Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 3 décembre 2012 | Mise en ligne à 10h13 | Commenter Commentaires (4)

    La course aux gratte-ciel de Calgary

    Image fournie par Brookfield

    Le 225 Sixth. (Image fournie par Brookfield)

    Le nouveau gratte-ciel géant de Calgary –appelé The Bow– n’est même pas complété à 100% que déjà, une tour encore plus haute vient d’être annoncée.

    Brookfield Office Properties planifie un complexe de deux tours de 56 et 42 étages en plein coeur de la ville albertaine, apprend-on aujourd’hui.

    L’immeuble le plus haut, d’une taille de 247 mètres, dépassera d’une dizaine de mètres le “Bow”, qui accueille ces jours-ci ses premiers locataires.

    Le complexe prévu par Brookfield vise à satisfaire la demande en apparence insatiable pour les bureaux à Calgary.

    Lors d’un reportage récent dans cette ville, j’ai rencontré le vice-président d’Ivanhoé Cambridge dans cette région, qui n’en revenait pas lui-même de cette frénésie.

    Ivanhoé –la filiale immobilière de la Caisse de dépôt– a annoncé au début de 2012 une nouvelle tour de 40 étages en plein coeur du centre-ville.

    Cinq mois plus tard, l’immeuble était entièrement loué. Avant même la première pelletée de terre.

    «Le marché de Calgary est unique, avait alors souligné Arthur Lloyd, d’Ivanhoé. On a un peu plus de 1 million d’habitants, et 40 millions de pieds carrés de bureaux dans le centre des affaires. Quelles autres villes en Amérique du Nord ont 40 millions de pieds carrés de bureaux dans leur centre-ville? Houston et Dallas seraient les comparaisons les plus directes. Elles ont la même quantité de bureaux… mais elles ont une population de 6 millions!»

    À l’opposé, la Caisse de dépôt tente depuis 2006 de lancer une tour à bureaux de 28 étages au centre-ville de Montréal, le 900 de Maisonneuve Ouest. Sans succès.

    Autre ville, autre dynamique…

    The Bow, qui accueille ces jours-ci ses premiers locataires. (Illustration EnCana)

    The Bow, qui accueille ces jours-ci ses premiers locataires. (Illustration EnCana)


    • Toutes les métropoles canadiennes sont propres à l’exclusion de Montréal! Pourquoi? Et que peut-on faire?

    • Le secteur financier a Toronto est de plus en plus interressé de déménager de Toronto à Calgary pour payer moins d’impôts. Alors imaginez Montréal dans la course…

    • Oui le secteur financier de Toronto et en général fait pas mal pitié et ils ont “tellement” de difficultés a engranger des profits.

    • J’ai regarder le documentaire “De l’or bleu à l’or noir” à Docu D la semaine dernière,et le prix à payer pour leurs belles villes,c’est la mort de toute la nature et les citoyens dans ces banlieus qui les entours.Aucun sens!

      Trois barils et demi d’eau,pour un barils de pétrole.Et leurs problèmes commencenr déjà à se faire sentir.Au lieu d’écouter les problèmes des banlieusards et des montagnais qui tombent comme des mouches par des cancers de toutes sortes,ils les ignorent et prennent plutôt de l’expansion.

      Un moment donné j’imagine que toutes ces répercussions vont descendre jusqu’aux villes.
      Les Albertains qui nous aiment pas pour la raison du mythe de la péréquation,sans se rendre compte que nous payons 2 taxes et 2 impôts,viendront nous lècher un jour ou l’autre pour avoir de l’eau.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    octobre 2012
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité