Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 14 février 2013 | Mise en ligne à 11h43 | Commenter Commentaires (56)

    Les montagnes russes de janvier

    Archives La Presse

    Archives La Presse

    Comme des montagnes russes, le marché immobilier du Grand Montréal est allé dans toutes les directions en janvier.

    Les statistiques que m’a fournie hier la Chambre immobilière dressent un portrait bigarré, mais généralement baissier des différents secteurs de la métropole.

    Le Sud-Ouest de l’île, qui comprend entre autres Griffintown, a par exemple affiché une chute de 52% du nombre de transactions par rapport à janvier 2012.

    À peine 32 ventes ont été réalisées dans tout le mois!

    Dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, le délai de vente moyen des condos a augmenté de 50 jours depuis un an.

    À l’opposé, le secteur de Saint-Julie/Varennes, sur la Rive-Sud, a enregistré une performance solide, avec des ventes globales en hausse de 12% sur un an.

    Le prix médian des unifamiliales y a grimpé de 9%, à 267 000$.

    Entre ces deux extrêmes, je dressais ce matin le portrait du mois de janvier en 11 statistiques-clé.

    Évidemment, janvier est toujours un mois plus tranquille en immobilier, insiste-t-on dans l’industrie. C’est vrai.

    Il reste que les ventes sont en baisse globales de 14% dans le Grand Montréal par rapport à janvier 2012.

    Malgré cela, une série de nouveaux projets immobiliers s’en vient –je vous en dis plus dans quelques jours.

    AJOUT:

    On vient de me fournir les statistiques pour l’arrondissement de Ville-Marie (vendredi 15h50), qui comprend le centre-ville et le Vieux-Montréal.

    On remarque ici une forte hausse du nombre de condos à vendre (+61% sur un an), une baisse de 7% de leur prix médian, et un allongement marqué des délais de vente:

    Données fournies par la CIGM

    Données fournies par la CIGM


    • Lors de ma marche santé matinale, aujourd’hui, j’ai remarqué une affiche, très discrète, dans le stationnement en face de l’édifice de La Presse, celui entre Notre Dame et St-Jaques: le projet immobilier et commercial qui aurait dû commencer bientôt, demande un délais de TRENTE SIX MOIS !! pourtant il s’agit de ce qu’on pourrait appeler ”prime location”. On peut spéculer sur des projections de ventes décourageantes ou une absence de financement. Est ce que les banques commencent a être frileuses ?

      Concernant les uni familiales à 267 milles, est ce que on parle de Montréal l’ile, ou de la grande région ? Parce que sur l’ile, même à 600.000$, les maisons sont affichées sur MLS sans photos de l’intérieur et la description commence avec: ”un rêve pour les rénovateurs”. J’avoue, elle était à Montréal Ouest, mais quand tu as habité 13 ans dans un mini paradis à Saint-Lazare, tu ne reviens pas ni à CDN, ni à HoMa.

    • Selon votre article de ce matin:

      Les prix ont commencé à tomber au Nord de Montréal (Ouest de Laval, Est de la couronne Nord, Saint-Jérôme);

      Complètement fou l’augmentation des inscriptions en vigueur dans certains secteurs (ex: Rosemont-La-Petite-Patrie).

      Il semble qu’il manque passablement d’acheteurs pour soutenir le marché aux prix actuels dans plusieurs secteurs de la région de Montréal…

    • Le mois de janvier, en plus d’être habituellement tranquille, il faut tenir compte de la température. Avec une semaine complète à -20 degré le jour, je crois qu’il y a eu bien du monde qui sont resté au chaud. Faut pas oublier l’hiver particulièrement inexistant de 2012…Il y a un effet, c’est certain!

    • @romanianhero
      Le prix médian de 267 000$ est pour les unifamiliales de Ste-Julie/Varennes.
      M. Bergeron

    • les stats de votre article ne sont pas belles du tout, aie aie aie

      Matis, je sais que vous n’etes pas complètement sérieux, mais quand on commence a invoquer la température, c’est que cela va vraiment mal!

    • Depuis le temps que je lurke le blog, je me lance.

      Merci à Maxime et tous les intervenants ici, j’en apprends bcp en lisant tout ça.

      Une question par rapport à l’article de ce matin sur les “statistiques clé” : à plusieurs reprises, on évoque “depuis un an…” ect. mais juste pour confirmer : les variations mentionnées sont bien par rapport à janvier 2012 ? C’est peut-être moi mais ça ne me semble pas confirmer textuellement dans l’article (si ce n’est pour Rosemont et le +3% du nbre de transactions)…

      Sinon pas grand chose à dire si ce n’est que tout semble s’enligner vers le scénario décrit par M. Rabidoux sur son blog il y a qqes jours (http://theeconomicanalyst.com/content/revisiting-important-post-impending-construction-slowdown-and-montreal-sales-declines).

      Quelques questions néanmoins aux intervenants ici par rapport au marché montréalais dans les mois à venir :

      - Une baisse me semble certaine (et est en cours en fait, je le vois déjà depuis que je suis le marché dans les 2-3 secteurs qui m’intéressent, depuis 1 an), mais qu’en sera-t-il de l’ampleur, et surtout, pensez-vous qu’elle sera uniforme ou dépendra (comme beaucoup le pense, et j’ai tendance à le penser également) de la localisation ?

      En même temps, si la baisse n’est pas uniforme suivant la localisation, cela ne fera qu’accroître les écarts de prix entre les quartiers centraux et le reste… dans un marché où offre > demande, est-ce bien réaliste ?

    • @matins24
      Le mois de janvier, en plus d’être habituellement tranquille, il faut tenir compte de la température. Avec une semaine complète à -20 degré le jour, je crois qu’il y a eu bien du monde qui sont resté au chaud. Faut pas oublier l’hiver particulièrement inexistant de 2012…Il y a un effet, c’est certain!

      Oui , et pas mal de gens sont parti en voyage au soleil ! Surement tout un effet
      J’espère que nous aurons un printemps et un été pas trop pluvieux , car la bulle immobilière va sûrement éclater ….

    • @matis24.

      Ben oui Matis, les prix baissent et les inscriptions explosent parce qu’il a fait trop froid en janvier… LOL!!!

    • @Yolda
      Bienvenue sur ce blogue! La variation mentionnée est sur un an, c’est-à-dire par rapport à janvier 2012.
      M. Bergeron

    • Concernant mon commentaire plus tôt.

      Évidemment que les banques sont là pour faire de l’argent, tout comme n’importe quel autre commerçant. Personne n’est forcé d’acheter plus qu’il ne peut payer et pourtant pleins de personnes vont quand même acheter la télé 72 pouces à crédit plus le sofa, plus le frigo et le récemment-à-la-mode-comptoir-en-quartz. Le vendeur va être bien heureux de voir que vous prenez les produits les plus chers et ne va pas tenter de vous responsabiliser sur les limites sécuritaires de votre crédit. Pourquoi en attendre plus d’un banquier?
      C’est pas votre ami, ils ne sont pas payés par vos sourires.
      Je n’essaie même pas de défendre les banques, je veux simplement qu’on réalise notre grande part de responsabilité, il est plus que temps que les adultes se comportent comme tels.

      @tony-derevechi
      Je ne suis pas d’accord.
      Les bas taux ne stimulent pas automatiquement les bulles immobilières, c’est le monde qui font ça et qui vont se plaindre par la suite.
      Comme vous dites, une maison n’a pas besoin d’être un placement.
      La location n’est pas non plus une tare.
      Je pourrait m’acheter une maison au comptant demain matin et je ne le ferait pas parce que, justement, ce n’est pas obligatoire et que je ne suis certainement pas obligé de payer un prix de fou qui ne me convient pas.
      Que les taux soient à 3, 4, 6 ou 20% ne changent rien.
      On prend une calculatrice, on fait un budget et on voit si ça nous convient.

    • La température est un facteur sans farce. Les précipitations de l’hivers 2008 avait été plus importante que d’habitude ce qui avait entraîné un ralentissement des ventes durant cette période. Bien sur, on se promène moins, on reste plus souvent chez soit lors des tempêtes etc.

      Pour le temps froid, c’est la même chose pour les restos, les bars etc. Êtes vous sortis du blogue durant cette semaine la? Y avait du monde nulle part! La paix au gym, au resto, dans les bars…

      Rick85: Tu dois pas être bon dans les chiffres. La baisse des ventes de janvier dans les condos est de 17%!!!! En fait, c’est seulement 300 de moins qu’à pareille date l’an dernier, en pleine période effervescente…Donc, si tu perds une semaine car il fait -1000, oui, il y a un effet.

      PS: Je travail en investissement et je reçois les résultats des EF de plusieurs secteurs de l’économie. La température froide du mois de janvier à un effet…

      Je dis pas que le marché va super bien. Je dis juste que le mois de janvier n’est pas à un mois important. Il faudra attendre le printemps pour bien comprendre la situation exacte du marché.

    • Bonjour tous le monde, moi également je viens faire mon tour régulièrement pour “zieuter” les nombreux commentaires pertinents et j’ajoute le mien :

      Ce qui me chicotte se sont les nombreux projets de construction sur plan qui sont actuellement en “stand by” à cause que les promotteurs n’ont pu vendre d’avance au moins 50% des condos. Je prend exemple dans St-Leonard (Est de Mtl) ça doit faire plus de 1 an qu’une pharmacie s’est installée en plus d’une clinique médicale dans les locaux adjacents d’une future tour à condo. Tout avait l’air beau sur l’affiche mais ça doit faire plus de 8-9 mois que le projet stagne en pré-ventes à 35% donc la construction n’est pas commencée.

      J’ai discuté avec un de mes amis qui a des blocs immobiliers et il me précisait que parfois avant d’aller chez la banque pour le financement, le contracteur faisait signer des offres d’achat bidons à des amis et membres de la famille afin d’avoir un plus haut % de préventes pour finaliser le financement hypothécaire commercial et trop souvent les banques tournent les coins ronds dans leurs analyses (étant anciennement dans une banque, je peux en témoigner…) donc dans le cas dont je parle, le 35% de prévente n’est peût-être en réalité 30% ? 25% ? Ouf !

      Continuez votre blog c’est un des plus intéressants du site !

    • Sinon, concernant le -52% pour le Sud-Ouest, je trouve que c’est une sale nouvelle pour Griffintown.

      Personnellement, même si j’ai des doutes quant à la façon dont le développement du quartier a été planifié (ou plutôt “non-planifié” à bien des égards en fait), je trouvais positif qu’on développe ce secteur, somme toute proche du centre-ville.
      Je ne m’inquiète pas trop des abords immédiats de Notre-Dame et des alentours du marché Atwater, mais j’ai un mauvais pressentiment pour tous les nouveaux condos le long du fleuve, proche de Wellington et co… Si je devais faire un pronostic, j’ai l’impression que c’est dans ces projets en cours ou sur le point de se terminer que la demande fléchit grandement.

      Et bien sûr que janvier est un mois traditionnellement tranquille, sauf que depuis janvier 2012, l’offre dans le secteur a augmenté, donc -52% par rapport à 2012 est réellement inquiétant…

      Que va-t-il se passer si des projets qui ont atteint tout juste le 50-60% d’unités vendues pour partir les travaux stagnent à 65-70% ? J’ai une idée mais cela ne plaira guère aux acheteurs du bloc “coincés”.

    • Merci M. Bergeron pour vos articles. Vous êtes probablement le seul journaliste des grands médias québécois qui ose parler de la débâcle immobilière qui nous guette. Les médias du ROC en parlent un peu plus (National Post, parfois le Globe & Mail) mais au Québec, c’est zéro. Les seules sources de “nouvelles” sont les communiqués des chambres immobilières et autres agences de courtiers qui nous assurent toujours qu’il n’y a jamais eu meilleur moment dans l’histoire pour acheter une maison.

      Évidemment, on ne tient pas compte du fait que 500 000 baby-boomers canadiens prennent leur retraite à chaque année et que de ce nombre, 70% misent sur la valeur de leur maison pour assurer leur retraite.

      Certains marchés commencent déjà à être inondés de nouvelles inscriptions. Les acheteurs restent sur les lignes de côté, soit parce que c’est trop cher, soit parce que les nouvelles règles hypothécaires les forcent à accumuler un cash down plus important, ce qui est difficile pour plusieurs familles.

      S’il fallait que les taux d’intérêt augmentent (ce qui semble peu probable pour 2013), nous aurions le “perfect storm” qui ferait enfin éclater cette épouvantable bulle immobilière.

    • @Matis24.

      Ok, vous étiez sérieux en plus!!!

      À Montréal, l’offre surpasse la demande depuis le mois de juin 2012. Ça s’est accéléré en août avec les nouvelles règles SCHL et ça s’est encore accéléré en novembre avec l’abolition des stupides “cashback mortgages”. Depuis novembre, l’offre écrase littéralement la demande à Montréal.

      Ouvrez-vous les yeux, la montée fulgurante des inscriptions YOY dans Rosemont-Petite-Patrie ne s’est pas faite sur le mois de janvier 2013 seulement! Vous êtes vraiment un des derniers ici à ne pas avoir encore enlevé ses œillères!

    • Baisse il y aura, c’est certain, on en peut pas continuer de construire indéfiniment à un rythme record année après année. Mais c’est peut-être parce qu’il y avait un sérieux rattrapage à faire si le marché a explosé de la sorte. Montréal a longtemps était sous-évaué, non? Plus la population qui augmente…
      Bref, la hausse de la dernière décennie n’a peut-être pas été seulement provoquée par des facteurs “artificiels”, mais aussi parce qu’il y avait une sous-évaluation.
      Je dis ça d’même…

    • Comme si l’inventaire de condos n’était pas encore assez élevé à Montréal!!:

      http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/yul-le-projet-monstre-de-kheng-ly-au-centre-ville-de-montreal/554338

    • @Rick85 Je sais lire moi aussi les statistiques. On est loin des termes que vous utilisez à outrance tel que l’offre ÉCRASE littéralement la demande…

      J’aimerais pas ça être dans vos souliers lorsque vous avez une INCROYABLE augmentation de salaire de 2% :p

      Je reste justement dans Rosemont…même si les stats disent que la monté est FULGURANTE, je ne vois pas encore un sauve-qui-peut dans mon secteur. Par contre, ce que je vois, c’est que les 4-5 gros projets de condos en vente depuis 1 ans ne sortent pas de terre (livraison juin ???Angus). Ça ralentit, il n’y a pas encore d’APOCALYSPE…

      J’ai des oeillères? Pas nécessairement. Je crois toujours que le marché va RALENTIR mais pas crasher comme vous le souhaitez si fort depuis maintenant…plusieurs mois déjà!

    • @be-bop-a-lula

      Le marché sous évalué ? Hilarant ! Les prix ont augmenté parce que les banques prêtent à n’importe qui et le gouvernement fédéral a fait l’erreur de permettre les hypothèques 0/40 en 2006. Plusieurs personnes ont pu entrer sur le marché alors qu’ils n’en auraient jamais eu les moyens autrement. C’est, dans une certaine mesure, ce qui a contribué à la bulle.

      Je me permets de citer Stephen Jarislowsky dans une entrevue de 2010 :

      “Si vous regardez les prix de l’immobilier depuis les 30 dernières années, vous allez vous apercevoir que les valeurs ont grimpé de près de 428%. Ils auraient du monter de seulement 332% si on tient compte de l’inflation et de la productivité du pays. Seuls ces deux éléments doivent faire monter les prix de l’immobilier. Si les prix à long terme montent plus vite que ça après 100 ans plus personne ne pourra vivre dans une maison.”

    • lol Matis, right on

      la seule chose qui est absolument claire a mon avis, c’est que plusieurs projets ne décolleront pas. Par exemple, ce projet de Mirabel dont on parlait hier ou avant hier, je prédis un Kaput (en passant, s’acheter un condo à Mirabel c’est comme s’acheter un frigo au pole nord).

      En soi, c’est une excellente nouvelle pour le marché immobilier. Le problème, c’est qui si on commence à slacker des gars de la construction, c’est une mauvaise nouvelle pour l’immobilier.

    • @matis24 J’ai des oeillères? Pas nécessairement. Je crois toujours que le marché va RALENTIR mais pas crasher comme vous le souhaitez si fort depuis maintenant…plusieurs mois déjà!

      Petite correction ici: depuis des annees deja!

    • Je suis encore sous le choc…un baisse de 52%…aie aie aie…on parle de 33 ventes de moins…c’est vraiment la catastrophe….un peu de perspective svp.

    • Canadian commercial real estate delivered another strong performance in 2012, as measured by the REALpac / IPD Canada Annual Property Index. The annual total return of 14.1% continued Canada’s strong performance. Real estate outperformed public equities (7.5%), bonds (3.0%) and inflation (0.8%).

      http://www.newswire.ca/en/story/1114127/strong-performance-in-canadian-real-estate-continues

    • Un autre promoteur lance un méga projet au centre-ville, du jamais vu apparemment, ça vient de sortir sur les affaires: http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/yul-le-projet-monstre-de-kheng-ly-au-centre-ville-de-montreal/554338

    • @jonathangregoire.

      Comment vas ton marché sur la Rive-Nord??

      À lire l’article, tes profits passés fondent comme neige au soleil présentement…

    • @matis24.

      Si 40% d’augmentation des listings de condos dans Rosemont-Petite-Patrie en 1 petite année est un grain de sel pour vous, il apparait assez évident que vous ne verrez jamais rien venir à l’avance!

      Cause perdue…

    • Pour les négationnistes de la bulle :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Tout_va_tr%C3%A8s_bien_madame_la_marquise_%28chanson%29

    • @alexandre

      Que vous le vouliez ou non les bas taux maintenus sur une longue période finissent par souffler indûment les actifs(bourse, immo, commodités).Quand tu n’a plus rien pour ton épargne tu cherches des investissements qui vont protéger ton pouvoir d’achat. Ex: la montée du prix de l’or coincide parfaitement avec les premieres coupes drastiques dans les taux d’intérêts US au début des années 2000. L’immo US a aussi profité des ces taux en bas de l’inflation au début des années 2000. La fuite en avant avec cette politique laxiste et sans précédent des banques centrales n’est pas inoffensive et a toutes sortes d’effets pervers sur l’économie : Ex: la FED qui rachète bon an mal an 70 % de la nouvelle dette américaine la soustrayant donc presqu’entièrement du libre marché.

    • @ effedg
      Je ne nie pas ce que vous dites, mais j’ajouterai que la hausse a également été vertigineuse parce que le marché de Montréal a été longtemps sous-évalué, ce qui a rendu le contraste d’autant + grand…

    • Semble que c’est pas si mal au Canada selon IMF …… et les taux sont pas prêts de remonter donc la croissance à crédit devrait encore perdurer !!

      http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/economy/imfs-outlook-for-canadian-economy-relatively-rosy/article8682627/

    • @mathis
      crash ou pas, votre pt sur l’effet de la température extrêmement froid de janvier est très intéressant et s’applique dans tous les secteurs économiques de la province.
      je trouve amusant de dénigrer ce fait environnemental alors que tous s’entendent pour dire que chaque année le boom immobilier est au … ??? printemps!!!
      ça marche dans un sens mais certainement pas dans l’autre!

    • @famille_perron

      Mais tout va effectivement très bien, et va continuer d’aller très bien chez la Marquise d’Outremont et le Baron de Westmount.

      C’est pour les va-nu-pieds que vous devriez vous inquiéter.

    • @be-bop-a-lula

      Sous-évalué par rapport à quoi? Aux salaires? Pas du tout! Aux autres villes, comme Toronto et Vancouver? Ce n’est pas le même genre de marché, et les salaires ne sont pas les même non plus… Faut toujours comparer avec le revenu médian pour voir si c’est sur/sous évalué. Le marché Montréalais n’avait pas de “rattrapage” à faire, on est rendu à un ratio de 5,2 , donc sévèrement inabordable.

    • @elisef

      Ca serait l’fun si c’était si simple. Ajoutez a votre équation le pourcentage de locataires vs proprios de ces villes respectives.

    • Rick, vous qui aimez tant nous fournir des lectures, en voici une.

      http://www.urbancenter.utoronto.ca/pdfs/researchbulletins/02.pdf

      Je pense que Jonathan rira le dernier.

    • Concernant le commentaire suivant: “Il reste que les ventes sont en baisse globales de 14% dans le Grand Montréal par rapport à janvier 2012.”

      Avec les nouvelles règles annoncées par Flarethy en juin 2012, il était clair que l’intention du gouvernement actuel était de réduire l’endettement et rendre l’accès à la propriété plus difficile.

      Donc, ces données sont logiques et n’ont rien de surprenantes.

    • @matis24 : “Le mois de janvier, en plus d’être habituellement tranquille, il faut tenir compte de la température. Avec une semaine complète à -20 degré le jour, je crois qu’il y a eu bien du monde qui sont resté au chaud. Faut pas oublier l’hiver particulièrement inexistant de 2012…Il y a un effet, c’est certain!”

      Les acheteurs ont surement été plus affectés par le froid que les vendeurs. En conséquence il y a plus de mises en vente que de ventes.

    • @Garth

      Pas d’accord avec vous. Si j’étais locataire, le froid combiné à la mauvaise isolation de mon logis me pousseraient à magasiner!

    • @rick85

      “Comment vas ton marché sur la Rive-Nord??

      À lire l’article, tes profits passés fondent comme neige au soleil présentement…”

      Premierement je ne suis pas sur la rive-nord je suis dans les laurentides. Et j’ai eu tout un deal vu le nombre haurissant de propriete a vendre. J’ai reussi a negocier 10% sur une maison deja sous le prix etant une reprise de finance ;)

      Alors desolé de vous apprendre que non seulement j’ai fait enormement de profits avec les hausses des derniere annees, mais en plus je profite de la baisse du marché. Tout ca pendant que vous regardez le train passer dans votre logement mal chauffé.

      Sans rancunes

    • @jonathangregoire.

      Bonne chance, plus on s’éloigne vers le nord, plus les prix semblent tomber présentement… Mais bon, je vois que vous aimez vous la raconter, j’imagine que c’est pour vous réconforter personnellement! Votre “supposé 10%” est probablement déjà disparu à l’heure actuelle. Je comprends pourquoi vous avez réussi à négocier, où est la demande pour aller habiter dans votre coin?! En plus, vous semblez déménager très souvent, n’oubliez pas que ça vous coute très cher à chaque fois que vous changez de propriété (commission à la vente, bris d’hypothèque, frais de déménagement, nouveaux droits de mutation à payer, etc)…

      Merci de vous inquiéter pour mon chauffage, c’est mon proprio qui le paie. Et il n’est pas regardant, nous avons une très bonne relation. Donc, il fait toujours chaud chez moi et sans frais, vraiment désolé pour vous! Le chauffage est souvent un argument de dernier recours pour les illuminés de l’immobilier qui sont incapables de comprendre que la location sera de loin le meilleur choix financier au cours des prochaines années… Donc pendant que je n’aurai pas à m’inquiéter de mon chauffage, vous aurez à vous inquiéter de gérer la masse de “bébittes” des Laurentides à chaque printemps, été et automne!

      Je n’ai pas regardé le train passer, j’ai terminé l’Université en 2009. Nous possédons présentement une mise de fonds très importante et elle le sera bien davantage d’ici 3 à 5 ans. Tout ça dans le confort d’un logement très respectable et en évitant d’être exposé au marché immobilier très risqué des prochaines années. Le train continuera et sera bien davantage de notre côté pour les 3 à 5 prochaines années, gardez ça en tête!

    • Une 5e vague de resserrements hypothécaires pour bientôt??

      http://business.financialpost.com/2013/02/14/imf-says-canadas-housing-market-still-overvalued-warns-more-intervention-may-be-needed/?

      Il est vrai que Toronto demeure encore très problématique…

    • @rick85

      “Mais bon, je vois que vous aimez vous la raconter, j’imagine que c’est pour vous réconforter personnellement! Votre “supposé 10%” est probablement déjà disparu à l’heure actuelle”

      Je ne me la raconte pas je repond a votre commentaire qui se voulais un peu baveux.

      Meme si ca baisse de 100% je suis gagnant parce que j’ai un toit avec un magnifique terrain tres bien situé et le tout payer moins cher que mes profits passés. Pendant que vous ramassez un cashdown j’ai eu le temps de me payer une maison cash (techniquement je l’aurais payer cash, mais j’ai quand meme pris un petit pret, ca serait fou de pas profiter de taux aussi bas)

    • @jonathangregoire.

      “Pendant que vous ramassez un cashdown…”

      La fiction créée par Flaherty et Carney est venu vous aider ces dernières années car vous semblez incapable d’épargner ne serait-ce que 1 000$ par vous-même! À votre place, je leurs enverrais une petite ristourne sur vos gains :) . Moi, ce que je trouve vraiment looser, c’est d’acheter sa première propriété sans mise de fonds… Le mystère persiste toujours sur le pourquoi nos autorités ont mis autant de temps avant de supprimer les stupides « cashback mortgages ».

      D’une façon ou d’une autre, le meilleur investissement à long terme a toujours été d’avoir une vraie profession où il y aura toujours de la demande. J’ai misé fort sur mes études, quitte à perdre quelques années de revenus et à reporter certains projets… Ce qui n’est pas normal, c’est lorsque les autorités d’un pays avantagent une petite période de temps au détriment des générations à venir. Car il y aura des gens qui termineront leurs études en 2013, 2017, 2022… Pourquoi avoir nettement avantagé ceux ayant terminés en 2004 ou en 2007? Mais ne vous en faites pas, tout ça est en train de se rétablir car lesdites autorités sont en train de réaliser à quel point la gaffe a été importante pour l’économie future du pays…:

      http://www.theglobeandmail.com/globe-investor/investment-ideas/why-lower-home-prices-are-a-national-priority/article7233016/

      La fiction créée de toute pièce est maintenant terminée et pour de bon avec l’héritage d’une société extrêmement endettée et qui n’a jamais apprise à épargner. Le cours normal des choses reprend et viendra corriger les excès passés. C’était un maudit bon film, hein?! Néanmoins, il reste beaucoup beaucoup d’années et je souhaite la meilleure des chances à ceux qui n’ont jamais appris à épargner…

    • Aujourd’hui dans la presse, article intéressant de Maxime Bergeron, plus réalisme que certain…

    • @Rick85 15 février 8h42 Votre proprio vous paie le chauffage gratuitement? Il vous loue à perte? Cool, un bon samaritain comme on en a besoin.

      Je trouve autrement que le point de matis est intéressant et valable concernant la température. Ça peut certainement créer quelques distorsions, mais pas tout expliquer.

      Attendons quelques mois avant de tirer des conclusions. Ceux qui veulent acheter devraient certainement rester sur les sidelines pendant quelques temps, le temps que les vendeurs baissent leurs prix et que les nouveaux vendeurs coupent les prix des anciennes inscriptions, particulièrement au niveau des condos où l’offre est souvent semblable à cause de la standardisation des condos dans certains secteurs.

      Personnellement je prévois acheter une maison d’ici 1 an … mais j’ai un condo que j’aurai à vendre … j’espère que le marché va baisser, je perdrais de l’argent sur mon condo, mais bien moins que le vendeur de ma future maison, donc je gagnerais au total …

    • Après Bernanke c’est Janet Yellen qui en remets. Les taux en Amérique vont rester au plancher pour aussi loin qu’on peut voir. Alors le message aux petits épargants est on ne peu plus clair : on veut tout le fric que vous gagner dans l’économie et si y’en a pas assez on roule l’imprimante à bloc. La solution à plus de dettes est finalement encore plus de dettes. La Banque du Canada peut fermer ses portes tout ce décide au sud de la frontière.

      http://www.reuters.com/article/2013/02/11/usa-fed-yellen-idUSL1N0BB67H20130211

    • Selon l’Indice des prix des propriétés MLS de janvier 2013 sortie aujourd’hui, dans le Grand Montréal, sur une base annualisée, l’indice composé à progressé de 2.6%, les condos de 2.1%, les unifamiliales de 2.6%, les unifamiliales 2 étages de 3.6% et les maisons de ville de 7.1%.

      Dû à sa méthodologie, certains soutiennent que l’Indice des prix MLS est un meilleur indicateur que les prix moyens et médians qui peuvent être influencés par d’autres facteurs.

      http://indicedesprixdesproprietes.ca/hpi_tool_fr.html

    • MeMFisc.

      Pourquoi nous parler des 12 derniers mois. Consultez votre lien et allez voir sur les six derniers mois. Le prix a augmenté de 0% sur les 6 derniers mois. Le changement du marché est survenu en juillet avec la réduction de la période d’amortiseement à 25 ans. La baisse commence.

      L’indice teranet qui est aussi un excellent indicateur montre une baisse de 1.6% depuis le sommet à Montréal.

    • @rick85

      Je ne voit pas pourquoi vous dites que je ne suis pas capable de mettre 1000$ de coter… Avant meme mon premier condo j’avais acheté un terrain dans charlevoix payé cash avec mes economies. Je ne vois pas non plus pourquoi acheter a zero cashdown est looser! Au contraire avec des taux de 3% (mon premier pret etait variable et a descendu a 1.9%) un condo a 240 000 qui me coutait 670$/mois zero cashdown je trouve que c’etait un excellent deal.

      Et j’ai aussi miser sur mon education, pour avoir un bon emploi, je vois pas pourquoi un empecherai l’autre.

      Par contre je suis en accord avec votre affirmation que c’est pas fair pour ceux qui vienne de graduer et pret a acheter. Mais bon, peu importe le marché il y a toujours de belles opportunités. Allez voir du coter des reprises de finances. Suffit de chercher

    • @rick
      ne voyez pas dans ce post une triade mais plutôt un exercice de style à prendre avec légèreté:
      vous avez terminé vos études en 2009 après avoir investi ”plus que la normale” dans vos études?
      j’en conclus donc que vous êtes nés en 1985 comme votre pseudonyme l’indique, que vous avez fait un dec, puis un bac, puis une maitrise. Selon un de vos commentaires précédents, on peut supposer que vous êtes sorti de l’université à 24ans avec une dette d’étude, qui comprend-on a été attaquée férocement grâce à votre salaire de jeune diplômé en demande.
      En un peu moins de 4 ans, vous avez réussi à non seulement éponger cette dette, mais à empiler un joli pactole en prévision du ”plus gros achat de votre vie” (BS d’agents d’immeubles).
      vous venez d’avoir ou vous aurez prochainement 28ans et vous êtes passionné d’immobilier. Vous constatez présentement (certains disent que vous remâchez ça depuis des mois/années) que le marché des condos est plus que saturé et que celui des immeubles à revenus requiert plusieurs acrobaties afin d’en tirer profit, quitte à même croire que c’est carrément impossible. Vous êtes possiblement légèrement aigri de ne pas avoir sauté dans le train en 2009 (supposition gratuite et légère qui se base sur quelques uns de vos tons de réponses sur ce blogue, et malgré vos réponses véhémentes à l’encontre de cette hypothèse), mais vous pouvez vous consoler (très judicieusement) de ne pas avoir perdu votre temps, en vous plaçant favorablement financièrement lorsque les occasions pleuvront de nouveau sur la ville.

      même si j’ai tout faux, je peux me permettre de vous demander dans quel domaine vous avez étudié?
      anyway, j’essaye vraiment pas de vous fâcher, mais de vous sizer un peu parce que je suis rarement en désaccord avec vous sauf dans votre façon d’être absolutiste.
      Jonathangregoire est épais d’être allé habité dans les laurentides? ai-je bien compris votre post de 8h42???
      les gens qui sont montés dans le train en 2009, pensez-vous qu’ils vont en sortir dans 3-5ans quand vous serez prêt? je ne comprends pas la logique de cet argument.

    • @fx600.

      Si vous permettez, je n’en dirai pas plus sur ma situation personnelle. Un blogue doit rester un blogue et je considère en avoir suffisamment révélé à date ici.

      Mes paroles ont dépassé ma pensée envers Jonathan, je l’admets. C’est qu’avec certaines personnes comme Jonathan, tu as beau expliquer avec preuves à l’appui que la location peut s’avérer être un choix financier très judicieux pendant une période de temps, ils vont te sortir n’importe quelle réplique (comme le classique du logement mal chauffé) pour détourner le sujet…! Si j’ai réussi à accumuler autant d’argent depuis 2009, c’est parce que les économies pouvant être dégagée par la location sont très importantes à Montréal (et le seront encore pour les années à venir). De toute façon, comme je le mentionnais plus haut, je trouve très important d’accumuler une mise de fonds importante pour l’achat d’une première propriété. Que l’on ne vienne pas me dire que j’aurais dû embarquer en 2009 sans mise de fonds, c’est un non sens dans mon esprit.

      Non, Jonathan n’est pas épais d’aller habiter dans les Laurentides. En fait, il m’arrive même à l’occasion de penser qu’il serait plus opportun de m’éloigner de la ville afin de m’établir à un endroit où le pouvoir d’achat est intéressant. En obtenant un transfert dans une autre ville, j’aurais exactement le même revenu et j’aurais pas mal plus l’impression d’en avoir pour mon argent qu’ici… Mes objectifs dans la vie ne se limitent pas à payer une propriété! À Montréal, j’ai l’impression que ceux qui embarquent présentement paieront cher toute leur vie pour pas grand-chose au bout du compte. Concernant les condos, même avec une chute de 50% des prix, j’en achèterais pas! Je trouve ce segment de marché beaucoup trop spéculatif en plus d’être encombrant (dealer avec le syndicat de copropriété).

      Ce qui m’intéresse vraiment est le segment du plex entièrement locatif pour du long terme. Mais dans la région de Montréal, je ne trouve pas intéressant de débuter quoique ce soit présentement car mes recherches me disent que ce n’est vraiment pas assez rentable (je sais, c’est de l’absolutisme mais je le pense vraiment!).

      Bon week end.

    • @Rick85

      “Mes paroles ont dépassé ma pensée envers Jonathan, je l’admets. C’est qu’avec certaines personnes comme Jonathan, tu as beau expliquer avec preuves à l’appui que la location peut s’avérer être un choix financier très judicieux pendant une période de temps, ils vont te sortir n’importe quelle réplique (comme le classique du logement mal chauffé) pour détourner le sujet…”

      Bonjour Rick, je vous assure que je ne prend rien personnel sur un blogue. Je suis même d’accord que la location peu etre un choix judicieux pendant une periode de temps. Dit comme ca oui. Mais de pretendre qu’acheter actuellement est un suicide financier non. Je fait juste dire que des opportunité il y en a toujours quand on se donne la peine de chercher. Si tu trouve une maison que t’aime, ils demande 325k toi tu te dit que ca vaut max 260k fait une offre de 260k et tu pourrais etre surpris

    • @jonathan et tous
      vous parliez de reprises de finance, zauriez pas des sites webs à partager des fois?
      :)
      unifamilial et plex
      tout ce que j’ai trouvé là-dedans c’est via des agents et je déteste dépendre d’eux

      @jeuneinvestisseur et tous
      au courant de sites web spécialisés dans le 6+portes?

      merci!!

    • @fz600

      Désolé je connais pas de sites pour les reprises de finances. Je suis tombé sur quelques unes sur MLS mais il doit y avoir des livres ou site web qui disent ou chercher.

    • @fz600

      http://www.reprisedemaison.com

      Il semble y en avoir beaucoup ce site mais il faut s’inscrire.

    • @Jonathan.

      Avec 28 814 résidences à vendre (MLS seulement) dans la région de Montréal, votre stratégie d’effectuer des offres d’achat à 20% en-dessous du prix indiqué (valeur au marché) est à mettre en application immédiatement pour celui ayant besoin d’acheter au cours de la prochaine année.

      De mon côté, je prendrai le privilège d’attendre et d’être patient, tout en continuant à grossir ma mise de fonds. Personne ne semble me croire ici mais je ne manque de rien dans mon logement actuel et celui-ci ne me coute vraiment pas cher, en plus d’être bien situé… Croyez-moi, je n’échangerais jamais mon logement pour un condo! Non seulement je considère que je paierais un prix dérisoire mais en plus, je perdrais plusieurs privilèges que mon logement m’offre présentement et que je n’obtiendrais pas en condo (à moins de payer un prix encore plus dérisoire!).

      Ce nombre de 28 814 résidences à vendre est très élevé et a augmenté passablement au cours des 12 derniers mois. Je ne serais pas surpris de voir ce nombre de résidences à vendre augmenter à un niveau de plus de 40 000 (MLS seulement) au cours des 3 à 5 prochaines années. Lorsque ce sera le cas, je sortirai des lignes de côté et je mettrai volontiers votre stratégie en application, la négociation agressive sera alors très efficace à ce moment.

      Sans rancune pour le reste!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité