Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 31 mars 2014 | Mise en ligne à 15h18 | Commenter Commentaires (121)

    Le prix des condos au pied carré

    Combien valent les copropriétés, au pied carré, dans les différentes villes québécoises?

    Pour la deuxième année, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) publie une étude sur le sujet.

    Ces statistiques confirment quelques évidences.

    D’une part, on constate que les prix ont stagné presque partout depuis un an, ce qui cadre avec la dynamique –ou plutôt la mollesse– récente du marché.

    Montréal demeure aussi la ville la plus chère au Québec, et de loin.

    Plus surprenant: on découvre que la baisse des prix est particulièrement abrupte dans les villes dites « de villégiature », comme Mont-Tremblant et Magog.

    Le tableau suivant détaille les différents secteurs:

    villes

    La recension faite par la FCIQ montre aussi un écart de prix marqué entre les construction en bois et celles en béton.

    Dans le Grand Montréal, les condos dans les immeubles de béton se vendent en moyenne 69$ de plus le pied carré (300$ contre 231$), apprend-on.

    Toutefois, les condos récents ne valent pas plus chers que ceux « avec cachet», loin de là.

    À Montréal, les appartements dans les immeubles centenaires ou quasi centenaires se vendent 70$ de plus le pied carrés que ceux dans des bâtiments construits après 2000, selon l’étude:

    années


    • ”À Montréal, les appartements dans les immeubles centenaires ou quasi centenaires se vendent 70$ de plus le pied carrés que ceux dans des bâtiments construits après 2000, selon l’étude:”

      Oui ok mais est-ce des constructions neuves-neuves ou un immeuble centenaire dont on a gardé la coquille ? ‘pas la même chose.

    • Je regarde le Nordelec présentement qui est un bâtiment centenaire où le 6-7-8 étage sont transformés en loft présentement dans le sud-ouest.Un 884pc brut avant taxe commence dans les 353k donc on commence à 400/pc.Si j’ajoute un stationnement intérieur à 38k et les tx(15833 de tps et 39002 de tvq)=445835 $ donc on parle de 504 $/pc brut.Si j’enlève un 10% pour la superficie net et bien on tourne près de 796pc net â 560 $/pc.Ça c’est la réalité des prix dans plusieus projets près du centre-ville.

    • @eric70
      L’étude s’attarde au marché de la revente, et non aux projets neufs. Aussi, il s’agit ici d’une moyenne. Pour l’île, par exemple, cela englobe autant les condos abordables de Rivière-des-Prairies que les apparts de luxe du centre-ville.
      M. Bergeron

    • Jon

      Ce ne sont pas les prix du neuf. Donc, on parle d’immeubles centenaires, qui peuvent ou non être rénovées, et de facon étendues ou non.

      C’est logique, les meilleures localisations sont celles baties depuis longtemps. Les projets neufs bien situés sont engloutis par des projets neufs situés au milieu de nulle part.

    • En faisant du ménage dans mes boites (j’ai mis la maison en vente, et déménage) j’ai trouvé mon premier contrat d’hypothécaire: 9%, terme d’un an. J’étais persuadé que c’était un terme de 5 ans. Ayoye.

      Dans ce temps-là, les condos les plus chers à Montréal (Port-Royal sur Sherbrooke) se vendaient 300 $ le p2, ce qui était hors de prix. On parlait en général plutôt de 100 $ le p2. L’ile des soeurs était à environ 150 $ le p2.

    • Quand même spécial que Trois-Rivières et Saguenay sont les régions avec la meilleure performance.

      @Doc
      Vous déménagez? Pas dans le 450 j’espère!

    • @Doc

      Soyez un peu plus imaginatif avec vos poissons d’avil. La tune est old et plate.

      Ah! Un exemple de ce qui est de “notoriété publique” ce sont les deals Maman-Po/Blanchet/PQ.

    • A vos ordres, Garth, j’essaie d’être aussi créatif que vous.

    • 300$/pi2 ca dit pas grand chose quand c’est une moyenne sur toute l’ile de montreal peu importe si il y a une cours, un garage, a quel etage, insonorise ou pas, qualite des matériaux etc…

      Sinon je serait porté a croire que mon condo dans Homa vaudrais 1.3 millions. Ce qui serait un non sens. Si c’est le cas je l’offre a moitier prix (150$/pi2) au premier qui se manifeste!

    • “La recension faite par la FCIQ montre aussi un écart de prix marqué entre les construction en bois et celles en béton.”

      Et ceux en carton avec des robinets tellement cheap qu’ils se défont juste à les regarder ils valent combien?

    • Ouep! construit en carton et rassemblé avec de la colle et des aggraffes.
      Durée de vie 10 ans mais financé sur 25-30-40 ans et des frais de condos à 50$ le mois pour que ca fitte dans le budget.

    • @Doc
      Si on ajoutait des colonnes à droite du Tableau 1 avec les rendements similaires du S&P 500 ca ressemblerait à quoi? Un dessin serait bienvenu.

      Vous nous avez tant parlé du crash de la bourse. C’est quoi votre prédiction là dessus? Vous devez etre précis bien sur.

      Moi je parie que le PQ va crasher avant la bourse.

    • La prochaine fois que vous verrez un immeuble construit en carton, dessinez un bonhomme sourire dessus, et donnez-nous l’adresse qu’on puisse constater de visu.

    • GarthTurner

      “Ouep! construit en carton”

      On exagère à peine, je connais des gens dans l’industrie et ce qu’ils disent c’est affolant.

      Un vrai farwest, comme vous dîtes on verra tout ça dans quelques années, ça va pas être beau.

    • Garth

      Avec un leverage de combien?

      Je n’ai pas prédis un crash boursier, mais seulement évoqué cette possibilité, contrairement à vous, qui avez prédis un crash immobilier.

      Ceci dit, je suis disposé à m’avancer sur un horizon d’un crash boursier de 25%. Lorsque vous aurez finalement complété votre prédiction immobilière.

    • Petit retour en arrière. Il y a 4 ans exactement la catastrophe était là, ne restait que faire nos prières selon un blogueur !

      http://blogues.lapresse.ca/lapresseaffaires/cousineau/2010/03/29/hypotheques-la-fete-tire-a-sa-fin/

    • tut, tut, tut, leguet…

      Une hausse de 11%, ce n’est pas une grande descente, du gaspillage, une catastrophe financiere, voir même un désastre financier?

    • Sur le site de vrai Garth, les locataires doomers ont commencé a repousser la date de la catastrophe, il sont rendus en 2015.

    • Prédire le moment de la fin d’une bulle est difficile, on appelle pas ça exubérance irrationnelle pour rien.

      Si c’est ça votre principal argument, et apparemment ça l’est, c’est pas fort.

    • @leguet, Merci pour votre lien. Voir Pbrasseur prédire que la bulle immobilière est à nos portes le 30 mars 2010 m’a tellement fait rire! C’est sur que d’ici 4 ans, il va avoir raison un jour…ou pas.

      Moi j’ai racheté de quoi. Les contracteurs négocient, c’est le meilleur temps pour acheter en plus des taux d’intérêt fixe ridicule à moins de 3%. À ce taux la, difficile d’avoir un loyer de plus de 700$ sans regarder l’achat comme une option valable.

      Je ne parle pas ici de placements immobiliers, mais bien, d’avoir un toit sur sa tête.

    • Est-ce le bon moment pour acheter? je ne sais pas. Les prix me semblent encore élevés. Par contre, les acheteurs ont beaucoup plus de levier pour négocier qu’avant, c’est certain. Ce n’est pas comme si on anticipait que l’économie allait exploser au Québec non plus. Il y a certainement des aubaines un peu partout, peut-être moins dans les endroits en demande.

      @pbrasseur
      C’est difficile de prédire la fin d’une bulle, c’est d’accord. Mais comme voit voit que vous la prédisez depuis 2010, j’appelle plutôt cela de l’acharnement. 4 ans plus tard, vous prédisez toujours la même chose, pourtant le contexte a beaucoup changé. Vous pouvez toujours nous expliquer qu’est-ce qui a changé, par rapport à mars 2010, qui fait que nous serions maintenant plus proche d’un éclatement d’une bulle? Et comment vous expliquez que votre prédiction de 2010 ne s’est toujours pas réalisée?

    • @leguet
      C’est malhonnête comme commentaire.

      Une bulle, par définition, peut rester irrationnelle très longtemps.
      Je connais plusieurs traders et investisseurs qui étaient plus malins que la moyenne et qui ont shorté les dotcom dès 1998. Pourtant, être plus sage que la moyenne leur a fait perdre des centaines de milliers, voire des millions et la plupart de leurs put ont échu et s’ils ont eu le malheur de vendre des calls, ils ont tous développé des attaques de panique chronique.

      Le problème des doomers comme pbrasseur est qu’ils regardent souvent le seul prix de l’immobilier alors que je me répète mais les gens achètent une mensualité.
      Le risque devient donc celui d’une hausse drastique des taux: ce qui est extrêmement peu probable parce que les banques n’ont aucun intérêt à faire tomber le château de cartes, donc elles devraient être forcées d’augmenter ces taux – et cela survient lorsque le risque souverain augmente drastiquement (voire Espagne et al), ce qui n’est pas le cas du Canada qui se trouve en (très?) bonne situation au niveau de la flexibilité financière de nos gouvernements.

      Par contre, il ne faut pas négliger qu’une autre composante de la croissance de l’immobilier est due à une part accrue de la consommation nourrie au crédit.
      Ceci est le risque majeur dans l’économie canadienne (et québécoise plus particulièrement).
      C’est pourquoi, selon mes calculs, je vois une diminution de l’immobilier de 10% en termes réels sur les 5 prochaines années, surtout que dans la part du budget discrétionnaire alloué à l’habitation, il y a d’assez fortes pressions à la hausse des tarifs gouvernementaux (taxes municipales, scolaires, hydro) qui limitent, voire réduisent, la portion restante disponible pour l’hypothèque et l’entretien.

    • matis24

      Oui il ne faut surtout pas attendre sinon les prix vont monter tellement qu’il sera trop tard, demander à n’importe quel agent il vous le dira!

      Et ne perdez pas de temps à épargner pour une mise de fond, les banques vont vous la prêter.

      Un “toit sur la tête” ça n’a pas de prix.

      arnolde

      Le gouvernement fédéral pourrait très bien nous faire encore le coup et pomper encore plus de crédit facile dans l’économie et la bulle durer un autre 5 ans, ça ne la rend pas moins réelle ni moins dangereuse.

      L’économie canadienne roule sur un mirage de crédit, ça peut durer encore, mais un mirage reste un mirage.

    • alexandre-

      “Le problème des doomers comme pbrasseur est qu’ils regardent souvent le seul prix de l’immobilier”

      Pas du tout, ce qui m’intéresse (et m’inquiète) réellement ce sont les déséquilibres que cette bulle a causé et continue de causer dans l’économie. Ce sont ces déséquilibres qu’une correction va attaquer, les prix ne sont qu’un élément parmi d’autres.

    • Hey Matis

      Content d’avoir de vos nouvelles!

    • @pbrasseur
      Quels déséquilibres?
      Je doute qu’on va arriver à un consensus, surtout sur un blogue qui ne permet pas de partager des fichiers et des graphiques, mais lorsque vous extrayez sur 30-40 ans, le facteur inflation et que vous corrigez les prix selon la courbe des taux 5 ans, vous verrez que le déséquilibre actuel n’est pas si grave que cela (de l’ordre d’environ 10% selon moi).

      Je maintiens que si les prix baissent de 20%, je deviens fou comme un balai et je me leverage au maximum puis je me retire.

    • arnolde

      “Vous pouvez toujours nous expliquer qu’est-ce qui a changé, par rapport à mars 2010, qui fait que nous serions maintenant plus proche d’un éclatement d’une bulle?”

      Reprise US

      “Et comment vous expliquez que votre prédiction de 2010 ne s’est toujours pas réalisée?”

      Apparemment je ne suis pas devin… Sérieusement tant que l’engouement des Canadiens pour l’endettement est là et tant que le crédit reste cheap le quand reste difficile à prédire

    • @Pbrasseur. Oui, effectivement, je pourrais continuer à faire grossir ma mise de fond. Par contre, après avoir eu un condo de 2008-2013, profitant des taux qui ont tombé (vive le taux variable) et la hausse des prix, j’ai un cash down maintenant équivalent à 50% de la valeur de mon achat.

      Les prix ne vont pas augmenter c’est certain. Une bulle? bof. Personne ne le souhaite réellement car tout le monde sera perdant (récession etc). Les taux sont bas, l’emploie est pas si mal et l’économie américaine va pousser nos exportations vers le haut d’ici la fin de l’été.

      Je pense plutôt une baisse de prix entre 0 et 5% sur 3 ans, ce qui, avec l’inflation, une baisse d’environ 10% en moyenne, ce qui signifie plus pour certain et moins pour d’autre.

      Redevenir locataire après avoir été propriétaire durant 5 ans, c’est dur sur le moral. J’ai gelé tout l’hiver et ou je m’en vais, va me coûter moins cher que mon loyer actuel.

      J’espère que c’est juste l’immobilier qui vous rend si négatif…

    • -alexandre-

      “Quels déséquilibres?”

      LoL !!!!

    • @ALEX

      ”C’est malhonnête comme commentaire.” Euh ….. c’est juste qu’il n’y avait pas de commentaire !

    • 11h22
      Vous m’avez convaincu avec cet argument massue.

    • @leguet 12h12

      C’est écrit en haut juste après l’article à chaque fois: “soumettre un commentaire”.
      Donc votre 1er avril 17h58 EST un commentaire soumis par vous-même.
      Maintenant, on continue de jouer sur les mots ou on discute?

    • @leguet

      Certains mettent en garde contre les déformations et les dangers du climat immobilier au canada depuis pas mal plus longtemps que 2010. Des articles étaient publiés dès 2003-2004-2005 sur les risques des hausses spéculatives trop rapides vs salaires vs endettement. Dans le désert mais publiés tout de même.

      C’est quoi votre argument ? Parceque quelque chose est dit depuis longtemps c’est donc faux ?

    • @alex

      Comme ce n’était pas un commentaire, j’ai rien à ajouter.

      @snooze

      Pas d’arguments. Ceux qui voulaient commenter l’ont fait. Juste mis un lien qui donne de la perspective.

    • Ok, pbrasseur, je vais vous poser une question différente.

      Du Canada ou de l’Australie, quel pays a le plus grand “déséquilibre” au sein de son économie et des investissements qui s’y font? Comment le quantifieriez-vous? Quels indicateurs proposez-vous?

      Ce n’est pas un piège. Je suis curieux.

    • laurentkar

      L’Australie est “irrelevant” pour nous, tout comme la suisse ou le Danemark, notre benchmark c’est les USA.

    • pbrasseur

      Votre réponse est très décevante.

      Ceci dit, on peut trouver une hypothèque fixe sur 30 ans à 4.4% aux É-U. 3.22% sur 15 ans. Comme c’est notre “benchmark”, j’imagine qu’on peut trouver ça au Canada aussi.

      Aussi, selon vous, l’économie du Canada et son marché immobilier ont plus en commun avec les É-U que l’Australie? Ah bon.

    • pbrasseur

      Aussi, à Denver, qui fait parti de votre “benchmark”, les prix de l’immobilier sont à un sommet historique, selon l’indice Case Shiller. Quels sont les “déséquilibres” au Colorado vs d’autres régions des États-Unis?

      En passant, le Colorado a connu l’une des baisses d’emploi les moins fortes aux É-U pendant la récession. Drôle de coïncidence, hein?

    • Y sont tous gelés à Denver depuis que la marijuana est légale – c’est pour ça que leur marché immobilier est “high”.

    • pbrasseur et GarthTurner

      En effet, non seulement plusieurs ti-jeunes paient des prix insensés pour les condos à Montréal présentement, mais en plus, ils paient pour de la mauvaise qualité de matériaux.

      Le plus triste, c’est qu’il y a des gens ici comme leguet qui encouragent ces ti-jeunes à se lancer dans l’achat de condo les yeux fermés!

    • Est-ce que 37% de la population du Québec est masochiste à ce point!

      http://www.lapresse.ca/actualites/elections-quebec-2014/201404/02/01-4753917-sondage-legault-continue-de-nuire-a-marois-couillard-en-avance.php

      Épouvantable si le PLQ entre majoritaire, comment peut-il y avoir autant de francophones qui adhèrent à ce parti???

    • M. Brasseur

      Je nuancerais: c’est l’économie mondiale qui roule sur un mirage de crédit.

      Et pas depuis hier en plus.

    • Curieux

      Personne ici n’encourage les gens a acheter quoi que ce soit les yeux fermés.

      Au contraire, nous encourageons les gens a garder les yeux, mais surtout, et j’insiste, leur esprit ouvert.

      Le tunnel vision dogmatique sans aucune remise en question, c’est la recette éprouvée pour rester pauvre.

      Ce n’est pas que je veuille encourager les discussion purement politiques, au contraire, mais voulez-vous bien me dire pourquoi les francos devraient hair le PLQ?

    • docteurfolamour 2 avril 2014 19h09

      Justement quiconque a les yeux et l’esprit ouvert sait que c’est pas le moment de plonger dans l’immobilier, condo encore pire.

    • En fait oui: si vous êtes chez Sho-dan, Kaizen, Tri, Jun-I ou Park, c’est ok d’acheter les sushis les yeux fermés.

    • ”Le plus triste, c’est qu’il y a des gens ici comme leguet qui encouragent ces ti-jeunes à se lancer dans l’achat de condo les yeux fermés!”

      Le plus triste et surtout malhonnête c’est de mettre des mots dans ma bouche; comme quoi y a des gens vraiment tordus et frustrés ici. Y a sûrement quelques centaines de milliers de ti-jeunes qui doivent suivre mes calls ici , je devrais peut être aller en politique. Ridicule !
      Vous par contre c’est clair que votre call c’est : n’achetez pas ; y a un post là dessus par jour depuis des lunes. Fait penser au pubs de char à répétition à la télé.
      Heureusement qu’on réussit avec d’autres blogueurs à élargir un peu le débat.

    • Pris sur vrai Garth.

      Surprenant qu’ils aient inventé cela a Toronto avant Montréal

      http://toronto.en.craigslist.ca/bra/crg/4403698260.html

    • Curieux 2 avril 2014 18h13

      37% de ces Quebecois detestent le PQ et ses politiques (surtout les referendums a repetition). C’est pas plus complique que cela. Vous pouvez prendre le PLQ en flagrant delit de n’importe quoi, ca ne changera pas leur vote. Le fait que la CAQ ne gruge pas dans le vote PLQ indique que c’est bien la souverainete/referendum qui est le probleme.

      Les analystes predisent que le vote immigrant/allophone sortira plus que jamais. Si cela se realise, le score du PQ pourrait etre pire.

      Je me demande bien ce que PKP pense de son poing leve.

    • Tax

      Si vous etes la , lisez les posts de vrai Garth du 28 mars (6e paragraphe), et l’avant-dernier paragraphe de celui d’aujourd’hui, et venez me dire que ce dude là ne parle pas des 2 côtés de la bouche.

      Tu choisis variable au lieu d’un 5 ans, t’es cave. Tu choisis 5 ans au lieu de variable, t’es cave. Il devrait se contenter de dire au monde de ne pas acheter, c’est moins compliqué.

    • docteurfolamour

      « Ce n’est pas que je veuille encourager les discussion purement politiques, au contraire, mais voulez-vous bien me dire pourquoi les francos devraient hair le PLQ? »

      Ayoye! Avez-vous vu la pauvreté du discours de Couillard sur les questions de finance/économie, d’identité et d’intégrité durant le face à face la semaine dernière? Le PLQ n’a juste PAS d’identité… Le PLQ nous endette solide lorsqu’il occupe le pouvoir. Et quant à l’intégrité, voulez-vous vraiment aborder la question?! La lumière sera faite dans quelques mois seulement, ça s’annonce bien pour le PLQ selon vous?

      Je repose la question : quel francophone peut aimer le PLQ au point de le placer majoritaire pour 4 à 5 grosses années?

      Dans ce contexte, pourquoi ne pas laisser la chance à la CAQ?

    • Curieux

      Je sais que ce n’est pas la première fois que je vous pose la question, mais qu’est-ce qui fait que les prix sont “insensés” selon vous?

    • Garth

      Votre homonyme disait la meme chose en 1997. Avec une conviction inébranlable.

      M. Brasseur disait également la même chose en 2008. Avec une conviction inébranlable.

      M. Blais pensait la meme chose en 2003.

      Vous voulez vous joindre à leur club sélect?

    • Tiens:

      1. on aurait demandé a Garth Turner en 1997 s’il était possible que les prix immobiliers soient plus de 200% plus élevé en 2014, il serait parti à rire et aurait dit: j’ai la quasi-certitude que non.

      2. on aurait demandé à M. Brasseur en 2008 s’il était possible que les prix immobiliers soient 35% plus élevés en 2014, il serait parti à rire et aurait dit: j’ai la quasi-certitude que non.

      3. on demande a faux Garth en 2014 s,il est possible que les prix de l’immobilier baissent de 35% durant les 5 prochaines années, il partirait à rire et aurait dit: j’ai la quasi-certitude que non.

      De grands visionnaires, j’suppose?

    • ne baissent pas

    • faux Garth

      Vous pouvez lui attribuer tous les torts du monde, mais au moins PKP fait partie d’un peuple.

    • Garth, vous pensez sérieusement que les québécois ne savent pas que le PQ est tout aussi coupable que le PQ?

      Faudrait sortir de votre coin et discuter avec des québécois plus intelligents de temps à autre.

    • que le PLQ.

    • Curieux

      Vous pensez sérieusement que le PQ est mieux que le PLQ? Que le PC? Que les Libs fédéraux? Que les Dems? Que le GOP?

      Voir mon post de 21:27 pour ce que vous devez faire.

    • Curieux

      En passant, la réponse de Couillard sur le dude qui tourne des boulons à l’usine qui doit parler anglais parce qu’un client étranger serait susceptible de lui poser une question est l’une des plus stupide et doconectée que j’ai jamais entendu de la part d’un dude qui est supposé être intelligent. I grant you that.

    • Attends m’sieur le premier minisse, m’a vous expliquer ca comment c’qu’a mach la ma’hine.

      Ben oui. Le dude tourne des boulons.

    • Curieux

      C,est sur que le PQ ne nous endette pas pantoute pendant qu’il est au pouvoir.

      J’espère que vous réalisez a quel point la crise de 2008 a été bien gérée au Québec (et au Canada). Facile de ne pas endetter un pays lorsque tout va bien.

      Je pense que vous avez raté quelque posts, je souhaite également qu’on donne sa chance à la CAQ. Legault est legit (au moins relativement).

    • Doc
      En verite en verite, les doomers et les boomsters ont tous ete dans le champ dans leurs predictions sur l’immobilier. Sa performance a surpasse les predictions des plus boomsters les plus optimistes.

      J’ai deja dit tout ce que j’avais a dire sur la trajectoire de l’immobilier. .Je me contente de vous lire en etant convaincu que ca va crasher. En attendant je note vos remarques pour vous les retourner contre vous apres le crash.

    • Doc
      “Garth, vous pensez sérieusement que les québécois ne savent pas que le PQ est tout aussi coupable que le PLQ?”

      Les Quebecois le savent, mais le PQ ne semble pas le savoir.

    • Desole moi je ne truste pas Legault. Je prefere traverser de l’autre cote et embrasser PKP.

      http://tvanouvelles.ca/video/587477374001

      http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/15/bernard-landry-francois-legault-arriviste_n_1784231.html

    • @Doc
      “En passant, la réponse de Couillard sur le dude qui tourne des boulons à l’usine qui doit parler anglais parce qu’un client étranger …”

      Je ne pense pas qu’il voulait vraiment “insignuer” qu’il “…doit parler Anglais…”, mais plutot “…ce serait bien qu’il parle Anglais…”. Mais le PQ ne pouvait pas esperer meilleure gaffe. Les PQistes aiment bien confondre le bilinguisme institutional et le bilinguisme “linguistique” lorsque ca les arrange. On est en champagne electorale c’est de bonne guerre.

      C’est clair que si c’est ,ma compagnie, ce serait bien pour moi que cet employe soit bilingue. Si c’est mon enfant j’aimerais qu’il soit bilingue. Voila, ca n’a rien a voir avec les batailles identitaires/linhguistiques.

    • Ca va crasher quand Garth? Je ne vous demande pas une date, juste un horizon.

      A 23:08, vous contredisez votre post de 19:36. Mais peu importe, ce qui compte ici c’est l’immobilier.

      Ca va planter de 35%, mais quand mon Garth?

    • Garth

      Si c’est mon enfant, et que je suis pogné pour choisir, j’aimerais mieux qu’il soit unilingue franco et éduqué que bilingue tourneux de boulons.

      Les gens peu éduqués ont deja assez de misère à parler et écrire le francais convenablement, leur demander d’ete bilingue est loufoque.

      Faut pas êre dupe: Legault n,est pas en politique parce que Dieu lui a donné une mission divine. Mais au moins il n’a pas besoin de se bâtir un super- régime de pension (et je ne parle pas du régime de pension des députés ici).

    • Il y a de l’espoir pour le West Island

      http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/justice-et-faits-divers/201404/02/01-4753988-un-etre-souveraindevant-le-tribunal-quil-rejette.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO2_quebec_canada_178_accueil_POS1

    • docteurfolamour

      La question à 19h49 s’adressait à tous.

      Le PLQ nous a endetté solide entre 2003 et 2012. Nous sommes maintenant à l’heure de rembourser la facture. Au lieu de ça, le PLQ veut repartir sur les mêmes bases d’endettement qu’en 2008.

      Sommes-nous en crise financière présentement?

      Le PLQ n’a aucune vision et ne fait que pelleter les problèmes par en avant.

      Le seul choix logique est la CAQ.

    • Curieux_

      “Je repose la question : quel francophone peut aimer le PLQ au point de le placer majoritaire pour 4 à 5 grosses années?”

      Vrai que c’est décourageant et pour ma part je ne pas réussi à me pincer le nez et voter PLQ, mon choix est allé sur le Parti Conservateur du Québec, un parti marginal mais le seul programme qui prône réellement la liberté économique au Québec, et Dieu sait qu’on en a besoin.

      N’empêche quand même que le PLQ c’est mieux que d’imploser avec le PQ, on ne peut reprocher aux gens de voter pour ce qu’il perçoivent comme le moins pire. La CAQ, Legault fait les bons constats mais ça s’arrête là, je n’aime pas ses solutions interventionnistes, pour moi c’est du “business as usual”. En fait je ne veux pas vous choquer je souhaite que la CAQ implose pour qu’elle puisse être remplacé par un authentique parti de droite économique. Il est temps que les Québécois soient exposés à ce genre d’idées. On est dans un mur actuellement et on aura besoin de ça pour s’en sortir

      Au peddlers qui répètent que parce que la bulle n’a pas encore éclaté et qu’on en parle depuis longtemps il n’y a pas de bulle.

      Réponse: Pas la peine de répondre à ça parce qu’absurde. Bien des bulles ont surpris par leur longévité mais toutes finissent par péter. Il n’y a pas d’exception.

    • Le problème avec l’horizon c’est qu’il ne faut pas avoir la vue obstruée, pis de toute façon, les yeux nous jouent des tours, le désastre peut nous attendre juste de l’autre côté de la ligne d’horizon…Trop tôt pour les paris électoraux, je viens d’appeler un contact au Lagasse Stadium pour connaitre les ‘’odds’’, on m’a répondu : ‘’Je ne savais même pas que le Québec avait un premier ministre’’. Fais ké, j’y vais au pifomètre, gouvernement minoritaire libéral, les résultats seront Lib, PQ, CAQ & QS. Coalition PLQ & QS possible et souhaitable, sinon, alternance de gouvernements minoritaire à la saveur italienne ad vitam aeternam.

    • Le marché est très déprimé en ce moment, bien des maisons végètent sur le marché pendant des mois avec pratiquement pas de visites, certains refusent de baisser leur prix et retirent leur propriété du marché pendant que d’autres approchent la panique et sont sur le bord de craquer (j’en connais et c’est pas joli à voir), on ne peut retarder indéfiniment une vente devenue nécessaire pour des raisons personnelles et/ou financières.

      En même temps il y a toujours des jeunes couples qui s’embarquent pour 300K ou 400K pour accéder au “rêve” à des prix délirants, avec bien sûr la bénédiction de la SCHL (quand ce n’est pas la banque ou la famille qui prête la mise de fond requise pour se faire endosser par le contribuable). Parce que soyez en certain pas une banque ne prêterait à ces condition sans cette garantie.

      Que va-t’il se passer, cette situation ne peut durer indéfiniment? La dernière fois que le marché allait planter, en 2008, il a été sauvé par l’état fédéral qui est intervenu massivement en “investissant” près de 75 milliards de $$$ dans les hypothèques des banques pendant que les taux d’intérêt chutaient. Le marché est alors reparti de plus belle, le bulle aussi.

      Mais cette fois qu’est-ce qui va sauver ce marché?

    • Est-ce que le gouvernement a perdu une cenne en investissant “massivement” (lol, a hauteur de 7% du marché des hypothèques)?

      Pour qu’il y ait une bulle, il faut qu’elle pête. Pour qu’elle pête, ca prend une aiguille. Les aiguilles sont un spike des taux, d’intérêts ou de chomage.

    • @curieux

      Quand on dit que le PLQ a endetté le Québec pendant qu’il était au pouvoir c’est vrai.

      Mais c’est une vision très simpliste. Car les choses ne sont pas toutes égales par ailleurs.

      Il faut comparer la dette au revenu, toujours. Or, je n’ai pas été cherché les chiffres, mais il me semble me rappeler que la dette/revenu a diminué ou est resté stable pendant les années libérales.

      C’est comme si vous me disiez que quelqu’un qui gagne 50 000$/an et qui a 25 000$ de dettes est en meilleure situation que quelqu’un qui gagne 65 000$/ an et qui a 30 000$ de dettes.

      Oui, le PLQ a endetté le Québec, mais sous le PLQ, les revenus ont augmenté aussi…

    • docteurfolamour 3 avril 2014 06h29

      Eduque ou pas je prefere qu’il soit bilingue.

    • @Curieux
      Loin de moi l’idée de défendre outre mesure les Libéraux parce qu’ils ont étés de très mauvais fiduciaires et ne méritent nullement notre confiance.
      Cependant, il ne faut pas attribuer la hausse disons-le drastique de la dette aux seuls Libéraux, le contexte est très important, nous avons quand même traversé la pire récession mondiale depuis les années 80 minimum et la raison pour laquelle le Canada s’en est très bien sorti est que nos gouvernements étaient en bonne posture financière et ont pu massivement investir pour compenser le retrait du privé sans augmenter significativement le risque souverain (donc le taux d’emprunt demeure faible).

      En ce sens, le Canada a très bien joué ses cartes comme entité gouvernementale qui, selon mon point de vue, est l’assureur ultime: il compense lorsque les particuliers et les entreprises défaillent et réduit ses positions pour refroidir la croissance effréné dans le haut des cycles: c’est essentiellement un stabilisateur de croissance.

    • “Pour qu’il y ait une bulle, il faut qu’elle pête. Pour qu’elle pête, ca prend une aiguille. Les aiguilles sont un spike des taux, d’intérêts ou de chomage.”

      Absolument pas, une bulle est par définition un mouvement d’humeur, tout ce que ça prend c’est un changement d’humeur qui peut commencer par un simple doute.

      Vous réfléchissez comme si la bulle était quelque chose de rationnel, appuyé sur du solide et il faudrait que ce quelque chose lâche.

      A propos c’était quoi l’aiguille qui a fait péter la bulle Dot-Com?

    • @curieux
      Regardez bien les ratio dette PIB sous le PLQ et tenez compte du fait qu’ils ont du traverser la crise financiere.

      “Le PLQ nous a endetté solide entre 2003 et 2012. Nous sommes maintenant à l’heure de rembourser la facture. Au lieu de ça, le PLQ veut repartir sur les mêmes bases d’endettement qu’en 2008.”

      Vous pensez que les Quebecois qui se sont personnellement endette plus que cela (et sans consequence a date) vont etre inquiets de la dette (plutot lointaine) des gouvernements?

      Les gens n’ont pas de gene a financer pour 94 mois (vers la fin la valeur de l’auto est inferieure au pret auto) leur auto garantie pour 4 ans. Vous croyez que la dette du gouvernement va les inquieter? Come on!

      Dude! les gens se sentent vaccines contre la dette. Le pelletage vers l’avant est la nouvelle facon de vivre. Les politiciens l’ont compris.

    • @Doc
      “Il y a de l’espoir pour le West Island”

      L’espoir pour le West Island c’est la crimee.

    • -alexandre-

      Nos gouvernements ont bien géré la crise?

      Pour le fédéral j’en parle plus haut.

      Au Québec les libéraux n’ont rien fait de spécial si ce n’est d’avoir fortuitement investi dans les infrastructures suite à l’effondrement d’un viaduc. Par la suite leur réaction a été d’augmenter taxes et tarifs tous azimuts, et ça ne fonctionne pas, l’économie est étouffée et les entrées fiscales diminuent. On est en plein dans le mur.

      La crise en une image de l’OCDE:

      http://www.greaterfool.ca/wp-content/uploads/2014/04/MORTGAGE-DEBT-modified.png?8f4c78

      Selon vous qui est en meilleure position maintenant?

    • “Mais cette fois qu’est-ce qui va sauver ce marché?”

      C’est la question que les Boomsters evitent le plus sur ce blogue, bien qu’elle ait deja ete posee plusieurs fois.

      De toutes les facons il n’y a plus rien pour le sauver. Endettement au sommet, prix au sommets, taux de proprios au sommet, taux hypothecaires au plancher, croissance economique et des salaires au plancher, crise demographique a l’horizon, …, systeme de sante foutu et en crise avant que la vague des boomers vieillissants debarque.

      Les boomers devront vendre pour s’acheter la bouffe et les prostheses (dentaires, hanche …) que le gouvernement sera incapable de leur offrir. En face d’eux des acheteurs incapable de payer le prix qu’ils esperent. Couillard essaie (une tentative vaine) d’anticiper en leur offrant un programme pour les aider a payer leurs taxes municipales qui vont continuer de monter alors que leurs revenus baissent.

      Je veux bien etre optimiste mais y a pas de raisons. Non les prix ne peuvent pas ne pas crasher.

    • http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201404/03/01-4754115-montreal-veut-abolir-2700-postes-dici-cinq-ans.php

      2700 jobs de moins à la Ville

      Mais c’est certain que le secteur privé va compenser ça hein….

      Next: HQ, Loto-Q, la SAQ et tout le reste. Tout ce beau monde va devoir verser plus de dinero au Léviathan de Québec.

    • “A propos c’était quoi l’aiguille qui a fait péter la bulle Dot-Com?”

      Le refinancement…
      C’est bien beau acheté des compagnies avec des “clicks”, mais la plupart n’avaient AUCUN revenu et surtout, aucun profit, et des cash flow opérationnels très négatifs, donc vous avez le pattern habituel: bonne idée -> lève des fonds -> dépense les fonds.
      Cela prend alors une seconde émission de capitaux propres (pensez-vous que les banques allaient toucher à ça avec une pôle de 1000 pieds?), donc dilution, donc impatience, et Boum!
      Le “burn rate” était trop rapide. Bonne chance également pour convaincre à la 2ème, voire 3ème émission de payer 10 fois le prix de la première alors qu’aucune progression réelle n’est survenue. Ils vont exiger de payer le prix de la première émission direct ou de manière détournée: une avalanche de “warrant” ou des “convertibles debentures”.

      Comme disent les Chinois: “Fool me once, shame on you, fool me twice, shame on me”.

    • “Nos gouvernements ont bien géré la crise?”

      Oui, quand même.
      Quel a été le taux de chômage pendant les 5 dernières années?
      La criminalité est sous contrôle, on n’a pas l’équivalent de 50 millions d’Américains sur les food stamps, le prix des matières premières a fortement baissé mais l’économie canadienne s’est maintenue.

      Est-ce que les gouvernements gèrent bien nos infrastructures et nos programmes sociaux? Non.
      Est-ce qu’ils gèrent bien le risque macro? Oui.
      My 2 cents.

    • “Les taux sont bas, l’emploie est pas si mal et l’économie américaine va pousser nos exportations vers le haut d’ici la fin de l’été.”

      Les taux sont bas, l’emploie est pas si mal. C’est vrai pour l’instant.

      Mais est-ce que la reprise americaine va relancer les exportations du QC (secteur manufacturier)? J’attendrais avant de conclure. Les couts de production et de l’energie ont tellement baisse aux USA ces dernieres annees que malgre la baisse du $CAN, je ne suis pas sur que le QC a repris son avantage d’antan. Jusqu’a present la tendance des companies dans ce secteur est de se relocaliser aux USA. De plus il semble que le secteur manufacturier Quebecois n’ait pas profite de la force du $CAN pour se moderniser.
      Wait and see.

    • alexandre

      Assez d’accord avec vous (et “bon” jeu de mots au sujet de Denver, en passant). Quelques remarques, par contre. L’ensemble des provinces ont investi massivement en infrastructures et ont fait de grands déficits pendant la récession. Pourtant le Québec s’en est mieux sorti que la plupart. Il semblerait que l’Ouest (incluant B-C) était très dépendant des hauts prix du pétrole et du gaz, alors que l’Ontario dépendait beaucoup de l’auto et de la finance. Les industries québécoises étaient moins exposées.

      Aussi, la plupart des pays ont entamé ce genre de programmes fiscaux (le Japon le fait depuis 20 ans!). Pour que ça fonctionne, il faut que la banque centrale laisse la politique fiscale faire son travail sur le PIB nominal. Par exemple, si le Canada avait suivi la BCE et augmenté significativement son ton directeur en 2011, nous serions probablement dans la même situation que bien des pays européens. Il faut une coordination des autorités fiscales et monétaires, ce dont le Canada a pu profiter pendant la crise.

    • @pbrasseur

      Vous êtes le premier à vouloir dégraisser l’État et voir sa productivité augmentée mais évidemment comme dans votre scénario rien mais rien n’est une bonne nouvelle alors vous trouver à redire. D’ailleurs le dégraissage est commencé un peut partout. On en profite pour pas les remplacés tous lorsqu’ils partent à la retraite. Bonne nouvelle ; des dépenses en moins et pas nécessairement une perte de revenus pour l’État puisqu’il sagit en grande partie de gens qui partent à la retraite. Des fois reviennent à temps partiel toutefois mais ça c’est un autre sujet !

    • Garth

      Pas obligé de vendre pour avoir du cash. Et pas obligé d’aller voic CHIP non plus.

      C’est un peu morbide, mais avez-vous la moindre idée du montant d’assurance vie que je vais encaisser au décès de mes parents? Comme nous sommes la société la plus assurée au monde, avec-vous la moindre idée de la richesse qui va nous tomber dessus, bang, tax-free?

    • @leguet

      Oui je veux dégraisser, mais ce n’est pas aussi simple.

      Quand une firme privée dégraisse elle en profite pour mettre à la porte le bois mort, les employés les moins bons. Ceux qui restent forme un groupe plus performants.

      Au public ça fonctionne sur l’ancienneté, soit vous êtes près de la retraite, soit vous êtes nouveau ou avez un statut plus précaire. Rien à voir avec la productivité réelle, même que des employés très productifs peuvent prendre la porte. Et pour ce qui est de garder le même niveau de service bonne chance avez celle là, les bureaucraties savent très bien se défendre notamment en s’assurant que les services sont effectués. De toute façon pour diminuer sa taille l’état devra éventuellement diminuer les services et le nombre de ses “missions”.

      Après avoir vécu au dessus de nos L’austérité est une conséquence que l’on va vivre pour longtemps au Québec. Éventuellement quand l’état aura rapetissé et étouffera moins l’économie on pourra repartir sur des bases plus saine (une économie d’entreprises, de production et de création réelle de richesse). Mais avant d’en arriver la le passage obligé c’est la déflation et ça croyez moins ça ne fera pas de bien.

      Le pire c’est que cette déflation étatique coïncidera probablement avec celle de l’endettement des ménages. Cerise sur le sundae: le vieillissement. D’après vous la cour est pleine?

    • @pbrasseur
      Votre histoire de cour ne s’arrête pas là. Une fois et si jamais notre économie devient plus “productive”, que nos services sont au minimum et nos salaire à la limite du vital, et bien, notre concurrent se dira, aie ! il faut que je sois plus productifs. Et il va recompresser les salaires et recouper les services jusqu’à devenir encore plus cheap que nous. Puis un autre plus mal prit suivra.
      Il n’y a de fin à cette histoire que dans la douleur et la violence.

    • @ Garth Turner, 30% sur 5 ans, c’est environ 6% par année. Pour répondre à votre question concernant la bourse, prenez 15 titres de majors sur les 10 dernières années, et malgré le crash de 2008 cela vous donnera beaucoup plus !

      Pour bien voir la différence, à ce rythme la valeur d’un condo doublera en 15 ans. Et j’ai fait l’exercice pour 5 titres qui me sont passés par la tête :
      Google en 10 ans a doublé 4.5 fois.
      Coca-cola a doublé 1 fois.
      Monsato a doublé 5 fois.
      Manuvie a doublé 0 fois (encore au même prix)
      Lassonde (jus Oasis) a doublé 5 fois.

      Avec un portefeuille solide et diversifié, vous auriez au minimum doublé une ou deux fois en 10 ans… ce qui est beaucoup plus que la croissance de la valeur d’une maison, et on se demande encore pourquoi les riches s’enrichissent et les pauvres s’appavrissent face aux riches (il y a aussi des bulles immobilières est ces valeurs explosent, comme pour la bourse, c’est pourquoi j’ai pris un horizon de 10 ans).

      D’ailleurs, il existe des titres boursiers avec lesquels on peut acheter de l’immobilier, et pour qu’ils attirent des acheteurs, ils doivent en plus de la croissance, donner un revenu régulier, car la seule croissance de l’immobilier ne compétitionne pas souvent la croissance des autres titres.

    • Finalement, j’ai décidé de ne pas vendre mon duplex et je l’ai plutôt loué. Avant impôt, rendement de l’ordre de 8% (difficile à évaluer vu que la valeur du duplex est hypothétique et que les travaux futurs sont ardus à prévoir), incluant le salaire de la personne qui gérera la bâtisse en mon absence, à conditions que les locataires ne ratent pas de paiements.

      Si les taux restent assez bas d’ici l’an prochain, je peux réhypothéquer, augmenter le rendement sur l’équité du duplex à plus de 10% (avant impôts) et investir la balance à la bourse (qui sait, on aura peut-être un petit “crash” boursier d’ici fin-2015).

    • m.rustik

      Comme dirait le DrLove, quel est le levier typique en immobilier vs. le levier typique à la bourse?

      On peut aisément aller à 10 pour 1 en immobilier résidentiel. Difficile de faire plus que 2 pour 1 à la bourse, à moins d’aller vers des produits dérivés. Et on ne parle même pas de volatilité.

    • M Rustik

      Entre avril 2004 et avril 2014, le S&P est passé de 1134 a 1890. En prenant pour acquis qu’en 10 ans, vous n’avez jamais vendu un titre et payé d’impôt. Si je me rappelle bien, le portefeuille de Buffett tourne aus 2 ans…

      Ajoutez-y le dividend yield que vous voulez, peu m’importe. Avec un impôt de 50%.

      Dans la vrai vie, vos chiffres n’arrivent pas.

      Faites une vrai simulation de rendement, avec le vrai turnover d,un portefeuille, et venez nous reparler que votre portefeuille aura doublé une ou 2 fois en 10 ans.

      Vous devirez vous lancer un hedge fund, mais pour avoir le rendement que vous annoncez votre risque va etre out-of-this world.

    • M Brasseur

      Une convention collective, ca expire. Un bon politicien va avoir l’opinion publique de son bord s’il annonce qu’a l’avenir, la compétence va primer sur l’anciennete dans la fonction publique. Méchante belle fight en perspective, mais un bon politicen est capable de la gagner.

    • Ma prédiction pour les élections: libéraux minoritaires.

      La Commission va suivre son cours, ainsi que le journalisme d’enquete.

      Prochaines elections, CAQ majoritaire.

    • m.rustik 3 avril 2014 15h46

      Un portefeuille diversifie a un rendement historique entre 8 et 9%. Un investisseur discipline bat ceste performance et obtient des rendement superieurs, n’en deplaise a Doc. Mais c’est sur que c’est pas a la portee de tous, surtout pas de Doc (vu ses reactions sur la bourse et ses quelques trades announces sur ce blogue…).

      Vous avez cite quelques compagnies qui vous “passés par la tête”, si c’est ce genre de companies qui vous interesse vous etes investisseur qui sait ce qu’il fait. Les bonnes companies (celles qui ont la suprematie et un avantage concurrentiel dans un domaine profitable ..), on les achetes pour ne pas les revendre point final. Sauf en partie de temps en temps pour ramasser de l’argent sur la table ou rebalancer.

      Lorsque Doc l’aura compris il aura vu la lumiere. A le lire, on vend tous les 2 ans.

      Doc
      C’est quoi le rendement du S&P depuis 2009 apres impots? Vous pouvez le comparer a celui de l’immobilier.

    • @Doc
      “Prochaines elections, CAQ majoritaire.”

      Vous comprenez que si la CAQ est majoritaire a une election, ca signifierait que le PQ a ete pulverise a la Bloc Quebecois. Etes vous entrain d”insignuer” que le PQ va rejoindre son cousin Bloc Quebecois dans le petit coin?
      Vous n’etes pas serieux Doc, avec tout l’espoir que PKP a suscite? Si on etait le 1er avril j’aurais cru au poisson mais la!……

    • docteurfolamour 3 avril 2014 13h13

      Bingo! Je comprend pourquoi subitement il y a un engouement a preparer des lois pour “aider” des gens a mourir. C’est sur que si vous avez une grosse assurance vie vos heritiers feront tout pour vous “aider”.

      Je ne suis pas sur de vous comprendre. Ainsi les boomers vont utiliser leur assurance vie pour payer l’epicerie et les prostheses? Moi qui croyait qu’il fallait mourrir pour toucher cette l’assurance. Doc, avez vous un truc pour faker la mort, casher la prime et se payer une chirurgie avec? Merci de partager. On en apprends sur des blogues.

      Y -il des programmes du genre Chip ou on peut casher son assurance vie avant de mourir? Honnetement j’en sais rien.

    • @Doc
      Pour l’assurance vie, peut-etre que votre situation est unique.
      A l’echelle nationale les gens ne sont pas si assures que vous le pensez. A la page 4 du lien suivant vous lirez ceci.

      “Pour ce qui est des résidents du Québec possédant une assurance vie, le montant d’assurance moyen par assuré était de 125 100 $ à la fin de 2010, comparativement à la moyenne nationale de 173700 $. ”

      Desole je crois pas que les assurances vies nous sauveront du crash. Va faloir que vous trouviez autre chose.

      http://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=16&ved=0CGoQFjAFOAo&url=http%3A%2F%2Fwww.clhia.ca%2Fdomino%2Fhtml%2Fclhia%2Fclhia_lp4w_lnd_webstation.nsf%2Fresources%2FProvincial%2BFacts%2Band%2BFigures%2F%24file%2FFacts2010_QCFR.pdf&ei=2So-U6rsNOjMsQTu2IHoDA&usg=AFQjCNEZpk6Rb4SlarebdFSqupcij0PG2A

    • Garth

      On fait ou il y a un truc, l’absence (au sens du Code civil),mais c’est de la fraude lorsque fakée.

      Garth, j’ai hypothéqué ma maison pour investir. Je peux aussi hypothéquer ma maison pour manger (et pas avec le programme CHIP). Avec une assurance vie qui rembourse l’hypotheque a mon deces.

      Par ailleurs, lisez sur les viatical settlements, Pas un grand succes a date, mais pourrait se développer.

      Quand vous apprenez, ce serait apprécié que vous preniez 10 secondes pour remercier la personne, qui que ce soit.

      Quel crash? Celui dont vous êtes incapable de prédire l’horizon?

      Votre utilisation constante d’insignuer, c’est de l’auto-dérision? Vous etes fier de mal écrire le francais?

      Commission Charbonneau, et journalisme d’enquete.

    • L’autre facon de mourir tout en continuant à respirer est d’habiter dans le 450.

      But I digress.

    • Aux personnes dont l’argument est la ratio dette/PIB sous les Libéraux…

      Ce ratio a bien paru entre 2003 et 2012 dû à la poussée sans précédent de l’endettement des ménages durant cette période. N’oublions pas que la consommation pèse pour plus de 60% dans le PIB québécois.

      Donc, aucun espèce de mérite ne doit être attribué au PLQ à cet effet!

      Du côté des ménages, nous sommes également rendus à l’heure de payer l’énorme facture du surendettement passé. Il n’y a plus tellement de jeu pour les ménages, tout comme pour les finances publiques du Québec.

      J’ai bien aimé l’image de Legault en train de couper une carte une carte de crédit!

    • Conséquence lorsque l’on s’endette trop.

      « La tendance à la hausse du nombre de propriétaires de maisons qui ont dû remettre les clefs à leur prêteur hypothécaire s’est poursuivie en mars, pour un quatrième mois consécutif.

      Au Québec, en mars, 209 propriétaires ont remis leur maison à leur créancier, ce qui représente une hausse de 14,2% par rapport à mars 2013.

      Les régions de Laval-Laurentides, de la Montérégie-Rive-Sud de Montréal et de l’Outaouais ont été les plus touchées. Ensemble, elles représentent la moitié des reprises.

      Le solde des créances impayées s’élevait en moyenne à 250 800$, en forte hausse par rapport à 185 100$ le mois dernier »

      http://argent.canoe.ca/vos-finances/immobilier/les-reprises-hypothecaires-toujours-la-hausse-3042014

      C’est combien le leverage pour les ménages touchés?

    • docteurfolamour

      “Méchante belle fight en perspective, mais un bon politicen est capable de la gagner.”

      Mouais, on verra ça.

      Z’avez vu la taille de la manif hier? Même pas de cause particulière, juste une petite pratique “préventive”…

      Dans une province qui descend dans la rue pendant des semaines pour quelques centaines de $ i faudrait pas sous-estimez pas les rapports de force et même le potentiel de violence qui soutiennent le modèle Québécois.

    • Bon mois pour l’emploi au Québec. Mars 2013 à mars 2014, création de 31000 emplois au Québec. Les chiffres temps plein sont bons en mars 2014.

    • @laurentkar 11h53
      Tout à fait d’accord avec l’ensemble de votre commentaire.
      La Banque Centrale du Canada a joué un rôle symbiotique dans la gestion de la crise.

    • @ docteurfolamour,

      Je partage en grande partie les propos de Garth Turner concernant la bourse et j’ajouterai ceci : Je vais me concentrer sur « le turnover sur 2 ans ». Doc, si vous placez à la bourse de cette manière, vous n’investissez pas à la bourse mais vous spéculez à la bourse. Investir, ce n’est pas dans une optique de court terme. Vous investissez dans votre maison, ne la revendez pas aux deux ans. Pourquoi en serait-il différent avec vos autres investissements financiers ? (si ce n’est autrement que pour spéculer… d’ailleurs vous pouvez spéculer aussi sur la valeur des maisons).

      Pour ce qui est de la vrai vie… je ne peux que parler que pour mon entourage et pour moi (nous sommes 4 amis qui se partagent, peut-être un peu trop, nos bonnes et moins bonnes réalisations boursières), et le 8-9% de rendement que parle Garth, nous l’avons tous eu. Et notre portefeuille, après impôt, à tous, fait plus que doubler sur 10 ans (et celui depuis plus de 20 ans). Tandis que la portion immobilière de nos portefeuilles a sous performé mon indice global (mais demeure convenable). À noter : Je garde 5% de mon portefeuille pour spéculer… et je m’amuse avec, mais je fais moins, après impôt, que mes rendements avec mes investissements.

      Je me répète, investir dans un titre immobilier coté en bourse ça se fait, et ces titres doivent offrir un gros dividende pour être attrayant, car la croissance ne l’est pas suffisamment à elle seule pour attirer des investisseurs (je ne parle pas des spéculateurs).

    • @Laurantkar,
      Si vous parlez de levier parce que vous empruntez 200,000$ pour avoir mis 20,000$ de votre poche… il y a plusieurs bons livres, en librairies, qui montre ce genre de calcul, en y incorporant impôts et tout. Dans les meilleurs cas, sur 20 ans, le « levier » de la maison donne un actif final à 75% de la valeur de l’actif de celui qui a choisi l’option loyer et placements (je n’en ai lu aucun qui financièrement démontre l’avantage financier de la maison, contraire au mythe socialement ancré à ce sujet). Bonnes lectures.

      Cependant, faire du levier en immobilier, là on sort de la maison pour y habiter. Avoir un parc immobilier et le louer, l’utiliser pour faire du levier, et grandir le parc, là on est ailleurs.

    • @Doc et Laurentkar,

      C’est quand on lit le type de réflexion : « une maison c’est le plus payant des investissements », sans s’arrêter à calculer les vrais valeurs (ou à lire les livres qui l’on fait pour nous), qu’on comprend pourquoi année après année, les journaux nous annoncent : « L’écart entre les riches et les pauvres s’est encore creusé ».

      PS : je ne dis pas que l’achat d’une maison est un mauvais investissement, mais il y a un grand nombre d’autres investissements plus payant. Sauf qu’une maison, à mon avis, ça doit être plus qu’un simple investissement, c’est un toit sur la tête, le lieu où vivent nos enfants. Mais de refuser de comprendre que ce choix d’investissements à un coût relatif (face à de meilleurs et faciles investissements), c’est à quelque part de l’aveuglement volontaire.

    • @docteurfolamour
      3 avril 2014
      19h18

      Mon Dieu, j’espère vraiment que vous avez raison! Je me croise tellement les doigts pour la CAQ. Avec toutes les doléances que les gens ont contre soit le PQ ou le PLQ, je ne comprend pas que les gens ne tentent pas plus de faire preuve d’un peu de courage. On se plains que rien ne change au Québec, mais on s’entête pour toujours élire les même vieux partis.

      @Garth

      Il y a plusieurs produits d’assurances qui vous rembourse tout votre argent (sans intérêt je crois) une fois rendu à disons 70 ans. C’est une façon d’aller récupérer un montant, mais bien honnêtement tant qu’à mettre de l’argent dans un truc du genre, aussi bien investir et au moins recevoir de l’intérêt!

    • Laurentkar…
      Vous gardez votre duplex. Je vous comprends ! Dans votre cas, cela semble très rentable. Propio non occupant c’est exact. Pour un proprio occ. Le calcul est un peu différent. Pour ce qui est du levier à la bourse et les produits dérivés, tout dépendant de quel côté de la clôture vous vous trouvez, la volatilité peut-être votre plus grand ami ou votre plus grand ennemi.

    • Garth

      Vous ne connaissez pas le taux d’impot des dividendes.

      Vous rebalancez.

      Vous hedgez.

      Mais vous vendez rarement.

      Vous battez les indices. A chaque année.

      Et j’en passe.

      Dès fois, ca parait tellement que vous n’avez pas un véritable portefeuille boursier, c’est meme pas drôle.

      J’ai fait plus de 25% de rendement annuel composé depuis 1995 avec mes résidences principales. Si le passé était garant du futur, je passerais mon temps ici a dire aux gens d’acheter au plus sacrant, comme mes amis boursicoteurs de génie.

      Je vais vous dire un petit secret: le rendement de votre “portefeuille”, depuis assez longtemps merci, est principalement du à l’expansion du crédit. Et le rendement de la partie obligataire est principalement du au mega bull market obligataire début il y a plus de 30 ans.

      Je vous souhaite que la bulle de crédit continue, et que les taux continuent de baisser.

      Je me demande quel serait alors l’impact sur l’immobilier?

    • Garth

      Rustik a au moins eu l’honnetete intellectuelle de ne pas faire une comparaison sur un horizon de temps cherry pické à l’extreme. Là, vous venez de tomber, chuter en fait, dans le Poitras-isme.

      Tiens, quelqu’un qui acheté a Toronto avec 10% de cash down le 1er janvier 2013 a fait du 60%-80% en 2013. Doh. Essayez de battre cela a la bourse.

      C’est a ce moment-là que le mascara commence à craquer, habituellement.

    • Vous en voulez une bulle ?

      Espagne :
      ”dans un pays de 16,5 millions de familles, on compte 22 à 24 millions de maisons et 3 à 4 millions de maisons vides. Sur l’ensemble des maisons construites durant la période 2001-2007, « pas moins de 28 % sont vacantes à la fin de l’année 2008”

      Wiki

      Aussi, bienvenue dans l’économie virtuelle ! L’Europe endettée à l’os trouve à se financer à rabais. L’Espagne(26% de chômage) voit ses obligations 5 ans se négocier sous le taux US.

      http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/04/04/97002-20140404FILWWW00311-espagneitalie-dettes-records.php

    • Attendez de voir ce que les 11 ont en commun avec Couillard, outre leur allégeance libérale.

      Vous allez rire.

      A ce compte-la, il est courant d’épargner sa salive, plutot que de la gaspiller.

    • 48 h sans post c’est inedit sur ce blogue.
      Qu’est il arrive a tout ce monde. Le bloque a-tu un probleme?

    • ouf le doc doit etre en withdrawal pas apeu pres

    • Mais qu’est-ce qui se passe ici? Les modérateurs ne mettent plus a jour le blogue? Aucun commentaire ne passe depuis quelques jours!

      @docteurfolamour
      3 avril 2014
      19h18

      Mon Dieu, j’espère vraiment que vous avez raison! Je me croise tellement les doigts pour la CAQ. Avec toutes les doléances que les gens ont contre soit le PQ ou le PLQ, je ne comprend pas que les gens ne tentent pas plus de faire preuve d’un peu de courage. On se plains que rien ne change au Québec, mais on s’entête pour toujours élire les même vieux partis.

      @Garth

      Il y a plusieurs produits d’assurances qui vous rembourse tout votre argent (sans intérêt je crois) une fois rendu à disons 70 ans. C’est une façon d’aller récupérer un montant, mais bien honnêtement tant qu’à mettre de l’argent dans un truc du genre, aussi bien investir et au moins recevoir de l’intérêt!

    • @doc

      Quelle tristesse, Libéral majoritaire… le PQ a eu toute une dégelée! Mais bon, certains appelleront ça un retour à la “stabilité”… Après tout, continuons tous bien heureux à s’endetter un peu plus, en se socialisant un peu plus avec une petite odeur de corruption en prime.

    • Roulé en petite boule. Monté le chauffage à 32C (prérogative de proprio, je le contrôle!), mais je grelotte.

      I will survive.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mars 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité