffres. Quand par exemple le chômage passe de 11 à 6% ou le déficit de 10% à 3.5% du PIB ça veut dire qu’il se passe quelque chose.

      Pour ce qui est du “soft landing” je pense qu’on peut descendre en enfer même lentement…

    • M. Brasseur

      Je suis persuadé que vous lisez au-dela des headlines. Vous savez la seule statistique que je trouve plus trompeuse que le taux de chomage? L’IPC. Mais c’est un tough call entre les 2.

      Descente en enfer? Wow, vous êtes particulièrement guilleret aujourd’hui!

    • @Curieux
      Vous mélangez des pommes avec des oranges.

      Un marché acheteur (vendeur) est indépendant des taux d’intérêt.

    • Il est vrai qu’il existe encore beaucoup de logements encore insalubres, que ce soit à Montréal ou dans d’autres villes : http://www.ladepeche.fr/article/2008/08/16/471046-toulouse-le-scandale-des-logements-insalubres.html
      Je pense qu’avec la mise en place de réformes comme la loi Duflot de moins en moins de logements insalubres existeront grâce aux restrictions qu’elle impose ! Même si évidemment toutes les villes et zones géographiques ne sont pas concernées par cette loi (cf : http://www.loi-duflot.fr/definition-de-la-loi-duflot/zones-loi-duflot/ ), je pense que cela limitera le nombre de foyers non conformes… En attendant, la commune de Montréal doit réagir et proposer de meilleurs logements à ses habitants !

    • Il ne faut pas oublier que le taux de participation est revenu aux niveaux de 1980.

    • docteurfolamour

      “Wow, vous êtes particulièrement guilleret aujourd’hui!”

      Autant je suis relativement optimiste pour l’économie US je ne suis pas juste pessimiste pour le Québec je suis TRÈS pessimiste et je suis pessimiste pour le Canada en général.

      Mais si on considère la taille relative des économies (US et PQ) et le nombre de gens affectés ça fait de moi presque un “bull”, pas mal guilleret et vous un bear!

    • @pbrasseur

      “A long terme l’immobilier suit d’assez près l’inflation”

      Vrai en général (incluant les constructions neuves). Faux pour les propriétés localisées de façon centrale.

    • @pbrasseur
      Les taux pourraient augmenter de 1% aux USA qu’ils ne commenceraient qu’à accoter le niveau canadien.
      Et rien n’oblige les taux canadiens à suivre parfaitement la courbe américaine; c’est pourquoi une situation qui perdure depuis 5 ans (les taux canadiens étant systématiquement plus élevés) peut très bien s’inverser (voire historique des courbes obligataires) avec des spreads de +/- 1% (écart-type moyen de 0.7%).
      Tant que les taux américains n’augmenteront pas de plus de 1.50%, il y aura peu de pression au nord de la frontière à agir au détriment de la croissance.
      Ce 1.50%, c’est réalistement 2 ans (au minimum) pour un soft landing.

      On passe à côté de la véritable épée de Damoclès dans l’immobilier: les inventaires qui ne cessent de croître et une démographie chancelante. Oubliez le 200$ par mois d’une hausse modérée des taux, pensez au loyer perdu sur l’inoccupation ou l’incapacité de vendre à la JVM en moins d’un an, cela est beaucoup plus problématique.

    • pbrasseur

      Je suis d’accord que les É-U sont dans une reprise. C’est manifeste. Mais comme dit NiCMef, le ratio emploi-population est très faible, même en tenant compte du vieillissement de la population (imaginez, il est plus bas qu’au Québec!).

      Ce billet explique bien une partie de mes inquiétudes:
      http://www.vox.com/2014/5/4/5678060/overreaction-to-good-news-is-the-biggest-risk-to-economic-growth

    • @-alexandre-

      “On passe à côté de la véritable épée de Damoclès dans l’immobilier: les inventaires qui ne cessent de croître et une démographie chancelante.”

      Oui d’accord avec ça, les taux ce n’est que la cerise sur le sundae (façon de parler). Mais plusieurs insistent là dessus parce qu’ils se disent que le marché va grosso modo se maintenir si les taux restent stables, que sans déclencher extérieur (hausse de taux, récession, forte baisse de l’emploi, etc) il n’y aura pas de correction sérieuse. Personnellement je pense qu’on a assez tiré l’élastique pour qu’il pète sans un déclencheur extérieur. De toute façon le déclin de la population active me semble à lui seul un déclencheur tout ce qu’il y a de plus crédible. Quand aux inventaires en hausse ils ne sont pas un déclencheur du déclin, ils en sont une manifestation.

      laurentkar

      “Mais comme dit NiCMef, le ratio emploi-population est très faible”

      C’est vrai mais ça n’enlève rien aux progrès relatifs en cours, au contraire ça veut dire qu’il y a encore beaucoup de potentiel de progrès.

    • Effectivement le Canada et même le Québec font meilleure figure que les USA au niveau du taux de participation à l’emploi. De même, le déficit annuel américain est toujours à près de 4% de son PIB. Le déficit canadien lui est presque nul.

    • M. Brasseur

      Donc, s’il y a potentiel que cela alle bien, ca va bien? Étrange que vous n’ayez pas le même discours sur le Canada.

    • docteurfolamour

      L’économie Canadienne est un mirage dû au crédit facile, rien d’étrange là dedans.

    • et aux USA le crédit n’est pas facile ?

    • L’économie américaine est un mirage du au crédit facile que leur gouvernement se permet.

      Nouspourrions avoir une situation semblable aux américians demain matin si nous décidions de rendre publique une partie de la dette des ménages, comme eux l’ont fait….

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité