Le blogue immobilier

Archive, août 2012

Mardi 28 août 2012 | Mise en ligne à 10h51 | Commenter Commentaires (5)

Condo neuf: un nouvel avertissement

condo QC

Condo, condo, condo. Ce matin encore, un économiste lance une énième mise en garde quant aux risques de surconstruction dans les grandes villes canadiennes. Incluant Montréal.

Marc Pinsonneault, économiste principal à la Banque Nationale, s’attend à une certaine autocorrection du marché dans les prochains trimestres. Pas dans le sens d’une baisse de prix massive, mais plutôt par l’abandon de certains projets avant même la première pelletée de terre.

D’entrée de jeu, M. Pinsonneault souligne que le nombre de condos neufs invendus et prêts à la livraison n’est pas alarmant à Montréal. Il s’élève à deux mois d’approvisionnement, ce qui est « loin des sommets historiques ».

La situation devient toutefois plus inquiétante lorsqu’on regarde les copropriétés présentement en construction, note-t-il. En juin, l’offre représentait 10,1 mois d’approvisionnement, contre une moyenne historique de 8,1 mois.

Qui plus est, ces données excluent les projets annoncés ou en prévente, comme les nombreuses tours autour du Centre Bell.

Devant cette remontée de l’offre, certains projets annoncés risquent donc de ne jamais voir le jour, avertit l’économiste.

« Étant donné la détente récente sur le marché de la revente de propriétés, nous croyons que les promoteurs auront plus de difficultés qu’auparavant à atteindre le seuil de copropriétés vendues sur plan nécessaire au lancement de projets. Là aussi, cela devrait se traduire par un ralentissement des mises en chantier de copropriétés. »

Marc Pinsonneault s’attend à ce que les mises en chantier passent de 206 000 cette année au Canada à 180 000 l’an prochain.

NOTE:

Ce blogue sera alimenté moins fréquemment dans la prochaine semaine; je quitte pour une série de reportages chez nos voisins du Sud.

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Lundi 27 août 2012 | Mise en ligne à 11h15 | Commenter Commentaires (5)

Les prix montent… l’accessibilité aussi

Même si le prix des propriétés poursuit sur sa lancée, “l’accessibilité” s’est globalement améliorée au Québec au deuxième trimestre.

La proportion du revenu médian avant impôt qu’un ménage doit consacrer à ses versements hypothécaires, aux taxes foncières et aux services publics a reculé dans deux types de résidences sur trois, selon RBC.

Ainsi, cette mesure a baissé de 0,7% pour les bungalows (à 34% du revenu médian) et de 0,5% pour les condos (à 27,3%). Elle a cependant augmenté de de 0,2% pour les maisons à deux étages, pour atteindre 42,7%.

Le graphique suivant indique la tendance des 25 dernières années:

Graphique fourni par RBC

Graphique fourni par RBC

Selon Robert Hogue, premier économiste chez RBC, les niveaux d’accessibilité demeurent “près de leurs moyennes historiques”.

La faiblesse des taux d’intérêt permet à la mesure d’accessibilité RBC de rester relativement basse et soutient la demande des acheteurs, qui demeure robuste.

En fait, le Québec vient d’afficher le troisième plus haut total jamais enregistré pour un deuxième trimestre au chapitre de la revente, avec un bond de 8,6% sur un an, indique RBC.

Pour ceux qui ont le temps –et une vision suffisamment aiguisée–, voici le portrait détaillé des prix et de la mesure d’accessibilité RBC au deuxième trimestre:

Graphique fourni par RBC

Graphique fourni par RBC

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Vendredi 24 août 2012 | Mise en ligne à 10h08 | Commenter Commentaires (17)

Condos: quel prix est le bon prix?

Esquisse du projet Univers (fournie par DevMcGill).

Esquisse du projet Univers (fournie par DevMcGill).

Nouvelle semaine, nouveau projet. Ces derniers jours, DevMcGill a lancé le processus de prévente d’un tout nouveau complexe de 500 condos en lisière du Vieux-Montréal, appelé “Univers”.

Le promoteur indique que les prix débuteront à 400$ le pied carré, avant les taxes.

L’unité la plus petite mesurera 300 pieds carrés, et les prix commenceront à 150 000$, ce qui semble plutôt correspondre à un prix d’environ 500$ le pied carré.

Quoi qu’il en soit, Stéphane Côté, le président de DevMcGill, fait valoir que ce projet est plus abordable que d’autres tours à condos lancées ces dernier mois.

Autour du Centre Bell, les prix de certains projets dépassent les 700$ le pied carré.

Tout cela amène la question suivante: jusqu’où selon vous peut s’étirer la capacité de payer des acheteurs dans le marché montréalais?

AJOUT:

DevMcGill m’indique ce matin (13 septembre 2012) quelques précisions sur les prix du projet “Univers”. Le condo le plus petit mesurera finalement 344 pieds carrés, et son prix débutera à 137 600$ (avant les taxes). Le promoteur signale offrir des unités “bien moins dispendieuses” que plusieurs projets du centre-ville.

Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    août 2012
    D L Ma Me J V S
    « juil   sept »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité