Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 12 décembre 2012 | Mise en ligne à 9h45 | Commenter Commentaires (16)

    La folie furieuse de Hong Kong

    Photo Bloomberg

    Photo Bloomberg

    Des prix en hausse de 20% depuis le début de l’année. Et de 107% depuis 2008.

    Le marché immobilier de Hong Kong demeure sur une planète distincte, voire dans une toute autre galaxie.

    Le prix des propriétés de l’ancienne colonie britannique est le plus surévalué au monde, selon The Economist.

    Et c’est maintenant au tour du Fonds monétaire international (FMI) de s’en inquiéter.

    « La forte hausse des prix fait augmenter le risque d’une correction abrupte », indique le FMI dans un rapport diffusé mardi soir.

    Selon l’organisation, le secteur immobilier « constitue le principal risque qui pèse sur l’économie intérieure » de Hong Kong.

    Une économie qui devrait croître d’à peine 1¼ % en 2012, après des années beaucoup plus fastes, souligne le FMI.

    Les auteurs du rapport saluent les mesures qui ont été prises par les autorités locales pour tenter de refroidir le secteur de l’habitation, comme le resserrement des critères d’octroi des prêts.

    Or, d’autres règles devront être mises de l’avant, puisque les prix poursuivent leur course folle, ajoute le FMI.

    Dans un classement régulièrement mis à jour, le magazine The Economist estime que le marché immobilier de Hong Kong est surévalué en moyenne de 64%.

    Suivent, dans l’ordre, les marchés de Singapour (surévaluation de 58%), de la Belgique (55%) et du Canada (54%).

    À l’autre bout du spectre, le marché du Japon serait sous-évalué de 36%, celui de l’Allemagne, de 20% et celui des États-Unis, de 19%, selon la publication.


    • le gouvernement provincial du guangdong est a la veille de donner quelques millions de visa permanent a l apopulation de shenzhen , voisine de HK , le commerce va exploser puisque plus de restriction pour la population d’une ville de 15 millions (et si on compte les avoisinante on depasse la pop canadienne)
      la chine en general est dans une autre galaxie , faut arreter de regarder avec des yeux d’occidentaux , aucune comparaison ne tient la route , ma rue pietoniere de luohu est noir de monde a 11h le soir , st catherine a l’air d’une ville fantome a 8h le soir le lundi , il y a plus de monde dans mon quartier de shenzhen , que dans la grande region metropolitaine , montreal est telement amorphe a comparer que je deprime a chaque fois que je reviens , j’ai l’impression de passer mes deux premieres semaines dans un alfred dallaire

    • et shenzhen pour hong-kong c’est le laval des rapides de montreal , faut voir le monde qui traverse au point de connection des metros de shenzhen/hong-kong au heures de pointes , le pire c’est que c’est plus rapide que d’arriver a trudeau par une destination internationale , ensuite je regarde decarie et les ponts ici aux heures de pointes je peut pas m’enpecher de rire telement on fait dur

    • @re3e

      dis-moi ce qui vous fait tripper de vivre là-bas, je suis curieuse et pourquoi vous avez décidé d’y vivre, merci à l’avance

      et effectivement, c’est pic-pic ici

    • Que ce soit en Chine à Vancouver ou à Montréal la folie spéculative finit toujours de la même façon: dans la douleur et les pleurs.

      Les gens de Hong-Kong feraient bien de regarder du côté du Japon, vingt ans plus tard les pertes d’alors n’ont pas été récupérées

    • @re3e @poudingchomeur Moi c’est à Shanghai… Je suis complètement en accord avec re3e… Par contre, mon chez nous, c’est ici et j’aime MTL comme un fou. C’est affreusement triste de voir notre ville creuser son propre trou. Les chinois sont peut-être corrompus mais eux au moins, ils opèrent en ta.

      Alexis

    • Je vais aller visiter la Chine cet été pour sortir de mon trou et pour mieux y revenir,
      j’ai quitté MTL pour la campagne, c’est magique la sainte paix

    • @alexisletrotteur

      trop en accord avec toi, la volonté d’opérer, voire juste avancer, se moderniser, exceller, aller plus loin….ouf, c’est triste….comme disait Arcand dans son film, ”province de ti-counes”

    • @re3e
      Merci pour votre description très imagée. On lit, on consulte des stats, on nous dit que le centre du monde a basculé, que c’est l’Asie maintenant, mais votre description en fait prendre conscience dans le réel. Explicite.

      @poudingchomeur
      Si vous vous décrivez comme “ti-counne” c’est votre affaire et compte tenu de votre commentaire je vous crois sur parole, (ou plutôt sur écrit). Mais SVP ne m’insultez pas, je ne me sens pas du tout ti-counne.

      Quand on pense le nombre de fois qu’avec mes impôts mon pays a craché sur ma province … je me dis que c’est normal que quelques ti-counnes s’insultent eux-même.

    • @favori

      ”words are cheap” comme dirait encore Arcand dans son autre film, faut pas s’en faire avec mes propos….

      on jase, on souhaite le meilleur, tout simplement….

    • A ce propos faut-il croire cet autre son de cloche entendu dernièrement? Je me suis laissé dire que plus de 50% du marché immobilier de Hong Kong était inoccupé. Pour épater la galerie, tout simplement.

    • @ re3e
      S montréal ressemble à un Alfred Dallaire, j’ose à peine imaginer comment vous décriveriez Témiscouata sur le Lac ou encore Pakua Shipu.

      Serait-ce que Témiscouata sur le lac est l’urne funéraire et Pakua les cendres.

      G.Duquette
      Témiscouata sur le Lac

    • @gduquette

      La différence n’en est qu’une horaire. Montréal est un Alfred Dallaire à compter de 8PM seulement.

    • Si je veux savoir la vrai valeur d’une propriété affichée au Canada à 250K, est-ce que je divise ce prix par 1.54 ou le multiplie par 0.46?

    • @re3e Je pense qu’on ne peut pas comparer Montréal ou le Canada avec la Chine, ils sont en retard de 30 voire 50 ans versus les pays occidentaux, ils ne font que rattraper le temps perdu. Il n’y a toujours pas de démocratie, ils détruisent tout pour construire, bientôt ils vont être en pénurie d’eau, déjà la situation est inquiétante à Beijing. (Ce pourquoi ils ont envahi le Tibet, l’eau)
      La qualité de la construction, ne laisse pas à désirer, elle est catastrophique ! Je suis allé dans des hôtels (4* voire 5*) construits depuis moins de deux ans et il y a déjà des fissures dans les fondations !
      Mon appartement est rénové depuis 2 ans et j’ai l’impression que ça fais 10 ans. Il y a eu une infiltration d’eau, les carrelages sont cassés, je vois des gens se laver les cheveux dans un lavabo extérieur, sur le trottoir, mais en ce moment, il fait 8-10 degré celsius, ce n’est pas très chaud. Et le salaire est bas et les appartements extrêmement cher, des prêts sont versés sur une période d’amortissement de 50-60 ans. Aucun sens.
      Et ils vont devoir faire face à des problèmes d’agriculture, d’environnement qu’on ne peut même pas imaginer. Et avec le ralentissement de l’économie occidentale, il va y avoir des répercussions ici (j’habite Shanghai) déjà Apple à annoncé qu’il ramènerait la production de certains produits aux États-Unis et je crois que ce n’est que le début. Les salaires augmentent en Chine mais la qualité des produits n’y est pas.
      Je comprends qu’on puisse être fascinés par la Chine, mais ils n’ont pas respect envers leurs pays voisins, (le Japon, les Philippines, Vietnam, Malaisie, Inde, sont tous considérés comme des ennemis de la nation) ils n’ont pas de respect envers leurs citoyens, ils exproprient les gens pour construire des condos et si ils refusent, ils les tuent, plus facile et rapide que d’aller en cour et il n’y a toujours pas de démocratie, l’information est filtré. Bref, si on demande si j’ai envie de m’acheter un appartement ici, la réponse sera toujours non ! C’est une grosse bulle immobilière et économique sans fondation.

    • Il faut dire que 1997 – LA grande date butoir, i.e. le retour à la mère patrie après un quasi-siècle de “location” colonialiste, Hong Kong étant sous prêt impérial à l’Empire britannique – a énormément accéléré cette furie immobilière, tant à Shenzhen qu’à Kowloon, Victoria, Landau. Cette dernière, jadis et pas si loin une petite ile de pêcheurs, abrite maintenant l’aéroport international de HK et le plus grand bâtiment couvert au monde.

      La décision magistrale – je dirais historique car elle passera à l’Histoire de Chine avec un grand H – de Deng d’ouvrir une nouvelle zone économique près de Hong Kong a eut un impact qu’on commence à peine à mesurer sur cette région de la Chine. Même Manhattan a l’air d’un village à côté du Hong Kong métropolitain, où la forêt de tours s’étend souvent jusqu’à 50 kilomètres en périphérie.

      La situation de l’immobilier à HK est très particulière car l’île de Victoria est petite et montagneuse, les terrains y sont donc très limités. Cependant, j’ai cru comprendre avec cette analyse de The Economist que le commentaire incluait l’immobilier de Kowloon, autrefois site de l’aéroport, et situé sur le continent.

      @ re3e

      Je suis allé à plusieurs reprises à HK, une de mes villes préférées, cité élégante et racée, et j’ai connu Shenzhen à ses tous débuts boueux – car cette “ville” a poussé de la terre rouge/ocre en 20 ans. C’est vrai qu’on se sent un peu dans une ville morte de retour à Montréal, pour le meilleur ou pour le pire. Tu as entièrement raison : quiconque n’a pas vu sur place ne comprends pas qu’il s’agit d’une autre galaxie et les médias d’ici ne font pas leur boulot pour montrer la réalité chinoise.

      Pierre Tremblay

    • @poudingchomeur

      hypers simple , l’incompetence de jason kenney et de ses troupes du ministere de l’immigration : 3 ans de procedure pour que ma femme puisse nous rejoindre a montreal ma fille et moi , pendant ce temps la je retournais en chine aux 3 mois (ben oui je m’ennuyais de ma tendre moitiee) , pendant ce temps j’ai peaufine mon mandarin au point que mon epicier (a 4 metres de la porte de mon building) et les autre commercant de la rue (pietoniere) m’appelent par mon nom chinois , pas la peine de dire que bien que je sois de retour (je suis la seule famille de mes parents ages de 80 ans ) c’est sur a 110% que c’est temporaire , mon reseau d’affaire est la bas , j’ai plusieurs projets en cours qui eux ne sont pas taxes a 50% de mon labeur , et bien franchement je prefere un bon typhon a nos tempetes de neiges.
      @alexisletrotteur totu a fait d’accord , les relations sont hyper importantes pour faire debouler les choses en chines , mais ca fait parti des moeurs , c’est prive mais pas cache , je dirais que c’est plus des faveurs mutuelles que vraiment de la corruption (mon beau frere second en commande de la police d’une ville importante ne m’aide pas pour ma residence permanente par exemple, mais le luxembourgeois qui va acheter le manoir de pauline marois je suis certains qu’il va avoir sa PR au canada dans les mois qui suivent )

      @favori , l’an dernier il s’est construit (entre autre) un gratte ciel de grand luxe pas loin de notre apart de Luohu shenzhen , 88 etages (1 ans de construction) , pendant ce temps a montreal ? on peine a faire sortir 30 etages en 2 ans , la derniere fois que je suis passe a Shanghai entre l’aeroport et le quartier francais j’ai arrete de compter les grues de constructions apres avoir frappe le compte de 200 , ca se construit plus dans le village du sichuan ou est ma belle famille qu’a montreal , alors quand j’entendais tremblais se peter les bretelles “il y a jamais eu autant de grues a montreal ” j’etais mort de rire , surtout que la plupart sont pour les 3 mega hopitaux qui se construisent sur le dos des 2 millions de contribuables de la province

      @elila , il y a 10 j’aurais ete d’accord , aujourd’hui c’est totalement le contraire , et en passant y’a pas plus de democracie (si on prend la definition classique , un etat de droit oui , mais pas de democratie en occident) , et juste comme ca si vous parlez de la colonisation du tibet au 5 ieme sciecle , ok , en 1950 ca fesais 1400 ans que le tibet etais chinois , bon c’est sur que le style de vie est different , mais c’est vrais partout , et le mode de vie qu’on a en occident on se le paye uniquement en depensant plus d’argent qu’on en fait , les finances publiques des pays occidentaux ne sont pas soutenables a moyen terme tandis que la chine n’a pas de taxes , ni a la consomation , ni au revenu(sauf bien sur pour les occidentaux avec un contrat de travail occidental ) , et l’etat a 600 milliards de $$ en reserve

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité