Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 4 décembre 2012 | Mise en ligne à 9h58 | Commenter Commentaires (14)

    Taux directeur: une hausse d’ici 6 mois?

    excla

    On tue la une! (Pas vraiment.)

    La Banque du Canada vient d’annoncer, sans surprise aucune, le maintien de son taux directeur à 1%.

    La faible croissance canadienne et les incertitudes liées à l’économie américaine expliquent en bonne partie ce statu quo.

    Pour les acheteurs de maisons –et les innombrables promoteurs et courtiers immobiliers du pays–, le maintien d’un taux directeur au plancher constitue une excellente nouvelle.

    Les experts de l’immobilier espèrent que les taux d’intérêts historiquement bas redonneront du tonus au marché de l’habitation. Un marché qui a fortement ralenti après l’introduction de nouvelles règles hypothécaires plus sévères en juillet dernier.

    À quand une remontée des taux, alors?

    Certains économistes estiment que la Banque du Canada maintiendra le statu quo jusqu’en 2014, tandis que la Banque TD voit une remontée beaucoup plus rapide.

    La TD s’attend « à ce la Banque du Canada soit la première parmi ses pairs (les autres banques centrales) à remonter ses taux, probablement dans la deuxième moitié de 2013 », indique ce matin l’économiste Leslie Preston.

    Si la TD voit juste, on pourrait donc assister à une remontée dans un peu plus de six mois.

    Leslie Preston ajoute cependant que les hausses seront « modestes et appliquées de façon graduelle ».

    Bref, le retour des hypothèques à 8% n’est certainement pas pour demain matin.


    • Je serais très surpris que la banque du Canada augmente les taux avant la FED. Et la FED est loin de vouloir les augmenter

    • Les banques ont profitées et les gens sont endettés… croire à une hausse est un mirage. Si hausse il y a, elle sera très modeste car le système financier est pris entre l’arbre et l’écorce pour longtemps encore. Trop d’augmentations résulteront à beaucoup de faillite et d’incapacité à rembourser les dettes…

      À qui la faute?

    • Bref, le retour des hypothèques à 8% n’est certainement pas pour demain matin.

      OUFFFFF!! Une maudite chance, parce qu’avec mon salaire moyen, je ne pourrais jamais arriver à faire les paiements sur ma maison de valeur moyenne! Me voilà rassuré sur la santé du marché immobilier : ) : ) : )

    • Avec un taux si bas, pas presse de payer les hypotheques. Et les banques en profitent!

    • Tout le système usurier des grosses banques internationales a endetté les gouvernements et la population depuis 1935, année ou Mackenzie King disait ceci:

      «Dès qu’une nation a cessé de contrôler elle-même sa monnaie et son crédit, il importe peu qui fait ses lois. L’usure une fois au contrôle ruinera n’importe quel pays. Tant que le contrôle de l’argent et du crédit n’aura pas été restitué au gouvernement et reconnu comme sa responsabilité la plus évidente et la plus sacrée, il est vain de parler de démocratie et de souveraineté du parlement.»

      Cela signifiait:

      L’usure (les intérêts) n’est jamais présent dans la masse monétaire du système monétaire d’où le problème keynésien de l’argent dette et de l’endettement perpétuel pour la société.

      Un jour, ce système financier mathématiquement non viable devra un jour ou l’autre imploser et ce temps approche à grands pas ! On voit le résultat négatif de la globalisation dans la zone euro, on le verra aussi sur l’ensemble du globe. L’argent comptable électronique est scriptural et non substantiel dans le système financier d’où l’impossibilité de payer la dette résultante. L’argent représente de la dette (crédit perpétuel) dans notre système: si vous éliminer la dette, il n’y a plus d’argent (crédit) dans le dit système.

      Il faudra un jour ou l’autre en parler publiquement et faire un examen de conscience du système actuel établi par les élites(1%) financières du monde avec l’aide des politiciens marionnettes des gouvernements.

    • L’immobilier est une chaîne de ponzi au profit des banques dont la viabilité repose sur l’augmentation des prix. Je me demande comment les nouveaux acheteurs font pour dormir.

      https://www.youtube.com/watch?v=i1Si2DEmogg&playnext=1&list=PL92CDB3FEC8A0DB75&feature=results_main

    • Il faut augmenter les défauts de paiements. J’ai lu hier que les faillites ont reculés de 4.8% au québec ce qui n’est pas normal.

    • Pas de baisse, l’économie est trop faible, mais le marché immobilier va planter de toute façon. Même avec des taux cadeaux les dettes s’accumulent et les prêts doivent être remboursés.

      Les ventes de novembre ont été 30% sous la moyenne de la décennie à Vancouver. Solft landing vous dîtes? Bonne chance avec ça!

    • Ce qu’il faut comprendre c’est que dans un marché baissier ou même un marché où le risque de baisse est grand le crédit se resserre naturellement. Même si les taux restent les mêmes.

      Les prêteurs deviennent tout à coup plus prudents quand ils savent que la vente de la maison a moins de chance de couvrir la valeur du prêt.

      Bien sur il y a la SCHL pour faire assumer les risques aux contribuables à la place des banques. Ce stratagème fonctionne à plein régime depuis 2001, avec les baisses de taux. Mais on est presqu’au bout ce ce rouleau, les chiffres sont astronomiques et le gouvernement en a peur. Le gouvernement n’a pas le choix de serrer cette vis et il serrera encore si l’endettement grandit toujours.

      Les taux n’ont pas baissé mais le crédit se resserre déjà au Canada et la correction est déjà commencé. Quoiqu’en dise cette industrie qui nous ment à tour de bras (avec la complicité ou en tout cas la complaisance des médias) et qui continuera de le faire tout au long de la débâcle.

      C’est un des drames au Canada, l’information est indisponible, cachée, manipulée (exemple au USA il est très facile pour quiconque de retracer sur le web l’historique de vente d’une propriété, ici impossible si vous n’êtes pas membre de l’industrie).

      Ou sont les médias?

    • @jonathangrégoire

      Les paris sont ouverts, je suis persuadé que la Banque du Canada va hausser ses taux bien avant (disons, au moins 1 an avant) la Fed!

      Je crois qu’elle pourrait se permettre d’envoyer un message (genre, 0,5%) sans nécessairement causer une trop forte hausse du CAD (qui par ailleurs est plutôt stable, avec tendance a la baisse en raison de sa correlation avec les matieres premieres, qui sont elles-memes a la bassie en raison du marasme économique). Mais plus que cela, nenni, certainement pas en 2013, et probablement pas avant la mi-2014. Alors je conserve mon taux variable pour l’instant

    • @guygadbois
      Vous seriez surpris ce que peuvent faire 50 points de base dans le monde obligataire.
      Les fonds obligataires se battent pour obtenir un rendement de 20 points de base au dessus de l’indice de référence, alors imaginez un potentiel gap de 50.
      De plus, les fonds américains pourraient compter sur une augmentation du dollar canadien entraîné par un afflux de capitaux neufs ce qui magnifierait davantage leur 50 points de base.

      Non, je ne crois pas que la Banque Centrale bouge avant que la Fed n’ait clairement exprimée son intention d’augmenter les taux dans un avenir de 12 à 18 mois. À ce moment, les coupons et la valeur nominale seraient davantage sous la pression du risque de change dans un avenir beaucoup trop proche ce qui éviterait à court terme une hausse drastique du dollar canadien.

    • @alexandre

      Merci!

    • Banque du Canada = 13e district de la FED privée !

    • L’inflation est beaucoup trop basse pour que ce soit considéré a court terme.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité